AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Lun 11 Avr - 14:56

Riku était en route pour Geki la capitale, à cette époque de l'année avait lieu un grand rassemblement d'archer qui s'affrontaient lors d'un tournoi. Riku avait toujours voulu y participer et à présent elle avait assez d'expérience pour y prendre part, c'était donc avec une certaine excitation qu'elle rejoignait l'entrée de la ville s'interrogeant sur l'habileté de ses futurs adversaires. Émerveille elle s'arrêta quelques minutes pour contempler la ville quand elle eut atteint l'entrée. Très sobre et modeste, bien loin de l'image qu'on se faisait d'une capitale. La présence de la forteresse rendait le tout plus impressionnant cependant, comme un gros village entouré d'une épaisse forteresse, le château était d'autant plus impressionnant, gardien silencieux de l'autorité absolue sur Kenshu, à l'image de la terre qu'il gouvernait, fière et solide.

La ville était en pleine effervescence, beaucoup de monde foulé le sol de la capitale, certains en touristes ou en habituer des lieux d'autre venue spécialement pour l'occasion, toutes sortes de personnes se croisaient dans un brouhaha assourdissant, partout on parlait du concours qui allait avoir lieu, à croire que la ville ne tournait plus qu'autour de cet événement. Se retenant de courir Riku descendit de cheval et pénétra dans la ville à la recherche de l'auberge indiquait par le Jushoku , d'après lui elle trouverait facilement une chambre là-bas malgré le monde. L'avantage des relations, avait-il dit.

Sa monture tenue par les rênes suivait gentiment sa maîtresse nullement bouleversé par l'euphorie ambiante, il fallut à la Miko beaucoup de patience et de persévérance pour qu'enfin elle trouve son futur lieux de repos. Attachant la jument à un anneau disponible elle récura son arc basique et son carquois puis pénétra dans l'auberge. Le lieu était bondé de monde et Riku dut joué des coudes pour parvenir jusqu'au comptoir où elle héla l'aubergiste d'un vigoureux signe de la main. L'homme bien plus âgé qu'elle avait les traits du visage marqué par la vieillesse et Riku le plaint, le pauvre devait aspirer à un peu de calme et de tranquillité en ces jours de fêtes, mais elle était tellement pressée de se rendre sur le lieu du concours qu'elle préféra se limiter au politesse d'usage.

-Bonjour, je cherche une chambre et toshiyori -Jushoku m'a conseillé votre auberge.

Le vieil homme face à elle fronça les sourcils tout en se grattant le menton, soudain plongeait dans une grande réflexion, Riku elle attendait aussi patiemment que possible que la mémoire du vieil homme lui revient, il n'y avait que deux Jojo en Kenshu et l'un deux était qualifié à juste titre de toshiyori, elle avait du mal à retenir son nom et ne l'avait appelé que par ce titre, ce qui jusqu'à présent n'avait jamais posé problèmes. Enfin une lueur apparut dans l'œil grisé de l'aubergiste et Riku compris qu'il savait à présent de qui elle parlait, elle en fut soulagée, le vieil homme lui tendis alors la clé d'une petite chambre en lui souhaitant la bienvenue et la Miko le remercia avant d'aller récupérer puis poser ses effets dans sa chambre en coup de vent ne prenant que son arc et son carquois.

Il lui fallut encore quelques minutes pour trouver le tournoi et s'y inscrire, après quoi elle s'assit contre le tronc d'un arbre pour observer les concurrents. Ils étaient nombreux et venait d'horizons différents, la Miko put voir quelqu'un d'entre eux s'exercer et elle fut impressionnée, la compétition aller être rude, mais elle ne s'inquiétait pas, à présent elle avait le niveau pour rivaliser avec eux, il suffisait seulement qu'elle garde son calme et ne se précipite pas.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mar 26 Avr - 1:26

Un vent de liberté soufflait dans sa courte chevelure, alors qu'elle s'élançait sur la route, perchée sur le dos de son cheval. Même si elle aimait marcher, la route était trop longue pour s'y résigner à pieds et elle se disait finalement que du haut d'une monture, on n'était pas si mal. Pas la peine de se défendre contre les bandits quand elle pouvait s'enfuir et la vitesse ne l'empêchait pas de savoir viser un agresseur un peu trop obstiné s'il le fallait. Bien sûr, elle se sentait plus à l'aise les pieds sur terre, gérait mieux son propre équilibre et sa respiration, mais elle aimait s'entraîner au cœur de l'action. De cette manière, elle était obligée d'aiguiser ses sens, ses réflexes et ses mouvements, de travailler sans cesse sa précision pour ne rien rater. Une cible manquée, c'était peut-être la mort assurée, mais quand bien même elle se trouvait rarement dans ce cas-là, c'était tout de même une question de fierté.
Ainsi, lorsqu'elle croisait par-ci par-là une cible un peu compliquée, comme un oiseau un peu trop vif, ou qu'elle élançait plus rapidement son cheval, elle lançait une ou deux flèches au loin et contemplait son œuvre, pas toujours réussie, du regard. Puis elle analysait, essayait d'autres choses. Ce ne fut que quelques courts exercices qui agrémentèrent tranquillement sa route. Même si elle pouvait facilement faire de nouvelles flèches dans un moment de calme, elle ne pouvait pas non plus les gaspiller pour de simples loisirs, mêmes quand ils servaient son propre entraînement.

Et puis il y avait tous ces paysages. Maintenant qu'elle était devenue genin et qu'au fil des missions, on commençait peu à peu à avoir confiance en elle, elle se sentait plus libre dans ses mouvements, on l'envoyait aussi plus loin. De toute façon, n'importe quel prétexte de voyage était utile pour espionner et découvrir ce qu'il se passait dans le pays, ou celui d'un autre. Ainsi, elle pouvait de temps à autre s'évader sur son propre chemin, découvrir les routes par elle-même et la vie en général.
Un événement avait donc forcément attiré son attention : le tournoi d'archer qui allait avoir lieu à Geki. Non seulement elle ne connaissait pas tellement cette ville, ni beaucoup le clan en lui-même, mais il avait acquis une certaine réputation, une de celle dont on ne se plaignait pas, sans doute.

Shura n'avait que rarement participé à ce genre d'événement, mais elle se sentait excitée à l'avance à l'idée de pouvoir rivaliser avec d'autres disciples de son art. Elle était un peu lassée des propres concours et des enseignements qu'il y avait au sein du village, elle avait avant tout besoin d'un nouvel air, de nouvelles idées. Ici, ce serait certainement l'idéal : dans un autre clan, avec une façon complètement différente de penser et de tout autres apprentis, elle aurait peut-être l'occasion de voir  quelque chose qui lui plairait et qui lui donnerait quelques idées.
C'était une nécessité pour progresser et la jeune genin, tout en étant très fière de sa petite réputation déjà solidement acquise, ne pouvait certainement pas se contenter de cela. Elle avait pour ambition de fonder sa propre école, lorsqu'elle aurait assez de savoir et de sagesse pour cela. Et même si elle était encore jeune et qu'elle avait bien du temps devant elle, elle ne comptait pas en perdre une minute.

C'est ainsi qu'elle avait laissé si facilement de côté son mauvais caractère et qu'elle apparaissait presque rayonnante. Ne prenant pas garde aux interpellations de quelques badauds, elle confia sa monture aux écuries de la ville et se plongea avec un grand sourire dans l'exploration des lieux. Ce n'était peut-être pas aussi grand que Kaze, mais il y avait là toutes sortes de choses nouvelles qu'elle prit plaisir à regarder un instant.
Y aurait-il quelques informations qui arriveraient jusqu'à ses oreilles traînantes et qui pourraient peut-être servir son clan ? Elle n'en savait rien, avec un peu de chance peut-être, mais après tout, elle n'était pas vraiment là pour ça.

Puis, après une petite promenade assez divertissante, elle se sentit prête pour franchir les lieux du tournoi. Elle n'était peut-être plus si souriante et son regard frappait déjà d'une détermination sans faille. À mesure qu'elle se plongeait dans les lieux, elle ne faisait que croître et elle serait certainement bientôt prête à dévorer ses adversaires tant elle pouvait facilement se laisser transporter par la compétition. Heureusement, il ne s'agissait que d'envoyer des flèches sur une cible et pas de combat direct.
Après s'être inscrite, elle prit le temps de s'échauffer calmement et de tirer quelques flèches sur les cibles installées à cet effet. Ne voulant pas montrer tout ce qu'elle avait, elle en finit rapidement avec quelques tirs un peu trop faciles à son goût. Elle espérait en tout cas qu'il y aurait un peu de difficulté, mais elle savait très bien qu'on comptait quelques très bons archers parmi les inscrits et dont elle avait déjà entendu parler, même de loin.

Puis, cherchant à s'occuper un peu pour le temps qu'il restait, son regard parcourut l'assemblée jusqu'à tomber sur une jeune femme plus âgée qu'elle. Elle n'avait rien d'une guerrière, peut-être rien d'aussi martial et de déterminé qu'elle en tout cas, mais ce qui l'avait interpellée surtout, c'était de la voir assise ainsi, tranquillement contre un arbre. Cela la fit sourire.

— Alors, prête ? Demanda-t-il d'un air amusé, presque un peu railleur, mais pas tout à fait.

Ses yeux ne s'attardèrent pas longtemps sur son visage, mais elle prit soin d'examiner son matériel, chose importante pour pouvoir jauger à l'avance son adversaire.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Jeu 5 Mai - 12:34

Riku était calme, du moins elle le paraissait extérieurement, mais plus les minutes passées et plus elle sentait impatiente et nerveuse, presque euphorique à l'idée que le tournoi aller bientôt débuter. Un peu anxieuse aussi, après tout c'était la première fois qu'elle participait à un événement de cette envergure alors l'excitation mêlée à une pointe appréhension luttait en elle pour prendre le dessus. Soufflant un bon coup pour chasser le début de tension qu'elle ressentait elle promena son regard sur les participants, les regarder s'entraîner lui permettrait de juger de leur niveau tout en se concentrant. Une jeune fille attira particulièrement son attention, brune, toute menue, mais un regard froid et déterminé. 

Des habits simples idéal pour voyager dans les tons verts, mais Riku ne s'attarda pas sur ces derniers préférant la regarder tirée quelques flèches. La miko sourit, visiblement cette adversaire la serait de taille contrairement à ce que ses tirs pourtant parfait laisser voir. Elle semblait simplement vouloir s'échauffer un peu et passer le temps. Son père adoptif lui avait souvent expliqué que ceux qui maîtrisaient une arme ne montrait jamais l'étendue de leurs capacités lors des entraînements. Ce petit bout de femme lui rappeler donc les paroles de son paternel de substitution, un petit échauffement rapide un peu simplet, mais qui permettait de tuer le temps. 

Riku elle avait préférée s'installer sous un arbre pour observer en silence et faire le vide avant le début des épreuves, elle ne doutait pas de ses capacités et savait que les premières épreuves lui serviraient d'échauffement. Promenant à nouveau son regard sur les autres concurrent elle caressa distraitement la corde de son arc sans vraiment y penser. L'objet était vieux, cadeaux de celui qui lui avait enseigné tout ce qu'elle savait en matière d'arme, il l'avait « gagner » lors d'une de ses escapades nocturnes dans elle ne savait quelle maison un peu fortuné, il était plus vieux que celui qui l'avait emprunté ce jour-là. 

Un connaisseur verrait en un coup d'œil qu'il avait de l'âge à cause de son bois décolorer par le temps et ces quelques traces dû aux frottements des flèches, mais qu'il était parfaitement entretenu, Riku y tenait comme à a prunelle de ses yeux et y faisait très attention, mais elle hésitait à en changeait, pur sentimentalisme elle savait qu'elle regretterait beaucoup si il venait à se briser avec le temps, une arme aussi âgé avec autant d'utilisation pouvait se révéler plus fiable, mais peut-être aussi plus fragile qu'un arc plus récent.

La petite Miko fut tiré de son examen par une voix féminine amusé quoiqu'un peu moqueuse.

-Alors, prête ? 

-Impatiente plutôt !

Ne prenant pas en compte le ton de la demoiselle elle fixa son regard dans celui de son interlocutrice reconnaissant le petit bout de femme qui l'avait intrigué un peu plus tôt. Souriante Riku vit la jeune fille fixait son arc visiblement intéresser, elle la laissa le regarder quelques secondes en profitant pour regarder celui de son adversaire avant de lâcher amusé.

_ Beaucoup de gens me disent que je ferais mieux de le jeter pour en acheter un meilleur, mais les gens ont tendance à juger, selon l'apparence et non les qualités de chacun.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Lun 9 Mai - 23:46

L'arc fut bien évidemment le premier sujet de son attention et la première chose qu'on pouvait en dire, c'était qu'il était plutôt vieux. Ça ne se voyait peut-être pas très bien au premier abord, car il était aussi très bien entretenu, mais Shura l'avait remarqué instantanément, son regard étant depuis bien longtemps aguerri pour ce genre de choses. L'usure du bois, les traces formées par une utilisation fréquente ne pouvaient pas tromper ses yeux perçants, quand bien même on avait fait l'effort d'estomper le plus possible les marques du temps. Pourtant, à la vue de cet arc, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir du respect pour cette femme.
Bien des guerriers n'avaient pas cet égard pour leurs armes, ils ne les entretenaient pas vraiment ou se contentaient d'en faire le minimum, alors que c'était à ses yeux d'une telle importance ! Une arme en bon état avait bien plus de chances d'être une arme fiable et c'était avant tout leur outil de travail ! Mais plus que cela, Shura ne voyait pas ça comme une simple corvée et prenait beaucoup de plaisir à l'entretien de ses arcs et à la fabrication de ses flèches. C'était un petit moment de calme et de méditation pour elle, il arrivait régulièrement et elle s'y pliait toujours avec une certaine satisfaction. Plus que soignée, elle en devenait perfectionniste et son matériel était toujours des plus impeccables.

Cachées dans leur carquois, elle ne pouvait malheureusement pas deviner ce que valaient les flèches de l'archère. C'était bien souvent leur petit secret et on ne découvrait leur puissance qu'en cours d'utilisation, une surprise qu'elle aurait peut-être l'occasion de connaître bientôt, si elles ne passaient pas en même temps les premières épreuves.
La jeune Eiichiro, quant à elle, possédait un arc assez neuf et de très bonne facture. Il n'y avait rien d'étonnant à cela quand on savait à quel point elle avait dévoué sa vie entière pour cet art et les moindres pièces qu'elle possédait passaient systématiquement dans l'achat de matériel. Elle voulait toujours mieux, toujours plus sophistiqué et s'y connaissait déjà si bien qu'elle pouvait à peu près connaître la valeur d'un arc d'un simple coup d’œil. Bien évidemment, il lui fallait un temps infini pour se décider et être certaine que l'objet de ses rêves serait vraiment l'acquisition parfaite.

Et puis, comme elle était sans doute trop obsessionnelle, elle avait passé un certain temps à préparer les flèches qui seraient spécifiques à ce tournoi et qui l'aideraient probablement à se hisser au sommet. Il fallait dire qu'elle mourrait d'envie de gagner, pas vraiment pour le challenge que le tournoi offrait, il y avait mille fois plus amusant et périlleux, mais surtout pour montrer sa supériorité et se faire connaître.
Un jour, sa réputation saurait franchir bien des contrées.

La jeune femme hocha la tête, souriant à son adversaire. Elle comprenait parfaitement cette impatience, même si elle savait rester calme et garder la tête froide, elle aussi avait envie que le tournoi commence.

— Il reste encore un peu de temps, mais bientôt nous pourrons enfin nous départager ! Lança-t-elle assez joyeusement.

Il était encore temps de se détendre un peu et elle n'avait pas trop envie de se montrer aussi féroce qu'elle pouvait l'être. Ses flèches impitoyables allaient devoir attendre le début du concours, mais elles n'en seraient que plus redoutables.

— C'est vrai qu'il a l'air assez vieux, mais je vois aussi qu'il est très bien entretenu, tu dois y tenir beaucoup, déclara-t-elle simplement.

Son regard s'attarda une nouvelle fois sur l'objet de leur conversation.

— Son âge ne le rend pas d'aussi mauvaise qualité qu'on le prétend, même s'il est vrai qu'un arc plus récent le surpasserai peut-être. À condition qu'elle en ait la maîtrise et le niveau qui allait avec, mais Shura garda cette pensée pour elle. J'ai hâte de voir ce que tu peux faire avec, ajouta-t-elle avec un sourire malicieux. D'où vient-il ? J'aimerais pouvoir créer mes propres armes, mais je n'en ai pas encore le talent !

Elle rit un instant. Son impatience allait de même pour d'autres archers qui avaient attiré son attention et bientôt elle pourrait se faire une véritable idée de tous les concurrents. Pour l'instant, rien n'était encore joué et chacun avait encore parfaitement ses chances.

— Tsuruchi Shura, dit-elle, pour se présenter finalement, ayant fait jusque là une légère entorse à la politesse. Tu es de Kenshu ?

La petite guêpe n'était d'ordinaire pas si bavarde, elle préférait même le plus souvent rester seule et fausser compagnie à ses propres camarades pour vaquer à ses préoccupations bien personnelles. Mais le lieu ici était particulier et il n'était jamais désagréable de discuter un peu avec ses confrères puisqu'ils avaient toujours bien des choses à partager.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Jeu 12 Mai - 10:13

Riku caressa son arc tout en écoutant les réponses de son adversaire. Effectivement le tournoi aller les départager et la jeune Miko se doutait que l'archère en face d'elle allait lui donner du fil à retordre. Souriante néanmoins elle acquiesça silencieusement quand la jeune fille déclara qu'elle tenait à son arc. C'était plus que vrai et elle aurait bien du mal à expliquer à quel point il lui était précieux, du moins à des personnes qui ne se souciait pas de leur arme plus que nécessaire. Cependant, son adversaire lui donnait l'impression qu'elle pourrait comprendre. Un petit quelque chose d'inexplicable qui faisait que Riku savait qu'elle comprendrait alors qu'elles venaient à peine de se rencontrer. 

La Miko ne fut donc pas surprise de la remarque qui suivie, un arc plus récent à condition que l'utilisateur sache le manier pourrait être plus efficace, mais la religieuse n'avait utilisé que ce vieil arc jusque là et elle doutait d'être aussi habille avec une arme plus récente, aussi performante soit elle.  

-Un arc plus récent serait sûrement meilleur en terme de précision et de puissance, mais demanderait à son utilisateur un temps d'adaptation, si on part du principe qu'il soit déjà un bon archer.

Riku sourit gentiment en relevant les yeux vers son adversaire et son propre arc, plus récent, un des derniers modèles en vogue si elle ne se trompait pas, c'était donc une archère avec un niveau élevé, son air malicieux quand elle déclara vouloir voir les prouesse de la religieuse lui confirma ce qu'elle pensait et elle rit gentiment sans répondre, de toute manière l'autre poursuivait déjà avec une nouvelle question. Riku reprit son arc dans les mains précautionneusement avant d'accéder à sa demande, heureuse de pouvoir raconter une partie de l'histoire de son arme.

-Je ne saurais dire à quand remonte ca création, mais il ne doit pas être loin de son centième anniversaire, enfin je suppose. Avant qu'il ne me revienne il appartenait à mon père de substitution, un brigand qui s'était établi dans mon village. Il nous à protéger avec cet arc et m'a appris à m'en servir. Un jour il a décider que cet arc méritait un meilleur propriétaire, un qui lui apporterait la rédemption. 

Riku fit une courte pause, les yeux perdu dans la contemplation de son arme avant de conclure avec un petit sourire.

-Cet arc à était un instrument de destruction, à présent il est le compagnon d'une petite Miko qui lutte pour sauver tout le monde.

Suite à sa phrase Riku se mit à rire doucement, beaucoup de gens la regarderait de travers si elle leur disait ça, un objet ne pouvait être un compagnon, au mieux une arme indispensable, pourtant la religieuse à travers ses actes traiter son arme comme si elle était vivante, allant même jusqu'à lui parler par moment. Elle chassa bien vite ses pensées pour écouter son interlocutrice, cette dernière souhaitée crée ses propres arme quand elle en aurait le talent. Riku la regarda droit dans les yeux quelques secondes la jaugeant. Au départ elle avait cru que c'était un manque d'assurance, mais la brune était simplement réaliste. Riku n'avait pas grand-chose à rajouter à cela, à part peut-être une phrase tout aussi réaliste dénudé de mauvaises intentions.

-Tout vient avec la pratique, même si je pense que crée une arme demande plus que du talent. Après tout créer revient à donner naissance et donc une âme...

Question de religion ou simple pensés personnelle, Riku était persuader que tout ce qui était créé se devait d'être doté d'une âme, les parents donnés la vie à des enfants, les forgerons donnaient la vie à des armes ou des objets, parce que tout à leur manière y insufflé de l'amour que ce soit conscient ou inconscient. Laissant de côté ses convictions pour ne pas ennuyer son interlocutrice Riku se leva alors que l'autre se présenter en lui demandant si elle était d'ici.

-Akatsuki Riku; répondit' elle en tendant la main, après tout la jeune fille face à elle était une adversaire et elle pouvait se permettre ce petit écart. Je suis de Kenshu en effet et comme tu as dû le remarquer je suis une Miko, du temple Koumyou. Et toi d'où vient tu ?

Heureuse d'avoir de la compagnie Riku n'en oubliait pas pour autant la compétition, mais elle espérait que cette rencontre ne se limiterait pas à un simple bavardage entre adversaire, Shura avait l'air de quelqu'un de bien avec qui il était aisé de discuter, peut être même pourraient-elles devenir des amies au fil du temps. Cependant, Riku se dit qu'elle devait encore gagner le respect de son adversaire, cette jeune fille avait l'air d'être une archère qualifiée, il faudrait donc lui prouver sa valeur sans quoi leurs points commun ne les rapprocheraient peut-être pas. Et puis qui sait, elles pourraient apprendre l'une de l'autre. Déterminé le regard de la Miko se mit à briller alors que l'impatience la submergé à nouveau. Elle avait hâte de voir Shura à l'œuvre et de lui prouver qu'elle aussi avait du talent, car elle n'en doutait pas le lieu regorgé d'archer talentueux, la compétition serait rude.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Lun 16 Mai - 19:13

L'archère sourit à nouveau. Son interlocutrice avait beau posséder un vieil arc et ne ressembler en rien à une guerrière, ça ne l'empêchait pas de savoir en faire quelque chose. Bien sûr, elle ne l'avait pas encore vue à l’œuvre, mais en l'écoutant parler, elle se doutait bien qu'elle ne devait pas être mauvaise. Faire le choix de garder une ancienne arme pouvait peut-être paraître un peu idiot a priori, pourtant il était crucial de toujours pouvoir se sentir en confiance avec son arme, notamment lors d'un tournoi. Avec un arc récent, mais dont elle ne connaîtrait pas les capacités, il était bien évident qu'elle ne pourrait pas faire la même performance, même avec une arme des plus sophistiquées. C'était le genre d'erreur que de nombreux guerriers faisaient, pensant que c'était surtout un moyen et qu'il fallait toujours qu'il soit le meilleur possible. Mais le plus important, c'était certainement l'équilibre qu'il y avait entre l'arc et son utilisateur, cette compréhension mutuelle qui permettait d'envoyer des flèches rapides et précises.
Elle hocha la tête.

— Oui, mieux vaut connaître parfaitement son arme, surtout pour un tournoi.

Ainsi elle serait toujours à l'abri d'une mauvaise surprise et il ne restait plus qu'à compter sur ses propres capacités, à l'instant donné.

— Oh, je vois que cet arc a une véritable histoire ! Cela explique d'autant plus ton attachement à celui-ci.

Mais ce n'était pas fondamentalement important pour elle. Ses arcs n'avaient rien d'autre que l'histoire qu'elle forgeait avec eux, n'en ayant jamais possédé de si ancien, et ça ne l'empêchait jamais d'y être extrêmement attachée. Après tout, ils étaient ses meilleurs compagnons et il était bien rare de la voir éloignée de plus de quelques centimètres de l'un de ses arcs préférés.

— J'espère que tu parviendras à lui offrir cette voie de rédemption.

Ce serait donc un arc pour protéger. Le sien servait aussi à cela, mais avant tout à attaquer et à détruire des vies. Des voies bien différentes. C'était une conception assez noble et elle se demandait si elle arriverait à s'y tenir, mais ce serait peut-être plus facile pour elle qui n'était qu'une miko et qui n'avait pas à se confronter aux aspects les plus rudes de la vie. Pour elle, ç'aurait été bien impossible.

La jeune femme sourit à nouveau lorsqu'elle voulut l'encourager dans son aspiration. Elle avait raison d'un certain côté, sans aucune pratique, elle n'arriverait jamais à rien, pourtant, il lui manquait aussi pas mal de technique, des choses où il lui faudrait énormément de temps si elle devait les inventer et les redécouvrir seule.

— C'est ce que j'essaye de faire, mais j'aimerais pouvoir passer un peu de temps aux côtés d'un forgeron pour en apprendre un peu plus. Je n'en ai pas encore eu le temps, malheureusement.

Si elle souhaitait vraiment persévérer dans cette voie, elle était certaine que ce moment viendrait un jour ou l'autre, elle n'aurait qu'à le provoquer.

Comme elle avait vaguement tenté de le deviner, la jeune femme venait bien de Kenshu et pas de très loin puisqu'elle vivait au temple à Raimei. Shura était passée dans la région pour venir, mais sans prendre la peine de s'arrêter dans la ville. Ce genre de chose, ce n'était pas tellement son truc, mais elle se dit que si elle avait un jour l'occasion de passer par-là, elle pourrait bien lui rendre visite et organiser un petit concours, juste entre elles.

— Je suis d'Eiichiro, mais je vis ma vie un peu comme je l'entends, en tant que mercenaire et chasseur de prime.

C'était l'identité qu'elle prenait lorsqu'elle n'avait pas besoin de se faire passer pour autre chose et elle profitait de ce métier assez proche du sien pour étendre sa réputation. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de faire de grandes prouesses, même chez elle, il y avait donc fort à parier de son nom soit totalement inconnu par ici.

Finalement, une voix s'éleva dans l'air, les appelant à se rassembler. Le tournoi commençait enfin ! Avec un simple sourire, Shura quitta la compagnie de la miko pour se renseigner sur son propre passage. Le premier tour était fortement éliminatoire et allait faire un sacré tri sur le nombre de participants, mais Shura ne s'en inquiétait pas. C'était une épreuve assez facile pour elle, shinobi du vent.
Par chance, elle fut dans les premiers à passer et comme elle l'avait prévu, n'eut aucune difficulté à viser parfaitement les cibles, faisant comme un certain nombre d'autres concurrents, un sans fautes. Lorsqu'elle fut libérée de ses obligations, elle commença à faire le tour des autres stands de tirs pour se faire une idée des autres archers. Allait-elle assister à la performance de la miko ?



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Ven 20 Mai - 17:41

Elle l'aimait bien cette petite archère, pleine de bons sens,gentille, compréhensive et réaliste. Le sourire de la Miko s'agrandissait à chaque parole prononçait même si elle ne répondait pas, il n'y avait rien à ajouter de toute manière, que ce soit sur son vieil arc à qui elle souhaitait offrir une nouvelle voix, ou sur Shura qui voulait apprendre au côté d'un forgeron. Elle espérait qu'elle parviendrait au bout de son objectif, elle serait dailleur la première à aller lui acheter une arme, même si il fallait traverser d'autres pays pour cela.  Riku ne fut donc pas étonné d'apprendre que son adversaire était originaire d'Eiichiro, mais voyager aussi loin, juste pour un tournoi ? C'était admirable en un sens. La raison de sa présence prit néanmoins plus de sens quand la Miko appris que cette frêle jeune fille était une mercenaire, pas étonnant qu'elle ait voyagé jusqu'en Kenshu, mais quand même, elle n'avait pas du tout l'aspect d'un chasseur de prime, la religieuse fut prise d'un fou rire quand l'image d'un brigand baraqué ligoté par Shura s'invita dans son esprit. Un peu secoué par les rires elle répondit joyeusement.

-Tes cibles doivent être bien surprises quand elles se retrouvent à ta mercie. J'adorerai voir la tête de ceux assez imprudent pour te sous-estimé.

A peine quelques minutes après une voix retentit annonçant le début des préliminaires. Shura souri à l'attention de la Miko avant de tourner les talons, la religieuse lui fit un signe de la main en guise de bonne chance avant de s'étirer, enfin le tournoi aller sérieusement débuter. Elle allait enfin pouvoir se mesurer à des archers de talents et prouver qu'une petite Miko pouvait être une adversaire sérieuse.

Les archers rassemblaient semblaient lutter pour paraître calme, mais la religieuse voyait bien dans leur yeux l'impatience grandir, tous voulaient prouver qu'il était le meilleur. Riku elle même santé l'excitation la gagner, mais ils leurs fallu patienter quelques minutes supplémentaires, le temps que le déroulement du tournoi soit expliqué. Riku se rapprocha donc de l'homme qui venait de parler, a priori il s'agissait d'un habitant haut placé de la capitale, vu sa carrure imposante, malgré un âge avancé et son arc fermement tenu, il devait s'agir d'un ancien guerrier, peut-être un officier. D'un geste ferme il imposa le silence avant de parler.

-Archers du monde, vous êtes venu nombreux en Geki pour participer au tournoi de tir à l'arc, pour prouver que vous faites partie des meilleurs, aujourd'hui importe peut votre origine, ou votre rang, seigneur ou paysans, religieux ou guerrier, vous serez tous jugés sur un pied d'égalité ; votre adresse au tir.

L'homme fit une courte pause jugeant les participants des yeux avant de poursuivre.

-La compétition se déroulera en trois épreuves, voici la première, une formalité pour les meilleurs. Après avoir fait vérifier la conformité de votre arc vous vous placerez dans les lignes de tir, à 100 pas de la cible la plus proche. Pour être qualifié vous devez toucher le centre de chaque cible, vous n'avez droit qu'à un essai sans limite de temps.

Riku respira un grand coup avant d'aller se ranger dans une des filles, l'inspection de son arme sembla amusé le responsable qui lui dit qu'avec une arme pareille elle ne risquait pas de pouvoir tricher. La Miko le pris avec le sourire ne comprenant pas le sous-entendu sur la qualité de son arc. Si elle l'avait compris elle aurait de toute façons eut la même réaction, un sourire avant d'aller se mettre en place. Une fois devant la cible elle prit le temps de respirer calmement afin de chasser toute pensé parasite, en trois respirations son regard se fit ardent tandis qu'elle fixait le centre de la cible comme si elle voulait le brûler de ses yeux. 

Lentement elle saisie une flèche de son carquois, le métal au bout ressembler à de l'or, brillant au soleil, une petite astuce toute bêtes qui en mettaient plein la vue. Les plumes elles aussi avaient étaient dorée par endroit. C'était une idée de Toshiyori destine à déstabiliser les concurrents les moins sérieux, un petit coup de teinture quelques jours avant le tournoi. Riku savait bien cependant que la teinture finirait par partir sur le métal, mais elle devait admettre que ca en mettait plein la vue. 

Lentement la miko positionna sa flèche entre ses doigts puis tira sur la corde avant de relever son arc. Quelques secondes s'écoulèrent tandis qu'elle calculait la trajectoire voulue avant de finir de tendre l'arc à son maximum, elle bloqua sa respiration puis lâcha la corde. Le trait fila à toute vitesse avant d'atteindre le centre de la cible, elle fit de même pour les autres placés un peu plus loin, ses flèches dorées filant droit sur leurs objectifs lui assurant une place au second tour. Comparait à d'autres ses flèches avaient été moins rapide, mais tout aussi puissante. Un petit sourire guilleret elle céda sa place sautillant jusqu'à l'archère d'Eiichiro qui s'était elle aussi qualifié.

-Jolie passage Shura-san, j'étais sûr que tu te qualifierais facilement.  

Il ne leur restée plus qu'a attendre que tous soient passé pour que le deuxième tour commence.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Lun 23 Mai - 22:04

Ils étaient bien nombreux à se faire surprendre par cette gamine, haute comme trois pommes et aussi maigre que ses propres flèches, surtout parmi les hommes les plus vantards, de ceux qui ne valaient rien et qui vivaient constamment dans une dégoûtante médiocrité. Même si elle ne payait pas de mine, ça ne l'avait jamais empêchée d'être efficace ou douée dans ce qui lui plaisait et elle s'amusait parfois de ce préjugé qu'on avait d'elle. Mais les véritables guerriers ne se laissaient pas méprendre par son apparence fluette, ils savaient évaluer dans son corps finement musclé et son regard tranchant ses aptitudes et ses faiblesses, tout comme elle avait appris à le faire avec les autres.
Aussi, ce fut avec une certaine, mais pas si grande fierté, qu'elle avait accueilli les regards admiratifs ou stupéfiés de ses spectateurs. C'était toujours agréable de faire naître la surprise chez les autres, de se révéler à eux comme la flèche impitoyable qu'elle avait toujours été, mais ces yeux-là n'étaient pourtant pas ceux qu'elle cherchait à tout prix. Les meilleurs ne l'auraient pas sous-estimée, mais arriverait-elle maintenant à se hisser jusqu'à eux ? Elle espérait qu'ils redoutent sa participation, sans avoir jamais rien pu deviner dans le regard de ceux qui avaient focalisé son attention.

En passant vers les autres stands, elle avait nettement pu voir que le niveau était élevé parmi ceux qu'elle devrait bientôt affronter et cela ne fit que raffermir sa détermination. Toute à sa concentration, elle ne cessait de repérer tel ou tel mouvement, ou une technique parmi tant d'autres qui serait dangereuse et qu'il faudrait contrer. Ce joyeux spectacle lui donnait l'occasion d'anticiper et de patienter en attendant l'arriver du deuxième tour, tant qu'elle ignorait qui serait son adversaire en tout cas.
Soudain, des éclats de voix attirèrent son attention et elle put voir une flèche dorée se planter en plein cœur de la cible. Elle manquait peut-être encore de vitesse et de précision, mais c'était quand même un très joli tir. Quelle ne fut pas sa surprise quand elle aperçut que son auteur n'était autre que la petite miko avec qui elle avait attendu le début du tournoi ! Cela fit naître sur son visage un sourire. Tiens, pour une fille de son rang, elle ne l'aurait pas imaginé du genre à se faire remarquer, ni à parer ses armes de couleurs étincelantes.

Cela reflétait bien en tout cas son manque d'esprit guerrier. Jamais elle n'aurait imaginé faire une chose pareille, pour elle, qui était avant tout shinobi, une flèche se devait d'être discrète, de ne faire presque aucun bruit et de se cacher parmi le décor pour surprendre et fondre sur les adversaires. S'ils arrivaient à deviner facilement leur position, il leur restait possible de les éviter, plus facilement en tout cas, et il aurait fallu faire preuve d'encore plus de vitesse que nécessaire.
Mais pour le tournoi, ce n'était pas un mauvais choix si l'on souhaitait attirer l'attention, d'autant plus qu'elle avait l'air loin d'être mauvaise. D'ailleurs, elle put observer ses derniers tirs et la voir se qualifier avec brio. Elle n'avait manqué ni de concentration, ni de détermination, mais ses qualités seraient elles assez fortes pour passer le deuxième tour ?
Riku, qui l'avait aperçue, vint jusqu'à elle pour la féliciter.

— Merci ! Je vois que tu ne te débrouilles pas mal non plus ! Maintenant, je suis curieuse de voir jusqu'où tu peux aller.

C'était plutôt amical, mais avec un petit air de défi et de compétition. Depuis que le tournoi avait commencé, elle n'ignorait plus qu'elle se trouvait en face d'une de ses adversaires et si jamais elles venaient à s'affronter, elle n'allait pas lui faire de cadeau.
L'invitant à marcher un peu, elles observèrent toutes les deux les derniers passages de ce premier tour, le nombre de stands étant suffisamment important pour qu'il ne dure pas pendant des heures. Comme elles étaient passées toutes les deux assez tôt, elles eurent le temps de voir quelques-uns de leurs concurrents, profitant d'être ensemble pour faire quelques commentaires sur ce qu'elles voyaient. Rien de très poussé non plus, puisque ni l'une ni l'autre ne voulait montrer toute sa force avant d'en avoir terminé.

Une courte pause fut annoncée, laissant le temps aux derniers de prendre un peu de repos et aux organisateurs de former les duos éliminatoires. L'épreuve consistait à démontrer sa rapidité en tirant sur des cibles mouvantes. Seul celui qui remporterait la majorité des trois tours accéderait à la finale. Le nombre serait peut-être beaucoup moins réduit qu'au premier tour, mais ils ne seraient pas si nombreux à se disputer cette dernière épreuve.
Shura se sentait en confiance. Elle ne pouvait concevoir la défaite et se savait avantagée par ses origines. Le vent, la vitesse, se servir de l'air pour que la flèche trouve la meilleure voie, Sa Voie, elle avait commencé à l'apprendre très tôt et c'était une technique qui lui avait énormément plu. Il ne lui restait donc plus qu'à faire honneur à son clan : pas question de se montrer inférieure, ni de laisser la moindre chance à son adversaire.

La jeune femme avait abandonné la compagnie de la miko pour se concentrer. L'heure n'était plus à rire ou à discuter et elle prenait tout cela avec tant de sérieux qu'elle aurait été capable de mettre sa propre vie en jeu. Assise en seiza, elle attendait l'annonce qui la sortirait de sa méditation, mais pour l'instant, elle était parfaitement concentrée dans la visualisation de sa flèche, de chacun de ses mouvements et même de sa respiration toute entière. Son esprit était totalement calme, clair, et plus aucune chose ne parvenait à la déstabiliser ou à obscurcir sa vision.
Quand on leur demanda de se présenter au stand auquel on les avait affectés, elle était prête.

Ce fut une nouvelle surprise de voir qu'elle allait affronter Riku, mais cela ne la déconcentra pas le moins du monde. Fermée et toute entière à la compétition, elle ne lui adressa qu'un bref sourire lorsqu'elles se firent face.
Puis, elles se préparèrent chacune à tirer, fébriles au signal dont leur réaction marquerait la victoire ou la défaite. Shura était encore plongée dans cet esprit méditatif, elle-même tel un arc bandé, prête à n'utiliser que ses nerfs sans se laisser entraver par la lenteur de ses muscles ni par les réflexions de son esprit. Elle était totalement vide et ne faisait plus qu'un avec son arc. Au premier signal, elle tira comme un éclair fracassant la terre, ses yeux n'avaient même pas eu le temps d'arriver jusqu'à sa cible, mais elle avait su parfaitement où guider sa pointe. Elle emporta facilement la première manche et se remit en place pour la deuxième, sans même adresser un regard à son adversaire, prête à effectuer la même prouesse. Plus rien maintenant ne pouvait briser sa détermination sans faille et elle se révélait être comme une machine de guerre.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Ven 27 Mai - 15:43

Plus ça allait et plus Riku commencer à apprécier la petite Shura, au-delà de la compétition qu'elle avait l'intention de gagner elle appréciait beaucoup de parler avec elle, découvrant une jeune fille forte avec un raisonnement juste. Il suffisait de l'entendre parler des autres concurrents, sans avoir l'air d'être une spécialiste elle donnait un point de vue que partageait la miko, bien qu'elle ne parle pas de technique. Juste un petit commentaire : « jolie tir » « Dommage ». A les entendre on aurait pu les prendre pour des amatrices passionnées, rien de plus, mais Riku n'était pas dupe, elle comprenait parfaitement que Shura se contente de ce genre de commentaire, elle n'allait pas lui dévoiler quoi que ce soit qui puisse aiguiller son interlocutrice sur ses capacités réel. Elle-même faisait pareil, Shura risquait d'être une adversaire coriace, elle n'allait pas lui laissait la moindre chance, hors de question de laisser une concurrente d'un autre clan gagner. 

Les deux jeunes fille finirent par se séparer pour se préparer au second tour. Pour sa part Riku vérifia le bon état de son arc avant de se focaliser sur sa respiration, hors de question de se laisser submergé par des émotions parasites lors du deuxième tours. Quand son nom fut prononcé elle se leva pour rejoindre son stand, ses yeux brillaient de sa détermination, elle gagnerait cette épreuve aussi peut importe qui elle affronterait.

Sur d'elle elle fut néanmoins surprise de découvrir son adversaire, un peu déçus aussi, car c'était celle qu'elle voulait affronter en finale. Shura. Tant pis, elle la battrait ici et maintenant, ca rendait juste le challenge plus intéressant. Au léger sourire de Shura elle répondit par un rictus amusé. Aucune des deux n'avaient l'intention de laisser une chance à l'autre. Riku souffla un bon coup et se mit en place bandant son arc quelques secondes passèrent avant le signal, elle lâcha son trait, mais bien avant que ce dernier ne touche la cible une autre flèche l'avait atteint. Shura était un adversaire vraiment dangereux, comme elle l'avait plus ou moins devinée, mais cette rapidité, elle ne s'y attendait pas. Certes l'arc de la petite brune était plus rapide que son vieil ami, mais ce n'était pas la seule raison qui avait fait que Riku avait perdu cette manche. Shura était doué, elle avait dû passer des heures à se perfectionné.

Riku lui lança un coup d'œil peu amène, vexée d'avoir perdu, mais hors de question d'abandonner, si elle était moins rapide que son adversaire elle pouvait quand même la battre grâce à une petite astuce. Replaçant une flèche elle banda son arc de manière à ce que sa flèche puisse pivoté entre ses doigts. La pointe de la flèche coincé entre son pouce et son index pouvait pivoter légèrement, le bout métallique à l'opposer changeait donc de position.

La petite miko ne considérait pas ce qu'elle allait faire comme de la triche, personne ne pourrait le lui reprochait, ses flèches avaient été validé et sa futur action n'était finalement que le fruit du hasard, Gekigami veillait sur elle, il lui donnerait l'opportunité de gagner. Adressant un rapide prière à son Kamis elle concentra son oreille sur l'arbitre, elle n'avait pas le droit à l'erreur et seul la chance lui donnerait la victoire. Gekigami devait l'observer à ce moment puisque quand le signal fut donné la flèche de Riku pivota légèrement, le soleil se refléta sur la pointe tandis que le trait filé. Sa flèche abattue la cible la première à une demi-seconde pré. Comme elle l'avait espéré ca avait surpris Shura, ou ca l'avait gênée suffisamment longtemps pour qu'elle corrige son défaut de rapidité.

Riku savait néanmoins que l'autre ne serait pas surprise une deuxième fois, la preuve malgré son idée elle avait bien failli perdre. Sans pour autant se résigner la miko accepta sa futur défaite, elle avait encore des progrès à faire et son adversaire venait de lui prouvait sa supériorité. Le troisième tour fut encore plus tendu, les spectateurs surpris par l'action encourageait les deux parties, Riku en fit abstraction autant qu'elle put, mais l'archère en vert plus expérimenté ne lui laissa pas une seule chance de l'emporter, à peine le signal donné les deux flèches partirent et celle de Shura atteint sa cible la première. Riku poussa un profond soupir avant de faire faire à son adversaire, ses yeux brillants de respect. Elle ne lui adressa en guise de parole qu'un salut. S'inclinant devant celle qui l'avait battu, les mains jointes les yeux clos, elle la remerciée pour cet affrontement tout en s'excusant. Néanmoins, si comme elle le pensée Shura était quelqu'un de bien, elle pardonnerait son geste, après tout ce n'était pas de la triche, elle avait juste profitée du terrain. Ce que devait faire les mercenaires.

La petite miko parti s'isoler dans un coin pas sur que son adversaire est bien pris la chose. Elle espérait juste que si elle lui en voulait ca ne durerait pas. Caressant affectueusement son arc elle le remercia à voix haute.

-Nous avons encore bien du chemin a parcourir mon ami. Une fois de retour chez nous on reprendra l'entraînement, je suis sûr que tu ne m'as pas dévoilé toutes tes cartes, je te promais qu'un jour je serai digne de t'utiliser.

Nouveau soupir, déception Riku regarda le ciel et remercia Gekigami de l'avoir aidé, de lui avoir enseigné une nouvelle leçon. Elle n'était pas encore digne de représenter le temple Koumyou lors de la fête de la foudre. Un jour peut-être. Elle se leva pour retourner voir les autres participants, autant mettre sa défaite à profit pour étudier les techniques des autres challengeurs. Elle en profiterait pour suivre les prouesses de Shura également et si la petite brune lui en laissait l'occasion elle la féliciterait à nouveau.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Lun 30 Mai - 23:06

Quand la flèche frappa la cible, une fureur froide s'abattit dans son esprit. Ce n'était pas la sienne, à une fraction de seconde près, elle avait échoué et elle détestait plus que tout la défaite. La technique utilisée n'avait pas échappé à son œil aguerri, c'était une astuce intelligente, mais ça ne l'empêchait pas d'être terrible envers elle-même. Quelle imbécile ! Elle s'était laissée aller à la facilité, elle avait déjà considéré sa victoire comme acquise lorsque dès le premier tir elle avait été certaine de sa supériorité. Elle s'était relâchée. C'était intolérable. Jamais elle ne devait se laisser aller à ce genre de dérive, jamais elle ne devait s'oublier ou se reposer sur ses compétences, rien n'était jamais gagné par avance et cela ne pourrait que lui servir de leçon.
Son regard ne s'était pas posé sur son adversaire, il était prêt à accueillir le dernier tour qui les départageraient et il était d'une noirceur sans précédent, si terrible que ses flèches auraient probablement pu en sortir, avec plus de vitesse et de force que jamais, dans une précision mortelle.

Elle ne tenait pas encore la victoire entre ses mains, mais elle ne lui laisserait aucune chance. Sa colère était glaciale, elle ne la troublait pas, mais aiguisait davantage ses sens et, réunissant chaque élément qui faisait d'elle cette excellente archère, toujours destinée à se surpasser, son tir fut plus rapide que jamais. Le verdict fut sans appel, mais elle ne se sentit pas vraiment joyeuse à cette victoire quand elle savait qu'elle avait montré au grand jour une faiblesse, une faille dans sa détermination comme dans son art.
Sans un mot, elle salua son adversaire et les deux jeunes femmes se séparèrent. Son regard ne s'était pas radouci, elle ruminait sa faute et l'imprégnait dans son esprit, elle avait envie de tirer à nouveau, pour s'entraîner et dépasser ce cap, mais elle ne pouvait s'y résoudre tant que le tournoi n'était pas encore terminé.

La vision de quelques autres épreuves finit par apaiser peu à peu son esprit, alors que son regard se concentrait sur les flèches qui volaient, parfois d'une précision surpassant la sienne, dont elle discernait tout juste le secret, et d'autres d'une fragilité qui aurait pu la faire éclater de rire, tant elle se trouvait loin devant eux. Certains s'accordaient avec son niveau et déjà elle se jurait de les battre pour rivaliser avec ceux qui l'impressionnaient le plus, pour les dépasser même.
L'angoisse commença à s'emparer d'elle, tandis qu'elle sentait que le dénouement s'approchait. Elle devait rester concentrée, ne pas perdre la face, elle s'était durement entraînée pour ce tournoi si réputé et n'avait pas la moindre intention de le perdre. Qu'importe les plus cruels adversaires, ses flèches sauraient les égaler, puis briller encore davantage, avec une lueur qu'ils ne sauraient atteindre.

Son hostilité, sa détermination, sa concentration mortelle devaient se sentir même de l'extérieur, car les gens s'éloignaient naturellement d'elle. Pourtant, à la vue de celle qu'elle venait de battre, elle relâcha son énergie négative. La jeune archère pensa qu'elle s'était montrée plutôt impolie, alors qu'elle sentait maintenant poindre l'envie de discuter un peu de leur affrontement. Plus tard aurait peut-être été mieux pour elle, qui devait visiblement se concentrer encore pour ne pas se laisser déborder par des sentiments qui feraient trembler ses mains ou baisser sa perception, mais elle n'était pas sûre de la revoir lorsque tout serait terminé.
D'un pas décidé, elle rejoint la miko qui regardait elle aussi les derniers concurrents s'affronter. Il restait encore un peu de temps avant de passer à la suite, chaque tour ne s'enchaînant pas brutalement, et après tout, parler la détendrait peut-être un peu.

— Riku-san ! L'interpella-t-elle d'une voix plutôt amicale. Merci pour ce petit affrontement, tu t'es vraiment bien débrouillée.

Oui, il fallait bien l'avouer, elle avait réussi à la surpasser une fois et cela voulait bien dire que son niveau n'était pas si éloigné du sien. Mais toutes les deux, elles avaient aussi encore bien des progrès à faire et un long chemin se dessinaient devant elle, il ne demandait qu'à être emprunté et à être honoré.

— Je dois avouer que tu m'as surprise, c'était très bien joué de ta part et je peux constater que tu maîtrises des subtilités que la plupart des gens d'ici ignorent encore !

Elle laissa échapper un petit rire. Le niveau était bon, mais l'élite n'était pas si nombreuse et les places pour le troisième tour devaient être chèrement gagnées. À la vue de certains autres concurrents, elle s'était dit que Riku aurait pu elle aussi se qualifier. C'était un peu dommage, surtout pour elle, mais d'un autre côté, Shura était contente d'avoir pu l'affronter dans un duel, quand pour la prochaine épreuve ils seraient tous les uns contre les autres, sans vraiment pouvoir prendre le temps de s'évaluer.

— Les miko de Koumyou ne sont pas à sous-estimer et ceux qui voudraient s'attaquer au temple n'ont qu'à bien se tenir ! Plaisanta-t-elle sur un ton léger.

C'était étrange comme sa proximité avec sa compagne d'archerie était née des plus naturellement, quand elle était d'ordinaire si renfermée, repoussant les autres le plus loin possible pour ne jamais s'y attacher, ne jamais rien dévoiler d'elle. C'était sans doute cette passion commune qui les rapprochait et la douceur de la miko lui rappelait qu'elle n'avait pas tant besoin de se tenir sur ses gardes et qu'il n'y avait aucune raison qu'elles soient ennemies.

— Que dirais-tu, si nous nous retrouvions après le tournoi pour tirer à nouveau quelques flèches ? Sans rivalité, cette fois !

Un sourire amical accompagna sa proposition. Elle avait envie de profiter d'être encore entourée d'archers pour poursuivre son entraînement. Ils n'étaient pas si nombreux à Fuu à être spécialisés dans cet art et pourtant, il n'y avait rien de tel que la compagnie dont elle était entièrement entourée aujourd'hui. Elle ne connaissait pas grand-monde, mais appréciait Riku et surtout, elle avait envie de l'évaluer un peu plus longuement puisqu'elle avait vu ressortir en elle des choses intéressantes. Peut-être pourrait-elle lui donner quelques conseils, tout comme elle pourrait lui faire découvrir sa propre façon d'aborder le kyujutsu.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mer 1 Juin - 19:34

Riku regardait la fin de la seconde épreuve appréciant l'ambiance festive qui régnait, la déception était passée, elle manquait juste de pratique après tout. L'année prochaine elle ferait bien mieux.. Sereine elle se contentait comme une simple spectatrice d'admirait les exploits des uns et des autres. La compétition était vraiment passionnante, de nombreux archers avaient un excellent niveau et c'était un vrai plaisir pour elle de les voir à l'œuvre. La voix de Shura interrompit le fil de ses pensées et ce fut avec un grand sourire qu'elle tourna la tête pour accueillir le compliment de la petite brune.

-Je t'en pris Shura-san, tu es bien meilleur que moi. Tu n'as pas à me remercier.

Riku n'eut pas le temps de finir que sa rivale poursuivit la complimentent sur son idée. La miko en rougit, un peu gênée, elle ne le méritait pas après tout.

-Je... Pardon, ce n'était pas très loyal je dois l'avouer, mais je n'avais aucune chance face à toi sinon.

Joignant son rire à celui de son interlocutrice elle remercia Gekigami de lui avoir permis de rencontrer une jeune fille si gentille et indulgente. Beaucoup se serait vexée pour moins que ca. Shura avait l'esprit de compétition, elle avait l'air d'accepter d'être un peu mal menée, même si ca n'avait duré que le temps d'une flèche. Elle était heureuse que ce soit elle qui l'ait battue, la défaite en était bien moins amère pour le peu que ca avait durer. Shura poursuivi par un autre compliment bien qu'elle parle sur le ton de la plaisanterie. Flatté Riku secoua ses mains devant elle en rougissant.

-On aurait bien besoin d'un bon entraîneur, nous sommes loin d'avoir ton niveau...

Ce qui n'était pas totalement faux, le temple profiter parfois des services d'un entraîneur quand un archer avec un bon niveau y passer, mais elles apprenaient généralement seules, certaines s'entre-aidées, d'autres donné juste des conseils, rares étaient les mikos qui ne partageaient pas leur savoir. Riku pensait que faire venir une personne comme Shura au temple serait une bonne chose, sa précision ainsi que sa rapidité était impressionnante, face à un yokais maléfique une flèche dotée d'un sutras avec autant d'efficacité que celle de l'archère d'Eiichiro serait redoutable. La miko elle-même songea à demander à la brune de lui dispenser ses conseils. Elle le ferait après la compétition, inutile d'embêter l'archère en plein milieu des épreuves, le troisième tour était trop important. Riku fut ravi de la proposition de Shura, elle lui proposait de tirer quelques flèches toutes les deux ? Comme des camarades, elle ne pouvait pas refuser une proposition aussi alléchante.

-J'en serais honoré, je te comptais d'ailleurs te faire une proposition, mais j'attendrais la fin du tournoi pour ca.

La miko sourit de plus belle à celle qui ,elle l'espérait aller devenir son amie, peut-être son professeur aussi. Sa réflexion sur un entraînement prodigués par Shura lui donna une nouvelle idée, peut-être pourrait elle l'entraînait elle. Elle pourrait ainsi progresser Même si Riku ne jugeait pas les gens au premier abord elle ne pouvait que se demandait quel âge avait Shura, vu sa maîtrise en tir ou elle était plus vieille qu'il n'y paraissait, ou elle avait vraiment un don. Elle-même avait mis du temps à en arriver à ce niveau, peut-être que si elle avait été moins prise par ses obligations de miko et son envie de marcher dans les traces de sa mère, elle serait devenue bien plus habile. Riku ne regrettait rien cependant, ses choix elle les avait toujours faits seul, une fois qu'elle prenait une décision elle n'en démordait plus. C'était sa ligne de conduite et elle s'y tiendrait probablement jusqu'à son trépas.

-Dis-moi Shura-san, ma question est peut-être déplacée, mais je me demandais qu'elle age tu avais ? Tu as l'air bien plus jeune que moi et pourtant tu as tellement plus de talent. Tu as dû t'entraîner avec acharnement pour en arriver à une telle maîtrise ?

La question n'était pas absolument pas méchante, c'était simplement une constatation, elle espérait cependant ne pas avoir été trop impolie, enfin Shura avait l'air du genre à faire comprendre que quelque chose ne lui plaisait pas. La miko était impatiente de voir les prouesses de Shura lors du troisième tour. Elle ne pourrait probablement pas l'observait vu qu'il s'agissait d'une épreuve de chasse, mais elle prierait pour que la mercenaire réussisse. Elle n'en doutait pas d'ailleurs. Les derniers concurrents venaient de finir, il y aurait une courte pause avant le début de la finale. Riku soupira discrètement, un peu anxieuse pour Shura. Pas qu'elle doutait d'elle, mais elle voulait vraiment la voir gagner.

-Bon, tu veux peut-être te concentrer avant le début de l'épreuve ?


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Dim 12 Juin - 5:27

Sa réponse, un peu trop modeste et raisonnable sans doute, l'avait faite rire à nouveau. C'était si loin de ses propres principes – pour peu qu'elle devait vraiment en avoir – que cela l'amusait fortement. Les samouraï devaient être bien gênés par ce genre de chose ridicule, quand elle se souciait simplement d'être efficace et d'être la plus juste dans ses gestes.

— Ne t'en fais pas, voyons, au combat comme dans un tournoi, ce qui compte c'est de faire ce qu'il faut pour gagner. À trop se morfondre dans des principes, on en devient terriblement faible, railla-t-elle.

Non, c'était plutôt à elle de s'en vouloir, beaucoup trop en confiance quant à ses propres capacités, elle s'était faite avoir quand elle aurait pu éviter ce fâcheux incident. Au final, elle avait fait comme toujours et pris ça comme une leçon, une piqûre de rappel qui lui permettrait de ne pas se détourner de son chemin.
Puis elle fut ravie d'entendre qu'elle acceptait sa proposition. Ce serait un bon moment pour toutes les deux et, à mesure que le temps passait, elle se sentait trépigner. Malgré son calme ordinaire, elle avait envie de tirer à nouveau, au cours de cette dernière épreuve, puis après le tournoi. L'ambiance d'un lieu rempli d'archers, d'arcs, de carquois et de flèches, ces cibles qui s'attachaient à son regard quel que soit l'endroit où elle posait les yeux l'y incitaient sans cesse.

— Une proposition ? C'est comme tu veux, nous verrons cela tout à l'heure, alors, répondit-elle simplement en lui souriant.

Mais déjà elle lui posa une nouvelle question qui la fit sourire davantage. Alors son âge l'intriguait. Voulait-elle se mesurer à elle à ce niveau-là ? Shura n'avait aucune idée de l'âge de la miko, mis à part qu'il était clair qu'elles devaient avoir plusieurs années de différence. Était-ce vraiment important ? Il était vrai qu'elle était plutôt fière de ce qu'elle était capable de faire pour son âge et les compliments qu'on lui faisait étaient plutôt agréables, mais elle voulait trop progresser pour s'arrêter véritablement sur ce fait et était donc loin de prendre la grosse tête. Elle était plutôt du genre à constater l'écart qui la séparait des plus grands et à nourrir la détermination et l'énergie suffisante pour parvenir à les rattraper, petit à petit. Mais combien d'années lui faudrait-il encore pour arriver jusqu'à un tel niveau ? Ce ne serait jamais qu'une étape de toute façon et en rien un sommet ; sa Voie s'étendait à l'infini et elle la suivrait jusqu'à la mort.

— Merci, c'est gentil. J'ai seize ans, et toi ? Demanda-t-elle, maintenant elle aussi intriguée. Je m'entraîne énormément en effet, de nombreuses heures par jour y sont consacrées, ainsi que chaque instant de mon temps libre, lorsque j'en ai. J'y dédie toute ma vie, mais si ça peut te rassurer, c'est à peu près la seule chose que je sais faire.

Elle exagérait peut-être un peu, car son entraînement sans relâche à Fuu l'avait formée sur bien d'autres domaines, mais elle avait tout de même choisi de se spécialiser, à l'arc et au pistage en particulier. Elle était faite pour le combat, la protection ou l'enquête, mais ne valait pas grand-chose quand il s'agissait de combat rapproché ou d'autres choses comme le poison.
La jeune fille avait destiné toute sa vie à cet art, tout comme la miko avait dédiée la sienne au temple et à son Kami. De ce côté-là, elles se ressemblaient un peu.

— Oui, il va falloir que je te laisse, le temps passe sacrément vite et l'épreuve va bientôt commencer, maintenant. À tout à l'heure et souhaite-moi bonne chance ! Lança-t-elle tout en s'éloignant de sa compagne, se contentant d'un signe de main pour la saluer.

Retournant à son isolation, elle profita des dernières minutes qu'il lui restait pour retrouver sa concentration. C'était surtout son stress qu'elle devait calmer pour retrouver une certaine sérénité, mais elle en avait l'habitude et n'eut pas trop de mal à le faire rapidement. Quand elle rejoignit les autres concurrents, elle avait retrouvé tout ce qui faisait d'elle une archère efficace et une tueuse de sang-froid.
Son regard s'attarda un peu plus sur les autres concurrents, les jaugeant une dernière fois. Elle connaissait bien certains d'entre eux et avait terriblement envie de rivaliser avec eux, et plus encore, de les battre. Elle faisait partie des plus jeunes de la troupe et cela révélait déjà un certain talent, mais elle allait devoir surpasser l'expérience des plus âgés, un écart qu'il était toujours difficile de combler.

La suite allait être longue et compliquée, il s'agissait d'une épreuve de chasse où chaque animal rapportait un certain nombre de points et il allait falloir déterminer la manière la plus efficace pour obtenir un bon résultat ainsi que savoir prendre les bonnes opportunités. Ils avaient une heure pour cela et elle avait soigneusement vérifié le bon état de son matériel et son nombre de flèches, s'assurant de ne manquer de rien et de ne risquer aucun problème qui la pénaliserait.
Au signal, elle s'élança à l'unisson avec les autres concurrents. Ils se dispersèrent sur le terrain et Shura en oublia presque totalement leur présence. Elle n'avait pas le temps de s'attarder sur leurs propres actions, elle devait être vive et efficace à tout prix. Ses compétences lui furent fort utiles pour débusquer rapidement le moindre animal qui passait dans les environs et elle sut plutôt bien accorder sa vitesse à sa précision, ne ratant que très peu de tirs et cherchant presque toujours à ce qu'ils soient fatals.

Le temps passa sans qu'elle ne s'en rende compte tant elle s'était focalisée sur l'épreuve et son extrême rigueur et lorsqu'on en annonça la fin, elle se stoppa brusquement. Maintenant que l'heure s'était terminée, elle se rendait compte qu'elle était essoufflée, que ses jambes avaient énormément couru et que ses mains et ses bras étaient endoloris à force d'avoir tant tiré. Mais elle était heureuse et satisfaite. Elle avait donné le meilleur d'elle-même et elle attendait avec impatience de connaître son classement. C'était lui qui lui permettrait de déterminer à quel point elle avait progressé au cours des derniers mois et elle espérait plus que tout qu'il ne soit pas décevant.
Le temps des délibérations lui laissa de quoi se reposer, mais elle n'en pouvait plus d'attendre, n'ayant cessé de se remémorer ses actes et ses erreurs, de réfléchir à ce qu'elle aurait pu faire pour être meilleure, elle se sentait complètement vidée et avait besoin de mettre un terme à cette intense compétition.

Son cœur battait la chamade quand ils se rassemblèrent à nouveau et elle se sentait presque sur le point de défaillir quand l'organisateur commença à annoncer le classement. Le champion était un homme extrêmement reconnu dans le domaine et son résultat fut sans surprise, mais quand on annonça son nom, elle se figea avant de pousser un cri de joie. Troisième ! Elle était troisième !
Une immense sourire s'afficha sur son visage et quand elle se retourna, elle put apercevoir Riku non loin d'elle.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mer 15 Juin - 22:32

Riku soupira de soulagement, Shura ne lui en voulait absolument pas pour le coup de la flèche, elle lui fit même une petite morale sur les principes, la miko rigola doucement acceptant l'évidence, oui elle était sûrement faibles, après tout elle avait plein de principes dont elle avait du mal à se défaire. Elle arrivait à les écarter quand la situation l'exigeait cependant, mais ca lui laissait toujours un goût amer dans la bouche. L'âge de Shura la surpris cependant, elle avait vu qu'elle était jeune, mais elle lui aurait donné plus que seize ans. Comme quoi il valait mieux éviter de juger un livre à sa couverture. Amusé la miko écouta la suite de la conversation, à voir l'habileté de la mercenaire avec un arc, elle ne doutait pas des heures de travail qu'il avait fallu pour arriver à un tel niveau. Elle-même y consacrait quelques heures disponibles par jour quand elle le pouvait.

-Pour ma part j'en ai vint-huit. Je dois avouer que je passe beaucoup moins de temps que toi à m'entraîner, le bien-être des autres passe avant moi. 

Shura s'excusa ensuite, elle avait rendez-vous avec la troisième et dernière épreuve. Riku la salua d'un geste de la main avant de lui crier bonne chance. Elle joint ensuite ses mains devant son visage et ferma les yeux adressant une prière envers Gekigami, non pas pour qu'il aide la mercenaire à gagner, mais pour le remercier de lui avoir permis de rencontrer une jeune fille aussi sympathique.. Elle ne pouvait pas suivre la compétition des yeux malheureusement, l'épreuve se dérouler sur un terrain bien trop vaste. Elle attendit donc la fin des épreuves se promenant entre les stands, écoutant les paris entre les gens sur l'issue du gagnant, beaucoup parier sur un homme qui avait déjà fait ses preuves.
La miko sourit amusant non sans souhaiter à sa nouvelle amie de gagner, après tout elle le méritée. Malgré tout le champion présumer en question l'emporta quand tout fut fini, Riku se sentie triste quelques secondes pour elle, elle applaudit tout de même le grand vainqueur, Shura terminer quand même avec une place honorable, troisième, vu sa réaction Riku compris qu'elle était fière d'être parvenu aussi loin, elle la vie se retourner vers elle avec un sourire ravi, la miko lui sourit en retour avant de se précipiter vers elle.

-Félicitations Shura-san, très belle place. Il faut fêter ca tu ne crois pas ?

Il lui tardait en effet de pouvoir se retrouver avec la petite mercenaire, pour fêter sa victoire, après tout une troisième place mériter bien ca, elle avait envie aussi de pouvoir tirer quelques flèches avec elle, sortie de la compétition elle n'userait plus d'artifice, mais elle ne comptait pas se laisser faire non plus, elle jouerait juste avec ses propres capacités cette fois. Elle voulait aussi lui parler de sa proposition, mais cela ne viendrait qu'en dernier, il y avait bien plus urgent à faire. D'une manière enjouée Riku saisie le bras de Shura en ajoutant gaîment.

-Allez viens, c'est moi qui offre, tu dois avoir soif après cette épreuve.

La miko n'était pas du genre à boire d'ordinaire, mais elle n'avait rien contre un verre de temps à autre quand l'occasion se présenter, aujourd'hui était un jour où  il aurait été difficile de rester à l'eau, elle se demanda si sa jeune amie buvait déjà de l'alcool. Ca ne la regarder certes pas, mais elle était curieuse. L'entraînant à sa suite la miko leur trouva un petit stand où elle se commanda à boire se retournant vers Shura.

-Au fait, qu'est-ce que tu prends ?


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Dim 19 Juin - 19:38

Les regards s'étaient brusquement braqués sur elle. Parmi les murmures et les quelques félicitations que certains voulaient bien lui offrir, elle pouvait sentir une hostilité planer. Ce n'était qu'une gamine ! Et une fille en plus de tout cela ! Ce n'était pas normal, avait-elle triché pour en arriver là ? Quelques-uns auraient voulu pouvoir la foudroyer sur place, réalisant que cette fille minuscule et maigre comme un clou les avait battus à plate couture, mais elle s'en fichait totalement et n'adressait aux autres que son sourire et son regard fier. Qu'ils pensent ce qu'ils voulaient ! Elle connaissait parfaitement ses capacités et n'avait rien à prouver aux imbéciles qui cherchaient sans cesse à la rabaisser. Aucun mot méchant n'aurait pu l'empêcher d'avancer dans la Voie qu'elle s'était choisie.
Elle était ravie de son résultat, bien sûr elle aurait préféré décrocher la première place, mais elle montrait déjà largement son mérite et nul doute que cette victoire lui permettrait déjà d'étendre sa réputation. Peut-être que d'ici quelques mois, son nom évoquerait bien plus de choses et elle avait la ferme intention de revenir ici l'année prochaine pour établir sa suprématie. Entre temps, il lui restait d'autres compétitions et un nombre incalculable d'entraînements et de missions à effectuer.

Riku était aussitôt venue jusqu'à elle et elle lui adressa un grand sourire, certaine qu'elle serait contente pour son résultat. Et elle ne manqua d'ailleurs pas de la féliciter, lui proposant même d'aller fêter ça.

— Merci beaucoup Riku-san ! Oh, tu as bien raison, il faut décidément fêter ça ! S'exclama-t-elle, joyeuse.

Elle le faisait déjà dans sa tête, mais se trouvait d'autant plus ravie de pouvoir partager cela avec quelqu'un. Il fallait dire qu'elle n'était pas toujours très sociable et que ses amitiés se retrouvaient rapidement limitées. Trop sérieuse, trop travailleuse, elle ne se livrait pas d'ordinaire à ce genre de petit plaisir, mais le tournoi tout entier avait été un bel entraînement et maintenant qu'il ne lui restait plus qu'à rentrer, elle pouvait bien se détendre un peu.
La miko prit son bras et, comme si elles avaient toujours été amies, les deux femmes marchèrent tranquillement jusqu'à trouver un endroit digne de les accueillir. Là, elles s'installèrent à une table et Riku lui demanda ce qu'elle voulait boire, proposant généreusement d'offrir sa tournée.

— Eh bien, un peu de sake pour l'occasion pourrait être bien. Qu'en penses-tu ? Demanda-t-elle en toute simplicité.

L'archère n'était pas tellement une grande buveuse, elle avait rapidement appris à accepter les verres qu'on pouvait lui proposer lorsqu'il le fallait, pour ne pas paraître louche et ne plus être comparée à une enfant, et elle en appréciait plutôt le goût. Mais elle n'allait jamais au-delà de ses limites, s'arrêtant bien assez tôt pour ne pas être incommodée par les effets indésirables qui pouvaient si vite arriver. Prudente, obsédée par le contrôle de sa propre personne, elle refusait de se laisser aller à l'ivresse, de se mettre en danger ou de risquer de se faire manipuler. D'ailleurs, plus elle buvait et plus elle se trouvait méfiante, autant envers elle-même qu'envers les autres.

— Au fait, tu avais une proposition à me faire, il me semble ? Demanda-t-elle, avide de rentrer dans le vif du sujet.

Elles n'avaient même pas encore eu le temps de passer commande, mais le mystère laissé par la miko avait rendu la shinobi plutôt curieuse. Et puis, c'était certainement quelque chose qui allait concerner l'archerie, elle se doutait bien qu'elle n'allait pas lui demander de prier Gekigami avec elle. Peut-être le ferait-elle quand même, après tout, son clan lui avait permis de participer à cette merveilleuse compétition et, si tout naturellement ses prières allaient plus facilement à Kazegami, elle ne dédaignait pas pour autant les autres divinités.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mer 7 Sep - 23:21

Toute à sa joie, la petite miko s'accorda un léger écart de conduite, cela n'arrivait pas souvent, mais aujourd'hui était une exception. Il y avait beaucoup à fêter et elle se voyait mal refusait d'accompagner sa nouvelle amie avec un bon saké. D'un sourire elle accepta la proposition et fit un signe de la main pour passer commande. Beaucoup de monde s'étaient rassemblés dans les différentes échoppe, chacun à sa manière fêter la fin du tournoi. Riku se demanda si elle ne prolongerait pas sa soirée ici, au cas ou on est besoin de ses services. Elle n'avait pas vu de blesser, mais se doutait qu'avec autant de monde réuni et l'alcool qui allait couler à flots des bagarres risquaient d'éclater. Elle n'approuvait pas ce genre de comportement, ni trouvait d'ailleurs aucun intérêt, elle préférait largement de longues heures de débat ou chacun défendait sa position courtoisement, avec quelques haussements de voix, il fallait l'avouer, plutôt qu'une bagarre ou la seule satisfaction qu'on avait été de finir amochés la plupart du temps. Cependant, en tant que miko, Riku prenait son travail très au sérieux et si de grosses brutes se blesser ou se ferait blesser elle les soignerait, après tout c'était sa vocation.

La mercenaire interrompit ses pensées en lui rappelant qu'elle devait lui faire une proposition, Riku aurait préféré aborder ce point un peu plus tard, mais puisqu'elle y tenait autant en finir tout de suite. Les coudes sur la table et la tête posée ses mains entrelacés la miko eu un petit sourire énigmatique avant de se lancer.

-J'ai un contrat à te proposer, ca risque de te paraître inhabituelle comme demande, mais j'ose espérait que tu prendras le temps d'y réfléchir.

Riku fit une pause pour ménager son effet tout en sachant que ca ne servait pas à grand-chose, mais elle aimait prendre son temps pour exposer les choses... Quand elle ne s'enflammait pas elle-même.

-Nous autres mikos du temple avons bien des lacunes dans le maniement de l'arc et si on considère que je fais partie des plus doués, on voit aisément que j'ai encore du chemin à faire. Les temps changent et malgré ma foie je ne suis pas stupide, parfois les prières ne sont pas suffisantes pour protéger les gens. Tôt ou tard j'ai bien peur que nous aussi ne devions prendre les armes.

Riku ferma les yeux et poursuivit tristement

-Je ne supporte pas l'idée de tuer une créature vivante, je crois que chacun mérite une place sur ce monde. Hélas c'est une vision utopique. Je suis à même de me défendre contre les Yokaïs, pas contre les humains, je voudrais donc te demander de me former au maniement de l'arc.

Une fois de plus la miko se tut, elle leva cependant un doigt pour indiquer qu'elle n'avait pas fini, elle prenait juste le temps de laisser ses paroles s'imprégner dans l'esprit de Shura avant de poursuivre. Elle ouvrit les yeux et son regard brillait de détermination, elle poursuivit avec l'aplomb qui la caractérisait quand elle défendait un yokaï innocent face à un humain bornée.

-Je sais qu'il existe de très bons maîtres, mais après avoir suivi ton parcourt et avoir eu la chance de t'affronter, je pense que tu es la mieue placée pour cette mission.

Elle en était même persuadée, de plus elle l'aimait bien cette jeune archère et son talent l'avait impressionné, malgré son jeune âge elle avait un excellent niveau et Riku était curieuse de savoir jusqu'où elle pourrait aller. Qu'elle n'est pas remportée la compétition ne prouvait pas qu'elle n'était pas meilleure que le champion, après tout il ne s'agissait là que d'une compétition amicale, d'expérience elle savait que c'était quand leur vie était menacé que les gens donnaient le meilleur d'eux-mêmes. Sur un champ de bataille Shura l'aurait peut-être emporté sur ses adversaires. Elle ne pouvait pas en être sûr, mais si Gekigami avait mis la mercenaire sur sa route, c'est qu'il y avait une bonne raison et Riku ne doutait pas que son Kami lui offrait là une possibilité de pouvoir servir la cause en laquelle elle croyait.

Si  Shura acceptait déjà l'idée, ca serait un grand pas en avant, bien sûr elle avait hâte de savoir, mais elle ne voulait pas précipiter les choses, son amie voudrait sûrement y réfléchir quelques temps avant de prendre une décision. Il ne s'agissait pas d'un simple petit conseil, mais d'un entraînement intensif qui prendrait un peu de temps. Bien sûr la miko avait pensé au fait que la mercenaire devait avoir d'autres missions, elle pourrait discuter des détails après si l'idée lui plaisait.
La miko sourit gentiment et conclut.

-Bien sûr tout as tout le temps que tu veux pour réfléchir et si tu acceptes nous pourrons parler de ton paiement et de la façon dont tu veux t'y prendre, nous ne sommes pas obligés de faire cela au temple.

Son supérieur risquait de tiquer un peu à cette idée, mais Riku savait qu'il se rangerait de son côté, après tout en parcourant le monde elle pouvait continuer d'exercer tout en accumulant plus de connaissances. Le plus dur serait peut-être de voyager dans les autres contrés. Elle ne savait pas trop comment cela se passait, mais en tant que miko elle devrait pouvoir obtenir des autorisations pour traverser certains territoires. Enfin elle l'espérait. Surtout que l'idée de voyager lui plaisait énormément, voire les autres temples, les villes étrangères, apprendre les cultures des autres clans, c'était à ses yeux de vrais trésors.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Lun 19 Sep - 18:31

En attendant que leur commande arrive, Riku accepta de lui en dire un peu plus sur cette proposition qu'elle avait évoquée un peu plus tôt, au cours du tournoi. Ce fut donc très attentivement que la petite guêpe l'écouta. Si cela lui permettait de nouer quelques relations, ce serait certainement utile pour les siens, quand bien même elle n'était franchement pas douée pour ce genre de choses et qu'on aurait mieux fait de confier ça à quelqu'un d'autre. Mais dans ce qu'elle lui dit, cela s'adaptait parfaitement à ses compétences.
Elle sourit légèrement tandis que ses mots lui amenaient de plus en plus l'idée qu'il y avait derrière tout cela. C'était bien vrai que les miko n'étaient pas tant faites pour le combat, ou plutôt qu'elles n'étaient pas éduquées dans ce sens-là. Sa prise de conscience quant à cette lacune, cette envie de vouloir bousculer un peu les choses pour qu'elles n'aient pas toujours à être ces petites choses sages et fragiles et qu'elles ne soient finalement pas livrées au bon vouloir du monde tout entier ne pouvaient que lui plaire. Elle comprenait que ce ne soit pas fondamentalement leur rôle, mais en ces temps difficiles, s'améliorer dans ce domaine ne pouvait être qu'une bonne idée. Pour elle, la combattante, il lui aurait été bien intolérable d'être à la merci des autres sans pouvoir se défendre. Elle n'était pas toute puissante, avait ses propres faiblesses et devoirs, n'était peut-être pas aussi libre qu'elle aurait voulu le prétendre, surtout quand elle s'attachait elle-même à des idéaux, mais elle se sentait l'être un peu plus de cette manière. Elle préférait mourir plutôt que de se rendre sans combattre. De toute façon, pour ce qu'elle était, il n'y avait pas vraiment d'autre alternative.

Shura n'avait jamais eu beaucoup d'expérience dans l'enseignement. Très tôt déjà, elle avait préféré fuir d'éventuels maîtres pour forger son art de sa propre façon, c'était à la fois une grande force et une immense faiblesse, mais elle avait un caractère trop tranché pour pouvoir se raisonner sur ce genre de sujet.
Était-elle capable d'expliquer ses raisonnements, d'apporter sa conception des choses aux autres de manière à ce qu'ils puissent la retenir et l'appliquer ? Elle n'en était pas certaine, mais cela ne la freinait pas pour autant. Cela faisait partie de ses aspirations. Elle voulait devenir un véritable maître dans son domaine et il y aurait un jour où on l'appellerait sensei. Elle voulait fonder sa propre école, transmettre son propre style, laisser son nom quelque part dans l'histoire de son domaine, de manière à ce que l'on soit fier de tout ce qu'elle avait pu construire.

Arigatô, Riku-san, d'avoir pensé à moi pour cette tâche, remercia-t-elle simplement, un sourire sur les lèvres, lorsque sa compagne eut fini de parler.

C'était sans doute une bonne opportunité pour toutes les deux, aussi elle n'avait aucune raison de lui refuser cela, juste quelques conditions à ajouter.

— Ça me ferait très plaisir de vous enseigner quelques techniques, à toi et aux autres miko de Koumyou, par contre... je ne vais pas pouvoir rester très longtemps ici. Je ne suis venue que pour le tournoi et il va falloir que je retourne dans mon clan assez vite.

On l'attendait. C'était du moins ce qu'elle voulait penser et elle ne se souciait pas tant du fait que cela puisse être plus un espoir que la vérité. En d'autres circonstances, peut-être aurait-elle tiré parti la souplesse des ordres qu'on lui avait donnés pour rester bien plus longtemps et profiter de ce qu'on lui offrait ici, mais aujourd'hui, elle n'en avait pas la moindre volonté.
Geki se trouvait bien loin de Fuu et cela faisait trop longtemps déjà qu'elle était partie. Elle s'en rendait compte encore plus cruellement maintenant qu'on lui proposait de prolonger son séjour et une soudaine amertume commençait à voiler son cœur.

— Malheureusement, je pense pas pouvoir rester plus d'un jour ou deux, la route est longue jusqu'à chez moi, mais ça nous laisse toujours l'occasion de voir quelques points si tu es prête à y consacrer le temps nécessaire.

Elle sourit de plus belle. Se sentait-elle prête pour un entraînement intensif ? En serait-elle capable ? C'était bien ce qu'elles allaient voir en tout cas et Shura en était plutôt curieuse. Ça lui ferait peut-être du bien aussi, de passer du temps en compagnie d'une autre archère, de quelqu'un du même domaine qu'elle, car elle ne voyait pas Riku comme une simple miko.

— Est-ce que ça te conviendrait ? Ce sera sans doute assez soutenu, alors tes camarades et toi, vous devrez vous accrocher, ajouta-t-elle avec un air de défi.

La serveuse leur apporta finalement leur sake et, si elle était d'accord sur sa proposition, dans ce cas, il ne leur restait plus qu'à trinquer !



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mar 18 Oct - 22:57

Riku retient un petit cri de joie quand la nouvelle tomba, ainsi l'archère d'Eiichiro accepter son offre, c'était merveilleux. Loué soit Gekigami qui lui avait permis de participer à ce tournoi.  Grâce à cette rencontre la religieuse pourrait se perfectionner, offrant aux archers du temple une formation qui leur permettrait de se défendre contre les ennemies qu'ils pourraient rencontrer. La mercenaire avait cependant quelques conditions, ce qui ne surpris pas le moins du monde la miko. Elle lui demandait déjà beaucoup, la moindre des choses étaient de trouver un arrangements qui leurs irait à toutes les deux. Riku l'écouta sans l'interrompre, il était normal que sa nouvelle amie ne puisse s'éterniser dans les parages, son pays et ses amis devaient lui manqué. Peut-être que d'autres contrats l'attendaient également. En tant que miko, Riku mettait un point d'honneur à satisfaire ceux qui lui demandaient service, de la manière la plus rapide et la plus complète. Jamais elle ne laisserait un détail au hasard, ou elle ne partirais sans s'assure que ceux qui l'avaient demandé soit satisfait. Il en allait sûrement de même pour la brune, elle avait l'air de quelqu'un de fiable et soigneux.

Shura lui offrait néanmoins un court entraînement avant son départ et la religieuse sourit de plus belle. Cela leur ferait une sorte d'essaie, ça leur permettrait de voir ce qui allait ou non et ça laisserait du temps pour que chacune s'entraîne et progresse à son rythme. Pour sa part Riku était du type acharné, quand elle tenait à faire quelque chose elle y consacrer du temps,  aussi longtemps qu'il le fallait, sans relâche jusqu'à ce que le résultat soit à la hauteur. Quand Shura lui demanda d'un ton de défi si elle et ses consoeurs tiendraient, ses yeux brillèrent de détermination.

-Ca me convient parfaitement. Nous avons l’habitude de repousser sans cesse nos limites, qu’elles soient physiques ou mentales, alors nous tiendrons.

Combien de fois avait elle du pousser son corps ou son esprit en dehors des limites ? Rien que l'utilisation de son pouvoir la poussé sans cesse dans ses derniers retranchements. Folie ou pas, elle n'avait jamais hésité une seule fois avant de s'en servir pour aider autrui. Cela n'avait rien à voir avec un entraînement d'archer, à part peut-être la détermination. Pour ne pas sombrer dans la folie elle luttait avec son esprit pour chasser les mauvaises pensées, son corps encaisser sans rien dire la douleur physique de ces patients. Son corps et son esprit avaient donc l'habitude de la douleur et de la fatigue. Ce n'était pas vraiment pareil, mais pour Riku, il n'y avait aucune différence, quand on voulait, on pouvait. Shura serait sûrement un professeur assez dur, mais pour obtenir des résultats il fallait être exigent envers soit même. Tirée de ses pensées par la serveuse, la petite miko pris son verre et le leva pour trinquer en ajoutant joyeusement.

-J'ai hâte de commencer, je veux savoir jusqu'où tu es capable de nous mener Shura-sensei.

Certes, la mercenaire n'était pas encore vraiment un professeur, mais Riku tenait à ce que chacune ait sa place bien précise. Tant que Shura aurait ce rôle d'enseignante, elle l'appellerait ainsi, pour lui témoigner le respect qu'elle lui devait. Mais également parce qu'il était logique d'appeler un maître ainsi. Cela instauré des limites entre l'amitié parfois fragile entre un maître et ses élèves. Les autres mikos se plieraient d'avantagent aux exigences de la brune si elle la prenait pour un maître confirmé. Les religieuses de Koumyou n'étaient pas méchantes, mais parfois un peu pointilleuse, hors elle avait un grand sens du respect et il ne leur viendrait jamais à l'idée de manquer de courtoisies envers un sensei.  Tout sourie Riku commença à parler de ce qu'elles faisaient au temple la plupart du temps, elles avaient surtout en ces temps troublait, peu de temps pour elles, mais elles étaient toutes conscientes de leurs limites. Souvent leurs entraînements étaient basiques, peu poussé, on demandait aux archères de savoir tirer juste, mais on ne privilégiée pas l'excellence. Riku expliqua tout cela à Shura tandis qu'elle fêtait la place de la brune dans le tournoi. La miko ne manqua pas de la féliciter encore, vraiment impressionné et ravie pour elle.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mer 21 Déc - 1:25

La réponse de la miko avait tout pour lui plaire. Elle ne se débinait pas à l'évocation de la difficulté, ça avait même plutôt l'air de l'emballer et c'était bon signe. Shura ne connaissait pas vraiment l'état d'esprit d'une miko ni jusqu'à quel point l'une d'entre elles pouvait faire preuve de capacités martiales. Bien sûr, ce devait être loin de sa propre caste où l'on était entraîné dès le plus jeune âge et où les valeurs qu'on leur inculquait n'avaient rien à voir avec celles du reste du monde. Elle  pouvait aisément comprendre ces choses-là, car elle avait besoin de s'intégrer aux gens ordinaires sans se faire remarquer, mais elle se demandait jusqu'où Riku serait capable d'aller.
Au cours du tournoi, elle avait eu brièvement l'occasion d'observer son aptitude à l'arc et elle en voyait déjà quelques qualités et défauts. Ce serait un bon moment pour elle pour progresser. Elle se demandait de quelle manière elle avait appris. Avait-elle un maître, quelqu'un qui les formait au temple ou devait-elle apprendre par elle-même, à force de travail et d'observation ?

— Parfait ! Répondit-elle simplement en souriant.

Prenant son verre de sake, elle le leva dans sa direction et elles trinquèrent, à sa réussite, mais aussi à ce début d'amitié et à ce nouveau contrat.

C'était presque étrange. Shura n'était d'ordinaire pas si sociale et elle était plutôt du genre à rester discrète, à s'évader au moment où on n'avait plus besoin d'elle. Si elle n'avait pas rencontré Riku, elle serait probablement déjà en train de rentrer. Même sans les derniers événements qui avaient bouleversé sa vie, même sans quoi que ce soit, elle était comme ça, dévouée aux siens. Elle ne supportait pas d'être inutile.
La présence de Ryuuketsu avait-elle changé sa manière d'être avec les autres ? Elle commençait à prendre l'habitude de ne plus être seule, même si tout cela n'avait pas fait d'elle une personne vraiment plus extravertie que d'ordinaire. Avec lui, c'était un peu différent.

La jeune femme sourit à nouveau en entendant l'enthousiasme de sa partenaire. Elle aussi avait hâte d'un certain côté, même si ça ne durerait pas très longtemps et qu'elle était aussi impatiente de retourner à Fuu pour y retrouver son quotidien. Silencieuse, elle l'écouta avec plaisir parler du temple, de leurs occupations et de leur entraînement. Elle lui donnait là quelques premiers renseignements. Et puis rapidement, elle finit son verre.

— Si tu as hâte, alors c'est encore mieux ! Pas besoin de perdre plus de temps, je crois que ni toi ni moi ne sommes très portées sur la boisson, tandis que le kyujutsu... Elle rit légèrement. Commençons dès maintenant, si tu veux bien et aussi si tu connais un endroit où nous pourrions nous entraîner.

Sensei. On ne l'avait jamais appelée comme ça. Elle ne pensait pas vraiment mériter ce titre, pas encore. Elle ne lui avait même pas montré sa manière d'enseigner, elle aurait pu attendre pour cela... Shura aurait voulu protester, mais elle n'avait rien dit finalement. N'était-ce pas comme une sorte d'encouragement ? Ça la poussait à donner le meilleur d'elle-même en tout cas et elle ne comptait pas décevoir la petite miko.

Sans un mot de plus, elle se leva. Dès qu'elles seraient arrivées, elles pourraient commencer à tirer quelques traits et ce serait le bon moment pour lui donner ses premiers conseils.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mer 11 Jan - 22:33

Riku avala d'une traite la fin de son verre et le posa sur la table sans ménagement, toute excitée à l'idée de commencer l'entraînement. Elle fouilla dans sa mémoire pour trouver un lieu tranquille où elles pourraient s'exercer sans être dérangés. Imitant sa nouvelle amie, la petite miko se leva pour rejoindre la sortie de la ville, de là, elle prit la direction du sud pendant plusieurs minutes avant de s'arrêter au milieu de la plaine. Les alentours de la capitale essentiellement composée de plaines n'offraient pas de lieu isolé, mais en quittant la route on parvenait à s'éloigner suffisamment de l'axe principal emprunter par les gens, ce qui permettrait de s'entraîner sans être dérangé. La petite miko fini par s'arrêter au milieu de la plaine non loin d'un arbre de taille convenable, il pourrait sans mal servir de cible. Riku se tourna alors vers la mercenaire le sourire aux lèvres.

-Je pense qu’on sera tranquille ici.

Pendant quelques secondes elle hésita cependant, elle avait demandé à Shura de l'entraîner, mais que devait-elle faire ? Peut être devrait elle lui montrait ce qu'elle savait déjà faire ? Elle s'était beaucoup entraîné seule jusqu'à présent, les choses allaient changer ce qui lui plaisait bien évidemment, sans quoi elle n'aurait pas demandé à sa nouvelle amie de devenir son maître, ainsi que celui des mikos du temple. Finalement, elle décida que le plus simple était encore de demander à la petite brune par quoi elles allaient commencer.

-Shura-sensei quel est le programme ?

Encore toute excitée par cette nouvelle rencontre et par l'opportunité que lui offrait Gekigami, elle avait du mal à tenir en place, pressée de commencer sa première leçon. Riku savait cependant qu'une fois que l'entraînement débuterait elle saurait faire preuve de patience et de persévérance, elle savait prendre son temps sans laisser sa bonne humeur et son tempérament plutôt remuant prendre le pas sur le reste. Elle avait depuis longtemps appris à se tenir tranquille quand la situation l'exiger, de plus elle prenait très au sérieux cette chance qui lui était offerte et ne comptait pas décevoir celle qui lui accordée du temps. Prenant le temps de se calmer, elle inspira profondément et souffla longuement en fermant les yeux. Faire le vide dans son esprit, chasser tout ce qui était superflu pour ne se consacrer qu'à l'instant présent. Quand elle fut sûre d'être prête elle rouvrit les yeux en soufflant rapidement l'air qui lui restait dans les poumons. La bonne humeur ne l'avait pas quitté pour autant, mais l'excitation avait laissé place à la concentration, elle ne voulait surtout pas décevoir Shura et ferait de son mieux pour la satisfaire. Prenant son arc dans une seule main elle regarda à nouveau son sensei et attendit patiemment ses instructions. Allait-elle lui demander de tirer quelques flèches directement ou l'entraînement serait-il tout autre ? Peut importe, quoi que la brune lui demande elle l'exécuterait sans discuter, allant jusqu'à dépasser ses limites...


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Sam 21 Jan - 22:26

Sa compagne et désormais nouvelle élève se leva à son tour et se dirigea vers la sortie. Shura la suivit et se laissa guider jusqu'en dehors de la ville, elle lui faisait confiance pour trouver un endroit approprié pour entamer leur petit entraînement. Elles marchèrent donc pendant un moment assez long, mais cela ne la dérangeait pas du tout, elle avait l'habitude des voyages et de faire de l'exercice, se trouver en dehors d'une ville, au milieu de la nature lui allait même beaucoup mieux que les grandes villes où les ruelles étaient pleines de passants. L'air pur et frais les assaillait, c'était différent des grandes pleines d'Eiichiro, mais le paysage était aussi joli par ici.
Les deux jeunes femmes finirent par s'arrêter non loin d'un arbre qui serait parfait pour servir de cible. Les miko ne devaient pas disposer de terrain d'entraînement pour s'exercer à l'arc, devaient-elles toujours trouver divers endroits pour pratiquer ? Cela ne dérangeait pas du tout Shura, elle ne trouvait que peu d'attrait dans le fait de viser toujours la même cible dans un cadre qui ne changeait jamais. Bien au contraire, elle aimait se donner toutes sortes de contraintes et faire varier ses exercices, plus que tout, elle s'entraînait autant qu'elle le pouvait sur des cibles mouvantes pour travailler ses réflexes et sa capacité à évaluer ses tirs.

L'endroit était en tout cas au calme et comme elle le disait, personne ne risquait de les déranger. Puis Riku lui demanda ce qu'elles allaient faire.

— Je vais t'observer faire quelques tirs déjà, je n'ai pas suffisamment eu l'occasion de t'observer pendant le tournoi, alors comme ça, j'aurai une meilleure idée de ce que tu sais faire, répondit-elle simplement, légèrement souriante.

La petite guêpe était ravie de participer et surtout de diriger cet entraînement, une chose qu'elle commençait à peine à faire, puisqu'elle était encore trop jeune pour se situer haut dans la hiérarchie. Elle laissa donc sa compagne prendre le temps qu'il lui fallait pour se concentrer et commencer ses premiers tirs, puis elle l'observa attentivement s'exécuter. Son regard affûté su immédiatement déceler de nombreuses informations, maintenant qu'elle pouvait se concentrer entièrement sur ce que la miko faisait, c'était l'avantage de cette leçon particulière.
Rapidement, elle commença à corriger sa position, lui fournissant quelques explications sur les choses auxquelles elle devait faire attention et ce qu'elle pouvait améliorer pour le moment. Illustrant ses propos, elle prit à son tour son arc et lui montra comment elle faisait certaines choses, n'hésitant jamais à répondre à ses questions quand elle lui en posait.

Shura n'était pas quelqu'un de naturellement très gentil, elle était exigeante, déterminée et rigoureuse, si bien qu'elle ne laissait passer aucune erreur. La moindre chose qu'elle remarquait était soulevée et elle lui fit souvent recommencer, la poussant sans cesse à donner ce qu'elle avait de meilleur, attisant sa détermination d'archère. Pourtant, il n'y avait rien de méchant ou de malhonnête dans ses mots, seulement une sévérité presque impitoyable qu'elle essayait tout de même d'adoucir pour ne pas l'offusquer.
Bien évidemment, elle ne lui en demandait pas autant que ce qu'elle s'imposait à elle-même. La shinobi était d'une extrême minutie, intraitable sur la moindre de ses fautes et elle ne pouvait certainement pas infliger cela à quelqu'un d'autre. C'était un entraînement de l'extrême qu'elle s'imposait chaque jour et qui se basait énormément sur ses sensations et ses appréciations. Au fond d'elle-même, elle avait toujours vibré de cette féroce volonté d'être la meilleure et de se surpasser en toutes circonstances. Les seules limites qu'elle avait n'étaient que celles qu'elle s'imposait elle-même.

Cependant les choses en étaient autrement lorsqu'il s'agissait d'être professeur, alors elle se concentrait sur les propres capacités de son élève pour lui donner ses corrections et des pistes de travail pour le futur. Infatigable et passionnée, elle ne voyait pas le temps passer, tellement habituée à ne faire que ça pendant des heures entières.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 96
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Mar 7 Fév - 0:18

Shura était passionné, ça se voyait et elle prenait son nouveau rôle de professeur avec beaucoup de sérieux et se montrait exigeante. Si beaucoup d'élève pourrait le prendre mal, ce n'était pas le cas de Riku. Consciencieuse, elle cherchait sans cesse à aller au-delà d'elle-même et elle appréciée peut-être plus que quiconque les méthodes de sa nouvelle amie. Certes c'était éprouvant, elle devait sans cesse revoir sa position, ajuster ses tirs et un simple exercice lui demander beaucoup de concentration et de volonté, mais elle sentait qu'avec la fatigue qui grimpait, une certaine autonomie s'installer. N'ayant ja-mais vraiment eu de professeur elle avait appris les rudiments de l'arc avec les brigands de Doko, son village natal, ces gens un peu barbare et qualifier sans cœur ne lui demandait pas autant de rigueur lors des entraînements. Ils lui avaient appris principalement à se servir de son arc, du moment où elle tou-chait la cible, ils étaient satisfait. Shura exigeait d'elle non pas la perfection, mais ce qui s'en rapprochait le plus et pour cela elle lui indiquait la meilleure façon d'y parvenir.

La religieuse apprécia tout de suite le sérieux qu'avait pris cette première leçon, le moindre détail était analysé et corriger au besoin par la brune qui n'hésitait pas à lui faire une démonstration quand cela était nécessaire. Si la miko sentait que ses bras commençaient à la faire souffrir, que ses doigts étaient marqués par le passage répéter de la corde, sa volonté elle ne faiblissait pas, elle tiendrait jusqu'à ce que son professeur décide que la leçon était terminée. Certains auraient pu se lasser bien avant que le soleil ne commence à décliner, mais pas Riku, elle elle continuait inlassablement à s'exercer et quand Shura lui proposer de faire une pause elle soufflait quelques secondes avant de reprendre avec le même acharnement et la même passion dont elle faisait preuve quand elle venait en aide aux gens en difficulté. Ni la fatigue, ni la répétition des mêmes gestes n'eurent raison de sa détermination, elle était de toute façon bien trop heureuse de cette chance que lui offrait Gekigami en lui ayant accordé de ren-contrer une jeune fille aussi douée et passionnait que Shura.

Pourtant, quand la lumière commença à manquer elle du se rendre à l'évidence, le temps avait filé à toute vitesse et il fallait s'arrêter là. La religieuse aurait bien proposé de continuer malgré l'obscurité ; au temple elle plaçait des torches entre sa position et la cible pour pouvoir continuer; mais Shura même si elle ne paraissait pas lassé devait sans doute vouloir se reposer pour reprendre dés l'aube la route qui la ramènerait chez elle. Riku elle aussi devait retourner à ses occupations, on lui avait laissée quelques jours pour participer à ce concours, mais elle ne pouvait ignore la détresse des gens qui devaient avoir besoin de mikos en ces temps obscur. A regret elle tira sa dernière flèche et la regarda se planter dans la cible avant de se tourner vers son amie. Les yeux brillants de bonheur elle sourit largement avant de s'incliner respectueusement.

-Merci infiniment Shura-sensei. J'aurais bien aimé poursuivre encore la séance, mais je crois que le temps nous a rattrapait, la nuit tombe et tu souhaites sûrement renter.

Riku fit une pause pour reprendre son souffle quelques secondes avant de parler à nouveau, son regard se braquant vers le ciel.

-Dis-moi, je ne voudrais pas paraître indiscrète, mais quand comptes-tu partir ? Pour ma part je dois reprendre la route demain pour regagner le temple. Le travail ne manque pas en ce moment et c'est une chance que mes supérieurs m'aient accordés quelques jours pour le concours.


La religieuse eue un petit rire en repensant aux arguments qu'elle avait soigneusement préparé pour pouvoir rejoindre la capitale, ça n'avait servi à rien, son supérieur avait depuis longtemps compris ses désirs, avant même qu'elle n'ait put ouvrir la bouche il lui avait ordonnées, non sans une touche d'humour de participer aux rassemblements d'archer de Geki. Riku hésita à poursuivre, mais pris la décision de ne rien ajouter, elle fit glisser son regard du ciel jusqu'à la brune afin de l'écouter, pour peut-être pouvoir lui dire au revoir dès ce soir. Quoi qu'il en soit, cette journée resterait gravé dans sa mé-moire.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Tsuruchi Shura

avatar

Genin

Messages : 133
Date d'inscription : 23/08/2015

Feuille personnage
Age: 16 ans
Titre: Petite guêpe
Liens:

MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura) Sam 25 Mar - 18:48

L'entraînement dans son intégralité s'était plutôt bien passé. Son élève s'était pliée à ses exigences, acceptant sans protester ce qu'elle lui demandait, essayant toujours de faire de son mieux, écoutant autant ses conseils que ses remarques. Bien évidemment, une simple séance, même de plusieurs heures, n'allait pas lui apporter une progression fulgurante, mais c'était déjà un bon début et elle s'était efforcée de lui expliquer un certain nombre de choses qu'elle aurait l'occasion d'appliquer et de perfectionner au fil de ses entraînements au temple, même sans son assistance.
Si la miko s'y tenait, elle allait comprendre peu à peu de nouvelles choses, transformer sa vision du kyûjutsu comme cela lui arrivait à chaque fois qu'elle franchissait un nouveau pallier de son art. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus de maître, qu'elle parcourait en solitaire cette voie où elle s'était entièrement, intégralement dévouée. Elle n'aurait pas eu la prétention de se proclamer maître ou sensei, elle pensait encore avoir de nombreuses choses à apprendre avant d'acquérir ce statut et cette réputation, avant qu'elle ne soit capable de véritablement transmettre tout ce qu'elle travaillait déjà sur elle-même. Pourtant, elle était heureuse de pouvoir commencer à en partager les prémices, c'était comme si, à chaque conseil qu'elle donnait à quelqu'un, elle posait les premières pierres, créait les fondations de l'école qu'elle voulait former, lorsqu'elle aurait longuement parcouru cette voie et qu'elle sentirait qu'elle serait allée suffisamment loin pour revendiquer ce droit.

Entièrement focalisée sur son élève, elle n'avait guère prêté attention au temps qui passait, désireuse de ne rien laisser échapper à son regard perçant et de lui offrir une leçon dont elle pourrait se rappeler encore longtemps. Le soleil déclinait pourtant, leur offrant une visibilité de plus en plus difficile sur les cibles qu'elle désignait. Cela ne gênait pas la petite guêpe qui, lorsqu'elle s'entraînait, pouvait commencer dès que les premiers rayons du soleil perçaient l'horizon, qui pouvait continuer jusqu'à ce qu'ils disparaissent totalement. C'était un autre type d'exercice et si elle n'aurait pas pu viser aisément dans l'obscurité la plus absolue, elle ne voulait pas être handicapée par quoi que ce soit, s'habituant à tous types de circonstances.
C'était sans doute de trop pour une simple miko et d'ailleurs, celle-ci devait être plus que fatiguée maintenant, entre le tournoi et la longue et rigoureuse pratique qu'elle lui avait demandé, ne lui accordant que de brèves pauses. Riku s'inclina et s'exprima verbalement pour la remercier, lui proposant d'en arrêter là pour aujourd'hui.

« Oui, tu as raison, je n'ai pas vu le temps passer, il vaut mieux s'en tenir là. » Répondit-elle simplement en hochant la tête.

Même si elle avait fait un peu moins d'efforts, elle se sentait elle aussi épuisée, presque vidée après s'être donnée à fond dans chacune des épreuves du tournoi, puis pendant ce long moment où elle avait parlé bien plus que d'habitude. L'envie de s'isoler, de se murer dans un profond silence, de s'enfouir au fond de ses pensées lui devenait presque nécessaire. De plus, un long voyage l'attendait avant qu'elle ne regagne ses terres et elle sentait déjà qu'elle était partie trop longtemps. Une angoisse planait alors dans son esprit. Ryuuketsu l'attendait-il encore ? Allait-elle pouvoir rester à ses côtés ou la renverrait-il à sa vie ordinaire, une vie où elle se vouait à son travail et donnait tout ce qu'elle avait pour progresser, mais qui lui paraissait bien insipide maintenant.

« Je ne peux malheureusement pas m'attarder davantage, j'ai une longue route à parcourir et il serait irréfléchi de ma part de rester encore ici. »

On m'attend, aurait-elle aimé ajouter. À la place, elle la gratifia d'un léger sourire.

« La prochaine fois que je serai amenée à aller à Raimei, nous pourrons probablement poursuivre cette leçon, en compagnie de tes congénères cette fois-ci. » Affirma-t-elle.

C'était tout ce qu'elle pouvait lui promettre, après tout, Kenshu était loin de chez elle et elle ne pouvait pas deviner la prochaine fois qu'elle y reviendrait. N'ayant plus rien à dire, elle la salua et lui souhaita un bon retour jusqu'au temple. De son côté, après un bon sommeil, elle reprendrait la route dès l'aube et traverserait les frontières aussi vite qu'elle le pourrait.



~
L-M-M-J-V-S-D
Disponibilités RP sur le compte Maeda Ryohei
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura)

Revenir en haut Aller en bas
 

Le tournoi d'archer (Tsuruchi Shura)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tsuruchi Shura - La petite guêpe
» BADMOONZ 3000 pts pour tournoi Haguenau 2010
» Liste pour tournoi 1500pts avec resctriction
» Tournoi CE le 21 Novembre 2009 à Rôle Games Marseille
» Commande pour un archer hobbit :)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...
...
..
..
...
.
..Robin Hood : Les Mystères de Sherwood...Ewilan RPG..
....La Sérénissime..