AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [PV] L'Élu de la Pierre silencieuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: [PV] L'Élu de la Pierre silencieuse. Lun 15 Aoû - 9:29


Tout lui apparaissait irréel, son image même dénaturée par le soin extrême qu'il avait apporté à cette dernière, allant jusqu'à tirer sa toison en une seule et unique queue de cheval, le sommet de son chef lissé à la cire et rasé de frais qu'il était, éliminant ses rouflaquettes broussailleuses, éclairant par la même occasion son visage. Lors de l'assemblée, il n'avait pas poussé le détail aussi loin, mais les sujets traités étaient ceux de l'urgence, si une bonne tenue était restée prépondérante, le solennel de ce qu'il allait accomplir à présent face à l'Empereur n'avait rien à voir avec les événements frappant l'Empire tout entier dont une toilette exagérée aurait été jugée incongrue.

Il serrait son obi carmin autour de son jinbaori impérial dont l'immaculée blancheur n'était brisée que par l'encre à ses épaules et les cordes rubicondes liant les pans du survêtement traditionnel. Il ne s'était paré que de sa dô-maru dont seul un sode, ses kote et tekkô jumeaux, ainsi que sa kusazuri légère et ses haidate étaient visibles. Symboliquement, il n'avait attaché aucun kamôn des Setsu à ses atours, lui préférant celui des Kiyooki qui ornait son kimono, bien invisible cependant sous les couches qui le couvraient.

Une fois scellé, il glissa son daisho à sa ceinture, dévisageant son reflet sur une vaste plaque de bronze prévue à cet effet. Il se retourna vers celle qui représentait son monde et qui l'encourageait de son regard, y trouvant une sérénité telle que tout cela lui semblait n'être qu'un rêve, car il aurait dû sentir ses jambes ployer sous son poids ou au moins flageller au vu de l'entreprise qu'il se préparait à mener à bien.

Sa demande d'une entrevue avec la plus haute hiérarchie du pays avait été honorée particulièrement vite au vu de la conjoncture en Yokuni, sept jours depuis qu'il l'avait produite auprès du Lion de Boya, persuadé que les temps n'étaient pas mûrs pour cela et que sa réception ne se ferait que bien après que le chaos s'abattant sur le territoire sous le regard d'Amaterasu ne fut pacifié, quand bien même la chose était elle possible.

Il avait ainsi passé cette semaine dans le calme de la compagnie de celle qui deviendrait sa femme, s'était isolé dans le conseil et la méditation auprès de la voix du Chat ou avait veillé au déroulement des échanges entre la hatamoto des flammes et celle dont le choc n'était toujours pas passé d'apprendre qu'elle fut devenue l'incarnation du Phénix en lieu et place d'une autre qu'il respectait tout autant.

Enfin, alors qu'il franchissait le seuil des appartements réservés aux héritiers du brasier éternel, il se senti détaché de son clan de naissance, laissant derrière l'encadrement de la large porte le Taisho du Nord, pour faire place à un homme en pleine transition, le choisi d'un Dieu souhaitant être officialisé comme tel par la dernière autorité qu'il reconnaissait au dessus de lui dorénavant. Il n'eut pas longtemps à attendre depuis l'encadrement, rapidement rejoint par l'hôte d'Iha Naga, à moins qu'elle ne l'eut jamais véritablement quitté, si silencieuse et discrète était-elle, malgré l'incroyable beauté dont ses jeunes traits étaient porteurs. Pour autant, il ne se sentait en aucun cas l'âme d'un traître et son cœur allait toujours au feu de Moegami, sa démarche n'ayant pas pour but de briser sa loyauté au clan qui l'avait vu naître, mais celle de n'entretenir aucun secret pour le Fils des Cieux lui-même.

Le propos de sa visite avait déjà été abordé dans le pli cacheté préparé de longue date qu'il avait fait remettre par Keisan Zuku au souverain céleste aussitôt eut il quitté la salle où s'était déroulé le conclave qui avait réunit tant de noms si prestigieux, ce fait ayant dû encourager l'Élu de l'Omikami à le recevoir. Ainsi et quelques instants plus tard, il se retrouva à faire face à la haute porte le séparant du Trône Impérial.

Ce fut uniquement accompagné de l'héritière des Zenmyo cette fois ci qu'il pénétra la vaste salle épurée, celle-ci lui apparaissant instantanément écrasante si vidée des sommités qu'elle avait accueillie des jours plus tôt. Dans un silence absolu, il s'agenouilla au centre plénier de la pièce afin que tout les regards puissent le juger aussi justement qu'il était possible de le faire, sorti son daisho de son obi et le produisit à sa droite où sa main directrice ne pourrait guère pouvoir le dégainer, d'autant plus que les sageo de ses fourreaux étaient fermement noués aux tsuba de ses sabres.

Enfin, ses mains à plat devant lui, ses doigts se faisant face, il s'inclina au point que son front toucha terre et ne bougea plus de cette position jusqu'à ce qu'on lui invite à le faire ou à parler ainsi, sa respiration aussi apaisée que son surnom ne le laissait entendre.


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Zenmyo Miseki

avatar

Kannushi

Messages : 572
Date d'inscription : 27/04/2013
Age : 103

Feuille personnage
Age: 15
Titre: Kannushi sans Seigneur
Liens:

MessageSujet: Re: [PV] L'Élu de la Pierre silencieuse. Jeu 27 Juil - 17:47

La princesse des pierres apparaissait irréelle, comme à son habitude, un très large et ample uchikake sur épaule. Ce fourreau de soie aux mille nuances de fleurs, qui, si long, faisait habituellement trop formel, trop sérieux, inadapté, trouvait ce jour-là toute sa raison d'exister. Aucune manche ne pouvait être trop longue, dut-elle caresser le sol, pour une rencontre avec l'impératrice. Il n'y avait de toute façon aucune poussière sur laquelle pouvait passer les grandes fleurs écloses au bas de son kimono, au sol du palais impérial. De ses autres kimono, au dessous de son uchikake, on en percevait que le blanc du furisode, couleur des morts, alors que leurs motifs ou leurs kanôn étaient entièrement avalées par le lourd vêtement sans ceinture. Son visage est serein, ou vide selon les différents avis de ceux qui auraient pu la voir. C'étaient les traits d'une déesse ou d'une pierre sans yeux, ni nez, ni bouche. Rien ne semblait pouvoir ébranler l'enfant étrange sur laquelle se dessinait cet air neutre ; rien ne pouvait même la toucher. Habillée avec une formalité extrême, l'héritière d'un autre monde réussissait cependant à contraster avec les dorures du haut palais. Sa peau blanche indiquait effectivement qu'elle avait peu l'habitude d'être exposée au soleil. Au sein du luxe, la lumière était d'une nature différente si bien que les regards continuaient néanmoins à se tourner vers elle. Ses pas lents la menèrent cependant au même endroit que le bushi devant elle, pourtant elle demeura quelques pas en retraits, à sa droite. Cette demande d'entretien n'avait pas été transmise par sa propre action. Statue vivante, la divine étrangère laissait faire son élu, en ces lieux illuminés. Lorsqu'il s'inclina, son buste fit de même, mais moins bas, de part son propre lien de sang, bien que lointain, avec la détentrice du pouvoir.


Revenir en haut Aller en bas
http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/
Birei L'Empire

avatar

Maître du Jeu

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2016

MessageSujet: Re: [PV] L'Élu de la Pierre silencieuse. Dim 31 Déc - 18:22

Bien que les demandes de visites s’ajoutaient sans cesse, étalant sur des mois entiers l’attente d’une simple et trop courte entrevue, il en existait quelques rares qui soient prioritaires. On avait donc fait en sorte de dégager un temps bref pour recevoir l’honorable bushi élu et la jeune hôte d’un Kami qui ne manquait pas de partisans. Avec leur seule présence, la salle presque vide semblait écrasante dans son immensité. Les décors d’une qualité exceptionnelle et les richesses qu’on y avait entreposées pour illustrer tant la grandeur que le côté sacré de l’Empire et de son représentant ne pouvaient pourtant être admirés par les têtes toujours baissées qui pénétraient ces lieux.
L’atmosphère calme et silencieuse était sans doute pesante pour ceux qui s’y rendaient si rarement, peu habitués à côtoyer les êtres les plus célestes de ce monde. Ils n’en auraient pas pour longtemps et bientôt, ils pourraient retourner à leur vie terrestre.

Un temps passa, rendu probablement long par l’attente, avant que l’on annonce l’arrivée de l’Empereur. Les bruits de pas étaient si feutrés qu’ils étaient à peine perceptibles. De sa présence, il ne demeurerait qu’une ombre derrière le voile presque opaque qui protégeait l’hôte d’Amaterasu des regards des mortels.

« Konnichiwa, Zenmyo-san, Amadotsu-san. » Sonna tranquillement la voix désormais connue d’Asahi.

La jeune dame de compagnie avait pris sa place habituelle, non loin de l’Empereur, prête à écouter ses mots silencieux et à les retransmettre aux deux visiteurs. Son visage lumineux présentait un simple et digne sourire, à la fois accueillant et légèrement distant.

« Vous avez demandé audience, l’Empereur est prêt à écouter ce que vous avez à lui dire. »

Sa voix claire et mélodieuse les incitait à s’exprimer librement, sans aucune volonté de les mettre mal à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [PV] L'Élu de la Pierre silencieuse.

Revenir en haut Aller en bas
 

[PV] L'Élu de la Pierre silencieuse.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Selon prof Sauveur Pierre Etienne Aristide pap fè ront pot nan Afrik di Sid
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» VOILA LE PATRON DE MICHELLE PIERRE-LOUIS


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
..
..
..
...La Sérénissime...
.......