AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le repos au temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Le repos au temple Lun 21 Nov - 19:08

C’était une bien belle matinée d’automne. Le temps était gris, mais la saison clémente. Consignée au temple, Ukyô s’était vu confiée la lourde, mais ô combien pénible tâche de s’assurer qu’aucune feuille ne vienne souiller le porche du temple. Munie d’un balais, elle s'affairait à sa tâche sans rechigner. Belle matinée d’automne, dirions-nous… Ce fût bien dommage que la jeune androgyne décidait ce jour précis d’ouvrir grand sa bouche pour nous offrir, de sa plus belle voix, son interprétation de “Sakura Sakura”...


OoOoOooOOOooh Cerisiers, cerisiers! Sur les collines verdoyantes et les montagnes; Aussi loin qu'on peut voiiiiir! EST-CE DU brouillAaAard ou des nuages ? Parfum dans le soleil du matiiiin. OOOOOOOOOOH! Cerisiers, cerisieeeeeers, FLEURS en pleine FLORAISON.


Près de la jeune travailleuse, un chat qui se prélassait là se mit à miauler à la mort. Ukyô lui jetait un regard noir tout en cessant de balayer le sol. Elle s’approchait d’un pas brusque de l’animal qui fit le dos rond avant de s’enfuir sans demander son reste. Ukyô l’observait détaler, lui jetant un regard entre le mépris et l’incompréhension.


Les chats n’y connaissent rien en musique. Comme c’est pathétique. ” Décréta-t-elle, sans prendre en compte la discordance de sa voix qu’elle voulait mélodieuse.


A cet instant précis, le vent se leva et sans pitié balaya les feuilles, jusqu’ici, durement ramassées. Armée de son balais, manches retroussées, Ukyô n’eut plus qu’à tout recommencer...
La matiné passée, midi sonnait bientôt ses douze coups. Ni une, ni deux, la jeune miko levait le nez en l’air pour flairer le gage de son travail acharné. La délicieuse odeur de nourriture fraîchement préparée vint bientôt envahir ses sens… D’une grâce divine, la belle entreprit de voler jusqu’à l’objet de ses désirs, susurrant un doux:


A TAAAAAAABLE!!!! ” dans son sillage.


Le réfectoire colonisé, elle dévalisa à la hâte chacun des mets de choix qui eut le malheur de passer devant son regard. Le ventre bien rempli, elle remerciait les chefs avec un enthousiasme certain, puis quittait le réfectoire sans se retourner, voulant profiter de son après-midi de liberté. Ainsi, Ukyô commença-t-elle à flâner librement… Puis, lorsque sa promenade l’eut assez reposé, elle trouva une place sympathique dans la cours, à l’ombre d’un cerisier. Esprit vif et combatif, elle choisit ce coin refuge pour s’entraîner à quelques mouvements de Tai Chi qui sauraient l'apaiser.


Dernière édition par Seifuu Ukyô le Dim 18 Déc - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Œil Expert
Onmyôji

Messages : 145
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Le repos au temple Sam 3 Déc - 14:36

Mon retour à Kenshu s'imposait désormais, le bruit courait qu'une opération était en cours avec l'aide de tous les clans contre les yokaï qui nous avaient causés bien des soucis il y a quelque temps.  
Sans plus attendre, je pris le chemin du retour au temple en début d’après-midi. Par chance, j'avais entendu que des marchands itinérants se trouvaient encore ici et qu'ils allaient à Kenshu, je devrais les trouver au plus vite. Courant dans tous les sens dans la ville où je me trouvais, j'aperçus des petites caravanes avec plusieurs chevaux, des personnes se trouvaient autour, prêts à partir.
« Excusez-moi … EXCUSEZ-MOII !!!  *halète* Est-il possible que je vous accompagne un petit moment ? »
Les marchands me regardaient d'un air intrigué.
« Chiaki-chan ? Qu'est-ce que tu fais ici ? »
« Que quoi ? Avec plus d'attention, j'avais remarqué que je connaissais ses personnes. Je les avais souvent croisés lors de mes sorties. Oh... Jii-chan, ça faisait longtemps. Je-... Je suis venu ici pour une mission ! »
Sans grande conviction sur ce que je venais de leur dire, l'homme accepta de me prendre pour un bout de chemin.

L'ambiance était très agréable, les gens chantaient des chansons de tous les horizons.
Les repas étaient encore plus exceptionnels, je ne sais pas si c'était ma venue qui avait créé un élan de joie et de bonne humeur, mais cela me rendait très heureuse. La fatigue de ces derniers temps disparaissait peu à peu. Le ciel était si haut cette nuit-là, en le regardant de plus près, j'apercevais de grands changements qui allaient arriver. Je ne pouvais pas savoir lesquelles ou même s'ils étaient bon ou mauvais, juste des changements. M'enfin bon.. Je ne devrais pas trop penser à ça pour le moment. Le sommeil avait gagné le campement, tout le monde s'était endormi. J'avais l'impression que le temps s'était arrêté, Aki s'était blotti contre moi, tout en regardant lui aussi les étoiles.
« Je ne m'en lasse pas de regarder pendant des heures les étoiles... C'est si magnifique et mystérieux.. »
Au bout de plusieurs longues minutes de silence, le sommeil me rattrapa et je m'endormais au côté d'Aki.


…............

Après plusieurs heures, en fin de matinée, le voyage touchait à sa fin pour moi, je venais d'apercevoir le chemin pour rentrer au temple.
Toutes les caravanes s'étaient arrêtées pour me dire au revoir et qu'ils me reverraient sûrement. Avec un certain pincement au cœurs, je repris la route. Je serais bien rester avec eux plus longtemps.

Bon, ce n'est pas le moment d'être sentimental. « Aller Aki, on rentre à la maison. Si on se dépêche, on arrivera sûrement pour le repas ! » Tout sautillant, il commença à avancer devant moi, sans se soucier si je le suivais ou pas.
« Aki ? »
Arrivé à un croisement, je l'avais perdu de vue. Je me hâtai de le chercher en l’appelant, sans succès.
Tant pis pour lui, j'arriverais avant lui au temple et je mangerais sans lui. Il n'avait qu'à pas partir seul et se perdre. Sans m'en rendre compte, je venais de prendre un autre chemin, qui s'enfonçait dans la forêt. Je m'aperçus de mon erreur seulement au moment ou mon estomac commençait à grogner. Et bien, c'était l'heure de manger et je ne sais pas où je me trouve.. Que faire. Ma seule option était de continuer tout droit, je finirais bien par atterrire quelque part.

Après un long moment, une petite boule de poils fit brusquement interruption sur ma tête.
«  Et bien te re voilà... » Soulagée, je continuais ma route, droit devant moi.
Une délicieuse odeur flottait dans l'air, je sentais que je me rapprochais du temple. Mon estomac quand à lui criait famine plus je me rapprochais du lieux désiré.

Au moment où je pénétrai dans le temple, ma direction était tournée vers l'endroit où je prenais  mon repas habituel, avec une certaine précipitation, j’ouvris la porte de la pièce où l'odeur s'échappait.
« BONJOUUUR TO- …. » Je me suis stoppé dans mon élan très rapidement en voyant une jeune fille dévorer tout ce qu'elle pouvait. Était-elle autant affamée ? Et puis.. Il ne restait presque plus rien pour moi. Tant pis, je vais aller parler aux personnes qui s'occupent des repas, pour voir s'ils veulent bien me donner des gâteaux et prendre le thé.
La jeune fille, ne m'était pas inconnue, je l'avais déjà vus au temple et si je me souviens bien, il s'agit d'une miko. Hmm. Je ne me souviens plus vraiment de son nom,  mais je crois que c'était Sei.. Sei.. Rah. Bon tant pis. J'irais lui demander après avoir mangé. Elle est très énergique comme petite, elle est jeune, c'est sûrement pour ça. L'atmosphère était très calme, un calme qui m'avais manqué depuis que j'étais partie.

Alors que je n'étais pas attentive à la jeune fille qui dévorait tel un ogre tout les repas, elle venait tout juste de partir en remerciant les personnes qui lui avaient servi à manger. Je n’avais pas réagit, l'occasion de faire connaissance avec était raté. Je me hâtai de la suivre, sans succès. À se demander si c'est normal de se déplacer aussi vite après avoir englouti autant de nourriture. * soupire * Bon bah .. Tant pis ? Je la reverrais sûrement plus tard. Quoi qu'il en soit …. * s'étire les bras vers le ciel en baillant * Je vais aller faire une sieste. Il ne me reste qu'un endroit tranquille à trouver..
« Vu le temps, les cerisiers seront parfaits, n'est-ce pas Aki ? La petite boule de poils sur ma tête sautillait à l'idée d'aller jouer dans les feuilles des cerisiers. Et bien, et bien.»
Je commençais à apercevoir les cerisiers, toujours aussi magnifiques dans la cour du temple et plus je m'approchais, plus j'entendais une sorte de bruit. C'était plus une respiration et des mouvements dans l'air ?  Des mouvements ? Je cherchais avec une certaine excitation d'où venait le bruit. AH ! Mes yeux se posèrent sur la gloutonne que je cherchais un peu plus tôt. C'était étrange et à la fois impressionnant de la voir faire des mouvements que je ne connaissais pas, c'était si gracieux. J'étais fascinée par cette jeune fille, elle ne ressemblait pas aux Miko que j'avais l'habitude de connaître. Je ne devrais pas la déranger et m'éclipser au plus vite.

Alors que j'essayais de repartir sans un bruit pour ne pas déranger la jeune fille qui était concentrée,
! SPLASH ! je venais de me prendre les pieds dans des racines d'un arbre, dans ma chute, je me suis étalée sur plusieurs mètres avec Aki sur mon dos, effrayé par ce qu'il venait de se passer.
C'était avec peine que je me relevais, le sol était plutôt confortable et le froid du sol était agréable au toucher.. Ahhh. Et Aki qui sautillait dans tous les sens en me disant de faire plus attention. * soupire *
La seule chose à laquelle je pensais vraiment, c'était si j'avais dérangé la jeune Miko avec tout le bruit que je venais de faire.
J'avais beau regarder autour de moi, je ne la voyais nul part.« Je l'ai fait fuir ? Non ? Je ne pense pas être si effrayante que ça ? Hein Aki ? Aki ? Il n'était plus là ? Mais où était-il passé encore ? »




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Le repos au temple Dim 18 Déc - 17:03

* Flexion... Tout en douceur... Esprit vide... *

Ukyô pratiquait des gestes lents, parfaitement coordonnés. Petit à petit, au fils cousu de ses mouvements synchronisés, son esprit se vidait. Ses gestes étaient fluides, souples, semblables au mouvement des vagues qui s'échouent sur la plage avant de se retirer avec douceur. Enfin, elle était apaisée... Elle ne faisait qu'un avec le vent qui caressait ses joues. Depuis la plante de ses pieds la jeune miko sentait l'énergie de la terre, comme si ceux-ci s'enracinaient dans le sol tel l'arbre. Petit à petit, tout devenait blanc autour d'elle. Son rythme cardiaque diminuait et sa respiration se faisait profonde. Ukyô entrait à présent dans un état méditatif...
... Quand, tout à coup, un bruit effroyable retentit.

" WUAAAARF! "

Ukyô sentit ses poils se hérisser tout au long de sa colonne vertébrale. D'un geste agile, mais peut être un peu maladroit, elle fit un bond gigantesque. Un réflexe conditionné qui lui valu de se heurter violemment la tête à une branche charpentière du cerisier qui se trouvait juste au-dessus d'elle... Malgré la douleur, elle parvint à s'y accrocher par automatisme. D'abord d'une main, puis s'y hissa en l'enlaçant tel un chaton effrayé de ses bras et de ses jambes.

" ... si effrayante que ça ? Hein Aki ? Aki ? ... "

Ukyô ouvrit des yeux ronds. Enfin, elle sortait de son état méditatif et commença à observer les alentours, perchée sur sa branche.

* Mais... C'est une voix humaine. * Constatait-elle, dans ses pensés.

Cependant, les branches de l'arbre l'empêchaient d'apercevoir l'origine de cette voix qui sans doute devait également être l'origine du bruit qui l'avait sortie de sa méditation. Se fiant à ses oreilles, elle se glissait parmi les branches jusqu'à enfin distinguer une silhouette humaine qui jetait un œil curieux aux alentours. D'ici, il lui semblait que cette personne était une miko, tout comme elle. Bonne nouvelle... Cela faisait un bail que la jeune androgyne n'avait pas discuté avec une congénère! Et ce, malgré le fait qu'elle passait le plus clair de son temps au temple. Seulement, avec la catastrophe de ses derniers temps... D'un mouvement vif de la tête, la jeune androgyne chassait ces tristes pensés. Peut-être était-ce une nouvelle miko? Peut-être Ukyô pourrait-elle lui faire visiter le temple? En y réfléchissant, Ukyô se voyait déjà appelée "Ukyô-sempai"... Elle étouffait un ricanement, un grand sourire satisfait montant à ses lèvres. Elle s'assit confortablement sur sa branche puis bascula, tête à l'envers, pour se retrouver face à l'inconnue.

" OOOOOS...! Uuuu... " Commençant énergiquement son salut, elle s'interrompit avec timidité en s'apercevant que, de plus près, l'inconnue ne lui semblait pas si inconnue que cela...

En effet, même si elle ne lui avait jamais adressé la parole, Ukyô reconnaissait le visage face au sien. Ou plutôt, elle reconnaissait ses vêtements... La jeune androgyne en était sûre: elle l'avait déjà aperçue. Cette personne était très clairement une onmyôji, rang au-dessus de son modeste statut de miko. Ukyô abordait à présent un sourire crispé en balbutiant quelques mots incompréhensibles, rouge comme une pivoine. Prise d'une faiblesse, ses jambes finirent par lâcher la branche et elle tomba lourdement au sol, parvenant fort heureusement à se protéger machinalement la tête. Encore plus honteuse, elle se redressait d'un coup d'un seul pour faire de nouveau face à l'omnyôji en s'inclinant respectueusement, mais toutefois un peu gauche.

" B-b-b... B-Bonjour... " Parvint-elle enfin à articuler en se faisant toute petite.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Œil Expert
Onmyôji

Messages : 145
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Le repos au temple Mer 21 Déc - 15:40

Subitement, j’entendis quelque chose tomber derrière moi. Je ne m'attendais pas du tout à la voir apparaître devant moi aussi soudainement. Ses cheveux étaient ébouriffé, ses joues étaient toutes rouges et son air timide était vraiment mignon à voir. Elle s'était relevée rapidement, mais avec une certaine maladresse devant moi pour me saluer.
« Eh ? Ahhh… Euuh... B-Bonjour. Tu ne t'es pas fait mal ?»

Je me rapprochai d'elle pour voir si elle n'était pas blessée par sa chute. « Je suis désolé si je t'ai effrayé. Euuh.. Uk-… Ukyô-chan n'est ce pas ? Je ne t'avais encore jamais vu au temple. Je suis Ishikawa Chiaki, Onmyoji du clan Kenshu et voici mon esprit gardien, Aki.»
Je pointais du doigt la tête de la jeune Miko, Aki s'y était installé pendant sa chute, prenant sa tête comme un coussin confortable.

J'avais remarquée qu'une gêne s'était installée entre la jeune fille et moi. Que faire ? Je suis venue la voir sans vraiment avoir de raison.. * soupire * J'espère qu'elle ne va pas me prendre pour quelqu'un de bizarre.



Erm:
 




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Le repos au temple Jeu 22 Déc - 15:01

Contre toute attente, l'Onmyoji s'adressait à la jeune Miko avec douceur et bienveillance, comme d'égale à égale. Lorsqu'elle s’enquérait de son état, Ukyô hochait vivement la tête pour signaler qu'elle ne s'était pas blesser. Elle aurait voulu répondre quelque chose comme "Je suis plus solide que j'en ai l'air!" en riant, mais sûrement son rire aurait paru nerveux sur le moment... Lorsque l'Onmyoji se rapprochait d'elle, l'androgyne esquissait un mouvement de recule qu'elle retint à la hâte en gigotant de manière désordonnée.
Lorsqu'elle lui dévoilait son nom, tout en signalant au passage qu'elle connaissait déjà le sien, Ukyô se sentait mal à l'aise en constatant qu'elle avaitr été incapable de retenir le nom d'une de ses supérieur... De toute évidence, la Miko avait encore un long chemin à parcourir sur la voie religieuse qui lui fût autrefois imposé.

" ...et voici mon esprit gardien, Aki. "

* Qu-? Aki? *

Ukyô levait lentement les yeux pour tenter d'apercevoir le haut de sa tête que Chiaki pointait du doigt. Elle était étonnée de n'avoir, jusqu'ici, ressentit aucune présence mis à part celle de l'Omnyoji... Bien entendu, elle était dans l'incapacité d'apercevoir l'être assit au sommet de son crâne. Mais, à présent que Chiaki le lui avait fait remarquer, elle sentait en effet un poids léger... Prudemment, elle tentait d'approcher sa main et appliquait une légère pression sur la créature qu'elle sentit gigoter sous ses doigts.

* C'est quoi ce truc? * Pensa-t-elle immédiatement.

C'était doux et agréable au toucher. Ukyô finit par sortir de sa rêverie en se rappelant des paroles de son interlocutrice.

" C'est un esprit gardien? Mais c'est trop cooool! "

Des étoiles remplissaient à présent les yeux d'Ukyô qui avait totalement oublier la situation précédent cette nouvelle conversation. Elle avait retrouver son énergie habituelle et continuait avec enthousiasme:

" J'en ai jamais vu avant! A quoi ça ressemble?! A quoi ça ressemble?! "

Tout excitée comme un chiot, Ukyô se mit à tourner sur elle-même en se tortillant dans tout les sens pour tenter d'apercevoir l'esprit. Il désapprouva sûrement cette attitude, car quelques secondes plus tard la jeune fille ne sentait plus sa présence sur son crâne. Ukyô s'arrêtait dans sa course, un peu étourdie... mais surtout déçue. Elle s'intéressait donc de nouveau à la propriétaire du gardien, s'approchant énergiquement d'elle en débitant à toute vitesse ces paroles:

" Qu'est-ce que ça mange un esprit? Est-ce que ça dort? Et ça vient d'où? Il y a que toi qui peut le voir? Parce que j'ai pas réussi à l'apercevoir... Et est-ce qu-... "

Ukyô mit sa phrase en suspend. Elle observait à présent l'Omnyoji avec de grand yeux ronds. Ses joues prirent une légère teinte rosâtre tandis qu'elle frottait sa nuque, embarrassée.

" Pardon... Je l'ai encore fait... "

Sur ces mots, elle prit une grande inspiration pour se calmer. Tout en finesse, elle s'inclinait respectueusement devant Chiaki. Son tempérament avait changé du tout au tout...

" Je suis honorée que tu es retenue mon nom, Chiaki-sa~...sempai. En effet, je suis Seifuu Ukyô, humble Miko à ton service. "

Ainsi inclinée, réécoutant ses propres paroles, Ukyô se demandait soudainement si elle n'en avait pas un tout petit peu trop fait... Surtout que, avec la situation précédente, elle devait avoir perdu toute crédibilité aux yeux de l'Onmyoji...

* Je maudis ma stupidité. * Pensait-elle en prenant soin de garder un visage inexpressif.
Revenir en haut Aller en bas
Ishikawa Chiaki

avatar

Œil Expert
Onmyôji

Messages : 145
Date d'inscription : 15/08/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 20
Titre: Onmyoji
Liens:

MessageSujet: Re: Le repos au temple Jeu 29 Déc - 0:33

Encore une fois, la jeune miko me parlait comme à une supérieur. Ce n'est pas dérangeant enfin.. Si. 
« Tu sais, tu peux rester toi-même. Les marques de politesse et j'en passe ce n'est pas mon fort. Je considère les gens du temple comme ma famille. Donc tu peux me parler comme à une … '' Amie''… Je ne sais pas si c'est vraiment le bon terme, mais en tout cas, je suis contente de voir une personne avec autant d'énergie.* toussote * Pour t'es différentes questions je serais contente de t'en parler. Je m’asseyais près de l'arbre tout en regardant Ukyô-chan, bon... Pour ce qui est de son apparence.. 
Imagine une grosse boule de poils blanche d'une petite taille qui sautille partout. Il est assez doux au toucher aussi et c'est assez amusant de le mettre dans l'eau pour voir ses poils gonflés quand il sèche, il double de volume. Pour ce qui est de la nourriture, il lui arrive de grignoter des gâteaux qu'on lui donne et de manger ce que je mange. Il a déjà essayé de boire du thé une fois, mais il n'avait pas aimé et il dort assez souvent oui.»  



Je faisais une légère pause dans mon explication tout en attrapant Aki sur mes genoux. 
«Hmm.. Le terme esprits gardien est assez vaste, tu sais. Pour moi, Aki est surtout un compagnon de toujours. Il m'est apparu assez jeune donc je ne pourrais pas vraiment t'expliquer comment il est venu. Mais je pense que c'était par rapport à ma forte volonté de ne pas rester seule. M'enfin bon.» La miko écoutait attentivement, elle qui s'était assise en tailleur pour m'écouter parler.



« Si tu ne peux pas le voir, c'est que ce n'est pas le moment où que tu n'en aies pas les capacités… Quoi que.. Aki ? Tu ne veux pas te montrer à Ukyô-chan ? Je suis sûre qu'elle te fera goûter des bons gâteaux.»
La petite boule de poils me regardait d'un air un peu bête sur le moment, comme s'il analysait ce que je venais de dire en pesant le pour et le contre.
«Bon.. Peut-être qu'il se montrera à toi. Tu lui a fait peur avant je pense, ce n'est pas trop grave. Sinon.. J'aimerais te poser une question indiscrète, pourquoi est-tu devenue une miko ? »




Disponibilités
L - M - M - J - V - S  - D

Thème Chiaki:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le repos au temple

Revenir en haut Aller en bas
 

Le repos au temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Temple Zen du Thé sacré de Kami-sama [libre et pas sérieux]
» Temple de Danava
» Repos après un long voyage


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..