AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Jeu 11 Déc - 14:25


Vous vous réveillez dans un désert gris et brumeux, avec un mal de crâne carabiné et une bonne difficulté à respirer tant l’air est lourd. Il fait très chaud. Vous vous levez, il n’y a rien à perte de vue, juste des dunes sombres, et une tour qui semble crever les cieux obscurs. On ne voit qu’elle. Qu’est-ce que vous faites là ? Vous ne savez pas et vous ne vous rappelez de rien…Peu à peu, les souvenirs vous reviennent. De votre identité à ce que vous faisiez auparavant, mais c’est encore flou; vous vous battiez contre des Yokaïs et ensuite...Plus rien. Vous ne savez pas où vous êtes, ni qui vous a amené ici. Vous vous sentez mal.

Vous décidez d’avancer un peu sur le sable gris et tout à coup, vous apercevez quelque chose qui brille fortement dans le lointain. Vous ne discernez pas un détail de plus.


  • Vous décidez de vous en approcher pour voir ce que ça peut bien être.


    OU

  • Persuadée qu’il s’agit d’un piège, vous faites semblant de n’y prêter aucune attention et continuez votre chemin vers la tour.


Spoiler:
 


Dernière édition par Souteigai le Ven 12 Déc - 22:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Ven 12 Déc - 15:21




Que s'est-il... passé? Ma tête semble coincée entre l'étau et le marteau du forgeron alors que mon corps me parait écraser sous des tonnes de sacs de riz. Mon esprit, quant à lui, a du mal à se remettre de ses émotions. Pourtant, petit à petit, mes sens me reviennent les uns après les autres. Ainsi, je pus sentir la chaleur sous mes doigts nus tout comme le grain fin sur lequel je me trouvais allongé. Mes yeux réussirent à s'ouvrir afin de me laisser desceller le tapis ténébreux  qui s'étendait jusqu'à l'horizon. Je repris le contrôle de mon corps et me relevai avec difficulté et quelques pas de déséquilibre. Ma main tenait encore ma tête, alors que j'observais pleinement mon environnement.
Au vu de l'allure du relief ainsi que le sol poussiéreux sur lequel je me trouve, il ne faisait aucun doute qu'il s'agissait d'un désert. Alors que la chaleur était presque insupportable, rendant l'atmosphère lourde, je ne pus apercevoir l'astre de feu. Seuls les nuages brumeux et menaçants tapissaient l'océan céleste. Je pouvais comprendre l'absence de vie et civilisation en ce lieu pourtant, j'apercevais au loin une structure, grimpant jusqu'à la terre sacré des Kamis, transperçant l'épais coton grisâtre.

Je ne sais pourquoi, mais mon instinct m'indiquait que je n'étais point en Yokuni. Pire, je ressentais en moi comme un monstre, cherchant à se libérer de ses chaînes pour profiter de l'air fétide de cet endroit. Plus que jamais, mon sang-mêlé bouillonnait au fond de moi mais je ne peux le laisser faire. Je me calmai, sentant le battement de mon cœur. Je repris le contrôle de moi-même avant de commencer à m'avancer vers cette tour.

Le temps passait, et cette tour ne se rapprochait point. Je commençais à croire qu'il ne s'agissait pas du bon chemin. Peut-être avais-je raison lorsque, bientôt, je vis une étincelle sur l'horizon. Stoppant ma marche, je fixais ce point brillant qui ne cessait de scintiller de plus en plus fort. Etait-ce un signe? un piège? Je ne savais guère mais il était évident que la tour que j'observais maintenant depuis de longues minutes m'était inaccessibles pour l'instant.
Je pris donc le risque de me diriger vers cette lumière qui me mènerait peut-être à ma perte ou bien à mon salut.


Spoiler:
 



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Ven 12 Déc - 23:06


Perdue, faible , et découragée tant la tour vous semble lointaine, vous décidez de vous approcher de ce qui attire si vicieusement votre regard. Vous marchez, marchez, parcourez les dunes avec fatigue et vos pas s'enfoncent dans le sable, la chaleur et la brume chaude et humide vous accable. Il n'y a pas une goutte d'eau en vue, à part celle qui court sur votre corps. Vous arrivez enfin à destination. Et vous vous rendez compte qu'il s’agit en réalité d’un miroir.

Il a cessé de briller depuis votre venue, un des nuages de ténèbres a du le dissimuler au soleil hypothétique. Ce miroir, planté là dans le sable, ne semble pas abîmé, il est même impeccable. Et comme tout miroir,il vous reflète. Dans votre intégralité. Jusque là, tout vous parait normal mais vous remarquez tout à coup que vous ressemblez au plus pur des Onis !

Votre peau est devenue aussi rouge que le sang, deux cornes vous ont poussé sur le front...

A part cela, rien ne se passe et vous avez beau cherché au tréfonds de vous même, vous n'avez même pas ressenti ces si brutaux changements physiques.


  • Vous vous éloignez aussi rapidement que possible.
  • Vous restez encore, fascinée par ce reflet et tentez de le comprendre.


Spoiler:
 


Dernière édition par Souteigai le Dim 21 Déc - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Lun 15 Déc - 18:37

Cela faisait bien longtemps que je n'avais point ressenti l'environnement si dangereux. Bien que le soleil n'étant toujours point présent dans l'étendue cotonneuse et grisâtre, la chaleur n'en restait pas moins étouffante tout comme la brume. Et le désert n'aidait en rien. Marcher à travers les grains fins qui vous engouffrent à chacun de vos pas devenait pesant de minutes en minutes. Je pouvais sentir les gouttes de sueur parcourir mon visage alors qu'il n'y avait aucune trace d'eau dans les environs. Qu'en bien même j'essaierai de récupérer l'eau de la brume par condensation, je n'étais pas garanti qu'elle m'hydraterait ou pire, qu'elle m'asphyxierai. Je ne pouvais que continuer, bravant les épreuves de la nature.

Ma détermination n'aura point été vaine car j'attins ce point lumineux que j'avais aperçu il y a de cela quelque temps. Je ne savais guère combien de minutes ou bien d'heures je mis pour l'atteindre, mais contrairement à cette tour, il se trouvait devant moi à présent. Sa lumière s'éteint en ma présence, du fait de l'absence de rayon de lumière ou bien par pure magie, je ne savais point. Cela me permit de découvrir un miroir. Je m'interrogeais sur sa présence. Que faisait-il au beau milieu d'un désert? Qui plus est, il était en parfait état. Il ne pouvait s'agir d'un lieu ancien où cet objet aurait pu provenir. Je méditais donc davantage sur cet endroit dans lequel je me trouvais. Un tour... un désert... un miroir, sorti de nulle part... Mes souvenirs me revinrent. Avant d'arriver ici, je venais de mener une bataille contre les Yokais. J'avais rejoint Amatsu et puis...
Je tournais mon regard vers ce miroir. J'imaginais un instant qu'il n'agissait ni plus ni moins d'un rêve ou bien... d'un lieu lié avec les Yokais? Je serais fixée en voyant l'apparence que j'arbore en me regardant dans ce miroir.

Cela n'avait pas loupé. Une peau comparable au fluide s'écoulant dans mes veines et deux turgescences au niveau de mon front. J'étais devenu comme ce que les citoyens voyaient : un Oni. Pourtant, malgré cette apparence, je ne ressens point de crainte ou bien d'angoisse. Peut-être que je crains point celle que je suis, m'acceptant telle qu'elle. Ou peut-être acceptais-je ce titre qu'on m'avait attribué car, après tout, tous était effrayé à l'idée de croiser ma lame...

Je restai donc devant le miroir, observant l'image. Je me remémorais chaque acte que j'ai pu commettre en pensant à la tristesse "qu"il" éprouverait à mon égard, en me voyant sous ma véritable nature, celle du miroir.




L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Dim 21 Déc - 18:28


Sans vous étonnez, vous observez un moment cet étrange reflet. Vous remarquez rapidement qu'il s'agit bel et bien de vous, même si le miroir ne semble pas vouloir que vous en receviez une image parfaite. Mais cela vous va.

Puisque vous restez dans l'inactivité, vos pensées ne tardent pas à vous assaillir. Vous trouvez que cette forme, celle que vous donne le miroir est celle qui vous correspond, vous pensez à un être cher, vous rêvez, et le miroir profite de votre état un tant soit peu second pour vous dévoilez un joli petit tour.

Avant même que vous ayez pu vous en rendre compte, un des bras de votre reflet vous attire de l'autre côté par le poignet. Sa force est terrible, bien supérieure à la vôtre et vous sentez que la terrible prise sur votre bras ne pourrait être brisée. La surface du miroir, elle, comme de l'eau, oscille en son bord en fonction des gestes de la créature qu'elle garde et des vôtres bientôt, puisque vous allez la suivre.


  • Effrayée, vous vous débattez vigoureusement.
    OU

  • Vous êtes trop surprises et trop terrifiée pour vous débattre ou imposer n'importe quelle défense.



Dernière édition par Souteigai le Sam 17 Jan - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Lun 22 Déc - 11:21


Avant que je ne puisse me rendre compte que je me trouvais partie, enfoui des pensées les plus profondes, je sentis comme une oscillation dans le reflet que j'observais maintenant depuis quelques minutes. Mes instincts se remirent en route alors que cette image n'avait rien d'un reflet ordinaire mais il était déjà trop tard. Je n'eus le temps de m'éloigner du miroir, qu'un bras, teinté de rouge, m'agrippa le poignet. La pression qu'il exerçait pour me retenir était impressionnante. S'il continuait, j'étais persuadé qu'il me briserait l'os sans aucun problème.

Reprenant complètement mes esprits et surtout, mes capacités en tant qu'Hinin, je vins empoigner mon camarade de combat qui se trouvait dans mon dos. Du moins, c'est ce que je désirais mais ma main ne fit qu'effleurer le vent. En jetant un rapide coup d'œil, mon arme avait disparu, ou plutôt, avait décidé de rester à terre quelques mètres plus loin. *Quand est-elle tombée sans que je ne m'en aperçoive?!* pensais-je, surprise de tous ces évènements anormaux. Peu importe, il fallait que j'agisse car, malgré ma propre force, le sable était instable et ne me permettait pas d'avoir un appui solide pour éviter de me faire absorber par mon propre reflet.
Je glissai ma main une nouvelle fois dans mon dos, mais cette fois, au niveau de mes hanches afin d'y dégainer mon wakizashi. Sans attendre, je vins frapper le bras de mon assaillant, mais la lame ne fit que rebondir dessus, laissant un tintement de métal résonner dans l'immensité des lieux. Il m'était donc impossible de fuir ou de le tuer? Non, je ne pouvais me résigner!

Lâchant ma petite lame qui vint se planter dans le sol avant de chuter totalement, je pris de nouveau appui, avec difficulté, avant d'agripper de ma main libre la main sur mon poignet. Serrant les dents, montrant ma détermination de ne pas abandonner, je me débattis avec fugue, quite à y laisser ma main afin que je survive




L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Jeu 1 Jan - 15:06


Vous vous défendez de toutes vos forces, mais cela ne semble pas suffisant. Le bras rouge vous force à venir le rejoindre. Vous vivez alors une chute qui vous parait interminable et vous atterrissez en plein coeur d'une arène. Vous êtes au centre de celle-ci, vous vous êtes écrasé sans dommage dans le gros sable gris. Une immense silhouette vous domine de toute sa hauteur.

Humanoïde, elle doit tout de même faire plus de trois mètres. Vous vous relevez et vous apercevez qu'il s'agit d'un homme extrêmement hideux mais bien bâti. Celui-ci est armée d’une étrange épée plate à double tranchant, en outre, c’est une arme que vous n’avez jamais vue. Et le style de sa tenue, une longue robe ceinturée en tissus précieux, vous est également inconnu. Une fois que vous avez terminé de le détailler, il se présente, il s’appelle Shoki, il est le roi des fantômes, protecteurs des âmes en peine, et vous, vous êtes un démon.

    Quoi ? Un démon ? Vous lui expliquez que vous n'en êtes pas véritablement un sans comprendre, puis vous comprenez que vous avez changé d'apparence.
    OU
    Vous glissez votre regard sur votre apparence, effectivement, il vous ait poussé des griffes aux mains et aux pieds et vous sentez sans mal le poids des cornes sur votre tête. Vous ne dites rien.



Dernière édition par Souteigai le Sam 17 Jan - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Lun 5 Jan - 17:13


La force de ce membre rouge était bien supérieure à la mienne, malgré mes appuis renforcés dans le sol. Plus les secondes passées, plus je glissais, me rapprochant dangereusement de ce miroir qui n'en était plus un désormais. Utilisant toute l'énergie qui me restait, je continuais à me débattre. Se fut peine perdue; il n'en fallut pas plus à la créature pour me faire passer de l'autre côté de la surface brillante.

Une chute sans fin commença alors. D'abord inquiète de continuer à tomber de la sorte, sans jamais pouvoir en sortir, je repris rapidement mon sang-froid et jetai un regard vers le sol qui se rapprochait à chaque seconde. Je fus rassurée mais seulement un instant car il me fallait trouver une solution pour atterrir sans encombre ou je ne serais bientôt plus qu'un corps sans vie. Par chance, le sable grisâtre me permit de m'en sortir indemne. Chance ou voulu? Il était évident que les évènements récents étaient dus à une volonté et non à un coup du destin.
Reprenant mes esprits en secouant ma tête, je relevais le haut du corps grâce aux peu de forces qui me restaient dans les bras. Je gardais un genou à terre, alors que l'autre se redressa, me permettant de m'accouder. Je retrouvai mes facultés plus rapidement que la dernière fois. Et il était temps.

Une silhouette se dessina devant moi, me cachant le peu de lumière qui nous éclairait. A contre-jour, je ne percevais point ses traits de visage jusqu'à ce que je me relève, lui faisant face. Il y avait bien longtemps que je n'avais point croisé une créature aussi hideuse. Son visage était différent mais sa comparaison avec un Oni était indéniable, de par sa taille ainsi que l'immense épée qu'il tenait par le manche. Etrange, celle-ci m'est totalement inconnue. Une telle double lame... je n'en ai jamais vu sur le continent. De plus, il se présenta à moi comme étant le roi des fantômes, protecteur des âmes en peine. Cela me confirmait mes suspicions : je n'étais plus en Yokuni. De plus, un tel personnage ne pouvait, à mes yeux, existait qu'à un seul endroit : le royaume des morts. Avais-je perdu la vie à cause de ma blessure au bras faite par le kitsune durant la bataille? Ou cela avait-il un quelconque rapport avec mes vertiges? Cela importait peu. Je devais me concentrer sur la créature qui se trouvait face à moi.

Après s'être présenté, l'individu me pointa du doigt en s'exclamant que je suis un démon. En jetant un regard sur ma personne, je fus stupéfaite de voir mon apparence de nouveau changée. Des griffes me sont apparues, sur mes mains comme sur mes pieds que je défigurais. En touchant un peu plus mon visage, je pus sentir comme des turgescences. Des cornes... Etait-je devenu un Oni? Pourquoi cela ne me surprenait point?
Mon regard était quelconque alors que je fixais ma main transformée avant de venir regarder le fantôme malgré son apparence hideuse. Etait-ce lui qui était l'instigateur de cette métamorphose ou bien le Yomi cherchait-il à dévoiler mon sang maudit?


"Je suis Yasha Inuko... Mais je suppose... que vous le savez déjà, n'est-ce pas?" dis-je avant de garder le silence jusqu'à obtenir une réponse, quelle qu'elle soit.



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Sam 17 Jan - 18:05


Courroucé mais relativement impassible, il vous répond avec une voix lourde de menaces qu'il ne prête pas d'importance aux noms des démons qu'il combat, puisque ceux-là sont tous les mêmes ; des êtres sauvages et destructeurs qui ne vivent que pour le malheur. Pour lui, Il ne mériterait donc qu'un nom. Et alors qu'il se met à incanter, des armes se matérialisent à partir des grains de sable qu'il fait léviter par son aura qui balaye avec fureur vos cheveux.

Bientôt, c'est une tornade de lames que vous voyez défiler. Il y en a de toutes sortes, armes blanches, arcs, bâtons, et même armes à feu. Elle vous encerclent, toujours plus nombreuses, à une vitesse prodigieuse. Subitement, dans le silence le plus complet, elles cessent de tourner autour de vous et lévite à votre portée. Vous suspectez une attaque, vous vous préparez à vous défendre bien que vous savez que vous ne ferez pas le poids.

Mais les intentions de la créature sont toutes autres. Et stupéfaite, vous découvrez qu'il a lui aussi un honneur. Il vous somme de choisir une de ces armes et vous explique que vous devrez le vaincre pour obtenir la liberté.


  • Vous refusez le duel, il est perdu d'avance et les armes qu'il vous donne sont certainement trafiquée,
    OU
  • Vous acceptez le duel et choisissez une arme. Dans ce cas là, il faudra décrire le duel sans en décider l'issue..

Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Mer 4 Fév - 14:07


Comme je le pensais. La créature se tenant en face de moi n'a rien d'amical. Le contraire était même évident. Son arrogance à mon égard montrait que je ne faisais pas le poids contre lui. Néanmoins, je restais impassible, sans montrer la moindre once de colère; sentiment que ne germait point en moi. Celui de la curiosité naissait à sa place. Je m'interrogeais toujours sur l'exactitude du lieu dans lequel je me trouvais, bien qu'une idée surpassât les autres en voyant l'individu se tenant devant moi. Sans bouger, j'observais les environs du regard. Rien que du sable, le fantôme et moi, à l'intérieur de cette arène. En parlant de cette dernière, je soupçonnais que je n'étais pas là pour discuter. Mon attention se reporta alors sur mon opposant, un regard menaçant et prévoyant.

Je ne sais guère s'il put voir ma détermination ou le monstre à travers mon regard, mais je perçus ses incantations suspectes. Soudain, le sable sous nos pieds commençat à se soulever. Faisant un pas en arrière, surprise, je ne lâchais pas des yeux ces grains qui se rassemblèrent, se solidifièrent pour finalement prendre la forme d'armes. Un à un, ces objets d'attaque balayèrent l'air, faisant virevolter ma chevelure et me forcèrent à cacher mon visage derrière mon bras pour que la poussière ne l'atteigne pas.
Plus les secondes s'écoulaient, plus le nombre d'armes augmentait, formant bientôt autour de moi une tornade contre laquelle je luttais pour ne pas perdre pied au sol. C'était impressionnant et enchanteur mais la situation était mauvaise, surtout lorsque les armes s'arrêtèrent de tourner, leur lame ou leur canon pointés dans ma direction. Les traits de mon visage se  crispèrent, mon corps prit une position de défense alors que je scrutais chacune d'entre elles afin d'éviter une attaque surprise; mais il n'en était rien.

La créature m'ordonna de prendre l'une des armes présentes. Stupéfaite, il possédait donc un honneur. Abattre ainsi sa cible était loin d'être dans ses habitudes, semblerait-il. Je repris donc une posture plus détendue, dirigeant mon regard dans les yeux inexistants du maître des lieux pendant quelques secondes avant de m'intéresser à l'artillerie. Mes iris d'or se baladaient sur cette montagne d'objet. Bö, jitte, kama, kunai, saï, tekken, yari, yumi, tanehashima... Elles y étaient toutes, sans exception. Pourtant, une seule me convenait.
Je mis un instant avant de la discerner parmi l'ensemble mais elle était là. Mes pas dans le sable résonnèrent comme une douce mélodie alors que je me positionnais face à ce katana dont la lame était particulièrement longue. Je doutais qu'il s'agisse de mon camarade de combat mais elle ferait l'affaire pour le combat qui s'apprêtait à débuter. Mes doigts glissèrent le long du métal froid avant de rejoindre la garde. J'empoignais le tsuken avant d'exécuter un mouvement vif qui trancha l'air, alors que la pointe de l'arme, dirigée vers le sol, souleva quelques grains de sable fin.
Je revins prendre ma place, au centre de l'immense tornade avant de faire face à mon adversaire. Un long silence pesant s'installa pendant une minute. Resserrant mon étreinte sur mon camarade, mon pied prit enfin appui péniblement sur le sable pour que je puisse m'élancer sur le fantôme.

Assez proche, je pris une impulsion plus forte afin de décoller du sol. D'un coup horizontal, je vins frapper le flanc droit de la créature. Une fois pied-à-terre, je tournoyais sur moi-même afin de donner de la rapidité et de la puissance à mon prochain coup. Laissant une trace dans le sable à son passage, ma lame vint maintenant attaquer le flanc gauche d'un coup remonté et diagonal.
Avant qu'il ne profite de l'ouverture, je reculais de quelques sauts, reprenant ma garde. Durant ce laps de temps, je me concentrais afin de faire jaillir la puissance de Gekigami sur le métal. Mes yeux se rivèrent sur celle-ci, sans résultat apparent. Le tigre divin m'avait-il abandonné? Ou le lieu dans lequel je me trouvais bloquait-il toutes activités de résonnance? Il était certain que je ne pouvais compter sur mes pouvoirs. Mes maîtrises et ma force restaient mes seuls atouts dans cette bataille.
Je ne perdis pas une minute de plus à tenter d'invoquer le cadeau des Kamis et me précipitai vers mon adversaire, pointe de mon katana prête à le transpercer de part en part. Que l'attaque soit esquivée ou non, j'enchainais avec une estocade verticale remontée suivie de sa jumelle retombée. Ma lame atterrit sur le sable avec force violence, le soulevant. Je crus voir le temps ralentir l'espace d'un instant, mais cela ne me déséquilibra point alors que je tournoyais de nouveau sur moi-même pour assigner un tranchant remonté diagonal. Dans l'élan, je tourbillonnais une fois encore pour augmenter la puissance de mon coup transversal. Je me tenais à présent sur mes gardes face à une contre-attaque alors que je me rendis compte que mes nouveaux attributs d'Oni ne m'avantageaient point. La fatigue se dessinait déjà sur mon visage alors que le combat ne faisait que commencer...



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Lun 30 Mar - 12:43

Tel l'électron gravitant autour de l'atome, vous imposez un rythme harassant à votre redoutable adversaire. Le géant pare, mais ne trouve aucune ouverture dans votre danse. Cependant, votre lame ne rencontre que la sienne à chaque coup. Le Tigre semble sourd à vos demandes et pourtant, il serait le bienvenu dans cet instant, car vous sentez votre énergie vous quitter peu à peu, votre flot d'assaut habile perd en fréquence tandis que la relative lenteur du Roi des Fantômes vous semble inchangée.

Bientôt, il répond à vos attaques, des frappes latérales et verticales d'une ampleur faramineuse. Lorsque sa propre lame touche le sol, une véritable déflagration s'en suit, soulevant par trois fois votre taille en sable et créant d'authentiques cratères au cœur de l'arène de votre destiné. Un coup un seul vous réduirait en pulpe sanguinolente sans le moindre espoir d'y réchapper et vous sentez, la fatigue s'emparant de vous petit à petit, que telle sera la fin de ce combat.

N'avez vous pas quelque chose à défendre ? Quelqu'un pour qui survivre ? Qui protéger ? Votre humanité, privée des dons de la foudre, est désespérée. Sous votre apparence monstrueuse en ce lieu, votre cœur semble arrêter de battre. Le temps s'étire, puis s'arrête, figeant le géant dans une attaque du haut vers le bas qui vous tranchera en deux fatalement. Son visage est impassible, il est infatigable. Vous même vous attendiez à ce coup, cette contre-attaque téléphonée ne vous aurait jamais touchée si vous étiez maîtresse de votre énergie.

Plus rien ne bouge, plus aucun son ne transparaît. Vous allez disparaître ainsi et personne ne sera là pour assister à votre chute. Un petit arc d'énergie parcourt votre bras, faible, fugace, comme un petit ver de lumière supersonique. La bête acculée est la plus sauvage, c'est bien connu. Quelque chose vous envahit, une force soudaine, un déclic, un instinct crocodilien qui a toujours été là, terré au tréfonds de votre âme.

Le temps reprend son cours, vous glissez telle une étoile filante sous la garde du colosse, laissant son arme s'abattre à l'endroit où vous vous trouviez pourtant, un millième de seconde auparavant. L'onde de sa frappe vous propulse en avant, vous en jouez, vous passez à sa gauche, votre arme tenue fermement de façon transversale, à la rencontre de son aine. Vous passez derrière lui. Le temps s’arrête à nouveau.

Shoki, debout, son immense pelle-épée au fond d'un nouveau cratère, un nuage de sable se dissipant autour de lui. Vous, dans son dos, votre lame pointant l'horizon, vos jambes maintenant votre équilibre de la plus parfaite des manières. Puis vient le bruit sourd, comme vous ne l'avez jamais entendu, d'un corps gargantuesque heurtant le sol, dépourvu de la moindre force. Vous êtes persuadée d'avoir entendu le géant rire un instant avant sa chute finale.

Vous tombez sur un genou, harassée. Le souffle court, vous sentez votre arme changer, muter, se muer en autre chose de plus petit. Lorsque vous l'avisez à nouveau, vous découvrez qu'elle a pris la forme d'une clé. Probablement celle de la liberté dont vous avait parlé Shoki, mais ce dernier est dorénavant défait, incapable de vous dire le plus important... Quelle en est la serrure ?


  • Vous fouillez la dépouille de Shoki lui-même, en quête d'indices afin de déterminer ce que pourrait être la serrure en question.

OU

  • Vous cherchez dans les gradins à la recherche d'éléments, voir d'une porte à ouvrir.

Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Jeu 9 Avr - 22:39

Je n’osais croire à la force qui se dressait devant moi. Alors que mes bras regrettaient l’ancienneté de mes entraînements et mes jambes la surface molle de l’arène, je ressentais la fatigue m’envahir de minute en minute. Pire encore, je voyais mon adversaire rire, sans montrer la moindre trace de sueur ou une quelconque faiblesse. Etait-il sans failles ?
Bientôt, il passa à l’offensif, m’harcelant de coups plus violant les uns que les autres. Je m’efforçais de les esquiver, mais l’une des attaques abattues contre les grains fins me rappela la différence de force qui nous séparait. J’avais beau être connu pour posséder une force démoniaque en tant que femme, ce fantôme n’en restait pas moins bien plus puissant que moi. Un seul coup, et je ne pourrais me relever. Non… en réalité, ce combat était déjà terminé à l’instant même où il commença. Affronter un éternel était pure folie mais ne suis-je point dans un rêve ? Ou bien dans une illusion ? Ce lieu, cette créature ne pouvaient exister… Alors pourquoi me forçais-je à les surmonter ? Quelle était cette motivation qui me permettait d’avancer en ce jour ? Un visage rayonna devant ma vue. Une chevelure dorée, un regard brumeux et profond. Un autre m’apparut, beaucoup plus jeune, de fins cheveux ébène, un regard douloureux et blessé. « Ils » étaient devenus mes espoirs et mes raisons de continuer sur la voie que l’on m’imposa.

Resserrant ma garde, prête à contre-attaquer, il était déjà trop tard. Je voyais cette lame s’abattre sur moi. Le temps me semblait ralenti alors que j’adressais mes dernières pensées aux deux seuls êtres de ma vie. Aujourd’hui, je tomberais sous le métal d’un mort-vivant, sans regard pour m’admirer ou bien me pleurer. Je disparaître des mémoires et des souvenirs. Oni-kira ne sera plus… Yasha n’existera plus. Non… Je ne peux abandonner maintenant ! Mon regard s’emplit de détermination alors que je serrais à en saigner le tsuken entre mes doigts. Je ressentais cette bague imaginaire, celle que j’offris à ce Taisho maladroit. Je ressentais la chaleur d’une main rude et forte se propager dans mon bras puis dans le reste de mon corps. C’est alors qu’une étincelle s’insinua en moi, réveillant l’âme combattive qui se terrait au tréfonds de mon être. Celle qui était née au fil des années et des frappes, fer contre fer. Ce n’était pas celle d’Oni-kira, mais celle de l’ancienne femme qui combattit auprès de ses camarades !

Le temps reprit son cours. L’énorme lame transperça le sol, soulevant un nuage de sable. Mon corps, quant à lui, se déployait de toute sa force. Durant un instant, il se faufila le long du flanc de mon adversaire, permettant au métal froid d’assigner un tranchant. C’est ainsi que je me retrouvais derrière ce fantôme qui ne tarderait pas à s’en retourner dans les limbes. Un rire me parvint. Est-ce celui de l’amusement ou du mépris ? Je n’en sus point plus. Alors que mon genou se posa à terre, révélant mon manque d’énergie pour me maintenir debout, j’aperçus du coin de l’œil, mon ennemi, étendu sur le grain fin, inerte. C’était terminé… et j’en sortis victorieuse, bien qu’affaiblie.

Essayant de reprendre mon souffle, mon regard se posa bientôt sur cette mystérieuse transformation que subit mon katana. Fine et longue, elle prenait l’apparence d’un objet pas plus grand que ma main. Mes yeux s’écarquillèrent et mes lèvres s’ouvrirent légèrement lorsque je découvris une clé. Il devait s’agir de cette liberté dont me parla Shoki. Cependant, j’ignorais l’emplacement de ce qu’elle ouvrait. Utilisant les dernières forces qui me restaient, j’approchais la dépouille de l’éternel. Bien qu’ennemi en ce jour, j’ose croire qu’il n’exécutait que des ordres. De plus, son maniement de l’arme me prouva qu’il était un ancien combattant.
C’est ainsi que j’observais les environs à la recherche d’indice, ne voulant point violer le corps inerte.

Mes pas me menèrent vers les marches de l’édifice réservé aux spectateurs inexistants. Il me fallait trouver une sortie, ou bien un élément qui me révèlerait la suite de ce chemin, bien trop prémédité.



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Dim 12 Avr - 10:38


Votre attention se tourne vers les environs tandis que vous tenez fermement la représentation physique de votre possible liberté entre les mains. Les gradins sont aussi vastes que nombreux et il n'existe en Yokuni aucune arène, aucun théâtre de tournoi ni aucune scène capable d'égaler la taille des lieux. Sa magnificence aurait pu être totale sans le sable et la poussière le recouvrant en grande partie et vous heurtant à un fait établi dans l'optique de vos recherches : La couche de sédiment surnaturel recouvrant ce domaine ne va certainement pas vous faciliter la tâche.

Vous êtes exténuée, le combat de votre vie venant de se dérouler, pleine de vos certitudes cependant, forte de vos convictions, vous parvenez à mettre un pas devant l'autre de façon digne. Oh, nombreux vous aurait trouvés magnifique et complète à présent... Si tant était qu'un public se tienne là. Vos pensés allaient vers ces êtres chéris, dans le monde qui est le votre et que vous appelez à rejoindre, vous trouvez là votre force et débutez malgré l'ampleur de la tâche la fouille minutieuse d'indices ou d'une serrure complétant votre clé et promesse de votre retour parmi les vôtres.

Le temps n'a plus d'emprise sur vous depuis votre arrivée dans cet univers. Depuis combien de temps êtes vous là ? Vous ne sauriez le dire. Néanmoins, il vous semble que des jours entiers se sont écoulés depuis que vous avez entreprit votre recherche. Vous avez retourné chaque pierre, pelleté le sable de vos mains, monté chaque marche des gradins, fait le tour de ces derniers du regard un nombre incalculable de fois sans qu'il ne vous semble entrevoir la moindre issue ni rien d'autre que des vestiges d'un passé improbable et le corps inerte de Shoki, ce dernier se couvrant peu à peu du sable de l'arène, poussé par un vent que vous ne sentez même pas.

Vous le sentez, l'épuisement est imminent et rien ne laisse entrevoir la moindre chance que quelqu'un puisse trouver votre dépouille en ces lieux. Allez vous disparaître ainsi finalement ? Oubliée de tous dans ce monde inaccessible ? Quelle est cette justice là ? Il ne vous reste qu'une seule possibilité et vous devez tirer un trait sur la dignité et l'honneur pour cela... Oserez vous franchir ce cap pour être certaine que toute les options seront vérifiées ?


  • Allant à l'encontre de vos croyances, vous fouillez malgré tout la dépouille de votre défunt adversaire.
    OU

  • Vous persistez à fouiller les gradins, il y'a certainement quelque chose qui vous aura échappé !



Dernière édition par Souteigai le Lun 11 Mai - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Dim 10 Mai - 19:40


A peine puis-je faire un pas que celui-ci me semblait lourd. Le suivant ne fut pas si différent ainsi que ceux qui suivirent. Le simple fait de lever ma jambe me paraissait être une épreuve. Mon corps était engourdi et je ressentais le contrecoup de mon combat. Ma force me quittait, pour la première fois depuis bien des années. La fatigue, quant à elle, m'envahissait à mesure que je laissais mes traces dans le sable. Plus d'une fois  je vacillais jusqu'à en perdre l'équilibre. Un genou puis l'autre, avant que mes mains ne les rejoignent. L'eau de mon corps apparaissait sur mon visage, glissant le long de mon front pour rejoindre mes pommettes pour terminer sa chute sur les grains du sol qui se ternirent. Ma respiration se faisait sourde et lente. Ce lieu... n'avait rien de Yokuni. Cette atmosphère était égale à une cage dont les chaînes ne tarderaient point à se verrouiller, m'emprisonnant à jamais dans cette arène. Je souris : elle me correspondait parfaitement. Les combats sont que ma raison de vivre. Ou devrais-je dire étaient... Aujourd'hui, mes motivations étaient différentes.
Leurs visages m'apparurent alors que ma respiration se faisait plus naturelle et calme. Mes pensées ternies s'éclaircirent et me permirent de reprendre le chemin de ma liberté.

Prenant à pleine main la force qui me revenait petit à petit, je redressais le visage vers la scène des spectateurs que je rejoignis. Ce court trajet me parut durer une éternité. C'est alors que je me questionnai sur cette notion qu'est le temps. Combien de temps se sont écoulés depuis mon arrivée dans cet environnement maudit? Mes souvenirs me laissèrent supposer que quelques heures, seulement, s'étaient écoulées. Pourtant, mon corps et mon instinct m'affirmèrent que cela fesait des jours. Cela importait peu. Je devais trouver une sortie afin de retourner dans ce monde que je chéris à présent.

Ma quête de fouille ne me mena qu'à de la poussière et de la pierre. Bien que surplombant l'arène à présent, rien ne m'apparut. Seul le corps inerte de mon adversaire et juge gisait encore sur le tapis doré, commençant à se recouvrir du voile du repos éternel que lui offrait le vent.
Je le scrutais. Ces vêtements déchirés virevoltaient avec la brise alors mon énergie semblait absorber par le cadavre. Bientôt, mes pas me guidèrent vers lui, sans que je ne m'en rende compte. M'agenouillant à ses côtés -par fatigue ou par habitude - je l'observais encore plus longuement, me questionnant sur sa véritable identité. Son honneur me rappelait celle d'un samurai. Sa droiture la conscience d'un dirigeant. Sa voix celle d'un père. Etait-il humain jadis? Ou cette forme hideuse était tout ce qui le représentait?
Je me refusais encore à fouiller sa dépouille, balançant à nouveau mon regard vers les gradins qui, tout comme le corps fantomatique, serait bientôt enseveli sous les grains fins. Pourtant, je me résignais. Priant Gekigami à la mémoire de mon ancien opposant, j'osais poser une main sur le cadavre afin de trouver dans les bouts de tissus déchirer un indice me permettant afin de rejoindre ma terre natale...



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Lun 11 Mai - 15:11

Vos questions semblant vouées à ne jamais connaître leur réponse, vous vous apprêter à commettre ce que vous n'auriez jamais osé faire dans votre propre monde. Mais là était toute la différence justement. Crocs et griffes, ainsi que cornes faisaient de vous et de ce lieu un domaine où les lois qui avaient toujours régies votre voie n'avaient aucune emprise.

Vous débarrassez du sable de l'arène recouvrant les tissus de Shoki pour venir les fouiller à leur tour. Vous agissez d'abord avec précaution et égard, honteuse de vos actes profanateurs. Mais le Tigre ne vous foudroie pas pour cela. Alors vous mettez plus de vigueur à votre quête, votre main frôlant un objet plat et rigide sous les pans du kimono de feu votre adversaire. Accroché à sa ceinture, vous distinguez un petit miroir étrange.

L'incongruité de sa présence vous pousse à l'en retirer et à le tourner dans vos mains. Quelle n'est pas votre surprise en constatant que dans le dos de l'artefact se trouve une serrure et que la taille de cette dernière, ainsi que sa forme, ne prête à aucune théorie ni au moindre doute. Vous ne l'avez eu sous les yeux qu'un court instant, mais la forme de la clé autrefois arme que vous avez sur vous coïncide parfaitement avec le trou de cet étrange objet.

Presque tremblante, peut être désespérée, vous faite se joindre les deux éléments dans l'espoir de tenir là votre ticket pour votre retour dans votre monde tant souhaité. Dans un premier temps, rien ne se produit. Vous faites jouer de la clé dans la serrure, celle-ci tournant parfaitement en son sein. Un déclic se fait entendre et durant un instant qui vous semble infini, aucun changement notable ne se fait sentir.

Mais soudain, alors que l’espoir vous quitte à nouveau une explosion de lumière vous avale toute entière dans un éclat aveuglant et familier à la fois. Vous perdez tout vos sens dans l'évanescence lumineuse vous environnant et puis plus rien. Vous n'avez plus que conscience d'exister, mais aucune enveloppe charnelle n'est là en sensation pour en attester.

Puis revient le toucher... Du sable encore... Vous ouvrez vos yeux... Tout est gris autour de vous... Vous n'êtes pas revenue chez vous. Vos yeux ne vous trompent pas ou peut être l'ont-ils fait depuis le début de votre séjour en cet enfer, mais vous distinguez sans mal la tour, toujours entourée du désert de dunes cendreuses. Et alors que l'assise sur votre conscience menace de s'effondrer à tout jamais, vous sentez dans votre main la clé. Elle est bien réelle et toujours là. Alors peut être que... ?


  • Les choses ont commencées à la tour, peut être s'y termineront-elles ? Vous vous dirigez vers elle pour tenter de trouver une nouvelle serrure.
    OU

  • à moins que ce ne soit le grand miroir où vous vous êtes découvert une apparence démoniaque ? Peut être serait-il bon d'essayer la clé dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Mar 19 Mai - 14:26


L'élément rugueux de l'arène ne s'arrêtait point de se déposer sur la totalité du bâtiment mais également sur moi-même ainsi que le défunt dont je m'apprêtais à fouiller le corps. J'osai à peine frôler ses vêtements de mes doigts. Il m'était encore difficile de me résigner à salir la dépouille d'un tel adversaire. Cependant, mon apparence de monstre, ce lieu ainsi que Shoki... rien de tout cela semblait réel, et même si cela l'était, nul ne pouvait me voir. Je doutais même que le Tigre divin ne puisse apercevoir mes gestes. Priant ce dernier de ne pas me déshonorer, j'entrepris enfin de faufiler mes mains sous les vêtements couverts de sables.
Je restais concentrer sur la moindre sensation suspecte mais rien ne semblait se détacher des tissus abimés et sombres. C'est alors que je ressentis une certaine fraîcheur sous mon index. Le froid du métal ou plutôt... du verre. Intriguée par l'identité de cet objet, si cela en était un, je soulevais la partie du kimono qui recouvrait ma main. Je vis alors apparaître un miroir, attaché à la ceinture du juge. Je ne fis que le fixer un instant avant de décider de l'ôter de son étreinte. L'objet en main propre, je l'examinais sous tous ses traits. Etrangement, il n'avait rien... d'habituel. Toutes femmes de Yokuni pouvaient posséder un tel artefact. Cependant, lorsque je le retournai pour inspecter le dos, mon visage exprima une fois encore la surprise. Une serrure, petite et magnifiquement taillé, se trouvait là.

S'en attendre, je pris dans mon autre main la clef que le seigneur de cette arène m'avait laissée après sa défaite. Il n'y avait aucun doute. La forme de la clef était identique à l'orifice qu'arborait le miroir. Alors que je m'apprêtais à rendre l'union des deux objets réels, je me stoppai. Allais-je connaître une nouvelle épreuve? Ou la sortie se trouvait-elle dans de simples ustensiles du quotidien? J'observais l'édifice qui se trouvait autour de moi. Il était évident que je ne trouverais rien de plus ici et aucune échappatoire n'était possible. Je n'avais donc pas le choix. Je vins alors par insérer la clef que je tournai lentement. Un petit bruit me fit comprendre que la serrure venait d'être "ouverte" mais rien ne se passa. J'attendis un instant mais rien de plus ne se produisit. Un soupire glissa entre mes lèvres alors que mon regard se s'abaissa. L'espoir n'était cependant pas perdu, du moins, je l'espérais lorsqu'une forte lumière s'abattit sur l'arène. Aveuglante, je ne pouvais garder mes yeux ouverts, malgré la barrière que je fis avec l'un de mes bras. Petit à petit, je sentis tous mes sens disparaître les uns après les autres. Seule mon âme semblait encore présente, m'enivrant dans une chaleur pourtant hostile. Elle m'était également familière...

Je n'eus le temps de comprendre cet instant que le sable se faufila à travers mes doigts qui se recroquevillèrent doucement sous ma volonté. Ma vue me revint, d'abord voilé pour me montrer ce tapis doré avec, au lointain, un édifice de pierre que je reconnus. Yokuni... ce n'était point mon pays. J'utilisais la force qui me restait pour me redresser mais ma tête ne me permit pas de me relever pour l'instant, trop douloureuse et étourdie par les évènements. Réfléchir en était impossible. Je ne fis que scruter les alentours. La grande tour était toujours présente. Je pouvais également distinguer sur ma droite ce miroir qui me transforma. Je ne le lâchais pas du regard. Cette forme... cette teinture... ces sculptures. Il était en tout point identique à sa représentation miniature que je tenais dans mes mains il y a encore quelques secondes. D'ailleurs, seule la clef me revint. L'autre objet avait disparu.

Mes esprits me revinrent, difficilement puis plus clairement. La force dans mes jambes me permit de me relever. J'observais la petite clef dorée qui se tenait dans le creux de ma main. Un nouveau choix m'était disponible. Mon regard se jeta sur la tour. Il était évident qu'elle était au centre de cette histoire mais la fin était-elle venue finalement? Puis je contrebalançai ma tête sur ma droite où se tenait le grand miroir. Il était l'incarnation de mon sang-mêlé mais sa miniature m'évita de rester coincer à jamais dans le stade clos. La clef était peut-être l'épée qui vaincrait mes démons? Je serais celle-ci entre mes doigts tout en fermant le regard, baissé vers les grains fins.

Mes traces restèrent dans le sable, la tempête semblant s'être arrêtée. J'avançais, cherchant toujours à savoir la durée de ma présence en ce lieu. Finalement, j'atteignis mon objectif que je scrutais du regard, serrant la petite clef dans ma main, le long de mon corps. Je me retrouvais de nouveau en face de toi... toi dont le reflet me transforma en une chose hideuse mais pourtant si réelle. Sans attendre, je commençai à faire le tour du miroir, afin d'y trouver une nouvelle serrure...



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 418
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Lun 25 Mai - 21:00


Vous choisissez le miroir. Celui la même qui vous révéla un monstre tapi au plus profond de vous, bien exagéré selon votre propre point de vu, mais pourtant bien réel d'une certaine manière. Vous qui vous battez avec votre essence depuis si longtemps, peut être depuis toujours, vous qui aimez le monde des hommes au point de vous être entichée de l'un d'eux, vous qui avez combattu comme un samuraï, oubliant la créature qui de moitié vous représente, privilégiant l'art noble du combat qui vous fîtes vaincre Shoki, il y'a si peu de temps et si longtemps à la fois. Vous tournez pourtant le dos à la logique solide de la tour et son humanité, lui préférant l’évanescence et l'incertain du reflet que la surface du miroir vous rendra.

Vous faites son tour, en quête de l'inespérée serrure qui vous mènera enfin hors de ce lieu, votre corps ne peut plus vous mentir, il s'agit là de vos dernières forces, si bien que dans l'urgence de ce constat, vous les brûlez beaucoup trop vite. Vous vous essoufflez, la panique gagne sur vous, que se passera t-il si vous vous effondrez ici ? Qui viendra vous chercher ? Quelqu'un le peut il seulement ? Allez vous mourir malgré tout après tout ce que vous avez accompli ?

Vous sentez le sol se dérober sous vos pieds, vos jambes ne vous portent plus. Vos yeux se voilent malgré tout vos efforts. Vos genoux sont à terres, vos mains à plat vous soutiennent encore à peine, à quatre pattes, pitoyable, faible et démunie. Rien de ce que vous tentez ne parviens à vous octroyer un souffle supplémentaire. Vous ne sentez plus la clé entre vos mains. Elle a du tomber quelque part, mais à quoi bon après tout ? Quand bien même remettriez vous les doigts dessus, vous ne vous sentez plus la force de la soulever.

Frustration et désespoir se mêlent en vous alors que vous vous effondrez comme un animal épuisé à même le sable que vous veniez de quitter. Au pied du miroir, vous avisez ironiquement son reflet. Ce dernier vous renvoie pourtant l'image de la femme que vous êtes. Sans la moindre altération. Belle, sauvage, quoiqu'un peu affaiblie en l'occurrence puisque affalée par terre. Elle vous sourit, rassurante. Tout ira bien. Cela prendra du temps, mais tout ira bien...

Puis plus rien.

Ou peut être que...

Quelque chose brûle en vous. Une puissance vous éveille à nouveau, jamais aussi forte auparavant, mais pas inconnue pour autant. Vous sentez une courte lame à vos côtés, un wakizashi, une rancœur perdue. Un bras fort vous soulève, vos yeux se rouvre sur un visage dur, une barbe sombre de trois jours. Il vous remet sur vos pieds. Quelqu'un est bien venu vous aider, mais de tous, vous n'auriez jamais pu penser que ce serait lui.

Votre père vous avise avec sévérité, mais son regard change alors drastiquement. Profondément désolé, il s’assoie à même le sol et se frotte le crâne, n'osant vous regarder en face durant un moment. Il vous regarde à nouveau, une expression qui vous est inconnue de sa part sur son visage buriné de Setsu, ce même masque qui vous a caché sa véritable nature durant votre enfance. Il sourit. Il est fier :

Tu es devenue aussi belle qu'elle... C'est fou. Nous n'avons pas le temps ma petite. Sache juste que je suis désolé. Je pensais bien faire. Je pensais t'endurcir. Te préparer au monde terrible auquel tu as du faire face. Je me suis trompé. J'aurais dû te dire ce que j'étais. J'aurais dû maintenir les rires et la joies au lieu de provoquer ta peur et tes larmes. J'étais défaits. Je n'étais pas moi. Tu n'as pas le temps pour parler et tu n'en a pas besoin, je te connais, je ne t'ai jamais abandonné et je ne compte pas le faire à présent.

Tu as cette force que j'ai perdue avec la mort de ta mère, en toi. Aussi bien de ton corps que de ton esprit. Fais la brûler, fais la surgir. Je vais t'ouvrir la voie, mais tu seras seule à pouvoir trouver la force en toi, celle que je viens de réveiller, pour rentrer chez toi.


Il s'enflamme alors, son visage ne change pas, mais de vulpines oreilles traversent la couche de ses cheveux noirs. Une série de queues voluptueuses dansent derrière lui tandis qu'il vous avise avec un franc sourire.

Je ne suis pas venu là pour répondre à tes questions malheureusement. Je ne laisserais simplement pas ma fille dans cet enfer et c'est tout ce qu'il te faut savoir. Ah... Non... Il y'a ça aussi : Je suis fier de toi. Je l'ai toujours été et je le serais toujours. Tu as bien eu raison de me tuer pour ce que je t'ai fais subir et pour ne pas avoir su te montrer le père comblé que tu méritais. Ce qui est fait est fait à présent. J'ai payé pour mes erreurs. Maintenant, va.

Il écarte les bras, intensifiant les flammes qui l'environnent et les concentrant au centre d'un losange formé de ses doigts. Il pousse un kïaï retentissant et la petite étoile qu'il crée alors est propulsé vers la tour, l'annihilant au passage et laissant à sa place un portail béant auréolé de flammes.

Allez, ne perds pas de temps ! Hurla-t-il alors.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yasha Inuko

avatar

Hinin

Messages : 103
Date d'inscription : 11/08/2013

Feuille personnage
Age: 31 ans
Titre: Oni-kira
Liens:

MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni Sam 30 Mai - 18:56


Rien... Rien ne se dévoila devant mon regard. Il s'agissait là... que d'un simple miroir, ni plus... ni moins. Une once de désespoir commença à naître en moi et s'embrasa, me forçant à m'agenouiller sur le sol et à me prosterner devant la chaleur assommante de ce désert. Petit à petit, mes sens me quittèrent de nouveau. D'abord mon regard, qui se dissimula derrière mes paupières avant que mes mains ne ressentent point le sable et l'or de l'objet de ma délivrance. Bientôt, mes forces m'abandonnèrent complètement, m'obligeant à souiller ma peau des grains dorés. Cherchant à retrouver la vue, je n'y voyais qu'un reflet à travers le verre de l'artefact qui causa ma perte par deux fois. Souriante et magnifique, ce n'était point mon image mais celui de ma mère que j'apercevais. Etait-ce là ma dernière heure? Allais-je rejoindre celle que je chérissais et qu'on m'enleva? Mère... j'ai tant de questions à te poser... Tant de temps à rattraper... Mes yeux commencèrent à perdre la lueur qui m'entourait jusqu'à sentir l'obscurité me parcourir.
Alors que je m'empêtrais à rejoindre l'antre divine, je sentis une flamme s'éveiller en moi. Mes yeux ne purent que s'ouvrir face à une telle renaissance. Cette flamme... ce n'était pas la pitié de Gekigami qui me ranima mais un tout autre pouvoir... était-ce mon sang-mêlé? Ou... Non. Mes origines referaient-elles surface en ce jour maudit? Me questionnant, je fus ramener à la réalité lorsqu'une main forte et chaleureuse agrippa mes bras afin de m'offrir sa force pour me relever. Mes pieds réussirent à me soutenir, bien que mon crâne était coincé entre un marteau et une enclume. Je sentais également une chaleur rustre contre mon flan. Lorsque j'approcha ma main, mon wakizashi était aussi chaud qu'un volcan et pourtant, mes vêtements étaient intacts. Mon regard se tourna finalement sur mon sauveur... Aucun mot de sortir de mes lèvres. Seule la stupeur s'afficha sur mon visage."T... toi?!" pensais-je. Que... que faisait-il ici?! Et surtout, pourquoi me sauva-t-il alors qu'il souhaitait ma mort il y a des dizaines d'années?! Mon regard se transforma, pris l'apparence d'une bête alors que j'empoignais ma seule arme, bien que brûlante. La douleur physique n'était rien comparé à ce que je ressentais à cette instant. Alors que je m'apprêtais à l'abattre de nouveau, mon visage se calma lorsque j'aperçus le visage désolé et cette attitude si... inhabituelle. Il prit par la suite la parole et... je l'écoutais. Je n'étais pas à la recherche de la vérité puisqu'Amatsu me l'avait révélé. Je n'étais pas non plus à la recherche d'excuse. Alors pourquoi... suis-je tant absorbé par cette homme? Il m'enleva tout ce que je chérissais.


~~~

Je le laissai parler, sans jamais le couper. Je ne lui montrais aucune animosité. Il ne le méritait pas. Bientôt, un nouvel évènement intervint. Par sa force démoniaque ou sa volonté, il réussit à détruire la tour et fit apparaître à sa place un portail envahit par les flammes des Setsus. Alors qu'il s'efforçait à le garder ouvert jusqu'à mon passage dans l'autre montre, je restais immobile, à le scruter de part en part. Parce qu'il était mon père... devais-je lui pardonner? La réponse était évidente et pourtant...
Je finis par prendre mon élan pour rejoindre le portail mais avant cela, me stoppa à quelques centimètres de lui, dos à dos.

"Je ne suis pas comme toi. Je ne commettrais pas les mêmes erreurs que toi. Ce que tu n'as pas fait durant ta vie, fais le durant la mort... et prend soin de celle que tu aimes. Ne l'abandonne plus jamais."

Mieux que quiconque, je pouvais comprendre l'accès de fureur qui consuma mon père. J'étais moi-même corrompu par cette rage. La moindre petite étincelle pourrait engendrer une éruption en moi. Cependant, je ne laisserais personne m'atteindre. Personne ne peut capturer Oki-kira.
J'atteignis afin le portail et la dernière pensée que j'eus pour ce lieu se porta à cet homme... *Regarde moi... Père*.



Spoiler:
 



L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event - Terminé] Le Chasseur d'Oni

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un chasseur pas vraiment discret [PV : Donovan]
» [Event - Terminé] à la croisée du chemin.
» [Event - Terminé] L'heure de la chasse a sonnée
» Ce matin, un lapin a tué un chasseur (Cassiopée) terminé
» La Grotte du Chasseur


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..