AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Kiyomasa Nanami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kiyomasa Nanami

avatar

Taii

Messages : 52
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Kiyomasa Nanami Ven 2 Jan - 0:26



KIYOMASA NANAMI
☼ Nom : Kiyomasa
☼ Prénom : Nanami
☼ Surnom : Aisu Kuiin

☼ Âge : 19 ans
☼ Sexe : Féminin
☼ Statut : Taii
☼ Arme(s) : Son Daisho tout simplement

 


Fukyuubi Hibana:
 

Kiyomasa Atsuhito:
 

Kiyomasa Kaname:
 



POUVOIRS ET MAITRISES


  • Insensibilité au feu (pouvoir)
    Pouvoir actif la protégeant complètement des flammes et de la chaleur jusqu'à ce qu'elle ne soit plus en danger. Utilisable une fois par jour. Ne protège que du feu et de la chaleur, l'onde de choc d'une explosion fait toujours son effet, une épée de feu va tout de même la trancher et la fumée va quand même l'asphyxier.
  • Toucher de feu (pouvoir)
    Pouvoir lui permettant de mettre le feu à ce qu'elle touche, peu importe la matière. Si la matière ne peut prendre feu à la base, elle peut simplement maintenir le pouvoir, puisant rapidement dans ses forces. Elle peut l'utiliser par exemple sur la lame de ses sabres. Dans tous les cas, il lui faut plusieurs secondes et une grande concentration pour mettre le feu à quoi que ce soit.
  • Troisième pouvoir non découvert



  • Calme infini (maîtrise)
    Permet à Nanami de maintenir un air neutre en toute circonstance, peu importe son véritable état, ce qu'elle pense et ce qui vient de se passer. Cela ne signifie pas qu'elle est imperturbable, cela signifie qu'elle est visiblement imperturbable, les longues secondes d'inaction, c'est le temps pour qu'elle se calme vraiment. Elle a du mal à se défaire de cette habitude.
  • La chance est contre elle (maîtrise)
    Depuis sa naissance, tout ce qui dépendait de la chance s'est toujours relativement mal passé pour elle, développant une prudence naturelle envers tout ce qui est potentiellement dangereux dans des cas rares. Une sorte de 6ème sens l'averti quand elle s'engage sur une voie où la chance est un paramètre du résultat, lui permettant d'éviter des dangers potentiels. Bien sûr, il aurait pu ne rien arriver…



☼ Physique :
Spoiler:
 



☼ Caractère :
Nanami est une femme qui laisse diverses impressions aux gens, en fonction de s'ils sont plus ou moins distants et si ils cherchent à la connaître. Aux yeux de la majorité, ice queen est une femme froide et autoritaire, qui ne sourit jamais, et garde son sang-froid peu importe ce qu'il se passe. Ils pensent bien d'autres choses, mais ces choses sont fausses tandis que celles-ci sont partiellement vrais. Nanami est une femme d'un naturel calme, qui ne cède pas aux provocations, mais elle n'est pas complètement insensible, elle est facile à gêner, et elle perd son calme lors des imprévus. Mais cela ne se remarque pas, à cause de son apparence calme qu'elle maintient en face des autres, donnant l'impression que rien n'arrive à l'atteindre et qu'elle laisse personne ne l'approcher.

Elle est quelqu'un qui respecte l'ordre, l'autorité et les règles, et suit presque le tout à la perfection. Et elle veut naturellement que les autres fassent de même. Couplé à son air insensible, elle semble très autoritaire, alors qu'elle n'a jamais mangé que ceux qui lui manquaient de respect, et qu'elle accepte les invitations à boire sans problème. Mais pas au boulot. Elle demande un travail irréprochable de la part de sa division, non pas car elle est sadique mais pour qu'ils s'améliorent et soient de fier guerrier Setsu, voir qu'ils prennent du galon et la surpassent. Que personne n'ait rien à redire d'eux, que l'on soit fier de son unité et qu'ils soient fier d'eux-même. Mais ses intentions ne sont pas faciles à deviner juste en regardant son visage.

Comme dit, elle respecte presque les règles à la perfection. Il arrive qu'elle ne soit pas d'accord. Et quand elle ne l'est pas, c'est souvent pour une bonne raison d'après elle, et elle est très têtue. Si elle a une idée derrière la tête, peu importe toutes les barrières qui seront mises sur son passage, elle prendra le temps de toutes les franchir et elle sait être très énervante pour obtenir ce qu'elle veut. Elle possède aussi son sens de l'humour à elle, qui fait que défier son père l'amuse, ou que des blagues nulles ou des jeux de mots non voulus puissent la faire rire là où tout le monde reste de marbre.

Elle est plutôt gentille, cherchant à aider les autres et non à les enfoncer, mais elle est loin d'être trop gentille. Elle aide les gens à accomplir leurs objectifs, elle les soutient, les conseille, mais elle ne leur donne rien. Elle ne donnera rien à un mendiant, et seulement s'il le mérite, elle le guidera pour mieux s'en sortir, mais ce sera tout. Bien sûr, elle ne laissera pas un mourant sans rien faire, mais quelqu'un en bonne santé doit travailler pour obtenir ce qu'il veut, et pas autrement. Cela vaut aussi pour elle, et elle ne demandera jamais à ce qu'on lui offre quelque chose, et si elle demande de l'aide et qu'on s'apprête à tout lui offrir sur un plateau d'argent, elle va faire savoir que ce n'est pas ce qu'elle cherche. Cela ne vaut pas pour les petites choses, elle ne refuse pas un verre en bonne compagnie, sachant que la fois suivante ce sera elle qui l'offrira.

Sa façade incomprise tombe dès l'instant où elle commence à boire de l'alcool. Elle dit ce qu'elle pense, s'énerve, sourit, rit, panique quand elle dit une bêtise, bref, elle se laisse aller et arrive enfin à s'exprimer correctement, normalement. Mais ça devient une catastrophe si elle dépasse les bornes et boit trop, comme pour tout le monde… Et le lendemain, de nouveau totalement sobre, elle fera mine de rien, comme si rien ne s'était passé la veille, et cela ne changera en rien la façon dont elle forcera tout le monde à travailler. Peut-être qu'elle cachera sa gêne en poussant tout le monde à travailler plus même, comme un tyran ferait...


Convictions☼ Les clans:
Nanami pense que le principe des clans est une bonne idée pour gérer la population, chaque personne ayant son rôle, des règles pour éviter les abus et maintenir l'ordre, un être choisi par des êtres supérieurs pour diriger, et différents clans pour qu'il y ait une espèce de compétition, pour que l'humain aille toujours de l'avant car c'est par le conflit que l'humain travaille au mieux et permet l'évolution. Elle connaît les événements de l'Enfer Ecarlate même si elle n'y était pas vu son âge et ne pense pas que le problème vient du système mais plus des humains eux-même, elle pense que peu importe le système, ils seraient capable des mêmes atrocités, et pour régler cela, l'idée du seigneur choisi par le kami semble parfait pour le moment. Elle n'a pas participé à la Reconstruction juste après les événements eux-même, mais la période n'étant techniquement pas finie, elle participe actuellement en se battant pour son clan. Setsu est le clan qui l'a acceptée, intégrée et reconnue, ainsi elle fera de son mieux pour rendre la pareille au clan qui l'a vu naître et lui a offert ses opportunités. Malgré le fait qu'elle soit une femme dans l'armée, et qu'elle ait plusieurs difficultés à ce sujet, elle n'en tient pas compte et se sent intégrée au clan lui-même et se fiche bien de l'avis de quelques jaloux. Elle s'intéresse aux autres clans du fait qu'ils sont des concurrents direct, des potentiels ennemis avec qui elle devra se battre, et donc connaître son ennemi est primordial pour lui faire mordre la poussière. Elle n'en déteste aucun en particulier, pas même le clan qu'on lui apprend à détester, Fukyuu, car comme Setsu, chaque clan remplit ses fonctions sans amour ou haine particulière, ce sont les gens du clan qui aiment ou détestent, elle ne peut donc pas en vouloir à un clan.



☼ Les Kamis:
Difficile de ne pas croire aux kamis quand on a des pouvoirs conférés par l'un d'eux. Mais comme pour les clans, chaque kami a son importance peu importe le clan, ainsi, si elle loue plus Moegami pour des raisons évidentes d'appartenance au clan Setsu, elle ne considère pas les autres kamis comme moins important, simplement ceux qui n'ont pas de clan comme moins chanceux. Sans être un centre d'intérêt particulier, Nanami s'intéresse à la religion mais n'a que très peu de temps à y accorder, n'étant pas dans cette voie. Elle n'a jamais vu de yokai, ou croit-elle n'en avoir jamais vu mais sachant leur capacité de dissimulation, elle n'est pas sûre de ne pas en avoir déjà croisé par hasard. Dans le cas où elle en aurait croisé par hasard, ils auraient été neutre voir amical.


☼ Le système féodal:
Les inégalités dans Yokuni ne lui sont pas étrangers, mais les gens ne sont pas égaux à la base, alors il est normal qu'il y ait des inégalités. En tant que femme ayant choisi la voie du sabre, elle a été considéré comme inférieure par nature, et a eu des problèmes par rapport à cela, elle a simplement eu à leur prouver le contraire, ce qui lui a demandé plus d'efforts que pour un homme du même calibre mais c'est ainsi. Bien sûr elle connaît le Bushido et essaie d'en respecter les principes, mais elle a encore pas mal de travail à faire avant de se sentir prête à se confronter à la mort ainsi. Elle n'est par contre pas confronté directement à la misère et peut difficilement se mettre de leur point de vue à ce sujet. Elle sait qu'il vaut mieux s'occuper des plus hautes instances et que le peuple doit parfois se sacrifier pour cela. Elle fait son travail, elle fait de son mieux pour les défendre, mais elle ne peut rien faire pour changer leurs vies et ne le fera pas de toute façon car elle se sait incapable de le faire.


☼ Les organisations:
Nanami ne s'y intéressait pas jusqu'à peu, mais depuis qu'elle a une position où elle dirige, elle travaille à améliorer ses connaissances et essayer de voir à travers ces organisations inter-claniques en fait parti. Elle connaît la Main, parce qu'ils ne font pas beaucoup dans la discrétion, du moins ce qu'ils font n'est pas discret, même si elle n'a pu mettre la main sur un agent. Ensuite Kara, qu'elle ne connaît que par des rumeurs. Puis ceux qui vénèrent le Chat, qu'elle ne connaît par contre pas. Elle ne sait que penser des organisations. Elle sait quoi penser de la Main, un groupe d'assassins à anéantir, tout simplement, mais pas des autres. Le concept d'organisation ressemble au concept des clans, mais ils passent au-delà des frontières et des kami, des gens de n'importe où qui se rassemblent plus ou moins dans un but commun… Elle n'aime pas cette idée, ça ressemble aux clans avant l'Enfer Ecarlate.


☼ Les derniers événements:
Lors des combats en terre Setsu, Nanami eut pour ordre de rester en stand-by pour agir si un autre cas d'urgence se présentait. Aucun autre cas n'eut lieu pendant les combats, la laissant à défendre Moe en attente d'en savoir plus. Quand la moitié de la population tomba dans le coma, ses premières craintes allèrent vers ses supérieurs, puis l'ordre dans la ville, puis le seigneur, et enfin la Kannushi. Elle a peur qu'ils ne se réveillent jamais, mettant en péril le clan.


HistoireQuatrième et dernière née de la famille, Nanami est la troisième fille de Kiyomasa Atsuhito, alors Taii pour le clan Setsu. Une naissance qui ne fut pas de tout repos, sa mère décédant quelques jours après. La famille supporta assez mal la mort de celle qui s'occupait de la maison jusque là, et dans un excès de colère, la plus grande sœur aurait tenté de tuer ce qui paraissait comme la cause de la mort de sa mère. L'ainé et frère l'en empêcha. Nanami n'entendit jamais parlé de cela en tout cas, mais elle comprendrait mieux sa mauvaise relation avec la sœur avec cette information. Le père engagea alors des servantes, pour s'occuper du nouveau-né et de ses sœurs, dont il ne peut pas gérer l'éducation seul. Pour l'instant, rien à signaler, de toute façon un bébé ça ne fait que manger, dormir et crier.

Son paternel ne fit son apparition dans la vie de l'enfant que vers ses 3 ans, quand elle était potentiellement en âge d'être éduquée. Il tenta pour se faire d'imiter sa défunte femme, progressivement. Il fut chanceux en un sens, car elle n'était pas une enfant turbulente, à l'opposé de son frère et ses sœurs à son âge. Mais lui n'avait que peu de temps à lui accorder, car devant s'occuper de tous ses enfants, et venant d'être promu Taisa. Calmement, elle écoutait son père, même quand elle ne comprenait rien. Curieuse, elle ne tarda pas à apprendre à lire en voyant le reste de sa famille le faire, et surtout parce qu'ils en avaient marre qu'elle leur demande de lui lire à elle aussi. Ne sortant pas, elle s'ennuyait, et pour passer le temps, elle allait voir ce que faisaient le reste de sa famille. Ses sœurs ne l'accueillant pas bien, elle préférait aller voir ce que son père faisait s'il était là, et très souvent son frère.

En digne héritier, Kaname s'entraînait beaucoup pour suivre la même voie que son père, et Nanami l'observait admirative, souvent cachée, et souvent découverte. Il la laissait faire, et lui racontait même ce qu'il faisait et d'autres histoires. Alors elle se sentit seule quand il rejoignit l'armée et eut moins de temps à lui accorder. Elle s'occupa en lisant des histoires et en empruntant des documents de son père pour les lire aussi. A 9 ans, elle essaya de s'entraîner avec un bokken, comme son frère, mais il fut surprise par son père, qui préférait l'éduquer comme ses sœurs, une fille à marier. Son frère éclata de rire en apprenant la nouvelle et tenta de faire changer d'avis son père, qui était lui aussi borné. Mais comme tout le monde dans cette famille, alors il profita des absences de son père pour apprendre à sa sœur à manier un sabre, tout en essayant de le cacher à leur père.

Une vie rythmée entre la lecture, les entraînements secrets au style à deux sabres de la famille et l'éducation pour être une bonne femme qu'elle écoutait attentivement mais n'appliquait pas. Mais elle n'avait aucune idée de ce qu'elle allait faire plus tard. Pour l'instant, malgré ses entraînements à manier des armes, elle s'était résolue à simplement se marier avec l'homme que lui proposerait son père, à moins qu'elle en trouve un elle-même, mais c'était mal parti vu qu'elle ne sortait que les 36 du mois seulement si c'est la pleine lune. Conformément aux instructions de son frère, elle ne s'était jamais approchée des armes utilisant la poudre de la famille, qu'on lui avait dit trop dangereux pour elle. Et à ses 16 ans, son frère alors Taii fut pris dans une explosion, le privant d'un bras et le défigurant, mettant un terme à sa carrière. Elle décida de rejoindre l'armée pour remplacer son frère.

Son père s'y opposa fermement. Mais ce n'était pas comme s'il allait lui faire changer d'avis ainsi, et il le savait bien, il tenta de faire barrière surtout pour la forme, voir si elle était vraiment résolue ou non. Elle quitta la maison pour s'engager en cachette. L'avantage, c'est qu'il n'était plus Taisa, trop vieux pour ses fonctions, alors il n'allait pas la bloquer dans l'armée même. Elle fut refusée. Elle annonça qu'elle allait revenir. Elle revint quelques heures après. Et ce ménage dura deux jours. Ils finirent par l'accepter parce qu'ils en avaient marre et que de la même façon que son père, ils voulaient la laisser expérimenter les entraînements, et se faire un peu bizuter en tant que femme, pour la faire rentrer chez elle.

Cela ne fonctionna pas, malgré une intensité d'entraînement plus élevé pour lui faire jeter l'éponge et des attaques auxquelles elle ne répondait pas. Ils abandonnèrent le bizutage, elle était trop calme et ne répondait qu'aux coups, qu'elle rendait bien, cela n'avait rien d'amusant et c'était même épuisant… Pour eux. Son père dû aussi se résigner à accepter qu'elle n'allait pas changer d'avis, mais il continua de la sermonner à chaque fois qu'il la voyait, pour la forme. Son calme apparent en tout situation la fit remarquer parmi ses pairs, et l'incompétence de son supérieur direct à plusieurs reprises fit qu'elle fini par être mise à sa place, ayant l'air plus adaptée que ses collègues à ce moment. Une promotion par un concours de circonstance qu'elle n'approuvait qu'à moitié mais allait bien se garder de le dire, cherchant à faire honneur à son frère, et peut-être aussi son père.


A PROPOS DE VOUS
☼ Prénom/Pseudo : Vohoma
☼ Age : 22 ans. Le temps passe vite
☼ Sexe : Il n'a pas changé entre temps
☼ Expérience de rp : Peut-être
☼ Pourquoi ce clan ? Prédéfinis, coeur sur la main, tout ça tout ça.
☼ Si vous venez à partir, imaginez la fin et/ou l'accomplissement de votre personnage: Elle continue de servir l'armée Setsu, finit peut-être par se marier, arrêtant l'armée, faisant des gosses et puis voilà.
☼ Comment avez-vous trouvé/connu Saigo Seizon ? En retournant dans le passé pour éviter la destruction de l'humanité avant sa création
☼ Donnez nous votre avis sur le forum (design, histoire…) : Badass
☼ Plutôt tarte aux fruits ou gâteau chocolat ? Glace à la vanille
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5154
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Kiyomasa Nanami Ven 2 Jan - 1:02

C'est validé o/ Tu connais la chanson, Suivi, feuille personnage, gnagnagna....Smile


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
 

Kiyomasa Nanami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Luchia Nanami [Gryffy]
» Senji Kiyomasa
» Nanami Toshiba
» Cœur ouvert, cadenas fermé ♫
» Nanami Himiko


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..