AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Sano, géant impassible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sano

avatar

Sohei

Messages : 57
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Sano, géant impassible Ven 19 Aoû - 0:56



Sano
☼ Nom : Kujo, mais il l'ignore
☼ Prénom : Sano

☼ Âge : 28 ans
☼ Sexe : Masculin
☼ Statut : Sohei
☼ Arme(s) : Nul besoin de ces choses futiles.




POUVOIRS ET MAITRISES


  • Feu Intérieur : Le feu brûlant au cœur de Sano lui permet de cautériser ses propres blessures par un simple effort de volonté. Le processus, quasi instantané, ne peut bien évidemment pas être utilisé sur quelqu'un d'autre. Ce pouvoir permet, de fait, de désinfecter par le feu ses blessures et d'en accélérer grandement la cicatrisation naturelle. Cependant, en utilisant ce pouvoir, Sano se prive pendant une durée variable des autres dons de Moegami selon la gravité de sa ou ses blessures (environ une heure pour une plaie profonde mais sans gravité, peut aller jusqu'à une journée entière dans le cas d'un membre tranché).

  • Fonte Universelle : En prenant un objet en main (ou en apposant ses mais sur) et en y concentrant sa chaleur, Sano est capable de le brûler (papier, bois, ...) ou de le faire fondre (métal). Le processus est très rapide (d'instantané pour du papier à quelques secondes pour une lame) mais nécessite l'immobilité de son utilisateur et ne peut affecter directement des êtres vivants vivants (même s'il est possible de faire fondre l'armure que porte quelqu'un). Le feu ou le métal fondu ainsi créé ne saurait blesser les mains de Sano, mais le reste de son corps y est normalement exposé.



  • La Paroi du Volcan : Presque aussi solide qu'une paroi rocheuse, Sano encaisse les coups et les blessures mieux qu'on pourrait l'attendre d'un être humain. Il est capable de supporter sans broncher n'importe quel coup (ou série de coups) ordinaire quel que soit sa puissance. Cependant il n'absorbe que l'onde de choc de l'attaque et n'ignore bien sûr pas les dégâts que celle-ci pourraient lui occasionner. Par exemple, un coup de katana dans le ventre ne saurait l'empêcher d'avancer ni même ne pourrait ralentir sa progression, mais l’hémorragie abdominale en résultant sera elle bien réelle.



☼ Physique :

Dire que cet homme est grand serait un euphémise. Du haut de ses deux mètres quinze il dépasse des foules de la tête et des épaules et semble bien incapable de passer inaperçu. Taillé comme une montagne, et aussi impassible qu'elles, sa musculature impressionne et son allure entraîne la méfiance de ceux qui l'entourent. C'est une aura presque palpable, une sensation de malaise qui pousse les gens à l'éviter. Ses yeux jaunes sont cernés par des cendres et son visage toujours froid, cela ne contribue certainement pas à le rendre  sympathique aux yeux des autres. En plus d'habits simples, comme le veut la sobriété moniale, il porte un bandana sur la tête et un mâlâ bouddhiste autour du cou.




☼ Caractère :

Autrefois il était bienveillant, souriant, il aimait rire et s'adonner le coeur léger à la prière et aux rigueurs de l'entraînement, persuadé que les Kamis et la discipline des siens étaient tout ce qu'il leur fallait pour garder le monde à l'abri du mal. Mais depuis la destruction de son temple, son regard sur le monde a changé. Bien qu'il soit toujours dévoué aux Kamis et aux hommes, il est désormais convaincu que la prière et l'entraide ne suffiront pas à guider le monde vers la lumière et l'illumination. Il est déterminé à supprimer les créatures malignes de ce monde de ses propres mains, dusse-t-il damner son âme pour y parvenir et se voir retiré du cycle karmique.

Aujourd'hui, Sano est tout entier dédié à ce but et celui-ci guide chacune de ses actions. Il ne parle jamais plus que nécessaire et s'il n'hésite pas à porter secours ou assistance à ceux qui, à ses yeux, le mérite, il est d'avantage enclin à châtier ceux qui ne le méritent pas. Sachant sa présence désagréable aux autres, il ne cherche pas à s'imposer et ne reste jamais longtemps au même endroit, préférant vivre sur les routes de la générosité que les gens accordent aux moines, aussi réticent soient-ils à la lui accorder.


Convictions☼ Les clans : Pour Sano, les clans ne sont qu'une division arbitraire des mortels. Il leur accorde en soit peu d'importance et se moque bien de savoir de quel clan viennent ses interlocuteurs. Le mal est présent partout et ignore les frontières, alors pour le combattre il doit faire de même.

☼ Les Kamis : Ayant été élevé dans un temple, les Kami occupent une place très importante pour Sano. Entités garante de l'équilibre du monde, ces êtres veillent sur leurs créations et ainsi il convient de les louer et de les remercier. Cependant il est récemment apparu à Sano que leur influence sur le monde était loin d'être parfaite et qu'une purge du mal était nécessaire. Quand aux Yokai, une majorité d'entre eux serait justement à supprimer de la surface de la terre. Des Kitsune ayant détruit son temple, et tué ses occupants, il leur voue une haine particulièrement farouche.

☼ Le système féodal :Les puissants doivent protéger les faibles de ceux que le mal à perverti, ainsi est supposé se dérouler le système féodal. Le système en lui-même n'est pas mauvais, mais il a visiblement été gangréné par des puissants ignorant les besoins et les souffrances du peuple et abusant de leur position. Ceux-là doivent également être purgés.

☼ Les organisations :Ayant grandi dans l'isolement d'un temple, il ne connait pas les organisations non officielle du monde extérieur et ne s'y intéresse de toute manières pas, à tord sans doute. Il a probablement entendu les noms de la Main ou de Kara au détour d'une discussion dans une auberge mais il ne sait concrètement presque rien d'elles.

☼ Les derniers événements : Ce sont ces attaques qui, par la destruction de son temple, l'ont fait sortir de son isolement. Ce sont elles qui l'ont poussé à vouloir détruire le mal dans le monde entier car la prière et le désir de protéger seuls se sont révélés bien insuffisants pour sauver ceux qu'il aimait. Il ne comprend pas la torpeur et cette injustice ne fait que renforcer sa colère et sa détermination à supprimer le mal partout ou il le rencontrera.


Histoire

Ariake. Il sait qu'il est né là-bas mais il n'a jamais vu cet endroit. Alors qu'il n'était qu'un nourrisson, on l'a emporté loin de sa famille. Pendant plusieurs jour il a voyagé, buvant le lait d'une femme qui n'était pas sa mère, ne connaissant du monde extérieur que les replis d'un lourd manteau de voyage et les bruits de sabot du cheval qui les portait. On l'avait finalement abandonné dans ce qui allait devenir son foyer : un temple bâti sur une pente du volcan de Kazan. C'était de l'ânesse de l'écurie qu'il recevait sa pitance, et des moines qu'il recevait sa nourriture spirituelle.

Quand il fut plus grand on lui expliqua, on lui apprit qu'il y en avait un autre comme lui qui arpentait le monde, qu'ils étaient des jumeaux. On lui expliqua aussi pourquoi on l'avait abandonné, pourquoi les jumeaux étaient dangereux. On le rassura, s'il vouait sa vie aux Kamis, et ne les trahissait jamais, il pourrait vivre heureux et faire le bien autour de lui sans s’inquiéter du démon qui dormait dans son cœur. Jamais il ne sut son nom de famille, jamais il ne chercha à savoir quoi que ce soit sur les siens. Il s'appelait Sano, c'était le seul nom qu'il ne connaitrait jamais et cela lui convenait. Chercher à prendre contact avec sa famille serait risquer d'apporter sur eux la honte et le déshonneur d'avoir gardé en vie un démon. Ils avaient été courageux et compatissants envers lui, et il les remerciait chaque jour dans ses prières de lui avoir permis de vivre. Chaque jour il demandait à ce que ce frère qu'il ne verrait jamais soit protégé et préservé du mal.

Très vite il grandit, il grandit et grandit encore, il semblait ne plus vouloir s'arrêter. En même temps qu'il grandissait, sa musculature se développait de façon impressionnante. Il faut dire qu'il n'était pas chanceux, le démon dans son corps lui jouait des tours disait-on, et chacune de ses mésaventures contribuait à l'endurcir. Ainsi sa force et son endurance grandissaient au même rythme que lui. Il ne quittait que rarement le temple et passait ses journées à prier, s'entraîner aux arts-martiaux et effectuer les diverses corvées nécessaires à la bonne marche du temple. De temps en temps ils recevaient des visiteurs, des pèlerins, des marchands de passage, des vagabonds ou de simples voyageurs. Comme tout bon jeune homme il se laissait émerveiller par des histoires sur le monde au delà du volcan. Un jour un voyageur venant de Kenshu raconta avoir vu un jeune homme lui ressemblant gagner une compétition de pugilat à Geki, la capitale du clan. Impossible de ne pas penser qu'il s'agissait là de son frère, déjà il dépassait les autres jeunes de son âge qu'il avait pu voir d'une bonne tête. Pendant les jours qui suivirent il s'imagina ce frère qui était là-bas, quelque part, et qui ne savait même pas qu'il avait un frère.

Il devint adulte pour de bon et par là-même un Sohei à part entière. Contrairement aux autres moines il s'entraînait uniquement à mains nues, ses gros doigts et ses paumes larges ne lui permettaient pas de manier avec dextérité la naginata qu'affectionnait beaucoup d'autres Sohei. Impossible non plus pour lui de tirer à l'arc ou de manier une de ce armes au manche plus petit qu'un seul de ses doigts. Mais cela ne le dérangeait pas non plus. L'entraînement n'était qu'un moyen d'atteindre une perfection physique, il n'y avait nul besoin réel de se battre, les Kamis les protégeaient.

Il commença à accompagner les autres moines quand ceux-ci se rendaient dans d'autres temples. Il put ainsi visiter Yokuni et rencontrer des religieux de tout les clans. Il n'avait jamais été très l'aise avec les mondanités et, ajouté à son naturel un peu gauche, il jouait le rôle du bouffon du groupe. Tous riaient de bon cœur avec lui tout en lui sommant gentiment de faire plus attention. Ils l'aimaient beaucoup et il le leur rendait bien. C'était des jours heureux.

La vie continua ainsi pendant de longues et agréables années, rien ne venant troubler la paisible vie du temple, hormis les voyages occasionnels. Pourtant son paradis s'effondra en une fraction de minutes, sans qu'il ne puisse rien y faire, sans même qu'il ne s'en rende compte. Il avait été envoyé en ville pour faire des courses et était sur le chemin du retour quand il avait vu la fumée. Il s'était hâté de rentrer au temple pour découvrir les ruines encore chaudes de l'endroit qui l'avait vu grandir. Il resta debout devant les gravats pendant quelques minutes avant d'être interrompus par une compagnie de soldats menés, apparemment, par le Seigneur Gekidô en personne. On lui expliqua brièvement qu'ils poursuivaient une bande de Kitsune en maraude et quand il parut évident aux samurai que le pauvre moine n'en savait pas plus qu'eux sur la direction qu'ils avaient prise ils le laissèrent seul.

Toutes ces années de prières, toutes ces années à louer les Kamis et à parfaire leur entraînement martial pour ce résultat ? Ils n'avaient pu offenser les Kamis d'une quelconque manière et tout ceci ne pouvait signifier qu'une seule chose : en réalité, les Kamis sont incapable de protéger les hommes. Essuyant les larmes qui coulaient sur ses joues de ses mains pleines de cendres il se releva. Si les Kamis n'avaient pu protéger ceux qu'il aimait, s'ils ne pouvaient protéger personne du mal en ce monde, alors il fallait supprimer le mal. Fouillant les ruines à la recherche du peu qui était encore récupérable, il enfourna tout dans un petit sac de toile qu'il jeta sur son épaule et quitta les lieux pour toujours, emportant avec lui les courses qu'il ne pourrait plus partager avec les siens.


Alors qu'il croyait réserver son ire aux Yokais, le nouveau regard qu'il portait sur le monde lui prouva qu'il était resté aveugle tout le reste de son existence. Partout les forts abusaient les faibles, partout on volait, tuait ou pire encore. Mendiants, paysans, artisans, samurai, kuge, ... partout et à tout les niveau se trouvaient les germes du mal. La tâche qu'il s'était fixé était impossible, il le savait, et pourtant il continuerait à suivre le même but. Là où ses pas le mèneraient il détruirait toute forme de mal qui se présenterait à lui, puis ses pas le conduiraient ailleurs et il recommencerait. Il recommencerait jusqu'à ce qu'un jour le mal le détruise lui, ou jusqu'à ce qu'il ne soit plus capable de combattre. Gâcher sa vie dans une quête impossible ne le gênait pas plus que cela, après tout il n'aurait jamais dû voir le jour. Si cette vie qu'un acte de bonté avait sauvé servait à supprimer un peu de mal en ce monde, alors elle avait un sens. Et si une vie, une âme, devait être sacrifiée pour faire ce qui se devait d'être fait, autant que cela soit celle d'un démon.




A PROPOS DE VOUS
☼ Prénom/Pseudo : Yoshifumi/Senkô
☼ Age : Le même
☼ Sexe : Le même
☼ Expérience de rp : La même
☼ Pourquoi ce clan ? Tiens, il n'y avait pas cette question avant.
☼ Si vous venez à partir, imaginez la fin et/ou l'accomplissement de votre personnage: Rien de spécial.
☼ Comment avez-vous trouvé/connu Saigo Seizon ? Il se trouve être dans les favoris de mon navigateur internet. Surprenant, pas vrai ?
☼ Donnez nous votre avis sur le forum (design, histoire…) : J'ai eu l'occasion de le faire maintes fois.
☼ Plutôt tarte aux fruits ou gâteau chocolat ? Les deux, je suis gourmand.


Dernière édition par Sano le Lun 22 Aoû - 23:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 57
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Sano, géant impassible Sam 20 Aoû - 1:46

Fiche terminée.
Ou tout du moins en l'attente de vos demandes de corrections éventuelles.
Revenir en haut Aller en bas
Daiyuki Raiken

avatar

Taisa

Messages : 160
Date d'inscription : 07/07/2014

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Second du Dragon de l'Est
Liens:

MessageSujet: Re: Sano, géant impassible Sam 20 Aoû - 6:13

Il m'apparaissait indispensable que je m’attelle à la correction de ce personnage dont j'ai appris la volonté d'existence il y'a uniquement deux jours tout au plus avec mon second compte, très concerné par Sano. Du coup, déjà, merci d'avoir proposé un frère jumeau que je n'attendais pas le moins du monde ! Allez ! N'attendons plus pour lire et commenter cette histoire !

Pouvoirs et Maîtrise:


  • Pour Feu intérieur, il me faut une limite de cicatrisation et une contrepartie en conséquence. Autant que faire ce peut, j'aimerais que les pouvoirs et maîtrises soient dorénavant décrites de pieds en cap dans la présentation, comme ça, la validation d'un personnage ne sera pas partielle.

  • Fonte universelle est très puissante décrite ainsi... Il va me falloir la contrepartie en conséquence, comme pour le premier pouvoir, pour valider un don pareil.


J'aime beaucoup la maîtrise qui illustre tout à fait la résistance de Sano !

Je pinaille un tout petit peu, jumeaux, mais si on doit en être des vrais de vrais, les yeux bleus, je sais pas si ça colle  Razz

Oh mon Kami... En plus de me faire un Jumeau à Raiken, tu parles du Temple du Volcan de Kazan... C'est lui qui s'est fait briser ? C'est là que Kodan a trouvé l'inspiration pour faire commande de son arme emblématique ;__; Tu m'émeus !

Une histoire simple et efficace comme tu sais le faire, je ne vois rien à redire à tout ceci. Juste une petite relecture, y'a des oublis et des errances que tu pourras corriger sans problème !

Bref, pas grand chose à voir de plus que ce que j'ai dis là haut ! M'est avis que ton sohei foulera bientôt les terres de son pas en quête de justice !
Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 57
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Sano, géant impassible Sam 20 Aoû - 14:24

Pour ce qui est des yeux je savais en l'écrivant que c'était pas bon. Mais pour y remédier je vais devoir faire appel aux talents de notre chère fondatrice pour recolorer les yeux de mon avatar.

Pour les pouvoirs je pense que le soucis principal vient du fait que les contreparties ne sont que sous-entendues et non clairement explicitées. On en discute de vive voix ce soir et ça sera vite réglé.

Je relierai vite fait l'histoire quand je serai sur ordi dimanche soir ou lundi, comme ça tout sera nickel !

Pour le temple, désolé de te décevoir mais ce n'était pas volontaire, j'ignorai qu'il avait déjà été évoqué ailleurs ^^" (mais ça n'en est que mieux).
Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 57
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Sano, géant impassible Lun 22 Aoû - 22:43

Désolé pour le double-post.

Pouvoirs modifiés comme convenu, couleur des yeux modifiée dans la description (l'avatar suivra dans un délai indéterminé) et histoire relue pour corriger quelques imperfections. Tout devrait être en ordre maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: Re: Sano, géant impassible Lun 22 Aoû - 23:49

Allez, C'est ok pour moi ! Ton TC est validé !, tu connais la voie, jeune et guilleret moinillon !


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sano, géant impassible

Revenir en haut Aller en bas
 

Sano, géant impassible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Horloge ! Dieu sinistre, effrayant, impassible [...] ♦ Amy (L) & Lilieth
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe VII
» Mens sana in corpore sano (21.05 - 11h09)
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe IV
» ϟ MENS SANA IN CORPORE SANO ϟ EVENT VI ϟ Groupe III


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..