AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Correspondance avec le clan du Boeuf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kuhoko Keikoku

avatar

Taisho

Messages : 181
Date d'inscription : 24/09/2015

Feuille personnage
Age: 35 ans
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Correspondance avec le clan du Boeuf. Ven 6 Mai - 18:19

Une affaire d'état attendait depuis bien trop longtemps. A présent que l'automne est là et qu'un nouveau dirigeant est arrivé à Fukyuu, il était temps pour Keikoku de réparer l'erreur commise par Mitsumeru Shigeoki. Il avait fait le nécessaire pour cela, tout d'abord débusquer, puis capturer Mitsumeru, une fois fait, il lui avait fallu réunir le conseil en urgence. Et après que la vérité soit entendue il fallut trancher rapidement. Même s'il n'y avait eu nulle lutte ou morts, il y avait eu faute et cela devait être lavé.

Le conseil avait donc décidé pour une mise à mort, ils auraient pu l'envoyer être jugé à Fukyuu, mais avec ce qu'il savait c'était bien trop dangereux pour eux. C'était ainsi la seule manière de montrer pattes blanches. Après avoir rédigé sa lettre Keikoku l'attacha à la patte d'un de ses pigeons pour aller direction à la capitale. Quelqu'un le réceptionnerait et servirait de coursier pour le nouveau Daimyo. Nul doute que celui-ci sera surpris par la vitesse du plis.

La lettre a écrit:
Au sage clan du bœuf,

Tout d'abord, je tiens à vous féliciter pour votre ascension au rang de Daimyo, nul doute que vous serez un leader éclairé.

Je reviens vers vous, suite à la lettre envoyée par Mitsumeru Shigeoki l'ancien Jonin de Kenshu. Je tiens à signaler qu'à cette époque il était seul aux commandes, Kenshu ayant perdu son Daimyo et son Taisho. Ce n'est à présent plus le cas et il est temps pour notre clan de laver l'insulte envers le vôtre, c'est le but de cette lettre.

Mitsumeru n'aurait jamais dû agir ainsi et il est de mon devoir de Taisho de réparer cette malencontreuse erreur. Aussi, avec l'accord du conseil et donc de Kenshu, je tiens à vous annoncer que le Jonin Mitsumeru Shigeoki a été condamné à mort pour laver l'insulte faite à votre clan, aussi j'espère que ce geste de notre part saura calmer votre ressentiment à notre égard.

J'espère montrer ainsi la résolution de Kenshu à vouloir développer une relation amicale avec notre voisin des glaces.

Kuhoko Keikoku : Taisho de Kenshu.



Revenir en haut Aller en bas
Fukyuu Hankyou

avatar

Daimyo

Messages : 224
Date d'inscription : 20/09/2015

Feuille personnage
Age: 30
Titre: Daimyo
Liens:

MessageSujet: Re: Correspondance avec le clan du Boeuf. Ven 6 Mai - 21:59

Arrivée à la Capitale par le ciel, votre lettre a souffert de n'avoir aucun lecteur suffisamment haut placé à qui offrir ses lignes.
Pourtant, elle a atteint son destinataire, à peine plus tard que vous ne l'auriez sans doute espéré, dans une demeure où un moindre nombre de conseiller s'installait tout juste.

Ainsi, vos mots ont été transportés jusqu'à Miyuki, par un coursier que vous n'avez pas su, ou voulu, engager vous-même.
Avant même d'être lue, l'attention que vous avez porté à la manière d'envoyer votre lettre surprend l'auditoire et on la juge aussitôt sévèrement.
Subissant encore le contre-coup de son sacrifice lors de son tout jeune avènement, celui qui porte désormais le nom Fukyuu, entouré de sa cour, profitait jusque-là de l'accalmie offerte par Karizawa Tatsunozuke pour se préoccuper d'affaires non moins vitales à l'intérieur de son domaine.

Mais vous avez décidé de briser ce silence autant que les convenances attendues, et Fukyuu Hankyou, votre principal allocutaire, accuse cet état de fait avec réserve, déjà sceptique quant à ce que pourrait contenir le pli en lui-même et les intentions qui pourraient émaner de votre initiative.

Et alors que le coursier déplie la lettre sur l'ordre du Seigneur irritable, à côté de lui, ceux qui ont fait les décisions du Clan à travers les âges écoutent.
On dit : « Un pigeon pour diplomate ? De quelle facétie s'agit-il encore ? ».
❅ ❅  

Quatre jours passent avant que vous n'obteniez réponse, ou le signe de ce qui pourrait en être une. Cette dernière vous parvient finalement, portée en main propre par un Tsugi Hikyaku, un messager officiel qui se présente comme tel, transportant sur lui les symboles et les mon de son importance et de son clan.

Il se dit envoyé par Fukyuu et ne vous offre aucun nom à rattacher au message soigneusement plié qu'il vous tend. Sur celui-là, l'unique blason du clan des neiges a été reproduit, sous le lettrage, et en guise de signature vous retrouvez la devise propre aux enfants d'Itegami.
Citation :
A celui ou celle qui porte sur ses épaules la volonté de Gekigami,

Par deux fois déjà vous vous êtes joués de la bienséance malgré l'honnêteté de nos rapports. Nos aînés ont permis aux vôtres d'exister tel que vous le faîtes et pourtant vous insultez leurs promesses et leurs noms en faisant d'un pigeon le témoin de vos paroles, qui décrivent une condamnation que nous ne saurions reconnaître. Mitsumeru Shigeoki ou Kuhoko Keikoku, l’émetteur présupposé de la missive à laquelle Fukyuu répond, sont pour nous d'identiques anonymes, dont ni les noms ni l'histoire ne sauraient permettre d'assurer vos bonnes intentions. Vous vous rendez vous-même responsables de cette sentence et nous retirez, en la rendant, tout espoir que justice soit un jour faite.

L’insubordination de vos hommes en ces temps malheureux ne saurait non plus suffire à justifier les provocations d'un soi-disant Jonin.
Les mots énoncés par celui qui a entaché notre fraternité sont graves et prouvent à nos yeux l'ingérence dont vous faites preuves. Comment un titre tel que celui de Jonin peut être accordé à un homme qui babille encore le terme de "guerre" sans s'attendre à des conséquences ? Fukyuu ne peut que pleurer en constatant comment les sacrifices faits par notre Dame bien-aimée ont conduit à si peu de considération. La confiance que les Neiges Éternelles vous accorde vous est retirée, et l'insulte grandie.

Veuillez considérer désormais frontières closes. Les accords en vigueur entre les deux clans sont annulés et les populations disjointes : prévenez les fils et les filles d'Itegami qui parcourent vos terres que la Montagne les rappelle, jusqu'à ce que vous parveniez à nous prouver que vous méritez encore notre clémence.

A ces fins, les plus hautes autorités de Fukyuu vous demandent de rendre à sa famille son otage, Fukyuu Kanzen, sans lequel aucun accord ne saurait être trouvé. Puissiez-vous l'avoir bien traité jusqu'à aujourd'hui, puisqu'il sera le garant de votre vrai visage et ainsi de notre estime.
Vous trouverez le dernier laissez-passé délivré en ces heures d'Histoire tourmentée, que l'honorable Tsugi Hikyaku est ordonné de livrer lui-même au Chien Blanc.

Puissent la lumière d'Amaterasu nous éclairer toujours et l'amour des Kami nous réconforter.

Fukyuu,
Même au fond d'un volcan, le flocon continuera de briller pour son salut.
 


Où qu’il tombe
Le Flocon reste blanc, toujours
Suivi par l’Hiver.


L - M - Me - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
 

Correspondance avec le clan du Boeuf.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Frontière avec le Clan du Puma
» Mon petit clan ( enfin ce qui est peint)
» /!\ Chef de clan méchant ! /!\
» Un RP avec une jument au coeur d'or malgré son clan de cow boys?
» Figurants du Clan du Loup


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..