AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 35
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Jeu 26 Jan - 15:52

La discussion durait depuis un moment maintenant. Ikuzu était dans un petit couloir de l'une des parties du temple Meisou en compagnie de Hide et Takana, deux autres combattants comme elle. La jeune femme aux cheveux de neige avait demandé à être intégré ici et son maître avait tenu à parler au Jushoku pour elle vu qu'actuellement le Kannushi des vents n'était pas au temple. Ils étaient arrivés depuis près d'une semaine et ce fut un véritable coup de cœur pour Ikuzu, l'endroit, le clan, le Kannushi, tout lui intimait l'ordre de rester ici. Après tout ne pratiquait-elle pas l'art des Postures du Vent en art martial ? C'était peut-être qu'une coïncidence, mais elle était certaine que c'était son destin de rester ici.

Visiblement il n'y avait aucun problème pour qu'elle puisse rester ici afin de servir comme Sohei, c'était l'un des buts du temple d'où elle venait après tout : former des combattant à mains nues et certains d'entre-eux devenaient des sohei par la suite, pas tous bien entendu. Il était temps pour son maître et ses deux frères de combat de partir visiblement, aucun des deux n'avaient été touché comme elle par ce temple donc leur pèlerinage continuait alors que le siens était déjà terminé. Elle avait un petit pincement au cœur en les voyant s'en aller, c'était la fin de cette vie pour elle et le début d'une nouvelle.

Elle parla un peu avec le Jushoku qui l'avait accepté, il lui expliqua qu'en l'absence du kannushi sont intronisation officielle en temps que sohei se ferait un peu plus tard. En attendant elle pouvait prendre ses fonctions et s'installer dans le quartier qui était destiné aux combattants des kamis. Il lui proposa d'appeler un autre sohei du vent qui pourrait l'aider à mieux s'intégrer au temple, Ikuzu remercia poliment son supérieur pour ce qu'il lui proposait en attendant, elle préféra trouver un endroit pour pouvoir méditer.

Ikuzu ce trouva donc un endroit tranquille, techniquement toujours sur les terres du temple, mais légèrement en retrait, près de la forêt. Elle s'installa en tailleur, posant ses mains sur ses genoux, mettant son dos bien droit elle se concentra pour vider son esprit de toutes pensées inutiles. Assise ainsi la jeune sohei semblait détonner avec le reste du temple, que ce soit sa couleur de cheveux, de peau ou ses habits venu d'un temple des terres impériales. La jeune femme de 22 ans se concentra, plus que de la méditation, elle louait son nouveau kami, promettant à Fujin son âme et son cœur, de rester la protectrice de ses gens, mais plus important encore de son incarnation.
Revenir en haut Aller en bas
Eda Yuzuki

avatar

Sohei

Messages : 13
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 22
Titre: sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Sam 28 Jan - 12:08

Je ne savais pas si c’était la saison ou autre chose mais, je n’étais pas vraiment de bonne humeur…
Le printemps, je devrais aimer pourtant, la pluie était le temps idéal à y réfléchir. La multitude de gouttes se fracassant sur le sol me permettait de voir énormément de choses et surtout de très loin. Il en était de même avec le sol humide, rien ni personne ne pouvait m’échapper sous ces conditions. Seulement le truc était que je détestais la pluie… Je ne savais pas vraiment pourquoi, mais je n’aimais pas ce temps…
Et malheureusement le printemps signifie beaucoup de pluie dans cette région, mais bon, aujourd’hui il faisait plutôt beau, enfin, de ce que ma peau pouvait sentir, le soleil était sorti bien que la température était plutôt fraîche mais rien de non plus insurmontable. Même si ça n’empêchais pas le sol d’être relativement boueux et extrêmement désagréable.
La journée avait été longue et pénible, si bien que j’étais juste heureuse de m’imaginer me détendre ne serais ce que 5 minutes dans un petit coin tranquille, celui dont je venais souvent me reposer, surtout après ce genre de journées. C’était mon petit jardin à moi en quelques sortes, bien que ce coin n’appartenait réellement à personne, je me l’étais plus ou moins approprié et, j’y allais m’y ressourcer lorsque j’avais besoin d’être seule ou juste pour faire le vide et me détendre.
J’approchai des limites des terres du temple, Le léger vent faisant tinter mes carillons. J’étais juste épuisée, si bien que je m’appuyais à moitié sur mon arme pour avancer. Il ne me fallut au final que très peu de temps pour enfin arriver dans un petit coin en bordure de la foret, mais quelque chose me dérangeait. Ce n’était pas comme d’habitude, j’entendais quelque chose, ou plutôt quelqu’un… Au vu de ses sons ça devait être une femme, jeune, avec des vêtements plutôt inhabituels à première vue. Je n’entendais pas les échos d’une éventuelle arme, était-elle une civile ? J’avais entendu que des sohei en pèlerinage s’étaient arrêtés ici, je ne savais pas si ils étaient partis ou pas, quoi qu’il en soit je doutais fort qu’elle en faisait partie. J’ai rarement croisé des soheis sans armes, et des femmes soheis, je suis à la seule à l’être à ma connaissance.
Plus je me reprochais et plus ses traits se dessinait dans ma tête et j’en vin rapidement à la conclusion qu’elle n’était pas d’ici, au du moins, que c’était la première fois que je l’entendais.
J’ai quasiment vécu ici la moitié de ma vie, il me semblait peut probable qu’une personne comme elle vive ici sans que je le l’entende au moins une fois, après tout elle avait bien l’air d’être le genre de personne à ne pas passer inaperçu. Ne serait-ce de par ses vêtements. Je n’arrivais pas à savoir d’où ils pouvaient bien venir…
De là elle ne pouvait encore me voir, mais bon, j’imaginais bien qu’elle pouvait déjà m’entendre, à moins qu’elle ne soit trop concentrée ou juste sourde, parce que, même si c’était relativement léger, des carillons au milieu de nulle part ce n’est pas commun…. Après tout pourquoi pas, je suis bien aveugle.
J’haussais les épaules, au final cette petite parcelle n’était pas à moi et si je voulais vraiment y être tranquille j’avais tout simplement à l’acheter et puis voilà…. Je déposa tranquillement mon naginata au sol avant de m’asseoir à côté d’elle en soupirant :

« Vous n’êtes pas d’ici je me trompe ?...C’est la première fois que je vois votre son… Qu’est-ce que vous venez faire ici ?»

Peut-être que j’étais un peu trop direct, mais bon, c’était en partie à cause de la frustration de la journée qui parlait…. Une aveugle et une étrangère, on dirait le début d’une mauvaise blague…


Revenir en haut Aller en bas
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 35
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Jeu 9 Fév - 15:38

C'était comme être dans un endroit désert et neutre, il ne fait pas froid, pas chaud, aucune humidité, aucune couleur et aucun bruit. C' était son sanctuaire la méditation, un moment de relaxation, de concentration, mais aussi le moment où elle pouvait louer son kami librement. Bien entendu il était inutile de dire que Kazegami n'écoutait certainement pas les prières d'une simple sohei comme elle, mais cela ne faisait rien, ce n'est pas parce qu'il n'écoute pas qu'il n'est pas agréable et rassurant de lui parler.

Ikuzu entendit une sorte de légers tintements qui ne venait pas de son esprit, quelqu'un ou quelque chose approchait donc d'elle. Quelqu'un certainement et qui portait des carillons visiblement. Doucement Ikuzu sortait de sa réflexion, mais elle gardait tout de même les yeux fermés, il ne semblait pas avoir de bruit de précipitation ou de lames sorties, qui que cela puisse être, cela ne semblait pas être menaçant.

Elle eut rapidement la confirmation en entendant la personne s'asseoir près d'elle, une voix retentit, une voix de jeune femme, il était temps de se présenter, la méditation attendrait encore un peu. Surtout qu'une parole en particulier avait attiré son attention. Bien entendu Ikuzu avait l'impression de se faire interroger en bon et due forme, ce n'était pas agréable, mais elle était nouvelle après tout et un peu différente. Mais l'expression ''voir votre son'' l'avait titillé aussi, la jeune femme ouvrit les yeux et tourna sa tête vers son interlocutrice, une guerrière visiblement et... aveugle ? Elle pouvait se battre avec un tel handicap ? Impressionnant, incroyable même. Arborant un petit sourire elle salua respectueusement la jeune femme d'environ 16-18 ans devant elle et répondit à ses interrogations :


En effet je viens d'un temple sur les terres impériales. Je me nomme Ikuzu, enchanté. Elle prit une petite inspiration avant de continuer. J'étais venu en pèlerinage avec mon maître et trois de mes frères d'armes, ici au temple. Et j'ai été conquise, par cet endroit et le kami qui régit les cœurs des Eiichiro.

Il était terriblement inhabituel pour une femme de devenir sohei, son maître l'avait prévenu, aussi elle s'attendait à un refus du kannushi, après tout il était l'entité la plus importante du temple. Ikuzu avait grandie dans un temple/dojo particulier, son histoire l'était tout autant, elle avait été la seule femme là-bas pendant longtemps, car rare était les femmes qui prenaient les armes. Elle, avait été abandonné devant la porte du temple, une façon atypique de devenir quelqu'un d'atypique et de pourtant profondément encrée dans le monde.

J'avoue que j'ai un peu peur de savoir ce que l'on pensera de ma demande et de celle de mon maître. Les femmes sohei ne sont pas censées exister après tout... Mais je m'égare excusez-moi. Êtes-vous une guerrière du clan ou une miko du temple ?
Revenir en haut Aller en bas
Eda Yuzuki

avatar

Sohei

Messages : 13
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 22
Titre: sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Lun 13 Mar - 23:45


Les terres impériales ? Ça faisait loin…Je me disais bien aussi que je ne l’avais jamais croisée. Je n’y étais jamais allé et, je me demandais bien à quoi pouvait bien ressembler ce pays. Bien que je ne puisse vraiment voir, je pouvais ressentir les choses de bien des manières, les sons me permettaient de me faire une image plus ou moins précise de mon environnement mais l’odorat voir même le gout pouvait aider aussi.
J’en avais entendu parler que dans des histoires, mais j’étais curieuse de connaitre les coutumes et autres curiosités de l’étranger.

« J'avoue que j'ai un peu peur de savoir ce que l'on pensera de ma demande et de celle de mon maître. Les femmes sohei ne sont pas censées exister après tout... Mais je m'égare excusez-moi. Êtes-vous une guerrière du clan ou une miko du temple ? »

Je tournai légèrement la tête en direction de la jeune femme, intriguée par ce qu’elle venait d’annoncer, alors comme ça elle aussi ? Je comprenais ce qu’elle ressentait, après tout, les femmes qui devenaient sohei étaient extrêmement rare voir même impensable pour certains. Je ne suis même pas sure d’en avoir déjà rencontré auparavant. J’ai vécue ça aussi, le doute et la peur de ne pas être acceptée, seulement c’était pire, j’étais moi aussi une étrangère mais j’avais en plus un handicap… Seulement ma persévérance m’a permis de surmonter les épreuves et prouver ma valeur ainsi que de gagner le respect de mes frères.

En plus j’imaginais qu’elle ne devait pas être au courant pour moi, sinon elle ne me poserait pas cette question...
J’avais beau afficher une expression neutre, un léger sourire en coin vin trahir l’excitation et la joie que je ressentais. Apres tout, si elle aspirait à être une sohei, ça faisait d’elle une camarade voir amie.

Je me relevai péniblement, sans rien dire, déposant toutes mes armes bien sagement au sol.

Je n’aimais pas particulièrement me battre, mais ça ne me déplaisait pas non plus et, un duel amical de temps à autre ne faisait pas de mal. De plus j’étais curieuse de voir ce qu’elle valait, n’entendant pas le moindre écho d’une éventuelle arme, je voulais vraiment voir comment elle se débrouillait.

« J’ai une proposition à te faire, je ne sais pas si tu as déjà été bénie par un kami, mais je te propose un petit duel amical, à mains nues, sans armes ni pouvoirs…la première au sol perd….

Si tu gagnes, je répondrais a tes questions, je te dirais si tu es digne de devenir sohei et je pourrais même peut être t’aider a le devenir.

Si c’est moi qui gagne, tu devras tout me raconteras tout à propos de la d’où tu viens et me payer le repas. »


J’eus un léger rire et j’affichais désormais un petit sourire amical, c’était une façon certes abrupte de faire connaissance, mais j’étais curieuse…Il n’y avait pas de vent, chose qui, ne me mettait pas vraiment à mon avantage… Je me mis doucement à me balancer de gauche à droite, non pas pour faire le pitre mais pour m’assurer de toujours avoir un visuel sur ce qui m’entourais, berçant par la même occasion l’air environnant de la mélodie des carillons.
Revenir en haut Aller en bas
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 35
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Jeu 23 Mar - 14:55

La lionne remarqua l'étrange petit sourire de la jeune femme à côté d'elle, mais elle ne chercha pas à comprendre ce qui avait provoqué ce sourire, cela pouvait être n'importe quoi ou n'importe laquelle de ses paroles après tout. Au lieu de cela elle la regarda se lever et déposer ses armes, que ce passait-il donc ? Au début elle pensait que la jeune femme voulait simplement s'en aller, mais le fait qu'elle dépose son arme semblait vouloir dire autre chose.

Ikuzu sourit à son tour lorsque la jeune femme lui proposa un petit duel amical et cerise sur le gâteau : à mains nues. Pour la majorité du monde vivant et pensant, combattre à mains nues était mal vu, laisser aux ivrognes. Si son temple était dédié aux arts martiaux pieds-poings, elle avait vite appris et compris qu'en dehors de ce dernier les boxeurs étaient assez mal vus, mais c'était sa voie, son chemin et elle n'allait certainement pas tout abandonner à cause du jugement de certains. Mais ça c'était sa façon de penser et elle ne savait pas ce qui pouvait motiver une guerrière à se battre à mains nues, peut-être l'absence d'arme chez la lionne ou une mentalité bien trempé et différente que le commun des mortels. En tout cas elle n'était pas miko c'était sûr, vu l'impureté du combat aux poings, jamais une miko ne s'y essayerait.

Le tutoiement la gênait un peu, car elles n'étaient pas tellement proches (encore), mais là encore elle ne chercha pas la petite bête, c'était certainement une habitude chez cette femme si singulière. Elle proposait, si Ikuzu gagnait, de répondre à ses questions et à lui dire si elle pouvait être sohei, cela provoqua une certaine suspicion chez la lionne blanche. Une jeune femme aussi jeune pouvait-elle vraiment se targuer de pouvoir la jauger ? La lionne était un peu blessée dans son égo il fallait bien l'avouer, elle qui c'était entraîné toute sa vie pour pouvoir un jour servir un temple, elle avait du mal à croire qu'une jeune femme, plus jeune qu'elle, pouvait lui dire si oui ou non elle ferait une bonne sohei, à moins que... Cela semblait peu plausible, mais peut-être qu'elle était aussi une sohei ? Autant partir du principe qu'elle ne l'était pas, c'était tellement rare.

Si la première tirade sur le résultat du combat ne lui plaisait pas trop, elle ne pouvait retenir un sourire amusé lorsqu'elle lui proposa de répondre à toutes ses questions et à lui payer le repas si c'était la blanche de cheveux qui perdait. La combattante ce doutait qu'elle finirait par tout lui dire autour d'un repas qu'elle aurait payé, la jeune femme lui plaisait assez malgré les mystère autour d'elle, assez pour lui payer un repas.

Ikuzu se releva doucement pour se mettre debout face à son adversaire du moment, cette dernière avait entamé des mouvements étrange, elle se balançait, faisant tinter ses carillons, assurément un son qui viendrait ponctuer leur échange. Mine de rien Ikuzu se sentait assez coupable d'accepter un tel défi, aussi elle préféra prévenir la jeune femme.


Avant d'accepter ce défi, j'aimerais vous prévenir que je suis la disciple d'Hôgen-sama, maître du Kazeshisei un art martial de pieds-poings. Sur cette phrase elle se mis en position, pied droit légèrement, garde levé, le poing droit légèrement plus en avant et au niveau du front alors que le gauche était plus en retrait au niveau des joues d'Ikuzu. Alors si vous désirez toujours ce combat amical, ce sera un honneur d'échanger avec vous.

Sur ce, Ikuzu resta dans sa position de garde, elle attendrait une attaque de son adversaire pour contre-attaquer et la mettre au sol rapidement, mais plus important encore, doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Eda Yuzuki

avatar

Sohei

Messages : 13
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 22
Titre: sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Sam 15 Avr - 17:42


Elle accepta finalement mon défie, je m’imaginais déjà avoir mon repas gratuit, j’en frétillais d’excitation. Joie qui fut de courte durée, lorsqu’elle prononça ces mots « Kazeshisei un art martial de pieds-poings. ». Mon large sourire vira sitôt en grimace en réalisant mon erreur… Bien que je n’aie jamais entendu parler de cet art, le nom parlait de lui-même et, mes chances de gagner venaient de baisser drastiquement…

A vrais dire je ne me doutais pas vraiment que l’on pouvait faire du combat à main nues sa spécialité, mais bon, pourquoi pas après tout. Et dire que j’avais proposé ça parce que je pensais qu’elle avait laissé ses armes là où elle logeait…qu’elle sotte je faisais. Mais bon, je me voyais mal me battre à la lance contre quelqu’un n’ayant que ses poings…Je haussai les épaules, de toutes façons, gagner ou perdre n’avait aucune importance :

« Ravie de l’apprendre, donc j’imagine que tu…enfin vous devriez gagner alors… tant pis pour le repas…Ah et…Désolée, j’ai un peu de mal avec les formules de politesses des fois ahah... »


En fait tout n’était pas perdu, je pouvais toujours compenser mes lacunes en combat rapproché par ma vitesse et mon agilité ! A vrais dire, je comptais bien là-dessus pour le surprendre…

Je saluai donc mon adversaire puis me mis en garde. Le poing droit à la ceinture et la jambe droite en retrait. Je ne fermais pas mes poings, je savais que l’on pouvait tirer plus de puissance en tapant avec la paume.

Je compris vite qu’elle me laisserait attaquer en première, j’eu un sourire avant de m‘élancer vers elle t’entant un coup de pied plutôt haut en sautant.
En fait j’avais un autre avantage, les carillons… Grace à eux je pouvais entendre le moindre des mouvements de mon adversaires. Rein ne pouvait m’échapper, aussi je restais sur mes gardes, prête à réagir à tout moment.
J’avais une manière bien particulière de me battre, il m’arrivait souvent de faire ce que les autres pensent étant comme des « mouvements superflus », ce n’était bien évidement pas le cas. J’essayais juste de faire tinter le plus possible mes carillons et me donner un rythme, et surtout avoir le maximum de vision sur le combat possible.

On pouvait avoir l’impression que je dansais par moment, en fait ce n’était pas vraiment une technique de combat en soit, juste la meilleure manière que j’ai trouvée pour pallier mon handicap…

Mais bon cette fois ci mon adversaire n’était pas un gros lourdaud, sa garde avait l’air solide et, il fallait que je tende vraiment l’orteil pour espérer être a la hauteur de quelqu’un qui a fait le combat à mains nues sa spécialité…
Revenir en haut Aller en bas
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 35
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Jeu 20 Avr - 14:06

Visiblement son adversaire du moment n'avait pas prévu d'affronter quelqu'un qui avait fait de ses poings son art. Elle aurait eu une chance si elle avait utilisé sa lance contre elle, mais en l'affrontant à mains nues c'était comme si Ikuzu l'avait défié à la naginata. Malgré tout Ikuzu réfléchissait à la manière de faire, elle avait bien dit que la première au sol perdrait, l'étrangère espérait que cela voulait bien dire qu'une fois au sol elles devraient arrêter le combat, ainsi la gamine des terres impériales, se disait qu'une simple prise de renversement devrait suffire, elle ne voulait pas faire de mal à cette personne qu'elle connaissait à peine, voir pas du tout même.

La jeune femme ne pu s'empêcher de sourire en entendant la jeune femme dire qu'elle pourrait oublier son repas gratuit et qu'elle avait du mal avec les formules de politesse. Une brute de décoffrage ? Bon à savoir, ainsi peut-être venait elle d'un milieu pauvre à la base ? Ces questions trouverons des réponses si elle arrivait à battre cette jeune aveugle au combat.


Je ne vous en tient pas rigueur guerrière-dono. Et quoi qu'il en soit je me ferais un plaisir de vous inviter à manger.


Elle attendit le premier mouvement de la jeune femme avec impatience et elle fut servi pour ainsi dire. Cette dernière tenta quelque chose de particulièrement audacieux pour un premier coup, un coup de pied haut et sauté. Pour Ikuzu cela s'apparentait à une erreur, donné un coup sauté à quelqu'un qui est en garde, en forme et concentré était assez déconseillé en général, car en l'air il n'y avait nul moyen de contrer ou d'esquiver. Ainsi, comme un réflexe, elle utilisa son pied en avant comme un pied de pivot pour s'écarter de la trajectoire de la guerrière en tournant sur elle même et finir ce mouvement par un coup de pied haut dirigé vers le buste de la jeune femme alors qu'elle était encore en l'air, dans le but de la ramener au sol, violemment.

S'agissant là plus d'un contre que d'un réel coup, Ikuzu pensait donc que ce combat ne serait pas fini, même si ce coup-là passait. Ainsi elle attendrait de voir la personne se relever et de voir si pour elle aussi le combat doit continuer. Si tel était le cas Ikuzu foncerait rapidement au contact, de manière à se retrouver presque, corps contre corps, pour donner à son adversaire des coups de genoux, coudes et tenter de la renverser pour la mettre au sol et de la bloquer via une prise de soumission.
Revenir en haut Aller en bas
Eda Yuzuki

avatar

Sohei

Messages : 13
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 22
Titre: sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Mer 24 Mai - 13:34

Je fus extrêmement surprise par les réflexes de mon adversaire qui, sans hésiter une seconde me donna un coup pour me ramener au sol…
Je me le pris de plein fouet me coupant la respiration sur le moment. Son geste était net, précis et rapide. C’était donc ça la force de quelqu’un qui avait fait du combat à main nue un art ? Nul doute que j’aurais du mal à anticiper, ou même juste entendre ses mouvements…

Je réussi néanmoins à me rattraper in extremis de manière quelque peu originale, en essayant comme je le pouvais de pivoter dans les airs, je réussi a Contrôler ma chute et m’éloigner en faisant une sorte de pirouette et ainsi retrouver mes appuis.

Sitôt de nouveau sur ceux-ci, je pris une grande inspiration avant de m’élancer de nouveau sur elle en virevoltant. J’étais bien loin de l’égaler niveau technique et ma force n’était pas extraordinaire… Je devais compenser en la harcelant et en étant la plus rapide possible.
Je ne ferais pas deux fois la même erreur, j’avais vu que le combat aérien ne servirait à rien contre elle.

J’essayai donc de lui assener un coup avec la paume. Avec du recul, je me dis que ce n’étais pas vraiment la meilleure approche que je pouvais adopter, mais bon je mets ça sur le compte de la jeunesse…
Revenir en haut Aller en bas
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 35
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Lun 29 Mai - 13:02

La jeune femme réussie à se rattraper, tel un chat qui retombait sur ses pattes. Elle était rapide et souple, agile également, certainement plus forte physiquement qu'elle, mais Ikuzu avait sa résistance physique et sa technique pour elle. Au début du combat elle pensait que le combat serait aussi déséquilibré que si elles avaient combattu avec une naginata, mais force est de constater que ce n'était pas le cas. Visiblement la jeune femme face à elle s'était déjà battu avec ses poings, là où la lionne n'avait jamais touché une naginata. Ainsi l'aveugle était meilleure à mains nues que ne pourrait l'être Ikuzu avec une arme. Malheureusement cela ne changerait rien au résultat du combat.

La lionne blanche affichait un sourire ravi et amusé pendant ce combat, rien d'aussi excitant que de combattre pour sa vie, mais des échanges très agréables et rafraîchissants. De plus, on apprenait toujours beaucoup de choses sur quelqu'un en le combattant. La jeune aveugle bougeait et se battait avec une précision rare, mais surtout pour quelqu'un de sa condition, réussir à aller au-delà d'un tel handicap, cela forçait l'admiration.

La jeune femme tenta alors un coup avec la paume, bon réflexe si elle ne pouvait pas compter sur la dureté de ses poings, mauvais réflexe si c'était l'inverse. Ikuzu voyait dans ce coup une possibilité de mettre fin au combat. Après tout elle voulait partager un repas avec elle, une bouteille aussi et rire avec elle. Cette Ikuzu réservée et très polie était plus un masque qu'elle revêtait face à des supérieurs ou des inconnus, la lionne restait une femme très franche et toujours prêtes à être un bon vivant.

Ainsi Ikuzu tenta donc une légère esquive pour pouvoir agripper la main de la combattante aveugle, ainsi elle pourrait avec sa main libre donné un petit coup avec le dos de celle-ci au visage de Yuzuki, dans le seul but de la déstabiliser un peu, ensuite elle tentera un coup de pied chassé pour la faire tomber (toujours en tenant sa main) et finir par une clé de bras.
Revenir en haut Aller en bas
Eda Yuzuki

avatar

Sohei

Messages : 13
Date d'inscription : 12/07/2016
Age : 22

Feuille personnage
Age: 22
Titre: sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Ven 4 Aoû - 2:03

Je ne savais pas si c’était à cause du manque d’expérience dans le combat à main nues, ou si c’était juste le manque d’expérience tout court, mais cette seconde charge fut la dernière, je fus stoppée et maitrisée avec une rapidité et fluidité déconcertante.
C’est une fois à terre que je compris que je n’avais pas vraiment de chances de gagner, je poussai un long soupire alors qu’elle me faisait une clé de bras. Je grinçais des dents avant de lancer avec un léger rictus de douleur :

« D’accord, c’est bon…vous avez gagné… »

(Le combat étant finis j’imagine que tu me lâches) Je me relevai en m’étirant, au moins elle avait prouvé qu’elle pouvait se défendre et, même si ses méthodes sont…peu communes, et qu’elle devra surement apprendre à manier de vrais styles de combat avec des armes cette fois ci, il n’y avait aucun doute pour moi qu’elle puisse devenir guerrière si elle le désirait….

C’est à moitié en « levant les yeux au ciel » que repris la parole :


« Bon, au moins, même si votre style de combat est…peu orthodoxe…vous savez vous défendre…oh j’en oubliais la politesse, je me nome Yuzuki, yuki si vous préférez… je ne suis pas trop regardante sur les politesses…donc appelez-moi comme bon vous semble»


Je me baissai pour reprendre mon naginata que j’avais laissé au sol précédemment pour le combat.

« J’imagine que vous avez des questions à me poser n’est-ce pas ? Enfin, vous avez gagné haut la main, c’est votre droit »

J’eus un léger sourire en pensant au repas que je venais de rater et à mon ventre qui commençait à faire comprendre qu’il avait besoin de nourriture.

(même si c'est pas très long j’espère que ça te plairas, et désolé pour l'attente...)
Revenir en haut Aller en bas
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 35
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36] Mer 23 Aoû - 11:55

Le combat tourna rapidement court alors qu'Ikuzu maîtrisait son adversaire au sol, c'était assez logique quand on connaissait les spécialités des deux combattantes. La lionne blanche n'aurait pas fait long feu face à Yuzuki si elles avaient combattu avec des naginatas et certainement qu'un match nul aurait été possible si chacune c'était battu avec son propre art. Mais la jeune combattante face à elle avait acceptée le combat, malgré ce que lui avait dit Ikuzu à propos d'elle-même. Intérieurement, l'étrangère venue des terres impériales, ce disait que la jeune femme en face d'elle avait consciemment acceptée ce duel en sachant qu'elle le perdrait, peut-être une manière d'accepter de répondre aux questions d'Ikuzu sans avoir à l'accepter, ou peut-être avait-elle voulu la tester.

Finalement, voilà les deux femmes qui se levaient et se regardait, la lionne blanche appris enfin le nom de son adversaire du moment, Yuzuki, ou Yuki, c'était joli, elle ne lui donna pas de nom de famille, certainement qu'elle n'en avait pas, comme elle. Visiblement c'était donc officiel, Yuzuki était peu enclin à la politesse ou du moins au protocole, tant mieux, jouer les jeunes filles sages et tempérés demandait un effort considérable à Ikuzu et elle préférait être elle-même, franche, amicale et bonne vivante. Posant ses mains sur ses hanches et offrant un large et franc sourire à Yuki, l'étrangère répondit donc.


Enchanté Yuzuki-san. Je dois bien avouer qu'il fait faim et soif. Je ne connais pas le coin, mais si vous nous menez à un ryokan ou un yatai je serais heureuse de vous offrir à manger et à boire pourquoi pas. Il est plus agréable de discuter autour d'un repas.

En effet elle avait faim, elle la proximité de ce clan avec Okaruto, annonçait qu'il y avait de grandes chances que le choix d'alcool dans les établissements du coin, soi grand et intéressant. On n'allait pas se mentir, elle avait toujours eu un faible pour l'alcool, et la nourriture aussi, donc quand elle pouvait coupler les deux elle ne se faisait pas prier. Elle laissa donc la jeune guerrière la mener ou bon lui semblait, un yatai, un ryokan, ou le lieu ou mangeait les religieux au temple, peu importait, tant qu'elle pouvait lui offrir à manger. Elle se permit tout de même une question sur le chemin, elle avait hâte de savoir qui elle était en fait.

Et donc vous êtes une samurai du clan ? Ou une miko peut-être ?


[hrp : No problémo, je ne suis ni très rapide, ni très foisonnant non plus ces temps-ci Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36]

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle maison (Pv Yuzuki)[Printemps 36]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle vie [PV : Ichigo]
» WTF? – Serpentard
» Arrivée dans sa nouvelle maison
» Une nouvelle maison?
» Découverte d'une nouvelle maison ( Gabriel )


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..