AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Dim 9 Nov - 2:44



Karizawa Tatsunozuke
☼ Nom :Karizawa
☼ Prénom :Tatsunozuke
☼ Surnom :Le tigre des montagnes

☼ Âge : 37 hivers
☼ Sexe : M
☼ Statut : Taisho
☼ Arme(s) : Daisho composé du katana et du wakizashi




Kuroda Tadakatsu
Lien:
 

Lien:
 

Lien:
 

Lien:
 



POUVOIRS ET MAITRISES


  • "Shurikens gelés"
    Après un bref délai d'invocation, des dizaines de cristaux de glace aussi pointus qu'aiguisés filent à travers les airs vers la cible désignée, lui infligeant autant de minuscules et douloureuses blessures. (Que l'on ne se méprenne pas, un cristal bien placé dans la gorge, au niveau de la veine jugulaire, et c'est la mort)
  • "Rugissement thermique"
    Le vent se fait plus froid, tout à coup, et les oiseaux fuient à tire d'aile. La bise se met à gémir et, des antiques montagnes de Fukyuu, dévalent à pleine vitesse des bourrasques glacées et pleines de neiges. Un rugissement retentit tandis que se crée un fauve d'un blanc immaculé qui combattra aux côtés de son maître.
  • "Froid mordant"
    La température passe bien en dessous du zéro, se faisant infernal. Toutes les parties non protégées du corps gèlent immédiatement et les ennemis entrent en hypothermie s'ils ne fuient pas au plus vite.




  • Lame de glace
    Un style de combat propre au Taisho de Fukyuu qui fait de son katana une arme dévastatrice à la lame gelée.
  • Charisme éclatant
    La foule boit littéralement les paroles de Karizawa. avec un bon discours d'encouragement avant le combat, le Taisho donne suffisamment de hargne pour faire de véritables miracles durant la bataille.
  • Mental d'acier
    Jamais le Taisho ne perd son sang froid. Il reste calme et étudie rationnellement les événements avant d'agir.



☼ Physique :

Spoiler:
 

Le Taisho est un homme de taille moyenne puisqu'il mesure environs 1 m 75 cm. Il est mince et porte une fine moustache qui le rajeunit. Même lorsqu'il n'est pas en armure, il arbore des vêtements de couleur rouge sombre. Un grand nombre de personne s'interrogent d'ailleurs sur la raison de cet accoutrement puisque la couleur du clan Fukyuu est plutôt le bleu. Bravade envers l'autorité clanique? Peu probable, le Taisho étant un homme droit et des plus fidèles à son Daimyo. Peut-être alors cette couleur lui tient-elle tant à coeur parce qu'elle caractérise son passé?
Quoi qu'il en soit, ça permet de le reconnaître aisément puisqu'il est pratiquement le seul soldat à revêtir une armure de couleur rouge sang. Sur son Kabuto, figure une tête de démon noire, son symbole en plus des cornes de boeuf, le symbole de Fukyuu.



☼ Caractère : Karizawa Tatsunozuke est un homme impassible à l’air rébarbatif et froid. Soldat aguerri et émérite, il comprend parfaitement ses troupes et reste proche d’elles malgré ses importantes fonctions au haut commandement et auprès du Daimyo. Sa première préoccupation, lors de la mise en place de stratégies est d’ailleurs le moral et le soutien des troupes. Pour lui, ça ne fait aucun doute : des guerriers qui se sentent respectés et qui sont bien traités par leurs supérieurs sont de bien meilleurs soldats et donnent encore plus d’eux même pour arracher la victoire.
Fervent suivant du Bushido, il reste toutefois un homme dur et exigeant, très à cheval sur la conduite et l’honneur, comme beaucoup d’habitants de Fukyuu.
Mais comme dit plus tôt, même en tant que général très exigeant, il est un homme plein de compassion.
Les achigarus murmurent tout bas toutes sortes de légendes à son sujet. Il aurait notamment sauvé des dizaines de soldats lorsqu’il n’était encore que colonel, en les transportant hors du champ de bataille alors qu’ils étaient mortellement blessés et que la plupart des autres officiers jugeaient préférable de les laisser agoniser dans la boue, le sang et les tripes.
D’autres prétendent qu’il se souleva un jour contre un supérieur  alors qu’il jugeait l’un de ses ordres immoral puisqu’il s’agissait d’envoyer un groupe d’otages en diversion se faire massacrer pour ensuite attaquer de l’autre côté.

Personne ne sait exactement si ces histoires sont vraies mais il en court des dizaines d’autres, similaires. Une chose est toutefois certaine : il est un général à la fois craint et adulé. Craint de par sa sévérité mais également adulé en tant que fin stratège, excellent combattant mais aussi  parce qu’il vit avec ses hommes lors des campagnes.


Convictions

☼ Les clans:
  Que pense votre personnage des clans ? A-t-il des connaissances sur les événements de l'Enfer Ecarlate ? A-t-il participé à la Reconstruction ? Si oui, comment ? S’intéresse-t-il à son clan ? Se sent-il intégré à celui-ci ? Si non, pourquoi ? S’intéresse-t-il aux autres clans de Yokuni ? est-il méfiant vis-à-vis d'un clan en particulier ?

Karizawa est vraiment impliqué dans la vie de son clan puisqu’il est l’un des plus proches collaborateurs du Daimyo. Il agit non seulement en tant que chef des armées mais également en tant que conseiller avisé. Ce qu’il souhaite avant tout, c’est le rayonnement mondial de son clan, rêvant même en secret de placer son seigneur sur le trône de l’empereur pour en faire un Shogun tout puissant. Il se méfie donc vraiment des autres clans, notamment de Kenshu et Setzu. Il juge qu’on ne peut en aucun cas envisager d’alliance militaire avec l’un des deux, au risque de se prendre un coup de poignard dans le dos. Son point de vue est toutefois assez extrême et ne semble pas être partagé par tout le monde. Sa méfiance le pousse également à conseiller avec acharnement son seigneur de renforcer les frontières du pays afin de prévenir toute invasion inopinée.  

Concernant l’Enfer Ecarlate, Karizawa Tatsunozuke n’y prit pas part puisqu’il n’était pas né. Il participa toutefois, comme tout un chacun à la reconstruction du clan, avec la bénédiction de leur kami. Mais durant son apprentissage, il apprit de nombreuses choses sur l’Enfer Ecarlate, étudiant des dizaines de batailles et les stratégies des grands généraux.


☼ Les Kamis: Croit-il en eux ? Loue-t-il un d'entre eux en particulier ? A-t-il reçu des pouvoirs ? Si non, y a-t-il une raison ? S’intéresse-t-il à la religion ? A-t-il déjà vu des Yokaïs ? En a-t-il été victime ou leur est-il plutôt amical ?

Oui, le Taisho est plutôt quelqu’un de croyant mais il pense que ce n’est pas tant le nom du Kami qui est important mais plutôt le lieu où celui-ci se manifeste. Shintoïste éclairé, il n’est pas sans savoir que cette religion repose sur des bases religieuses archaïques datant des temps peu évolués où le paganisme régnait en maître. Il sait également que de nombreuses choses tirées du bouddhisme y ont été ajoutées, afin de créer cette version de la religion qu’il connaît aujourd’hui. Au fond, il s’intéresse plus au principe philosophique caché dans les concepts religions plus qu’à la religion elle-même, mais il pense que les Kamis existent nécessairement puisqu’ils lui ont confié trois pouvoirs.  Il aura ainsi tendance à louer Itegami en priorité bien que, comme dit plus haut, il juge que seuls les lieux où l’on peut entrer en contact avec les divinités ont une réelle importance.
Quant-aux Yokaïs, oui, il en a vu de nombreuses fois, des bons, des neutres, des mauvais, il en a même combattu du temps où il était encore guerrier de ligne et même lieutenant.
En réalité, il ne sait pas trop s’il doit les considérer comme une réelle menace ou un mal nécessaire pour conserver l’équilibre de ce monde. Il ne se prononce donc pas lorsqu’on lui demande s’il est pour ou contre leur extermination.


☼ Le système féodal: Que pense-t-il des inégalités dans Yokuni ? En est-il (ou en a-t-il été) victime en tant que femme ou en tant que personnages aux origines modestes ? Connait-il le Bushido ? Qu'en pense-t-il ? Est-il confronté directement ou indirectement à la misère (maladie, famine, disette...) et qu'en pense-t-il ?

Etant originaire de la petite noblesse puisqu’issu d’une famille de riches éleveurs, Tatsunozuke n’a jamais souffert des inégalités du système. Il sait pourtant qu’elles existent. Il ne ferme pas non plus les yeux mais il sait qu’il ne peut rien y faire et que, de toute façon,  si l’on essayait une quelconque modification du système politique, on verserait directement dans la guerre civile. Or, dans un contexte tendu comme celui dans lequel il vit actuellement, ce n’est certainement pas de cela dont on a besoin. Il s’efforce de conserver une certaine égalité au sein de l’armée, en donna t des consignes très strictes à ses officiers pour qu’aucun des soldats ne soit traité en inférieur. Pour lui, la seule hiérarchie dans l’armée est la hiérarchie militaire. L’ashigaru, bien que d’origine modeste, ne doit pas souffrir les railleries d’un samouraï plus noble et les officiers ont pour tâche de veiller au grain.
Le Bushido est sa philosophie de vie. Il le suit de très près, interprétant toutefois tel ou tel passage un peu différemment de la tradition. Il ne s’empêche pas non plus de commenter de façon désapprobatrice les passages  qui lui paraissent illogiques ou inutiles. Néanmoins, il le respecte.
La seule misère qu’il ait jamais vécu, c’est celle du soldat blessé sur le front, qui agonise lentement au milieu du bruit, du sang, de la boue et de l’odeur de poudre mêlée à celle de chair morte. C’est la misère du soldat.


☼ Les organisations: Connait-il les différentes organisations de Yokuni ? Si oui, lesquelles ? En fait-il parti ? Qu'en pense-t-il ?

Il a déjà entendu parler de ces organisations, notamment de la Confrérie de la Main et de l’Organisation Kara.
Il surveille avec attention et sérieux la Confrérie de la Main qu’il juge dangereuse. Les agissements de cette dernière ne sont plus secrets pour personne mais il reste très difficile de mettre la main sur un membre, malgré les espions qui sont parvenus à s’y infiltrer. L’autre, l’Organisation de Kara, le laisse indifférent pour le moment. Etant plutôt de type passif, cette  organisation ne présente pas de danger, inutile donc de s’en préoccuper outre-mesure. Peu d’espions y ont été dépêchés pour cette raison et parce que les rapports la représentent plutôt comme un groupe de joyeux utopistes refaisant le monde après quelques coups dans le nez. Rien de bien méchant, donc.


HistoireL’enfance de l’homme

Karizawa Tatsunozuke est né en l’an 4 depuis le début de la reconstruction, dans une famille de riches éleveurs.
Son père, Karizawa Takeshi, ne fait pas partie du tout nouveau clan voisin de Setzu, estimant que celui-ci ne durera pas et que, tôt ou tard, seul le pouvoir de l’Empereur régira les terres de Yokumi, pour le plus grand bien des marchands et agriculteurs.

Les sept premières années de Tatsunozuke se passent dans le bonheur et la prospérité. Son père, s’enrichit de plus en plus et engage de plus en plus d’ouvriers tandis que les conditions de vie de la famille d’améliorent. Un intendant est même engagé pour aider Takeshi à gérer l’entreprise tandis que, destiné à devenir lettré ou prêtre, Tatsunozuke est instruit dans tous les domaines connus par un professeur réputé.

Malheureusement pour la famille Karizawa, cette prospérité ne semble pas être au goût de tout le monde et un seigneur du clan Setzu décide de s’accaparer les domaines familiaux. Il fait une proposition de rachat ridicule, espérant bien pouvoir mettre la main sur les terres par la force et sans payer. Selon son attente, Karizawa refusa l’offre.
Par contre, il eut le bon sens d’engager une centaine de samouraïs pour défendre la propriété en cas d’attaque.

Le jeune Tatsunozuke continuait toutefois son apprentissage, sous l’œil attentif de ses parents et de son professeur, sans avoir conscience de l’atmosphère tendue.
L’attaque eut lieu un an plus tard, en l’an 12. Tatsunozuke avait alors 8 ans.

L’armée ennemie était en surnombre. Le manoir fut détruit, les récoltes brûlées, les samouraïs,  les serviteurs, les ouvriers, furent massacrés ainsi que son père qui avait pris part au combat et sa mère, d’une flèche dans le dos alors qu’elle tentait en vain de se cacher.
Mais Karizawa Tatsunozuke survécut, caché qu’il était dans un double fond de placard.
La seule chose qu’il put apercevoir de la bataille fut ce colosse en armure rouge sang qui hurlait des ordres dans la cohue.

Lorsqu’il revint à lui, les ennemis s’étaient repliés, laissant un champ de cadavres et de ruine derrière eux.
Le jeune Tatsunozuke resta longtemps prostré auprès des cadavres de ses deux parents. Des jours entiers, des nuits entières, dans les ruines de ce qui avait été leur demeure.

Finalement, par une froide journée pluvieuse, le petit garçon partit sur la route. Il était déjà allé plusieurs fois dans cette ville qui n’était pas encore intégrée dans le clan naissant mais déjà puissant de Fukyuu.

Son père y avait des parents plus ou moins éloignés. Ce fut chez-eux qu’il trouva refuge.
Pendant des mois, il n’ouvrit pas la bouche et rêva sans cesse du samouraï rouge.
Lorsqu’enfin il reprit la parole, ce fut pour exprimer son désir d’entrer à l’école militaire.

Il fut intégré à l’âge de dix ans. Ses connaissances et son sens aigu du devoir et de l’honneur firent de lui un élève brillant et respecté.
Sa famille d’accueil le destinait pourtant à reprendre leur riche commerce en épices. Il n’y avait eu aucun soldat dans la famille depuis des générations,  la richesse et la renommée de la famille étant seulement fondées sur le négoce et l’agriculture.  C’aurait un peu été renier le passé de la famille que de devenir samouraï.

La naissance du héros

Le jeune homme ne l’entendait toutefois pas cette oreille. Depuis ses 10 ans, il ne vivait plus que pour une chose : venger la mort de ses parents. Histoire somme toute classique.
A la sortie de l’école militaire, à l’âge de 17 ans, il s’engagea dans l’armée en tant que samouraï. Evidemment, cela ne plus guère à ses protecteurs mais ils acceptèrent cela et continuèrent tout de même à l’entretenir.
C’est donc vêtu de la prestigieuse armure du clan Fukyuu qui avait étendu ses frontières que le jeune Karizawa fit ses premières armes, s’illustrant avec honneur sur le champ de gloire.
Froid et discipliné, il était montré comme le soldat idéal par ses supérieurs hiérarchiques, ce qui ne tarda pas à lui valoir l’inimitié de ses compagnons d’arme et un avancement au grade de Taii. Il entrait alors dans sa 22eme année.

C’est à partir de ce moment qu’il se révéla en tant que chef doué de compassion et attentif à ses hommes. C’est à partir de ce moment aussi que ceux qui ne l’aimaient pas trop devinrent ses plus proches alliés.
Lors d’une bataille des plus sanglantes, en effet, il sauva la vie à plusieurs de ses hommes en les tirant du champ de bataille, refusant qu’ils meurent inutilement. Sa petite troupe ne fut plus à partir de ce moment que de fervents compagnons et les rumeurs élogieuses et un peu exagérées commencèrent à courir sur lui.
Les batailles suivaient les périodes de calme, les campagnes les longs mois de repos et les racontars se firent plus nombreux, si bien qu’à l’âge de 30 ans, il fut nommé Taisa pour marquer les esprits.
C’était plus une opération de propagande qu’une véritable nomination, les hauts gradés  n’accordant guère d’importance à un Taii issu de la noblesse paysanne.
L’objectif était donc de marquer les esprits avec l’arrivée dans le haut commandement d’une légende vivante.


De plus en plus haut

Ses supérieurs furent toutefois extrêmement surpris de ses aptitudes de commandement et ses plans stratégiques extrêmement élaborés. Même s’il n’était pas très écouté au vu de son grade, certaines de ses idées furent reprises et permirent à l’armée de Fukyuu de prendre l’avantage dans de nombreuses batailles ou de sauver la situation.
Cela arriva aux oreilles du Taisho Takakazu Izoruko qui, intéressé par ce jeune homme, l’envoya quérir.

-Alors voici le fameux Taisa Karizawa… dit-il en l’inspectant de la tête au pied tandis que le jeune homme se tenait au garde à vous.

On ne pouvait pas dire qu’il avait fière allure, le colonel. Son armure était pleine de boue et de sang, ce qui était pour le moins curieux au vu de son grade.
La vérité était qu’on venait de l’arracher  combat dans lequel il défendait l’honneur d’un ami tombé au combat. Il avait été obligé d’abréger, afin de se rendre immédiatement auprès du général, décapitant son adversaire d’un coup sec, ce qui eut pour effet de faire gicler du sang partout sur lui et l’assistance  et de l’asperger de boue à la chute du corps sans tête.

Il était donc là, tout crotté, devant un général impeccable dans des bureaux impeccables.

-Que vous est-il donc arrivé pour que vous vous présentiez dans un tel état, Karizawa ? demanda le général d’un ton acerbe et avec un regard désapprobateur.

Il était assis sur une espèce de petite estrade, devant un petit bureau et lorgnait l’arrivant de son unique œil. Après un rapide examen, le jeune Taisa se rendit compte que son supérieur n’était pas âgé de dix ans de plus que lui. Il portait une barbe soigneusement taillée d’un noir de jais et des cheveux assez longs qui lui tombaient devant le visage.

-Un duel, Taisho. Pour laver l’honneur d’un ami dont le souvenir fut outragé.

Le général soupira et hocha lentement la tête tandis qu’il faisait signe au jeune colonel de prendre place sur la natte.

-Si je vous ai fait venir, ce n’est pas pour vous parler de votre comportement quoi que celui-ci ne soit pas des plus disciplinés, enfin passons. Si je vous ai fait venir, Taisa, c’est parce que j’ai entendu parler de vos talents de stratège, mes collaborateurs m’en ont parlé.
Je voulais donc vous interroger à ce sujet.


S’ensuivirent de longues heures de discussion durant lesquelles, le Taisho fut ébloui par les talents presque autodidactes du Taisa considéré plus tôt comme une image destinée à donner courage aux troupes, comme un homme de paille sans pouvoir.
Il prit donc la décision d’en faire son aide de camp, son plus proche collaborateur.

L'avènement

Ce fut un jour sombre. La mort déferlait sur Fukyuu, les cadavres se relevaient et marchaient contre Miyuki, déclenchant la terreur et la damnation partout où ils passaient.
Takakasu Izaruko tenait la ville d’une main de fer, empêchant les troupes démoniaques d’entrer et de tuer la population.
Karizawa avait voulu combattre à ses côtés mais son général lui avait ordonné de prendre les assaillants à revers tandis que leur attention était entièrement occupée par la cité des neiges.

Alors qu’il chevauchait pour mener ses troupes de samouraïs droit sur les abominations, une immense clarté fit se cabrer avec  de terribles hennissements les chevaux de ses soldats tandis qu’un certain nombre d’entre eux perdait connaissance.
Le noir se fit aussi tandis que le sol monta à sa rencontre.

Lorsque le jeune Taisa revint à lui, les hordes damnées n’étaient plus, seul subsistait un monceau de cadavres.
Le retour en ville de la division de samouraïs montés fut des plus tristes. La route était littéralement bordée de cadavres et une odeur pestilentielle s’en élevait.

C’est à son retour à  Ite que Tatsunozuke apprit pour le Taisho.
Celui-ci avait été assassiné par l’un des démons mort-vivant. Une lame enfoncée dans la gorge sans qu’il ait pu esquisser le moindre mouvement.
Mais il avait toutefois été capable de signifier à ses gardes personnels qu’il souhaitait que ce soit son jeune aide de camp qui reprenne son rôle.

C’est donc dans cette ambiance pour le moins funèbre, que Karizawa Tatsunozuke prit les fonctions de Taisho.  Il n’avait plus que deux personnes au-dessus de lui : le Daymio disparu et le kami de son clan.


Le samouraï rouge. (flash back)

C’était la veille d’une importante bataille contre un seigneur de Setzu.
Les troupes de Fukyuu avaient monté le camp sur une colline qui surplombait la forteresse dudit seigneur. Karizawa s’était installé à l’écart de ses compagnons, comme à chaque veille de bataille contre Setzu. Il  vérifiait le tranchant de ses armes tout en tournant et retournant dans sa tête les images atroces qu’il avait conservées de l’attaque de l’exploitation familiale.  

Les images tournaient et retournaient dans sa tête, comme chaque fois. Comme chaque fois, ce ne fut que très brièvement qu’il dormit, réveillé au clairon le lendemain.
Son armure aux couleurs bleues de Fukyuu revêtue et serrée, ajustée et vérifiée, il rejoignit son escouade et son Taii qui donna les dernières instructions avant la charge.
Ils feraient partie de la deuxième vague de cavalerie, suivant immédiatement la première et les ashigarus.
L’attente était insupportable. De la plaine qui s’étendait devant la forteresse ennemie, provenaient les bruits du combat, les hurlements des blessés et les ordres gueulés par les commandants.
Puis ce fut à leur tour d’attaquer les lignes de Setzu.

Il lança son cheval au galop derrière son Taii et la deuxième ligne de cavalerie s’élança sur l’infanterie, toutes lances dehors. Des bouches des samouraïs sortaient un seul et même rugissement. Leurs masques les faisaient ressembler à des démons grincheux.

La déferlante s’écrasa contre une faible muraille de lanciers déjà bien amenuisée par la première vague. Karizawa planta deux ennemis d’un seul coup de lance avant de faire un vol plané magistral car son cheval s’était pris les pris les pieds dans un tas de cadavres.
Son atterrissage lui coupa le souffle mais fut heureusement amorti par un corps à moitié broyé.
C’est donc à pied que Tatsunozuke continua le combat, tailladant les ennemis de-ci delà.

Mouvement de foule. Les ennemis battaient en retraite tandis que, de la colline, arrivaient toujours des renforts de soldats de Fukyuu.
Un coup de sabre fit résonner le casque du jeune samouraï qui repoussa son adversaire avant de lui planter son katana dans l’abdomen. Tout-à-coup, ce fut comme si le temp s’était figé, sur le champ de bataille. Des lignes de Setzu avait surgi une vieille connaissance. Karizawa  n’y croyait pas : le samouraï rouge se tenait là, devant lui, à un jet de pierre.
Karizawa se rua vers cet homme qui avait anéanti sa famille, ruiné son enfance. Il était bien déterminé à assouvir sa vengeance.
Les soldats qui le séparaient du guerrier tant haï ne virent passer près d'eux qu'un éclair bleuté tant était grande la précipitation de Karizawa. Les coups pleuvaient autours de lui, mais il n'y prenait pas garde, les yeux fixés sur la silhouette couleur sang.

Lors qu'enfin il se planta devant son ennemi, la lame tâchée de sang, le regard brûlant d'une lueur malveillante.
Karizawa, brandissant son sabre devant lui hurla à l'intention de son adversaire:

-Je suis Karizawa Tatsunozuke. Tu ne te rappelle certainement pas de moi mais saches que tu as jadis assassiné mes parents et ruiné ma vie. Je vais te le faire payer et venger leur honneur!

Le jeune samouraï de Fukyuu se lança brutalement en avant, attaquant avec rage le samouraï rouge qui se mit à ricaner en parant les bottes successives.
Karizawa continuait d'attaquer sans relâche mais la rage et la fougue de sa jeunesse ne purent rien contre l'expérience du combat de l'homme en armure rouge et bientôt, le soldat de Fukyuu se retrouva à terre et désarmé tandis qu'une pointe de sabre s'avançait lentement vers sa gorge.

-Figure toi, jeune incompétent, que je me rappelle fort bien tes parents et du plaisir que j'ai prouvé en les faisant passer de vie à trépas... Et aujourd'hui, c'est de ta dépouille sanglante que je ferais sortir avec plaisir ton âme...

A ces mots, Karizawa sentit son sang se geler et la rage envahir tout son corps par bouffées glaciales. Un rugissement retentit et une masse neigeuse entraîna le samouraï de sang dans un rugissement.
Malgré ses nombreuses blessures, le guerrier de Fukyuu se releva et accouru juste à temps pour voir un tigre d'un blanc immaculé se teinter de rouge et disparaître avec un feulement à son égard dans un tourbillon de neige.
Le samouraï rouge gisait à terre, la tête arrachée.


/>A PROPOS DE VOUS

☼ Prénom/Pseudo : Le blasé/le fourbe (allez savoir pourquoi)
☼ Age : 16 ans
☼ Sexe : M
☼ Expérience de rp : Bientôt un an (oui oui, je suis néophyte xD)

☼ Pourquoi ce clan ? Parce que la glace c’est cool ! Ou alors parce que j’aime le froid… ou bien parce que le contexte me plait ? Peut-être les trois ?

☼ Comment avez-vous trouvé/connu Saigo Seizon ? Par hasard en votant pour un autre, sur les top-sites

☼ Donnez- nous votre avis sur le forum (design, histoire…) :NYAAAAAAAAAAP ! Extra. Un coup d’œil et je me suis dit : « En voilà un qui mérite que tu l’étudies sérieusement. » L’apparence est magnifique et le contexte captivant. Bon boulot aux fonda’ et aux admins.

☼ Plutôt tarte aux fruits ou gâteau chocolat ? C’est quoi cette question ? Vous insinueriez que je suis gatophile ? /SBAAF !/ Non, franchement, j’aime bien les deux.
[/i]


Dernière édition par Karizawa Tatsunozuke le Mar 2 Déc - 0:16, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1198
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Dim 9 Nov - 11:02

Bienvenu parmis nous, samurai-san.

Je vois que ta présentation débute sur les chapeaux de roues et que tu ne brigue pas un rang à prendre à la légère. Je suis aussi persuadé que tu sais déjà ce qui est demandé à un joueur/se incarnant une telle sommité. Néanmoins, il semblerait que tu ais surestimé le nombre de points de caractéristiques attribués à la création de ton personnage. Ils sont au nombre de 30 et non de 40. Pour le reste, j'attendrais que ta fiche soit terminée pour revenir dessus.

Mais en attendant, Amuses toi bien à la création de ton Tatsunozuke ! N'hésites pas à poser tes questions et à te référer au fameux petit guide durant le cheminement de cette naissance ! Et encore une fois, bienvenu !

Amicalement, Kodan.


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Dim 9 Nov - 21:34

C'est pas faux, ça. Pourquoi j'en ai mis 40 ? Oo

Sinon, merci beaucoup pour l'accueil.
J'ai conscience que je me suis attaqué à gros en choisissant le grade de Taisho mais j'ais très envie de m'investir dans ce forum.
Par contre, j'aurais des responsabilités/contraintes particulières, du coup? (Trouvé nulle part)
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Lun 10 Nov - 10:27

Bien sûr, en tant que chef d'armée, c'est normal. ^^

Il faudra pas trop voyager, ce seront plutôt les joueurs qui viendront à toi (bon, ensuite tu pourras aller sur le terrain de temps à autres, mais pas automatiquement...) et être conscient qu'on est assez important, donc assez surveillé, faire attention à ne pas perdre la face (bien qu'il y ait des personnage qui s'en foutent plus ou moins) tout ça, tout ça...

En tant que Taisho, tu choisis le prochain Taisho aussi, et tu as ton véto Rp sur le choix des Taisa, la permission RP de choisir qui meurt et qui vit aussi, c'est un rôle très important et très puissant.

Sinon, il y a aussi le rythme minimum de 2 messages par mois. Ça fait peur, oui, je sais, mais on est pas trop flic. Si tu tiens pas ce rythme un moment, je viendrais te voir pour te demander ce qui se passe gentiment.


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Sam 15 Nov - 13:23

Un avant-goût de l'histoire pour montrer que je travaille même si j'ai quelques problèmes de connexion ^^


Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Sam 15 Nov - 23:33

Coucou Smile

C'est génial, par contre, Izoruko n'est pas vieux. Je pense qu'il a d'ailleurs le même âge que Tatsunozuke. Je vais te passer sa fiche:
là !

Bonne continuation pour ta présentation Smile


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Dim 16 Nov - 20:24

Ok, merci beaucoup. Je vais étudier ça sérieusement


Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Mar 25 Nov - 15:17

Ça se passe bien, ici ? ^^


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Mer 26 Nov - 13:27

Ca devrait mais j'ai pas avancé depuis deux semaines. J'ai trop de boulot et je suis crevé psychologiquement comme physiquement. Désolé.
Mais je promets de finir bientôt et d'être actif.


Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Mer 26 Nov - 19:01

Pas de soucis Smile


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Jeu 27 Nov - 23:54

Bon, du coup, l'histoire est quasi finie mais il me manque toujours mes @#?..! de maîtrises et le remaniement des pouvoirs xD


Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Ven 28 Nov - 1:19

Réfléchis, ça va venir Smile


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Zenmyo Miseki

avatar

Kannushi

Messages : 520
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 103

Feuille personnage
Age: 15
Titre: Kannushi sans Seigneur
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Ven 28 Nov - 23:13

Bonjour, ce message avait été adressé à la présentation du précédent jônin donc je pense qu'elle a d'autant plus de logique pour un taishô.
Citation :
Je post juste un commentaire sur le fait que la Secte du Chat est totalement inconnue à ceux qui n'en font pas partie, n'ayant pas vraiment d'action en groupe et n'effectuant aucune action en tant que groupe, vraiment. ^^


Revenir en haut Aller en bas
http://feleth.superforum.fr/
Karizawa Tatsunozuke

avatar

Mort

Messages : 23
Date d'inscription : 08/11/2014

Feuille personnage
Age: 37 ans
Titre: Taisho de Fukyuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Lun 1 Déc - 23:23

L'émotion m'étreint. Je viens de terminer ma fiche. Après relecture, elle me semble cohérente et claire. Mais s'il y a quoi que ce soit qui va pas, je m'empresserais de modifier.


Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Mar 2 Déc - 0:02

Re !

Alors, je vais te valider, mais il y a quelques petites incohérences encore:

  • Tu n'as pas corrigé le fait qu'Izoruko ne soit pas si vieux. Il aavait, au moment de sa mort, véritablement le même âge que ton personnage.
  • Miyuki n'est pas la capitale de l'Empire, elle n'est même pas la capitale du domaine Fukyuu, alors bon. XD


Voilà Smile Corrige ça et je te valide o/


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5093
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu Mar 2 Déc - 0:22

Jolie fiche sinon, c'est gentil d'avoir mis le dernier Event dans ta présentation Smile



Que se passe-t-il en ce moment sur Saigo Seizon ?

Avant de commencer
Remplis ton suivi ! Il sera à mettre à jour à chaque fin de sujet RP et à chaque fin de quête ou d'Event. Tiens, voici le générateur !Là !

Créer ton suivi en étapes :

  • 1)Je m'inscris sur le monitorer,
  • 2) j'ouvre un sujet dans "suivis" de mon clan,
  • 3)Je demande à un admin d'activer mon compte et de créer mon personnage,
  • 4)A son signal, je remplis tous les onglets,
  • 5)Je choisis le skin de mon clan et je clique sur "mettre à jour son suivi".


J'ai maintenant un suivi tout beau, tout propre !

Ton suivi sera à mettre à jour à chaque fin de RP. Attention, les contrôles sont fréquents !

Remplis aussi ta feuille personnage qui servira aux autres joueurs. Pour cela, dirige toi vers ton profil !
Profites-en pour ajouter à ton profil un lien vers ta présentation et un autre vers ton suivi dans les cases prévues à cet effet.

Côté RP
Les membres sont libres de participer à la création du contexte en partie Encyclopédie. N'hésite pas à ajouter au forum tout ce que tu voudras, il y a peut être de bonnes idées dans le lot !
Pour cela, c'est ici.

Les correspondances d'attendent ! Il suffit de savoir écrire et lire pour rédiger le journal de ton personnage ou bien commencer de nouvelles liaisons. Viens donc rédiger tes lettres !

La partie Analepse te permet de creuser un peu ton personnage en écrivant son passé. Rendez-vous ici.

Tu peux à tout moment proposer des pré-définis ou bien des PNJs pour participer au contexte et au jeu de Saigo Seizon. Rends toi et ici.

Découvre toutes tes possibilités de jeu ici !

Autres
Beaucoup de nouveautés sont prévues et devraient améliorer le forum et sa formule. N'oublie pas de voter pour le forum !

Les membres pourront bientôt écrire l'histoire de leurs clans dans la joie et la bonne humeur !

Des débats sur le monde du forum RPG vont être ouverts.




Amuse toi bien parmi nous !


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu

Revenir en haut Aller en bas
 

Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fukyuu - Le Taisho de Fukyuu
» Fukyuu - Jounal de guerre d'un Taisho
» Fukyuu - Carnet de naufrage - Kazegumo
» Fukyuu - Maeda Saya
» Face à face [Pv Fukyuu Yukimura]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..