AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Sam 14 Fév - 17:29

Sen se posait une question primordiale et existentielle comme il entrait en silence dans la salle de speed dating. Pourquoi était-il là, déjà ? Pourquoi, au fait, alors que malgré son hermaphrodisme son corps restait plus viril que féminin, s'était-il posé en candidate ? Oui, candidate, avec un 'e' à la fin, pour bien marquer le genre féminin. Et il s'était faite belle, en plus ! Il avait passé une bonne partie de l'après-midi à se pomponner, du moins, à faire en sorte qu'on ne remarque pas les deux ou trois détails de son anatomie qui faisaient de lui une créature bien ambiguë, comme cette bosse entre ses jambes, le plat de sa poitrine, ou ses épaules musclées en finesse mais manquant de la rondeur qui caractérisait les femmes. Hum, il devait vraiment, vraiment, beaucoup s'ennuyer dernièrement. Mais il était aussi curieux. Personne n'avait jamais vraiment cherché à l'aborder pour le séduire, et il voulait savoir ce que cela pouvait faire...

Aussi avait-il mis toutes les chances de son côté, toutes celles que mère nature avait eu la bonté de lui refuser.

Ses longues jambes habillées d'un pantalon moulant en brocard noir rentré dans des genouillères à talon aiguille, pas trop hauts pour qu'il ne dépasse pas trop les autres femmes présentes, mettaient en valeur sa silhouette naturellement élancée et longiligne. Un haut de kimono, pas plus long que ses hanches, blanc aux motifs traditionnels de fleurs de prunier brodée dans des teintes bleu-argent cachait le pastiche qu'il avait utilisé pour faire croire à un peu de poitrine. Sa taille serrée dans un corset noir donnait l'illusion d'une silhouette en '8' et soulignait les plis de sa pseudo-poitrine. De même, la musculature de ses épaules était atténuée par le tombé traditionnel de l'encolure du kimono pour mieux laisser voir sa nuque gracile, celle de ses bras était cachée par les longues manches dont le flottement à chacun de ses mouvements soulignait une grâce discrète, simple. Son cou était pour une fois dégagé des longues mèches qui tombaient dans son dos, ces-dernières enroulées dans un headband noir aux fleurs de métal argenté pour une coiffure alliant sophistication et une pointe de sauvagerie. Autour de son visage au maquillage léger, qui ne faisait que mettre en valeur son regard vairon -bleu à droite, améthyste à gauche, car il ne portait pas son cache-oeil- quelques 'mèches folles' encadraient sa peau pâle et douce, tombant dans son cou pour mieux masquer la ligne androgyne de sa mâchoire. Ses lèvres pulpeuses s'ornaient d'un rouge léger et naturel.

Il sourit élégamment au Yakusa qui lui tenait la porte d'entrée, son regard légèrement baissé pour cacher l'amusement réel qui y pétillait. Il allait s'amuser comme une folle ! Dans le sens littéral du terme. Ce n'était pas la première fois qu'il jouait de l’ambiguïté de son genre pour e travestir et toujours c'était un plaisir de voir les comportements se modifier, de pouvoir devenir une autre personne, ne serait-ce que le temps d'une soirée. Ce soir, il était Aoyama Shizue, une illustre inconnue.

La vie de ministre, en effet, n'était pas de tout repos et Sen n'avait personne pour venir égailler ou adoucir ses soirées. Alors quand le flyer était tombé à ses pieds au détour d'un courant d'air au ministère, il avait souri, et s'était simplement dit : pourquoi pas ? Ses employés avaient bien leur journée pour profiter de leurs chers et tendres, qu'ils soient ou non du même sexe qu'eux. L'hermaphrodite ne se leurrait pas : leur société acceptait sans rechigner les relations homosexuelles, du moment qu'elles étaient discrètes, et si son rang et sa réputation ne l'avaient pas protégés, nul doute qu'il se serait déjà retrouvé allongé sous le corps d'un homme, bon gré mal gré.

Mais ce soir-là, en devenant une femme, il avait le pouvoir de décision. Et c'était bien cela qui le distrairait. Il s'assit à la table numéro cinq en entrant, celle du fond, près de la fenêtre donnant sur le jardin, et se laissa aller à un air innocemment rêveur et pensif dans l'attente d'un spécimen mâle pour lui offrir quelque divertissement. La lune gibbeuse jouait de ses reflets sur ses cheveux blancs et sa peau claire, éclairant dans un jeu de lumières froides les mèches libres qui encadraient son visage aux traits fins et réguliers.
Revenir en haut Aller en bas
Setsu Gekido

avatar

Non Joueur

Messages : 325
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 22

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Daimyo
Liens:

MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Ven 27 Fév - 19:09

C’était le grand soir. Aujourd’hui se tenait une soirée speed-dating, en ce jour dédié aux amoureux. Gekido s’était pris au jeu, décidant d’aller tenter sa chance là-bas, juste pour se divertir. Car oui, il s’agissait bien là d’un moyen de s’amuser. Il n’avait pas de chère et tendre et ce genre de soirée était parfaite pour rencontrer une partenaire potentielle ; autant se faire plaisir. Oh, le Phénix ne cherchait pas le grand amour, loin de là, ce genre de niaiserie n’était pas pour lui. Passer du bon temps, égayer sa soirée, voire plus si affinité, voilà tout ce qui l’intéressait.

C’est en conquérant qu’il entra, confiant tel un stratège sachant la victoire sienne avant même d’engager les hostilités. Plein d’assurance, il l’était. Et puis, même si la soirée ne débauchait sur aucun rendez-vous, cela n’avait pas beaucoup d’importance à ses yeux. Il avait des femmes et de l’argent, alors une de plus ou une de moins…

Après quelques formalités, on lui indiqua de se rendre à la table 5 où, espérait-il, l’attendrait une charmante créature. C’était une des tables du fond et il en profita pour jeter un œil aux autres « participantes ». Bien, le menu n’était pas vide. Il avait l’embarras du choix mais il devait faire les choses dans l’ordre prévu et par conséquent, rencontrer la première demoiselle. Le premier regard le rendit… Hmm… Sceptique. Oui, c’était le mot. Parce qu’il avait vu mieux ailleurs ? Il ne saurait dire. Enfin, cela importait peu, aussi commença-t-il par la saluer très respectueusement avant de prendre place.

Il se présenta en quelques mots par courtoisie car elle devait forcément savoir qui elle avait en face d’elle. Avec son visage affiché et glorifié un peu partout, Setsu Gekido, dirigeant de la puissante et prospère nation Setsu, ne pouvait décemment pas rester anonyme lors d’une soirée de speed-dating. Le pouvoir avait quelquefois ses inconvénients. Bref, il lui fallait engager la conversation, quelque chose de bateau, certes, mais difficile de faire mieux avec une parfaite inconnue.


« Vous avez un regard intrigant, chère demoiselle. »
lâcha-t-il pour tout commentaire concernant son physique, avant de poursuivre sur un autre sujet.

Tout en parlant et durant ce court échange, il détailla son interlocutrice avec attention. Observateur, très peu de détail lui échappaient et au final, il ne savait dire s’il la trouvait jolie ou non. Cela le perturbait grandement et l’incitait à en apprendre plus sur elle. Bien habillée, maquillée comme il le fallait, il y avait pourtant bien quelque chose qui le gênait sans qu’il ne soit capable de mettre le doigt dessus. Il demeura néanmoins très attentif au déroulement de la conversation, essayant habilement de dévier sur des sujets suscitant l’intérêt de la jeune femme. La conversation démarra entre les deux participants mais en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le temps s’était écoulé.


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Sam 28 Fév - 11:34

Ah, tiens, lui il le connaissait. Impossible de passer outre sa personne quand on est ministre des affaires étrangères et que l'homme en face est chef d’état. Cela promettait de rendre leur prochaine rencontre des plus divertissantes. Et si Gekido s'amusait à essayer de prouver que l'honorable ministre de Kenshu s'amusait à se travestir en femme pour mieux tromper l'ennui un soir de Saint Valentin, il risquait fort de se retrouver face à un mur. Mais ils n'en étaient pas encore là, puisque les quelques négociations qu'il y avait entre leurs deux pays n'étaient pas montées plus haut que le stade ministériel, avec le concours des ambassadeurs.

L'androgyne créature l'observa comme il se dirigeait vers sa table non sans reluquer les autres participantes. Goujat. Sen retint un sourire. Son regard vairon à moitié dissimulé sous quelques mèches neigeuses scrutait chaque geste, chaque expression de l'homme qui lui était attribué pour ce premier tour. Déjà, l'hermaphrodite pouvait dire que l'instinct de Setsu était solide, car de menus signes, infimes, lui indiquaient que quelque chose chez lui le dérangeait. Comme s'il devinait sans vraiment le savoir qu'on ne lui disait pas toute la vérité sur la marchandise et qu'on lui cachait les clauses en lettres minuscules en bas du contrat. C'était exactement cela.

Elle/Il sourit à son entrée en matière, une expression amusée et quelque peu prédatrice, pourtant sans une once de lubricité. Mais l'hermaphrodite ne dit mot tant que l'autre ne se présenta pas, chose somme toute élémentaire bien que de pure courtoisie dans le cas de Gekido.

« Aoyama Shizue, je suis juriste, » répondit Sen avec naturel, d'une voix d'alto toute musicale et pleine de chaleur. « Votre présence ici est pour le moins intrigante, Setsu-san. »

Elle pointa le fait, ils passèrent à autre chose. Les manières discrètes et gracieuses de la ''juriste'' n'étaient pas vraiment feintes, Sen atténuant volontairement au quotidien ce côté trop féminin de sa personne. Ce que Shizue dévoilait de chair (l'intérieur d'un poignet, la ligne gracile du cou...) en cachait plus que ce qu'elle cachait délibérément, un mode de séduction très pudique et traditionnel, presqu'ancien, en comparaison des superbes créatures qui allaient bras nus, dos offert, ou avec de grands décolletés. Comme si la juriste avait été oubliée dans le temps, mais pas tout à fait. Sa conversation cependant était pointue et actuelle, et elle remercia le chef d'état sans faire état d'une quelconque volonté de le revoir. Trop dangereux.


Dernière édition par Hakushi Sen le Lun 16 Mar - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shigeru Juubei

avatar

Taisa

Messages : 177
Date d'inscription : 12/08/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 38 ans
Titre: /
Liens:

MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Sam 14 Mar - 15:41


Tout rouge Juubei avait commencé, tout rouge Juubei avait fini. La dame de la quatrième table, Akito, semblait une croqueuse d'hommes. Il n'était pas contre la revoir, surtout après...le regard qu'elle lui avait lancé et qui avait manqué de le faire exploser, mais avec son comportement, il doutait vraiment de son implication dans une relation sérieuse et durable...Sans doute était-elle là pour jouer et rien d'autre. C'était légèrement désolant pour ses vastes attentes. A voir donc. Néanmoins, il n'était pas peu fier d'avoir plu malgré sa timidité pour le moins handicapante.

La cloche avait sonné, il alla rejoindre l'autre table, avisant discrètement son hôtesse au préalable; une jolie personne aux allures sérieuses, quelqu'un qui avait l'air de savoir se tenir et assez fiable pour mériter toute son attention. Mais plus il s'approchait, plus il avait l'impression que quelque chose clochait. C'était trop subtile en fait, pour que ce soit lisible à l'oeil nu et trop présent pour disparaître à la perception. Ca devait être lui...Celle qu'il avait précédemment rencontré avait été si féminine et si bien apprêtée qu'elle avait du lui laisser quelques traces. Ses pas le menèrent à cette table aux côtés de cette jeune personne, donc. Comme à sa première hotesse, il lui offrit une bière et ramena la sienne avec un joli sourire qui fit apparaître ses dents blanches. Le premier rendez-vous était toujours une épreuve, si bien que les autres paraissaient d'une simplicité alarmante.

"Bien le bonsoir, jolie créature. Vous m'avez l'air d'une élégance rare. Mon prénom est Juubei, et je suis instituteur. Puis-je connaître le vôtre ?"

Il avait adouci sa voix et se plairait à continuer ainsi. Mais dès que la jeune femme leva les yeux sur lui, il fut désarmé par tant d'exotisme. Il n'avait jamais vu un regard comme celui-ci en vérité. Ses joues prirent de nouveau des teintes pivoines et il en fut honteux durant toute la courte durée du rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Jeu 19 Mar - 10:43

Sen-Shizue laissa Setsu partir, à dire vrai non sans une pointe de soulagement. L’hermaphrodite savait bien que la couleur atypique de ses yeux ou de ses cheveux était aisée à reconnaître, et si Gekido ne l’avait jusque là jamais vu, il ne doutait pas qu’il ferait le rapprochement quand le moment de leur rencontre officielle serait venu. Ce serait alors un jeu aussi subtil que dangereux que le ministre des affaires étrangères devrait jouer.

Le prochain candidat avec le mérite non négligeable d’être un parfait inconnu. Et d’être plutôt bel homme en plus d’avoir une certaine galanterie. Shizue leva calmement son regard vairon sur lui, et lui offrit un joli sourire de remerciement, l’invitant d’un geste délicat à prendre place. Ses grandes mains blanches portaient certes à l’intérieur les cals caractéristiques des kendokas, mais les arts martiaux n’étaient pas l’apanage des hommes, et si ce détail était remarqué par son vis-à-vis, il s’étonnerait peut-être moins d’autres indices sur l’ambivalence du genre de la créature qui lui faisait face.

« Bonsoir Juubei-san, je me nomme Shizue. Aoyama Shizue, je suis juriste, » répondit-elle avec chaleur dans la voix, aucune sensualité forcée, simplement une tonalité un peu musicale, un peu jazzy aussi. Un sourire discret et appréciateur éclaira son visage comme son regard étrange pétillait d’un peu d’amusement à la rougeur qui ornait les joues de l’instituteur. « Je suis navrée, j’espère que mon regard ne vous met pas trop mal à l’aise... » s’excusa Shizue avec courtoisie, avant de l’emmener sur des sujets plus intéressants pour faire connaissance, non sans avoir trinqué avec lui.

Elle chercha à savoir d’où il venait, ce qui le passionnait ou non dans son métier, s’il avait des passions, et Sen, en accord avec cette image factice de la juriste non pas réservée, mais posée et un peu pudique, répondit gracieusement à ses questions. Elle venait d’être embauchée dans un ministère, et ne connaissait pas encore trop la ville, elle aimait les sports de combat quand bien même ce ne fut guère féminin, adorait lire et visiter se perdre dans les expositions artistiques des musées. Puis de nouveau, la cloche sonna, et elle le remercia de sa plaisante compagnie. S’il espérait la revoir un jour... Sen/Shizue ne donnerait aucune réponse claire, lui-même n’étant pas certain de ce qu’il désirait. Il serait amusant sans doute de jouer un peu avec celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Kabukichō Kyo

avatar

Non Joueur

Messages : 75
Date d'inscription : 12/02/2014

Feuille personnage
Age: 22ans
Titre: Kannushi
Liens:

MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Mar 31 Mar - 19:17


" Alors que la soirée battait de son plein, je pus observer les gens se détendre petit à petit, ne cherchant plus la raison à leur venue, mais simplement profitant du moment. Se laissant emporter par la douce chaleur qui inondait le lieu.
Passant à l'arrière du bar pour aller chercher une nouvelle coupe ainsi qu'une rose à peine éclose, une fleur à la corole naissante, fièrement dressé en un bouton ouvert, mais encore adolescent ; je fus interpellé par l'un de nos clients. Le géant, portant une casquette attirant le regard, car passé de mode, mais collant bien au personnage, me commanda quelque bouchée fraichement préparé par les meilleurs cuisiniers de la ville. Et bien que le service ne rentre pas dans mes attributions, il était important de fidéliser la clientèle en montrant que même le séduisant gérant de la noble famille Yakuza se coupait en quatre pour ceux qui lui apportaient le financement au bon fonctionnement d'un commerce des plus florissant.

Suite à quoi, je pris le temps de me laver les mains, prenant garde à bien les sécher afin de ne point les avoir humide. Avant de relire une dernière fois la liste des participants. Le dénommé Kagome, n'étant toujours point présent, c'était au tour de Hakushi Sen de me voir à sa table. Et comme pour tous les clients de ce genre de soirée privilégié, mes hommes avaient effectué un remarquable travail pour me donner la moindre information sur elle. Me permettant ainsi de m'assurer qu'elle ne soit pas ici pour nuire à la famille.
Ministre des affaires étrangères.. Voilà un poste bien intéressant. Quel dommage qu'elle ne soit pas une Eiichiro, les contacts aurait put être des plus intéressant..

Marchant alors vers sa table, d'un air calme et des plus serein, je pris place après avoir tendu la coupe ainsi que la rose. Usant de toute ma prestance divine en un regard charmeur, la tête légèrement penchée, je laissais une pause afin que ses yeux d'un bleu profond puissent s'habituer à ma beauté délicate.

__ " Je me nomme Kuza, et serais votre comparse durant le court interlude qui sépare du précédent participant au suivant. Alors buvez cette coupe, sentez cette rose, et passons un agréable moment. "

Durant la suite des événement, je m'amusai quelque peu à en savoir plus sur elle, son nom, ses goûts en tous genre et sa vie quotidienne, sans jamais laisser paraitre que mes questions avaient déjà leur réponse. Jamais laisser deviner que je connaissais déjà beaucoup sur elle. "


L-M-M-J-V-S-D


Invité ‼ Si tu es fort, alors la Famille Yakuza à besoin de toi.

Que la prestance du masque vous séduise:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Sam 18 Avr - 21:18

Sen laissa le silence s'installer après le départ de Juubei. Il n'avait pas manqué de remarquer qu'il commençait à manquer d'hommes, sans parler de la jeune femme à la table une qui avait simplement piqué du nez sur sa table. S'il avait vraiment souhaité rentrer accompagné ce soir-là, peut-être s'en serait-il inquiété. Mais il était seulement là pour tuer le temps et le patron du bar, qui avait le regard trop perçant pour être honnête, se dirigea vers lui. Il faudrait qu'il vérifie ce que cet homme savait. S'il avait ne serait-ce que des doutes sur son identité réelle, il l'aiderait à avoir un accident mortel incessamment sous peu.

En attendant, il se comporta en parfaite jeune femme, sans doute issue d'une bonne famille, et l'invita à s'asseoir face à elle, quand bien même il ne fut pas là pour le speed dating.

« Je vous remercie, Kuza-san, » répondit Shizue de sa douce voix d'alto en prenant la coupe, laissant pour le moment la rose sur la table. « Vous êtes un hôte des plus attentionnés. »

Elle se redressa un peu sur sa chaise, décroisa ses jambes pour les recroiser de l'autre côté, s'appuya sur le dossier de sa chaise. Rester longtemps assise dans la même position l'ankylosait. Même en tant que Ministre, Sen avait l'habitude d'être quelqu'un de vif qui utilisait peu de subalternes même pour les tâches triviales comme faire des photocopies ou lui amener un café. Sen répondit gracieusement aux questions posées et en posa d'autres, apparemment innocentes, sur le yakusa. Lui aussi s'était malgré tout renseigné avant de venir.

Puis le tour finit et c'est avec calme, et la ferme résolution de payer une visite nocturne de politesse au jeune homme, que Sen s'effaça de la personnalité de Shizue pour laisser à la délicieuse juriste l'opportunité de faire connaissance avec... le grand monsieur qui se présenta. Elle lui offrit un beau sourire, chaleureux et accueillant.

[désolée pour le retard, je mérite mes dix coups de bâton...]
Revenir en haut Aller en bas
Daiyuki Raiken

avatar

Taisa

Messages : 159
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Second du Dragon de l'Est
Liens:

MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Dim 26 Avr - 11:24


Intimidante. Akito n'avait pas été la première à provoquer cela en lui et ce malgré sa stature toute particulière... Non... Unique en ce lieu, il l'avait vu en distinguant ses "adversaires" de la soirée. Néanmoins, il ne ressenti pas la gêne lié à une telle impression, au contraire même. Un certain confort l'avait envahit. Elles avaient toutes étés charmantes à sa vue et malgré son gabarit hors-normes. Il sortit le programme de sa suite de table afin de s'enquiérir du nom de sa future partenaire d'un instant.

Aoyama Shizue.

Il s'arrêta net de marcher. C'était probablement le plus joli nom qu'il ait jamais entendu, pourtant peu adepte de ce genre de chose, souvent considéré comme un peu rustre. Il replia le papier et le glissa à nouveau dans la poche arrière de son jean. Shizue... C'était vraiment très chaleureux à l'écoute. Il se le répéta plusieurs fois avant de parvenir à la table où il remarqua qu'il avait été attendu et distingué aussitôt à proximité. La femme qui l'avisait, une expression aussi douce que son patronyme, le mis tout de suite en confort, bien qu'il n'en montra rien.

A nouveau, Raiken se senti le Yeti de la fête. Elle était apprêtée de manière tout à fait ravissante à ses yeux, mêlant ordre et chaos en un tout impossible. La carrure de la jeune femme était atypique et il reconnaissait en elle une adepte de quelques arts martiaux, ou en tout cas, un sport qui avait façonné sa silhouette en tout autre chose que la simplicité fluide des lignes féminines classiques, non pas qu'il en connaissait véritablement un rayon sur le sujet.

Ses yeux. Ils furent certainement ceux qui l'attirèrent le plus. Ses iris, azuré d'un bord, améthyste de l'autre, l’hypnotisèrent simplement et immédiatement, si bien que lorsqu'il s'installa, il ne put détacher son regard d'or du vairon étrange et envoûtant de sa compagne de l'instant. Il se découvrit le chef de son képi d'étudiant étranger, passant une main dans ses cheveux noirs afin de les discipliner et qu'ils ne viennent entacher en rien la vision de la personne qui se tenait face à lui.

Je suis Kujo Raiken... Dit-il avec sobriété, le pourpre montant aux joues de son visage impassible, en apparence du moins. Veuillez me pardonner pour l'image que je vous rend alors que vous vous êtes si formidablement apprêtée... Vous m'honoreriez cependant si vous me laissiez faire votre connaissance et... Il ressorti la liste des participantes et des ordres de tablées. Un doux sourire apparaissant enfin, tirant ses lèvres qui ne devaient que trop peu connaître cette expression. Il ajouta d'une voix qui ne collait pas à sa stature, doucement et chaleureusement :

J'aime beaucoup votre nom.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Ven 1 Mai - 21:58

Sen sentit rapidement, dès qu'il le vit s'arrêter à mi-chemin entre la table numéro quatre et la sienne, que le futur candidat était malgré sa taille imposante un jeune homme sensible. Enfin, il analysa cela ainsi. C'était selon lui la meilleure probabilité. Aussi, penchant délicatement sa tête de côté dès que le Yakuza se fut éloigné, il lui sourit de l'expression le plus douce et sereine qu'il pouvait offrir, espérant que cela suffirait à le mettre à l'aise. Et cela sembla fonctionner, un temps. Le temps que leurs regards se croisent. Et de nouveau, il sentit diffusément l'ombre d'une hésitation dans les orbes ambrés du 'grand monsieur' qui s'installait juste, ôtant son couvre-chef. Agréable politesse.  Ses yeux... depuis le début de la soirée, ils semblaient attirer ou déstabiliser, mais ne laissaient pas vraiment indifférent. Était-ce parce qu'ils étaient vairons ou à cause de l'exotisme de leurs couleurs respectives ? La réponse à cette question l'intriguait.

« Enchantée de faire votre connaissance, Kujo-san, » répondit-elle en douceur, comme l'autre reprenait avant qu'elle ne se présente elle-même. La suite amena une réelle surprise sur son visage, suivie d'un sourire qui cacha, sous une timidité feinte par un jeu d'acteur bien entraîné, une certaine fierté. Sen aimait prendre des noms qui correspondaient à sa personnalité officielle. Il se plaisait finalement à penser que chacune des identités 'longue-durée' qu'il empruntait n'était qu'une facette de son identité réelle, profonde. « Merci beaucoup, » répondit-il avec humilité, la surprise passée. « Vous avez un beau sourire, Kujo-san, » ajouta Shizue-Sen en remarquant l'expression qui lui était offerte et qui étrangement ne semblait pas coutumière de cet homme.

L'hermaphrodite dévia la discussion pour apprendre à mieux connaître son avant-dernier invité. Ses questions ne cherchaient pas l'indiscrétion, parfois semblaient bizarrement en décalage avec celles que l'on attendait d'une rencontre de quelques minutes. Jouer un peu plus longtemps avec Raiken serait sans doute distrayant, songea Sen, alors que les hommes déjà se levaient pour rencontrer la dernière prétendante de la soirée. Peut-être se donnerait-elle/il le temps, après le principal événement, de passer un peu plus de temps avec ce géant, si celui-ci le désirait. Ce n'était, finalement, qu'un amusement d'une soirée.

Shizue revint à elle en voyant l'ombre de son dernier rendez-vous s'approcher de sa table. L'éclairage était en faveur de l'homme-femme. Aucune lumière plongeante qui eut durci ses traits, les éclats lunaires sur ses cheveux soulignaient aussi la pâleur qui n'avait rien de maladive de son teint, et surtout, le plafonnier lui permettait de savoir très vite quand quelqu'un approchait, même à moitié perdu(e) dans ses pensées.

« Bonsoir, » salua-t-elle l'homme qui s'asseyait en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1209
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality Sam 9 Mai - 22:34


Guillerette était son humeur. Tomber ainsi sur une connaissance avait eu de quoi l'égayer, surtout au vu de l'échange qu'ils avaient eus. Il devait se l'avouer, si toutes ces dames jusque là croisées possédaient toute leur charme, la dernière en liste était celle qui se rapprochait le plus d'un fantasme atteignable, chose qu'il eut cru impossible auparavant.

Il se voyait tout à fait approfondir sa relation avec cette ancienne cliente et se serait senti honoré de l'avoir à son bras le reste d'une vie. Mais il avait encore une table à visiter, une jeune femme à rencontrer et une chance à lui donner et réciproquement. Cette dernière devait aussi avoir vu un homme dans l'assistance qui ai retenue son attention plus que les autres et si elle lui plaisait, il espérait qu'elle lui laisserait sa chance à son tour malgré le fait qu'il fusse son dernier prétendant.

Il tenait sa veste du bout de ses doigts, par dessus son épaule droite, inséparable d'un sourire qui s'était ancré sur son visage au fur et à mesure de la soirée et la vue de son ultime interlocutrice le fit soupirer de plaisir. Décidément, cette soirée était une merveille. Elle paraissait athlétique, entretenue par une pratique sportive dont lui-même était plus que coutumier, au vu de sa propre profession.

Tout à fait son genre de femme. Elle auréolait d'une assurance ravissante et d'une force rare qui ne gâchait en rien sa féminité. Merveilleusement préparée pour cette soirée, il fut immédiatement attiré par le regard si particulier de la jeune dame, ainsi que des lignes de son visage dont la façon qu'elle avait eu de se coiffer transcendait. Il s'installa en face d'elle après avoir déposé sa veste sur le siège qui lui était réservé et non sans la saluer avec emphase, puis lui adressa la parole, d'un ton que l'on aurait pu comparer à la caresse d'un zéphyr printanier en bord d'Océan :

Je ne savais pas qu'il était possible que le jour et la nuit se mêlent en un unique aspect. Que les tintes nocturnes de vos iris fusionnent ainsi avec la clarté d'un jour d'été de votre peau prouve que les contraires se marient avec une grâce infinie dans la nature.

Il fut étonné de cette tirade lui-même, mais n'en fut pas choqué pour autant et poursuivit pour se présenter :

Je suis Kodan, Amadotsu Kodan, garde du corps... Professionnellement j'entends. Ne nous sommes nous pas déjà rencontré ? Malgré toute la singularité et la beauté de ce dernier, votre visage ne m'est pas inconnu...


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality

Revenir en haut Aller en bas
 

Table 5 - Hakushi Sen~ Façade of Reality

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les debut de ma table de jeu .
» Projet table de jeu
» Les bonnes manières de table
» Table pour Mordheim en projet
» Ma table de démo pour Mordheim


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..