AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Votes-Un nouveau Yokaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel Yokaï préférez-vous ?
Le premier
0%
 0% [ 0 ]
Le deuxième
0%
 0% [ 0 ]
Le troisième
20%
 20% [ 1 ]
Le quatrième
20%
 20% [ 1 ]
Le cinquième
40%
 40% [ 2 ]
Le sixième
0%
 0% [ 0 ]
Le septième
20%
 20% [ 1 ]
Total des votes : 5
 

Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5095
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Votes-Un nouveau Yokaï Lun 13 Juil - 11:06

VOTEZ POUR VOTRE YOKAI PRÉFÉRÉ !


Je rappelle les règles:
Les membres participant à ce concours ont chacun inventé un Yokaï et vous demande de voter pour celui que vous jugerez le meilleur et/ou le plus intéressant selon les règles Yokaïs de Saigo Seizon.

Le premier Yokaï sera peut-être intégrés aux Yokaïs jouables (pour cela, il doit répondre à quelques critères...), son auteur gagnera 50pts dans le cadre du concours. Les suivants sur le podium feront respectivement gagner à leurs auteurs 40 et 30 pts.

Les votes prendront fin le 26 Juillet 2015 à 23h59 et nous procéderons aux totaux des résultats des différentes animations de l'anniversaire.
Je rappelle que...

  • Un vote par personne, et non par compte.
  • Les participants n'ont pas le droit de voter.




Candidature 1 a écrit:




Nom du Yokaï: Usotsuki mirā
(miroir menteur)  嘘つきミラー

Description : Usotsuki Mira est l’esprit orgueilleux d’une femme d’une extrême vanité qui fut maudite il y a de nombreux siècles pour avoir insulter une divinité en prétendant qu’elle était bien plus belle et désirable qu’il ne pourrait jamais l’être. Contrarié et déterminé à punir la prétentieuse, la divinité l’enferma dans un miroir pour l’éternité.  Il est dit que  les personnes qui attachent bien trop d’importance à leur apparence en passant des heures devant leur miroir pourraient elles aussi bien finir par se retrouver enfermé dans leur propre reflet.  

Créature en jeu: Il n’existe qu’un seul Usotsuki Mira et c’est effectivement l’esprit maudit de cette femme prétentieuse. Le miroir dans lequel elle a été enfermée est un objet vraisemblablement conventionnel qui peut avoir été acheté chez un simple antiquaire, un vendeur de meuble ou d’article de beauté. La personne qui achèterait ce miroir éprouverait la continuelle envie de s’y admirer (même si d’origine elle n’était pas particulièrement narcissique). Le fait est que si le ou la propriétaire du miroir s’y admire trop souvent, Usotsuki Mira finira par s’approprier son apparence en exécutant un transfère magique d’âme. Plus concrètement, le yokaï quitte son miroir, intègre le corps du propriétaire et enferme l’âme de la victime dans le miroir (L’esprit du  prisonnier évoluera alors dans une sorte de monde parallèle cauchemardesque ou il sera torturé par des démons mineurs)
Le yokaï ainsi nouvellement incarné s’accapare alors ce qui était la vie du propriétaire et s’arrange en général pour user et abuser du statu de sa victime et mettre à mal ses relations sociales.
Il peut tout à fait arriver que l’Usotsuki Mira rencontre sous cette forme d’emprunt une personne dont l’apparence éveillerait sa convoitise. Il s’arrangerait alors pour se rendre discrètement chez sa future victime pour  venir s’installer dans n’importe quel miroir de la maison. Attendant que la future victime vienne s’y mirer et ainsi réitérer  le subterfuge. Une fois installé dans le nouveau miroir, l’ancienne apparence du Yokaï tombe raide morte, puisque qu’elle est privée d’âme.  
Le seul moyen d’éradiquer d’Usotsuki Mira est de le contraindre à reprendre sa place dans le miroir en l’obligeant à lui faire face toute une nuit. Il ne resterait ensuite qu’à briser le miroir pour en être définitivement débarrassé.  

Tendance: résolument mauvais

Les métissages: La créature peut-elle se mélanger avec les hommes ? Quel hybride en sortira ? Quels seront ses atouts et ses défauts ?
Même si le corps d’emprunt d’Usotsuki Mira conserve toutes ses capacités reproductives, les caractéristiques surnaturelles du Yokaï ne se transmettent pas à la descendance du corps hôte.

Candidature 2 a écrit:


Nom du Yokaï: Seisuien'go (Seisui signifiant eau pure et en'go protection/soutien/soin)
Description : Ce yokai est perçu de façon ambiguë selon les régions en yokuni. Il dérange car le Seisuien'go est un yokai qui a pris possession du corps d'un noyé, il est donc vu comme mauvais par certains. Cet acte est cependant accompli par des yokais gardiens des cours d'eau. Cela peut donc être un moyen pour un yokai protecteur de se rendre visible pour la population locale et cela peut être perçu comme un honneur par ces derniers. Les Seisuien'go sont connus pour rester près de leur cours d'eau et apporter aide, protection et soin à ceux qui le demandent et le méritent, selon leurs critères. Ce yokai a une apparence d'humain tout ce qu'il y a de plus normal. Vous pouvez le reconnaitre, soit parce que la personne est censée être morte, soit par la couleur de leurs yeux: bleues, comme l'eau dont ils sont issus. Ce dernier point peut être un peu délicat cependant, car si tous les Seisuien'go ont les yeux bleus, toutes personnes avec des yeux bleus n'est pas un Seisuien'go.  Ce yokai pourra cependant être trahis par des sortes de plaque d'écaille, souvent dans les couleurs bleues, argent ou blanche, qui rappelle les couleurs de l'eau. Celles-ci sont généralement dans le dos, rare sont ceux qui peuvent donc les voir.  
Créature en jeu: Le Seisuien'go est bien un yokai issu de la fusion entre un yokai gardien d'une rivière, d'un fleuve ou d'un lac et d'un humain entrain de se noyer. Les raisons qui poussent le yokai à agir peuvent être nombreuses, d'une envie de protéger la personne, à la curiosité de posséder un corps. C'est cependant toujours un esprit protecteur des eaux douces qui fusionne avec les humains, il ne provoquera donc jamais de noyade pour se transformer. Le Seisuien'go qui naît possède une personnalité issue d'un mélange entre la personnalité de l'humain et du caractère de l'entité. Il aura d'ailleurs tous les souvenirs de ses deux vies devenues une, mais il prendra une certaine distance vis-à-vis de ces derniers, car ils appartiennent à ses anciennes vies. Les Seisuien'go ont tendance à se sentir comme une réincarnation des entités ayant fusionnées. Ils possèdent deux formes, une humaine connue dans les légendes, puisque c'est le corps du noyé et une inconnue de la plupart des gens: il peut se transformer en petit dragon, à l'image de Mushu de Mulan, avec des couleurs plus aquatiques. Ces yokais ont une affinité naturelle avec l'eau  (ils ne peuvent pas se noyer) et la plupart des yokais aquatiques. Ils peuvent manipuler l'eau (fouet aquatiques bouclier etc etc) et lui donner certaines propriétés magiques (soin, poison,ets..), toutefois ils ne pourront pas le faire avec n'importe quel liquide. En effet, la seule eau qui leur obéissent et celle de leur source d'origine. C'est pour cela qu'ils restent souvent près de leur lieu de naissance. S'ils sont amenés à voyager, ils prennent en général avec eux une gourde pour prendre ce précieux liquide avec eux. Si la gourde se vide, ils devront revenir à leurs cours d'eau de naissance pour la remplir.
Tendance: Généralement bon, certain peuvent être neutre, selon les personnalités de l'humain et du yokai.
Les métissages: Sous sa forme humaine, ils peuvent avoir des enfants. Le Seisuien'go peut être indifféremment de sexe féminin ou masculin. Dans tous les cas, sa descendance hybride n'aura pas le pouvoir de se transformer. Ils pourront avoir les yeux bleus ou encore les plaques d'écailles, mais même ces traits disparaitrons au fil des générations. Quant au pouvoir, la descendance verra probablement les yokais et aura une affinité certaine avec l'élément aquatique (par exemple, ils pourront tenir en apnée bien plus longtemps que la moyenne).N'étant affilié à aucun courant d'eau, ils ne pourrons cependant pas développer de maîtrise de manipulation d'un liquide.

Candidature 3 a écrit:



Nom du Yokaï: Chôkeshin « l’humain devenu papillon »

Description : Selon le folklore traditionnel japonais, le Chôkeshin est un être humain se transformant en un nuage de papillon à sa mort … sans doute suite à une malédiction ou une possession.

Créature en jeu: Le Chôkeshin est en réalité un être humain affligé d’une malédiction si ancienne que les termes en ont été oubliés depuis. Contraint de redevenir insecte une fois les dernières lueurs du jour éteintes, il se volatilise alors en un millier de papillons, ne laissant que ses vêtements sur place.
Une fois papillons, il se retrouve dénué de toute volonté, chaque insecte évoluant indépendamment des autres. Etrangement ils errent cependant toujours en groupe.
Quand le soleil se lève de nouveau, le Chokeshin se reforme à l’endroit même où il s’est transformé.

Lorsqu’il est humain, il est capable d’en faire apparaître à sa guise. L’insecte s’extrait alors de la peau pour prendre son envole.
Entretenant une très grande affinité avec ce petit être ailé au milles couleurs, il peut s’en servir pour espionner à la manière d'un troisième oeil, faire diversion, soigner ses plaies ou celle des autres et ce peut importe la gravité de la blessure… tant qu’il veille à rester discret, car une utilisation trop intensive de ces petites bêtes peut à tout moment le trahir.

Les papillons d’un Chôkeshin sont en tout point semblable aux espèces diurnes que l’ont peut trouver dans la nature, à la différence près qu’ils sont actif la nuit, luisent dans l’obscurité telle des lucioles au point d’être facilement confondu avec. Les autres bêtes les évites, pressentant l’aura surnaturelle qui en émane.

A chaque Chôkeshin son espèce de papillon, à la manière d’une empreinte digitale ces insectes caractérisent un seul et même individu. Une même espèce arboré par deux Chôkeshin trahit un lien familial direct.

Pourvu d’une longévité et d’une résistance étonnante, ils peuvent aisément dépasser les 100 ans. Les poisons quelqu'ils soient ne sont d'aucun effet sur eux.

A sa mort, les papillons s’envolent alors une dernière fois, dévoilant un squelette, vestige de son humanité.


Tendance: neutre

Les métissages: Le chokeshin ne peut obtenir une descendance qu’en se reproduisant avec les humains. La malédiction se transmet alors obligatoirement mais une fois seulement… En clair un seul de ses enfants deviendra chôkeshin, les autres seront tout à fait humain. Ce dernier produira la même espèce de papillon que son parent "maudit" les différences s'établissant à des critères plus minimes telle la couleur ou la forme des motifs.

Candidature 4 a écrit:
Nom du Yokaï: Nomisuke
Description : On raconte parfois de l'apparition d'un spectre espiègle qui vient hanter, d'autres racontent un récit similaire où celui-ci est plutôt décrit comme un étranger joyeux et fêtard. Dépendant à qui vous le demandez, on vous dira qu'interagir avec eux porte bonne fortune ou malheur.
Créature en jeu: Ces personnes auraient en fait rencontré un nomisuke. Ce sont les revenants de personnes dont l'envie de s'amuser, boire et faire la fête était tellement forte qu'ils sont restés parmi les vivants pour ne faire que ça. Leur apparence est très proche de celle de leur vivant, sauf que leurs traits principaux ont été exagéré à un niveau caricaturale (une cicatrice même infime sera alors de très grande taille, des cheveux longs iront tapir le sol, etc.). Leur soif pour l'alcool est insatiable. Ils ont le pouvoir de glisser au-dessus du sol et de se dématérialiser à volonté, ce qui donne l'impression qu'ils sont des fantômes alors qu'ils ont un corps physique.

Le nomisuke va chercher quelqu'un de seul (il n'aime pas être aperçu accompagné), souvent la nuit en raison du calme, pour boire avec eux et va l'achaler jusqu'à ce qu'il accepte. Il participe aux festivals et aux grandes fêtes où il se mêle parfaitement dans la foule et ne vise personne en particulier. C'est aussi les seuls occasions où plusieurs nomisuke seront au même endroit au même moment. Une fois satisfait, la créature s'en va et laisse l'humain tranquille. Il a l'habitude de retourner voir ceux avec qui il s'est le plus amusé, ce qui le rend particulièrement nuisible, mais cela apporte toutefois la chance et sa protection. Il est possible de l'empêcher de développer cette dépendance en lui offrant de la nourriture irrésistible pour accompagner sa boisson. Le nomisuke peut alors trop manger, et ainsi repu va s'en aller prématurément sans aucun souvenirs de votre rencontre.

Il s'invite lui-même chez autrui mais il suffit de fermer les portes et les fenêtres pour le repousser, car il croit qu'il est indésirable. On peut aussi le faire fuir en jouant très mal d'un instrument ou encore en versant tout le contenu d'une bouteille d'alcool par terre. Les nomisuke sont pacifiques et ne s'engagent pas en combat même lorsqu'agressés. Ils ont horreur qu'on les touche.

Tendance: Neutre/bonne
Les métissages: La créature ne peut pas procréer, encore faudrait-il avoir une relation avec quelque chose qui déteste le contact.


Candidature 5 a écrit:


Nom du Yokaï: Yoite (le vent de la nuit)

Âge : Plus de 400 ans. Mais, il compte son âge en cycles lunaires et non en années, aussi depuis le temps, il a commencé à oublier son propre âge …

Tendance:Anciennement mauvais, il essaie aujourd’hui de devenir neutre voire bon.

Description (ancienne apparence) : « Un dragonnet céleste se dresse dans les airs, pas très grand. Il ne fait qu’un mètre de long, mais tel un fantôme il vient vous tourmenter la nuit : le vent qu’il souffle fait battre vos volets, brise vos cultures, ruine vos temples. Vous le reconnaissez facilement pourtant : son corps semble immatériel car sa peau reflète la voie lactée, comme s’il était transparent sur le fond astral. C’est ainsi qu’il se camoufle dans le manteau de la nuit, qu’il considère comme sa mère. »Citation d'un carnet de notes tenu par un moine, anonyme.

Apparence céleste:
 

Créature en jeu : Il a été capable de se transformer en humanoïde, il n’a presque plus aucune trace physique de sa condition de yokaï. Il a une apparence plutôt masculine, mais sa voix n’est pas celle d’un homme mûr,  ce qui pourrait porter à confusion parfois. Assez petit, il avoisine les 1m65 de haut. Toujours vêtu de noir, il n’aime pas qu’on le remarque. Il possède une chevelure argentée comme la lune, et des yeux bleus sombres comme la nuit. Sa peau est aussi pâle que les astres eux-mêmes. Si vous avez la chance de le croiser le jour, il vous jaugera de l’œil droit, cachant d’un bandeau l’autre œil comme un borgne pourrait le faire. Aussi, il sera probablement de bonne humeur et vous accordera son amitié facilement. Mais si vous avez le malheur de le croiser de nuit, et que vous êtes observateur, vous remarquerez facilement que c’est maintenant son œil gauche qui est ouvert, et l’œil droit qui vous regardait avec une franche tendresse tout à l’heure est désormais caché. Aussi, cet œil gauche ne vous inspirera aucune confiance, et vous aurez bien raison de vous méfier …

Les métissages: Yoite vit depuis quelques années seulement sur la terre ferme parmi les humains. Il a du mal à s'intégrer réellement, aussi il a beaucoup voyagé.

Histoire et caractère :Yoite prétend qu’il est né de la nuit, mais personne ne connait la vraie raison de sa présence sur Yokuni, ni la manière dont il est apparu. Sa caractéristique principale réside dans le fait que ses deux yeux sont en fait deux étoiles voisines. L’une s’appelle « Colère », l’autre s’appelle « Amitié ». On raconte que ces deux étoiles ne faisaient qu’une avant, mais qu’elles furent séparées par les kamis pour guider les humains vers deux voies opposées. C’est de cette dualité que Yoite tient son incroyable lunatisme. Si vous le croisez le jour, il sera votre ami, si vous le croisez la nuit, vous risquez de vous attirer ses colères les plus intenses.
Profondément incompris par toutes les autres créatures de ce monde, Yoite est un être très malheureux et rancunier. Même dans ses pires accès de colère, il n’est pas heureux, ni pleinement satisfait de ce qu’il est.
En effet à l’origine, Yoite était un yokai plutôt mauvais et farceur. Il avait de sales habitudes. Il ne vivait que la nuit, et tourmentait les humains. Avec le temps, il s’est assagit. Il peut vivre de jour, et cela lui convient assez, car il peut enfin se rapprocher des humains qu’il a trop longtemps tourmentés, et essaie de se faire pardonner en faisant connaissance avec eux. Cependant victime de sa propre nature, il préfère désormais se cacher la nuit, afin de ne pas abattre sa haine sur les pauvres malheureux qu’il pourrait croiser la nuit. Malheureusement, cela ne fait qu’empirer son état de tristesse, car il est le fils de la nuit, mais ne peut plus se permettre de vivre tranquille sous les astres …
Il ne comprend pas lui-même d’où lui vient cette rage ancestrale, mais il suppose que c’est à cause de la séparation de ses deux étoiles.

Objectif : Rassembler les deux étoiles pour retrouver sa propre entièreté, et mettre fin à sa malédiction … Mais il ne sait pas comment faire.

Pouvoirs d’autrefois :
Souffle de vent : est capable de souffler des rafales de vent sous la colère. Il en est tout à fait incapable pendant la journée.
Deux étoiles : S’il ouvre les deux yeux en même temps, il peut choisir de détruire totalement ce qu’il voit, ou de le guérir entièrement, en fonction de son humeur. La nuit, il a plus de chances de détruire, le jour, il a plus de chances de guérir.

Aujourd’hui il a renoncé à ses anciens pouvoirs, c’est ce qui lui a permit entre autres de rassembler suffisamment de puissance pour se matérialiser sous forme humaine.

Points faibles :
Il est totalement sans défenses sans ses pouvoirs, ou presque, il ne doit plus compter que sur sa force physique brute d’humain. Il est particulièrement plus facilement affaibli pendant le jour, il puise dans la nuit un peu plus de force et de courage. Aussi, anecdote plus marrante, il ne sait pas se repérer et se perd facilement sans les étoiles.
Son plus gros point faible, si vous arrivez à le découvrir : si vous lui crevez les deux yeux exactement en même temps, vous provoquerez la mort de deux étoiles, mais aussi la destruction totale de ce Yokai. Attention : lui-même n’est pas au courant de cet état de fait. Cependant, comme il est très vieux et très méfiant envers l’homme, il ne vous laissera pas approcher facilement.


Candidature 6 a écrit:


Nom du Yokaï: Yume Warashi (fée du rêve)
Description : Jeunes femmes souvent un peu maigres, aux cheveux et à la peau claires. Les 'jeunes hommes' sont si rares qu'on ne parle de cette espèce qu'au féminin, mais ils doivent bien exister, sinon comment se reproduiraient-ils ? A moins que les mâles ne ressemblent en tous points au femmes... on ignore encore tout cela. Aucun mâle n'a jamais été recensé.
Créature en jeu: Elles ressemblent à de jeunes femmes à la peau claire et scintillante et aux cheveux pastels, nacrés. Elles sont très belles, avec de grandes ailes translucides comme des bulles de savon aux formes originales. Leurs yeux n'ont pas de pupille et l'iris mange tout le blanc, ils sont de multiples couleurs tourbillonnant les unes avec les autres au gré de leurs émotions. Leurs voix sont vecteurs d'apaisement, de calme, de sérénité qui poussent au sommeil profond et réparateur. Elles peuvent influencer les rêves des gens endormis en leur murmurant des histoires à l'oreille. On ne les voit quasiment jamais, car elles sont très timides, en plus d'avoir une santé fragile, notamment au soleil. Elles ont toutes un faible pour les pâtisseries et les lys, en déposer dans sa chambre peut aider à les attirer.
Tendance: Bon
Les métissages: Oui. L'enfant a cependant 3 chances sur 4 de n'avoir aucune autre particularité qu'une grande beauté (mais réaliste). 1 enfant sur quatre pourra présenter des signes particuliers : don d'apaisement, rêves prémonitoires, beauté irréaliste (300% de charisme) avec des cheveux brillants ou des ailes. Très souvent, la grand fragilité physique de la mère se transmet, comme notamment sa sensibilité accrue au soleil.  


Candidature 7 a écrit:


Citation :
.:: KUMAHITO ::.


Au plus haut des sommets des monts de Fukyuu vivent des êtres que l'on pourrait penser croisés d'un homme et d'un ours à la fois. De ce dernier, ils en tirent la majorité de leur apparence, les plus petits représentants de l'espèce culminant à plus de deux mètres du sol. Offrez à l'ursidé la capacité de penser, de contempler et d'user de logique, ajoutez à cela des pouces préhenseurs et vous tenez votre kumahito.

Fort heureusement, ces derniers ne sont guère nombreux et contrairement à bon nombres de créatures spirituelles, le métissage avec une autre espèce que la leur est impossible, quand bien même souhaiteraient-ils se mêler à l'humanité, ce qui est loin d'être le cas. Ces géants ne se montrent qu'en de rares occasions et seulement à ceux dont le cœur est estimé, dans leur critères drastiques, comme dépourvu du moindre vice.

Contemplatif et fervent fidèles de Amaterasu et Itegami, ils sont responsables de certaines légendes, comme l'apparition étrange d'autel votif sur les voies impériales, de petites statuettes dédiées au kami du bœuf et à la mère de toute chose. Doués  comme les hommes d'une affinité avec leur divin protecteur, ils n'ont qu'un seul don cependant, celui de façonner la glace et ne semblent pas en posséder un autre. Cette capacité leur aura permis de rester dans l'ombre de l'humanité sans jamais être trouvés s'ils ne le souhaitaient pas.

Certains sont des architectes, usant de leurs capacités pour faire du gel des habitations dans les grottes des plus profondes montagnes, d'autres sont des guerriers, laissant prendre forme d'arme à leur élément de prédilection et défendant les leurs contre d'autres yokaïs plus belliqueux. Ils sont intégralement tournés vers le bien de leurs communautés tribales disparates et partagent un esprit de collectif prépondérant.

Vous ne trouverez pas non plus de tombe de ces créatures : lorsqu'ils parviennent à l'illumination contemplative et cela peut prendre des siècles, ils s'échappent de leur corps, laissant derrière eux un ours des plus banal qu'ils laissent s'échapper dans la nature par respect pour celui qui en a quitté les barrières de chair. Depuis l'Enfer Écarlate, ils se sont totalement isolé et il n'existe quasiment plus de témoins vivants de leur existence.

Lorsque les créatures du Yomi assujettirent l'homme, il protégèrent néanmoins des familles entières de ces derniers. Les descendants de ces protégés sont regroupés dans une tribu des montagnes du centre et ne se mêlent plus à la civilisation de leurs pairs, sauf en de très rares occasions, pour réapprovisionner leur réserves lorsque la nature n'est pas assez généreuse.

Dépourvus du moindre système monétaire, les Kumahitos vivent du partage de leur compétences mutuels et parviennent ainsi à être en totale autarcie, leurs territoires étant bien trop pénibles pour le plus endurcit des humains. On trouve ainsi des membres de cette espèces doués de compétences d'artisanats comme le travail du bois, de l'acier (dont leur guerriers se couvrent d'armures, lorsqu'il ne sont pas capable de façonner les glaces pour cela) et bien d'autres.

Le seul art qu'ils apprécient est le chant de la nature. Ce peuple yokaï est neutre.


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5095
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Votes-Un nouveau Yokaï Lun 13 Juil - 11:14

Personnellement, j'ai voté pour le quatrième puisqu'il n'est pas occidentalisé et que l'on retrouve toute l’ambiguïté et le burlesque des Yokaïs du folklore japonais selon moi, c'est donc pour moi une très bonne créature.

Bien sûr, vous pouvez dire pourquoi vous avez voté pour tel ou tel yokaï à la suite ^^



L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
 

Votes-Un nouveau Yokaï

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouveau laby ror et tot la solution pour le parcourir
» le nouveau gouvernement
» Nouveau parc industriel dans l'aire de l'Aéroport
» nouveau supplement-non officiel?
» La drogue en Haiti, un phénomène nouveau !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..