AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le domestique affronte le noble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kazegumo Seiki

avatar

Non Joueur

Messages : 31
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 17
Titre: Domestique
Liens:

MessageSujet: Le domestique affronte le noble Jeu 22 Déc - 17:35

Le domestique s'affairait à ses tâches quotidiennes, alors qu'on entendait dans la cour intérieure de la demeure les éclats de l'entraînement du jeune Kasuga. Dans la maison familiale, c'était la routine. Le jeune frère de sa maîtresse se faisait former dans l'art du combat comme l'exigeait la tradition familiale. C'était le patriarche de la famille, Kasuga Isamu, qui se chargeait activement de l'entraînement de son unique fils. Seiki ne les croisait que rarement, leur montrant toujours le respect qu'ils méritaient par des courbettes exagérées.

Kazegumo était sur un nuage depuis son arrivée à Kasu. Après avoir traversé Yokuni en entier, il avait enfin trouvé un nouveau maître à idolâtrer. Kasuga Ryu lui avait offert l'opportunité de ses rêves et il avait un respect absolu pour sa nouvelle maîtresse. Depuis son arrivée les autres serviteurs de la demeure, Hinako et Hinata se tournaient les pouces. L'adolescent avait son nouveau boulot très à coeur et chassait la moindre trace de saleté avec une fougue impressionnante.

Il s'apprêtait à s'attaquer aux planchers lorsqu'il fut surpris par de brusque bruits de pas derrière lui. Intrigué, l'adolescent se retourna pour découvrir Isamu l'observant de son regard froid et calculateur. Immédiatement, le domestique baisa les yeux en signe de soumission, un genou au sol devant le maître. Il sentit le regard de l'homme le scruter de la tête au pied, le jaugeant, avant de finalement prendre parole après de longue seconde.

- Mon fils, Daiki, n'a malheureusement pas de partenaire d'entraînement aujourd'hui. Commença-t-il. Ma fille sous-entend que, bien qu'inimaginable pour un domestique, tu aurais quelques compétences dans l'art du combat.

Son premier maître lui avait véritablement enseigné les basses du combat à mains nues et au sabre dans le but de le défendre, lui et sa propriété. C'était un cadeau précieux que le défunt avait fait à son serviteur puisque l'éducation militaire était généralement réservée à la noblesse. Le garçon avait pu mettre en action les enseignements reçus lors de ses vagabondages à travers Yokuni et ne se débrouillait finalement pas si mal.

Dans la voix d'Isamu, on pouvait voir un certain dédain clairement affiché. Un serviteur entraîné dans l'art de la guerre allait à l'encontre des règles du Bushido et ne pouvait que déplaire à un homme de la trempe du Kasuga.

- Pour aujourd'hui, tu nous montreras si ce qu'affirme ma fille est véritable en affrontant mon fils.

Seiki eut un pincement au coeur. On venait de le placer dans une situation très délicate. Il ne pouvait refuser l'honneur de l'invitation, mais refusait intérieurement de porter le moindre coup au jeune frère de Ryu-sama. Néanmoins, il se devait d'obéir.

- C'est un honneur pour moi, maître-sama. Isamu tourna les talons en direction de la cour, l'invitant à le suivre.
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Daiki

avatar

Samouraï

Messages : 63
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Dim 25 Déc - 23:48

Le début de l'été, une période agréable à Kasu, mais pour le jeune Daiki ce n'était pas forcément une période pendant laquelle il allait profiter, il devait continuer à s'entrainer avec son père, il alternait entre le dojo et la maison des Kasuga, mais que ce soit dans l'une ou dans l'autre il ne faisait que s'entrainer, encore et toujours. Le jeune homme avait hâte de passer son gempukku et de devenir enfin un samurai d'Okaruto, même si ses volontés pour son futur n'était pas vraiment en accord avec ce qu'un samurai devrait vouloir. Daiki voulait devenir le plus grand guerrier d'Okaruto, il ne voulait pas devenir un simple samurai honorable il voulait servir au mieux son clan et devenir le meilleur pour cela lui semblait être une logique imparable.

Son père, Kasuga Isamu, lui enseignait comment devenir un vrai samurai et il n'aimait pas entendre Daiki parler de sa volonté de devenir le meilleur, ce n'était pas vraiment en adéquation avec l'esprit du bushido et donc du samurai. Depuis qu'il avait vu l'acte de son père, éborgnant sa soeur le jeune Daiki avait intérieurement toujours voulu prendre à contrepied les enseignements et les volontés de son père pour lui. Il ne voulait pas devenir l'homme que son père voulait, mais l'homme que lui aimerait être. Et cela avait le don d'ennuyer profondément son père.

Aujourd'hui c'était l'entrainement au sabre, Daiki répétait les mouvements encore et encore, sous l'oeil sévère de son père. Daiki n'avait pas envie d'être comme n'importe quel samurai et il n'avait pas non plus envie de faire comme tous les Kasuga et d'apprendre à maitriser le naginata, il voulait être unique dans cette famille de guerrier. Après tout entre sa soeur Taisho et son père ancien Hatamoto il lui serait pratiquement impossible de faire ça place sans imposer son propre style. Peut-être que c'était la simple volonté d'un fils de riche jamais content et toujours à rechercher la confrontation avec son père, si c'était le cas il n'en serait certainement pas lui-même conscient.

Finalement, son père s'absenta un moment en lui demandant de se désaltérer un peu. Visiblement il n'avait trouvé personne pour se confronter à lui et il n'avait pas l'air de vouloir le faire lui-même. Daiki profita du temps libre pour boire un peu d'eau, cela faisait un moment maintenant que lui et son père s'entraînait, il avait besoin de se ré-hydrater un peu. Puis son père revint accompagner du nouveau serviteur. Un jeune homme qu'il ne connaissait pas, qui servait sa soeur s'il avait bien tout compris et elle l'avait envoyé ici pour apprendre le métier et les manières vu qu'elle était toujours occupée.


Très bien Daiki, Kazegumo sera ton partenaire pour un ton entrainement au sabre. Préparez vous tous les deux.
Bien Otousan.

Le deuxième né des Kasuga salua son père et se saisit d'un sabre de bambou avant de s'avancer vers l'endroit où le combat serait mené. Il attendrait donc l'arrivée de son adversaire pour le saluer et il attendrait le coup d'envoi de son père pour commencer les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Kazegumo Seiki

avatar

Non Joueur

Messages : 31
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 17
Titre: Domestique
Liens:

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Mer 28 Déc - 23:01

- Bien Otousan. C'était la première fois que le serviteur avait la chance d'entendre la voix du plus jeune des Kasugas. Ses mots étaient déterminés et fermes, tous comme ceux de sa soeur aînée.

Sur plusieurs points, le jeune maître lui rappelait sa grande soeur. Que ce soit ses cheveux d'un mauve flamboyant ou plus particulièrement son regard analytique. Lors de ses corvées quotidiennes, le domestique pouvait entendre des brides de l'entraînement quotidiens de l'apprenti et il semblait être un redoutable guerrier en devenir. Pourtant, Kazegumo possédait quelque chose de différent ; l'expérience du terrain. Il n'avait été formé que de façon rudimentaire dans l'art de se battre, mais avait dû se débrouiller sur le terrain pour encaisser les coups et les rendre coûte que coûte. Durant son année passée à vagabonder, il avait dû sauver plusieurs fois sa peau et insouciant comme il était, il n'avait peur d'aucuns adversaires, pas plus qu'il n'avait peur de faire rouer de coups. Loin des arts samouraïs, dans les combats de rue, toutes les astuces étaient bonnes pour gagner et Kazegumo avait plus d'un tour dans son sac.

Par contre en prenant le bâton de bambou que lui tendait le patriarche de la famille Kasuga, le jeune serviteur eu un état d'âme. Il ne pouvait simplement pas frapper le frère de sa maîtresse, s'était inconcevable. Il ne pouvait non plus lui faire l'affront de refuser le duel. Le seul échappatoire possible apparaissait clair, même pour Seiki qui n'était pas une lumière.

S'avançant vers Daiki, le domestique salua son adversaire d'une courbette trop ample. Isamu donna le coup d'envoi alors que les deux combattants, la garde haute, s'analysaient. Pour bien paraître, Seiki donna le premier assaut. Une attaque molle que son adversaire put facilement bloquer. Il se replia par la suite pour bloquer quelques coups, déterminé à ouvrir sa garde pour laisser grande ouverte au jeune Kasuga la possibilité de lui assener le coup gagnant. Seiki ne comprenait pas qu'Isamu, ou même son adversaire, pouvait voir à travers son jeu alors qu'il tentait de ne pas tacher l'honneur de son plus jeune maître.
________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Daiki

avatar

Samouraï

Messages : 63
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Mar 10 Jan - 17:10

Le jeune Kasuga ne connaissait pas son adversaire, nouveau domestique il suivait les ordres de sa soeur, mais ils n'avaient jamais parlé ensemble jusque là, ce qui d'un côté était logique en fait. L'éducation du jeune samurai était faite pour qu'il ne se mélange pas avec les personnes ayant un grade moins important que lui, en général le jeune homme respectait encore cela, il était jeune et encore sous la coupe de l'éducation de son père. Le jeune homme trouvait vraiment étrange que son père le fasse affronter un simple domestique, ce n'était même pas très honorable pour lui, mais après tout il s'agissait d'un entrainement, mais même avec cela il aurait préféré avoir une autre personne pour s'entrainer.

Daiki regarda son adversaire, les yeux légèrement plissés, il avait un doute sur l'adversaire que lui avait trouvé son père et il voulait affronter quelqu'un de plus honorable, ce jeune homme était là pour dépoussiérer les meubles et la maison, que pouvait-il donc lui apporter ? Le jeune futur samurai se mit en garde alors que son père annonçait le début du combat, les premiers coups de son adversaire ne furent pas dur à esquiver ou parer, des attaques molles dénués de volonté de toucher. Que faisait-il donc ? Puis après quelques coups de Kasuga ce dernier trouva une ouverture bien trop voyante et frappa à son tour.

Daiki se remit droit comme un i et rengaina son sabre de bambou à sa ceinture, ses yeux montraient à présent un certain énervement, le jeune homme semblait contrarié par quelque chose ou présentement, par quelqu'un. Le jeune homme croisa les bras et regarda le domestique, puis il se tourna vers son père et ses yeux revinrent vers Seiki.


Tu n'es pas à fond Kazegumo-san.
Mon fils a raison, tes coups sont mou, tes ouvertures sont pires que celles d'un enfant. Ma fille m'a parlé de tes compétences, ce moquait elle de moi ? Ou alors peut-être n'a-t-elle pas vu ton incompétence ? Combat sérieusement ou repart dépoussiérer.

Daiki baissa la tête, il n'aurait pas été à ce point violent dans ses paroles, mais c'est en effet presque ce qu'il pensait, ce jeune homme devait se donner plus sérieusement pour que l'entrainement est un réel intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Kazegumo Seiki

avatar

Non Joueur

Messages : 31
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 17
Titre: Domestique
Liens:

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Sam 14 Jan - 20:49

Acculé dans un coin par les deux Kasugas, le domestique s'était fait prendre à son propre jeu. Ne voulant pas s'attaquer au jeune maître, il avait beaucoup trop retenu ses coups. Il était un piètre comédiens et sa mise en scène n'avait impressionné personne. Le pauvre essuya les blâmes lancés vers lui avec un regard piteux et l'échine courbée. Il avait seulement voulu bien faire, ne déplaire à personne. En réponse, Isamu-sama le frappait avec ses mots, durs et froids, beaucoup plus blessant que le coup reçu par son fils. À chaque phrase, les épaules de Seiki se raidissaient et sa respiration diminuait. Il avait horreur de déplaire. On l'avait catapulté dans une situation qui lui faisait vivre un stress intense, bien loin de sa petite routine adorée. Maintenant qu'il était pris au piège, Isamu lui montrait pourtant la voie vers une sortie d'urgence.

- « [...], Ma fille m'a parlé de tes compétences, se moquait-elle de moi ? Ou alors peut-être n'a-t-elle pas vu ton incompétence ? Combat sérieusement ou repart dépoussiérer. »

Dans d'autres circonstances, le serviteur aurait choisi de repartir faire ce qu'il aimait le plus au monde. Dans l'instant présent, et ce sans même le savoir, le patriarche venait cependant d'allumer en Seiki une flamme pouvant se transformer en véritable fournaise. Le moteur du jeune homme était sa volonté de servir, ce qu'Isamu-sama avait directement stimulé.

On présentait un dilemme facile à résoudre pour le candide adolescent ; tacher l'honneur de sa maîtresse ou être fidèle à sa parole. Vu de cet angle, le conflit moral n'existait plus. L'adolescent avait un dévouement absolu pour la Taisho : il ne voyait aucun inconvénient à brutaliser le jeune Daiki si c'était pour démontrer sa fidélité. Hors de tout doute, il était prêt à faire bien pire pour l'honneur de la Dragonne. Il en fallait très peu pour faire changer d'avis un simple d'esprit.

Les combattants reprirent donc place, avec un Seiki dans un tout autre état que précédemment. Il était décidé à se battre comme il l’avait fait pour sauver sa peau dans les plus sombres recoins de Yokuni. Plus que coopérant, cette fois-ci Seiki ne voulait rien de moins qu'une victoire. Se saluant une seconde fois, le domestique prit de nouveau le premier assaut. Par contre, Daiki put cette fois découvrir la véritable force que pouvait déployer son adversaire en bloquant ce premier coup.

À partir de ce moment, l’adolescent allait se concentrer sur l’offensive pour essayer de faire perdre au plus vite la mobilité de son adversaire ; lui porter un coup stratégique au genou ou à la cheville. Il allait mener ses coups vers la tête et les épaules de Daiki, diminuant tranquillement la distance entre eux pour le surprendre d’un bon coup de talon bien placé.

____________
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Daiki

avatar

Samouraï

Messages : 63
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Sam 21 Jan - 20:50

Visiblement les mots crus et durs de son père avaient fait mouche. Ils le faisaient toujours d'ailleurs, Isamu avait le don pour faire souffrir l'ego des autres et là en l'occurrence cela permettrait à Daiki de pouvoir s'entraîner avec un véritable combattant et non un serviteur timide qui avait peur de faire mordre la poussière au petit frère de sa maîtresse, la leçon serait donc utile à Daiki pour qu'il puisse apprendre plutôt que de se croire fort alors qu'un domestique l'avait seulement laissé gagner. Le jeune Kasuga ne pu s'empêcher de laisser tomber son visage froid pour arborer un sourire, il allait pouvoir se battre contre quelqu'un de plus vieux que lui et surtout contre quelqu'un qui avait de l'expérience véritable dans le combat, pas des élèves comme lui.

A nouveau les deux combattants se saluèrent pour commencer une nouvelle passe. Cette fois Daiki savait que son adversaire ne lui ferait pas de cadeau et c'était parfait. Le combat commença et les premiers coups de Seiki réussirent à toucher son adversaire, en même temps Daiki n'était pas habitué à ce qu'un adversaire ne combatte pas dans les règles, ce n'était pas très académique de viser les jambes/pieds pour ralentir son adversaire, même si c'était très intelligent.

Le jeune Kasuga, un brin agacé par cela tenta donc de donner deux coups rapides à la tête de son adversaire, mais sans gêne ou sans réelle expérience d'un vrai combat comme Seiki, il y avait peu de chance qu'il réussisse à le toucher au final. Le domestique continua en tentant des coups plus connues par le jeune aux cheveux mauves, cette fois Daiki réussi à les parer, assez fière de lui il déchanta quand le talon de son ennemi du moment vint le percuter. Un coup millimétré qui fit tomber le jeune homme à genoux, le souffle coupé.


Ce coup... ce n'est pas...réglementaire... han....
Et pourtant c'est la meilleure leçon que le domestique peut t'apprendre. Ton ennemi ne jouera jamais franc jeu fils ! Si tu crois que cela se passera selon les règles sur le champ de bataille alors tu es peut-être aussi idiot que mauvais au katana.

L'adolescent, encore à genoux sous l'effet du coup, frappa le sol de son petit poing. Encore une fois : les répliques acides de son père. Sauf que pour cette fois c'était lui qui les prenait en plein visage. Le jeune homme se releva.

Ce n'est pas fini !

Animé par une colère sourde le jeune Daiki se lança à nouveau contre son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Kazegumo Seiki

avatar

Non Joueur

Messages : 31
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 17
Titre: Domestique
Liens:

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Mer 8 Mar - 16:03


    Durant la joute, le domestique avait subi quelques coups sur les bras et les flancs, mais avait réussi facilement à les tolérer. Les mouvements et les gardes de son adversaire étaient exécutés à la perfection et avaient impressionné le domestique qui ne s'était jamais battu contre un adversaire aussi fluide.

    Les bandits de grand chemin et les voyous des petits villages étaient beaucoup plus robotiques dans leur façon de combattre. Le jeune Kasuga avait appris de la bonne école.

    Par contre, le style de ce combat restait très académique et perdait de son efficacité contre un combattant de ruelle comme Seiki. Ces coups salauds que le serviteur cherchait à infliger à son adversaire, il les avait tous préalablement goûtés.

    Le coup de talon toucha sa cible, laissant l'adversaire à genou devant Seiki. En temps normale, l'adolescent aurait frappé son rival pendant qu'il était au sol. Devant le patriarche de la famille Kasuga, il se gardait toutefois une légère gêne.  

    - « Ce n'est pas fini ! » Blessé dans son orgueil, le regard de son opposant avait tourné à l'écarlate. Avec le feu dans les yeux du jeune maître, Seiki fut frappé par la ressemblance à sa sœur aînée. Les bottes qui suivirent furent plus sérieuses, le domestique se retrouvant sur la défensive. Bouleversé par cette nouvelle dynamique, le pauvre perdrait tranquillement du terrain. Après avoir reçu quelques coups plus menaçants, il cherchait désespérément une façon de rapidement reprendre le contrôle du combat. Le vagabond put voir s'ouvrir devant lui sa sortie de secours.

    Dans sa colère, l'adversaire perdait tranquillement sa défensive en misant tout sur l'attaque. Sa garde était grande ouverte, si bien que Seiki, avait le bon synchronisme, pourrait certainement essayé de s’y faufiler. Misant le tout pour le tout, le serviteur attrapa le poignet du rival dans un geste de pure folie et, lâchant son propre bâton, lui donna un bon coup de coude dans l’abdomen destiné à lui faire perdre le souffle. C’était une manœuvre risquée.

    Profitant de l’élément de surprise, l’adolescent se rua sur le noble dans le but de le plaquer au sol et de l’immobiliser pour mettre fin au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Daiki

avatar

Samouraï

Messages : 63
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Jeu 9 Mar - 18:09

Le jeune Kasuga avait frappé avec l'énergie de la colère, même si son père apparaissait assez déçu de ces attaques vigoureuses (lui les voyant comme une crise de nerf), il savait pourtant ce qu'il se passait dans la tête de Daiki, les Kasuga avaient toujours eu un rapport étrange avec la rage et la colère.

Ainsi donc Daiki commença à frapper avec colère, plus qu'avec raison, ce qui allait effectivement ouvrir très largement sa garde, pour qu'au final il n'y en ait plus du tout. Il avait certes de bons mouvements au sabre, mais le katana n'avait jamais été sa spécialité, la naginata non plus d'ailleurs. Le jeune homme avait suivi les leçons sans réellement s'investir, depuis toujours il en voulait plus, il ne voulait pas marcher dans l'ombre de sa sœur ou de son père, il voulait sa propre voie, peu importe qu'elle soit moins glorieuse que la leur, il voulait exister par lui même uniquement.

Une nouvelle fois le domestique usa d'un mouvement peu conventionnel, allant même jusqu'à lâcher son arme afin de le saisir et de lui asséné un coup de coude extrêmement violent, Daiki n'avait rien vu venir, par contre il avait cruellement bien sentit le coup venir le cogner. Il ne compris pas trop bien la suite, il se rappelle juste avoir été mis au sol et malgré sa rage pour se débattre rien n'y faisait. Daiki n'aimait pas perdre de base, mais contre un domestique c'était encore pire et contre un domestique qui servait sa sœur c'était un sacré combot.


Très bien Kazegumo, on peut conclure cet entraînement. L'homme froid attendit que le serviteur relâche son fils pour continuer. J'espère que tu en auras retiré les leçons Daiki, à présent va te rafraîchir, l'entraînement est fini pour aujourd'hui. J'espère que tu feras mieux demain.

Le petit frère du dragon jeta son sabre de bois au sol, ne contenant pas sa rage il sorti de la pièce, non sans avoir mis un coup de pied dans l'un des râteliers sur son passage. Cela ne semblait pas vraiment touché Izamu, une fois encore, peut être qu'il était déçu par son fils, ou peut être qu'il comprenait ce dernier. Tout était possible à présent. L'homme n'attendit pas longtemps à son tour quitter la pièce, tout était dit selon lui et il avait d'autres choses à faire. Il ne jeta qu'un bref regard à Kazegumo, comme pour confirmer la fin de l'entraînement, puis il s'en alla.

Daiki était sorti, tout maison, demeure ou domaine était ouvert sur l'extérieur dans leur pays, aussi il se retrouva rapidement dans la cour, une petite bassine d'eau l'attendait, certainement pour qu'il se nettoie un minimum. Mais le jeune homme préféra y plonger la tête la tête un bon coup, on n'entendait pas les hurlements poussés la tête dans l'eau, ça lui permettait de se lâcher un peu. Après quelques secondes sous l'eau il redressa la tête et plaqua ses cheveux contre son crâne d'un geste de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Kazegumo Seiki

avatar

Non Joueur

Messages : 31
Date d'inscription : 21/10/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 17
Titre: Domestique
Liens:

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Mar 28 Mar - 1:59


    Le combat était terminé et Seiki n'était pas satisfait malgré sa victoire sur le dragonneau. Il avait eu quelques remords lorsque le jeune maître s'était débattu pour sortir de son étreinte alors qu'il l'écrasait au sol. Le domestique s'était déjà retrouvé dans cette position et connaissait la rage qui accompagnait ce sentiment d'impuissance. Suite à son périple, le domestique trouvait maintenant une façon simple de résumer les combats ; c'était sa peau ou celle de l'autre. Il préférait la sienne et au fond de lui, il avait bien aimé dominer le frère de sa maîtresse.

    - « Retourne à tes occupations, domestique. » Dit le patriarche de la famille, resté dans l'arène alors que son fils avait fui à l'extérieur. Ne daignant pas baisser les yeux sur le serviteur, l'homme tourna les talons et disparut. Sa démarche était militaire.

    Suivant les recommandations du senseï, Seiki regarda la serpillère qu'il avait laissé de côté. Elle l'attendait impatiemment et lui aurait aimé ne jamais la quitter. L'adolescent était pressé de la serrer dans ses mains et de la plaquer contre le sol avant de lui imposer un mouvement rythmique.

    Néanmoins, le serviteur osa jeter un regard derrière lui pour découvrir le jeune Daiki-san, tête plongée dans la fontaine de la demeure. La défaite semblait l'avoir profondément chamboulé. En son fort intérieur, Seiki aurait préféré retrouver sa douce serpillère, mais son sens du devoir le poussa à se diriger vers la cour.

    Son opposant eut la surprise de le voir derrière lui alors qu'il replaçait ses cheveux mouillés.

    - « Je vous attendrai pour une revanche, Kasuga-sama. » Dit Seiki, avant de tourner les talons puisqu'il ne pouvait rester plus longtemps loin de sa serpillère adorée. Le domestique avait aimé ce combat et les sensations qu'il lui avait procuré, il espérait une nouvelle confrontation avec ce rival inattendu.
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Daiki

avatar

Samouraï

Messages : 63
Date d'inscription : 28/05/2016

MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble Mar 4 Avr - 19:04

Il avait été ridiculisé aujourd'hui il le savait, son père le savait et c'était au final tout ce qui importait. Une simple domestique lui avait mis une belle rouste, bien entendu pour qu'il puisse ainsi faire il était certain qu'il n'était pas qu'un ''simple'' domestique. D'ailleurs à cette idée plusieurs questions fusaient dans la tête du jeune homme, pour commencer il se demandait si sa sœur savait pour ses talents ? Et si non pourquoi la servait-il ?

Mais il cherchait des excuses ou des complications là où il n'y en avait pas en fin de compte, le résultat était le même, il avait perdu et encore une fois il perdait la face devant son père. Déjà qu'ils commençaient à être légèrement en désaccord entre ce que veut Daiki pour lui et ce que son père veut pour son fils et maintenant il se faisait battre par un domestique. Bon il est vrai qu'il n'était pas le plus doué au sabre, ni à la naginata à vrai dire et le jeune homme se demandait si ses rêves de devenir le guerrier le plus puissant d'Okaruto n'étaient pas en train de s'effondrer eux-aussi.

Alors qu'il passa sa main dans ses cheveux et qu'il réfléchissait tranquillement, il entendit la voix de son rival du moment. Le jeune Kasuga se retourna pour voir le visage de celui qui l'avait mis au tapis plus tôt et dire que dans quelques instants il aurait une serpillière à la main... et il l'avait battu, décidément le jeune homme ne se remettait pas vraiment de cette défaite.

Seiki semblait avoir apprécié le combat et il annonça qu'il attendrait le jeune maître pour une revanche, le domestique était très respectueux et cela énervait encore plus le jeune homme à la chevelure prune, ce dernier serra les poings, mais il ne voulait pas laisser partir comme cela Seiki.


Kazegumo ! Il avait lancé le nom de l'homme pour qu'il s'arrête. Où as-tu appris de tels coups ? Qui t'a appris à combattre ?

Daiki était curieux de savoir qui avait bien pu enseigner à un roturier comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le domestique affronte le noble

Revenir en haut Aller en bas
 

Le domestique affronte le noble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une noble invitation
» Britany, domestique au château d'Émeraude
» Les relations d'un faux noble
» Un maître impitoyable contre une domestique qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Qui va gagner ? (P.V: Leiris Lewingstones)
» Domestique VS Sauvage (Nuage Doux et Epine de Rose)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...
...
..
..
...
.
..Robin Hood : Les Mystères de Sherwood...Ewilan RPG..
....La Sérénissime..