AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Mer 21 Oct - 20:42


C'est à la pointe sud du territoire Setsu; non loin de la frontière Okaruto, que se trouve un village des plus prospère. Malgré la situation acidulée et les tentions politiques, peu de guerriers semblent arpenter les artères de cette bourgade essentiellement agricole. Peut-être défendu par quelque Ashigaru lorsque les dangers se font ressentir, il n'en reste pas moins un coin calme et isolée.

Les premières lueurs d'une matinée de fin d'été percent à l'horizon alors qu'une douce fraicheur se fait ressentir le long des échines de chacun. Lorsque le silence de l'aube fut brisé. Un cri d'homme retentis dans l'un des ryokan de la bordure citadine. Un cri qui semble étrangement mêler la peur et la rage.
Une épaisse fumée commence à s'échapper des fenêtres de l'étage du bâtiment, alors que résonnent déjà les bruits d'une lutte.


  • Allez voir ce qu'il ce passe dans le bâtiment, afin de comprendre quel peut bien être cette agitation ?

  • Ne pas prendre en compte les perturbations en cour afin de partir se sustenter dans l'un des autres bâtiments du coin.

Revenir en haut Aller en bas
Uroko Chomei

avatar

Disparu

Messages : 466
Date d'inscription : 28/09/2013

Feuille personnage
Age: 32
Titre: Hatamoto
Liens:

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Jeu 22 Oct - 5:35


- Ce garçon... Ou.. Ou cette jeune fille, en fait ; à peine lui avais-je fait part de mon ressenti sur son acharnement que j'avais tourné les talons sans demander mon reste. J'ignore si elle a bu mes paroles, si même elle les eût entendu entre deux railleries. Imaginons qu'elle eût entendu mes dires. Que ma voix eût atteint sa conscience. Qu'elle décidât d'évoluer dans une toute autre voie. Ca serait... Extra-ordinaire.

Le vieux tenancier acquiesca par de brefs hochements de tête, écoutant d'une oreille distraite le monologue du roturier attablé dans cette auberge fréquentée par les classes populaires. Le calme était très pesant, si bien que même une poignée d'individus qui ressemblaient à s'y méprendre à des gens de la pègre demeuraient calme et évitaient un énième excès de zèle entre deux rondes des Ashigarus locaux.

Chomei n'était pas resté décidément très longtemps à Kazan. Ce qu'il avait vu ne lui inspirait rien et un séjour prolongé aurait eu raison de son kimono qui aurait fini par ne faire qu'un avec sa peau brûlante et suante. Ici le climat était un peu plus doux, légèrement en bordure du territoire placé sous l'autorité de Moegami. Une frontière à ne franchir sous aucun prétexte présentement. Ce lieu semblait présentement idéal pour permettre au jeune homme de méditer et de réfléchir à sa future bifurquation parmi les carrefours improbables du Yokuni.

Mais un bruit retentit soudain pour en annoncer d'autres. Le Hinin s'arrêta net lorsqu'il était sur le point d'avaler une nouvelle bouchée de son riz. Se concentrant sur l'origines des sons, il échangea quelques regards avec son hôte qui se massait le crâne, une expression d'angoisse se dessinant sur son visage. Et à la surprise générale, Chomei posa le plus naturellement du monde ses baguettes à côté de son bol non achevé. Peut-être se trahissait-il en faisant montre d'un tel sang froid dans ce genre de situation où un roturier normal aurait tendance à observer sans trop se mouiller.

Lui gardait la même respiration et marchait en direction du Ryokan, jaugeant autant que possible l'ambiance avant de s'y engouffrer, histoire de ne pas se recevoir un projectile impromptu dans la figure alors qu'il passerait le rideau de l'auberge.
Spoiler:
 


Le Staff est puissant, le staff est méchant, le staff est sexy ( surtout Kioshi )
parce que : Le staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Jeu 22 Oct - 14:53


À peine la porte du Ryokan fut franchie qu'une odeur âcre se fit sentir. Celle du bois qui brûle. Le rez de chausser n'est pourtant pas encore atteint par les flammes. Ce qui vous permet de découvrir cette pièce essentiellement de bois de hêtre. Alors que sur les côtés, les murs supportent des estampes de paysages embrumées ; les tables entourées de leur coussin sont vides de toutes décorations. En face, un petit comptoir taillé dans du noyer s'offre à vous. Mais personne n'y fait acte de présence. Dérrière celui ci, un escalier semble monter vers l'etage suppérieur d'ou s'échape quelque langue de feu et un épaisse fumée.
En vous approchant d'un pas averti, vous pouvez entre voir une main, immobile, paume vers le ciel, sur laquelle un filet de sang s'écoule goutte par goutte, empourprant la dernière marche du lieu. Alors que derrière les cris s'intensifies. Le bruit de lame s'entrechoquant résonne dans la pièce, parfois masquer par le craquement d'une poutre qui s'embrase.

Montant les escaliers, avant même de franchir la marche rougeâtre du sang de la victime, vous pouvez voir que c'est le cadavre d'une femme au cheveu noir de Geais. Ses yeux encore ouverts semblent fixer l'horizon d'un regard vitreux. Son Kimono blanc aux broderies dorée est entaché de sang. Son ventre, entre ouvert laisse échapper une odeur malsaine de porc grillé. Les flemmes commencent à la recouvrir, mais rien d'intraversable.

Derrière, des mouvements se font entrevoir malgré une fumée si épaisse qu'y respirer même en devient lourd. Tout l'étage est consumé par les flemmes. Les Rideaux brûlent. Les poutres commencent à s'émietter alors que la chaleur du lieu devient extrême.
L'entré par laquelle vous arrivez, ainsi que l'extrémité en face sont encore les lieux les moins touchés par l'incendie. Les côté droite et gauche sont eux nimbé de flammes. Et la fumée devient un réel problème dans ce lieu, malgré les fenêtres menant sur l'extérieur à chaque mur.

Au fond, un homme vêtu d'une armure légère, était adossé contre son horo, bloqué dans un coin, la lame sortit, parant désespérément les assaut puissant d'un autre homme, de dos cette fois-ci, seul ses longs cheveux noir retombant sur un haori écru était distinctible. Il enchaînait les coups avec une rapidité hors norme comparée à l'arme contondante qu'il tenait dans les mains, un Kanabo hérissé de pointe.

Aucun des deux ne semble vous avoir vu
Revenir en haut Aller en bas
Uroko Chomei

avatar

Disparu

Messages : 466
Date d'inscription : 28/09/2013

Feuille personnage
Age: 32
Titre: Hatamoto
Liens:

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Dim 25 Oct - 15:28

La vitesse à laquelle les évènements s'étaient déroulé semblait avoir pris un élan tel que le protagoniste s'en retrouvât confus en passant le pan du Ryokan. Chomei pris une expression grave et interdite sur le visage, observant le lieu en proie aux flammes sans parler de cette main pendante du haut des escaliers qui semblaient mener à des chambres. Il accourut mais son visage se figea d'horreur mêlé à un dégoût lorsqu'il aperçut qu'on avait éventuré cette femme. Sans doute s'agisait-il de la propriétaire de l'auberge. Il reprit sa concentration et enjambea rapidement le cadavre de celle-ci, fronçant les sourcils et craignant le pire.

Il ne tarda pas à tomber sur deux individus engagés dans un duel visiblement sans merci ; ils avaient complètement oublié la bâtisse incendiée et semblaient engagés dans ce qui ressemblait à un combat à mort. Pour sûr, l'un d'eux semblait en vouloirà la vie de son adversaire si l'on en jugeait les assauts répétés. Cet homme décidément vêtu pour le champ de bataille ne pouvait compter que sur son katana pour parer les harcèlements de Yokunien en tenue légère, qui faisait dos à Chomei. L'arme qu'il tenait n'était pas vraiment digne de celle d'un homme civilisé, samouraï fut-il ; et l'homme en armure avait tout l'air d'être un fonctionnaire qui avait décidé de se lancer à corps perdu dans le danger.

Peut-être le Hinin se trompait-il ; mais présentement, c'était cet individu posté entre l'Ashigaru espéré et Chomei qu'il fallait neutraliser.

D'un souffle, l'homme arma le tranchant de sa main et s'élança vers l'homme au Kanabo et expulsa un Kiai frappant, exécutant une frappe venue droit de son hara, visant un point précis de l'épaule pour le frapper sans pardon ; un coup qui viserait à le neutraliser d'office.


Le Staff est puissant, le staff est méchant, le staff est sexy ( surtout Kioshi )
parce que : Le staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Mar 3 Nov - 19:32


Un nouveau craquement se fit entendre. Car alors que le nouvel arrivant dans ce duel déséquilibré s'élança, une poutre de bois s'écrasa lourdement au sol derrière lui. La main de l'individu siffla avant de s'abattre avec puissance sur l'épaule de son ennemi. Le Kiai retenti dans la pièce malgré le bruit sourd des armes s'entre choquantes. Et alors que le kanabo s'abattis à nouveau sur la lame de l'homme au horo noirci par les flammes ; celle-ci se brisa sous la puissance de l'arme. La main percutant l'épaule au même moment, celle-ci fut accusée avec simplicité par un oscillement du genou.

L'homme au Kanabo retourna alors la tête pour laisser découvrir un visage hideux. La peau bleutée et flétrie, les yeux d'un pourpre terrifiants, il n'avait d'humain que la taille et les habits. Deux petite corne sur son front ainsi que des canines anormalement grande confirmais la vision d'horreur qu'était le faciès de ce yokai, qui, très rapidement remis sa jambe à la norme. S'élevant de toute sa droiture, il dépassé d'une tête toute personne de cette pièce. Donnant avec précision un coup vers son nouvel assaillant, Uroko Chomei.

L'homme au horo, perdu dans ses pensées ne réagis que très tardivement, soulagé de voir quelqu'un venir l'aider, mais terrifier de voir sa seille arme se fendre sous le dernier assaut du démon. Il n'eut que pour seule réaction de crier sa volonté de vivre. Une larme séchant immédiatement après avoir coulé de son orbite.
Revenir en haut Aller en bas
Uroko Chomei

avatar

Disparu

Messages : 466
Date d'inscription : 28/09/2013

Feuille personnage
Age: 32
Titre: Hatamoto
Liens:

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Mar 3 Nov - 20:54

L'action s'était déroulée très vite. La poutre tombante avait surpris l'humain au point que sa frappe ne sembla pas aboutir correctement, si ce n'est qu'elle n'eut pas l'effet escompté. En temps normal, un coup bien dosé et bien placé aurait suffit à neutraliser l'ennemi. Ici, c'est comme si Chomei avait fait un gest inutile.

Il comprit rapidement que le danger était bien plus grand qu'il n'en eût l'air. D'abord cette poutre qui s'était vautrée derrière lui et qui lui barrait le chemin alors qu'il jetait rapidement un coup d'oeil derrière son épaule. Et ce visage qui le frappait de stupeur.

Sa respiration se bloqua. De tous les ennemis à qui il cru avoir affaire, il ne s'était pas attendu à faire face à un Oni.


- ... Bon sang... Ils n'en ont pas assez...

Il s'était parlé à lui-même, comme décontenancé. Le visage de Daïshiro lui vint rapidement à l'Esprit. Et ceux de Kara qui étaient morts pour Yokuni et dont personne ne louerait le nom, pas même les clans, pas même la Cour. Des anonymes tombés pour le salut de leur Terre. Cette pensée éveilla en lui une certaine volonté de bien faire. De se battre pour ceux qui l'avaient suivi. Quitte à mourir pour les rejoindre.

Ainsi, il expulsa un nouveau Kiaï, bien plus puissant que le précédent, comme si son corps avait crié, rejeté toute l'énergie possible par ses pores. Son esprit semblait s'expulser droit de son corps pour venir heurter celui du Yokai, en eût-il seulement un. L'art de la frappe astrale. Espérant attaquer en premier contre un ennemi qui semblait aux proie à la barbarie et qui ne se reposait que sur la puissance brute de ses coups. Il n'avait même pas crié. Il n'avait pas d'esprit à faire valoir. Simplement un Oni dépourvu de conscience et de technique. Alors, dans un souffle, il espérait prendre le dessus sur son adversaire en tirant son washisashi et l'enfoncer dans son crâne avec ce qui lui restait d'air pour expulser un autre cri de guerre, déterminé, se battant jusqu'à la mort comme un humble Bushi aurait fait...


Le Staff est puissant, le staff est méchant, le staff est sexy ( surtout Kioshi )
parce que : Le staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Jeu 5 Nov - 22:15


Sans jamais que le temps ne s’arrête, les mouvements de chacun se produire à grande vitesse. Un second Kiai résonna. Plus fort. Plus brutal. Une seconde poutre tomba alors que le Yokai abandonna son coup de kanabo pour faire un pas en arrière. Désarçonné par la frappe astrale, son genou plia afin de se poser cotre le sol brûlant de la pièce enflammée. Le Bushi sortit son Wakisashi alors qu'au même moment, l'homme au Horo se jeta à corps perdu sur l'Oni. Brandissant de toute sa hauteur le fort de sa lame brisé, il tenta de lui asséner un coup, sautant dans les airs afin de gagner en puissance.

Le soleil encore levant se refléta brièvement au travers des fenêtres jusque sur l'arme de l'ancien soldat Eiichiro. Mais le monstre fut d'une rapidité impressionnante, donna un coup de son arme contondante contre l'homme autrefois à terre et maintenant dans les airs, arrachant,de par les pic de son kanabo, vêtement et chair de l'homme gisant à nouveau au sol. Hurlant. Criant son infortune. Suppliant les Kami de lui venir en aide tout en se tenant les viscères suintantes que dégueulait son ventre entre ouvert.

D'une autre main, vide, le Yokai stoppa la trajectoire du Wakisachi qui s'enfonça dans celle-ci jusque trois centimètres de l'avant-bras. Le Démon hurla de haine et de souffrance avant de se relever. La lame du bushi toujours planté dans le bras, il souleva sa lourde arme de métal hérissé avant de l’abattre rapidement vers la tête de l'unique combattant humain encore debout.

Revenir en haut Aller en bas
Uroko Chomei

avatar

Disparu

Messages : 466
Date d'inscription : 28/09/2013

Feuille personnage
Age: 32
Titre: Hatamoto
Liens:

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Jeu 5 Nov - 22:44


Le combat s'annonçait plus compliqué que prévu.

Idéalement, il aurait dû durer quelques instants tout au plus. Plus un combat s'attardait, plus la fatigue pesait sur le mental des partis prenantes. Et ce serait rapidement le cas de l'infameux Pourfendeur du Temps s'il ne venait pas rapidement à bout de cet Oni. Ah ! Si seulement il s'était attendu à avoir affaire à un Oni. Il était simplement vêtu d'un Kimono et restait vulnérable.

Ce n'était pas le premier Oni qu'il avait affronté. Il était au fait de la puissance et de la rapidité de ceux-ci. Chomei sentit l'espace d'une fraction de seconde la Mort souffler sur son échine. Un frisson désagréable lui parcourut le corps. C'était celui du danger. La puissance appliquée à la rapidité faisaient un carnage désastreux.

Son Esprit était d'ordinaire vif, très rapide. Il maîtrisait le stade de l'Ether du Wajutsu et s'était accoutumé des pires situations où il désamorçait les attaques avant même qu'elles n'aient lieues. Mais ici, le Démon le prit de rapidité. Le guerrier n'eut d'autre choix que se décaler pour subir une longue entaille le long de son bras, laissant un long fil carmin se dessiner dans la griffure de son Kimono. Il laissa s'échapper un long cri de douleur mêlé à celui de la rage.

Il avait profité de cette ouverture pour rentrer dans la zone vulnérable de l'Oni. Il se trouvait dorénavant collé à son flanc et il lui fallait agir vite. Il lui devait une réponse digne de ce nom suite à cette offense qui risquait de drainer l'énergie du jeune homme bien trop rapidement. Alors, fermant les yeux, il concentra sa conscience dans son hara et poussa un ultime cri, comme pour projeter son Ki autour de lui, formant un bouclier repoussant qui se dissipa aussitôt.

Ceci pour propulser le Yokai à pleine puissance, quitte à l'envoyer défoncer la bâtisse en proie aux flammes et l'envoyer s'échouer à des dizaines de mètres plus loin, sans pour autant étendre sa maîtrise du Ki jusqu'au brave Ashigaru qui venait d'essuyer lui aussi un coup.

Mais la douleur était trop vive, il devait se préoccuper de s'administrer un bandage de fortune avec quelques pans de son kimono. Sinon, c'en était fini de lui. Dans le doute, il s'efforçait de dessiner un sourire sur ses lèvres malgré la souffrance qu'il ressentait.


Je ne peux pas faire appel à mon ultime technique... Pas dans cet état. Vais-je mourir ? pensa-t-il.


Le Staff est puissant, le staff est méchant, le staff est sexy ( surtout Kioshi )
parce que : Le staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Ven 6 Nov - 14:00


Alors que le Kanabo fendait l'air et tranchais les chairs, sur le visage disgracieux du yokai, un sourire malsain se dessina. Le bushi, armée de ses meilleurs réflexes évita la mort pour se contenter d'une blessure légère. Profitant de l'occasion pour propulser la bête au travers de l'un des murs fragilisés par les flammes.

Au-dehors, les citoyens de la bourgade se ruaient déjà vers la battisse, des seaux d'eau dans les mains, lorsque cette masse humanoïde traversa la cloison pour s'écraser lourdement au sol. Surpris et choqué, quelques personnes se déplacèrent voir le corps qui se releva avec peine. L'oni attrapa de sa main encore utilisable l'un des citoyen du lieu par le visage, lui broyant la face dans un excès de rage. L'autre bras, trop blessé pour être utilisé pendait lamentablement le long de son corps. De plus, sa tête semblait désaxée. Point assez pour provoquer la mort, mais tout de même, afin de comprendre que la créature n'était pas au mieux de sa forme.

La bâtisse dans laquelle se trouvait encore deux êtres en vie, l'homme au Horo noirci par le feu et Uroko Chomei, craqua une fois de plus, dernier présage de son écroulement, car maintenant privé d'un mur, la toiture embrasé commençait à s’effondrer sur elle-même, laissant choir quelque brisure de poutre. Le tout dans une chaleur calcinante.



Revenir en haut Aller en bas
Uroko Chomei

avatar

Disparu

Messages : 466
Date d'inscription : 28/09/2013

Feuille personnage
Age: 32
Titre: Hatamoto
Liens:

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Sam 7 Nov - 15:11


- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !

Un hurlement de désespoir avait retenti soudain, comme pour crier au monde le supplice donc on subissait tous le courroux en ce jour ensoleillé qui avait viré en un Cauchemar venu droit des Enfers. Chomei regardait l'air dépité l'innocent se faire broyer le crâne tandis que les autres reculaient, les plus sensibles prenant leur jambes à leur cou et à raison.

Il fallait en finir au plus vite. Donner tout ce qu'il lui restait. Il semblait être le seul ennemi aux alentours et pour l'heure il fallait garder en tête que d'autres pourraient suivre ensuite. Après quoi l'appel ultime de l'Esprit s'avérerait nécessaire.

Mais pour l'heure, il indiqua une brêche à son camarade de guerre par laquelle il se jeta habilement, sautant d'un étage et formant presque comme un saut de l'ange pour atterrir dans la boue en de multiples roulades destinnées à adoucir sa chute. Il se releva ensuite pour faire face à l'Oni. Ce dernier portait toujours le wakisashi de Chomei logé dans sa chair, comme si c'était devenu banal. L'humain, malgré le spectacle d'horreur, ne se laissa pas décontenancer. Espérant que son acolyte l'avait suivi, il lui dit avec tout l'espoir et la foi qui résidait en lui.

- Guerrier. L'ennemi est faible. Tu dois lui porter le coup de grâce sans faire cas des conséquences. C'est à toi de vaincre l'adversaire. Bats-toi jusqu'à la Mort, accepte le salut de ton âme ou condamne à jamais la sienne. Pour eux, toi, et moi. Pour Yokuni !

Chomei avait employé un ton différent. Comme s'il avait pour objectif de manipuler son allier et de ressortir l'ultime potentiel en lui. De l'art de la quintessence. Mais ce guerrier serait-il suffisamment sensible aux vertus moralisatrice de Chomei, à son propre Esprit martial, pour se laisser galvaniser dans un dernier espoir ?


Le Staff est puissant, le staff est méchant, le staff est sexy ( surtout Kioshi )
parce que : Le staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Sam 7 Nov - 18:49


Les paroles dites, la quintessence résonna dans l'esprit du pauvre bougre qui venait de choir du premier étage en flamme jusque dans la boue. Malgré ses blessures, il se releva, le ryokan derrière laissant tomber quelque bois embrasé.

L'oni de son côté, remis sur pied bien plus vite que penser se jeta sur le guerrier en un bon magistral, armant son coup avec une rapidité des plus impressionnant. Son cri retentit dans tout le village, un nuage de poussière se souleva lorsque son coup frappa. La puissance de celui-ci avait été détonante et il fut attendre que les volutes ne retombent pour constater que l'homme au horo s'était interposé entre Chomei et le yokai. L'épaule émiettée, déchirée, fendu verticalement jusqu'au cote flottante, le sang se répandait sur le sol à grande vitesse. Mais son sang n'était pas le seul à couler. Dans un dernier sursaut de courage, il avait agrippé l'un des débris de la maison enflammer pour le planter avec violence dans le cœur du démon enragé.

Les deux s'écroulèrent.

Dans un dernier râle d'agonie, le visage grimaçant, l'homme à l'honneur victorieux lâcha ses dernières paroles :

"Qui es-tu, toi qui parles avec tant de noblesse et te bats avec puissance. . . Ma. . . Mission n'est pas fini. . . Il me faut emporter ce message à l’empereur"

Ainsi, il passa de vie à trépas, tenant dans sa main un rouleau fermé d'un seau. Celui de l'empereur.

Revenir en haut Aller en bas
Uroko Chomei

avatar

Disparu

Messages : 466
Date d'inscription : 28/09/2013

Feuille personnage
Age: 32
Titre: Hatamoto
Liens:

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Dim 8 Nov - 21:05

Un silence de plomb. Le noir total. Pas même le chant du grillon ne venait perturber cet instant solennel qui défiait l'éloquence tant il n'y avait de mot pour décrire ce que Chomei avait ressenti.

Lui qui avait juré corps et âme de se battre jusqu'à la Mort pour défendre son honneur et sa loyauté... Voilà qu'il avait poussé quelqu'un d'autre à le faire à sa place, ceci par de simples paroles empreintes d'entière volonté. En un sens, il s'agissait d'un acte lâche et dramatique de sa part. Ainsi il se jeta sur l'homme, dont la vie s'échappait en même temps que son sang coulait, pour le tenir dans ses bras et le regarder dans les yeux avant de mourir. Chomei ne put retenir ses larmes, alors que l'homme affichait un sourire ; celui de la fierté de mourir au combat, contre un Yokai terrifiant de puissance de surcroit. Il l'avait vaincu en y laissant la vie. Quelque part il était vainqueur et c'était le plus beau Cadeau que la Terre et le Ciel purent lui faire.

Le Hinin afficha une mine grave tout en passant la main sur les paupières du défunt pour éteindre son regard figé et lui donner un air de repos définitif. Ce faisant, il intima aux villageois présents, toujours par quintessence pour les plus réticents, de brûler le corps de l'Oni et de préparer une tombe décente au cadavre qu'il tenait dans les bras. Il en profita pour se saisir de tous ses effets personnels : bourse, documents d'identité, et ce fameux message qui portait un sceau... Officiel.

Son esprit fut frappé. C'était le sceau de l'Empereur. Sa couleur poupre, ses motifs grâcieux à l'image Ōmikami... Son coeur fit un bond dans sa poitrine. C'était l'excitation mêlée au sens du Devoir, l'irrépressible envie de terminer cette mission, quitte à en mourir à son tour et passer le flambeau à son successeur.

Après s'être lui-même remis de ses blessures, Chomei passa le reste de la journée à aider les villageois à faire la sépulture du messager. Revêtant son éternel manteau blanc immaculé qui dissimulait son visage en partie, portant à sa ceinture Lueur, il se tenait là, l'air solennel, devant la tombe de son allié tombé au combat.

- Guerrier. Tu m'as fait comprendre que ma mission en ce monde n'est pas terminée et que je ne doive renoncer à mon existence pénible. les Kamis ont voulu que nous nous rencontrions aujourd'hui, pour que moi, Uroko Chomei, continue ta mission et porte ce message à la cour impériale au prix de ma vie. Je suis maintenant paré. Le prochain démon qui se présentera devant moi... Je serai suffisamment armé et déterminé plus que jamais pour en venir à bout. Je n'ai aucun regret, si ce n'est celui de ne pas t'avoir connu davantage. J'irai rendre tes effets personnels à ta famille lorsque je me serai occupé d'achever ta mission. Repose en paix, maintenant;

L'homme effectua une dernière prière aux morts, joignant les mains devant la tombe du guerrier, puis se releva, tourna les talons, et disparut dans la nuit.


Le Staff est puissant, le staff est méchant, le staff est sexy ( surtout Kioshi )
parce que : Le staff:
 

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 415
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau " Mar 17 Nov - 18:20



L'ombre du guerrier disparut à l'horizon, toujours suivant ses pas, seule compagne fidèle. Toujours présente. Mais malgré la destruction de l'être malfaisant du Ryokan enflammé, le mystère autours du message scellé de pourpre reste intact.
Suite de Quête
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau "

Revenir en haut Aller en bas
 

[Q] " L' ombre du Bushi n'as d'égal que le scintillement de sa lame et le pourpre de son sceau "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Un kit pour Shin' :) ( Hanran Bushi)
» Togoria- L'ombre d'un doute
» Voyage en ombre et disparition d'armée
» L'Ombre du Vent. [ Free. ][ UC]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..