AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Des détails pourtant cruciaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5276
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Des détails pourtant cruciaux Sam 24 Sep - 20:30


L'échauffourée avec le serviteur Fukyuu fut bien loin dans son esprit alors que Riyu posait pieds à terre après cinq jours de voyage. Koubei avait été particulièrement obéissant, cette fois-ci comme s'il avait senti la tension dans les muscles de sa cavalière et avait souhaité la ménager. Il savait être une brave bête lorsqu'il le voulait...

Revenir du Yomi pour y faire face si vite était un passage obligé qu'elle n'avait pas souhaité pourtant et trouver ses terres en si piteux état  et offertes à l'Empire entier ne lui faisait pas du bien. Au moins retrouvait-elle ses hommes vaillants et aucun cadavre portant les uniformes mauves sur le sable d'Hokori, parmi ceux des viles créatures qui les attaquaient ponctuellement. Elle avait fait appeller des renforts depuis Birei même, consciente que ces plages souillées symbolisaient le seul rempart protégeant son clan du Yomi mais quand bien même ses forces étaient nombreuses, elle frémissait de voir les autres camps attaqués sur un territoire sous sa responsabilité. Tout ira mieux lorsqu'ils se seront mis d'accord sur la tactique à adopter et lorsqu'ils prendront enfin la mer et une autre peur, moins sournoise,  lui enserrerait le coeur alors.

Des Taii vinrent à sa rencontre prestement, apparemment soulagés de la voir tenir debout et accompagné de son géant de second. Leurs sourires irradiaient d'un nouvel espoir. Trois officiers étaient là pour les commander et tout l'Empire pour leur prêter main forte contre ce que les enfers recrachaient sur eux !  Riyu écouta calmement et attentivement ce qu'ils avaient à dire et à l'un d'eux et devant tous, elle demanda qu'il guide la suite impériale dans la tente de commandement et à un autre d'aller trouver le Taisa Unzen pour qu'il la rejoigne dans une autre. Ce fut tout avant qu'elle ne donne Koubei à un cavalier et qu'elle disparaisse dans une tente où son armure de bataille l'attendait certainement.

Si ce camp existait et si elle avait pu inviter l'Empire à se réunir ici pour préparer leur offensive, ce n'était que grâce au travail d'Unzen Haruya. Elle avait à le féliciter tout autant que le mettre en garde car il ne pourrait tout bonnement pas se défiler au conseil de guerre qui les attendait. L'Empire dans son intégralité avait besoin de son témoignage sur la situation.


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 



Dernière édition par Kasuga Riyu le Jeu 27 Juil - 3:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Unzen Haruya

avatar

Taisa

Messages : 262
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 25

Feuille personnage
Age: 26 ans
Titre: The weird slacker
Liens:

MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux Lun 26 Sep - 22:07

Il était en pleine étude des forces en présence quand il apprit que la délégation de Birei, incluant l'empereur, ou plutôt l'impératrice mais il ne le savait pas encore, était arrivée au camp. Il devait voir Riyu, et il était probable qu'elle ait à le voir aussi, mais le Taisa préféra continuer ses études. Les mondanités, les visites de courtoisies et les rapports pouvaient attendre, il y avait bien plus important à faire, comme dresser un maximum de plan contre l'opération suicide qui se profilait. Au moins, la ligne de défense qu'il avait dressé contre les bêtes de l'enfer semblait efficace, les cadavres dans son camp étant moins nombreux que dans l'autre camp, pourtant supérieur. Cela ne collait pas avec ses analyses... D'après les rapports, les escarmouches relevaient plus de l'attaque suicide que de la vrai tentative de briser le camp. Cela correspondait à ce qu'il avait vu, des bêtes sans la moindre volonté effectuant ce qui leur est ordonné, quitte à se jeter à l'eau et se noyer de la plus stupide façon. Mais d'autres rapports, en dehors d'Okaruto, parlaient d'attaques plus organisés... Les yokai n'étaient vraiment pas un adversaire contre lequel il était adapté.

Finalement, un Taii vint dans sa tente sans faire de politesse pour qu'il rejoigne Riyu. Il avait eu du mal, mais il avait réussi à l'éduquer et lui faire comprendre que c'était une perte de temps, du moins avec lui. Bien, si c'était une demande de sa part alors il pouvait y aller sans risquer de faire perdre du temps à qui que ce soit. Le camp s'était vraiment agrandit... Et beaucoup de membres des différents clans y étaient. Ils se devaient d'avoir de bonnes relations, ayant un ennemi commun. Comme si, l'être humain étant majoritairement fier et arrogant, surtout dans les sphères de la noblesse. Il ne pouvait pas faire 4 pas sans voir deux soldats faire un concours de qui a la plus grosse. Il arrivait au Taisa d'interférer pour leur prouver que c'était lui qui avait la plus grosse. Cela le détendait.

Il arriva finalement à la tente de la Taisho Okaruto et ne prit pas non plus trop de temps en courbettes inutiles.

"Cela faisait longtemps Taisho. Vous avez bien meilleure mine que la dernière fois que je vous ai vu, quelle dommage qu'à peine rétabli il y ait cela à gérer... Je suppose que nous n'avons pas le temps pour du thé?"
Immense sourire, visage radieux et surtout, il bougeait beaucoup trop pour quelqu'un d'aussi flemmard. Ses talents pour le semblant n'étaient pas suffisant pour cacher sa nervosité. Malgré toutes ces journées à chercher un maximum d'informations et à réfléchir à un maximum de plan, le meilleur qu'il avait consistait à foncer tête baissé et à ne pas regarder les cadavres derrière. Ce n'était pas un plan.
"Tant pis, ne perdons pas de temps. Qu'a donné la rencontre avec l'empereur? Et les différents Daimyo?... Mes excuses, je m'emporte... Pourquoi vouliez-vous me voir exactement?"


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5276
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux Jeu 6 Oct - 6:48

Elle avait troqué son armure d’apparat contre une autre bien plus classique dans sa forme et d'autant plus efficace. Elle en vérifiait les attaches alors que Haruya pénétrait dans la tente. Deux guerriers sans grade l'avait assistée dans son entreprise fastidieuse et seul le Kabuto manquait alors qu’elle se retourna vers le colonel pour lui offrir un sourire qu'elle voulut rassurant. Gênée en rien par le port de l’armure -qui était un fait habituel chez elle bien qu'on l’eut d'avantage vue sans grand chose que son hakama et son jinbaori- elle demeurait souple sur ses appuis, porta même vivement ses mains gantées à sa nuque, et fit d’un geste passer son ample chevelure au-dessus de toutes les pièces de tissus, de cuir et de métal dont elle s'était couverte. Il n'aurait plus qu'à dompter celle-ci à l'aide d'une cordelette usée par le temps.

“Cela faisait longtemps, effectivement, Haruya. Si je suis en meilleure forme que la dernière fois et prête à en découdre, vous me paraissez tout aussi tendu, bien qu'aujourd'hui, je ne puis admirer vos beaux yeux bleus que vous vous efforcez à cacher. Aussi, le thé pourra bien attendre de meilleurs auspices.”

Riyu avait l’air sereine comme ça.
Elle ne l'était pas. Le Dragon grondait en son sein, mugissait en se délectant du spectacle, assuré de poindre de façon erratique tout d'abord, avant de s’extraire enfin de sa carapace de chair.

“J’ai appris de la bouche même du nouvel élu Fukyuu que vous avez été fait otage. Ce n’est pas tant surprenant, mais je ne m'attendais pas que l’on vous ravisse à mon commandement. S'est-il passé quelque chose entre lui et vous pour qu’il vous soit si attaché ? Bah, après tout, vous n'êtes pas marié et même avec cela, que deux Bushi éprouvent cela n’a rien de révolutionnaire.”

Un coup d’œil au Taisa. Ce n'était que pour alléger un peu la situation pour le moins critique dans laquelle il se trouvait tous. Yokuni sur leurs épaules, il y avait de quoi perdre la tête. Cependant, tout deux étaient officiers et avaient appris à garder leur sang froid.

“Je plaisante. J'espère au moins que vous avez profité et que vous profiterez encore de cette permission forcée que les Kamis vous offrent. Pour l'instant, nous avons du riz sur la planche et le temps file en retard. Vous ne savez pas pour quelle raison je vous ai convoqué alors écoutez bien : Si les clans s’allient à présent et ici-même, c’est grâce à vous et de votre propre fait. Je n’ai que rapporté vos mots à l'impératrice, sa suite et aux autres clans. Le reste s’est fait naturellement et à présent près de cinq divisions Okaruto attendent d'être dirigées d’une main de maître contre l'envahisseur qui se permet de salir nos terres et devant l’Empire entier. La plupart de ces gens sont vôtres, vos vassaux et bien que nous sommes ici, Daiyuki-san et moi, vos hommes ont besoin que vous soyez leur voix devant tous.”

Elle eut l’air ennuyée un instant. Cinq divisions, cela faisait près de cent-cinquante hommes. C'était bien peu comparé aux véritables forces Okaruto, mais elle ne pouvait pas surcharger la plage d'Hokori déjà bien habitée par les armées étrangères. Aussi d'autres attendaient dans la ville un ordre de renfort.

“Bon, il y a une division Daiyuki dans le tas, et une autre de quêteurs de mort sous ma responsabilité et je n’ai pas le temps de coordonner tout cela, mais on va se débrouiller, hein ! Enfin…”

Elle sourit de nouveau, comme une petite femme auréolant de fierté devant son fils malgré sa prestance guerrière dans une si singulière tenue.

Okaerinasai, Unzen-taisa et ne faiblissez pas, ni devant l’aura de l'impératrice, ni devant les jugements de nos voisins, ni devant la menace Yokaï. Vous aurez alors plus qu'amplement mérité votre titre de Taisa.”


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Unzen Haruya

avatar

Taisa

Messages : 262
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 25

Feuille personnage
Age: 26 ans
Titre: The weird slacker
Liens:

MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux Lun 24 Oct - 1:53

La taisho de la brume terminait de mettre son armure. Il n'était pas rare qu'elle la porte, même si le taisa avait plus l'habitude de la voir sans. Il était par contre plus rare qu'il soit vraiment utile qu'elle la porte, comme ici. Son visage se voulait rassurant. Il ne l'était en rien pour lui. Il est du rôle des meneurs d'inspirer la confiance, cela n'a donc aucun effet sur lui, connaissant la situation. Si la tension régnant en lui était aisément décelable par Riyu, personne le connaissant bien, cela l'était moins par les autres, et il remplissait assez bien le rôle par conséquent. Aussi étrange que cela puisse paraître, il serait bien plus calme au milieu du combat, ayant quelque chose sur quoi se concentrer. La dragonne de l'est connaissait néanmoins le meilleur moyen de détendre quelqu'un, par une bonne blague, ce qui ne pouvait en aucun cas manquer avec Haruya, adepte de l'humour. Il pouffa de rire et n'ajouta rien. Ses relations ne regardaient que lui après tout...

S'il avait profité de cette permission forcée, pas autant qu'il l'aurait voulu mais ses cernes n'étaient plus d'actualité au moins. Etre bien reposé faisait après tout parti de la préparation et puisqu'il avait eu l'occasion de le faire... Il ne pourrait pas mettre un échec sur le dos du travail qui l'a rongé. Même s'il appréhendait terriblement la bataille à venir, il était à 100%. La suite lui fit ouvrir grand les yeux. Il n'avait pas pensé un instant que la taisho ait pu le faire venir pour le féliciter et lui demander de donner son maximum. Cela faisait du bien et le détendit d'autant plus. N'ayant pas l'habitude, il ne sut pas où se mettre un moment, puis se mit une paire de claque sur les joues pour reprendre ses esprits.

"Arigatô gozaimasu, Kasuga Riyu-taisho."

"Mais, dit comme ça, cela donne l'impression que je ne mérite pas mon rang actuellement. J'ai peur pour la génération suivante s'il faut autant de hauts-faits que vous pour prétendre à un poste, vous mettez la barre bien trop haut."
L'intérêt des instants sentimentaux, c'est que ce sont des instants, et il peut immédiatement casser ça avec ses blagues et sa façon de parler habituelle. C'était néanmoins la première fois qu'en face d'elle il prononçait son prénom correctement. La taisho devait bien savoir qu'il se foutait d'elle depuis le début avec ses soit-disant soucis de prononciation mais au moins c'était clair cette fois. C'était peut-être la dernière fois qu'il en avait l'occasion.
"Alors je suppose que je ne pourrais pas l'éviter... Je ferai de mon mieux pour correspondre à vos attentes."
Haruya aurait bien rajouté "comme toujours" s'il faisait effectivement toujours de son mieux, mais il n'était pas dans l'optique de faire de faux-semblants en face d'elle et maintenant.

"Nous ne partirons pas juste après la réunion je suppose, nous aurons le temps de nous coordonner d'une manière ou d'une autre avec Daiyuki-san, en espérant que cette réunion donne quelque chose de positif... Certaines directives ont-elles déjà été discutés à Birei?"
C'était bien beau de préparer des plans, mais en vrai, il avait autant d'informations sur les forces ennemis qu'il en avait sur les forces humaines. Le taisa s'était principalement cassé la tête à réfléchir avec pratiquement aucune donnée réaliste sur les forces en présence. Il était peut-être détendu, mais il n'avait pas oublié l'urgence de la situation, et c'était exactement pourquoi il n'avait toujours pas tiqué sur le fait que l'empereur était en fait une impératrice.


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5276
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux Sam 22 Avr - 20:56

La complicité fantastique lorsque l'on connaissait la terrible situation du subalterne et de la supérieure ne put que réjouir Riyu qui partit d'un bon rire presque gras lorsque Haruya lui accorda un trait d'humour. Tous les deux avaient cette propension à partir dans les plaisanteries de deux amis de longues dates dont les temps ne permettaient pas souvent la rencontre. Riyu était alors confortée dans son choix. Quand bien même il l'avait véritablement importunée dans un premier temps, la sagacité, la franchise et la stabilité du Taisa Unzen Haruya étaient autant des joyaux que des atouts qu'elle se réjouissait d'avoir dans sa manche.

"Les armées du feu et de la glace comptent sur ces plages cinq cent soldats chacune et les forces des foudres sont égales aux nôtres en effectif." Puis, elle marmonna, plus sombre: "Pour les Eiichiro, ils ne sont qu'une cinquantaine."

On devinait aisément à sa mine énervée que cela ne lui plaisait pas. Pas du tout même. Là où les Eiichiro avait un Taisho, elle ne voyait pas celui-ci sur le champ de bataille. Une honte à son regard. Comment compter sur un allié s'il ne défendait même pas l'Empire ?

"Enfin ! Pour le reste, cela sera discuté dans la tente de commendement et vous y êtes invités ainsi que nos autres colonels présents. Après tout, cette bataille n'est pas la nôtre mais celle de l'Empire entier. Il serait bien inconvenant de décider des plans sans eux, qui sont bien plus nombreux que nos forces au passage."


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Unzen Haruya

avatar

Taisa

Messages : 262
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 25

Feuille personnage
Age: 26 ans
Titre: The weird slacker
Liens:

MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux Lun 1 Mai - 23:31

Avoir un compte rendu précis des troupes en présence lui fit du bien. ENFIN il avait des informations précises. ENFIN il pouvait se baser sur quelque chose. Même si en vrai rien n'était de sa décision et c'était d'autant plus ennuyeux qu'il y avait bien trop de têtes pensantes pour que cela ait une chance de donner quelque chose de cohérent... Enfin, ils n'avaient pas trop le choix de se débrouiller avec ce qu'ils avaient. Il rouvrit ses yeux et montra un air particulièrement agacé à la Taisho en apprenant le nombre des Eiichiro. Sa colère avait cela de particulier qu'il n'avait aucun besoin de hausser le ton ni de serrer les poings ou frapper quelque chose pour se calmer. Il avait juste besoin de tuer quelque chose, ou d'insulter l'existence de quelqu'un, ou encore de faire les deux. Le mieux pour les autres était qu'il fasse ça dans sa tête...

"Est-ce que ces imbéciles se rendent seulement compte de la situation? A moins que la paix ne leur ait cramé ce qui leur sert de cerveau?"
Tuer un pauvre bougre dans sa tête de 200 façons différentes dans une pièce vide avec une baguette pour unique objet disponible l'aida à reprendre son calme devant sa supérieure.
"Mes excuses... C'est exact, je ferai mieux d'y aller pour finir quelques détails. Mais, si vous voulez mon avis, c'est bien trop peu..."
Face à l'origine des attaques qui avaient eu lieu dans tout le pays, sachant que c'était en vérité une guerre face à un kami... Il n'était pas question de perdre et pour cela il fallait y mettre les moyens. L'effectif ne se rapprochait même pas de la moitié des forces du clan...

"Sur ce, je ne vous fais pas perdre plus de temps. Je vous rejoins dans un instant. L'impératrice hein..."
Et il rouvrit les yeux de surprise. Haruya venait seulement de tilter. Il se reprit rapidement de façade pour s'incliner et laisser Riyu terminer ses préparations. Une fois dehors, il resta sans bouger un instant, se disant qu'il s'était fait avoir comme les autres à avoir pensé que c'était un homme... Il soupira devant sa stupidité et retourna à ses préparations. Puisqu'il devait participer à cette réunion, le Taisa avait des documents à amener pour continuer de se préparer. De toute façon, il avait quand même du temps au final, n'est-ce pas?


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5276
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux Jeu 27 Juil - 3:15


A vrai dire, Riyu éprouvait la même déception et la même colère que celles d'Haruya à l'encontre de l'armée Eiichiro. Elle ne comprenait tout bonnement pas pourquoi ils étaient venus en sous-effectif sur les plages de Hokori, eux qui se présentaient comme les alliés des Okaruto...Setsu et Fukyuu, eux étaient venus en trop grand nombre d'après son estimation. Elle craignait pour la coordination de toutes ces troupes. Multiplier les têtes pensantes n'étaient pas une bonne chose, le nombre de guerriers pouvant échapper à tout contrôle non plus. Mais sans doute ces occidentaux répondaient-ils à leur rivalité qui avait traversé les âges et les frontières. Seuls Kenshu avaient évalué raisonnablement ses forces pour soutenir les autres clans sans les étouffer.

Les lèvres pincées, sceptique, Riyu ne dit rien. Elle attendrait la centralisation des commandements pour communiquer et s'arranger avec les autres chefs d'armée et de clan. Elle était d'ailleurs désireuse de connaître et de sonder le dirigeant des forces Fukyuu. Nul doute qu'avec sa réputation, ce clan avait su se doter d'un stratège doublé d'un soldat né. Quoique, elle souriait encore lorsqu'elle se rappelait ce qui s'était passé à Birei. Bref.

La jeune femme congédia son subalterne d'un simple signe de tête. Elle avait confiance en Haruya et devait finaliser les préparatifs, s'assurer que tout était en ordre, que les hommes dans leur globalité se tenaient prêts à se battre jusqu'au dernier. Riyu était trop ancrée dans ses pensées pour écouter la dernière phrase. On pouvait ainsi deviner qu'elle était nerveuse. Tant pis. Elle s'affaira aux derniers ajustements pour que tout soit parfait, autant devant les clans, l'Empire que devant le sort qui les menaçait.

[Fin du sujet]


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des détails pourtant cruciaux

Revenir en haut Aller en bas
 

Des détails pourtant cruciaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'important n'est qu'un détail, mais les détails sont importants selon Monsieur
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» On dit que les adolescents sont tous pareils. Pourtant, je ne crois pas être comme toi. | Héloïse Aragon |
» Pourtant t'es beau comme une comète, j't'ai dans la peau, j't'ai dans la tête.
» Frimeurs/Pillards/Kramboys plastique 2008


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..