AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hitori Masa

avatar

Hinin

Messages : 154
Date d'inscription : 11/07/2015

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Hinin
Liens:

MessageSujet: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Ven 28 Aoû - 15:25

Encore un réveil en douceur, Masa émergeait de la brume, il ouvrit un oeil puis l'autre et finalement il se leva et se mit à genoux sur son lit pour pouvoir s'étendre de tout son long d'une manière assez féline. Il était tôt, très tôt, mais il avait l'habitude de se lever à cette heure-ci, sinon il n'aurait jamais le temps de se préparer et d'arriver à temps à la division.

Comme à son habitude il prit un bon bain chaud dans lequel il se prélassa un certain temps, il prit bien soin de se savonner et de se laver correctement, surtout ses cheveux. Puis vient le temps du séchage et du brossage, c'était certainement une des parties les plus longues, car il pouvait se brosser les cheveux très longtemps, en plus d'être important il aimait beaucoup le faire. Ensuite, vint le moment de mettre un peu de maquillage, un soupçon sur ses cils pour faire ressortir ses yeux marron clairs, presque orange et il mit également un petit baume sur ses lèvres, de la même couleur histoire de juste les faire un peu ressortir. Et finalement une autre étape assez longue : s'admirer dans le miroir. Pour les vêtements il restait assez soft, il s'habilla d'un haut de kimono classique aux couleurs de Setsu, en dessous vint un pantalon en toile assez simple, noir et lui arrivant jusqu'aux mollets, puis enfin un jinbaori de couleur rouge et noir pour compléter le tout et une fois ses sandales mises et son daîsho accroché à sa ceinture (toujours croisé à l'arrière de son bassin).

Après avoir mangé un morceau il partit donc pour sa division, il était encore assez tôt, mais il savait que certains seraient déjà à l'entrainement. La capitale de Moe s'éveillait doucement tendis que le samurai arpentait ses rues, faisant tinter doucement son sabre à chaque mouvement de son corps, mais cela ne ressemblait pas à une bête orgie de sons de clochettes, chaques sonorités sonnaient bien ensemble. C'était d'ailleurs l'essence même de sa technique, donner et esquiver avec des mouvements amples, pour que le sabre joue juste et quand ce dernier et juste il devient extrêmement efficace.

Le dernier né des Hitori arriva finalement dans la caserne de sa division, il n'était pas venu pour s'entraîner ou faire des rondes, il faisait partit des volontaires qui allaient partir combattre un campement de bandit à quelques kilomètres de Moe. Les éclaireurs les avaient repérés hier et leur Taii avait demander des volontaires pour y aller. D'ailleurs en parlant de leur Taii ce dernier n'était pas là aujourd'hui, pas étonnant cet homme était un pleutre et un idiot il avait certainement la frousse d'aller se battre. Masa repéra un homme qu'il connaissait et il entama la conversation.


Salut Jin-kun, le Taii n'est pas là ?
Hitori-san je t'ai déjà dit de m'appeler Gozen-san.
Hi hi désoler, ça n'a aucune saveur de t'appeler ainsi.

L'homme soupira, apparemment habitué aux facéties de Masa et il continua.

Bon heureusement que t'es là on a pas assez d'hommes pour la sortie d'aujourd'hui et le Taii est pas là.... encore. La hierarchie à dépêcher un Taii de Kazan pour cette mission, mais avant ça.... y'a les nouveaux qui vont arriver.
Chic, chic, chic, des p'tits nouveaux, je vais aller leur souhaiter la bienvenue.

Masa se dirigea donc rapidement vers l'entrée de la garnison, si de la viande fraiche arrivait ce serait par là et ils auraient certainement besoin d'un petit coup de main pour ce faire à leur nouvel environnement, même si cela n'allait pas changer grand-chose à leur ancien environnement. Et puis peut-être que certain ou certaine seront assez mignon(ne).


L M M J V S D  


Dernière édition par Hitori Masa le Jeu 7 Jan - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kiyomasa Nanami

avatar

Taii

Messages : 51
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Mar 8 Sep - 0:33

Comme tous les matins, Nanami commença par ouvrir les yeux, puis les refermer. Contrairement aux autres matins, elle les rouvrit et ne tarda pas à se lever. En temps normal, elle se battrait avec sa couverture et roulerait dans toute la pièce dans le but de se réveiller, et finirait par y arriver. Mais elle avait réussi à les convaincre de la prendre dans une division et elle commençait aujourd'hui, alors elle était excitée et terrifiée. Pouvoir faire comme son frère et son père à leur époque la remplissait de joie, mais dans le même temps, le fait qu'elle soit une femme l'effrayait pour sa première journée. Et si elle se retrouvait dans une division d'hommes et que le taii ne l'acceptait pas avec lui? Elle passerait dans ce cas de très nombreuses très mauvaises journées...

Il valait mieux ne pas penser à ce genre de chose. Il fallait de toute façon qu'elle se lève tout d'abord, et il suffirait qu'elle fasse bonne impression. Peut-être. Déjà elle ne risquait pas d'être en retard. Le soleil ne s'était pas encore levé. En effet, Nanami est quelqu'un qui a appris à se lever très tôt pour des besoins pratique. Son père n'acceptait pas qu'elle s'entraîne à l'épée plutôt que de chercher un mari, et le matin était l'un des moments dont elle profitait pour s'entraîner. Et cette bonne habitude n'allait pas disparaître du jour au lendemain. Et elle avait de toute façon besoin d'un long moment de préparation mentale et probablement d'un long moment de préparation physique aussi.

Elle devait faire bonne impression. Mais pas trop. Si elle ressort trop, elle va être la cible de moqueries et elle aura des problèmes à s'imposer et avoir des relations normales. Mais si elle est trop banale, peut-être qu'elle va justement faire tâche avec les autres? Bon, bon, calme. Pas de maquillage, l'uniforme classique, ça devrait faire l'affaire pour un premier jour... Peut-être. Et là, c'est le drame. Un pli sur le kimono. Moment de panique. Puis à nouveau le calme, rien de grave, elle allait s'en sortir et personne n'allait le remarquer. Probablement. Elle était tout de même anxieuse.

Elle finit par terminer de s'habiller. Même si cela pris très longtemps. Dehors, elle se balada en ville un moment pour se calmer. Pour bien débuter la journée, il faut d'abord bien manger. La jeune femme avait trouvé le restaurant où mangeait son frère parfois, et maintenant, elle y allait aussi. Par contre la gérante voulait que Nanami retourne chez son père. Plutôt crever un pieu dans les... Hum. Elle n'y retournera que quand elle sera sûre qu'il n'aurait rien à lui redire et qu'il sera fier. Donc quand elle quittera l'armée et trouvera un mari, donc quand elle ne vivra plus chez lui. Avec le stress qui s'était accumulé, elle ne remarquait pas vraiment mais le temps passait beaucoup plus vite que d'habitude. Ou elle était juste beaucoup plus longue que d'habitude. Mais peu importe, elle avait beaucoup de temps à perdre aussi.

Pour sa plus grande joie, elle découvrit sur place qu'elle n'était pas la seule nouvelle. Elle n'allait pas être la seule à se prendre tous les regards en arrivant d'un pas hésitant, que ces regards soient vicieux ou non. Elle se sentait déjà mieux. Puis elle perdit son assurance du fait de leurs regards et que l'un d'eux était un jeune de 14 ans. Elle se sentait vieille et un peu incompétente avec ce genre de nouvelle recrue. Ce qui la sauvait d'une honte éternelle? Son visage qui restait aussi froid que la glace, malgré les 666 humeurs par lesquelles elle passait avec tout ce stress.

Des clochettes? Son regard fut attiré par la provenance des sons, un... Une? Non non, c'est bien un homme. Un androgyne s'approchait d'eux, avec des clochettes sur son sabre. Le son était... Intéressant. Au moins ne gênait-il pas. Le groupe de nouveau aurait pu penser que c'était celui qui devait les accueillir, mais Nanami avait bien fait ses devoirs et connaissait déjà sa division ainsi que son taii, aussi savait-elle que ce n'était pas lui. Cela n'empêchait pas pour autant de s'incliner pour le saluer. Remarque, peut-être était-ce à lui de s'occuper d'eux. Rien n'empêchait que le taii délègue quelqu'un pour les nouveaux. Pas un mot ne sorti de sa bouche, assez impressionnée. Par les lieux et ce qui l'attendait plus que par la personne en face, bien qu'il était beau.


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Hitori Masa

avatar

Hinin

Messages : 154
Date d'inscription : 11/07/2015

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Hinin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Jeu 15 Oct - 15:05

Les petits nouveaux étaient vraiment mignons, peut-être était-ce parce qu'ils étaient petits justement, en tout cas Masa les aimaient déjà, il y avait un jeune qui devait avoir 14 ans et même une jeune fille ! Le sourire de Masa s'étendit encore plus en la voyant, il était heureux de voir des filles (et par extension : des femmes) dans l'armée, c'était tellement plus agréable et elles étaient tellement plus belles. Il y avait cinq nouveaux, mais cette jeune fille était la seule qui semblait de marbre, était-elle déjà blasée ? Peut-être qu'elle avait subie un choc terrible par le passé, un truc un peu comme lui… hum c'était tout bonnement impossible.
Masa se dirigea d'abord vers le jeune de 14 ans, il fut surpris (et ne le cacha pas, mais il reprit rapidement son sourire) de voir que la jeune fille le salua, bientôt suivi par les autres qui étaient plus raides qu'elle. C'est vrai que l'entraînement au dojo ne prépare pas vraiment à la caserne et ses missions, Masa avait eu la chance (ou pas allez savoir) d'être entré dans l'armé plus tard que les autres, il avait déjà l'habitude du sabre, des combats. Par contre, il avait eu du mal à reprendre l'habitude de la hiérarchie.
Du haut de son mètre soixante, Masa n'était pas beaucoup plus grand que certains et même plus petit que d'autres, petit et fluet, parfois on pouvait se demander ce qu'un ''homme'' comme lui faisait dans l'armé, mais il n'est pas là par hasard. Après avoir un peu regardé le jeune homme, ses yeux et son attention se déplaça vers la jeune fille, il s'approcha alors d'elle, toujours en souriant et toujours silencieux. Après un rapide coup d’œil sur la jeune fille, il pointa un endroit de son kimono avec son doigt et dit l'air malicieux :


Tu as un pli là. Ca ce voit pas mais c'est dommage.

Il dit la dernière phrase avec un air un peu désolé, même s'il gardait un petit sourire en bouche, il n'y avait que lui pour remarquer une chose aussi infime sur quelqu'un. Il s'évertuait à être le plus parfait possible, il prenait soin de lui et surtout de ses habits donc il remarquait donc très vite les petits défauts sur les autres, malheureusement pour la jeune fille. Le samurai frivole se recula un peu d'un pas léger, histoire de pouvoir tous les regarder puis il s'exclama :

Bienvenue à tous ! Je suis très heureux de pouvoir vous accueillir pour…

Merci Hitori-san, je vais prendre le relais pour éviter la catastrophe.
Hum pas drôle Jin-kun.

Un samurai approchait de Masa tout en disant cela, grand, cheveux noirs, visage assez osseux et lunettes de vision, il semblait jeune, mais son air sérieux et froid pouvait lui donner quelques années de plus. Il avait un bloc-note à la main, son regard alternait entre le bloc et les nouvelles recrues, il soupira un peu et dit :

Je m'appelle Gozen Jin, je ne suis pas le taii, mais je suis là pour vous accueillir et pour vous expliquer un peu l'endroit. Veuillez me suivre s'il vous plait.

Jin invita le petit groupe à le suivre d'un geste de la main, puis tout le monde pourrait se mettre en route, Masa resta un peu en retrait au début avant d'approcher discrètement de Nanami et de lui dire :

Alors Oneesan ? C'est quoi ton nom.


L M M J V S D  
Revenir en haut Aller en bas
Kiyomasa Nanami

avatar

Taii

Messages : 51
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Dim 18 Oct - 1:32

L'homme qui était venu à la rencontre des nouveaux était à première vue quelqu'un de très propre sur lui-même. Et il observait ces nouveaux avec un grand sourire. Ces deux éléments en faisait automatiquement un excentrique aux yeux de Nanami. Il avait tout de l'homme prenant bien soin de lui et aimant la beauté, et un petit peu fou. Elle n'appréciait vraiment pas son regard sur eux. Comme s'il les observait nus. La jeune fille n'avait pas beaucoup de raison de penser ça, mais il lui arrivait régulièrement d'avoir ce genre d'interprétation bien à elle. Et elle n'en avait pas honte, en tout cas pas trop, Personne ne pouvait le deviner de toute façon. Visage de marbre, elle était tout de même tendue par le regard et ce soldat qui s'approchait d'elle. Parce qu'elle était la seule femme dans les cinq, à coup sûr. Il pourrait au moins faire semblant d'être un soldat respectable.

Il pointa du doigt le pli sur son kimono et annonça la chose, tout en disant que ça ne se voyait pas mais que c'était dommage. What. Cela ne l'avait pas énervée, et cela ne l'avait pas non plus rendue honteuse. Il l'avait bien évidemment fait exprès, dans le but de marquer la seule femme présente ici. Là, elle en était à se demander ce que pouvait bien être cet homme. En tout cas, il avait fini de faire mauvaise impression sur elle. Bien sûr, son visage était resté complètement de marbre. Mais elle ne répondait pas et ne bougeait pas un membre, juste... Choquée et incapable de faire une action quelconque en réponse à ça. Et puis, certains autres avaient plus de défauts que ça sur leurs vêtements. C'était vraiment la personne qui allait les accueillir? Sauvetage presque divin, ce n'était pas lui qui s'occupait de les accueillir! Mais ce n'était pas non plus le taii... Pas complètement si étrange, mais il pourrait quand même se présenter.

Gozen Jin semblait bien plus respectable que son collègue, et finit définitivement de l'enfoncer comme un excentrique et un soldat à problèmes en disant qu'il prenait la relève pour éviter la catastrophe. Il fallait que sa première vision d'un soldat dans sa division était celle d'un excentrique. Enfin, cela se réglait apparemment... Les nouveaux et le collègue suivirent Jin pour la visite des lieux. Elle aurait préféré que cet Hitori disparaisse. Mais non, il fallait qu'il continue de la harceler. Comme si il avait la moindre chance avec elle, sans même compter la différence d'âge. Que faire... Lui répondre? L'envoyer se faire voir? L'ignorer? Elle commença par soupirer.

"On décline son identité avant de demander celle d'un autre en général."
Ce fut très net, et trahi son agacement. Pas le meilleur choix, loin de là. Le groupe se déplaçait dans un premier temps vers le terrain d'entrainement, l'endroit le plus proche à visiter.

Les décisions hâtives ou dirigées par la colère avaient tendance à faire réfléchir après avoir été prises. Maintenant qu'elle lui avait dit ça, elle regrettait un peu mal de parler ainsi à un collègue et quelqu'un de plus âgé. Même si son comportement était un problème. Il fallait qu'elle se rattrape assez rapidement avant de se faire un ennemi.

"... Toutes mes excuses, je suis trop tendue visiblement. Je me nomme Kiyomasa Nanami. Je me rachèterai pour ma façon de m'adresser à vous..."
Laisser une deuxième chance? Oui, bien sûr, elle n'était pas si catégorique sur quelqu'un. Peut-être n'était-il juste pas capable de faire une bonne première impression et qu'il était tout à fait capable en dehors de ça, peut-être même assez sympathique si on l'est avec lui. C'était sur cette chance qu'elle comptait. Si elle avait bien fait dépendrait de sa réponse.

Jin présenta le terrain d'entraînement où d'autres soldats s'entraînaient déjà à l'arc, au sabre ou à la yari. Il présenta cette place comme l'endroit classique pour s'entraîner physiquement ou au maniement d'une arme. Il y avait aussi un endroit comparable à un dojo pour s'entraîner plus solennellement à l'arme de son choix et pour se confronter à ses collègues, et qu'ils y passeraient. Ils allaient d'abord jeter un œil sur la réserve où ils pourraient s'armer puis visiter les bâtiments. Bien évidemment, elle avait déjà son katana et son wakizashi, mais elle ne dirait pas non pour emprunter d'autres armes et s'entraîner avec. Mais un autre point l'intéressait.

"Hitori-dono, pouvez-vous me décrire le taii, si cela ne vous dérange pas?"
Peut-être était-il quelqu'un de très occupé qui n'avait pas le temps de voir les nouveaux à leur premier jour. Dans ce cas, il vaudrait mieux qu'elle sache à quel genre de personne elle avait à faire si c'était à elle de se présenter à lui.


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Hitori Masa

avatar

Hinin

Messages : 154
Date d'inscription : 11/07/2015

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Hinin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Jeu 22 Oct - 16:08

Alors que la petite troupe ce mettait en route, la jeune samurai répondit un peu sèchement à Masa, ce dernier ne perdit pas son sourire il savait que tout son être intriguait ou dégouttait certain samurai, il faisait parfois penser à un véritable extra-terrestre (si cette notion existait) dans ce monde. Le samurai aux clochettes avait tout de suite pris à partie la jeune femme et cela l'avait certainement dérangé, il pouvait comprendre cela, il oubliait parfois que personne n'était comme lui et que donc le monde entier aurait un problème avec ses façons de faire ou de parler, après tout il avait dû se faire violence pour se faire accepter dans l'armée il comprenait donc un peu la jeune fille.

Désoler Oneesan je suis parfois un peu trop enthousiaste. Je me nomme Hitori Masa.


Il pris un petit air désoler sans pour autant arrêter de sourire. Même s'il avait blessé la jeune fille par son comportement cela n'entraverait pas sa joie naturelle pour la simple et bonnes raisons que la plupart des conséquences de ses actes lui passaient au-dessus. La petite troupe continua de marcher, Masa reconnaissait la direction du terrain d'entraînement, le son de ses clochettes continuait d'accompagner le groupe et toujours bien accordé. L'androgyne préféra ne pas reprendre la discussion lui-même il ne voulait pas mettre Nanami mal à l'aise ce n'était pas son but, il était trop content d'avoir un peu de féminité dans ce monde de rustre. Il fut surpris, mais heureux, d'entendre les excuses de la jeune fille, auxquelles il répondit :

Et moi je m'excuse pour t'avoir pris à parti tout à l'heure. C'est juste qu'un peu de féminité dans ce monde de rustres me rend très heureux. Et puis tu es toute mimi…

Ponctua t'il d'un clin d'œil complice en tirant un peu la langue. Il voyait cette jeune fille comme une petite sœur, de toute façon les jeunes femmes de cet âge ne lui inspiraient qu'un sentiment fraternel, peut-être à cause de sa propre sœur, ou alors du fait qu'elle ressemblait plus à une fille qu'à une femme. Il se demandait si il pourrait lui brosser les cheveux et parler vêtements ou maquillage un de ces quatre, d'ailleurs était du genre coquette ? Il l'espérait beaucoup à vrai dire, il aimait beaucoup la gente masculine, mais en général il préférait parler avec des femmes.

Ils arrivèrent rapidement sur le terrain, le son des clochettes de Masa provoqua quelques coups d'œil des samurai en entraînement, en voyant le samurai excentrique on pouvait lire un peu de dégoût et de peur dans leur yeux. Masa intriguait ici, mais à son arrivée nombreux étaient ceux qui l'avaient bousculé et après plusieurs hommes envoyés à l'infirmerie il s'était fait respecter. Alors que Jin expliquait en détail l'endroit, Nanami lui posa alors une drôle de question sur le Taii, elle voulait savoir comment était le Taii ? Masa posa son index sur son menton en prenant un air songeur.


Et bien c'est quelqu'un de fainéant et incompétent aussi. Il n'est pas souvent au camps il préfère aller pêcher ou aller se saouler, mais bon c'est le fils de quelqu'un d'important. Honnêtement je trouve que Jin serait bien mieux pour ce poste.

Alors qu'il parlait à Nanami Jin c'était arrêté et avait écouté les paroles de Masa, il fronçait les sourcils, certainement pas du tout d'accord avec les dires de son collègue. Les autres nouveaux écoutaient aussi les paroles de l'excentrique.

Tu ferais mieux de mesurer tes paroles Hitori-san.

Allons Jin-kun tout le monde le sait ici. Et tout le monde sait qu'il ne fera rien contre moi.

Termina Masa d'un air gêné (mais toujours avec le sourire. Jin eu un petit sourire puis il continua sa visite, ils allaient se diriger vers le mess apparemment, alors que le petit groupe avançait Masa resta légèrement en retrait avec Nanami. Il donna un petit coup de coude à la jeune fille et lui dit :

Enfin tu vois le genre quoi. Mais s'il te plaît tutoie moi et appelle moi Hitori-san ou simplement Masa. Et n'hésite pas à me demander un coup de main pour n'importe quoi.


L M M J V S D  
Revenir en haut Aller en bas
Kiyomasa Nanami

avatar

Taii

Messages : 51
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Dim 8 Nov - 2:41

Elle découvrit donc que laisser une seconde chance à ce gaillard n'avait pas été une bonne idée, et qu'elle avait donc fait une erreur. Et aussi qu'il avait fallu que cet homme porte ses yeux sur elle et ne la lâche plus maintenant. Il n'avait absolument aucune notion de respect de hiérarchie. Bien sûr, elle ne pensait pas par là qu'il lui devait le respect comme une supérieure, elle ne l'était pas, c'était même l'inverse de ce point de vue. Mais sa façon de parler et de se comporter, de ce qu'elle avait appris avec sa famille... C'est la façon de se comporter avec des amis en permission, pas au travail. Au moins s'était-il présenté, et il s'excusait pour ses actions. Il savait qu'il était un peu brusque et manquait de manière. Néanmoins... Il ne faisait absolument rien pour régler la chose, et c'était mal. Avoir voulu s'excuser fut une erreur qu'elle paya en étant encore plus agacée par son interlocuteur.

Elle n'était pas la seule ennuyée par cet homme, il suffisait de voir les réactions des autres à son arrivée, très facilement discernable par le bruit de ses clochettes. Il n'avait pas l'air méchant, mais il allait définitivement être quelqu'un de difficile à gérer au travail tous les jours... Après tout, il réussit à la choquer. Sa réponse à la question sur le taii était tout ce qu'il y avait de plus irrespectueux et sans tact. Mais aussi sincère. Ce n'était même pas juste de l'insulte gratuite parce qu'il n'aime pas cette personne là. Son ton était tout ce qu'il y avait de plus sincère, et la façon dont il le traitait avec cette sincérité la choquait. Il était juste beaucoup trop naturel pour elle, même en dehors du travail. La jeune demoiselle n'avait pas été éduquée ainsi et n'accepterait jamais cela. Est-ce que le choc se voyait? Non, toujours pas. Son visage restait de marbre, mais elle était incapable de mouvement ou d'ouvrir la bouche pour dire quoi que ce soit après ça.

Au final, tout ce qu'il avait dit sur le taii, elle l'avait complètement ignoré. Tout ce qu'elle avait retenu, c'était la façon de parler de Masa et son immense honnêteté. Elle avait à peine écouté le rappel à l'ordre de Jin sur son interlocuteur, petit rappel vite fait pour la forme puisque sans sanction directe, et sachant qu'il semblait d'accord avec cela. Il lui faudrait du temps pour procéder les informations qu'elle venait d'obtenir sur le taii sous les ordres duquel elle était. Quand il retourna son attention sur elle et qu'il lui donna un petit coup de coude amical, elle eut un mouvement de recul et fut incapable de trouver ses mots pour lui répondre ou lui dire qu'elle ne voulait plus avoir affaire à lui. Leurs mondes étaient trop différents.

Arrivant au mess, Jin montra les lieux et expliqua brièvement qu'ici, les soldats avaient une ration suffisante mais sans plus, et que si ils voulaient plus, ils n'avaient qu'à aller dans un restaurant. Cela impliquait qu'ils n'étaient pas obligé d'y aller, et qu'ils ne verraient certainement pas souvent les officiers y manger. Après quelques exemples de plats peu variés, ils reprirent leur route. Et Nanami n'était toujours pas capable de prendre la parole avec Masa, peu importe ce qu'il disait ou ajoutait. Elle ne voulait plus avoir affaire à lui, bien qu'elle n'avait techniquement pas choix étant donné qu'ils étaient dans la même division au final. Mais si elle voulait vraiment qu'il la laisse tranquille, il faudrait qu'elle se reprenne et trouve un moyen de lui demander poliment d'arrêter de l'importuner. Ce qu'elle n'était pas capable à cause du choc de culture immense entre les deux, et du fait qu'elle était terriblement agacée par cet homme.

Puis ils s'occupèrent de visiter en vitesse les quartiers des officiers, pour savoir où trouver qui et ne pas se perdre en cherchant un taisa. Ensuite, les quartiers et tentes des soldats qui ne pouvaient pas rentrer chez eux directement, il fallait bien qu'ils vivent quelque part. Puis la réserve, gardée, pour s'armer. Puis le dojo. Et voilà qui concluait la visite rapide des lieux et des points importants, plus d'informations seraient données individuellement, pour ce qui était par exemple des lits pour Nanami qui n'allait pas rentrer chez elle. Maintenant, il restait à introduire les nouveaux aux autres membres de la division, et puis ils allaient se préparer. Apparemment, ils arrivaient un mauvais jour, car ils avaient une mission. D'un côté, ça allait leur faire une expérience très rapidement. Et la jeune recrue avait fait de son mieux pour éviter d'adresser la parole à Masa et l'éviter physiquement, sans autre forme de procès et sans explication. Cela l'arrangerait si il comprenait tout seul ce que cela impliquait, mais elle avait prit assez de recul maintenant pour lui énoncer clairement qu'elle ne voulait plus rien avoir à faire avec lui et qu'il ne devrait plus lui parler que pour le boulot.

Ce qu'elle ne savait pas encore, c'était qu'avec cette attitude loin du domaine du Setsu qui s'énerve vite tout en ayant un immense bâton dans le fondement, elle allait avoir rapidement un surnom moqueur qui conviendrait plus à un Fukyuu...


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Hitori Masa

avatar

Hinin

Messages : 154
Date d'inscription : 11/07/2015

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Hinin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Sam 21 Nov - 16:52

Masa remarqua bien vite que la jeune femme restait distante après l'avis de Masa sur le Taii, son honnêteté n'était clairement pas aimé par tout le monde, non en fait par personne, pour le reste du monde il faut respecter les supérieurs quitte à mentir pour cela, ainsi ils peuvent garder leur postes malgré le degrés d'incompétence qu'ils peuvent fournir. De toute façon leur Taii ne ferait rien contre Masa, il avait déjà essayé, mais ses remontrances se taisaient lorsque l'androgyne posait sa main sur le manche de son katana. Il fallait dire qu'en plus d'avoir un père comme le sien (ancien Hatamoto), il fut introduit dans l'armée grâce à un Taisa respecté et Masa restait le soldat de la division qui a le plus d'expérience guerrière, toujours le premier volontaire pour les missions périlleuses. De plus, personne ne savait ce qu'il faisait avant d'entrer dans l'armée à l'âge de 23 ans, son passé était source d'histoires diverses est variées, parfois à dormir debout. Il estimait n'avoir aucun ordre à recevoir du guignol qui leur servait de Taii.

Il voyait bien au fil de la visite que la petite poupée ne voulait très clairement plus lui parler, finalement il venait de se faire un nouvel ennemi dans la division, un de plus. Oui car, Masa est certainement l'homme le plus détester de cette division derrière le Taii bien entendu. Sa mentalité en faisait quelqu'un de trop joyeux, de trop honnête et surtout de trop confiant, en effet l'homme n'ayant aucune peur d'une éventuelle conséquence, se permettait presque tout, Masa se fout de mourir, de tuer, d'être déshonoré ect… Très difficile de l'énerver et très doué pour énervé les gens, sans même le vouloir, il se refuse à changer, ou à porter un masque comme tout le monde, si certain n'aime pas la vérité (au profit d'un honneur futile), lui n'aimait pas l'hypocrisie, surtout si elle se cache derrière autre chose. Finalement, voyant que la jeune fille ne lui parlerait plus et que la situation n'était plus très amusante il décida de s'en aller, sans oublier de saluer sa nouvelle ''amie''.


Je vous laisse. On se revoit plus tard Aisu Kuiin-san.

Cette désignation lui allait bien, elle qui semblait de glace à chaque instant, il avait lancé cette phrase assez joyeusement pour que tout le monde entende et en agitant gentiment sa main avec son air joyeux habituel. Il repartit donc gaiement faire ses petites affaires, qu'elles sont-elles ? Rien de bien important en réalité, il n'aimait ni les corvées, ni les rondes et pour l'entraînement…. Disons que peu de membres de cette division avaient encore envie de s'entraîner avec lui, surtout après les idiots qui sont venus le défier dans la division, cela avait passé l'envie à tout le monde de venir le chercher, ou de simplement s'entraîner avec lui, car comme il le dit souvent son style de combat ne peut être pratiqué qu'avec de vrais sabres. Du coup Masa alla se balader, jusqu'à ce qu'il se rappelle qu'il avait laissé son shamisen dans l'un des dortoirs de la division, il fut bien heureux de retrouver son instrument, il allait enfin pouvoir faire passer un peu la journée.

Masa s'installa sous un arbre, près de l'endroit où aurait lieu la distribution de travail et les ordres de la journée. En attendant Masa jouait tranquillement de son shamisen, une musique douce, mais joyeuse, quelque chose de fin et de doux. Parfois certains samurais sans travail s'arrêtait un instant pour écouter puis repartait, c'était un rituel connu ici, enfin depuis que Masa était dans le coin.


L M M J V S D  
Revenir en haut Aller en bas
Kiyomasa Nanami

avatar

Taii

Messages : 51
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé] Jeu 7 Jan - 1:04

Aisu Kuuin, un surnom qui n'avait de valeur que pour son apparente insensibilité. Aucune raison de s'énerver pour si peu, il suffirait de prouver que c'est faux et tout rentrera dans l'ordre et ce surnom ne restera pas. C'est beau la naïveté. Nanami laissa donc partir cet homme trop naturel et sans gêne, enfin libérée de sa présence. Elle eut une pointe de culpabilité qu'elle s'assura de taire cette fois pour ne pas à nouveau regretter de lui laisser une chance. Pour elle, la suite fut d'aller rencontrer les autres membres de la division, du moins ceux qui voulaient bien, et faire mauvaise impression par sa qualité de femme. Ils n'étaient pas tous contre son intégration bien sûr, il y avait ceux qui s'en fichaient complètement, ceux qui n'étaient pas emballés et ceux qui admettaient clairement être contre. Au moins la nouvelle avait une bonne idée de qui éviter pour sa santé. Les autres, elle n'avait qu'à leur prouver qu'elle valait autant si ce n'est mieux qu'eux.

Mine de rien, Masa avait tout de même fait forte impression sur la jeune guerrière. La majorité de ses pensées étaient tournées vers ce curieux androgyne. Loin de lui et de son intrigante façon d'être qu'elle ne savait pas gérer, elle se posait maintenant plein de question sur lui. Pourquoi il avait rejoint la glorieuse armée Setsu? Pourquoi il est comme ça? Pourquoi il était toujours dans la division? Pourquoi il est comme ça? Comment il se débrouille malgré tout? Et surtout pourquoi il est comme ça. C'est sûr que sans avoir à le supporter directement, il est plus facile d'être intrigué par cet étrange samuraï. Elle se disait qu'elle mènerait son enquête alors qu'on lui montrait où elle logerait. Mais pas tout de suite l'enquête, ou ce serait trop évident qu'elle a de l'intérêt pour lui, et ils risqueraient d'interpréter des choses fausses.

Plus tôt, Jin avait parlé du fait qu'ils étaient arrivés au mauvais moment car ils avaient une mission, mais finalement, avec le taii absent et Jin qui allait le remplacer car personne n'était disponible et qu'il était apte, il décida de laisser les nouveaux à la caserne pour éviter de les mettre en danger à peine arrivé et sans expérience du terrain, ils risquaient plus d'être des poids qu'autre chose. En aucun cas ce n'était un problème pour la jeune recrue qui n'y voyait pas là-dedans une insulte, il était vrai qu'elle n'avait fait que s'entraîner seule ou avec son frère et n'avait aucune idée d'à quoi ressemblait un vrai combat et qu'elle risquait de faire des erreurs quand il ne faut pas. Les nouveaux furent plutôt invité à s'adapter à leur nouvelle vie et à s'entraîner. Nanami regretta simplement de ne pas les suivre pour voir ce que valait Masa. Mais au moins elle ne risquait pas de perdre un plomb en ayant à le supporter pendant une mission... Pour l'instant.



Spoiler:
 


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB] Il y à trois ans, dans une division de Moe. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Moustique et caméléon, semblables dans leur secret [Livre 1 - Terminé]
» [FB] Attention à la banane (mici Unwin) [PV Pharaun]
» Ressources en eau d'Haiti: en 2020, Haiti importera l'eau de RD
» Lev : une femme doit avoir trois hommes dans sa vie, un de soixante ans pour le chèque, un de quarante pour le chic et un de vingt ans pour le choc


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...
...
..
..
...
.
..Robin Hood : Les Mystères de Sherwood...Ewilan RPG..
....La Sérénissime..