AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 La Miko et le Taii [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: La Miko et le Taii [Terminé] Dim 28 Fév - 19:09

Une flèche vola au-dessus du groupe. Une seconde flèche fit de même. Puis se fut l'apothéose : les flèches tombèrent comme une pluie d'acier. La 3° division fut obligée de reculer et de poser leurs Tedates pour pouvoir contrer cette menace. Et Tetsuo au milieu de ses subordonnés ressentait une profonde humiliation : Comment avait-il put tomber dans l'embuscade de ces bandits ? Et c'est avec une colère noire qu'il commença à ordonner ses hommes :
<< Archers, cachez-vous derrière les arbres et attendait que je vous donne mon signal ! Les autres restez derrière les Tedate et foncez dans le tas dès que les archers auront tiré ! >>
Alors qu'il prononçait ces mots, L'air autour de Tetsuo se chargea d'électricité alors que les bandits continuait à tirer par salves désorganiser. Soudain Tetsuo sorti son katana et un éclair vint frapper la lame de ce dernier. Le tai utilisa alors l'énergie électrique ainsi acquise pour se propulser sur un groupe de six archers à qui il assainit trois coups puissants. Les chairs furent découpées nettes et des morceaux ensanglantés de leurs cadavres s'éparpillèrent au pied des bandits restant, effrayée par cette scène de massacre.
Alors, les archers de la division tirèrent leurs traits mortels sur les bandits et les samouraï au corps à corps foncèrent vers leurs cibles. Une grande partie du groupe fut décimé. Les bandits restant hissèrent le drapeau blanc et se retrouvèrent prisonniers de la division. Heureux du retournement de situation, Tasekawa Aijiro dit :
<< Bravo Tetsuo-Tai ! Tu as bien géré le problème et il n'y a pas eu de .... Tetsuo-san ?
- C'est rien, répondit le Tai, une égratignure, un petit b... >>
Mais avant de finir, le jeune Tai sombra dans l'inconscience. Car, ce que n'avait pas vu Tetsuo lors de sa "superbe" offensive, c'est qu'un des bandits avait l'arc en direction de son épaule. Et celle-ci, sous l'effet des force de la projection de Tetsuo et de la flèche, se retrouva dans un état improbable : une bouillie d'os recouvert de chair déchiqueté et ensanglanté d'où sortait une multitude de filet de sang. Alors, Matsuno Ichiro, médecin du groupe, ordonna que l'on porte le Tai vers le temple de Koumyou pour trouver un médecin plus qualifier que lui.
La 3° division courue jusqu'au temple. Le Tai, sur une civière improvisée, passait par des phases de conscience et d'inconscience tout en continuant de perdre son sang, lentement, mais surement. Et alors qu'ils arrivèrent au temple, ils tombèrent sur un sohei qui fut surpris par tant d'empressement. Matsuno expliqua tout en détails et pria le sohei de leurs apporté un homme qualifié. Le sohei regarda le Tai, étalé sur son brancard et ne put que se lamentait du sort de se jeune homme avant de partir à l'intérieur du temple.


Dernière édition par Nonoshimaru Tetsuo le Mer 13 Avr - 15:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Lun 29 Fév - 12:01

Bien des jours étaient passés depuis la mort d'Akiko, la vie avait repris son cours et Riku sa joie de vivre, de plus le travail ne manquait pas au sein du temple, encore la veille Riku avait dû procéder à un rituel de protection pour une famille vivant non loin du temple. La Miko bien qu'heureuse de ne pas être inactive se demander si le calme reviendrait un jour. Elle aimait la voix qu'elle avait choisie, mais elle avait envie de partir à la découverte du monde, d'aller visiter d'autre région, de voir le monde de ses propres yeux, hors en ces temps troublé elle se devait de rester à son poste pour venir en aide à ceux qui le demandait. Plus tard, elle n'en doutait pas elle pourrait partir, mais pour l'heure sa place était ici au temple, ou en Kenshu quand ses supérieurs l'envoyé sur une mission.

Riku était en train de s'exercer à l'arc dans l'arrière cour du temple quand un moine à la mine grave vient la chercher, Surprise par son appel alors qu'elle s'apprêtait à lâcher son trait elle sursauta et la flèche tomba lamentablement au sol sans avoir parcouru le moindre mètre. Le pauvre homme tout essoufflé d'avoir couru eut beaucoup de mal à s'exprimer avant que Riku n'intervienne dans un léger rire.

« -Allons, calmez-vous, vous allez avoir une attaque à force de gesticuler ainsi. »

« -Riku on a besoin de ton don, un homme est grièvement blessé. »

La jeune femme inclina la tête sur le côté en signe d'interrogation. Les moines n'avaient pas pour habitudes de la tutoyer pour la plupart, malgré son insistance sur ce point sauf quand ils étaient pressés. Le regard de la Miko se fit plus grave, elle fit signe à son interlocuteur de la guider jusqu'au bléser. Le moine lui expliqua la situation durant le trajet permettant ainsi à la jeune femme de gagner du temps. 

« -Je vois, encore une opération en plein air, préparer le nécessaire et rejoigné moi. »

L'un des inconvénients du pouvoir de Riku était qu'elle exerçait son don en plein air, pas que cela soit nécessaire, en fait elle n'avait jamais essayé de s'en servir dans un bâtiment et ce n'était pas aujourd'hui qu'elle essayerait. A vrai dire elle n'y avait même jamais songé jusqu'à présent. De plus, son don la fatiguait particulièrement, elle devait se ménager après l'avoir exercé, car à la fatigue physique s'ajouter un conflit mental qui pouvait être dangereux. Quand enfin elle vis son patient elle devina à quel point il avait l'air mal aussi Riku décida de ne pas perdre de temps, elle s'agenouilla au côté de l'homme sous les regards des soldats posant son arc au sol. Ce n'était vraiment pas beau à voir, le sang se répandait lentement mais sûrement tandis que la victime luttait entre deux états.


« -Détendez-vous autant que faire ce peu. Je vais arranger ca. »

Riku ne doutait pas de réussir, elle avait toute confiance en ces capacités pour guérir les gens, confiante elle ferma les yeux et posa ses mains sur la blessure sans se soucier du sang qui coulait, il lui sembla entendre des protestations sur ses méthodes peu orthodoxe, sur le fait qu'elle ne soit qu'une Miko et qu'elle agisse de surcroît en plein air sans permission. Riku se fichait pas mal de ce que pouvaient dire les gens, elle n'y prêtait pas attention trop concentrée sur la tâche à effectuer, il fallait qu'elle prépare son mental aux désagréments qui allaient suivre et qui la mettrait sans nul doute à mal. Elle prit une grande inspiration le temps de concentrer son magnétisme dans ses mains qui crépitèrent légèrement. Quand elle sentie que le flux était assez fort elle le libéra doucement.

« -Hīrā no jisei »

Le phénomène était à la fois fascinant et écœurent à voir, tout se refermer lentement étape par étape, cela pouvait prendre du temps, selon l'importance des blessures et puisait de se fait plus ou moins longtemps dans son énergie. Durant tout le soin elle se forçait à ignorer les sentiments étrangers qui venaient l'assaillir. Colère, souffrance, humiliation, résignation. Beaucoup d'émotion complémentaire et contradictoire à gérer en même temps. A cela venait se superposer la douleur physique qu'il était impossible de mettre de côté. Cette sensation de morsure continu dans chaque partie de son corps, cette impression qu'on lui plantait des armes dans le bras droit la faisant trembler. Le genre de douleur qu'elle n'était pas habituée à ressentir et qui lui firent verser quelques larmes sans qu'elle ne s'en aperçoive.

Enfin la plaie se referma et le pouvoir cessa d'agir, mais Riku ne bougea pas toujours en proie aux désagréments qui s'étaient insinué en elle à travers la guérison, elle devait les combattre un à un pour ne pas flancher. Procéder par étape, lentement mais sûrement. Pour une fois cela ne fut pas trop compliqué, l'homme blessait avait déjà accepté qu'il avait été imprudent, mais qu'il était en vie. Il avait apprit une leçon et cela aida Riku à faire disparaître les sentiments négatifs. Elle aurait eu du mal à expliquer ce qui se passait quand elle utilisait son don, c'était quelque chose qui se vivait sans s'expliquer vraiment. La colère disparut facilement quand elle s'imagina le plaisir qu'aurait l'homme à se retrouver complètement guéri, la souffrance prendrait le même chemin, l'humiliation elle était plus tenace, il s'agissait d'un guerrier expérimenter qui n'avait pas pour habitude de se faire avoir, heureusement Riku de part sa propre mentalité ne pouvait pas comprendre pleinement l'étendue d'une telle frustration, finalement ce sentiment se transforma en simple déception puis disparu à son tour pour ne laisser place qu'à la douleur pure et dure.

La douleur physique, le point le plus compliqué à combattre, car elle n'y pouvait rien, elle n'était pas réellement blésée et ne pouvait donc rien faire à part attendre, les yeux toujours clos elle tremblait luttant contre une envie de crier. Cet homme avait vraiment eu mal, pas étonnent qu'il tombe dans l'inconscience. Mais Riku ne pouvait pas se permettre de se laisser aller, ce n'était finalement qu'une douleur mentale, il suffisait de respirer pleinement et de se concentrer sur quelque chose qui lui fasse oublié la douleur. Lentement elle enleva ses mains de la zone blésé pour les laisser retomber sur ses genoux, puis elle ouvrit les yeux pour observer la personne qu'elle venait de guérir.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Lun 29 Fév - 21:33

Alors que la Miko commença son travail, le corps de Tetsuo fut sujet à de léger sursaut au niveau des jambes et du bras droit. En effet, l'électricité contenue dans son corps étant d'origine magique, elle ne disparut pas entièrement et s'accentua par moment à cause des soins de Akatsuki Riku. Cependant, l'esprit de Tetsuo, qui luttait avec ferveur pour rester hors de l'inconscience ressentit d'étrange sensations. Alors que celui allait abandonner, une étrange impression de plénitude commença à l'envahir. Toutes ses pensées négatives furent remplacée par une douce langueur. Et plus le temps passé, plus la douleur diminuait. Soudain une décharge un peu plus forte lui fis prendre conscience de son corps. Ses sensations revenaient petit à petit : Gout, Ouïe, Odorat... Une étrange sensation dérangea Tetsuo encore aveugle. Une sorte de liquide  coulait à différent endroit de son visage dont une partie près de ses lèvres. Il sortit doucement la langue qui effleura doucement l'eau salée avant se retirer dans son antre. Alors, Tetsuo ouvrit les yeux. Au-dessus de lui, le ciel bleu lui donna une sensation de brulure sur sa rétine et, par réflexe, il tourna sa tête à droite et vit le buste et les bras de la Miko. Alors, il laissa monter son regard jusqu'au niveau de la tête de la religieuse, voyant quelques larmes coulaient de ses yeux. Au même instant, le jeune Tai sentit un poids disparaitre de son épaule et la jeune femme se redressa puis ouvrit les yeux.
<< Alors c'est ça la fin du voyage... Que c'est beau... Et que vous êtes belle... Quel dommage qu'ils m'aient vue mourir...>>
Tetsuo prononça ces quelques phrases avec une pointe de mélancolie et esquissa ensuite un sourire triste mais sincère à la Miko. Mais soudain, une faible décharge parcouru son corps ce qui le força à toucher son corps couvert de sang encore frais. Il se rendit compte en voyant sa main rouge  qu'il était bel et bien vivant. Il regarda alors la Miko avec un air gêné.


Dernière édition par Nonoshimaru Tetsuo le Jeu 3 Mar - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mar 1 Mar - 12:33

Riku fut d’abord surprise des paroles de son patient avant de rougir légèrement, elle avait toujours du mal à ne pas rougir quand on lui faisait un compliment, essentiellement parce qu'elle ne savait jamais vraiment comment répondre, il prit ensuite conscience d'être bel et bien vivant et la tête qu'il fit en le constatant fit lâcher à la jeune Miko un rire franc et léger malgré sa fatigue.

« Il faut croire que votre heure n'était pas encore venue. »

Le moine à qui elle avait envoyé lui chercher le nécessaire revient à cet instant avec une bassine d'eau et un bout de tissu ainsi que quelques fruits dans une corbeille qu'il posa au côté de la Miko sur une remarque qui ce voulu bienveillante.

« Riku vous devriez nous laisser prendre le relais, vous allez vous faire mal un jour. »

Riku tourna son visage vers le moine et lui sourit franchement.

« Ca va, je me sens bien. »

Si il y avait une chose que la jeune femme n'aimait pas c'était bien se faire remplacer, oui elle n'était plus au mieux de sa forme son don l'épuisait, elle avait juste la force de parler mais cela ne l’empercherait pas de finir de s'occuper de son patient, de vérifier au moins qu'il n'avait plus mal. Sa propre douleur elle ne la quitterait pas avant quelques heures même si elle pourrait s'en accommoder d'ici là. Elle ne pourrait pas bouger encore pendant un certain temps qu'elle espérait pas trop long, mais elle voulait avant tout finir sa tâche. Plongeant à nouveau son regard dans celui du Tai elle demanda de sa voix toujours basse.

« Comment vous sentez-vous ? Vous n'avez plus mal ? »

Normalement il ne devrait plus ressentir de douleur et pourrait même se lever, l'eau et les fruits étaient là pour lui bien qu'elle se laverait aussi les mains quand elle le pourrait. Elle en profita pour l'observer sans paraître impoli, mais un léger étourdissement lui fit fermer les yeux. Visiblement il serait plus sage pour elle d'aller se reposer, s'allonger, voir dormir, heureusement son état ne dura et elle put à nouveau ouvrit les yeux. Par peur que les gens alentour ne pose des questions elle préféra reprendre la parole la première.

« Il serait sage de manger un peu pour que vous puissiez reprendre des forces servez vous donc »

Lentement elle laissa sa main glissée vers la corbeille pour la lui montrait dans un sourire, nul doute qu'il ne tarderait pas à se redresser voir se lever, mais Riku perçue autre chose, ceux qui l'avait amené semblait bien calme tout à coup, comme si il attendait de voir ce qu'allez faire leur compagnon, plus de médisance juste un grand silence. Visiblement cet homme devait être important pour eux et la jeune femme était curieuse de savoir pourquoi même si elle ne poserait pas la question de but en blanc. Elle attendit donc sagement faute de mieux qu'il ne prenne une décision.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mar 1 Mar - 14:38

Le jeune Taii fut très vite en pleine possession de ses moyens et s'il ne répondit pas à la première question de la Miko c'est tout simplement parce qu'il se rendit compte de la fatigue de celle-ci. Quelques signes ne le trompaient pas : elle ressentait la douleur qui l'avait fait plier plus tôt. Quant à lui... son énergie naturelle revint très vite. Il roula sur son côté gauche et lorsqu'il se retrouva dos au sol il se leva en un bond puis écarta les cheveux qui vinrent se collait devant lui :

<< Je ne sais pas comment vous avais fait ceci, jeune demoiselle, mais sachez que je vous en serais redevable à vie !>>Et alors naturellement le jeune Taii enleva le haut de son équipement, pris de l'eau dans la bassine et s'en passa sur son torse et dans ses cheveux dénoué. Alors, les membres de la division se hâtèrent sur Tetsuo tous en criant :<< Tetsuo-taii !!!>>

Le jeune Taii se laissa faire tendit que ses samouraïs exposé leur amitié pour lui. Alors, il dit :

<< Merci de vous inquiéter pour moi, mais n'oubliez pas que tant que nous sommes ici, il faut protéger les habitants des menaces potentielles ! Si vous n'êtes pas blessé, allait faire une ronde dans les environs. Considéré Aijiro-san comme votre Taii en entendant ! >>

La division s'exécuta et le Taii se retrouva seul avec la Miko. Il sortit alors son kiseru et l'alluma puis dit avec une certaine douceur :

<< Je vous conseille de vous coucher : si j'ai bien saisi ce qu'il s'est passé, vous devez êtres la proie de terrible sensation. Je vous remercie de votre aide au nom de la 3° Division de Raimei tout entière et au nom de moi-même, Nonoshimaru Tetsuo, dit-il tout en s'inclinant devant elle, mais puisque j'ai le temps... Qui êtes vous ? >>

Alors, Tetsuo s'assit à côté de la Miko tout en continuant à fumer et à éponger le sang recouvrant son corps et ses habits.


Dernière édition par Nonoshimaru Tetsuo le Jeu 3 Mar - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mar 1 Mar - 18:43

Riku resta silencieuse quand après s'être relevée le jeune homme la remercia, elle se contenta de sourire tout en faisant non de la tête, il ne lui était redevable de rien du tout, après tout ce n'était pas comme si elle n'avait utilisée ce don que pour lui. Son don était un cadeau de Gekigami pour qu'elle puisse aider ceux qui en avaient besoin, peut-importe si il s'agissait d'un paysan, d'un soldat, d'un Daimyo ou même d'un Yokai. Elle préféra cependant garder le silence, de toute manière les soldats s'agglutinaient déjà autour de lui. Elle apprit donc qu'il était le Tai de cette division, il ne perdit d'ailleurs pas de temps pour relancer ses troupes dans une nouvelle mission, elle fut surprise néanmoins qu'il reste, mais préféra ne pas relever.

La sollicitude dont il fit preuve à son égard la toucha, il en profita d'ailleurs pour la remercier à nouveau, mais de manière un peu plus formelle avant de se présenter, puis enchaîna en lui demandant qui elle était. Il prit place à côté d'elle continuant de se nettoyer et Riku consentit à lui répondre dans un grand sourire.

«Vous ne m'êtes redevable de rien du tout, je n'es fait que mon devoir. Pardonnez-moi de ne pas me relever pour vous saluer plus convenablement, hélas je suis condamné à attendre de pouvoir bouger à nouveau pour le faire.  Je me nome Akatsuki Riku.»

Comme il avait l'air intéresser parce qu'elle avait fait et que ce n'était pas un secret elle consentit à lui expliquer son don, du moins dans les grandes lignes et puis il avait la gentillesse de lui tenir compagnie alors autant en profiter pour faire connaissance.

« Mon pouvoir me permet de soigner les blessures physiques, à ma connaissance il n'a pas vraiment de limite, cependant comme vous l'avez deviné ce n'est pas sans conséquence, en contre parti je ressens la douleur de la personne ainsi que ses émotions, cela me fatigue c'est vrai, mais ça dépend surtout de l'énergie que je déploie lors des soins. »

Elle ne voulait pas lui préciser que les émotions ressentit il lui fallait ensuite les combattre une à unes quand elles étaient négatives, ce qui était toujours le cas quand on était blésé. Elle ne voulait pas non plus se plaindre ce n'était pas dans sa nature de toute manière. Le moine lui fit signe qu'il reviendrait plus tard et Riku hocha la tête dans un sourire. Lentement elle ramena son bras sur ses jambes, bouger lui était encore pénible et parfois cela l'agacer, elle n'aimait pas rester ainsi sans rien faire et sa position n'était pas des plus confortable, hélas elle savait par expérience que si elle tentait de se déplacer elle allait finir le nez par terre. Prenant sur elle soupira discrètement avant d'ajouter.

« Je n'échangerais le don que j'ai pour rien au monde, mais c'est assez frustrant de devoir rester inactif en plein milieu de la cour du temple, sans compter que les visiteurs se demandent souvent ce que je fait »

Elle rigola à nouveau en se rappelant un jour ou des visiteurs l'avait trouvé allongé devant le temple, ils avaient cru qu'elle était mal en point alors qu'elle attendait simplement de pouvoir bouger. Les braves gens en l'entendant dire qu'elle attendait simplement s'étaient questionnés sur sa santé mentale, à leur départ elle avait eu une belle crise de fou rire en revoyant leurs têtes.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Ven 4 Mar - 11:46

Tetsuo écouta la jeune Miko jusqu'à ce qu'elle parle de son pouvoir. A ce moment là, il se rendit compte que plus il épongeait son sang, plus il en apparaissait. Alors il vit le problème : La cicatrice lui parcourant le ventre s’était rouverte. En réponse à sa découverte, il ressentit une douleur au thorax. Il essaya tant bien que mal de cacher son état à la jeune Miko pour ne pas l’inquiéter. Mais plus que la douleur, il sentait la fatigue s’installer. Et lorsque la jeune Miko commença à rigoler, il ne put lâcher qu'un petit rire sans conviction.
Il se coucha alors sur son dos et pris un yuzu qu'il pressa au dessus de la plaie. Il poussa un petit cri de douleurs puis pris de l'eau et s'en versa sur la tête. Il reprit son kiseru et il continua la discussion comme si de rien n'était :

<< C'est un bien beau pouvoir que vous avez là... Moi mes pouvoirs ne servent qu'à tuer... Je vous envie presque... Ma mère vous aurez surement appréciait : Elle me disais qu'aider les autres est la plus belle chose que l'on puisse faire... Moi je tue pour sauver... Mais c'est comme ça que tourne le monde.>>

Alors, Tetsuo regarda le ciel et cracha un nuage de fumée. C'est vrai que plus il y pensait plus sa mère d'adoption lui manquait... Il aurait voulue lui raconter tous ce qu'il avait fait, le bien et le mal, et lui demandait conseil. Il recracha un nuage de fumée puis toucha la plaie : déjà cicatrisait. Le yuzu avait très vite fait effet. Il regarda alors la jeune Miko et remarqua qu'elle n'avait pas bouger depuis le début de leur palabre. Il ne dit rien mais n'en pensa pas moins.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Sam 5 Mar - 18:59

Riku vit bien que le Tai avait encore mal, tout comme elle vit une plaie encore ouverte. Un court instant elle s'en voulue, elle avait mal fait son travail et le pauvre homme souffrait encore, hélas elle ne pouvait rien faire pour le soulager, son pouvoir n'était plus opérationnel et même si il l'avait été elle n'aurait pas pus l'utiliser à cause de sa propre fatigue. Cependant, il se soigna de lui-même et repris le court de la discussion comme si de rien était, Riku décida d'en faire autant, ne serait-ce que par respect.

<< C'est un bien beau pouvoir que vous avez là... Moi mes pouvoirs ne servent qu'à tuer... Je vous envie presque... Ma mère vous aurez sûrement appréciait : Elle me disais qu'aider les autres est la plus belle chose que l'on puisse faire... Moi je tue pour sauver... Mais c'est comme ça que tourne le monde.>>


Suite à sa réponse elle fut plutôt surprise par ses propos, sans être d'accord elle comprenait en un sens ce qu'il disait, mais elle ne partageait pas du tout son point de vue, peut-être parce que son enfance avait été tranquille. La curiosité refaisant surface elle décida de poser la question, libre à lui d'y répondre.

« Merci. Je crois pour ma part qu'il n'est pas nécessaire de tuer pour sauver. Tout comme je suis sûr que vous pourriez utiliser vos pouvoir de manière à ne tuer personne. Quand au monde il tourne ainsi parce que nous humains le voulons. Libre à nous de le rendre meilleur vous ne croyez pas ? »

Une autre question lui démangea les lèvres, c'était un peu plus personnel cependant il ne devrait pas s'en offusquer, elle lui sourie une fois de plus avant de se lancer.

« Dites-moi, pourquoi avez-vous choisi cette voix là ?  »

A son tour elle leva le visage vers le ciel attendant patiemment sa réponse, mais ferma les yeux, le temps en cette saison était agréable et elle était heureuse de pouvoir en profiter un peu tout en discutant, finalement rester ainsi bloquer au sol avait un avantage. Il lui tardait néanmoins de pouvoir se lever ne serait ce que pour se dégourdir les jambes. Elle se consola en ce disant qu'au moins les gens croiraient qu'elle veillait un blesser, pas qu'elle se soucie de ce que penser les autres, mais c'était toujours mieux pour le sérieux du temple.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Sam 5 Mar - 21:50

« Dites-moi, pourquoi avez-vous choisi cette voix là ?  »

La question que posa la Miko le stoppa net. Il se releva et il regarda la miko dans les yeux avant de hurler :

<< QUI ÊTES VOUS POUR JUGEZ MES CHOIX !!! MELEZ-VOUS DE VOS AFFAIRES !!! LES HUMAINS NE SONT QUE DES MONSTRES !!!>>

Et avant que la jeune Miko ne puisse dire quoi que se soit, il se prépara à la frapper avec un regard noir. Soudain il s’arrêta se tenant le poignée et regardant Akatsuki. Il eu un regard horrifié :

<< Je... pardon... Je croyez que j'avais fini avec ces crises...>>

Au alentours, un groupement de religieux se forma scrutant Tetsuo avec inquiétude. Il n'osèrent s'aproché du Taii. Tetsuo les regarda avec horreur comme s'il avait vu des monstres. Il se recroquevilla et se cacha le visage.

Comme pour répondre à ses attentes, un religieux plus vieux que les autres dispersa la foule en ordonnant des tâches lié au temple. Tetsuo attendit le calme, des larmes lui coulant sur les joues puis il regarda du coin de l'oeil la jeune Miko. Son regard s'apaisa puis il dit :

<< Vous me faite penser à ma mère.>>

Il la serra dans ses bras comme s'il se connaissait depuis longtemp.... puis il reprit son souffle et s'assit :

<< Je suis désolé... Je... J'ai choisi cette voie pour protéger les gens qui m'ont aidé., dit-il alors qu'une vague de larmes revint,mes samouraïs, mes amis, ma mère...>>

Alors qu'il parlait de ses amis, il montrât des endroits comme la rivière qui tremblotât et le haut d'un arbre très âgée, qui sembla bouger. Et lorsqu'il parlât de sa mère, il sortit son Tanto se qui entraînât le renouveau des mouvements. Et il fixa la Miko :

<< Je n'ai jamais rejoint les samouraïs pour protéger les hommes, je les ai rejoint pour sauver tout les êtres qui le mérite>>

Il marqua un arrêt regardant le vide du ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Dim 6 Mar - 13:58

La réaction du Tai fut bien loin de tout ce qu'elle aurait pus imaginer, elle ouvrit de grand yeux quand il se mit à lui hurler dessus se demandant ce qu'elle avait dit de mal, ce n'était qu'une simple question destiner à faire la conversation. Quand elle le vit lui lever la main dessus elle eut peur qu'il n'arrête pas son geste et pour le coup elle aurait bien reculé, mais elle était toujours trop faible pour bouger. Elle fut soulagée néanmoins quand de lui-même il reprit la maîtrise de soie et s'excusa. Partagé entre la curiosité et la colère elle hésita suffisamment longtemps pour voir qu'il se sentait mal. Ce qui poussa un peu plus sa curiosité au détriment de sa colère. Elle fut peinée de le voir se recroquevillé et versé quelques larmes. Ignorant les religieux qui avaient suivi toute la scène elle garda son attention fixée sur le Tai. Quelque chose de profond en lui devait le ronger depuis un moment mais seul les Kamis devaient savoir quoi.

Riku sursauta surprise qu'il lui dises qu'elle lui rappelait sa mère, mais elle le fut plus encore quand il la prit dans ses bras, voilà une autre réaction qu'elle n'aurait jamais soupçonné, elle l'écouta patiemment lui expliquait les raisons de son entré dans l'armé, analysant tous les sous-entendus que cela voulait dire. Quand elle compris elle ne put empêché un rire de sortir de ses lèvres, ainsi c'était bien ça, il avait mal compris ses propos, c'était à elle donc de clarifier ce point.

« Et je n'es jamais dit que seul les hommes méritaient d'être protégés.  »

Elle fit une courte pause et observa aux alentours l'activité des religieux qui avaient repris, certain s'étaient trouvés des occupations non loin d'eux en cas de problème, mais Riku savait bien que peu auraient osés venir s'en mêler. Elle fixa ensuite son regard dans celui du Tai comme pour le sonder.

« Chaque être à deux part de lui qui s'affronte constamment, une part sombre et une part lumineuse. Chaque être vivant est confronté au fil de sa vie de devoir choisir quelles part de lui il veut laisser s'exprimer et ceux à chaque instant. Peut importe que l'on soit humain ou pas, ces choses-là font partie d'un tout »

Elle lui adressa un sourire encourageant puis posa son regard à nouveaux vers le ciel, maintenant qu'ils avaient entamé ce débat sur les races elle ne pouvait plus se contenter de rester un minimum subtil, visiblement ce n'était pas son truc.

« Je suis persuadé qu'en ce monde tout être vivant peut être bon, les Yokais n'y échappe pas, même les plus mauvais, il faut juste découvrir comment les aborder. Prenait leur dernière attaque par exemple, je suis sûr qu'ils avaient une bonne raison de faire ça, un manque de nourriture chez eux par exemple, ou un chef qui refuse de coexister avec des humains, à moins qu'ils n'aient été manipulé. Nous ne savons pas pourquoi ils ont attaqué, mais à mon avis la meilleure chose à faire pour arrêter ces guerres stupides seraient d'aller à leur rencontre et de parler avec eux. »

Après cette longue tirade Riku repris son souffle, cela résumée assez bien ce qu'elle pensées, il fallait plutôt que de continuer à les exterminés chercher un moyen de coexister en paix avec eux, elle serait même prête à y aller elle-même, mais seul elle n'aurait probablement aucune chance, d'expérience elle savait que parfois pour obliger les gens à écouter il fallait plus que de belles paroles, une bonne gifle par exemple pouvait remettre les idées en place, elle doutait que ce soit efficace sur des Yokais, mais si on pouvait les immobiliser suffisamment longtemps pour entamer le dialogue alors il y avait peut-être une chance d'être compris.  Elle secoua doucement la tête faisant tinter ses boucles d'oreilles en chassant cette idée de son esprit pour le moment. Elle voulait rester concentrer sur sa discutions avec Tetsuo.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Dim 6 Mar - 15:17

Tetsuo regardât la Miko pendant qu'elle parlait.... Les paroles qu'elle prononça le toucha profondément.

Décidément, elle parle comme Kitsu...

Il continua de l'observer un temps, puis pris une bouteille de saké laissé par Furuichi et remplit la coupe allant avec. Il regardât autour de lui pour voir si on l'observait puis dit :

<< Prenez la bouteille : je vais vous montrer un secret !>>

Tetsuo savait que se qu'il allait faire peut-êtres lui causer du tort... Mais il s'en fichait pas mal . Il s’approcha de l'eau, sortit son tanto et déposa la coupe à côté de lui. Un petit bruissons eu un bruissement et une tête de serpent sortit. Alors Tetsuo pris la coupe et la posa devant ce serpent, le tantô collait sur sa poitrine. La tête fit basculer la coupe dans sa gueule et but le contenut de la coupe. Soudain il siffla :

<<Arigato, Musssu !

-Mais de rien Tsuchi-san !>>

Alors le tsuchinoko sortit du buisson. Il regardât soudain la Miko avec une certaine peur :

<< Calme toi mon ami, cette jeune femme est cloué dans cette position : qu'elle soit ou non une tueuse de yokaï elle ne te fera aucun mal. De plus elle veut parlementer.>>

Alors le jeune Taii avança vers Riku, avec un regard amusé. Et tandis qu'il s’approchait le Yokaï-serpent regardait la jeune femme avec méfiance. Alors Tetsuo s'assit à côté de la Miko et posa la coupe devant elle. Et tout en lui tendant la bouteille il lui dit :

<< Si tu ne m'a pas mentis, tu as une opportunité de pouvoir discuter avec lui. Bon le problème c'est qu'il ment comme il respire... Alors si tu peux sers lui du saké. Il devrait comprendre que tu n'es pas mauvaise. >>

il fit alors un sourire rassurant à la miko.


Dernière édition par Nonoshimaru Tetsuo le Dim 13 Mar - 10:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Lun 7 Mar - 9:25

Lorsque Setsuo lui tendit la bouteille Riku le regarda quelques instants septique, voulait il qu'elle boives du saké ? Pas que ca la dérange, elle était même curieuse de savoir quel goût ca avait, elle n'en avait jamais bu, mais elle était quand même au sein du temple. Quelle était le rapport entre le saké et le secret qu'il disait vouloir lui montrer. 

Elle le regarda se lever pour s'approcher d'un buisson, qu'avait-il l'intention de faire avec sa coupelle de saké ? Pas le boire visiblement, c'est alors qu'elle vit une petite tête pontait le bout de son nez, un serpent elle ouvrit de grand yeux, pas qu'elle est peur des serpents, mais rare étaient les gens qui les prenaient ainsi. C'est quand le Tai s'adressa à l'animal qu'elle compris, ce n'était pas un serpent ordinaire, c'était un Tsuchinoko... un Yokais. Elle n'en avait jamais vu, mais savait reconnaître certains d'entre eux. Elle ne fit aucune réflexion quand le Tai rassura le serpent, mais n'en pensa pas moins. Comme si elle était du genre à vouloir faire du mal à qui que ce soit.

Riku incapable de détacher ses yeux de l'animal le vit approcher accroché au bras du Tai. Il était magnifique, elle vit du coin de l'oeil le Tai s'asseoir à ses côtés et posé la coupe devant elle, mais elle ne réagit pas trop absorber par la contemplation du reptile. Elle écouta distraitement Setsuo qui lui donnait l'opportunité dont elle avait toujours rêvée, alors seulement elle tourna vers lui un regard brillant de reconnaissance.

« Tu m'offres là une des plus belles choses qui puissent m'arriver et il serait in-convenable de ma part que de ne pas offrir à notre invité un bon saké .»

C'est seulement après coup qu'elle réalisa qu'elle venait de le tutoyer, elle fit néanmoins comme si de rien était en se disant que de toute manière il ne s'était pas gêné pour le faire. Comme elle put elle attrapa la bouteille entre ses mains et sera les dents. Au moins elle parvenait à se mouvoir un peu, ce qui était déjà pas mal, elle versa le liquide dans la coupe puis reposa la bouteille à côté d'elle attendant patiemment que le Yokais se décide. Pendant de longues minutes il la jaugeât indéci et Riku lui Riku lui souriait gentiment. Puis finalement l'animal se décida à accepter le saké. Heureuse la jeune Miko sourie encore plus, elle le laissa finir en paix puis lui parla de la manière la plus respectueuse qui soit.

« Bonjour  Tsuchinoko-san, je me nome Riku, Akatsuki Riku et c'est un plaisir pour moi que de vous rencontrer »

L'animal la regarda de son œil reptilien sans toutefois répondre ce qui ne vexa pas la Miko, après tout il était normal qu'il se méfie, elle avait tellement de questions à lui poser qu'elle ne savait plus part ou commencer, beaucoup de questions étaient importantes, mais elle ne voulait surtout pas attaquer directement sur un point sensible. Elle réfléchi quelques secondes en se disant que le Tai avait dit qu'elle voulait parlementer, il lui avait dit également que le Yokais mentait à tout va, ce n'était sûrement pas de lui qu'elle apprendrait grand chose, ceci dit ca n'engageait à rien de discuter. 

« Dites-moi Tsuchinoko-san, vous vivez ici n'est-ce pas ? La présence d'autant d'Humains ne vous dérange pas ? Peut-être faisons-nous trop de bruit parfois ?»

Une fois de plus le reptile resta silencieux, à moins qu'elle ne puisse pas le comprendre, ce qui serait dommage, il se tourna néanmoins vers Tetsuo dardant sa langue dans sa direction, Riku releva les yeux aussi vers le Tai en quête d'explication, son regard continuait de pétillait de joie et si elle avait pu bouger elle aurait sûrement sauté partout en criant à qui veut l'entendre que c'était un moment formidable, ou quelque chose du genre.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Dim 13 Mar - 10:34

Le Tsuchi regarda Tetsuo et siffla quelques mot très bas. Bien sûr, Tetsuo compris se que signifiait se sifflement et le traduit à la Miko :

<< Il dit que les humains ne le gêne pas... Mais vous ne voudriez pas entendre la suite... Enfin... Il ma expliquait à quel point il été simple de voler le saké des alentours, dit le Taii tout en souriant, donc disons qu'il apprécie votre présence !

-Musssu !>>

Le jeune serpent regarda le Taii avec fureur et la Miko avec honte. Alors Tetsuo lui remplit une nouvelle coupe de saké que le Tsuchi but pour noyer sa honte. Alors Tetsuo regarda la Miko et tout en lui désignant l'arbre qui avait bougeait plus tôt, il dit :

<< Vous savez, les Yokaïs sont vraiment partout. Ce Tsuchi par exemple vit ici, mais vous voyez l'arbre de la cour du temple ? Oui, c'est un Yokaï, un Kodama pour êtres exact. Vous devriez d'ailleurs le marqué : les Kodama cause d'énorme problème lorsqu'il sont coupé. Mais ce n'est pas tout. Vous savez que les temples et les sanctuaires sont protéger par des Yokaïs ? Ou que les Soheis ont des esprit gardien... Qui sont souvent des Yokaïs. Pourtant les hommes continue à vouloir détruire la "menace yokaï". Mais nous ne pouvons vivre sans eux. Et s'il faut que je tue un homme pour protéger un Yokaï, je le ferais sans hésiter. Le but d'un samouraï est de protéger les créations des Kamis, pas de tout détruire. Voilà pourquoi j'ai rejoint les samouraï. Pour sauver mes amis. Pour tout changer.>>

Sur ces paroles, Tetsuo pris une grosse bouffé de fumée et l'expulsa sous forme d'anneaux de fumée. Alors le Tsuchi fit quelque chose auquel tetsuo ne s'attendait pas : il alla se lover contre la Miko. Alors Tetsuo dit :

<< En plus d'êtres nécessaire, il sont trop mignon ! >>

Et Tetsuo regarda la scène, tout en souriant à la Miko.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Lun 28 Mar - 12:14

Toujours émerveille Riku écouta les explications du Taii plus amusé que vexée d'apprendre qu'un petit voleur à écaille sévissait à l'insu de tous dans le temple. Quelques moines trouvaient étrange qu'autant de saké soit consommé certains jours calme, mais jamais personne ne s'étaient plain, avec un sourire doux elle regarda le Tsuchi boire à nouveau comme ci il voulait oublier quel mauvais Yokais il était en volant ainsi d'honnête religieux. Riku releva les yeux quand son interlocuteur lui parla à nouveau, il lui montrait un arbre et la Miko suivie la direction des yeux. L'arbre en question était le seul de la cour et de mémoire Riku l'avait toujours connu ici. Cette pensée fit remonter bien des souvenirs en elle. Sa mère passait beaucoup de temps au pied de cet arbre et si elle n'avait jamais expliqué pourquoi elle aimait tant cet endroit, à présent la jeune Miko comprenait mieux. Elle s'en voulut de ne pas avoir compris plus tôt, pire d'avoir ignoré ce Yokais qui vivait tranquillement ici.

Tetsuo poursuivit en lui expliquant que les temples et les sanctuaires étaient protégés par des Yokais, que ces derniers servaient également certains humains, il était prêt à tuer un homme pour sauver un Yokais, tel était la façon de vivre d'un samouraï, protéger toutes les créations des Kamis sans exception. La Miko lui souri chaleureusement, elle doutait que tous les samouraïs pensent comme lui, mais elle préférait sa version bien plus noble à ses yeux. Le petit Yokais vient alors ce lover contre elle, agrandissant le sourire sur son visage tandis que le soldat affirmé qu'il était nécessaire et mignon. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait rencontré personne qui prenne autant à cœur la vie des Yokais, un choc la traversa comme un courant électrique et elle eut un léger sursaut. Quelque chose en elle venait de se réveille sans qu'elle ne puisse dire quoi, mais elle pressentait qu'il fallait que des gens comme Tetsuo est tout le soutien possible, aussi elle planta ses grands yeux déterminé dans ceux de son interlocuteur et sa voix résonna comme une promesse.

-C'est une voix noble que tu suis là, sache que si un jour tu as besoin de mon soutien pour défendre les Yokais tu l'auras.

Son regard ce radouci et elle poursuivit un peu gênée en se grattant la tête.

-Bon je vois pas trop comment je pourrais être d'une quelconque utilité, mais sais on jamais.

Elle eut un légé rire qui fut interrompu par le reptile qui siffla doucement et Riku crut comprendre qu'il s'agissait là d'un remerciement. Elle écarquilla les yeux surprise, jusqu'à présent elle n'avait jamais parlé à un Yokais et aucun ne lui avait répondu, du moins consciemment, alors elle se demandait si elle avait rêvé ou si c'était bien là la réalité. Submerger par une étrange chaleur elle leva l'être à hauteur de son visage et posa sa tête contre celle reptilienne.

-Merci  


Ce simple mot avait plus de sens que n'importe quel long discourt, elle remerciait le Taii pour la confiance qu'il lui avait accordée, ainsi que le Tsuchi d'avoir accepté de la rencontrer même si ca ne lui avait appris que la raison pour laquelle le saké disparaissait parfois, elle se promi de servir un saké au Tsuchi à chaque occasion et remercia Gekigami de lui avoir fait rencontrer des personnages si intéressant.  

Une larme coula tandis qu'elle reposait la créature sur ses genoux, elle était envahie par une joie débordante mêlée à une infime tristesse, pourquoi une créature si douce devait-elle souffrir de la folie des hommes ? Pourquoi ces derniers refusaient de voir que de tous ils étaient peut-être les plus barbare ? Une pensée la traversa alors, une idée complètement folle qui a cet instant lui semblait si réalisable.

-Les terres neutres, murmurat-elle

Relevant son regard rempli de détermination elle eut un petit sourire avant de s'incliner comme elle le pouvait face au Taii.

-Merci pour ce que vous avez fait Nonoshimaru-sama. Grâce à vous je sais ce que je vais faire.

Son idée était encore bancale, mais si elle voulait aider le clan et les Yokais, elle devait se rendre en Terres neutres, là-bas elle était persuadée d'en apprendre d'avantage, voir de trouver une solution.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Lun 28 Mar - 14:06

<< N'y pensez même pas. >>

Le Taii avait très bien entendue le murmure de la Miko. Et alors qu'il prononça cette phrase, son regard enjoué devint sérieux. Le Tsuchi regarda Tetsuo, interrogateur et se derniers commença à expliquer son refus :

<< Les terres neutres est un endroit trop dangereux. Je fréquente en ce moment même un petit groupe de yokaï qui se réfugie non loi de chez moi. Ils ont tous fuit la folie d'un Oni... Kuröni. >>

Le taii marqua une longue pause pour marquer se derniers mot. Le Tsuchi sursauta au moment où il entendu le terme Kuröni et s'acrocha un peu plus fort à la miko. Le regard du Taii était noir :

<< Il est le pire cauchemar des Yokaïs, il détruit des familles, ils les poussent au meurtre... De tout les Yokaïs il n'y a que quelque créature qui sont foncièrement mauvaise : les Uchi-onis et lui. C'est un démon à l'état pur. Et il ne fait pas de différence entre Yokaï et humain : d'après mes contact, il aurait turait un yokaï sur deux. Et encore d'après eux, il est le fléau qui pourrait détruire le monde dans quelques années. Allez dans les terres neutres, c'est s’exposer à la mort, dans le meilleur des cas... >>

Tetsuo s’arrêta pendant quelque minute pour reprendre une bouffée de fumée. Le Tsuchi serrait le bras de la miko de peur. Enfin Tetsuo se releva et dit sur un ton rassurant :

<< Si vous voulez allez dans les terres neutres, alors je vous y emmènerai, moi et tout se qui seront chargé de tuer Kuröni. Vous pourrez surement nous aidez à soigner les blessé. >>

Tetsuo reprit une bouffé de fumée et la soufla lentement. Le soleil l'éclaira et un léger vent souleva ses cheveux. La petites pluie de goutte d'eau qui s'en suivit refléta le soleil, de telle sorte que Tetsuo brillait. Il se rassit et fit un large sourire à la miko.

Elle est mignonne comme ça....
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mar 29 Mar - 10:47

Sur le moment Riku ne voyait pas pourquoi le Taii refusait qu'elle aille en terre neutre, elle haussa un sourcil, mais comme il poursuivait elle ne dit rien. Elle savait déjà que l'endroit était dangereux, mais elle ignorait qu'un Yolai terrorisés ses semblables. Son nom lui rappeler quelque chose cependant, elle l'avait déjà entendu, mais où ? Sa réflexion fut coupée par le petit reptile qui s'accrochait à elle de plus en plus fort, machinalement elle le caressa pour l'apaiser tandis que Testuo reprenait.

Ce qu'elle apprit de Kuröni renforça son idée première, il fallait aller là-bas pour comprendre la raison de ces attaques, peut-être même qu'il était à l'origine des autres attaques Yokais. Il fallait l'interroger, mais si il refusait d'écouter ? Un Yokais pareil pouvait s'avérer dangereux et seul elle ne pourrait pas faire grand chose, du moins si il n'était pas occupé ou immobilisé. Le Tsuchi la sera tellement fort qu'elle en eut mal. Elle sera les dents quelques secondes avant de chercher le meilleur moyen de calmer son nouvel ami. D'expérience elle savait qu'une zone en particulier pouvait détendre certain reptile, la zone appelée « troisième œil », situé sur le haut du crane pile entre les deux yeux, du bout du pouce elle massa cette petite zone quelques secondes avant de sentir le Tsuchi se détendre, desserrant sa prise. Elle sourit, heureuse de voir que cela fonctionnait, puis remarqua que le Taii s'était levée, elle leva donc ses yeux vers lui.

La proposition qu'il lui fit lui plus au début, car il proposait de l'emmener, ce serait plus raisonnable en un sens, mais voulait-elle vraiment faire courir le moindre risque à d'autre ? Clairement non. Elle sursauta quand il parla de tuer ce Kuröni, Qui étaient-ils, ces humains pour vouloir le tuer sans même essayer de le raisonner ? Cet homme face à elle serait-il au final comme ceux qu'il disait méprisé ? Non ça ne collait pas, elle ne devait pas juger ainsi à la hâte, il lui fallait plus de détails. Elle eut un rictus amusé quand il parla de son utilité, aidé les blessés, à croire que c'était la seule fonction d'une Miko. Bien sûr qu'elles soignaient les gens, mais leurs tâches étaient bien plus vastes. Qui s'occupait des rituels de purification ? Elles . Des cérémonies ? Elles. Bref les Miko même si elle n'avait pas autant de pouvoir que leur supérieur savaient parfaitement être utile lors d'affrontement contre les Yolais.  

Un peu vexée elle fit une moue boudeuse s'apprêtant à lui faire des reproches sur son manque de tact quand le vent se mit à souffler, quelques gouttes tombèrent du ciel, avec la diffraction de la lumière le corps du militaire fut entouré d'une auréole lumineuse qui laissa la jeune fille sans voix. Ce qui venait de se passer étaient de ces phénomènes qui émerveillés toujours autant, elle avait dans ces moments-là l'impression que Gekigami lui envoyer un signe . Cela voulait-il dire qu'elle devait accepter ? Le reptile siffla doucement contre la joue de la Miko qui éclata de rire. Elle n'était pas sûre d'avoir bien compris ce qu'il avait voulu dire, mais dans son esprit ça raisonnait comme la promesse d'une protection. Elle rougit et baissa les yeux.

-Merci Tsuhi-san.

Lentement elle changea de position prenant garde à ne pas aller trop vite. La douleur encore vive restait supportable malgré tout. Appuyant ses mains sur le sol elle prit le temps de respirer avant de se lancer, lentement elle se redressa en vacillant un peu, mais parvint à tenir debout, regardant le Taii elle en profita pour éclaircir un point.

-Je ne crois pas que mon don vous soit bien utile surtout qu'il est exclu que quiconque prenne des risques pour me protéger.

Elle ne se sentait pas encore la force d'avancer, d'ailleurs maintenant qu'elle était debout elle aurait apprécié de voir un prêtre ou une autre Miko qui aurait la générosité de la conduire dans un endroit plus propice aux discutions, le Kōdō, ou mieux le Jiki-do où elle pourrait se restaurer un peu. Bien évidemment tous étaient occupés et elle ne souhaitait pas les déranger pour ca petite personne. A défaut elle poursuivit donc.

-Je pourrait sûrement l'immobiliser le temps de l'interroger. Après tout, ce Kuröni doit avoir une raison d'agir ainsi et je voudrais la connaître. Peut-être même qu'il pourrait avoir des informations sur les attaques Yokais qui ont eu lieu.

Convaincu par ses paroles elle sourit au Taii puis leva son visage vers le ciel, les gouttes de pluie qui continuaient de tomber lui mouillé le visage la rafraîchirent et elle poussa un soupir de bien-être, elle espérait que la pluie ne forcirait pas cependant, ce n'était pas le moment de tomber malade. Le serpent lui remonta vers son cou pour trouver refuge sous ses cheveux.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mer 30 Mar - 17:57

Tetsuo sourit. Il savait que se qu'elle pensait n'étais pas réalisable... Pas avec lui... Mais il laissa la Miko dans ses pensées. Il ne pouvait lui dire tout, car il n'en savait lui même qu'une infirme partie. Mais ce qu'il savait c'est que les terres neutres était devenus trop dangereuses... il se contenta alors de dire, sans convictions :

<< Surement... Et puis quand je parlais de nous aidez à soignez, je ne parler pas de votre don... Mais vous devez surement avoir des connaissances pratique sur comment prodiguer les secours essentiel à la survie d'un individue. >>

Il arrêta de parler. Il commençait à se poser des questions qu'il n'avait auparavant qu'imaginer : Comment approcher Kuröni ? Qui m'aidera ? Et... Il poussa ces question hors de sa tête. Après tous il avait le temps. Il regarda la jeune Miko et le Tsuchi. Il semblait si bien ensemble. Cette image se grava dans la tête de Tetsuo et il commença à rougir, se sentant coupable de voyeurisme. Il tourna la tête puis il pris un fruit dans la corbeille et le mangea doucement. Le fruit étais délicieux ! Croquante sur les dents et fondante sur la langue, la chair était à la fois sucré et acidulé. Ce fruit lui fit du bien. Il se coucha et laissa son torse à l’assaut des quelques goute que laissé tomber les nuages, tendis que le rayon de soleil l'éclaira à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mer 30 Mar - 19:42

Comprenant qu'elle s'était un peu emportée Riku rougit, elle avait tendance à s'emballer un peu pour rien parfois. Il n'avait pas l'air convaincu non plus par ses propos sur la capture du Yokai, pourtant elle était certaine que ca pourrait aider. Décidément les militaires devaient manquer de foie par moments. Elle sourit néanmoins en lui répondant joyeusement.

-Pardonner moi, J'ai tendace à m'emporter assez vite. Je peux bien évidamment secourir les gens sans mon pouvoir. Je voulais juste préciser que ce serait une erreur de l'utiliser dans un lieu « dangeureux ».

A son tour elle se tut, lentement elle caressa le petit serpent lové sous sa chevelure avant de s'apercevoir que le Taii l'observer rougissant.. Sans trop savoir pourquoi son visage se colora à son tour et elle détourna les yeux sous les sifflements amusés du Tsuchi. Légèrement mal à l'aise à cause du silence qui s'installait et qu'elle ne savait comment rompre elle fixa ses yeux sur le sol, Tetsuo s'y était allongé, lui offrant une vision peu... Ordinaire. Du moins elle n'avait vu personne à part elle se couchait ainsi au sol dans une tenue si...Précaire, sans être blessé. Voilà qui pourrait choquer les religieux, parfois il ne leur suffisait pas de grand chose. Rougissant encore plus elle ne put s'empêcher de glousser en imaginant la réaction de ses supérieurs, elle prit donc les devants d'un ton taquin.

-A vous voir ainsi on croirait que j'ai mal fait mon travail... Auriez_vous le courage de m’escorter au Jiki-do  pour que nous nous restaurions ? Sinon je pourrais aussi m'y rendre en rampant ...

Lassé d'attendre un éventuel sauveur, Riku en avait profité, après tout il pouvait très bien refusé elle ne se vexerait pas. La preuve elle riait déjà à l'idée de ramper dans le temple.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mer 30 Mar - 23:19

Le Jeune Taii sourit. Il se permit alors dans un ton joueur :

<< Vous n'aimez pas ma cicatrice ? Je pensais qu'elle étais virille pourtant...>>

Sans qu'il ne comprenne pourquoi, il recommença à rougir. Il se sentit idiot d'avoir dit ça... Il regarda la Miko dans les yeux et il répondit à sa deuxième question avec un sourire :

<< Avec plaisir, mais je vais d'abord déposer notre ami Tsuchi auprès de sa demeure.>>

Tetsuo prit donc le Tsuchi qui se glissa autour de son bras. Il eu un petit mouvement de tête vers la miko puis il se laissa porter jusqu'au fourré. Quand il le déposa le Tsuchi siffla un petit " Arigato, Musssu" puis disparut dans les fourré. Il revint donc auprès de la miko :

<< Je vais vous porter se sera plus simple pour vous comme pour moi.>>

Alors sans attendre, le jeune Taii pris la jeune fille dans les bras supportant sans trop de difficulté la petite Miko. Il ne put s’empêcher de sourire en la voyant dans ses bras, si fragile. S'il avait pût il aurait commencer à lui faire des papouilles semblable à celle qu'il faisait à son chat. Il écarta vite cette idée de sa tête et marcha d'un pas décider vers l'intérieur du temple.

<< Où se trouve notre destination, Riku-san ?>>
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Jeu 31 Mar - 18:01

Riku salua son nouvel ami une dernière fois avant que celui-ci ne disparaisse dans le fourré. Elle était un peu triste de le voir partir, mais sa place n'était pas avec elle et il aurait été idiot de le priver de sa liberté. De plus elle pourrait lui rendre visite quand elle le voudrait maintenant qu'elle savait qu'il vivait là. Perdu dans ses pensées elle poussa un petit cri de surprise en se sentant soulever du sol, par réflexe elle s'accrocha à ce qu'elle trouva tout en essayant de comprendre ce qui venait de se passer. Elle réalisa bien vite que ce n'était que le Taii qui la portait dans le but de l'aider. Les bras fermement agripper autour du cou du jeune homme elle éclata de rire devant sa bêtise. Un rire qui faillie bien ne jamais s'arrêter si elle ne s'était pas fermement mordu l'intérieur de la joue. La petite douleur ainsi que le léger goût du liquide vitale se répandit suffisamment pour qu'elle reprenne le dessus sur elle-même avant de réaliser où elle se trouvait. Testuo profita de cet instant pour lui demander où aller tandis que son esprit bloquait sur la proximité qu'ils avaient.

« J'en sais foutre rien !» Fut la première chose qu'elle pensa. « Oui c'est virile une cicatrice! » La deuxième qui lui vient à l'esprit. S'infligeant une bonne claque mentale Riku secoua la tête pour chasser ses pensées parasites. Ce n'était ni le lieu ni le moment. Toujours un peu perturbé elle lui indiqua cependant la direction à suivre tout en regardant cette cicatrice qui à présent l'intriguait plus qu'autre chose. A la regarder ainsi elle semblait vielle, mais douloureuse. Lentement la Miko posa sa main dessus et en parcouru une infime partie tout en demandant.

-Cela fait longtemps que vous l'avez, n'est ce pas ?  

Elle leva ses yeux vers lui et le scruta attentivement, pendant quelques secondes elle hésita, la question qui la démangeait était un peu indiscrète, il pourrait mal prendre le fait qu'elle le questionne à ce sujet, mais après tout si elle ne demandait pas sa curiosité ne serait pas assouvie.

-Comment est ce arriver ?

De sa main libre, l'autre étant toujours accroché au cou de Testuo elle lui montrait la direction à suivre sans vraiment y faire attention, le temple était vaste et parfois elle s'y perdait encore, mais elle était plus intéressée par l'origine de cette blessure que par la direction qu'il prenait, de toute manière ils arriveraient bien quelque part.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Ven 1 Avr - 19:50

Le taii fût surpris de sentir les bras de Riku autour de son cou. Mais il fût encore plus surpris quand il sentit sa main sur sa cicatrice. La douleur et le plaisir que lui procura cette action manqua de le faire trébucher. Il souleva un peu plus la miko. Et c'est avec une sorte de gêne enfantine qu'il dit :

<< Qui à idée de toucher une cicatrice aussi sensible avec des mains aussi douce! Mon cœur se trouve juste en dessous de la ou vous touchez ! Il est fragile !

Tetsuo rougit puis il pris une voix sérieuses et dit avec un regard fiers :

<< Je vais vous racontez cette histoire ! C'était il y a trois ans : Je me promener en Setsu et je suis tomber sur un Oni blesser de toute part. Il m'a attaquer faiblement avec sa faux et moi je me suis défendue comme j'ai put mais il a réussi a m’assenait un violent coup de faux... cette faux.>>

Tetsuo marqua un court arrêt et désigna de la tête la faux dans son dos. Puis il reprit son discours :

<< Le combat c'est terminer après ce coup... Je suis tombé à terre et l'oni aller m'assassiné un coup mortel puis c'est il c'est arrêté. Il a surement vue ma dague sortir. Il c'est alors laissé tombé au sol et un flôt de sang qu'il stoppait par contraction musculaire se dévida sur le sol autour de lui. Il m'a parlé. Il m'a dit sa vie dans les grandes lignes et il m'a léguer cette faux. Il est mort l'instant d'après...>>

Le discours s’arrêta à nouveau. Un sorte de tristesse envahit Tetsuo et il regarda devant lui, les yeux mouillé.

<< Cette histoire est triste en fait... Enfin... Cette faux et cette cicatrice ont un sens... Donc je la garderai, même si on m'en donne tout l'or du monde. >>
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Sam 2 Avr - 12:31

Riku se sentit un peu idiote quand il lui demanda qui avait idée de toucher une cicatrice. Elle rougit, mais ne se départir pas de sa bonne humeur pour autant. Prenant un air innocent elle répliqua sans parvenir a caché toute sa gène néanmoins.

-Moi, pourquoi ? Ceci dit j'ignorais que mes mains étaient douces. Et je ne voudrais surtout pas mettre votre cœur à mal.

Baissant les yeux elle enleva sa main pour poursuivre la discutions. Il accepta avec fierté de lui raconter l'origine de sa blessure, elle fut surprise d'apprendre que sa faux était la cause de la cicatrice. Elle était du coup admirative qu'il s'en serve mais aussi étonné. Aurait-elle put elle conservait sur elle une arme responsable d'un signe distinctif aussi important ? Elle pris le temps d'y pensais avant d'arriver à la conclusion qu'elle ne pourrait pas répondre à cette question. Elle n'avait jamais vraiment du se battre pour préserver sa vie. Riku comprenait cependant son point de vue, ca faisait partie de son vécu avec tout ce que ca impliquait. C'était une bonne façon d'affronter et d'accepter le passé, d'aller de l'avant,

En relevant la tête elle vit ses yeux remplis de larmes et ca lui sera le cœur. Elle s'en voulue un peu d'être la raison de cette tristesse, mais à présent elle ne pouvait revenir en arriérée. Elle réfléchit sur ce qu'elle pourrait bien dire sans parvenir à savoir si elle avait raison ou pas quand à ce qu'elle voulait évoquer. Alors, elle poussa un long soupir et se laissa aller dans ses bras oubliant même de lui indiquer le chemin, parlant tout en réfléchissant pour éviter les malentendus.. 

-Triste...Oui, mais je me demande... Cet Onii, il vous à confié sa vie à travers son histoire et son arme, peut-être voulait il se repentir. ? Si c'est le cas, alors cette histoire n'est pas si triste, elle prouve que même un onii peut avoir du bon en lui. Après tout ce n'est pas votre discours qui l'a amené à vous faire ce cadeau, mais vos actes...

Elle n'était pas sûre que sa théorie soit la bonne, après tout elle n'y était pas ce jour-là, mais elle croyait du fond de son âme que tous les êtres avaient du bon en eux et qu'il était possible de les amener à changer, au moins un peu. Cette pensée renforça son idée d'aller en terre neutre, elle n'en démordrait pas, elle avait même hâte de pouvoir s'y rendre à présent. Il lui fallait cependant un peu plus d'information sur ce lieu et ses habitants, un bon équipement et comme il l'avait souligné une équipe, mais hors de question d'y prendre des soldats qui n'auraient que pour but de Tuer ce Kuröni. Il fallait des gens avec une bonne ouverture d'esprit et un piège imparable pour capturer la créature sans quoi cette mission serait vouée à tourner au massacre. 

-Quand devait vous vous rendre en Terre neutres ? Si j'accepte de venir avec vous, me laisseriez vous une chance de convaincre Kuröni de son erreur ?


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Dim 3 Avr - 12:04

Tetsuo resta dubitatif pendant quelques secondes. Il se rendait compte qu'il avait dit vouloir tuer Kuröni mais en vrai c’était plus complexe, il voulait juste le mettre hors d'état de nuire. Alors il dit à la petite miko :

<< J'aimerai bien savoir s'il est possible de le capturer... Mais si c'est possible je serais le premier à le faire. Moi aussi il m'intéresse c'est Oni...>>

Tetsuo regarda devant lui un cours instant. Un léger vent souleva ses cheveux et porta à ses oreilles les bruits de pas d'un moine qui regarda, en passant, cette scène étrange. Il appréciait se vent, mais le moine lui annonçait que leur conversation n'allais pas durer. Tetsuo murmura alors à la miko :

<< Nous en parlerons une autre fois et en un autre endroit, voulez vous ?>>

Puis il s’approcha du moine et il demanda son chemin. Le moine surpris lui indiqua une direction :

<< Après le premier couloir, tourné à droite puis suivait les piliers.
- Arigato>>

Tetsuo y partit aussitôt en saluant le moine qui regardât la miko avec un air étonné .


Dernière édition par Nonoshimaru Tetsuo le Ven 8 Avr - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 99
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mar 5 Avr - 16:59

Riku pris le temps de réfléchir quand aux moyens de capturer un Oni, les soldats avaient déjà du pensaient au problème et n'avait pas trouvé de solution. Elle avait peut-être une idée, il fallait qu'elle fasse quelques recherches, mais normalement elle devrait réussir à l'immobiliser grâce à une vielle danse rituel et quelques talismans. Peu-être qu'a elle seul elle ne suffirait pas, mais si ils s'y mettaient à plusieurs ca devrait être possible. Il lui faudrait en parler au Taii pour avoir son avis sur une éventuelle stratégie. Elle s'apprêtait à le faire quand un moine fit son apparition, Tetsuo lui conseilla alors de reporter la discutions. Elle soupira bruyamment, elle n'était pas du genre patiente, mais que pouvait elle répondre ? A contrecœur elle acquiesça.

-Je comprend, ces moines ne sont pas très ouverts d'esprit.

Au moins celui qu'il avait croisé leur avait-il indiqué la bonne route et Riku s'en voulu un peu de ne pas avoir su faire de même. Le Jiki-do était vaste et de nombreuses tables étaient libres, heureusement les odeurs ambiantes témoignait que le repas était encore possible. Riku adressa un petit signe à une Miko plus vielle qu'elle qui nettoyait et cette dernière approcha.

-Encore immobile Akatuski san? Vous devriez penser à vous abstenir à l'avenir.

Riku lui sourit aimablement, ce n'était pas la première fois que ca lui arrivait et au temple ca ne choquait plus grand monde. Mia fixait son regard sur Testuo le dévorant presque des yeux, sûrement à cause de sa tenue, à moins qu'elle ne s'imagine des choses. En tous les cas elle ne cachait pas ses sentiments négatifs envers la plus jeune. Riku pour sa part s'en accommoder sans s'en soucier, elle ne s'arrêtait pas à ce genre de détails même si parfois elle ne se gênait pas pour la contredire

-Comme à chaque fois Mia-san, mais Gekigami m'a offert un don trop précieux pour que je l'ignore. Pourriez-vous nous amener de quoi nous restaurer?

Mia acquiesça avec un soupir et fit demi tour, elle s’arrêta cependant quelques pas plus loin pour ajouter.

-Vous voudriez aussi apprendre à vous débrouiller par vous même maintenant que votre mère n'est plus là. Personne ici ne compte la remplacer.

Piquer au vif Riku baissa les yeux et sera les poings, la perte de sa mère était encore un sujet douloureux à évoquer, mais plus que tout la Miko détestait qu'on lui dise qu'elle était dépendante des autres, même si quand elle usée de son don cela était vrai en un sens. Elle poussa un profond soupir et se força au calme en fermant les yeux,  elle ne laisserait pas des paroles blessantes entaché sa bonne humeur. Elle s'adressa donc à Tetsuo avec un sourire un peu triste.

-Désoler pour cette scène, nous ne sommes pas toujours d'accord. Vous pouvez me déposer à présent Tetsuo-san. Notre repas ne devrait pas tarder, enfin si Mia ne décide pas d'empoisonner ma part.

Elle avait lâche sa dernière phrase dans un rire, après tout la vielle Miko ne s'y amuserait pas, mais Riku la voyait un peu comme un mauvais esprit qu'on n'aurait su purifier complètement, pas dangereuse, mais embêtante et blessante.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé] Mer 6 Avr - 14:01

Quand la Miko arriva, tetsuo esquissa un léger sourire. Il se devait de saluer comme il se doit ses hôtes. Et il fût assez étonné de la réplique de Riku lorsque cette dernière lui demanda de s'abstenir de réutilisé son pouvoir... Et alors qu'il allait intervenir, elle dit la phrase qu'il ne fallait pas dire :

<< Vous voudriez aussi apprendre à vous débrouiller par vous même maintenant que votre mère n'est plus là. Personne ici ne compte la remplacer. >>

Cette phrase glaça le sang de Tetsuo. Pourquoi ? L'abandon. Tout se que disait les habitants de son propre village revint à ses oreilles. Il déposa légèrement la Miko avant même qu'elle n'eut le temps de finir sa dernière phrase. Il venait de prendre deux coups de marteaux dans son être. La crise toute fraiche revint soudain, plus forte que jamais. Deux parts de lui même se confrontaient avec une violence sans pareille. La douleur pris cependant le pas sur la raison et il avança d'un pas décidé vers la fameuse Mia et lui tint ces propos :

<< Retirez tout de suite se que vous venez de dire.>>
-Je vous demande pardon ?
- J'ai dit retirez cette phrase ou je....>>

Il s’arrêta à ces mots mais il n'en pensait pas moins. Tout son corps étais tendu et semblait posséder par un autre . Mais sa raison revint en un éclair et il rectifia comme il put son tir :

<< La perte d'un proche est quelque chose avec laquelle on ne rigole pas. Vous devriez le savoir Miko-san.>>

Le taii s'assit alors et abandonna toute agressivitée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Miko et le Taii [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas
 

La Miko et le Taii [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..