AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Eté 41] Alliance de Fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 20 Sep - 18:12

Encore un village frappé par le feu des Kitsune, et par l'horreur de la Torpeur. Cela faisait le troisième qu'il traversait, après avoir quitté la ville de Kazan au matin. La cité du volcan, si elle avait été épargnée par les Yokai ne l'avait pas été par l'autre grand fléau qui semblait avoir frappé Yokuni tout entier. Tandis que les citoyens pleuraient et priaient les Kamis de leur venir en aide, Sano avait décidé d'agir. Aucune aide ne viendrait des cieux, il l'avait bien compris en voyant brûler le temple qui l'avait vu grandir. Ce feu, destructeur et impitoyable l'habitait désormais et faisait briller ses yeux d'une haine terrifiante.


Tandis qu'il avançait dans la rue principale de la petite bourgade, le géant se demandait s'il aurait le temps de continuer son périple aujourd'hui où s'il lui faudrait s'arrêter pour la nuit ici, le Soleil déclinant à l'horizon. Sur son chemin, les hommes et les femmes cessaient de travailler, les enfants couraient se cacher auprès de leur parents et même les animaux cessaient d'émettre le moindre son. Sans doute les habitants se demandaient-ils quelle autre calamité était en train de s'abattre sur eux en la personne de ce moine qui semblait avoir été extrait du flanc d'une montagne plutôt que d'avoir grandi au milieu des hommes.


Il les ignora. Cela n'était pas les premiers à ressentir une telle méfiance en le voyant. Depuis qu'il avait entamé sa Quête, on ne le traitait plus que de cette façon. Tous fuyaient sa présence comme autant d'êtres maléfiques son courroux. Pourtant il ne voulait aucun mal à ces gens, bien au contraire. Seuls les mauvais devraient avoir à le craindre, mais la haine semblait transpirer de sa personne à un point tel que les autres êtres vivants, naturellement, le percevaient comme une menace.


Ce fut un cri qui déchira le silence qui était tombé sur la petite bourgade. Un cri d'enfant, un cri de terreur. Tournant la tête vers l'origine de ce bruit, Sano vit une bête énorme se jeter toutes griffes dehors vers un jeune garçon serrant sa petite sœur dans ses bras, essayant de la protéger de son corps frêle et chétif. Les griffes de la créature ne déchirèrent jamais les chairs de ces pauvres enfants car elle ne parvint pas à les atteindre. Usant de toutes la force et de la détente de ses grandes jambes, Sano s'était interposé et avait saisi la bête au vol, la plaquant au sol. Celle-ci, aussi rapide qu'une flèche, avait usé de sa force herculéenne pour se dégager du poids du colosse en le lacérant de ses griffes au passage.


Derrière eux, quelqu'un attrapa les deux jeunes enfants et alla se réfugier en lieu sûr. Les portes, les volets se fermèrent et tout les habitants se réfugièrent chez eux, attendant que la colère divine cesse de s'abattre sur leur vie de miséreux. Dehors, les deux adversaires se jaugeaient du regard. Sano saignant d'une vilaine griffure au torse mais ne semblait même pas s'en apercevoir. Tous ses muscles étaient bandés, près à déchaîner leur redoutable puissance d'un instant à l'autre. En face de lui, l'Inugami qui avait des années durant protégé ce village se dressait de toute sa hauteur, bavant, grognant et frissonnant de rage. Aussi nobles paraissaient-ils, tous les esprits finissaient par montrer un jour ou l'autre leur vraie nature : une nature profondément maléfique. Le temps s'était figé, les silhouettes aussi massives l'une que l'autre des deux adversaires se faisaient face. D'une seconde à l'autre, sans que rien ne permette de prévoir quand, ce calme relatif laisserait place à un déchaînement de violence sans nom.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 20 Sep - 23:48

Il venait à peine de s'éveiller, et le monde qu'il redécouvrait après 50 ans était toujours aussi laid. Non peut-être plus encore. Les humains étaient toujours aussi faibles, toujours aussi mauvais. Par défaut, il avait suivi le gamin qui l'avait accidentellement sorti de son sommeil forcé. Et maintenant il l'observait de ses yeux trop bleus en se demandant s'il ne ferait pas mieux de lui trancher la gorge séance tenante. Car ce petit humain s'était joué de lui, il n'était pas le puissant Omnyoji qu'il prétendait être, juste un amateur. Un pauvre diable qui se débattait comme il pouvait dans les ombres de ce monde où la dure loi du plus fort régnait sans partage. Appuyé nonchalamment contre le mur de bois de la maisonnée, bras croisés et regard dans le vague, Shinosuke réfléchissait. Il se sentait encore très faible, mais il savait aussi que son pouvoir revenait peu à peu. Dans quelques semaines, quelques mois peut-être, il serait suffisamment puissant pour au moins attaquer l'autre, à défaut de le tuer. Mais le kitsune eut un haussement d'épaules, cela ne lui servirait à rien, Mitsujiro le scellerait à nouveau plutôt que de l'achever. Le garçon était faible, mais avait quand même quelques tours dans son sac, et ce serait un retour à la case départ.

Alors le démon détourna le regard de l'Omnyoji en train de panser la blessure d'un vieil homme. Il fallait au moins reconnaître cette qualité à Mitsujiro : il s'impliquait dans ce qu'il faisait. Le gamin n'avait que des connaissances rudimentaires dans l'art délicat de soigner, mais il semblait réellement concerné par la douleur de cet homme qui tenait la main de sa femme comme il se serait accroché à une ancre. Néanmoins, Shinosuke savait que la seule chose qui concernait vraiment son cher "maître" était d'avoir un toit pour passer la nuit. D'un autre côté, cela rassurerait les habitants d'avoir un Omnyoji auprès d'eux. Et il n'était pas difficile de comprendre pourquoi en voyant l'état du village. Alors dès qu'il aura fini son office, ces pauvres gens terrorisés lui demanderont sans doute de rester, "pour le remercier", diront-ils. Mitsujiro fera mine de refuser par politesse et laissera ses hôtes insister un peu, pour la forme, avant d'accepter. Ainsi l'Omnyoji sans le sou aura un endroit où passer la nuit et ces gens dormiront plus tranquilles, au moins pour cette nuit. C'était donnant-donnant. Il ne voyageait avec lui que depuis quelques jours, mais il n'était pas difficile de comprendre comment la vie de Mitsujiro fonctionnait.

Pour s'éviter l'échange futile de politesses dont chacun savait pertinemment où il allait les mener, le kitsune sorti de la maison dans le soleil couchant. Il s'approcha d'une autre construction salement amochée, au bois noirci par le feu des démons. Shinosuke eut un reniflement de dédain, même le premier des imbéciles aurait sans doute reconnu là les traces du passage des kitsunes. Il savait que ceux de son espèce n'étaient pas toujours très subtils, mais de là à tomber aussi bas, c’en était presque un exploit...

Il était encore en train d'ironiser mentalement sur les déboires de sa race quand un cri déchirant lui hérissa le poil. Le temps de se retourner, Shinosuke ne vit pas l'action, mais devina qu'elle avait dû être rapide, car un homme s'était visiblement interposé entre l'esprit revanchard et sa proie.  Shinosuke ne pouvait qu'être impressionné par la force déployée par cet être humain capable de plaquer au sol un inugami enragé. Néanmoins, sa stature impressionnante laissait en effet présager d'une puissance or norme. Mais cela était pourtant bien insuffisant pour maintenir le démon qui eut tôt fait de se dégager, non sans faire sentir à son adversaire un avant-goût de sa colère. À ce moment, Mistujiro, lui aussi alerté par le vacarme, arriva aux côtés de son familier. Un regard leur suffit pour se comprendre. Malgré sa propension à l'égoïsme, le gamin n'était pas non plus un sans-coeur, tant qu'il ne mettait pas trop sa vie ne danger il voulait bien aider les autres. Surtout si cela pouvait lui rapporter ensuite. Or avec son kitsune il avait pris en confiance et osait maintenant plus facilement des actions paraissant inconscientes. Car Shinosuke était obligé de le protéger, et plus l'on impressionnait par ses actes plus l'on récoltait de louanges (et d'argent), ça Mitsujiro l'avait vite compris.  

Alors pendant que l'Omnyoji se précipitait pour attraper les enfants et les mettre à l'abri dans une maison, Shinosuke contourna doucement le théâtre du combat, silencieusement, telle une ombre. Se faisant il analysa, avec un œil entrainé par l'expérience, les chances réduites, mais possibles de l'homme et le comportement débordant de rage de l'inugami.

"Oui, je comprends, ces kitsunes ont souillé ton territoire et ces hommes t'ont abandonné. Parce que tu n'as pas su les protéger totalement, ils ont peur de toi désormais, ils te craignent, ils te haïssent et te rendent coupable de toutes leurs erreurs et de leur malchance. Mais les humains sont ainsi mon ami, des êtres faibles et rancuniers, toujours à chercher un coupable ou un dieu pour les déresponsabiliser de leurs actes. Tu dois le savoir toi qui as vécu si longtemps, et pourtant tu t'es battu pour eux... Quel courage !"

Shinosuke pouvait affirmer cela en voyant les traces de brûlures qui noircissaient la fourrure de l'inugami dans son dos. Même sans les examiner de près, le kitsune reconnaissait la marque de ses paires. Les inugamis ne faisaient pas partie des yokaïs particulièrement territoriaux, généralement ils étaient plutôt liés à un lieu en particulier ou bien suivaient l'ordre d'un autre. Aussi, si celui-ci s'était battu contre les kitsunes, c’était soit parce qu'un Omnyoji le lui avait demandé, soit parce qu'il était le protecteur des lieux. Sinon il les aurait simplement laissés passer sans s'en préoccuper, à moins que les kitsunes eux-mêmes viennent le débusquer. Néanmoins, celui-là semblait trop vieux et trop puissant pour être docilement sous les ordres d'un Omnyoji. Donc Shinosuke en déduisait qu'il était le gardien de cet endroit.

En passant derrière les combattants, le kitsune mit la forêt dans son dos, c'était sans doute de là qu'arrivait l'inugami, et donc là-bas qu'il fallait le renvoyer. La tension était palpable dans l'air, les adversaires se jaugeaient du regard, muscles tendus, prêts à se sauter dessus au moindre signe de faiblesse. Et brusquement, une flammèche pourpre s'embrassa entre eux, flottant en dansant à hauteur d'yeux, comme pour les narguer, ou les distraire. Oscillant un peu plus vers la gauche de l'homme, le feu mauve orienta leurs regards vers le couvert des arbres, à l'orée de la forêt où se tenait Shinosuke. Dans les ombres allongées du crépuscule, le kitsune était éclairé par une autre flammèche dansant près de son visage, lui donnant une allure surnaturelle.

"Viens. Il est temps de rentrer." Appela doucement Shinosuke, avec des mots simples, mais emplis de sens.

Il voulait que l'inugami le suive, il voulait le ramener chez lui et le calmer, si cela devait se faire par l'offrande de son sang, il en serait ainsi. Mais au moins, il espérait l'éloigner du village, de ces habitants faibles et apeurés. Et de cet homme qui semblait si déterminé, même si Shinosuke ne savait pas si c'était pour protéger le village ou terrasser son adversaire, ou les deux.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 21 Sep - 22:28

Ainsi il ne combattait pas seul. Mais qui était cet homme aux membres aussi fins que des tiges de bambous ? Il n'avait rien d'un guerrier et encore moins d'un paysan. Sans doute était-ce un religieux tentant d'apaiser ce Yokai en furie. Ces paroles cependant firent naître un doute dans son esprit ? Cet être était-il le maître de cette créature ? Celle-ci avait-elle échappé à son contrôle et tentait-il de la remettre sur le droit chemin ? Peu importe la raison, il apparaissait clair aux yeux de l'ancien moine que cette chose était trop dangereuse pour être laissée en vie. Il serait toujours temps de statuer ensuite sur le sort à réserver à cet étrange et énigmatique personnage.


De son côté l'Inugami ne bougea tout d'abord pas. Puis ses yeux vinrent se poser sur celui qui lui avait parlé, des yeux dans lesquels on ne pouvait lire que la rage et la folie. Autrefois un vaillant gardien, le Yokai n'était plus aujourd'hui que l'ombre de lui-même. Alors qu'il y avait résisté au départ, son combat contre les Kitsune l'avait tellement affaibli qu'il avait finalement succombé à l'appel du Yomi. Ce faisant il avait en grande parti recouvré ses forces mais au prix de sa raison et du respect de son vœu.


La bête fit un premier pas vers celui qui l'appelait, puis un second. Il se rapprochait lentement, toujours sur le qui-vive, les oreilles dressées. Il était impossible de dire s'il allait sagement suivre l'homme ou lui sauter à la gorge dès qu'il serait assez près pour le faire. Pour l'heure, Sano ne fit rien. Il hésitait à profiter de la distraction pour fondre sur son adversaire mais sa curiosité le retenait. De toutes manières, il aimait autant que leur combat ne se déroule pas au cœur du village et la forêt était un endroit comme un autre pour mettre fin à la vie de se Yokai.


Alors que seuls quelques pas le séparait de celui qui tentait de le calmer, l'Inugami se propulsa en avant et fondit vers lui les griffes en avant. Cependant son nouvel adversaire, tout aussi vif que lui, évita cette attaque soudaine sans mal.


"Tu peux le sentir toi aussi, je le sais. Alors pourquoi résistes-tu ? À moins que tu ne préfères rester esclave des humains..."


Ces mots furent prononcés dans un grognement retenu, si bas que seul Shinosuke pouvait les entendre. Et bien que l'ancien moine soit en train de se rapprocher prestement pour se joindre au combat, le Kitsune aurait sans doute le temps de répondre à son vis-à-vis avant que Sano ne soit en mesure d'entendre leur échange.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 21 Sep - 23:42

Alors que la bête s'approchait à pas lent, Shinosuke la jaugea du regard. Il nota les muscles tendus et frissonnants de rage, les griffes qui raclaient la terre avec impatience et les yeux habités d'une colère incontrôlable. Mais ce qui retenait le plus son attention était l'aura ténébreuse qui entourait son semblable, une aura lourde et emplis de folie. Il pressentit l'attaque bien avant qu'elle ne soit engagée par son adversaire. Il était clair qu'il ne se laisserait pas calmer par quelques mots doux et un ou deux artifices pyrotechniques. Mais il n'était pas encore temps de verser le sang, le village était trop proche pour cela. Alors, dans un mouvement fluide, mais sans un seul pas de trop, il esquiva simplement les griffes du yokaï, le tout avec une facilité déconcertante.

Le grondement bas de l'autre résonna jusque dans ses os, mais il était probable que lui seul put en percevoir les syllabes bourdonnantes. À ces mots pleins de haine, Shinosuke inclina la tête dans un geste d'interrogation tenant plus du canin que de l'humain. Résister à quoi ? Aux ténèbres ? Il n'y résistait pas, bien au contraire. Il les avait côtoyés de très près, s'était noyé en eux de son plein gré, et son esprit demeurait maintenant et à jamais dans leurs ombres glaciales. Une froideur qui avait emprisonné son cœur et qui enveloppait ses membres.

"La rage t'aveugle, ce n'est pas une question d'esclavage, mais d'honneur. Regarde toi, est-ce là vraiment ce que tu voulais ? Devenir cette chose hideuse et habitée par ses plus vils instincts. Non, tu étais un gardien, tu as protégé ces hommes et tu les protégeras à nouveau demain. Tu t'es juste égaré en route. Laisse-moi t'aider."

Shinosuke n'avait que peu conscience de ce que les sens humains étaient capables de percevoir ou non. Il savait juste qu'ils étaient plus faibles que les siens, bien qu'avec la perte de ses pouvoirs, ses sens avaient diminué également. Alors peut-être que maintenant il ressemblait davantage à un humain sur ce point qu'à l'époque. Quoi qu'il en soit, il ne savait pas si l'homme qui approchait son corps de géant avait entendu ses mots et à vrai dire il s'en foutait pas mal. Par contre, il aurait aimé que cet homme renonce à combattre quand il lui avait donné l'opportunité de fuir. Même si honnêtement, au vu de son attitude il n'avait pas trop compté là-dessus.

Tout en restant attentif à l'ensemble de la scène, Shinosuke tendit la main pour joindre le geste à la parole. L'autre ne semblait néanmoins satisfait ni de sa réponse ni de son attitude, aussi il l'attaqua de nouveau. Un mouvement désordonné, guidé par la rage et la douleur, que le kitsune évita sans peine. Il fit néanmoins quelques pas de plus que nécessaire, s'enfonçant toujours davantage dans la forêt. Des petites flammèches mauves continuaient à voleter autour des combattants, le but était de distraire l'Inugami pour l'amener à le suivre docilement, sans se poser de questions.

Néanmoins, Shinosuke jeta un coup d'œil à l'homme qui suivait leur combat et une flammèche plongea droit dans sa direction, visant les yeux. Si l'homme était plus habile que sa stature imposante le laissait penser, alors il l'éviterait de justesse. Sinon elle s'écraserait sur son visage en lui laissant une vague sensation de chaleur et en projetant un peu de fumée dans ses yeux et ses poumons. Le but n'était pas de lui faire mal, mais simplement de le dissuader. Et si l'homme daignait porter son attention sur le kistune après cela, alors il verrait ce dernier incliner la tête négativement à son intention, l'encourageant à abandonner ou au minimum à reculer pour le laisser agir.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Jeu 22 Sep - 22:47

Il n'avait rien entendu de l'échange. Il avait simplement pu remarquer que l'homme parlait à la bête. Pour l'heure, cet individu entraînait le Yokai vers l'extérieur du village et cela satisfaisait l'ancien moine. Il le laissait donc faire son petit manège, attendant de pouvoir décider s'il lui fallait tuer le Yokai ou également cet homme.

Celui-ci faisait danser de petites flammèches violettes, bien que l'effet sur le Yokai semblait bien ridicule, celui-ci ne cessant pas pour autant d'attaquer son "guide". En revanche cela donnait un caractère mystique à la scène qui aurait mystifié les badauds s'il y en avait eu. Peut-être que certains habitants regardaient encore la scène en cachette ? L'espace d'un instant, Sano songea que tout ceci pouvait très bien être une mise en scène pour abuser de la gratitude d'honnêtes gens. Mais il était encore bien trop tôt pour pouvoir confirmer ou infirmer cette hypothèse.


La réflexion du géant fut interrompue par la vision d'une petite flammèche fonçant vers lui à tout allure. Interposant sa grande main entre ses yeux et le projectile, celui-ci vint s'écraser sans douleur aucune sur sa peau épaisse. Un coup d’œil vers l'homme et celui-ci sembla lui exprimer qu'il ne souhaitait pas qu'il le suive. En soit, c'était là une raison suffisante pour continuer de les suivre tout les deux, la présence d'un Inugami fou furieux en étant une autre tout aussi valable. Ne stoppant pas son pas, l'étrange groupe s'éloignait lentement de la rue principale, et n'était plus qu'à quelques maisons de la sortie du village. Sano prenait, de son côté, bien garde à garder entre lui et les deux autres suffisamment de distance pour ne pas détourner vers lui l'attention du Yokai.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Ven 23 Sep - 22:45

Ce géant avait en tout cas de sacrés réflexes, mais bien sûr, une simple flammèche ne réussirait pas à le faire abandonner. Shinosuke eut un soupir lassé et évita un nouveau coup de l’autre yokaï qui commençait visiblement vraiment à s’énerver de ne rien taper d’autre que du vent. Néanmoins leur petit manège continua un moment, les éloignant toujours plus du village. Quelques fois, Shinosuke rendit ses coups à l’inugami, histoire de maintenir sa colère dirigée vers lui. D’autres fois, quand le yokai enragé faisait mine de se retourner vers le village ou vers le géant qui les suivait, des flammes mauves venaient le percuter de plein fouet, et à nouveau il reportait son attention vers Shinosuke.

Ce stratagème avait cependant ses limites aussi au bout d’un moment, l’inugami émit un cri empli de haine et fonça sur l’homme. Puisqu’il ne pouvait pas toucher le kitsune il irait prendre la vie d’autre chose. Cette fois, aucune flammèche ne put le dissuader. Néanmoins, Shinosuke avait anticipé ce moment, aussi avant même que l’homme eût fait le moindre geste, il s’interposa entre les deux adversaires. Il offrit volontairement son avant-bras aux mâchoires de la créature dont les dents aiguisées lacérèrent la peau sans pitié. Alors l’inugami émit un hurlement de douleur et lâcha sa prise. Car bien que son sang fût souillé par les pactes et le sceau qui avait volé ses pouvoirs, il restait celui d’un puissant kitsune.

À partir de cet instant, les flammes qui avaient jusque là éclairé la zone de combat furent subitement soufflées. Plongeant les adversaires dans les ombres de la forêt avec pour seul témoin la lune solitaire. Shinosuke n'avait jamais appris le maniement des armes, il n'en avait jamais vu l'utilité. Néanmoins, dans certaines situations, cela pouvait poser problème. Par exemple, quand chacun de ses coups, pourtant apparemment portés à mains nues, ouvraient de larges entailles ensanglantées dans la chaire de l'inugami. Sans doute que l'humain serait surpris et même soupçonneux face à un tel phénomène s'il le remarquait. Mais c'était bien le cadet des soucis de Shinosuke pour le moment.

L'échange était rapide et violent, le kistune prit quelques vilains coups, mais si deux ou trois griffures marquaient maintenant sa peau, il avait réussi à éviter la majeure partie des dégâts. Finalement, il réussit à propulser le yokaï contre un arbre avec une puissance bien plus importante que celle d'un humain ordinaire. La forêt sembla frissonner alors que l'inugami s'effondrait sur le sol, assommé. Puis ce fut le calme. Shinosuke s'approcha alors doucement et se laissa tomber pour caresser presque tendrement la fourrure épaisse de son pair.

"Aller, calme-toi maintenant, c'est fini. Tu es en sécurité, tu n'as plus rien à craindre. Et si tu ne veux plus protéger ces humains qui t'ont trahi, tu n'auras qu'à changer de lieu. Je peux même te conduire où tu décideras d'aller si tu veux. Alors, calme-toi."

Ignorant totalement l'humain présent, Shinosuke avait parlé d'une voix douce et réconfortante, mais aussi chargée d'un sentiment contenu, comme on retient des pleurs. Mais rien ne garantissait que l'inugami y serait sensible. Or en cet instant, accroupi près de la bête, le kitsune se rendant bien vulnérable. Car si l'autre décidait finalement d'attaquer, ses réflexes et son habileté le sauveraient sans doute de la blessure mortelle, mais rien ne lui permettrait d'éviter tous les dommages.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Ven 23 Sep - 22:59

Cet homme était stupéfiant. Agile, rapide et il cachant sans doute dans ses poings une ou plusieurs petites lames vu les blessures causées à l'Inugami. En tout cas, leur combat était bien réel.

Alors qu'ils étaient suffisamment loin du village, à l'orée de la forêt, pour que Sano se décide à intervenir, l'Inugami lui fonça soudainement dessus lassé de ne pas arriver à toucher son adversaire du moment. Mais l'inconnu fut plus rapide que lui, pourtant il préféra interposer son bras entre la gueule de la créature et sa cible plutôt que de frapper la bête d'un coup mortel. Après avoir repoussé violemment la bête contre un arbre, la sonnant quelque peu, cet étrange homme s'approcha de l'Inugami pour le supplier de se calmer.

Bien que cette tentative perdue d'avance de raisonner ce monstre étonnait l'ancien moine, la force dissimulé sous la frêle silhouette venait d'achever de le convaincre que son allié du moment ne pouvait être un humain ordinaire. Avançant dans son dos, se rapprochant du chevet de la créature, Sano décida d'en savoir plus.


"C'est inutile. Abreuve-le de douces paroles autant que tu le voudras, mais c'est un monstre et il ne mérite que la mort."


Peut-être ces paroles avaient réveillé la bête de sa semi-torpeur, mais ce fut le moment qu'elle choisit pour tenter de tuer celui qui était le plus proche d'elle. Malheureusement pour l'Inugami, et heureusement pour Shinosuke, sa main griffue ne rencontra que le pied de Sano et fut écrasée au sol. Le géant se baissa et serra de sa main démesurée la gorge de la créature, commençant à l'étrangler et se servant de son poids pour maintenir le monstre au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Ven 23 Sep - 23:44

Les mots du géant choquèrent Shin qui semblait enfin reprendre conscience de la présence de l'humain. Néanmoins, il n'eut pas le temps de répliquer par les paroles pleines de venins qui lui brulaient la langue, car qu'il capta un mouvement du coin de l'œil. Il se propulsa en arrière pour éviter le coup, mais celui-ci fut de toute façon stoppé net avant de l'atteindre par le pied du géant. On entendit l'inugami couiner de douleur, mais le son fut censuré quand l'immense main se referma sur la gorge de la bête, lui interdisant de respirer. À cet instant Shinosuke vit rouge, au sens propre.

"Lâche-le !" Ordonna-t-il dans un grondement sourd.

Il avait prévu de laisser une chance à l'humain, mais sa colère fut plus forte. Alors, moins d'une demi-seconde après que ces mots eurent franchi ses lèvres, soit bien trop peu pour permettre la moindre réaction, le coup parti tout seul. Shin eut la sensation que sa jambe venait de rencontrer un mur, et sacrément solide avec ça. Un coup par surprise sur la tempe, avec la force qu'il y avait mise, l'autre aurait dû valser. Pourtant, même s'il lâcha bien sa prise mortelle sur le yokaï, il tituba à peine. Shinosuke en fut très étonné et s'ajouta à son agacement contre cet homme celui d'avoir été tant affaibli par le seau. Le kitsune plaça alors son corps entre le yokaï et l'humain, fixant ce dernier de ses yeux rougeoyants de colère.

"Qui es-tu pour te permettre de juger ainsi un autre être vivant sans connaître ses tourments ? Qui es-tu, humain insignifiant, pour te permettre de décider qui doit vivre et qui doit mourir ? Ose le regarder dans les yeux, ose affronter sa douleur, et on verra qui de lui ou de toi, est le plus monstrueux ! Si les yokaïs sont des monstres, alors les humains faibles, pathétiques et mauvais sont pires !"

Shinosuke avait jeté ses mots avec une haine aussi brulante que le feu des kitsunes qui avaient ravagé le village et blessé l'inugami. Et pendant qu'il sermonnait l'homme, le yokaï se releva difficilement, le souffle erratique et les yeux emplis de rage. En cet instant il pouvait aussi bien attaquer l'un de ceux qui lui faisaient face ou bien fuir en se sentant vaincu.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 28 Sep - 22:32

Il s'attendait à ce que l'autre ne le laisse pas faire. Cependant le coup était parti tellement vite qu'il n'avait pas eut le temps de faire quoi que ce soit pour s'en prémunir. Sano fut étourdi quelques instants, ce qui fut suffisant pour permettre à l'Inugami de rouler sur le sol et de mettre une précieuse distance de sécurité entre lui et celui qui avait bien failli le tuer.

"Qui es-tu pour te permettre de juger ainsi un autre être vivant sans connaître ses tourments ? Qui es-tu, humain insignifiant, pour te permettre de décider qui doit vivre et qui doit mourir ? Ose le regarder dans les yeux, ose affronter sa douleur, et on verra qui de lui ou de toi, est le plus monstrueux ! Si les yokaïs sont des monstres, alors les humains faibles, pathétiques et mauvais sont pires !"


Sa manière de parler, les mots qu'il utilisait... Alors cet homme n'en était finalement pas un. Ce n'était donc pas un mais deux Yokai qui allaient répondre de leurs pêchés. Très bien, il voulait purifier le monde entier, alors autant faire d'une pierre de coup.


"Cette créature a sous tes yeux essayé de massacrer un enfant et tu décides quand même de la défendre ? Cette fois nous l'en avons empêcher, mais qui le fera la prochaine fois ? Pourquoi laisser en vie une créature qui s'attaquera à nouveau à des innocents un autre jour ? Et pourquoi laisser en vie celui qui l'aide à sévir à nouveau en couvrant ses arrières ? Tu n'as rien à gagner dans cette histoire, alors pourquoi t'impliques-tu dans tout ça ?"


Il n'était pas sûr de pourquoi il perdait son temps à discuter avec ce monstre. Peut-être le fait qu'il se soit opposé à son congénère pour l'éloigner des habitants du village avait attisé sa curiosité ? Il n'en était pas sûr lui-même. En tout cas, si ces réponses ne lui convenait pas, la discussion tournerait vite court.

De son côté, l'Inugami avait fini de reprendre son souffle et regardait la scène avec intérêt. Il n'avait aucune envie de fuir et ne pensait qu'à se venger de ces deux individus qui l'avaient humilié. Il attendait pour l'heure le meilleur moment pour frapper, soit l'un, soit l'autre. Mais sa patience était loin d'être sa plus grande qualité, surtout dans son état.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 28 Sep - 23:04

Alors que l'autre parlait, alors qu'il posait ses questions, Shinosuke se calma, ses muscles se décrispèrent, mais restèrent tendus, car le combat n'était pas terminé. Il ferma un instant les yeux et ils étaient de nouveau bleus quand il les rouvrit pour les poser sur l'Inugami. Il sentait sa tension et il anticipait le fait qu'il allait probablement attaquer à nouveau. En cet instant, il regrettait vraiment sa puissance d'en temps, celle qui lui aurait permis d'ordonner le calme à ce yokaï.

"Je l'aide parce qu'il souffre." Répondit le kitsune en un souffle sans pour autant regarder l'homme. "Tu ne le sens peut-être pas, mais il souffre énormément. Tu as raison, il a essayé d'attaquer un enfant, et je suis d'accord pour dire que c'est mal. Mais c'était la dernière chose qu'il pouvait faire, les yokaïs ont souvent une manière violente de montrer leur douleur. C'est malheureux, mais c'est ainsi. Et tu l'as dit toi-même : nous l'avons arrêté. Alors il n'est pas trop tard, la tragédie a été évitée. Il n'a pas encore goûté au sang des hommes et je ferrais tout pour l'aider, le ramener dans le droit chemin. Cet être est un fier gardien, pas un monstre. Je suis sûr que même toi tu peux le voir."

Tout en disant ces mots, Shinosuke s'agenouilla devant l'Inugami et lui tendit une nouvelle fois la main. Il se demanda furtivement pourquoi il perdait son temps à parlementer avec cet humain. Un vague espoir peut-être, un souvenir d'un temps révolu... Néanmoins, il ne se faisait pas d'idée, il était fort probable que l'autre ne l'écouterait pas. Mais un problème à la fois.

"Oui, je ferrais tout pour l'aider. Si ma vie pouvait suffire à calmer sa colère, je le laisserais me tuer sans hésiter. Mais si je sens qu'il est trop tard, que plus rien ne pourrait ramener le gardien, alors je le tuerais sans plus d'hésitation."

Shinosuke avait eu un coup d'œil vers l'homme en disant ces mots, mais il était toujours agenouillé en face de l'Inugami. En reportant son regard vers ce dernier, ses pupilles étaient de nouveau rouges comme le sang. Alors il essaya de dégager le maximum de pouvoir possible en disant :

"C'est la dernière fois. Calme-toi."

C'était un ordre, et un ultimatum. Si l'Inugami l'attaquer à nouveau avec ce même désir de tuer, alors il lui rendrait chacun de ses coups, sans retenir sa force, et le combat à mort s'engagerait.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Lun 3 Oct - 18:52

Quoi que soit cet créature il ne pouvait être foncièrement mauvais... si ces motivations étaient bien réelles et non une tentative de manipulation alors il ne méritait pas la mort. Cependant, la créature qu'il tenait à sauver, elle, l'avait amplement méritée et elle l'obtiendrait.

Les brefs instants d'étourdissement qui lui avaient fait relâcher sa prise furent bien vite écoulés. Ce corps qu'il avait forgé au fil de ses mésaventures et des épreuves que la vie avait placée sur son chemin en avait vu bien d'autres. Il se dressait donc de toute son imposante stature, ses yeux jaunes fixé sur celui qui s'était tourné vers la bête. Sano fut incapable de dire si son discours avait eut un quelconque impact sur son vis-à-vis ou si la patience de celui-ci était arrivée à son ultime limite. Cela était mieux ainsi, cela ne faisait aucun doute que la créature allait à nouveau attaquer, la bave écumait à ses lèvres et ses yeux étaient couleur du sang...

Le moine préféra ne pas intervenir d'avantage pour l'instant, il valait mieux laisser l'autre se rendre compte de lui-même qu'aider ce monstre était peine perdue, quitte à ce qu'il doive se faire blesser pour cela. Cependant Sano était près à bondir : si la créature se jetait sur l'un d'entre eux, il serait en première ligne pour la bloquer et la faire chuter à nouveau.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 11 Oct - 23:58

L’Inugami commença par grogner bruyamment et dans ce son grave roulant dans l’air comme le tonnerre, Shinosuke entendit les mots murmurés, telle une supplique.

"Libère-moi, par les crocs et le sang, avec honneur."

Le Kitsune se leva alors et se recula en fermant les yeux, le cœur lourd qu’il n’y ait pas d’autres issus possibles. Et dans la même seconde, l’Inugami lança son attaque, rapide et brutal.  C’est l’humain géant, qui bloqua la créature, il avait visiblement anticipé le mouvement de son ennemi. Il se passa quelques secondes, le temps de quelques battements de paupières, de quelques échanges de coups peut-être. Et un immense renard blanc se jeta sur l’Inugami, le percutant par sa gauche avec la violence d’un cheval au galop, l’arrachant à la prise de l’homme. Le yokaï se défendit comme il put, labourant l’épaule de son agresseur avec ses dents. Mais celles du Kitsune étaient déjà profondément enfoncées dans la gorge du condamné. Alors que les deux adversaires roulaient au sol, Shin acheva de mettre de la pression dans sa mâchoire. Ses crocs transpercèrent la carotide et le sang pulsa au rythme du cœur, d’abord effréné puis de plus en plus calme, jusqu’à l’arrêt complet. La seconde suivante, Shinosuke se tenait près de sa victime, humain de nouveau, malgré les oreilles qui dépassaient de ses cheveux trop longs et les quatre queues qui s’agitaient doucement derrière lui. Seule une trace de sang maculait sa joue, on distinguait aussi l’endroit où les dents de son adversaire avaient déchiqueté sa peau, sur le bras gauche, juste sous l’épaule. Avec un geste doux, il ferma les yeux livides de l’Inugami, désormais libérés des ténèbres et de la colère.

"Par les crocs et le sang, avec honneur."

Répéta Shinosuke à voix basse, se demandant si lui aussi aurait un jour la chance de tomber sous les crocs salvateurs. Et dans la lumière argentée de la lune, un œil averti aurait pu se demander si c’était bien une larme qui coulait sur sa joue.

Le Kitsune se releva doucement, lançant un regard en coin vers l’homme. Malgré son allure décontractée, il était en réalité tous sens en alerte. Si l’autre avait le moindre signe d’agressivité, il disparaîtrait dans la nuit en moins de temps qu’il n’en faudrait à l’humain pour finir d’expirer son souffle.

"Je suppose que je dois vous remercier, sans vous pour le bloquer, j’aurais sans doute eu bien plus de mal à le libérer de ses tourments et je n’en serais pas sorti idem non plus."

Les mots étaient sincères, sans animosité, juste la marque de respect d’un guerrier à un autre.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 12 Oct - 20:57

Tout était allé extrêmement vite. Comme il le supposait, l'Inugami avait à nouveau attaqué et le Sohei avait été prompt à l'intercepter, permettant à son "partenaire" de porter un coup de grâce aussi fulgurant qu'impressionnant. Mais plus que cela, c'était l'identité désormais révélée de son allié du moment qui ne pouvait que le déranger. Il était face à un Kitsune, une de ces bêtes qui avait brûlé, son temple, tué ses amis, détruit les seules choses qu'il avait pu aimer dans sa vie... La seule chose qui retenait son poing était que celui-ci était indéniablement animé de bonnes intentions, ou tout du moins qu'il avait semblé l'être jusqu'à présent.


"Alors tu es un Kitsune..."


Ce fut tout ce qu'il parvint à dire dans l'instant... Il ne l'avait pas dit fort, presque plus pour lui même. Tandis qu'il essayait de se remettre de cette révélation, l'autre en face de lui terminait ses adieux à leur adversaire. Il se retourna ensuite, l'air décontracté mais les muscles bandés, près à bondit, et le remercia de son aide. Sano, lui, était debout, droit, également prêt à toute éventualité. Il était visiblement sur la défensive et ne faisait rien pour le cacher.


"Je suppose que je dois également vous remercier. Sans vous pour l'éloigner du village cet affrontement aurait sans doute fait plus de dégâts..."


Le Kitsune était repassé au vouvoiement et le Sohei avait fait de même. Cependant il ne fit rien pour prolonger la discussion ni n'esquissa le moindre mouvement. Pour l'instant il attendait de voir ce que l'autre comptait faire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 26 Oct - 16:07

Dans un mouvement plus animal qu’humain, Shin pencha la tête sur le côté en évaluant l’homme qui était surpris, tendu. Un discret sourire un peu mauvais naquit sur les lèvres du yokaï. Cet homme était méfiant, quoi de plus normal avec un kitsune devant lui. Et il avait raison d’être méfiant. Le démon réprima un frisson. Oh oui, qu’il aurait envie de se jeter sur lui, de déchiqueter la peau fragile de ses crocs et de ses griffes. Cet homme, ces hommes, le prenaient pour un monstre, alors il serait le monstre qu’ils souhaitaient voir. Mais finalement, Shinosuke expira bruyamment et ses pupilles étrécies et cerclées de rouge revinrent à la normale alors que ses yeux reprenaient une teinte bleutée. Ainsi la colère aveugle qui avait envahi son corps disparut comme elle était venue, ne laissant que le vide, l’horrible sentiment de perte et la tristesse déchirante.

Non, cet homme n’était pas de ceux qui lui avaient arraché la seule chose qui n’ait jamais comptée pour lui. Ceux-là étaient morts, il y a 50 ans, de sa propre main. Attaquer celui-là ne résoudrait rien, ne lui rendrait pas l’être aimé. D’ailleurs avec sa faiblesse actuelle il serait même peut-être vainqueur de leur affrontement. Cette idée fit briller le regard du kitsune d’un nouvel éclat. Oui, et s’il le tuait, ici et maintenant. Et si cette souffrance insupportable pouvait avoir une fin ? Shin se secoua et fronça le nez. Ses pensées divagantes prouvaient que la folie n’était vraiment pas loin, elle couvait dans un coin de son esprit.

Alors le kitsune s’accrocha aux derniers lambeaux déchirés de sa fierté, décidant que cet humain n’était pas en droit de porter la main et encore moins digne de le tuer. Shin se redressa et marcha tranquillement vers le géant, droit et digne. Il passa près de lui en laissant sciemment trainer le bout noir d’une de ses queues sous son nez.

"En effet, il aurait été dommage que ce village pittoresque subisse davantage de destructions. D’ailleurs nous devrions y retourner, il se fait tard. Et puis nous avons sauvé les habitants d’un triste sort, après un service pareil ils devraient au moins nous offrir le gîte et le couvert."

Shin avait presque un ton prétentieux en disant ces mots. Et ce faisant il continua sa route avec pour idée de rentrer au village, donc. Ce qu’il ne disait pas, c’est qu’il était de toute manière obligé d’y retourner pour trouver son "maître".


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Sam 29 Oct - 9:05

Seul l'entraînement monastique du géant lui permettrait de museler la rage aveugle qui brûlait ses entrailles. Ça, et le fait que tuer, même un Kitsune, ne lui procurait aucun plaisir, c'était simplement pour lui le moyen d'accomplir son objectif. Quelque part il était heureux que même l'idée de tuer un Kitsune, pourtant les créatures qu'il haïssait plus que tout autre dans l'univers, n'éveillait pas en lui le moindre désir. Les chaînes de son entraînement étaient donc encore suffisamment solide pour contenir le démon qu'il était au fond de lui. C'était une nouvelle réjouissante et une preuve qu'il ne glissait pas d'avantage sur la voie du Mal.

Le Kitsune proposa de retourner au village profiter du gîte et du couvert que ne manquaient pas, selon lui, de leur offrir les habitants. Était-ce donc sa réelle motivation ? Un futon et un bol de riz ? Cette créature qui pouvait, si elle le désirait, massacrer la trentaine de villageois se servir dans leurs réserve et utiliser leurs couches se serait donné cette peine pour si peu ?

Sano se demanda s'il n'était pas en train d'interpréter les actes de son vis-à-vis en partant du principe qu'il était, au fond, nécessairement maléfique. Et s'il supposait, ne serait-ce qu'un instant, que ce n'était pas le cas ? N'espérait-il pad lui aussi bénéficier de la générosité des habitants sans que cela ne soit sa motivation principale ? Et de se fait, comment pouvait-il se permette de juger le Kitsune alors qu'ils étaient au final bien plus proche qu'il ne voulait bien l'admettre. Au fond, ils étaient peut-être tout deux des monstres en quête de rédemption... ou simplement aspirant à une vie normale. Soit. Il était prêt à accorder à cette créature le bénéfice du doute. Mais pour cela il avait besoin d'une dernière chose : ne plus simplement considérer son interlocuteur comme un Kitsune mais comme une personne. Mais il lui manquait encore un élément pour y parvenir...


"Oui, rentrons... As-tu un nom, Kitsune ?"


Restant parfaitement de marbre dans l'attente de la réponse du Yokai, il ne comptait de toutes façons pas faire le premier pas vers le village. Bien que ses poings se desserrèrent, prouvant son souhait de mettre fin aux hostilités, il n'était pas prêt à offrir son dos à celui qui avait bien failli, et qui pouvait encore, être son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Dim 30 Oct - 17:22

La question surpris quelque peu Shinosuke, finalement un sourire amusé naquit sur ses lèvres. C'est vrai, les humains avaient cette étrange coutume de tout nommer. Ils lui avaient même donné un nom à lui, le kitsune.

"Tu peux m'appeler Shinosuke, Hisawara Shinosuke. Et toi ? Quel est ton nom ?"

Par politesse, Shin attendit la réponse puis partit vers le village, satisfait de voir que l'autre semblait se détendre un peu. Lui-même semblait complètement calme, tournant le dos sans complexes à l'homme et marchant tranquillement à quelques pas devant celui-ci. Néanmoins, le démon restait sur ses gardes, si l'autre faisait le moindre geste agressif, il disparaîtrait entre les arbres.

C'est donc d'un bon pas et silencieux qu'ils regagnèrent le village, bien qu'un peu ralenti par le fait qu'il fasse noir et que les humains ne voient pas quand il fait trop sombre. Shinosuke avait d'ailleurs sans un mot allumé une flammèche mauve qui voletait au ras du sol juste devant eux. Ce n'était pas pour lui, mais bien pour son compagnon d'infortune, le kitsune voyait en effet très bien avec peu de lumière. Le petit feu ne dégageait pas beaucoup de lumière, mais c'était mieux que rien. Le démon renard reprit une apparence totalement humaine avant qu'ils ne sortent du couvert des arbres.

Dès qu'ils entrèrent dans le village, un jeune homme s'avança vers eux muni d'une torche. Shinosuke reconnut de suite Mitsujiro, il devait guetter leur retour.

"Voyez ! Mon servant revient victorieux de son combat !"

S'exclama l'Onmyoji alors qu'un petit rassemblement se formait autour des héros de la soirée.

Shinosuke envoya alors un regard d'excuse à son acolyte d'un soir, se montrant désolé de l'avoir laissé croire qu'il était un dangereux et puissant kitsune, alors qu'il n'était en réalité que le faible esclave d'un Onmyoji tout aussi faible.

"Sans rancune." Murmura le yokaï.

"Alors, que s'est-il passé ?" Demanda l'Onmyoji.

"Cet Inugami était puissant, maître. Heureusement, j'ai bénéficié de l'aide de ce Sohei ici présent. À nous deux, nous avons réussi à tuer ce démon."

Mitsujiro fit la moue, le kitsune savait qu'il aurait préféré s'attirer tout le succès de cette bataille. Mais Shin refusait de ne pas rendre au moine les honneurs qui lui revenaient.

"Bien ! S'exclama l'Onmyoji en s'adressant à la foule. Vous pourrez dormir tranquillement cette nuit, ainsi que les suivantes. Le danger est définitivement écarté."

Malgré ce demi-mensonge, car l'Inugami n'était pas responsable des premières attaques, un soupire de soulagement parcouru l'assembler. Néanmoins, Shin fronça les sourcils.

"Maître, peut-être qu'il serait important de rappeler à ces gens que, s'ils avaient honoré correctement leur gardien, rien de tout ceci ne serait arrivé."

Si Shinosuke s'adressait bien à Mitsujiro, il parla également suffisamment fort pour que tous l'entendent. Le démon renard encaissa sans broncher le regard meurtrier de son "maître" alors qu'un murmure de surprise s'élevait de la foule.

"Tougemichikami (littéralement Dieu du chemin de montagne) ? C'était Tougemichikami ? Notre gardien ?" Demanda un vieil homme, visiblement affecté.

Shinosuke s'amusa une fois de plus de cette lubie des hommes de vouloirs toujours tout nommés. Néanmoins, il répondit avec gravité à la question.

"De toute évidence, oui."

"De toute façon, il n'avait rien fait pour nous quand les Kitsune ont attaqué !" Se récria un villageois plus jeune.

"Tais-toi Takeada ! Le rabrouera l'ancien. Ceci est effectivement de notre faute, nous aurions dû honorer correctement le gardien de la montagne."

Sihnosuke tiqua : gardien de la montagne ? Le yokai leva les yeux vers le massif qui se dessinait, ombre noire dans le ciel nocturne. Voilà qui posait problème.

"Contrairement à ce que vous pensez, votre gardien a tenté de vous défendre. Expliqua Sihnosuke en reportant son attention sur les villageois. C'est d'ailleurs pour cela qu'il a perdu la raison, les kitsune ne sont pas tendres avec leurs adversaires."

Et il en savait quelque chose. Il fit une courte pose, laissant ses mots prendre sens dans les esprits. Puis il reprit :

"Néanmoins, il serait dangereux de laisser ce lieu sans gardien. Mais je suis sûr que mon maître pourra invoquer un nouveau protecteur pour la montagne."

Le yokaï adressa alors un sourire à l'Onmyoji qui lui rendit un regard noir.

"Ca tu me le paieras sale renard !" Grogna Mitsujiro entre ses dents.

"C'est vrai, vous pouvez faire ça ?" Questionna une villageoise, pleine d'espoir.

"Ce n'est pas une chose facile, cela pourrait me demander plusieurs jours." Répondit l'Onmyoji, cachant son embarras.

"Ce n'est pas grave, on vous logera pendant le temps qu'il faudra ! Et ce guerrier aussi, il a sauvé notre village ce soir !" S'exclama quelqu'un d'autre, et tous s'empressèrent d'approuver.

Shin ricana, fier de lui. Son cher "maître" allait devoir se fatiguer un peu cette fois. Mais après, il serait trop content de fanfaronner sur son exploit et sans doute aussi de profiter un peu plus longtemps que nécessaire de l'hospitalité de ces gens.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Dim 30 Oct - 23:27

"Sano. Je n'ai pas d'autre nom."


Le Kitsune ouvrit la marche et le moine lui fut silencieusement reconnaissant d'éclairer son chemin. Une fois de retour au village ils firent face à un jeune homme traitant le fier Yokai comme son serviteur suivi d'une cohorte de villageois qui furent soulager d'apprendre que la menace avait été écartée. Sano resta en retrait et apprécia l'honnêteté du Kitsune, même s'il ignorait si c'était sincère ou s'il craignait sa réaction. Mais, au fond, peu lui importait. Ils avaient ensemble accompli une bonne action et il n'avait objectivement aucune raison d'en vouloir au Kitsune, au grand dam d'une part de lui-même qui aurait adoré trouver un prétexte pour en découdre. Mais il se devait d'aller au delà de sa rancune sous peine de devenir plus maléfique encore que ceux qu'il prétendait châtier. Cette rencontre fortuite lui aurait au moins permis de prendre conscience de ce fait... et de son jugement trop hâtif sur l'ensemble des Yokai, qu'ils soient esprits gardiens ou agissent de leur propre chef.


Après la brève discussion avec les villageois, les héros du soir furent conduit dans un bâtiment un peu plus grand que les autres et on s'employa à leur servir un repas chaud et, malgré les modestes moyens des habitants, qui se voulait à la hauteur de l'exploit accompli. Tout trois, l'Onmyoji, l'Esprit Gardien et le Sohei, étaient attablés ensemble et partageait le fruit de la générosité de leurs hôtes.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 1 Nov - 15:23

Le riz et les légumes disparaissaient à une vitesse conséquente du bol de Mitsujiro, le jeune homme avait beau faire preuve d'une certaine retenue, on sentait la faim qui avait sans doute tenu son corps en otage durant plusieurs jours. Shinosuke n'était pas en reste, bien qu'il reste plus posé et calme, les yokaïs aussi finissent par avoir faim. Surtout que, dans les périodes de disettes, leurs maigres économies servaient logiquement à nourrir le maître et non le servant. Après que Mitsujiro eut fait taire les pleures suppliciés de son estomac, il s'employa à faire la conversation.

"Je dois vous remercier, Sohei, d'avoir aidé mon servant à accomplir son devoir. Mais nous n'avons pas été correctement présentés. Je suis Hisawara Mitsujiro, Omnyoji itinérant de mon état. Mais dites-moi qu'est-ce qui vous amène dans ce village, seul ? Les récentes attaques des Yokaïs ont fait de nombreuses victimes, et les routes sont encore dangereuses."

Shin faillit s'étrangler de rire en comprenant où le jeune Omnyoji voulait en venir. Franchement, ce gamin n'avait-il donc aucune limite ?

"Sans vouloir vous vexer maître, je pense que les poings de notre ami ici présent sont plus puissants qu'aucun de vos sorts de protection ne le sera jamais."

Mais le kitsune avait parlé un peu vite, s'amusant aux dépens de l'Omnyoji de la différence de niveau des deux hommes. Or Mitsujiro déteste qu'on le rabaisse et plus encore que Shinosuke le contredise. Alors, sur un geste de l'Omnyoji, les chaines du pacte se resserrèrent et immobilisèrent le démon qui se crispa instantanément. Shin accusa le coup, la douleur parcourut son corps tendu comme un arc, le simple fait de respirer devenant un effort considérable. Les chaînes du pacte n'étaient pas visibles, mais l'on pouvait apercevoir les lignes entrecroisées des seaux  sur les poignets et à la base du coup du pauvre kitsune.

"Voilà, il nous laissera tranquilles comme ça." Sifflota Mistujiro.

Et à la jeune femme qui vient leur resservir à boire et à manger et qui s'étonna de l'état de Shin il répondit simplement :

"Il lutte un peu contre le poison de son adversaire de ce soir. Non, ne vous dérangez pas, rien de grave." Assura-t-il, alors qu'elle proposait d'aller chercher le médecin pour soigner sa blessure.

Puis l'Omnyoji, visiblement fier de lui, reporta son attention sur le Sohei, attendant sa réponse sans pour autant relâcher son emprise sur Shinosuke qui luttait dans son coin pour respirer.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Ven 4 Nov - 23:44

Bien que sa taille et sa carrure pouvait donner l'impression que le géant était homme à engloutir des plats entiers d'une seule bouchée, le Sohei avait toujours été habitué à un régime humble et avait été prémuni de tout excès alimentaire. En soit, et bien qu'il mangeait à sa faim, il était très loin d'être le plus vorace de la table. L'Omnyoji lui adressa la parole, se présentant et lui demandant ce qui l'avait poussé à prendre la route seule. Sano ne comprit le sous-entendu que lors de la remarque de Shinosuke. Mais son visage ne pouvait être plus grave qu'il ne l'était déjà. Seuls ses sourcils se froncèrent lorsque d'étranges runes apparurent sur les poignets du Yokai et qu'il sembla soudain littéralement cloué sur sa chaise, son visage figé dans un rictus crispé. Le moine ne cru pas un mot de ce fameux poison que ce Mitsujiro venait probablement d'inventer à l'instant. Non, cette situation lui coupait même toute envie de découvrir ce personnage.


« Je ne sais pas ce que vous lui faites subir, mais je vous demande de cesser immédiatement. Si vous continuer à faire preuve de cruauté je serai dans l'obligation de vous châtier comme cet Inugami. Et je ne souhaite pas que cette nourriture qui nous a été généreusement offerte ne soit gâchée par un combat. Ce n'est pas un chien qu'il faut tenir en laisse mais une personne douée de sentiments et vous devriez le traiter ainsi. »


Son ton de voix était égal et dépourvu de toute agressivité, ce qui n'enlevait rien au poids de ses paroles, bien au contraire. Il n'aurait d'ailleurs pas pensé prononcer ces mots au sujet d'un Kitsune, mais il avait aujourd'hui été contraint d'ouvrir les yeux sur cette vérité. Le monde n'était pas aussi tranché qu'il le pensait : tout les Yokai n'étaient pas des monstres attendant leur heure pour se jeter à la gorge des humains, tout du moins pas tous. Shinosuke était une vraie personne à ses yeux, ainsi tout ceux le maltraitant devenaient inévitablement mauvais. Cependant il pouvait faire preuve d'indulgence envers l'Omnyoji, tout d'abord parce qu'il ne souhaitait pas se battre ici, et ensuite parce que lui aussi avait failli commettre plus tôt la même erreur. Cependant la patience n'était pas l'une de ses qualités, et tout refus d'obtempérer serait certainement la dernière erreur du jeune religieux.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Dim 6 Nov - 18:50

Dire que l'Omnyoji et son Servant étaient surpris serait un doux euphémisme. Abasourdi, aussi bien par le discours que par l'attitude très agressive du Sohei, Mitsujiro relâcha son emprise sur Shin qui respira d'un coup beaucoup mieux. Ce dernier prit quelques longues inspirations pour se remettre de sa quasi-apnée, puis il scruta le moine, interdit. Car il avait vu sa peur, il avait vu sa haine même. Envers ceux de sa race, envers les Yokaïs en général. Alors pourquoi d'un coup un tel discours ? Encore si le moine avait juste insisté sur le fait que la cruauté envers un être vivant était quelque chose d'intolérable. Il aurait alors pu argumenter qu'il était inutile de maltraiter Shin, mais comme on ne malmène pas un animal. Pourtant là son discours avait été encore plus loin, car il avait justement comparé le kitsune à une personne. Un comportement pour le moins étonnant de la part de quelqu'un qui semblait pourtant détester les Yokaïs.

Shinosuke lui-même ne se considérait pas comme une personne, pas comme un être humain en tout cas. Par contre, il n'était pas non plus qu'un animal uniquement soumis à ses instincts primaires, lui aussi pouvait être animé de sentiments complexes. Quelque chose dont le Sohei semblait avoir pris compte, et Shin se sentit soudain empli d'une joie assez incongrue. Il était heureux que l'homme le traite comme un égal et non comme une vulgaire bête sauvage. Ça ne lui était pas arrivé depuis si longtemps... En même temps, il le méritait, il avait agi comme tel. Au final, il avait été plus à l'aise avec la haine du Sohei qu'il ne l'était maintenant avec sa reconnaissance, qu'il n'avait pas l'impression de mériter totalement. Et puis cela lui rappelait cette époque, ce doux passé où son esprit pas encore brisé avait été capable d'éprouver les mêmes sentiments purs et doux que les humains.

Et si, au lieu de tomber sur Mitsujiro qui le traitait comme un outil dont on dispose à sa guise, il avait rencontré une personne capable de le voir comme l'avait fait Sano à l'instant. Comme un être doué de sentiment. Alors comment serait-il aujourd'hui ? Aurait-il retrouvé le chemin qu'il y a longtemps, Taisuki lui avait fait emprunter, un chemin de compassion et de compréhension. Sans doute ne le saurait-il jamais. Il se contenta donc de gratifier le Sohei d'un regard reconnaissant avant de baisser le nez son plat, décidant qu'il avait pris assez de coups pour aujourd'hui.

Pour Mitsujiro, c'était surtout l'agressivité du moine qui l'avait surpris. Néanmoins, l'Omnyoji ne pouvait pas savoir ce qu'il s'était passé entre le Yokaï et l'autre homme. Du coup, il pensait simplement que le Sohei ne voyait en Shin que son Servant, un serf donc, tout ce qu'il y a de plus humain. En soi, il pouvait donc être compréhensible qu'il se révolte face à son geste. Si certains maltraitaient leurs serfs, Mitsujiro était bien placé pour savoir qu'un homme reste un homme, même au plus bas de la hiérarchie. Ainsi il était de ceux qu'un tel comportement pouvait dérangé, même si bien sûr, il ne se serait jamais permis de le dire de manière aussi abrupte.

"Certes, veuillez excuser mon comportement déplacé. Je ne cherche pas l'affrontement. Déclara Mitsujiro en signe d'apaisement. Je peux comprendre que mon comportement vous choque, néanmoins gardez à l'esprit que Shin me sert moi, un Omnyoji. En ce sens, il est plus proche de l'Esprit Servant qu'autre chose. Et je suppose qu'un Sohei comme vous peut le sentir, mais Shin n'est pas tout à fait humain. Ne vous inquiétez pas cependant, je le maîtrise parfaitement."

"Même pas en rêve !" Pensa l'intéressé, mais il se garda bien d'ouvrir la bouche cette fois.

"Néanmoins, croyez-moi, il est bien plus proche du chien que ne vous pourriez le penser." Conclus Mitsujiro calmement, cherchant simplement à exprimer son point de vue.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Dim 13 Nov - 8:07

La douloureuse emprise que le jeune homme exerçait sur son "serviteur" avait cessé. Le moine n'avait certes pas pris de pincettes pour parvenir à ce résultat, mais il avait du mal avec les nuances et refusait de tolérer ce qu'il considérait comme Mal. Il dévisagea quelques instant l'Omnyoji, semblant hésiter à entrer dans un débat philosophique avec lui pour finalement se replonger simplement dans sa soupe de miso. Il ne chercha pas le regard de celui dont il avait pris la défense, il ne faisait pas ça pour être apprécié ou obtenir de la reconnaissance, mais simplement par devoir envers ses convictions. Il avait décidé d'accorder à ce Kitsune le statut de "personne", jusqu'à preuve du contraire, et il se devait donc d'agir en conséquence même si cela lui coûtait quelque peu. Mais il devait s'efforcer de s'élever au dessus de ceux qu'il prétendait punir, et s'abandonner aveuglément à sa haine ne le rendrait guère meilleur...

Bien que le silence pesant qui s'était installé ne le dérangeait pas plus que ça, Sano se devait de faire l'effort d'ajouter quelque chose, au moins pour désamorcer complètement la tension de la situation et monter clairement à son vis-à-vis que l'affaire était close. Il se moquait de l'image qu'il pouvait donner de lui mais il fallait apaiser la situation, pas tant pour Mitsujiro que pour les villageois qui n'osaient plus approcher la table.

« Même un chien mérite plus de respect. Je n'ai aucune leçon à vous donner en la matière, mais les Omnyoji que j'ai pu croiser traitaient d'avantage leurs esprits gardiens comme des compagnons que comme des esclaves. Vous devriez vous en inspirer, cela ne rendrait votre collaboration que plus agréable et plus efficace. »

Cela avait beau n'avoir été dit sans aucune animosité, on pouvait trouver facilement discours plus apaisant. Sano ne pouvait qu'admettre qu'il n'était pas fin diplomate. Mais c'était ses seules convictions qui le maintenaient en vie depuis la destruction de son temple et il ne pouvait se résigner à les trahir, ne serait-ce qu'un instant.

« Vous êtes jeune. Vous avez, tout comme moi, encore beaucoup à apprendre sur le monde et les gens qui nous entourent. C'est notre capacité à reconnaître nos erreurs et à apprendre d'elles qui fera de nous de meilleures personne et éclairera nos choix futurs. »


Le Sohei avait fixé Shinosuke tout du long de cette seconde tirade. Ses mots étaient aussi bien adressés à Mitsujiro qu'à lui-même. Indirectement, il remerciait également le Kitsune de lui avoir ouvert les yeux. Bien sûr, sa haine ne disparaîtrait jamais, mais il s'efforcerait désormais de la contenir jusqu'à ce qu'elle soit méritée par les futurs Yokai qu'il serait amené à rencontrer.

Spoiler:
 


Dernière édition par Sano le Mar 15 Nov - 10:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 15 Nov - 2:24

Le jeune Omnyoji prit assez mal la remontrance du Sohei. Il ne savait rien, de quel droit se permettait-il de juger son comportement ? Néanmoins, l'homme s'était montré suffisamment agressif pour que Mitsujiro tienne sa langue et se concentre sur son plat. Shin quant à lui préféra également tourner son attention sur autre chose. Au final, il était mal à l'aise que le Sohei le défende, une sorte de honte s'était installée, une honte nourrie de colère quand il constatait qu'il était à la merci d'un humain et qu'un autre humain l'avait sauvé, alors même que celui-ci détestait les Yokaï un peu plus tôt. Alors quoi ? Il était si faible qu'il ne méritait même plus le statut de démon ? Shin savait que sa colère n'était pas légitime, du moins pas contre Sano. Mais le pauvre Kitsune, rabaissé plus bas que terre et définitivement blessé dans son orgueil, ne pouvait pas s'en empêcher.

Néanmoins, aux derniers mots du Sohei, Shinosuke releva la tête pour croiser son regard posé sur lui. Il se faisait peut-être des idées en ayant l'impression que Sano lui parlait à lui plus qu'à Mitsujiro ? Avait-il réellement, comme semblait le sous-entendre Sano, était de ces gens qui lui avait permis d'apprendre quelque chose ? Shinosuke soupira en se demandant s'il serait encore, lui aussi, capable d'apprendre des autres. Après tout, il avait tant appris de Taisuki... Avant de gâcher de la pire des manières toutes ces années de bonheur.

"Oui... C'est des autres qu'on tire nos plus belles leçons..." Commenta le Kitsune, rêveur, avant de comprendre qu'il avait parlé à voix haute et de détourner le regard.

Mitsujiro gratifia son servant d'une oeillade noire puis se reconcentra sur le Sohei.

"Je ne sais pas pour les autres Omnyoji mais moi je le considère comme mon esclave, et c'est ce qu'il est. Vous êtes, je suis sûr, bien placé pour savoir que même les esclaves humains sont souvent maltraités. Cette chose n'est même pas humaine, alors de quel droit aurait-il le privilège d'être traité de meilleure manière ?"

À ces mots, Shin soupira lourdement, Mitsujiro n'était même pas capable d'apprécier à sa juste valeur l'opportunité d'apaisement que lui proposer le Sohei. En même temps, il y avait une telle colère, un tel remord dans ces mots. N'importe qui pouvait comprendre que Mitsujiro parlait là de sa propre expérience. Néanmoins, Shin commença à penser qu'il était tant qu'il calme le jeu, car sinon cela serait l'escalade. Or entre le comportement impulsif du Sohei et la tête de mule de Mitsujiro, cela risquait de mal tourner.

"Allons messires, calmons-nous. Mon cas n'est définitivement pas suffisamment important pour justifier de gâcher ce repas si gracieusement offert par les villageois."

Mitsujiro dévisagea alors Shinosuke et sembla se détendre un peu, comme apaisé par la soumission évidente de ce dernier. Et c'était sans doute le cas, quoi de plus rassurant pour un être longtemps au plus bas de la hiérarchie que de se savoir désormais maître d'un puissant démon.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 15 Nov - 10:58

Il n'était ni fin psychologue, ni fin pédagogue. Peut-être Sano aurait-il pu comprendre la souffrance cachée dans les mots de son vis-à-vis ? Dans d'autres circonstances il aurait simplement prit se refus de se remettre en question pour un aveu de méchanceté et aurait arrêté la là discussion. Mais se battre avec Mitsuijiro revenait à se battre avec Shinosuke, et ça ce n'était pas acceptable. Non, il devait essayer de faire changer de point de vue l'Onmyoji, ou amorcer en lui un changement. Il devait essayer ce que Shinosuke n'était pas parvenu à faire avec l'Inugami... Ces êtres qu'il voyait comme maléfiques pouvait-ils n'être seulement que des âmes en perditions cherchant une chance de rédemption ? Il ne le saurait qu'en essayant, alors autant commencer dès ce soir.


« Ce n'est pas parce que d'autres son dans l'erreur qu'il faut les imiter. C'est en montrant l'exemple que l'on peut faire évoluer les mentalités. Je rêve du jour où personne ne sera plus l'esclave de personne, où chacun remplira sa tâche par respect envers ses supérieurs et où ces derniers traiteront convenablement ceux sous leur protection par respect pour leur dévouement et leur travail. Cela sera à la fois plus agréable pour tout le monde et bien plus efficace... »


La seule chose que le Sohei avait pu comprendre de son échange avec l'Omnyoji était que le prendre pour cible directement ne faisait que l'énerver et n'amenait aucun résultat correct. Peut-être alors qu'en essayant de le montrer en tant qu'exemple pour améliorer le monde dans son ensemble il obtiendrait de meilleurs résultat ? Ou peut-être qu'il était trop tard pour espérer une quelconque rédemption de la part de ce jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Esprit gardien

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mar 15 Nov - 18:46

Le Sohei parlait désormais plus calmement et Shin en fut assez surpris, lui-même aurait déjà perdu patience et renoncé à argumenter avec le gamin. Pourtant, Sano semblait s'accrocher, semblant vouloir faire comprendre son point de vue à Mitsujiro malgré le côté tête de bois du jeune homme. Néanmoins, l'Omnyoji eut un sourire désabusé et Shin le vit du coin de l'œil.

"C'est un beau rêve... Commenta Mitsujiro après avoir joué un moment avec ses baguettes. Mais ce n'est qu'un rêve..."

À ce moment, le jeune homme serra si fort les bouts de bois que Shin en perçut les craquements. Le Kitsune détourna le regard, la détresse était visible dans les épaules tendues du jeune homme et cela le mettait quelque peu mal à l'aise, l'attristé même.

"On peut servir par respect et par dévotion, mais la position donne le pouvoir et le pouvoir... corromps l'âme."

Les mots étaient tristes et Mitsujiro jeta un regard en coin à Shinosuke.

"Et à l'inverse, la servitude rend aigri. J'ai pu voir comment le monde traite ceux qui tentent de rester nobles et intègres. J'ai pu voir comme ils sont oppressés et malmenés par le système. Alors à quoi bon ?"

Il y avait dans cette question, une colère désespérée qui rappelait celle d'un enfant appelant l'adulte à l'aide devant une chose complètement illogique qu'il ne comprend pas.

"Désolé, mais je ne veux pas de cette vie-là. Je n'en ai pas la force. Je ne suis pas comme vous..." Conclus le jeune Omnyoji avec un ton amer.

Et cette fois, Shin regarda son compagnon de voyage, il le regarda vraiment. Car jamais Mitsujiro ne s'était autant confié à lui. Il avait vu l'enfant brisé et aigri par la vie, mais pas ce côté empli de remords et de regret. Alors le Kitsune posa un regard empli d'attentes sur Sano, désormais, le démon lui demandait muettement quelque chose. "Aide-le !" Pensait Shinosuke aussi fort qu'il le pouvait. Peut-être que Sano réussirait là où il avait échoué. Ou plutôt face à la tâche qu'il n'avait même pas eu le courage d'affronter. Comment un être aussi brisé que lui pourrait seulement espérer redonner de l'espoir à un enfant ?


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Sano

avatar

Sohei

Messages : 55
Date d'inscription : 17/08/2016
Age : 23

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune Mer 16 Nov - 11:20

L'attitude du jeune religieux avait changé du tout au tout. Même Sano put percevoir sa détresse. Visiblement, et dans vraiment le faire exprès, il avait touché une corde sensible. Cependant que devrait-il dire maintenant ? Il regarda du coin de l'œil Shinosuke, qu'aurait-il dit, lui ? Le Kitsune lui avait semblé bien plus à l'aise que lui avec les mots, et certainement l'était-il aussi avec les gens. Pourtant c'était désormais au Sohei que revenait la lourde tâche d'essayer de ramener Mitsujiro du bon côté.

Hésiter ne servait à rien, après tout c'était lui qui avait voulu essayer d'offrir une rédemption à ce jeune garçon. À quoi c'était-il attendu ? Qu'il suffirait de deux ou trois mots pour le tirer du gouffre dans lequel il était près de sombrer. Le jeune Omnyoji s'accrochair au rebord, mais il avait besoin d'un bras fort pour être remonté. L'espace d'un instant, Sano regretta qu'il ne s'agisse pas d'un vrai gouffre : ses bras étaient bien plus fort que ses mots et il avait peur d'être impuissant face à cet abîme métaphorique.


« Personne ne naît fort, mais tout le monde peut le devenir. »


Restait à savoir comment faire ressurgir la volonté de Mitsujiro. Le fixant droit dans les yeux, Sano cherchait la flamme brûlant dans son cœur. De quel combustible avait-elle besoin ? Le Sohei savait que la sienne brûlait de rage, de colère et de haine. Mais cela ne semblait pas aller à son jeune interlocuteur. De quoi avait-il besoin alors ? De fierté ? Comment savoir...


« Tu dis ne pas vouloir d'une vie de lutte contre un système auquel tu ne crois pas, mais pourras-tu regarder ton reflet sans te dégoûter si tu nourris toi-même ce système ? Veux-tu faire souffrir d'autres comme tu as toi-même pu souffrir ? Personne ne te demande de changer le monde, simplement d'y apporter ta part de lumière plutôt que d'ombre. Tu dis ne pas être fort, mais moi non plus je ne le suis pas. Ce sont les âmes défuntes de ceux qui me sont chers qui me rendent fort. Toi tu as la chance d'avoir un soutien beaucoup plus proche de toi. »


La main démesurée du Sohei se leva de la table.et pointa Shinosule. Son regard, lui ne quitta pas les yeux de Mitsujiro. Sa voix se fit plus insistante, plus forte, comme s'il essayait de réveiller son interlocuteur, de le tirer d'un terrible cauchemar.

« N'as-tu pas envie de voir briller le respect et, qui sait, l'amitié dans ses yeux ? Pourquoi t'obstiner à suivre ta route seul alors que vous pourriez être infiniment plus fort à deux ? Mais pour cela tu vas devoir te montrer digne de son respect, et lui du tien. »

Le bras du géant s'abaissa lentement et repris sa place sur la table. Avec lui la voix du moine baissa également d'intensité, c'était désormais un murmure, presque une supplique.


« Offre-toi un reflet que tu pourras être fier de contempler. »


Impossible de revenir en arrière désormais. Il lui avait tendu son bras et Mitsujuro semblait enclin à le saisir. Restait simplement à découvrir si ses paroles avaient la force de le remonter, ou au moins d'amorcer son sauvetage, ou s'il allait sombrer pour de bon. À cet instant, Sano regretta d ne pas être plus expert en rédemptions. Il s'était impliqué émotionnellement plus qu'il ne le voulait au départ et craignait de souffrir plus que nécessaire en cas d'échec. Et saurait-il seulement repérer les signes de sa réussite ? Une seule chose était certaine : en cas d'échec, il n'était pas prêt de retenter l'expérience...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Eté 41] Alliance de Fortune

Revenir en haut Aller en bas
 

[Eté 41] Alliance de Fortune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Gentilhommes de Fortune
» La Roue de la Fortune
» Tombeau ou abri de fortune ? [Livre I - Terminé]
» Première étape vers la fortune [solo]
» La fortune sourit aux audacieux


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..