AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Histoire de gardiens [Finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Histoire de gardiens [Finit] Sam 10 Sep - 17:42

Cela faisait plusieurs jour que Sayu et Riichi étaient partis, sans Kô, pour se remettre de l'étrange aventure qu'avait enclenché l'étrange Inugami-mochi. Kô avait déserter les thermes depuis un bout de temps, vu que le rendez-vous avec ses derniers avait été fixé ailleurs et dans longtemps... Kô s'ennuyait trop aux sources chaudes donc il ne chercha pas la petite bête et il reprit la route... Vers nulle part en vérité... Il se contentait de suivre les avis de recherche des criminels connus, sans plus s'investir. La possession de Sayu le faisait travailler. S'il avait eu un gardien, se ne se serait jamais produit. Il en étais convaincu. Mais il ne comprenais pas, son père lui avait pourtant dit que son gardien c’était manifesté à l'age de 15 ans... Alors pourquoi il n'avait toujours pas de gardien ? Pourquoi aucun gardien ne c'était manifesté ? Son père lui aurait mentit, ou bien serait-ce parce qu'il ne mérite pas de gardien ?

C'est avec ses questions en tête que Kô marchait, seul. Il avait quitté la ville de Boya pour aller dans la campagne environnante. Il profitait calmement du temps clément tout en réfléchissant a son futur d'Omnyouji. Il pouvait bien rester seigisan, mais sans gardien il arriverait un moment où il ne pourrait plus continuer sa mission d'Omnyouji et il ne voulais pas que cela arrive. Étrangement, c’est parce qu'il savait que sa profession étais en jeu qu'il ressenti à quel point il y était attaché. Seigisan avait beau être une occupation autant voir plus importante qu'omnyouji, il se dit que l’arrêter ne le gênerais pas plus que cela en vérité. Alors qu'Onmyouji... C'est un métiers unique qui apporte tellement. Il ne voulait pas changer de métier.

Il suivit un chemin pendant un petit moment puis il vira et sortit des terrains battus pour rentrer dans une sorte de champs d'herbe. le paysage y étais magnifique, les montagnes dans son dos et l’étendu verte face à lui. Quelques maisons perçaient ce champ et il pouvait voir la propriété Itsuki au loin. Il avait fait tant de chemin, mais il était revenue sur ses pas. Il hésita à aller voir ses parents. Mais il se dit que c’était une mauvaise idée donc il se ravisa. Il se demandait comment aller sa réputation... Autant il n'avait pas peur pour sa famille car le grand-père avait des relations, autant il avait très peur pour lui. Cela l’étonnerait qu'on le couvre. Tout ça à cause de cet assassin ! Sans la pression qui lui avait fait subir, il étais sur que lors de sa rencontre avec Kurome-sama il aurait sut la procédure... Il s’arrêta là. Avec des "si" on pourraient refaire l'histoire. Et puis il avait apprit qu'elle étais devenue Kannushi... Donc il étais sur qu'il serait le derniers de ses problèmes. Enfin il c'était le meilleur des cas. Mais il n'avait pas si peur que ça. Elle pouvait très bien dire une chose, mais il pouvait en montrer une autre et ainsi prouvé qu'elle avait tort. En plus il avait un don de la nature : son charisme !
Il savait très bien qu'il pouvait se mettre les paysans dans la poche et il savait qu'il ne faut pas sous-estimée les relations des paysans, il en était la preuve vivante. Et puis de toute manière il fallait bien que.... Une voix ?

Kô entendit un rire ou des pleurs féminin... Il ne savait pas se que c’était mais cela venait du vent. Il ne voulut donc pas se lever pour voir se que cela fut. Et puis que se soit des rire ou des pleurs, il n'avait aucunement envie de draguer aujourd'hui. Il se replongea dans ses pensées. Il réfléchit à sa carrière et à se qu'il pourrais faire s'il n'étais plus onmyouji. s'engager en tant que samouraï ? Aucune chance, vu ses connaissances dans la matière du maniement d'armes... Et puis n'était-il pas trop vieux pour les rejoindre ? Pourquoi pas chez les ninjas ? Hors de question, il y a trop de chance qu'il soit déjà fiché par ces derniers.... Alors il ne reste plus que religieux... Ou marchand... Il ne savait pas quoi penser. Soudain il entendit des bruit de pas sur le chemin au-dessus. Il resta couché, feintant ne pas avoir entendu la personne marchait derrière lui.


Dernière édition par Itsuki Kô le Mer 5 Oct - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Dim 11 Sep - 0:25

C'était par une chaude journée que Chiaki commençait à entamer son retour à Kenshu.

Elle était plutôt contente d'être allé à Boya, c'était une ville assez animée et accueillante. Les bienfaits des sources chaudes ont eu un réel effet sur elle, c'était si agréable et reposant. Elle y reviendra peut-être.

Depuis quelques jours Aki était assez étrange. Il lui arrivait de regarder dans le vide pendant des heures entière. L'agacement de Chiaki s'est vite ressenti lors du départ. Aki était introuvable malgré ses appels.
Elle avait la sensation qu'il n'était pas loin. Après plusieurs heures de recherche dans la ville, Aki était toujours introuvable. C'était bien la première fois qu'ils n'étaient pas ensemble depuis toutes ses années, c'était plutôt étrange pour elle. Une sensation étrange lui parcourait le corps. Il se passait quelque chose. Ayant vérifié le village, la jeune femme se dirigea en direction de la forêt. Elle était persuadée qu'Aki était par là. Mais où  ?

L'air frais environnant de la forêt était rafraîchissant avec la chaleur actuelle, cette tranquillité était quelque chose qu'elle appréciait. Le calme fut de courte durée lorsqu'elle remarqua une boule de poil tentant de sortir avec peine de la rivière. Le soulagement se lisait sur le visage de Chiaki, elle sortit la boule de poil de l'eau et se mit à rire. C'était si adorable de voir Aki dans cet état, lui qui évitait tout contact avec l'eau depuis leur arrivée à Boya.
La jeune Onmyoji essayait tout de même de demander pourquoi il était parti sans rien dire, mais ça revenait au même que de parler à un mur.
Quoi qu'il en soit il était temps pour tous les deux de rentrer, Chiaki retourna sur un chemin à la sortie de la forêt tout en rigolant de la scène qu'elle avait vue.
Elle remarqua alors une plaine dégagée et un jeune homme allongé sur l'herbe verdoyante. Elle n'y fit pas attention et continua sa route, ce qui n'était pas le cas d'Aki qui sauta en direction du jeune homme. Elle n’eut pas le temps de le rattraper qu'il était déjà à sa portée. Les humains ne pouvaient pas voir Aki ce n'était pas en soit dérangeant par contre ce qui la gênait, c'était l'attitude d'Aki. Lui qui ne s'approchait pas aussi facilement des humains, c'était très étrange.

Chiaki se mit sur ses gardes et s'approcha doucement du jeune homme pour récupérer son esprit gardien en toute discrétion.

« Euuh … Excusez-moi, vous connaissez la route pour aller en direction de Kazan ? »
Elle espérait ne pas faire peur au jeune homme de cette façon et qu'Aki revienne rapidement sans faire d'histoires.




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Dim 11 Sep - 12:29

Alors qu'il faisait tout pour ne pas être vue, il entendit le bruissement de l'herbe. Mais cela lui paru étrange... Comme si un rongeur venait vers lui. Surpris, il tourna légèrement la tête et entendit une femme lui demandant son chemin. Il allait se lever, nonchalant malgré un profond agacement et lui répondre comme si de rien n'étais.... Mais il vit à la place une boule blanche courir vers lui avec un drôle de regard. De part la distance qui les séparait et le temps restait à observait le ciel, il eu l'impression que cette chose était bien plus grosse qu'elle ne l'étais en réalité. Il se mis à courir à l'envers, se servant de ses bras et de ses jambes pour fuir la chose. Il aperçut la femme venant vers lui et pris conscience des distances... Il se stoppa net et rougis un peu, avant d'observer la scène. Il était clair que cette femme mentait et qu'elle pourchassait cette boule blanche, mais pourquoi mentir ? Il ne chercha pas trop et il attrapa la petite boule de poil dans ses mains, faisant attention de ne pas lui faire mal. La petite boule était étonnamment douce mais humide et une légère chaleur montrait bel et bien qu'il s'agissait d'un être vivant. Il se releva et fit face à la femme, enfin. Il la surpassait bien de 10 centimètres, mais cela ne l’étonna pas plus que ça. Ce qui l’étonna vraiment, c'était la finesse de ses traits, ses habits d'assez bonne facture et enfin ses étranges blessures sur son corps. Qu'était-elle ? Il arrêta de supposer et pris enfin la parole, comme si la scène gênante d’avant n'avait pas eu lieu.

<< Bien le bonjour, demoiselle. Kanzan se trouve exactement à l'ouest d'ici. Mais pourrais-je savoir quelle est cet être étrange, et surtout si cet le seul être non-humain de ce lieu ?>>

Pour un fois, il ne faisait pas dans la finesse... En même temps, ils l'avaient sorti de son plaisir tranquille, leur avait surement caché leur lien... Donc elle pouvait être totalement une Yokaï. Et si elle disait que non, il aviserait. D'ailleurs, il garda l'étrange créature dans sa main droite qu'il tendit vers la femme. Après tout, il n'était pas un monstre mais un chasseur de monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Dim 11 Sep - 18:59

 À sa grande surprise, le jeune homme était capable de voir Aki, et même de le toucher. Ce qui choqua Chiaki sur le moment, c'était les mouvements qu'il fit au moment où la boule de poil avait essayé de lui sauter dessus.
À  entendre ce qu'il disait, il connaissait les autres êtres qui peuplaient Yokuni. Qui est-il ? Un simple humain n'est pas censé voir les esprits gardiens. Les apparences sont souvent trompeuses et Chiaki en avait fait les frais quelque temps auparavant.
Sa tentative d'approche ne devait pas être une des meilleure certes, mais l'attitude de l'étrange jeune homme la mit sur ses gardes.
Elle se mit à sourire à l'étrange jeune homme devant elle comme pour lui dire qu'il n'avait rien à craindre.


« Je suis désolé si mon esprit gardien vous a dérangé. Je pense être une humaine tout ce qu'il y a de plus humain. »

Quand elle observa le jeune homme, elle eut un pincement au cœur, il avait l'air mélancolique d'une certaine façon. La boule de poil ne s'était pas calmée malgré qu'il était tenu par le jeune homme, il essaya de lui monter sur la tête.  
Chiaki était étonnée de voir Aki agir de la sorte avec un étranger.


« Oh .. Je suis désolé, mais je pense qu'il vaudrait mieux que vous le lâchiez. Il n'aime pas être tenu de la sorte.  D'ailleurs, je ne me suis pas vraiment présentée. Ishikawa, Ishikawa Chiaki. »

Elle espérait que le jeune homme ne lui en demanderait pas plus sur elle, pour sa sécurité et celle d'Aki.




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Dim 11 Sep - 23:36

Kô fût totalement surpris par la réaction de la femme . Il ne s'attendait pas à la voir sourire après ce qu'il avait dit... Surtout que son sourire n'étais pas moqueur, ni provocateur... C'était un sourire doux, vrai, celui que fait une mère à son fils pour le consoler. Il fut fortement touché par se sourire. Mais il le fut encore plus lorsqu'elle lui expliqua que c’était son gardien. Elle lui dit même son nom. Il se rendit compte de l'erreur qu'il avait fait et ne put s’empêcher de lui rendre son sourire... Mais malgré les efforts qu'il mettait pour le rendre jovial, voir enjôleur, il ne pouvait pas cacher sa mélancolie. Il répondit alors :

<< Je... Je dois avouer que vous m'avez surpris. Je ne m'attendait pas à croisé une compère Omnôji ici...>>


Il eu un courte pose en disant compère... Il n'allait bientôt plus faire partie de cette fonction s'il ne trouvait pas le moyen de se procurer un gardien, alors pourquoi se désigner comme compère. Il allait devenir le plus inutile de la Triade et il ne pouvait rien faire. Son sourire perdit de sa chaleur et il reprit avec un ton n’arrivant pas à masquer sa tristesse :

<< Enchanté de vous rencontrer, Dame Ishikawa. Je suis Itsuki Kô, héritier de la famille Itsuki, religieux et marchand depuis trois générations. C'est un réel plaisir de vous rencontrer... >>


Il se courba gracieusement devant la femme. Il aurait été vraiment heureux si il l'avait rencontré dans de meilleure circonstance. Mais toute ses choses qu'il avait sur la conscience.... Il en avait marre de les retenir pour lui.

Alors qu'il allait se relever, il desserra l'étreinte qu'il avait sur la petite chose. Il se retrouva le dos droit, mais avec une boule blanche sur la tête et qui semblait si plaire. Cela était de trop. Il craquât émotionnellement et se lança dans un rire qui se changea peu à peu en larmes sur ses joues. Ce n'étais pas une explosion de pleur, mais plutôt une sorte de façon assez discrète de pleurer. Il ne faisait même plus attention à son image. Il avait bien trop de poids sur le cœur pour s'en soucier. Il se laissa retomber sur le sol, les larmes au yeux.

Il sécha assez vite, mais resta quand même dans une triste humeur. Il se tourna alors vers la femme, mais avant de croiser son regard il se ravisa

<< Je suis vraiment qu'un raté, n'est-ce pas ? Incapable de reconnaitre un simple gardien... Incapable d'avoir un simple gardien...>>


Dernière édition par Itsuki Kô le Mer 14 Sep - 22:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Lun 12 Sep - 16:15

« …. »

Dans le silence, elle continua d'observer le jeune homme qui commençait à parler avec une faible voix. Lui aussi était un Onmyoji.
Chiaki, c'était doutée rapidement de la nature du jeune homme au vu de la réaction d'Aki. Ce qui la rassura légèrement.
Elle n'avait jamais entendu parler de la famille Itsuki lorsqu'il se présenta. Au moins, elle savait son prénom, Kô.
La jeune femme était assez intriguée. Peut-être que les kamis les avaient réunis ici pour une bonne raison ?
Alors qu'il essayait avec tant bien que mal de se relever, Aki avait profité de l'occasion pour lui sauter dessus et élire domicile sur sa tête.  Soudainement, le garçon fut pris d'un rire nerveux. Chiaki qui observait la scène avait fait signe discrètement à son esprit pour qu'il reste avec lui.

Lorsque Itsuki-san se releva, elle avait remarquée que ses yeux étaient bien rouges. Il avait dû essayer depuis longtemps de garder ça en lui. C'était assez triste dans un sens. Chiaki voulait faire quelque chose pour l'aider. Elle essaya de réfléchir un court un instant à ce qu'elle pourrait faire pour qu'il se sente mieux.

Elle l'entendit parler alors ''un raté ? Incapable de reconnaître un simple gardien ? Incapable d'avoir un simple gardien ? '' … À ses mots, Chiaki comprit le malaise du jeune homme. Cela avait dû être difficile de garder tout ça pour lui. C'était la première fois qu'elle voyait un Onmyoji sans esprit gardien, ce n'était pas vraiment  quelque chose qui la choqua plus que ça.
Maintenant, elle comprenait pourquoi Aki se sentait bien en sa présence. Ça expliquait d'ailleurs le comportement étrange de sa boule de poils depuis quelques jours. Peut-être qu'il cherchait le jeune homme ? Ou autre chose …


« On n'est pas un raté parce qu’on n'arrive pas à faire comme les autres. Chaque personne est unique et différente. Ce n'est pas pour autant qu'il faut abandonner et se dire qu'on est inutile »  
Elle avait dit ce qu'elle pensait sans faire attention comment elle l'avait formulée.
Au même moment, elle caressa la tête d'Aki qui était toujours sur la tête d'Itsuki-san et se remit à sourire.

« Tu sais, je suis sûr que tu ne regardais pas au bon endroit. Au fond, on a tous un gardien qui veille sur nous en permanence. »

Une hésitation l'envahi. Peut-être devait-elle raconter son histoire avec Aki ? Elle ne savait pas vraiment. Était-ce utile même ?
Alors qu'ils étaient tous les deux assis dans cette plaine verdoyante à discuter, la jeune onmyoji ressentit une vive douleur. Cette sensation n'était pas agréable, elle ne voulait pas inquiéter le jeune homme à côté.
Cette douleur, elle la connaissait bien. Elle ressentait clairement un danger, mais où ? Et pourquoi maintenant ? Tout a l'air paisible pourtant. Dans la foulée, elle remarqua le manège d'Aki qui sautait sur la tête d'Itsuki-san. C'était étrange.
Aki était-il en danger ? C'est vrai que ça peut devenir énervant pour le jeune homme d'avoir une boule de poils lui sauter sur la tête. Allait-il faire quelque chose ? Elle n'était pas rassurée, mais ça l'étonnait qu'il puisse devenir violent envers Aki.
L'idée lui passa très vite en observant la scène.
Chiaki se releva et recula légèrement et prit un peu de distances envers Itsuk-san. Pourquoi ? Elle avait ressenti quelque chose et c'était de plus en plus proche.




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Jeu 15 Sep - 0:01

Kô fût surpris par les paroles de Ishikawa-san. Elle avait raisons, il avait exagérée sa situation par peur, mais en vérité, il n'était pas vraiment dans une situation critique... Il allait ouvrir sa bouche pour lui répondre qu'elle avait raison, qu'il n'avait été que trop pessimiste. Mais il fut surpris quand la femme caressa la boule de poil sur sa tête. Leur corps était très proche... Ou du moins, celui de la femme était proche de son visage. Dans n'importe qu'elle situation, il n'aurait rien éprouvé, mais elle avait commencé à tisser les liens,contrairement à l'habitude que Kô avait. Il est vrai qu'à force de jouer les Don Juan, ce lié d'amitié avec une personne du sexe opposé rend très mal à l'aise. Ainsi, il se tut et rougit un peu, de manière discrète.

Elle rajouta que les gardien veillait sur nous à chaque instant. Et il ne pouvait qu'affirmer cette vérité. Il est vrai que depuis sa plus tendre enfance il vivait avec, dans sa demeure, l'esprit gardien de son grand-père, un inugami au magnifique pelage flamboyant, Ainsi, il accepta cette affirmation. Il remarqua alors qu'elle avait tout de suite oubliez le vouvoiement pour passer à un tutoiement qui ne lui déplut guère. Elle semblait aussi troublé et recula un peu et se leva... Il ne comprit pas trop pourquoi mais il essaya de prendre un ton assez serein et dit:

<< Vous avez raison, Dame Chiaki, mon gardiens attend peut-être quelque chose de ma part... Les esprits sont des choses que l'on ne peut pas expliquAÏE !!>>

Kô s’arrêta soudain dans sa phrase. La créature qui avait décidé d'élire domicile sur sa tête venait de le mordre !

Tout se passa alors si vite ! Kô vit débouché une forme canine droit sur lui. La petite boule blanche allât se cacher immédiatement derrière Kô. La forme noire fonça droit su Kô mais à la derrière seconde, il fit une embardé et se retrouva face à la boule blanche, les babines retroussées. Alors Kô eu un réflexe instantané. Il se leva en rculant d'un bond et hurla :

<< HIKOTSU* ! STOP !>>

La créature canine se stoppa net. Kô fut alors surpris que la créature se clame et surtout qu'elle réagissent au nom d'Hikotsu... Mais avant de pensait autre chose, il entendit une phrase ne lui étant pas destinée dans sa tête:

<< Tu laisses Itsuki-san tranquille ou je te fait découvrir mon estomac !>>

Kô ne compris pas du tout la situation et il resta même bouche bée un certain moment avant de réagir. Il se retourna vers Chiaki et lui dit, avec un air incrédule :

<< Je rêve ou cet inugami viens de parler dans ma tête... En plus il vient de dire mon nom... Je...>>

Il suposait bien sûr que cette créature pouvait être son gardien... Mais il restait tout de même bouche bée face à cet être majestueux.

*Hikotsu : Flamme Habile.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Sam 17 Sep - 0:22


La situation avait changé au moment où Aki avait mordu le garçon, une chose était arrivée entre Chiaki et Kô. Le petit esprit s'était réfugié derrière lui très rapidement.
La chose qui était arrivée brusquement ressemblait à un inugami. Il imposait sa présence de par sa taille et la puissance qu'il dégageait. Chiaki n'avait pas eu le temps de reculer plus loin qu'elle aurait voulu et sentait la chaleur émaner de la bête, c'était une chaleur étouffante. Il n'avait qu'une envie, c'était d'attaquer Aki. Il aurait pu le manger d'une traite s'il l'avait voulu, mais bizarrement, il c'était arrêté lorsque Itsuki-san lui avait hurlé de s'arrêter.
C'était étrange, il avait réagi au nom de Hikotsu. Comment Itsuki-san pouvait-il connaître son nom ? Plein de questions lui passèrent par la tête à cet instant. En observant Kô, qui était encore un peu sous le choc de la scène, elle comprit un peu la situation. Cette inugami pouvait être l'esprit gardien du jeune homme, qui n'a pas vraiment aimé le comportement de mon Aki envers lui. Donc il aurait décidé de se montrer aujourd'hui après tout ce temps ? Elle devait en être sûre pour éviter un danger quelconque et rassurer Itsuki-san.
Alors qu'elle allait expliquer à Itsuki Kô ce qui se passait, la petite boule de poils sauta sur la gueule de l'inugami et se mit sur sa tête, plus exactement entre ses oreilles, tout en sautillant et se mit à dire une chose étrange.


« Et bien alors ? Je pensais que tu ne voulais pas apparaître devant ce garçon ? » 

Aki paraissait plutôt satisfait de la situation, alors que l'inugami n'avait pas bougé depuis. Il avait l'air de le connaître en fin de compte. Mais pourquoi ne bougeait-il pas ?
La jeune onmyoji sentait qu'elle devait intervenir, Aki avait l'air d'être à l'origine de tout ça. Elle devait reprendre la situation en main.


« Aki, ça suffit maintenant reviens. »
Calmement, elle l'avait rappelé à elle, il n'avait pas bronché vu la froideur de Chiaki à cet instant. Elle n'aimait pas agir de la sorte avec lui, mais c'était inévitable au vu de la situation. Alors que la petite boule blanche était revenue vers elle, l'inugami était sortie de son silence en se tournant violemment vers la jeune femme.

« Ce n'était pas prévu en effet. Tout est de ta faute. »

L'inugami en colère faisait face à la jeune femme, elle n'avait pas reculé au contraire, Chiaki ne comptait pas laisser son esprit gardien se faire malmener. Itsuki Kô n'avait pas vraiment bougé depuis, il regardait la scène avec attention.

« Dit moi, serais-tu lié d'une quelconque façon à ce jeune homme ? » La bête regardait avec insistance Kô, tout en le dévisageant. Elle pensait avoir compris l’identité de l'inugami, elle ne pouvait que supposer pour le moment. Elle regarda un instant Itsuki, elle se sentait mal pour lui. Lui dire  maintenant ce qu'elle venait de comprendre n'était pas une solution. La relation entre onmyoji et leur esprit gardien est particulière.
Entamer la discussion était la seule chose à faire pour le moment.


« Excuse-moi, mais, c'est très impoli de vouloir montrer l’intérieur de son estomac à quelqu'un. Il y a des façons de faire, tu sais. Oh.. Pardon. Je ne me suis pas présenté, je suis  Ishikawa Chiaki une onmyoji. » Le regard de la jeune femme avait changé, elle ne devait pas avoir peur ni même fléchir. «  Si tu comptes combattre, pourquoi pas. Mais je ne me retiendrais pas, surtout quand il faut protéger quelqu'un de cher pour moi. Tu comprends n'est- ce pas ? » Son regard, c'était détourner sur Kô, la bête l'avait remarqué et avait fait de même.

« Je n'ai aucun ordre à recevoir de vous… Humaine. Tout est de votre faute. »

« Notre faute ? Je dirais plus que c' est de la tienne et celle de ton maître. Dit moi, pourquoi le regardes-tu comme ça ? Qu'a-t-il fait pour autant te blesser ? J'aimerais vraiment savoir, s'il y a quelque chose qu'il puisse faire, je suis sûr qu'il fera tout pour avoir lui aussi un compagnon, un ami avec qui être.  Tu dois le comprendre mieux que personne, la souffrance et la solitude qu'il éprouve non ? Il serait peut-être temps d'être à ses côtés pour le guider et le protéger. Le monde peut être cruel, il l'est dotant plus quand nous sommes seuls. Les humains sont faibles par nature, ils empruntent parfois la voie de la facilité et c'est pour ça que les esprits gardiens veillent sur les humains en permanence. Nous qui sommes onmyoji, nous le comprenons mieux que quiconque. Ce lien unique avec la nature, avec les esprits, nous avons cette chance unique de pouvoir être avec vous. Oh pardon… Je m'emporte. Je-Je trouve cela un peu triste. Je suis sûr qu'au fond, tu attendais le bon moment pour aller vers lui…»

Chiaki était beaucoup trop ému. Elle ne pouvait contenir plus longtemps ce sentiment. C'était la gorge serrée et la boule au ventre qu'elle prit Aki dans ses bras. « Jamais je ne supporterais d'être séparé d'Aki. Je ne vois pas mon avenir sans lui. Il est si important- … »

Aki, c'était rapprocher de ses joues mouillées, il se frotta à elle pour la rassurer et lui dire que tout allait bien.
L'inugami avait écouté ses paroles avec attention, il ne disait toujours rien.




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Sam 17 Sep - 2:25

Kô reprit le dessus sur ses émotions lorsque Chiaki appela Aki. Il se rendit compte trop tard qu'il était au centre d'un conflit qu'il ne maitrisait pas. Il ne put être témoin que des différentes scènes. Il fut surpris d'entendre la voix de la petite boule de poil L'inugami, car tel était sa nature, commençât à parler de plan. Il ne fallut que très peu de temps à Kô pour initier une réflexion sur la nature du plan. Il fut surpris lorsque le chien éthéré sembla dénoncer Chiaki comme coupable. L'onmyôji comprit que l'esprit lui même ne savait pas vraiment pourquoi il était là et surtout pourquoi la boule blanche avait tenté de blesser son maitre. Du moins, il pensa que cela était une des raisons de sa violence.

Kô eu alors un pincement au cœur lorsqu'il vit les larmes sur les yeux de la femmes. Elle semblait réellement se soucier de lui, alors qu'elle venait tout juste de le rencontrer. Et la relation qu'elle entretenait avec son gardien rayonnait presque. Cette vision lui rappela alors un souvenir. Kô reprit alors les choses en main. Il avait sa théorie en tête et surtout il sentit que le loup gardien allait encore se montrer trop défensif.

<< Vous le protégez alors qu'il est la cause de tout ceci ! Comment est-ce po-...

- Hikotsu, stop !>>

Il dicta cet ordre de telle manière que même un samouraï se serait prosterné devant lui dans la même situation. L'Homme repris le dessus sur les émotions et les sentiments, se qui lui rendit toute sa prestance d'un coup, comme si un soleil renaissait. Il continua alors, montrant tout de suite sont retour à lui par sa manière d'être assez charismatique :

<< Tu es mon gardien, n'est-ce pas ? Alors tu devrais savoir que je sais me défendre moi même ! Cette boule de poils n'était pas un réel danger, donc arrête de te montrer si puéril face à cette femme qui n'a rien fait. De plus je crois avoir compris ton histoire.>>

Le gardien ne coupa pas. Il semblait ne répondre vraiment qu'au ordre de Kô, ayant une sorte de respect instinctif pour l'onmyôji, comme si, pour lui, il correspondait véritablement à son maitre.

<< Je ne sais pas d'où me viens ton nom mais je pense que tu me suis depuis plus qu'un "bout de temps". Je suis même certain que cela doit faire quelques années. Cela se voit facilement, tu te met dans la position qui m'assure le plus de sécurité. Mais tu devrais savoir que pour pas que les gens saches, il faut mieux privilégier une défense classique ?>>

Kô faisait référence à sa fonction de Seigisan. Car le principal point faible de Kô lorsque il était en Seigisan était son flanc droit, moins bien protéger que son flanc gauche.

<<  Enfin peut-importe, nous en parlerons plus tard. Mais d'abord je voudrais savoir pourquoi tu me suis depuis tant de temps ? Pourquoi ne pas t'être manifesté ? Et quel est ton lien avec cette boule de poil ?

Kô s’arrêta. Le loup regarda alors Kô avec le regard du chien que l'on vient de gronder pour avoir volé de la nourriture. Il regardât alors Aki avec une pointe de colère mais, étonnement, de gêne dans les yeux. Enfin il regardât Chiaki et
reprit son air de chien battu.

<< Je... Je suis désolée dame Chiaki. Je me suis laisser avoir par mes émotions. Je vous demande aussi ... pardon Aki-sama. Vous aviez raison depuis le début... Je vais tout expliquer. Mais il va falloir remonter à loin.>>


<< Je suis le gardien de Kô depuis ses 2 ans. Je fut là pendant toute sa jeunesse, il me donna mon nom à ses trois ans. La vie était simple. Mais lorsque est arrivé les onze ans de Kô, il se fit enlever. Je ne ressentit pas le danger qui le menaçait et il fut sauvé par un humain. Cependant, je me rendis compte que je m'étais surestimée... Et je ressentis une profonde honte de moi-même pour ne rien avoir fait pour mon maitre. Et je me dit que si Kô oublié mon existence.. alors il pourrait peut-être avoir un autre gardien. Pour cela, je décidait de le posséder et de lui chambouler sa mémoire, utilisant notre lien naturel psychique. Je voulut ensuite partir mais son grand-père me le déconseilla, mais je ne suivit qu'à moitié son conseil. Je décidai de restai mais en me faisant passer pour le gardien de son grand-père. Cela fut possible grâce à la capacité que j'ai de pouvoir me rendre visible sous une certaine forme au gens ne pouvant naturellement pas me voir. Donc en me forçant à aparaitre comme ceci à Kô, je lui fit croire que j'étais un autre inugami.

- Tu es donc l'inugami rouge de grand-père ? Mais tu serais en fait mon inugami.... Que c'est-il passer en suite ?

- au bout de quelque temps, je suis parti. Tu n'avais toujours pas de gardien et je pensai tout de suite que je devais juste m’éloigner de toi. Mais lorsque je m’éloignais, j’entendais toujours certaine de tes émotions... Mais c'était trop tard... Avant que je rencontre Aki-sama.>>


<< Nous nous nous croisâmes dans un village et je compris vite que ce petit être caché de grandes capacités. Je lui parlai de mon problème d'Omnôji et il m’expliqua que je devais retrouver Kô, pour son bien et le mien... Mais je ne savais pas comment faire... Car te dire que je suis ton gardien sous-entend que je suis la cause de tout tes soucis d'omnyôji... Alors, Aki-sama me dit qu'un jour, il me ferait revoir Kô. Et ce jour est aujourd'hui apparemment... Voilà ce que j'avais à dire...>>

Kô attendit quelques secondes. Il semblait calme... Mais en vérité, il aurait explosé à cause de ces révélations. Cependant, il n’eut qu'une seule réaction : il caressa gentiment la tête de l'animal et fit de même avec Aki. Puis il s'assit et se mit à analyser tout se qui venait d'être dévoilé, derrière un sourire qui "cachait" son immense concentration.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Lun 19 Sep - 16:10

L'inugami avait l'air troublé dans ses paroles et dans ses gestes. Kô était littéralement entrain de lui faire la morale. Sur le moment Chiaki était rassurée par la présence d'Aki, qu'elle n'avait pas fait attention à ce qui se passait autour d'elle.


C'était étonnant de voir le jeune homme être comme ça, il était plein d'assurance et d'autorité envers Hikotsu. Alors que la bête s’excusait de son comportement envers Chiaki et Aki, la jeune femme écoutait calmement et à l'entendre, son esprit gardien avait sa part de responsabilité dans ces événements.

Lorsqu'il expliqua son histoire, comme l'avait pensé Chiaki, il était bel et bien l'esprit gardien de Kô, mais à cause d'un certain événement, il avait décidé qu'il ne serait plus digne de l'être. Dans un silence Chiaki les laissait s’expliquer entre eux, elle n'avait pas à intervenir pour le moment. Alors que l'inugami continua son explication sur son lien avec son gardien, la jeune femme le serra un peu plus contre elle. À l'entendre, il voulait l'aider, elle n'avait donc pas besoin de s’inquiéter autant. Aki toujours dans ses bras, ne bougea pas, il avait l'air toujours aussi satisfait par la tournure des événements. Le soulagement se lisait sur chacun d'entre nous. Le garçon avait l'air de prendre plutôt bien ce qu'il venait d'entendre. Il était bien trop calme au goût de Chiaki, encore plus quand il s’était approché pour caresser Aki doucement.
Alors qu'il ne disait rien, Kô s'était assis dans l'herbe en souriant. Tous nos regards étaient tournés vers lui.

« Tu es vraiment timide Hikotsu-kun. C'en est presque mignon » Aki avait sauté des bras de Chiaki pour aller au plus près de l'inugami pour lui parler. « Tu aurais pu faire ça plus tôt, non ? M'enfin bon. Maintenant arrête de faire cette mine triste, tu dois te sentir mieux non ? » Le petit esprit s'était remis entre ses grandes oreilles. Il avait l'air de beaucoup aimer cette place.


Alors qu'ils attendaient, la jeune femme s'était assise à côté de Kô, laissant les deux gardiens entre eux pour le moment. Elle devait s'assurer que le jeune homme allait bien.
« Est-ce que ça va ? »




Humph:
 




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Mer 21 Sep - 23:00

Le loup laissa la petite boule de poil monter sur sa tête et reprit une expression assez neutre. Il commença une discussion avec le gardien de Chiaki.

Itsuki arrivait petit à petit à recoller les bouts perdus de sa mémoire... Mais il se concentrait tellement qu'il ne sentit pas la femme se rapprocher de lui. Ainsi, ce fût normal qu'il eu un hoquet de surprise lorsqu’il entendit Chiaki lui demandait s'il allait bien.

<< Si je vais bien... Oui... Non... Je ne sais pas... >>

Kô marqua une pause. Sans s'en rendre compte, il prit un air très charmeur et parlât sur un ton triste mais assez charmeur lui aussi. Et ce fût à son tour de parler sans rajouter le vouvoiement

<< Enfin, je veux dire qu'avant que toi et ton gardien n'arriviez, j'étais sur le point de quitter une carrière qui m’apportait tout ce qui me fallait pour vivre. C'est comme si tu venais de sauvé une partie de moi. Grâce à ta rencontre avec toi, j'ai recouvert des mémoires que j'avais perdu, j'ai retrouvé mon gardien, je... Je suis redevenue heureux...>>

Kô marquât une autre pause. C'était vrai, il était au fond du gouffre avant qu'elle arrive et puis maintenant il se sentait tellement bien. Il lui prit les mains et la remerciât du fond du cœur.... Avant de se rendre compte de la familiarité du geste. Il la lâchât et lui sourit alors d'un sourire sincère et lumineux. Il commençait à se dire que cette journée n'était pas si fichu qu'il ne le pensait .
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Sam 24 Sep - 16:37

  L'attitude du jeune homme l'avait surprise, elle n'avait pas l'habitude qu'on la remercie comme ça. Surtout qu'elle n'avait pas fait grand-chose malgré tout, elle était touchée par Kô qui semblait vraiment heureux, son visage rayonnait.

«  Je suppose que les Kamis avaient prévu notre rencontre. »
Elle laissa échapper un rire nerveux en regardant son esprit gardien.
Tout c'était bien fini finalement mais malgré tout, elle avait toujours cette sensation étrange qui la dérangeait. Le comportement de son esprit gardien n'était pas acceptable. Le fait qu'il ne lui dise rien n'était pas un problème en soi, mais plus le fait qu'il l'avait laissé seule pendant un certain temps.

Elle s'était rappelé qu'elle ne devrait pas s'attarder ici, son retour au temple Koumyou se faisait vraiment attendre. Chiaki se sentait bien, assise dans l'herbe, accompagné par Kô. Elle devait rentrer.
Elle récupéra son petit esprit qui dormait toujours entre les grandes oreilles d'Hikotsu et s'était rapproché de Kô pour lui parler.


« Il serait peut-être temps que je rentre chez moi. » * soupire * « Tu devrais peut-être en faire autant. » Elle s'arrêta un moment et lui souris à son tour, la jeune femme était plutôt intéressée par la suite des événements. Les deux onmyoji venaient de se rencontrer et un lien s'était créé entre eux assez rapidement.

Le jeune homme à côté d'elle, était toujours là, à lui sourire et à la regarder d'un air gêner ce qui l'avait gêné elle aussi.



« Eh bien … Quelle histoire. Que compte tu faire maintenant ? »




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Mer 28 Sep - 15:21

Le jeune se rendit compte qu'il était devenue séducteur lorsque la femme dit que les kamis les avait rassembler par leurs souhait. Combien de fois il avait entendu de fois cette phrase, qui sous-entendait toujours des choses plus humaine que le destin. Mais la réaction qui suivit cette affirmation le ravisa. Elle était vraiment spéciale, cette femme... Mais c'est ce qui faisait le charme de tout un chacun se côté spécial.... Mais c'est vrai qu'il n'avait jamais vu une personne se permettre de critiquer un gardien, surtout pour des questions d'humanité. Il avait trouvé ça très... non-conventionnel. Cela lui rappela la façon dont Riichi aurait répondu... Riichi et Sayu... Il lui manquait aussi vraiment... Mais il allait les retrouver ! Bientôt, la triade sera au complet.

C'est quand il pensa à la triade que la femme parlât de rentrer chez elle. Elle lui demanda s'il allait faire de même. Et un éclair de lucidité lui vint. Son couple d'ami avait surement rejoint la terre de leur mise au monde pour se ressourcer et reprendre après cet incident. C'était clair maintenant. Il devait rentré lui aussi chez lui. Mais... il se sentait mal pour la jeune femme avec lui... Alors lorsqu'elle lui demanda ce qu'il allait faire il se leva et lui dit  :

<< Je vais retourner chez moi, à la demeure Itsuki que l'on voit là bas, puis je retrouverai mes compagnons de route. D'ailleurs, pourquoi ne pas nous rejoindre ? Nous somme un groupe d'ami cherchant simplement à rendre service à notre entourage. Enfin, je te le propose, mais si tu n'as rien d'autre à faire, enfin... Surement que tu as mieux à faire que de suivre un groupe tel que le notre... Je propose cela comme ça... Sinon si tu as besoin de moi et des services que je propose avec mes amis, vas voir ma famille, elle sera à même de t'accueillir si tu lui dit que tu viens de ma part >>

Il lui refit un sourire plein de bonté et lui tendit généreusement la main pour l'aider à se redresser.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Onmyôji

Messages : 106
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Ven 30 Sep - 12:30

La proposition que Kô venait de lui faire était plutôt intéressante. C'était une occasion pour voir du pays, rencontrer des gens et en apprendre plus sur le monde qui l'entoure, le voir de ses propres yeux. Malgré tout, elle se rappela ses obligations et la situation dans laquelle se trouvait son pays actuellement.
D'un léger sourire, elle regarda le jeune homme.


« Merci pour la confiance que tu me portes. Mais je pense que pour le moment, je vais rentrer chez moi, certains religieux du temple doivent sûrement s’inquiéter de ne pas m'avoir vu depuis plusieurs semaines.. Mais je serais ravie à l'avenir de pouvoir te revoir et de rencontrer t'est amis. »


Elle se stoppa un court instant et sentait l'air frais soufflé dans sa nuque. Ahh… Elle n'avait pas envie de rentrer. L'idée qu'elle puisse voir d'autres horizons l'intéressait vraiment. Dans un soupir, elle fit un léger sourire à Kô et s'écarta du jeune homme doucement. À en regarder son visage, il était complètement différent qu'au début de leur rencontre, l'apaisement se lisait en lui. Elle savait qu'elle pourrait rentrer le cœur léger.

« Et bien, je ne vais pas tarder plus. J'espère juste que nous pourrions nous revoir assez vite. Si tu as besoin de l'aide d'une onmyoji, n'hésite pas.. Même si je pense qu'il doit y avoir d'autres onmyoji bien plus talentueux que moi. »  *soupire* «  J'allais oublier, bonne chance à toi et à Hikotsu pour la suite. »


Chiaki s'inclina légèrement pour dire au revoir au jeune homme.




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit] Mer 5 Oct - 19:52

Le jeune Onmyôji sourit lorsque la femme lui expliqua où elle allait. Il eu un même rire quand la femme dit qu'il devait y avoir des Onmyôji bien plus compétent qu'elle... Surement, mais après tout, être Onmyôji n'est pas un concours de compétences mais un art complexe dont il pouvait enfin comprendre toute l'étendue morale. Cela grâce à elle. Il répondit à la jeune femme en lui souhaitant bonne chance à elle et Aki, et qu'il espérait la revoir un jour. Il les salua le plus bas possible et s'éloigna alors d'elle laissant sa main montrer le signe de leur au revoir. Hikotsu le suivait avec un pas à la limite de la gêne. L'onmyôji déposa alors sa main sur la tête de l'animal et caressa doucement le pelage de ce loup. De longue discussion avec ses parents l'attendait, et il devait se préparer mentalement à toutes les autres révélations qui pourrais lui être faite. Il avait beaucoup de chose à comprendre mais beaucoup de temps. Il allait aussi retrouver ses amis. Il comptait dans sa tête le nombre d’explication qu'il aurait à donner et qu'il lui fallait pour que tout le monde sache soit enfin parfaitement au courant. Ainsi, il se dirigea vers la Propriété Itsuki.

Teuheu:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire de gardiens [Finit]

Revenir en haut Aller en bas
 

Histoire de gardiens [Finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La véritable histoire des Gardiens
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..