AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Birei L'Empire

avatar

Maître du Jeu

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2016

MessageSujet: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/8/2017, 00:04

Le 6 du Chien en 41 (4 Décembre 41) à la mi-journée,
Iyashi Kurome, Kiyomasa Nanami, Fukyuubi Hibana et Sano,
ainsi que leurs gens,
sont parmi les derniers à embarquer sur les navires,
qui partent en direction de la terrible Faille.


Confiée à son vaste protecteur pourtant criblé de flêche, mais n’en attestant pas les effets indésirables, la Kannushi Kurome fut rapidement menée, d’abord en direction de l’immense tekkosen du Taisho des volcans, mais au vu de l’impraticabilité du chemin de part la quantité sans cesse croissante des ennemis le maculant, le choix de son transport se porta sur le petit kobaya qui avait vaillamment porté les archers de la division du Taii Kiyomasa Nanami. Le rare, mais néanmoins précieux voilier Setsu gonfla sa toile du vent afin de s’enfuir du théâtre chaotique que représentait la plage dorénavant. Non loin de l’officier en charge du navire se trouvait sa cousine et subalterne, Hibana, héritière des Fukyuubi, ainsi que les escouades d’archers émérites qui avaient porté secours de façon efficace et honoré le clan en protégeant sans distinction tous ceux qui se prétendaient fidèles à l'Impératrice et à son entreprise, sans aucune importance donnée au clan d’origine.

D’ailleurs, la petite nef n’était pas remplie uniquement de fuyards des enfants de Moegami, car elle fila sur les flots avec un petit groupe de mikos de la suite de l’élue de l’Omikami. A leur tête, une jeune femme répondant au nom de Reijin, annonçant se trouver là car les divinations en avaient décidés ainsi depuis bien longtemps. Quand bien même ces énonciations auraient pu prêter à curiosités, l’origine du groupe et son statut les laissaient vierges de tout soupçons, d’autant plus que loin de là se trouvaient vos priorités. De fait, les mikos furent un vrai bienfait lorsqu’elles s’imposèrent aux soins de la voix de Moegami, arrachant cette dernière aux vastes bras du Sohei le plus massif qu’elles n’eurent jamais vu jusqu’alors. Une autre bonne nouvelle vint du fait qu’ils purent voir l’immense navire du Taisho prendre le large à son tour, largement devancé par la flotte Fukyuu.

Le silence de l’Océan intérieur remplaçait progressivement le vacarme de la bataille qui avait eu lieu plus tôt et tout un chacun pouvait enfin souffler, mais tandis que les heures s'égrènent, un curieux sentiment d’oppression vous accapare. Les voiles se détendent doucement pour finir que par pendre lamentablement, au grand dam des marins qui se mirent à chercher ça et là les rames qui leur permettraient de ne pas se laisser distancer par l’armada Impériale. Une inquiétude vous pousse cependant à jeter un regard vers le lointain où se trouve votre destination, celle ci, bien qu’inaccessible à vos prunelles, ne vous offrant qu’un ciel d’un froid surnaturel et… Vous ne pouvez vous y tromper, la mer se soulève littéralement, rejoignant les Cieux dans un mariage impossible… Les nuages sont soufflés depuis l’horizon, poussant les rares volatiles marins à le fuir, retournant en direction de Hokori tout en piaillant, comme un message vous invitant à en faire de même.

Alerté par les cris des navigateurs, Reijin surgit sur le pont, sa main venant se plaquer sur sa poitrine, son geste insignifiant censé la protéger inconsciemment. Elle s’en retourna vers vous, particulièrement pâle et effrayée, mais parvint à prononcer d’une voix claire :

Le Seigneur Unzen des brumes avait annoncé cela, n’est pas ? Il n’est nulle épée ni nul poing capable de frapper ce qui vient à nous, aucun trait ne pourra lui faire un quelconque mal non plus. Seul l’esprit pourra nous venir en aide. J’ai crainte que le miracle ayant sauvé le Taisa Okaruto ne puisse pas être aussi généreux avec tant d’âme à la fois, tel que nous nous présentons. En vérité, si un seul navire peut compter sur la bienveillance de l’Omikami, il s’agit bien de celui où son incarnation de chair se trouve en ce moment… Il va nous falloir nous débrouiller par nos propre moyens et ils sont maigres !

Elle fonça vers le géant des flammes, agrippant son poignet aussi fermement qu’elle le pouvait avant de poursuivre :

Vous connaissez les quatre gardiens, n’est ce pas ? J’ai besoin d’une Tortue, d’un Dragon, d’un Tigre et d’un Phénix. Que tous se désignent et se placent comme il faut sur ce navire !

Elle ne tenta pas de savoir si la chose était comprise ou non, le temps vous semblant compté. Reijin se plaça face au mât dont la voile débutait de se tendre dans le sens opposé de la voguaison, puis se mit à égrener un collier de perle qu’elle avait enroulé auparavant à l’ensemble de son avant bras droit, masqué sous son kimono. Le bijou votif était si long qu’il tomba au sol en partie, fort de ce qui pourrait vous apparaître comme un millier de perle, enfin, elle psalmodia, sans autre forme d’explication.

Citation :
A savoir


  • Seuls Iyashi Kurome, Kiyomasa Nanami, Fukyuubi Hibana et Sano sont attendus dans ce sujet.
  • Vous pouvez dès à présent ouvrir des sujets libres dans la section [Event] Le Soleil des Mers du Centre afin profiter des quatre heures de calme avant la tempête.
  • Ces sujets ne pourront durer que quatre heures  IG.
  • La plupart des pouvoirs sauf ceux ayant besoin de plus de temps selon les suivis, sont restaurés.
  • Nous donnerons à chaque fin de post de nos parts à Souty et à moi les dates de la fin d'un tour.
  • Fin du tour 1 : le 21/02/2017.
  • Des questions ? Veuillez en parler au Staff qui les remonteront dans la conversation du staff.

Revenir en haut Aller en bas
Fukyuubi Hibana

avatar

Taii

Messages : 158
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25

Feuille personnage
Age: 18
Titre: Samouraï de Setsu
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/8/2017, 10:17

Spoiler:
 

Les derniers survivants du chaos de la plage embarquèrent, laissant à la division, incluant Hibana, une des dernières à monter, le temps de sauter à bord avant que les Yôkaïs encore debout ne soient sur eux. Tu parles d'une échappée!

L'archère se laissa retomber sur ses fesses sur le sol du bateau après avoir lâché un soupir retentissant et fait tomber ses affaires -sa poche à explosifs, son arc, son fusil et son carquois- qui mine de rien, pesaient beaucoup, même pour une jeune femme de sa constitution. Le navire voguait à présent dans le sillage de la flotte impériale, portant une importante cargaison. En effet, Dame Iyashi, kannushi de Setsu, lui avait été signalée comme étant à bord, rien que ça. Ajoutez à cela un imposant Sohei du feu, dont la stature impressionnait la petite archère qui lui arrivait à peine au torse, et la cousine et Taii d'Hibana, Nanami, avec qui elle avait bataillé sur la plage quelques minutes plus tôt. Hormis ces trois-là, personne de vraiment notable au sein du clan, si ce n'est les camarades de la division qui avaient survécu, et dont l'un d'eux vint aider la jeune Samuraiko à se relever. Il était temps de faire une petite pause bien méritée, l'embarcation arriverait à destination dans quatre heures.
Mais bien qu'Hibana eut accepté volontiers un peu de repos, elle ne pouvait s'empêcher d'être sur ses gardes et inquiète. Après tout, les Yôkais étaient venus par la mer, alors avaient-ils raison de se sentir en sécurité sur le navire, quand des monstruosités pouvaient encore rôder sous leurs pieds?

[Quatre heures passèrent...]

L'océan était trop silencieux pour que ce soit rassurant. Perchée sur le pont, scrutant la surface de l'eau, Hibana jetait des regards inquiets alternativement entre la flotte qui devançait leur embarcation de guerre et sa Taii, l'air de lui demander à chaque fois ce qu'il se passait à présent. Elle parvenait à se relaxer parfois, en posant les yeux sur Dame Iyashi, dont l'aura familière permettait à Hibana de se réaffirmer ses propres convictions. Sa présence lui rappelait la passion de son père. Elle ne savait pas comment être autrement qu'honorée, se sentant minuscule à côté de la vraie servante de Moegami. Mais il lui suffisait de détourner les yeux sur le moine géant Sano pour frissonner de nouveau. Etait-ce vraiment humain, une taille pareil? Bien qu'elle redoutât encore qu'il fut un énième Yokai déguisé, elle se reprenait toujours en secouant la tête; un Yôkai ne prendrait pas une apparence si évidente. Si elle croisait son regard, elle se contentait de lui adresser un sourire intimidé et maladroit.

Alors que les marins s'agitaient à l'approche de la sinistre destination, un frisson parcourut également l'échine de l'archère. C'était comme si la fidèle de Moegami en elle se trouvait soudainement ébranlée, comme si la flamme d'une bougie vacillait sous le coup du vent. Mais la sensation fut brève, et Hibana se rassura en serrant la poignée de son arc. Elle se tourna vers le pont, observant ses compagnons s'agiter. Elle-même ne voulait pas céder à la panique, car elle savait qu'elle devrait les protéger comme ils le feraient pour elle. C'est aussi ça, Setsu; la camaraderie, même quand on va au devant de la fin du monde.

Une Miko en chef prit la parole par-dessus les cris d'alerte des marins Setsu. D'après ce que disaient ses camarades, elle s'appelait Reijin. Ses avertissements saisirent Hibana à la gorge. Des ennemis intouchables? Par quelle sorcellerie?

-Le Seigneur Unzen des brumes avait annoncé cela, n’est pas ? Il n’est nulle épée ni nul poing capable de frapper ce qui vient à nous, aucun trait ne pourra lui faire un quelconque mal non plus. Seul l’esprit pourra nous venir en aide. J’ai crainte que le miracle ayant sauvé le Taisa Okaruto ne puisse pas être aussi généreux avec tant d’âme à la fois, tel que nous nous présentons. En vérité, si un seul navire peut compter sur la bienveillance de l’Omikami, il s’agit bien de celui où son incarnation de chair se trouve en ce moment… Il va nous falloir nous débrouiller par nos propre moyens et ils sont maigres !
Vous connaissez les quatre gardiens, n’est ce pas ? J’ai besoin d’une Tortue, d’un Dragon, d’un Tigre et d’un Phénix. Que tous se désignent et se placent comme il faut sur ce navire !


Une légère clameur parmi les membres de la division commence à se répandre, alors même que Reijin entame sa prière. Comment savoir si ce qu'elle disait était vrai? Hibana ne pensait absolument pas que ces dires puissent avoir un semblant de vérité. Après tout, elle avait tué des Yôkais sur la plage, et même fait exploser un Tengu! Mais tout le monde semblait profondément concerné par l'état d'alerte ambiant. Ils allaient au devant d'un autre monde, et bien que la jeune archère ne comprenait pas tout à fait l'ampleur du concept, elle comprenait que, peut-être ses armes ne lui seraient pas d'une grande utilité après tout, si on le lui disait. Surtout si c'était une disciple de Moegami.

Sortant du groupe d'archers chuchotants, elle s'avança la première en durcissant son regard pour ne pas laisser paraître sa peur, et annonça d'une voix sèche et décidée.

-Avec ce qui s'est passé sur la plage, j'ignore à qui je peux encore faire confiance, mais ce que je sais, c'est que nous sommes tous des camarades Setsu, et en tant que telle, il y a une chose dont je suis absolument certaine. C'est que mon devoir passe avant ma peur! Si cette maudite faille n'est pas refermée, le clan du feu sera menacé, et cela, moi vivante, c'est une chose que je ne permettrais jamais d'arriver! Surtout... Après que la Faille m'aie pris ce qui me restait de plus cher.

à l'évocation de sa mère disparue de la faute des Yôkais, elle serra les poings. Pas question de montrer à ses camarades qu'elle avait ses propres failles; elle s'en était sortie jusqu'à présent, et il fallait donner l'exemple, sinon, personne d'autre ne risquait de faire le premier pas.


-Je me porte donc volontaire, si l'aide d'une guerrière peut être d'une quelconque utilité. Je n'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine du spirituel, mais ayant reçu mes pouvoirs de Moegami-sama, il est de mon devoir de faire tout ce que je peux pour le protéger.


Elle marcha donc jusqu'au bastingage bâbord du navire, représentant le Sud, grimpant sur un banc et croisant les bras face au vent, comme prête à braver la tempête.

-Permettez-moi d'être Suzaku, l'oiseau vermillon du Sud! Dites ce que Moegami attend de moi et j'obéirais à sa volonté!




Hibana - La passion de Setsu!



Dernière édition par Fukyuubi Hibana le 2/9/2017, 09:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/8/2017, 21:38

HRP:
 



Alors qu'il se battait sur la plage, œuvrant pour conserver un accès praticable aux navires, l'imposant Sohei avait été rejoint de fait par le gros des troupes des clans. Un officier Kenshu lui confia alors la garde de la Kannushi blessée de Moegami qu'il devait donc escorter jusqu'aux navires de son clan. Malheureusement, les imposants navires de guerre Setsu étaient inaccessibles et le géant avait dû se rabattre sur une plus petite embarcation, modeste Kobaya d'une division d'archers et refuge de quelques Miko impériales. Confiant sa nouvelle protégée aux soins de ces dernières, il se porta vers l'avant du navire, les yeux scrutant l'horizon.

Il y était toujours quatre heures plus tard, et bien qu'il sentait que beaucoup d'yeux étaient rivés sur lui il ne bougeait pas. Il avait l'habitude d'être regardé avec méfiance, crainte parfois, et était bien loin de ces préoccupations futiles. Personne n'était venu engager la conversation avec lui et il n'avait donc parlé à personne. On n'avait même pas osé l'informer de la présence des trois flèches dépassant de son dos et elles y trônait donc toujours. Cela ne le dérangeait pas, après tout il était un monstre, un démon, et il était donc normal que sa compagnie n'attire pas les humains. L'espace d'un instant, il se demanda s'il avait été lâché sur le monde par un faille comme celle vers laquelle ils se dirigeaient, directement expulsé du Yomi ou d'un quelconque autre plan maléfique.

Finalement, l'une des Miko leur annonça l'approche imminente d'un danger contre lequel leurs armes et leurs poings ne pouvait rien. Alors qu'ils approchaient du Yomi lui-même, cela n'avait malheureusement rien de vraiment étonnant. Non,, ce qui embêtait Sano était d'avantage le fait que lui, habitué à châtier et à détruire allait cette fois devoir défendre et protéger. Sa tâche était d'autant plus importante qu'il devait veiller sur l'élue d'un Kami, l'une des personnes sans qui ils n'avaient plus la moindre chance de triompher. Mais il était résolu, ce corps puissant que la vie lui avait conféré au fil des années servirait aujourd'hui de rempart entre l'équipage de cette embarcation, ses invités et toutes les horreurs qui se déchaîneraient sur eux.

La Miko, Reijin, posa sa main sur son poignet pour attirer son attention et lui demanda, presque paniquée, d'incarner l'un des quatre gardiens élémentaires. Spontanément, une archère se proposa comme phénix et prit place. La Miko avait raison : leurs moyens étaient maigres mais ils n'avaient d'autres choix que de s'en contenter. Soit, sans un mot, le colosse fit de nouveau face à la mer, le regard braqué vers l'ouest, vers la Faille. Il serait donc Byakko, le Tigre blanc de métal et se dressait tel un mur d'acier contre ce que le Yomi vomirait sur eux. Il ne dit rien, il n'y avait plus rien à ajouter, l'heure était désormais à l'action et à la prière. Pour la première fois depuis la destruction de son temple et la mort des siens, Sano retira son Malâ de son cou, l'entremêla dans ses mains jointes et pria, psalmodiant d'une voix semblant surgir des profondeurs de la terre en destination des Kamis. S'il lui était apparu évident que les êtres divins ne pouvaient protéger et secourir tout les humains, il n'était aucun autre endroit sur tout Yokuni où leur intervention put être plus impérative que sur cette mer car de cette flotte dépendait le sort de tout Yokuni.


Dernière édition par Sano le 2/20/2017, 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Iyashi Kurome

avatar

Disparu

Messages : 63
Date d'inscription : 05/05/2016

Feuille personnage
Age: 24
Titre: Jushoku
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/19/2017, 16:57

La haute-prêtresse de Moegami avait toujours l’impression d’être portée par les courants sans réellement savoir où ces derniers allaient mener son âme, son corps, toute sa personne. Elle ne ressentait ni douleur, ni crainte même lorsqu’on la portait, la hissait, la manipulait comme un chargement précieux sans tant de volonté propre. Pâle, quelque peu défaite, elle se laissa simplement faire. Elle reconnut un de ses Sohei, le plus immense qu’elle aie croisé de son existence -quoi qu’il y ai eu un autre géant sous la tente de l’Impératrice, mais elle ne l’avait vu que de loin, le massif Sano lui semblait plus impressionnant- à qui on confia sa garde. Un soupir de soulagement lui échappa des lèvres alors qu’elle s’appuyait sur les bras puissants de l’homme pour maintenir sa conscience à flots.
Elle changea de nouveau de gardiens une fois sur le navire. Des mains fraîches prirent ses poignets, ses coudes, ses épaules pour la maintenir alors qu’elle devait marcher, guidée doucement par de douces paroles jusqu’à se trouver sous le pont. La lumière tamisée lui soulagea les yeux, et l’on l’installa dans une cabine pour la soigner.
Il y eut des regards effrayés lorsque sa plaie fut découverte, des prières, des chuchotements. Tout semblait feutré, quoique étrangement précis. Elle sentait parfaitement l’eau que l’on passait sur sa peau, la chaleur intérieure qui semblait venir de Moegami lui-même, le bandage de glace qui s’amincissait sous la morsure de la petite flamme opiniâtre en elle… Mais elle ne souffrait pas. Elle en vint même à être capable de discuter, certes doucement mais néanmoins lucidement, avec les prêtresses qui la soignaient.

La jeune femme qui ressortit de la cale n’avait plus tant à voir avec celle qui y était entrée. Son kimono magnifique, aux broderies d’or et de rouge mêlés, n’était plus en état d’être porté. Sans aucun regret, elle l’avait troqué pour une simple tenue de soldat, un kimono sombre assorti d’un hakama de même couleur. Aurait-elle pu trouver une tenue de miko qu’elle aurait certainement été plus à l’aise, mais elle se trouvait sur un bâtiment militaire et non sur un bateau de plaisance. La situation était suffisamment grave pour qu’elle ne songe pas à trouver sa tenue indécente pour son rang : après tout, elle était couverte, et on ne voyait plus la blessure infligée par le garde impérial inconnu. Une simple tresse capturait sa chevelure dans un semblant d’ordre, mettant sobrement en valeur ses traits en les dégageant.
Elle avait l’air vulnérable, dans ses atours trop rigoureux, avec sa peau blanchie par le choc et la fatigue, mais elle serra les dents, elle se montra sur le pont. Les jeunes femmes autour d’elle s’assuraient qu’elle ne présume de ses forces, bien qu’elle fût parfaitement raisonnable : la dernière des Iyashi se contenta de se tenir à la proue pour observer dans la direction de la Faille, échangeant parfois un mot tranquille avec l’un ou l’autre des mikos.
Bien sûr, elle ressentait de la peur face à cette lointaine manifestation d’une volonté divine, mais elle tenait parfaitement sa position. Il suffisait de prétendre, comme toujours, qu’elle était en pleine possession de ses moyens. Les autres ne pouvaient savoir à quel point elle était emplie de crainte, de doutes, là au fond de son âme. Ils ne pouvaient que voir l’incarnation même des Flamme observer l’horizon avec un calme olympien, et la mer se refléter dans le brun pailleté de ses yeux.

Lorsque vint le calme surnaturel, puis lorsque le ciel se souleva, elle resta simplement à l’avant du bateau. Elle observa le divin, la terrifiante anormalité se manifester et en conçut une forme de colère instinctive, brutale, qu’elle ne parvenait à comprendre, qu’elle décida venir du plus profond d’elle-même. Elle se sentait offensée par la chose qui osait essayer de leur couper le passage, plus que terrifiée, simplement parce qu’elle avait perdu trop de volonté ces dernières heures à craindre les morts, l’ouverture sur l’autre monde, et bien trop d’autres choses.
En voulant les repousser, la Faille avait raffermi le coeur de la servante de Moegami.
Elle se retourna en entendant la voix de Reijin, suivie du discours enflammé d’une jeune archère. Voilà une enfant parfaitement capable de représenter le Phénix, avec le rugissement d’un incendie dans la voix et les actes. Kurome lui adressa un beau sourire, un regard fier, puis elle s’avança au milieu des hommes qui soudain se turent. La Kannushi pouvait toujours compter sur son statut social pour lui assurer au moins un peu d’attention.

Permettez-moi de vous rejoindre, en tant que fille du Feu parmi tant d’autres.

Sa voix était ferme, son ton définitif quoique poli. Elle ne souffrirait d’aucun désaccord car elle avait fait son choix et personne, sur le navire, n’était digne de son propre rang.

Je serais votre Tortue.

L’eau, voilà un élément qui ne lui allait pas tant, mais la Tortue était plus que cela. C’était la guide et telle était sa place en tant que Kannushi. Elle vint donc faire face au Nord, droite et digne, son adorable menton levé face à la mer comme pour la défier.



L-M-M-J-V-S-D

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/19/2017, 20:11

Les complications les avaient menés à monter dans un Kobaya, ne pouvant rejoindre le navire principal Setsu sans risquer la mort dans d'atroces souffrances. Bien que dans une petite embarcation rapide, ils allaient donc faire de leur mieux pour être couverts par les plus gros, d'autant qu'ils avaient un immense panneau lumineux les indiquant sous les traits de leur Kannushi qui n'avait pas non plus réussi à se retrouver avec leur Taisho. Les désavantages du plus faible nombre et du navire moins imposant avaient la contrepartie d'être bien plus manœuvrable au besoin. Mais certainement pas au point d'éviter les attaques à leur encontre... Leur plus grand avantage était certainement le moine gigantesque se trouvant avec eux. Ceux qui oseraient s'approcher allaient se faire cribler de balles et de flèches avant d'arriver, puis auraient à le gérer. De quoi rassurer la Taii et les autres sur la situation... S'ils n'étaient pas effrayé par le géant en lui-même.

Comme tout le monde, Nanami avait besoin de repos. Mais pas avant d'avoir  une bonne connaissance de la situation et s'être préparé à d'autres assauts. D'autant que paraître maître de ses émotions et en forme pouvait remonter le moral des alliés. Après tout, les hommes n'allaient quand même pas se faire battre par une femme. Une fois la situation claire ainsi que le fait qu'ils n'étaient étrangement pas poursuivi, elle put se permettre du repos. Si ils n'étaient pas poursuivi... C'est qu'ils étaient attendu de pied ferme. Et que les yokai sur la plage allaient continuer de se déchaîner sur les terres. La Taii eut donc une pensée pour ceux qui allaient subir ça, ainsi que pour sa nation. Subissaient-ils la même attaque sur chaque plage? Et maintenant qu'elle s'était inquiétée toute seule, elle se dit que c'était une mauvaise idée de penser à ça, bien trop tard.

Les 4h de répits ne furent pas de trop pour se ressourcer avant la suite des événements. La jeune femme tenta d'observer la faille, pour ne plus reposer les yeux directement dessus. Une sensation étrange de dégoût... Puis, ce qui devait arriver arriva. C'était définitivement anormal que la mer rejoigne le ciel ainsi... Et Nanami garda son visage impassible devant. Elle n'avait néanmoins strictement aucune idée de ce qui allait se passer ni de quoi faire et pensait à son testament qu'elle n'avait pas mis à jour dernièrement. La miko qui vint se réfugier vers le géant parla d'une sombre histoire d'animaux... Bien sûr, elle connaissait, pas ce n'était pas son domaine et elle n'avait que les bases là dedans. Qu'étaient-ils supposés faire du coup? Sa cousine prit la parole, et sa Taii ne put que sourire. Elle avait parfaitement résumé sa pensée, et il n'y avait nul besoin d'en dire plus. Chacun prit sa position, ne laissant que le Dragon de l'est. Nanami se plaça donc à l'arrière du navire sans un mot, attendant plus d'instructions, sans de toute façon comprendre quoi que ce soit à ce que cela pouvait signifier.
Revenir en haut Aller en bas
Birei L'Empire

avatar

Maître du Jeu

Messages : 47
Date d'inscription : 23/04/2016

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/23/2017, 02:05

Alors, les Océans embrassèrent les nuages. Les radiations glaciales de la lueur lointaine trahissant la présence de la Faille disparurent derrière le mur d'eau qui devint votre seul et unique horizon. Vint d'abords le cri, tandis que vos yeux auraient sans doute préférés être aveugles à ce qui fondait sur eux, vos tympans les rejoignirent dans leurs espérances alors que, saturés de toute part, votre ouïe vous inonde du hurlements des décès passés, présents et futurs dans le même instant. Un nombre d'âmes impossibles, gémissant leur trépas aux portes même de vos oreilles, vous poussant sans distinction à vous protéger, en vain, de l'atteinte de cette soudaine torture. Tout ceci sonnait comme une seule et unique promesse, celle que, bientôt, votre voix joindrait ce vent issue du jigoku, de l'enfer lui-même. L’euphémisme de l'inutilité des armes d'acier et du corps face à ce qui se produisait aurait pu manquer de vous faire éclater de rire, si vous n'étiez pas tant obnubilés à la protection de l'un de vos sens.

Cela eut une fin. Assez tôt pour que vous puissiez voir l'impensable vague déferler sur le Nihon Maru des Fukyuu portant fièrement à son bord l'entité Régente sur vos Terres, vos vies et vos moindres espoirs. L'enfant incarnée des Kamis, le guide aussi humaine qu'elle ne vous était apparu, pour certain d'entre vous, Divine, fut avalée par l'énormité du raz de marée tombant sur votre ridicule petite flotte. Le plus vaste vaisseau que les mers Yokuni n'eut jamais connu fut littéralement happé sans que rien ne puisse vous réveiller de ce cauchemar. Bien avant que fronton marin insensé ne vous rencontre, vos iris furent les témoins impuissants de frêles esquifs projetées bien au dessus de la votre à une telle hauteur et vitesse que vous auriez pu gager qu'elle retomberait sur les Rivages de Hokori que vous aviez quitté depuis des heures déjà.

Vous n'avez jamais eu le temps de considérer la chose, ce que le Yomi vous opposait était sur vous. Au dernier instant, votre logique, la seule vérité que à laquelle vous croyez, fut balayée comme vous étiez certain de l'être bientôt. Une lucidité s'empara de vous et des quatre bords du navire, depuis la poupe jusqu'à sa proue, vous vous dévisageâtes les uns les autres. L'élue du Feu, la Voix de Moegami, l'âme même du Phénix pouvait elle être la Tortue ? Le Titan quêteur de réponse, plus solide même que l'acier allait il faire un véritable Tigre ? Le vaillant officier, aussi froide et calculatrice que le roi des prédateur pouvait elle incarner le Dragon ? Et quand à l'archère émérite, projetant ses traits enflammés, porteuse des techniques les plus explosives, pourrait-elle représenter l'oiseau de feu ? La configuration avait été ainsi choisie par défaut, erreur et orgueil.

Il était bien trop tard pour se rendre compte de cela, que déjà l'Océan dans son entier fracassa le mât, pulvérisa la voile, emporta dans le silence la miko toute à son incantation et vous laissa dans le noir glacial des mers du Centre…

… Pourtant, les bras de la Mort ne se serrèrent pas autour de vous, malgré le fait que la nuit paraissait tombée sur vous à la pleine lueur de midi. Si Fukyuu pouvait voguer fièrement et sans égal sur les eaux de l'archipel Imperial, il n'était rien que les Flammes ne savait faire sans les rendre les plus hautes, vastes et puissantes. Nikkou en était la preuve et l'ombre projetée du Tekkosen Setsu sur votre propre embarcation délabrée en était une autre. La nef des Taishos du coq, puis des enfants de Moegami depuis la réunion même des familles sous le giron d'Ichigo en personne battait fièrement ses centaines de rames contre les flots marins afin de porter secours à votre trop précieux chargement. Véritable palais des flots, le monstre marin fabriqué des mains de l'homme avait accusé le coup, au moins de la même façon que votre léger kobaya et ses bords étaient craquelés de blessures dont il ne se remettrait probablement jamais, mais qui ne l'empêchait pourtant pas de voguer.

Les marins à son bord crièrent dans votre direction des « Banzaï » tonitruant, heureux d'avoir pu vous éviter la mort dans leur gigantesque tortue des Mers. Puis le colosse passa, vous laissant à la contemplation du reste de la flotte. Un miracle n'arrivant jamais seul, vous pouvez distinguer au loin le Nihon Maru des Neiges, plus vaste encore, plus rapide surtout que votre sauveur marin. Mais si une moitié des navires n'avaient guère pu quitter les berges du clan des brumes, le demi de votre nombre venait encore de vous être arraché sans que rien ne puisse vous dire si un Kannushi était perdu, le fait condamnant à jamais votre folle entreprise qui ne tenait qu'à un fil ténu, vous en étiez dorénavant intimement persuadé. Il ne restait qu'une poignée de rescapés, Reijin emportée par les flots, personne ne serait plus capable de faire quoique ce soit si le Yomi venait à récidiver, la vague meurtrière disparaissant au loin, sans que vous puissiez vraiment expliquer comment le Tekkosen avait pu vous permettre de la traverser, purement et simplement.

Mais vous n'avez pas le temps de mesurer vos erreurs d'interprétation spirituels ou de regretter la disparition de la prêtresse que des mains luisante d'un noir d'encre se refermèrent sur les bords de votre navire. Les bras puissants qui suivirent hissèrent les formes respectives de leur propriétaire humanoïdes. Bientôt, une demie douzaine de créatures ci là au visage démoniaque et à la barbe de dragon, et de l'autre côté la moitié du corps rappelant à s'y méprendre la forme des plus terribles prédateurs que la mer connaissait. En Setsu, leur nom n'ont jamais été que des légendes, rares étaient les marins capable de les reconnaître s'ils en voyaient, puisque ces bêtes n'avaient pas la réputation de laisser le moindre survivants. Carnassiers, musculeux, les samebito, êtres mi-homme, mi-requin, vous dévisagèrent de leurs yeux bestiaux d'un profond vert émeraude. Leur grognement attestant de la sauvagerie qu'ils s'apprêtaient à déverser sur le reste de votre esquif.

Citation :
A savoir


  • Seuls Iyashi Kurome, Kiyomasa Nanami, Fukyuubi Hibana et Sano sont attendus dans ce sujet.
  • Vous pouvez poursuivre vos sujets libres dans la section [Event] Le Soleil des Mers du Centre afin profiter des quatre heures de calme qui eurent lieu avant au tour précédent.
  • Soyez logique face à cette menace. Agissez de concert, concertez vous.
  • Nous donnerons à chaque fin de post de nos parts à Souty et à moi les dates de la fin d'un tour.
  • Fin du tour 2 : le 07/03/2017.
  • Des questions ? Veuillez en parler au Staff qui les remonteront dans la conversation du staff.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/23/2017, 10:52

Ils étaient passés ! Difficile de savoir par quel miracle mais l'essentiel était là : ils étaient toujours vivant. La vue d'une nouvelle épreuve, bien loin d'achever la détermination du colosse, le rassura. Cette fois ils affrontaient un ennemi que ses moins massifs pouvaient vaincre. Il n'avait jamais vu de telles créatures, mais leur simple vue suffit à le convaincre de leur nature démoniaque et il laissa parler la peine fureur de son corps. Le premier monstre à tenter de se hisser par dessus le bastingage fut réexpédié dans les flots presque immédiatement, abandonnant sur le pont quelques dents, le second et le troisième suivirent le même chemin. Interdisant aux créatures marines de prendre pied à la pointe de la Kobaya, Sano profitait de la position désavantageuse des monstres pour les abattre un par un et ainsi réduire à néant l'avantage de leur nombre. Il pouvait tenir ainsi pendant plus d'une heure sans montrer le moindre signe de fatigue. Tant qu'aucune de ces créatures ne pourrait l'atteindre depuis le bateau lui-même il tiendrait bon. Restait à savoir si leurs effectifs seraient suffisant pour tenir le reste du pont...
Revenir en haut Aller en bas
Iyashi Kurome

avatar

Disparu

Messages : 63
Date d'inscription : 05/05/2016

Feuille personnage
Age: 24
Titre: Jushoku
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/26/2017, 19:22

Éprouvée par la blessure, la fatigue et la peur, la Kannushi flamboyante ne put supporter bien longtemps la pression sonore. Lorsque la vague de cris passa, son esprit se cabra sous la terreur, submergé sous le poids de la crainte. Elle était capable de courage, de maîtrise d’elle-même, de bon nombre d’exploits qu’elle accomplissait avec le dos raidi d’une courtisane éduquée à lever le menton face à l’adversité. Elle avec su, avec toutes ses forces, repousser la terreur lors de leur course folle jusqu’aux navires, lorsqu’elle s’était faite blesser, lorsqu’on l’avait soignée… Mais les hurlements de morts, les cris promettant l’enfer, la damnation et milles douleurs était de trop pour elle.
Son âme toute entière rejeta la situation. Son esprit se ferma, aussi soudainement qu’une bougie que l’on souffle, qu’une porte que le vent pousse jusqu’à clore l’entrée. Kurome, soudain, s’effondra. Ce fut joli, délicat, presque au ralenti en vérité. Ses genoux cédèrent en premier, comme le blé que l’on fauche. Ses hanches suivirent, puis les bras, la tête. Elle avait des airs de fleur couchée lorsqu’enfin toute sa personne fut étendue sur le bois du pont : les bras presque le long du corps, les jambes sous elle, la tresse formée par ses cheveux aux couleurs de bois d’hiver étalée dans son dos, dernier éclat de vie dans sa silhouette abattue, au milieu des oripeaux noirs et de sa peau pâle.

Heureusement, les marins qui accompagnaient la voix des Flammes furent prompts à régir. L’un des hommes se précipita sur elle pour la garder près de lui, d’autres se saisirent de cordes pour les lancer au valeureux sauveur, d’autres encore se placèrent autour pour lui sauver la vie, pour prendre soin de sa personne inutile et pourtant infiniment plus importante que les leurs, dans sa finalité, dans sa place au sein de l’Empire.
Ce furent ces hommes anonymes, cette poignée de soldats à l’esprit vif, qui épargnèrent à la servante de Moegami un sort funeste. Ce furent ces mêmes hommes qui formèrent les lignes devant elle lorsque les créatures montèrent à bord, armes dégainées, rictus aux visages.
Ce furent eux, encore, qui se battirent épaule contre épaule pour tenir leur position, refusant aux monstres marins l’accès au corps de la Kannushi, cherchant parfois du regard une miko qui pourrait mener leur charge à l’abri sous le pont.



L-M-M-J-V-S-D

Revenir en haut Aller en bas
Fukyuubi Hibana

avatar

Taii

Messages : 158
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25

Feuille personnage
Age: 18
Titre: Samouraï de Setsu
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 2/27/2017, 10:11

Les oreilles d'Hibana sonnaient encore après le passage. C'était comme si tout le poids du monde lui avait roulé dessus. D'ailleurs, c'était un peu ce qui s'était passé... Mâts arrachés, mikos emportées, étranges visions de cauchemar dans sa tête...Visiblement, leur truc de barrière spirituelle avait lamentablement raté... Etait-ce parce qu'elle n'avait aucune expérience? Pourtant, elle n'avait pas faibli face à la mort, la flamme de Setsu dans son coeur empêchant les ténèbres de la gagner complètement et de perdre la raison. Mais malgré son sang bouillant, la jeune archère n'avait pu résister à la pression physique et avait bien failli passer par-dessus bord si elle n'avait pas été projetée contre un "coussin" de ses camarades de division qui s'étaient agglutinés tant bien que mal accrochés à des cordes, et qui la retinrent.
Elle était effondrée sur le sol, peinant à se relever, un bourdonnement dans la tête, croyant encore voir les spectres de la mort lui hurler à la figure. Lorsqu'elle se tint enfin debout, les cris de joie et les "banzaï" des marins la firent revenir à elle.
Premier réflexe lucide: chercher sa cousine du regard. Avait-elle survécu? Par tous les Kamis, même ceux des autres clans, faites qu'elle aie...

-Nanami! Nanami!

Elle la vit, et son coeur recommença à battre -il avait cessé un bref instant- et, soulagée de la voir tenir sur ses jambes, lui adressa un fier sourire ainsi qu'un pouce en l'air, le deuxième de la journée. Puis elle rejoint les marins dans leur liesse.


-Rien n'arrête Setsu! Banzai!


Après trois cris de victoire, elle se recula quelques instants et se pencha par-dessus le bastingage pour rendre ses tripes. Elle avait encore la tête qui tournait. Mélange d'émotion et de mal de crâne. Ils étaient passés, certes, mais avaient-il une garantie de revenir sains et saufs dans leur monde? Cela dit, c'était ça le devoir d'un guerrier: aller défier la mort dans son domaine, dussé-t-il n'en revenir, pour le bien de tous ceux qu'il protège... Leur sacrifice sauvera peut-être leur monde, qui sait?
Mais en s'essuyant la bouche dans la manche de son uniforme, elle sursauta en réalisant que les habitants de ce monde étaient venus leur souhaiter la bienvenue. Et leur accueil avait tout l'air de comporter un sourire plein de dents tranchantes comme des pointes de sabre. D'ailleurs, la créature sur laquelle Hibana venait de vomir avait l'air particulièrement remontée. L'archère eut un sursaut de peur et retomba sur ses fesses, sur le pont.


-Waah! Qu'est-ce que c'est que... On nous attaque!

-Des Samebito!
cria un marin. Repoussez-les! Aux armes!

Samebito. Un yôkaï de type requin. Dans les légendes, on le disait aussi terrible que tous les prédateurs de la mer réunis. Maintenant qu'elle en avait un en face d'elle, Hibana ne pouvait qu'attester de leur existence, en tous cas, si elle n'était pas encore en train d'halluciner. Et en même temps, avec ce qui s'était passé sur la plage, pouvait-elle encore douter?

Elle recula et se remit rapidement sur ses jambes, son sang de Setsu ne faisant qu'un tour avant de se remettre à bouillir. Elle le verserait peut-être aujourd'hui, mais pas avant d'avoir renvoyé à la mer ces poiscailles jusqu'au dernier.

-Trucs spirituels de mes fesses! Je vais te faire voir si les armes classiques ne marchent pas sur ta sale face!

Ses armes n'étaient qu'à une coudée de là où elle se tenait, et fort heureusement, même si elles étaient en vrac, elle avait toujours le plus gros de son équipement. Elle plongea vers son paquetage, en tira une balle dans un sachet de tissu, l'enfourna dans son fusil d'un geste, épaula Shichiue et fit feu à bout portant.




Hibana - La passion de Setsu!

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/6/2017, 22:24

Elle était encore en vie. Nanami avait été bien plus proche d'y passer que face au Tengu cette fois. Se placer à l'arrière du navire fut une erreur monumentale. Pour bien des raisons. Et ce qui la sauva, ce fut ce réflexe en voyant la miko partir avec la vague de se coucher et s'accrocher à quelque chose. Sinon, aucun doute qu'elle serait disparue avec. Cela dit, ils auraient tous dû partir avec, si la protection du navire du Taisho ne les avait pas aidé. Se placer à côté fut une bonne décision. Malheureusement ils étaient moins nombreux qu'à la base après ça. Si ce n'était pas la meilleure protection de la Faille, alors ils avaient encore de quoi craindre pour la suite. Mais ils n'avaient pas vraiment le choix non plus. La Taii se releva difficilement, les oreilles sifflant encore de la première attaque sonore, et les membres engourdis par la force de la vague.

A peine le temps de se remettre et de comprendre ce qui se passait que leur kobaya avait été rejoint par des yokai. La poisse, une division d'archer au corps à corps n'avait que peu de chance de s'en sortir. Elle avait espéré voir les ennemis arriver et qu'ils puissent les arrêter avant de grimper mais c'était raté... Encore une fois, sa connaissance des yokai ne jouait pas en sa faveur. En fait, s'il n'y avait pas besoin de forces militaires, elle n'aurait aucunement sa place ici du fait de ses connaissances très médiocres de leurs ennemis. Il y avait même des yokai qu'ils ne pouvaient tout simplement pas affronter. Ceux là n'en faisaient pas parti.

"N'hésitez pas! Utilisez tout ce que vous avez pour leur faire quitter nos planches, d'une manière ou d'une autre!"

Griller toutes ses cartouches d'entrée n'était pas une bonne chose, mais il valait mieux ça qu'ils meurent tous ou beaucoup trop d'entrée de jeu. Il fallait absolument qu'il n'arrive rien de plus à la Kannushi et qu'ils arrivent jusqu'au bout. Elle? Malheureusement, ses pouvoirs n'avaient pas grand chose d'offensif et d'utile dans cette situation... Enfin, sauf si les requins crachent du feu. Le géant avec eux faisait bien son job de s'assurer qu'ils ne restent pas sur le bateau, mais il n'y avait personne d'autre qui pouvait se permettre ces prouesses physiques... Le cordon défendant la Kannushi devrait pouvoir tenir et lui permettre de se replier à la cale. Il ne restait à la Taii qu'à... Ne pas servir à grand chose et rejoindre le combat armé de ses deux sabres. L'arc au corps à corps étant moins efficace pour se défendre que des sabres ou un fusil...
Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 438
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/9/2017, 00:46

Surprit fut le premier d'entre eux et il paya fort cette inattention, le poing d'un géant réduisant son faciès en amas de pulpe sanguinolente. Les suivants n'eurent pas plus de chance et leur sang éclaboussa le pont du kobaya, martelés par le forgeron de chair dans lequel s'incarnait le titan des flammes sans autre forme de procès.

Masquée aux yeux des démons continuant d'inonder le navire malgré leurs pertes lourdes fut la kannushi, submergée par la terreur, acculée contre le seuil de sa faiblesse face à ce monde où la douceur des mots, la flèche de l'intellect et de la logique, ainsi que la puissance des contacts n'avait plus la moindre importance. En son sein brûla la colère de Kagutsuchi, dont il était évident qu'il se demandait bien s'il avait été sage en destituant sa précédente ôte pour celle ci qui n'incarnait pas vraiment sa toute puissance.

Si le brasier de la fierté inondait Hibana, rassurée par la présence de sa cousine et officier supérieure, son cœur gonflé de foi dans son clan ne suffirait pas et cette réalité fut lourde en conséquences. Physiquement, la petite guerrière ne mesurait pas ses capacités, moralement, elle ne se rendait pas compte qu'elle perdait lentement l'assise sur son esprit. La force d'âme était une chose, certes, mais elle avait ses limite que la résistance physique et mental savaient parfaitement remettre à sa place. Tout ceci était impossible à concevoir, n'était-elle pas une simple humaine face à l'incroyable ? De mener un combat, en pleine capitale, contre des guerriers retournés contre leur frères, mais néanmoins épaulés par de fidèles serviteur Setsu était une chose… Combattre sur le rivage de Hokori en était une autre, entouré par tant d'alliés et malgré les horreurs qui se déversaient de toute part… Mais cette vague immense, ces cris, ces bêtes immondes… Alors qu'elle prépara son tir, l'arma avec toute sa hargne, le prépara et ouvrit le feu à une distance si faible qu'il était impossible au vu de son talent de manquer un tel coup… Tout s'effondra. Le coup parti dans les lattes du pont, ses forces l'abandonnant au dernier instant, la réalisation de la futilité de ses actes s'imposant à elle, sa fatigue aussi charnel que psychique s'imposant à elle comme un poids incalculable.

C'est depuis la poupe, non loin de l'élue de Moegami, que la Taii des Kiyomasa put voir sa cousine s'effondrer, transi d'une peur imposée et d'une faiblesse loin de lui être coutumière. Mais bien plus que ce fait, ce fut celui des samebitos qui l'alarma, vaincu, leur sang s'accumulant ça et là, se composant en amalgame qui se cristallisèrent bientôt puis roulant hors du navire en une pluie de perle cramoisie. Les créatures ne cessaient de revenir… Moins nombreuses… Mais plus grandes… Plus rapides… Plus immondes… Les coups du Sohei pleuvant sur eux, abattant sur eux son courroux avec une précision qui diminuait de plus en plus. À moins que ce ne furent les monstres qui redoublaient à chaque fois d'agilité, surgissant des flots et tombant d'un coup d'un seul sur le navire plutôt que de le monter difficilement.

Bientôt, il n'y en eu plus que trois, écrasant de leur hauteur celle du moine combattant, esquivant sans plus aucun mal ses coups pataud, lent, rigide avec une grâce qu'on n'aurait jamais pu prêter à des bêtes de leur stature. L'une d'elle, laissant passer avec un sourire carnassier l'un des coups du budôka, annonça d'une voix calme que l'on aurait jamais pu prêter à une gueule pleine de crocs comme la sienne :

Maintenant… Vos pierres seront nôtres…

Sano : Tu es devenu trop lent pour tes adversaires. Tes actions individuels ne pourront plus rien contre eux.

Hibana : Tes forces ont disparues, l'adrénaline ne fait plus effet sur toi et te voilà réduite à la réalité de ta condition physique et mentale. Tirer est impossible dans ton état… Mais est ce que tout est réellement perdu ?

Kurome : Te voilà en PLS, ce qui est logique. Mais brûle en toi la rancune d'un Kami, le plus vengeur de tous. D'une façon ou d'une autre, il va falloir agir, sans quoi ce dernier risque de te consumer.

Nanami : Tu es bien la seule à avoir une vision d'ensemble de la chose. Mis à part la situation de la Kannushi, tout t’apparais le plus clairement possible, composes avec ça.

Citation :
A savoir


  • Seuls Iyashi Kurome, Kiyomasa Nanami, Fukyuubi Hibana et Sano sont attendus dans ce sujet.
  • Vous pouvez poursuivre vos sujets libres dans la section [Event] Le Soleil des Mers du Centre afin profiter des quatre heures de calme qui eurent lieu avant au tour 1.
  • Soyez logique face à cette menace… Encore plus qu’au tour précédent. Agissez de concert, concertez vous, déterminez d’un ordre de tour en conséquence.
  • Nous donnerons à chaque fin de post de nos parts à Souty et à moi les dates de la fin d'un tour.
  • Fin du tour 3 : le 20/03/2017.
  • Des questions ? Veuillez en parler au Staff qui les remonteront dans la conversation du staff.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/9/2017, 11:42

Il en revenait d'autres, puis d'autres encore. Au début cela ne fut pas évident mais le moine finit par se rendre compte qu'il s'agissait des mêmes créatures, fusionnées par un pouvoir inconnu et jusque là inconcevable. Bien loin de les rendre plus lourds ou plus lents, ils gagnaient en vitesse et en agilité autant qu'ils le faisaient en taille et en force. Alors que trois ultimes créatures se dressaient sur le pont, et qu'il ne faisait aucun doute qu'elles n'en formeraient plus qu'une, plus redoutable encore, s'ils parvenaient à les vaincre, il était devenu évident pour le Sohei qu'il n'était plus de taille à lutter. Loin de se laisser abattre par l'ironie de la situation il fit la seule chose qu'il pouvait encore faire.

« Rin Pyo Tô Sha Kai Jin Retsu Zai Zen Rin Pyo Tô Sha Kai Jin Retsu Zai Zen Rin Pyo Tô Sha Kai Jin Retsu Zai Zen... »

Répétant inlassablement son Mantra, le moine se tenait sur la défensive, prêt à accueillir l'ire des créatures sur lui. Les démons voulaient des prières, ils allaient en avoir. Puisqu'il ne pouvait plus vaincre ces monstres Sano essayait de gagner du temps pour que ceux qui avaient encore une carte à jouer puisse tenter leur chance. Sûrs de leur domination, les Yokai ne laisseraient pas un mortel leur tenir tête et les provoquer de la sorte et Sano se savait capable de résister à plusieurs de leurs assauts, non pas en les esquivant, mais bien en les encaissant de plein fouet. Et s'il pouvait en profiter pour immobiliser l'une de ces créatures il ne s'en priverait pas. Mais, toujours, inlassablement, il réciterait son Mantra de sa voix forte, caverneuse, et monocorde, couvrant le navire tout entier de sa prière comme un phare brillant dans l'obscurité.

« Rin Pyo Tô Sha Kai Jin Retsu Zai Zen Rin Pyo Tô Sha Kai Jin Retsu Zai Zen...


Dernière édition par Sano le 3/24/2017, 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/19/2017, 00:09

L'affrontement se déroula bien mieux que l'avait prévu la Taii, la raison se trouvant être le géant de leur côté. Il était définitivement l'atout de ce navire et leur unique chance de s'en sortir face aux monstruosités auxquelles ils avaient affaire. Les yokai tombaient les uns après les autres. Au départ, ils tombaient rapidement et plutôt facilement. Mais d'autres revenaient. Plus vifs, plus dangereux, plus grands aussi. Nanami finit par remarquer que le sang de ces créatures se rassemblait pour ensuite se cristalliser et quitter la navire avant qu'un nouvel adversaire grimpe. Moins nombreux mais plus forts. La difficulté augmentait, mais même s'ils revenaient, ils approchaient de la fin. Cela avait le mérite de rassurer la Taii sur l'utilité du combat qu'ils menaient.

Un tir, un bruit significatif qui ne pouvait venir que d'une personne, et la curiosité la mena naturellement à vérifier comment s'en sortait sa cousine. Et en la voyant s'écrouler, Nanami se jeta sur le samebito en face d'Hibana. La créature n'eut aucune chance, l'attaque arrivant dans son dos et ne s'arrêtant que quand son cadavre fut jeté à la mer d'un coup de pied.

"Tu vas bien?"
Le sens de la question était un peu perdu par les événements et avait de toute façon était posée dans la panique. La supérieure s'assura de son état de ses yeux, voyant qu'elle n'avait aucune blessure apparente et donc plus de peur que de mal.
"Tout va bien, je suis là. Calme-toi et rassemble tes forces."
Hibana était aussi un atout de la division avec ses armes, sa précision et ses pouvoirs pouvant être terriblement destructeurs si bien utilisés. Et dans son état, il était préférable qu'elle ne tente rien si elle n'était pas sûre d'avoir l'ennemi et rien que l'ennemi.

Il fallait maintenant composer avec plus que 3 ennemis sur le pont, mais énormes et malgré tout particulièrement agiles... Et les tuer ne risquait que de mener à l'arrivée de deux autres plus puissants encore pour finir par un unique et encore plus puissants. Leur géant n'était plus capable de les affronter. Avaient-ils une chance en continuant ainsi? Que voulaient-ils dire par pierre? Il était vrai que le sang de ces créatures se changeait en pierre avant de rejoindre la mer puis que d'autres arrivent... Peut-être qu'empêcher le sang de quitter le navire pour l'eau allait arrêter ces vagues incessantes? Quelle qu'était la réponse, il fallait d'abord réussir à abattre les 3 samebito restant et cela n'allait pas être une mince affaire.

"Soldats! Bandez vos arcs! Le combat n'est pas encore terminé et il reste ici 3 ennemis sur le pont! Pendant que nous sommes défendus, faisons leur goûter à nos flèches!"

Joignant le geste à la parole, Nanami passa de ses deux lames à son arc. Les battre au corps à corps allait être difficile. Le moine semblait s'être décidé à leur barrer la route, alors autant utiliser la taille de ces monstres à leur avantage pour les toucher sans avoir vraiment besoin de viser.
"Quand ils seront vaincus, leur sang se rejoindra et se cristallisera, faites votre possible pour l'empêcher de rejoindre la mer."
Elle savait bien que ce n'était que le comité d'accueil et loin d'être fini. Les soldats non plus. Cette dernière requête était certainement de trop pour ces soldats épuisés et apeurés. Une prière et des ordres n'allaient pas être suffisant pour tous les motiver.
Revenir en haut Aller en bas
Iyashi Kurome

avatar

Disparu

Messages : 63
Date d'inscription : 05/05/2016

Feuille personnage
Age: 24
Titre: Jushoku
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/19/2017, 21:43

Brûle.

Il y avait une voix dans sa tête, dans le brouillard noir d’encre qui de nouveau l’avait engloutie. Il y avait une voix qui crépitait, craquait, comme les petites flammes hargneuses lorsqu’on allumait les brasiers, à Kaigen. Les petits éclats dorés, ceux qui sautaient, dansaient, sur le bois et le papier.

Brûle.

La voix enflait, de flammèche à vraie flamme, rouge et or, sur les bûches qui lentement virent au noir. Ca grondait, maintenant, plus profond, plus menaçant, comme si ça n’attendait qu’une réaction alors elle ouvrit les yeux, doucement, pour voir des jambes autour d’elle. Il fallait agir, alors la jeune femme se redressa, lentement aussi, sans que ses gardiens ne la voient faire. Elle devait être digne, alors elle se releva, sur ses jambes fines, découpa sa silhouette sur le ciel, sur le pont du bateau, plus petite mais plus imposante par sa stature que le reste de l’assemblée.

Brûle.

Un brasier, hurlant, violent : les feux de forêt, les incendies de bâtiments qu’aucun homme ne sait contenir. Tout le poids de la divinité dans la voix qui lui rugit dans l’esprit. C’était comme avoir la lumière même en elle, toute l’expérience, toute la rage d’un esprit qu’aucun homme, jamais, ne comprendrait.
Brûle, brûle, brûle.
La Kannushi de Moegami releva fièrement son petit  menton.

BRÛLE.


Elle n’allait pas laisser des hommes se battre en son nom sans les aider, sans être là, en ne représentant qu’un poids pour eux. Elle n’allait pas laisser des choses impies souiller le ponton du bâtiment, mettre à mal des guerriers dévoués à la cause de son passage jusqu’à la faille, elle le refusait ! Hors de question !
Alors elle se fit flamme.
Elle se fit incendie.
Elle brûla, réellement, physiquement, en voyant les hommes épuisés répondre mollement aux injonctions d’une des autres jeunes femmes. Un pas en avant, le claquement de ses pieds nus sur le bois, un souffle soudain comme un retour de flammes.
Imposante.

Elle était entourée de rémiges enflammées, la douce prêtresse. Des feu-follets minuscules mais plus nombreux que jamais, figurant les grandes ailes du Kami avec lequel elle partageait sa conscience. Dans sa jeunesse, avant d’être élue, elle ne savait faire que des feux simples. De petits incendies sans forme ou des animaux divers. Mais depuis quelques mois, depuis les larmes de feu et son dernier rêve de phénix, elle se surprenait de plus en plus souvent à créer des plumes par la pensée, à déployer sa voilure lorsqu’elle laissait échapper des émotions trop fortes pour être contenues.

Ne vous laissez pas abattre par ces bêtes ! Ne laissez pas la Faille vaincre votre esprit ! Vous êtes Setsu, vous êtes les Flammes ! L’incendie qui purifie, la lumière, la chaleur. Vous êtes des fils de Moegami, des filles du Feu, et jamais la Flamme ne s’éteindra ! Tenez. TENEZ.

Sa voix, d’abord calme, parfaitement posée par l’habitude, s’était mise à gonfler. Comme une rivière en crue, elle s’était faite plus puissante, plus ample, jusqu’à finalement claquer comme un fouet. La prêtresse se glissait entre les archers, minuscule, vulnérable mais habitée. Elle ne craignait pas les monstres. Elle ne tremblait plus, maintenant, et elle voulait que tous le voient. Qu’ils puisent ce qu’ils pouvaient dans sa présence, du courage s’ils en avaient besoin, de l’inspiration… Peu importait.
Son menton toujours levé, son air impérial vissé aux traits, elle foudroya du regard la bête qui avait osé parler.

Abattez ces monstres.

Ce fut le froid polaire, dans sa voix. Soudainement, elle en avait retiré toute la chaleur, avait enduit ses mots de mépris venimeux comme si elle s’adressait directement à la chose face à elle.

Au nom de Moegami, abattez ces choses. Renvoyez-les aux abysses qu’ils n’auraient jamais dû quitter.

Un geste de mépris du bras en direction des créatures. Elle ne les quittait pas des yeux, prête à agir si jamais l’un d’entre eux s’approchait trop, si jamais les prédictions de l’inconnue se révélaient justes. S’ils devaient affronter une créature plus grande encore, elle ne serait qu’un poids… Elle n’était pas faite pour affronter de vrais combats. Les passes d’armes d’une cour, faites de mots, de remarques finaudes, étaient bien plus à son goût.
Mais elle ne serait pas inutile, se jura-t-elle. Elle pouvait faire mal, très mal à une des choses. Elle se tenait prête à le faire.

Brûlez-les !

L’intensité lumineuse de ses feu-follets sembla soudainement augmenter, comme si la divinité en elle se joignait à son ordre.

Brûlez tout, mes enfants.



L-M-M-J-V-S-D

Revenir en haut Aller en bas
Fukyuubi Hibana

avatar

Taii

Messages : 158
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25

Feuille personnage
Age: 18
Titre: Samouraï de Setsu
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/20/2017, 11:28

Elle ne savait plus ce qui se passait. Sa vision s'était troublée, comme si son feu s'était éteint, soufflé par les rafales de la mer vineuse. Ses genoux tremblaient, et bien qu'elle serrait les dents dans un espèce de rictus grimaçant et fier, écho à celui garni de dents tranchantes qui lui faisait face, son tir manqua sa cible alors que son fusil lui échappait des mains. L'instant d'après, elle heurtait le pont, n'arrivant plus à respirer, agitée d'un hoquet de peur.
Elle était totalement paralysée.
Alors, ça y est, c'était la fin pour elle - peut-être que ses camarades survivront, mais elle, sa tombe serait ici, bien loin de sa contrée natale, dans un autre monde. Son ventre refusait de la laisser respirer, et des larmes salées montèrent à ses yeux. Elle était prête. Elle avait vécu ces dernières années dans l'attente de ce moment. Il n'y avait plus qu'à laisser la bête déchirer ses chairs. Qu'est-ce qui partirait en premier? La tête? Cela lui épargnerait une mort lente. Allait-elle déchirer son corps en deux, Hibana allait-elle voir ses propres tripes se répandre?

Un flash. La chaleur du sang sur son visage. Elle laissa enfin son dernier soupir passer ses lèvres, son ventre se relâchant.
Avant de se rendre compte qu'il ne s'agissait pas du sien, mais bien de celui de la créature.
Relevant péniblement la tête, Hibana vit sa cousine se tenir à la place du monstre, qui venait de mourir sous sa lame, et qu'elle vira du bord d'un coup de pied. La vision de l'archère était encore trouble des larmes qui l'embuaient, mais il lui semblait que sa cousine brillait. Est-ce que... Nanami venait de la sauver? Sa voix résonnait faiblement dans ses oreilles, s'assurant de son état. L'air circula de nouveau dans les poumons d'Hibana et elle toussa, ses forces lui revenant progressivement.

-Na... Nanami... Tu... M-Merci...

Son coeur saisi par la peur se gonfla de fierté. Elle était trop absorbée par sa Taii pour faire attention au combat, mais il n'y avait à présent plus que trois monstres énormes sur le pont. Elle leur fit face, se rendant compte que tout ce que sa cousine avait fait, c'était lui accorder un sursis... Haletante, elle serra ses poings et retrouva peu à peu ses sens, revenant à la réalité.

Plus loin, Hibana distingua Dame Iyashi surgir des rangs aux côtés du moine géant Sano. Elle entendait son mantra faiblement, mais les voir tous les deux lui donna assez de foi pour se remettre sur ses jambes qui flageolaient encore et se tenir debout derrière sa cousine qui donnait déjà des ordres d'attaque. Et soudain, ce fut comme si elle voyait la lumière.
Le corps de la Kannushi s'embrasa, enveloppant tout les guerriers Setsu dans une chaleur féroce. Le feu dans le coeur d'Hibana s'alluma de nouveau. C'était comme si l'on versait du magma dans ses veines. Elle était à peine revenue à elle, et parvenait encore à peine à bouger, mais les paroles et l'aura de feu qui émanait sur le bateau était devenue comme un phare. Sano, Nanami, Dame Iyashi, tous trois brillaient aux yeux d'Hibana. Ils brillaient d'un rouge éclatant parmi tous ces feux follets.

-Abattre ces monstres? Oui... Oui! Nous brûlerons tout ce qui se dresse devant nous!

Il lui sembla entendre la voix de Moegami résonner dans sa tête, plus forte que tout, plus forte que sa peur, plus forte que son doute. On soufflait sur la pauvre petite braise qu'elle était pour la rallumer. Les feux de la Kannushi pénétrèrent le corps d'Hibana et lui insufflèrent une force encore insoupçonnée.

"Brûle!" Entendit-elle, et cette voix se répercuta dans son corps entier. Sa chaleur corporelle monta d'un cran.

-Je vois clair... JE VOIS CLAIR!

Ce fut comme si un panache de vapeur s'échappait de son corps entier. Elle laissa échapper un cri de rage - non pas sa rage à elle, mais la rage qu'on venait d'insuffler dans son corps, la rage Setsu - et ce fut comme si le monde changeait autour d'elle. Tout devint d'un bleu sombre, mais chaque personne et chaque monstre tourna au rouge vif, étincelants dans l'obscurité. ça, mais Hibana pouvait également voir ce qu'il y avait sous le pont. Sous la surface de la mer. Elle pouvait voir au loin, distinguer faiblement les navires des autres clans combattant eux aussi.
Avant qu'elle ne s'en rende compte, un nouveau pouvoir venait de s'éveiller dans la jeune archère. Elle regarda ses propres mains, réalisant ses nouvelles capacités. Elle pouvait distinguer ses propres veines à travers sa peau, d'un vermillon étincelant.


-Haha... Je vois tout... Je peux tout voir! Nanami! Je ne sais pas comment je fais cela mais... Je peux voir tout autour du navire! Je ne sais pas combien de temps cela va durer mais... Je mettrais à disposition tout ce que j'ai pour faire du charbon de nos ennemis!


Si l'on avait regardé Hibana dans les yeux à ce moment-là, l'on put voir que ses beaux iris avaient viré au rouge et brillaient d'un feu ardent.




Hibana - La passion de Setsu!

Revenir en haut Aller en bas
Souteigai

avatar

Maître du Jeu

Messages : 438
Date d'inscription : 20/06/2013

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/23/2017, 19:26

Les trois monstres n'attendirent guère de se jeter simultanément sur la pièce de choix qui leur était servie, devenue incapable de les toucher et cette dernière bien consciente de cet état, changea drastiquement de stratégie. Il s'avéra bien difficile à mâcher et à griffer, les samebito s'énervant sur lui sans parvenir à lui arracher le moindre bout, sinon à lacérer légèrement ses chairs, sans ne rien faire de plus que d'ouvrir une nouvelle strie de sang sur le cuir de sa peau ni arriver à faire cesser la litanie du sohei, celui qui s'était cru le tigre incarnant là la parfaite tortue. Les ordres du lieutenant du Feu tonnaient sur tout le bateau, profitant du temps que leur faisait gagner Sano, autant lorsqu'il fut capable de frapper que lorsqu'il fut contraint d'encaisser.

Une fois certaine que sa cousine se portait bien, elle disciplina les quelques archers restants de la division à sa charge, préparant à faire pleuvoir sur les yokais la juste colère des enfants de Moegami, le dragon par défaut rugissant ses instructions clairement comme un tigre l'aurait fait, celles-ci suivi avec une discipline rivalisant largement celle des héritiers de Oyamatsumi. À même le pont, l'hôte de Kagutsuchi s'incarna véritablement en lui se relevant de sa pitoyable condition, elle qui s'était pensé la tortue, ressuscitant comme le phénix qu'elle abritait en son sein, s'illuminant des émanations qu'elle utilisait habituellement pour plaire aux enfants, mais dont la nature n'avaient alors plus rien de la chaleur qu'on lui connaissait. Ses mots vinrent plus haut que les autres, plus fort aussi, attisant le cœur des guerriers du brasier, malgré leur glaciale conviction. Il ne s'agissait plus là de se battre pour sa vie, mais bel et bien de déchaîner une rage qui se tapissait depuis toujours au centre des flammes.

Faute de résurrection, celle qui s'était proclamée oiseau de feu fut emprunte de la vision d'un dragon, éveil surnaturelle et don offert par un Kami bien présent, se tenant non loin d'elle sous la beauté des traits de leur précieuse protégée. Toute à la joie de cette découverte, elle discernait les choses sous un nouveau jour, plus sombre et plus lumineux à la fois. Forte de cette nouvelle capacité, elle en rata malheureusement l'ordre de tir prononcé par la kannushi revêche dont les traits si ravissants se tiraient à présent en une grimace de froide rancœur. Nombreux tentèrent de ne point toucher le moine qui leur offrait ce répit inespéré, mais trois flèches vinrent se ficher sur son épaule droite, la partie gauche de son trapèze et la dernière passa outre son avant bras droit, ajoutant une nouvelle rigole sanglante sur sa surface. Cependant, trop affairés à tenter d'occire le prêtre combattant, les créatures, aussi forte et rapide furent-elles, ne virent en rien les tirs restants fondre sur eux. Une première s'écroula, criblée de flèches, rapidement suivie par une seconde.

La dernière prit une pointe directement dans son œil, le bois du projectile s'enfonçant de moitié dans ce dernier et lui faisant pousser un hurlement de douleur mêlé à de la rage. Pour autant, il ne demanda pas son reste, prenant appui sur ses cuisses aux muscles impossible et se projetant loin, par delà le navire pour disparaître dans les eaux noires de la mer du centre. Hibana, en tentant de suivre sa fuite et grâce à son sens récemment acquis, fut aveuglée soudain par une masse colossale passant sous leur vaillante petite nef. Trois fois large comme leur bateau, d'une longueur infinie, un serpent monstrueux passa sous eux, apparaissant fuir quelque chose… La peur de l'existence d'un tel être contre lequel rien ne pouvait quoique ce soit au vu de son immensité poussa inconsciemment la tireuse d'élite à rompre le contact visuel… Et à découvrir le pendant terriblement handicapant de cette ressource fabuleuse, par un aveuglement qu'elle cru définitif.

Pourtant, après quelques minutes de voile dans le calme, les choses apparurent enfin à ses sens, bien qu'elle aurait sans doute préféré rester dans le noir complet. Un marin annonça alors que des terres étaient en vue, cependant le ton qu’il emprunta n’eut rien de réjouissant. En effet, vous devinez sous de lourds nuages, une île lugubre montée par des monts nombreux, escarpés, sombres et tranchants, silencieuse, dépourvue de toute vie, comme tout à fait morte et dont les plages sont grises. Vous débarquez sur la Faille dans une nuit que vous n'avez guère vu tomber, dans le ciel de laquelle une lune aberrante vous darde de ses mornes et inquiétant rayons.

Fin de la deuxième partie de l'Event.

Citation :
A savoir

  • Seuls Iyashi Kurome, Kiyomasa Nanami, Fukyuubi Hibana et Sano sont attendus dans ce sujet.
  • Vous pouvez ici réagir à ce qui vient d’être écrit, puis décrire votre arrivée et débarquement sur l’île. N’hésitez pas à poser vos questions sur le discord si vous voulez étoffer vos descriptions. Merci pour votre participation active à cette partie de l’Event !
  • Début de la dernière partie de l’Event : le 04/04/2017.
  • Des questions ? Veuillez en parler au Staff qui les remonteront dans la conversation du staff.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/24/2017, 20:58

Couvert de sang, de son sang, il était sans doute encore plus effrayant encore que d'habitude. Pourtant le colosse resta debout à l'avant du navire et quand une des dernières Miko vint lui proposer des soins il la repoussa d'un geste. Quand elle insista, lui demandant de la laisser au moins nettoyer ses blessures, il resta silencieux. De la fumée s'échappait de ses plaies et la chair commença à fondre. Autant surprise qu'écoeurée par l'odeur de chair brûlée la prêtresse poussa un petit cri et s'en fut bien plus vite qu'elle n'était venue. La douleur était réelle pour le Sohei, mais la maîtrise de lui acquise par la méditation et l'habitude qu'il commençait à développer à cet exercice le rendait visiblement insensible aux suppliques de son propre corps.

Quand ils approchèrent de cette île, la plus triste et désolée qu'ils n'avaient jamais vue, il fut le premier à sauter à l'eau pour tirer la Kobaya sur le sable pour l'échouer. La plage de sable gris, si c'était vraiment là du sable et non des cendres, était vide de toute vie et de tout mouvement en dehors d'eux. Comme il n'y avait rien à tuer il attendit, scrutant les alentours. Il attendait la prochaine étape, ils allaient probablement chercher à rejoindre les autres navires désormais. Restait encore à d'avoir si d'autres avaient réussi à gagner cet endroit...
Revenir en haut Aller en bas
Fukyuubi Hibana

avatar

Taii

Messages : 158
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 25

Feuille personnage
Age: 18
Titre: Samouraï de Setsu
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 3/27/2017, 12:01

Rendue ivre par la montée de sa nouvelle puissance, Hibana fut trop occupée à scruter les alentours avec ses nouveaux yeux rouges. Elles distinguait des panaches de vapeur rouge s'échapper des plaies infligées par les archers de Setsu aux Samebito monstrueux sur ordre de la Kannushi. Elle les vit s'écrouler et bientôt disparaître de sa vision.

-Victoire, mes frères! Cria-t-elle en voyant les yôkais en déroute. Elle leva un poing et se prépara à reprendre son arc pour elle aussi ajouter son trait au triomphe de Setsu dans cette deuxième escarmouche contre la Faille. Mais le requin restant était déjà blessé, plongeant à la mer, ne lui laissant pas le temps de tirer. Elle pouvait encore le suivre à vue à travers la surface des flots.

Elle laissa échapper un profond et bruyant soupir au milieu des cris de victoire de ses camarades, et, ses forces la quittant de nouveau, elle vint se laisser tomber dans les bras de sa cousine, oubliant temporairement la hiérarchie militaire pour trouver un peu de réconfort. Cette bataille l'avait complètement dépassée, et, bien qu'elle aie encore de nombreux atouts dans sa manche d'uniforme, l'archère n'était plus en état de se battre, arrivant au bout de son endurance. Elle pouvait voir les veines de Nanami palpiter sous la peau de ses bras, comme des siens.

-Aaah... N-Nanami... Je suis désolée... J'ai paniqué, j'ai failli à mon devoir. Mais... Tu sais, tu n'étais pas obligée de te mettre en danger pour moi... Je ne te dis pas que tu aurais dû me laisser mourir... Ce que je veux dire c'est... Enfin... Merci. D'être toujours là pour rattraper mes bourdes.

Sa vision se troubla. Est-ce que c'était cette énorme masse rouge sous eux qui commençait à saturer ses sens? Remontant des profondeurs, elle passa sous leur petite kobaya, et Hibana se cramponna à sa cousine, saisie d'effroi en comprenant qu'il s'agissait d'un monstre plus énorme encore que ceux qu'ils venaient tous d'affronter. Mais les mots pour donner l'alarme ne vinrent pas à sa bouche, puisque le monde, juste à ce moment-là, parut s'effondrer autour d'elle. Les lueurs rouges résidant en chaque vie qui l'entourait s'éteignirent peu à peu, et ce fut le tour du soleil. Le monde ne fut bientôt qu'un mélange de tons bleus, violets, noirs, jusqu'à n'être plus qu'obscurité totale. Ses yeux à elle venaient de perdre leur couleur, laissant ses iris plus gris qu'un ciel de cendres. Plus aucune réaction. C'était trop pour le petit coeur d'Hibana, et elle se mura dans le silence. Pas inconsciente, elle entendait toujours les voix de ses camarades, sentait toujours leur contact quand ils vinrent s'assurer de son état, mais elle ne voyait plus rien.

Cela ne dura cependant que le temps de la traversée de la mer qui les séparaient encore du rivage désolé sur lequel ils accostèrent. Hibana ne l'ayant pas vu depuis l'horizon, se réveiller soudain dans un endroit inconnu et sinistre l'effraya un peu. Est-ce qu'ils étaient morts? La chose sous l'eau les avait-elle dévorés? Non, visiblement. La première chose qu'elle vit en se recouvrant la vue fut le géant Sano sauter à l'eau pour tirer l'embarcation jusque sur le rivage. Elle, on l'avait allongée sur un bout du pont, pour qu'elle puisse récupérer.

-Quel... Est cet endroit? Nous y sommes déjà?

Elle aurait bien repris quelques forces encore un peu. Son ventre criait déjà au supplice après avoir rendu son repas plus tôt, et elle se sentait faible. Son pouvoir avait brûlé une bonne portion de ses réserves. Mais la première chose qu'elle fit en se réveillant, fut de s'assurer qu'elle possédait bien tout son équipement. C'était là le réflexe d'une bonne samuraiko qui revenait à la raison.




Hibana - La passion de Setsu!

Revenir en haut Aller en bas
Iyashi Kurome

avatar

Disparu

Messages : 63
Date d'inscription : 05/05/2016

Feuille personnage
Age: 24
Titre: Jushoku
Liens:

MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 4/3/2017, 20:15

Comme les ailes des oiseaux, celles de Kurome ne se déployaient que lorsqu’elle en avait besoin. Une fois l’instant passé, une fois ses sentiments flamboyants affaiblis, elles s’éteignaient. Les cent et cent plumes tenues serrées par la volonté, par la force morale pure soudain s’éloignèrent. Les feu-follets s’élevèrent dans les cieux en gracieux points évanescents. Si quelqu’un doutait, si quelqu’un observait le ciel pour tâcher d’y voir les lueurs de l’aube, de l’espoir, il les aurait vus.
Les étoiles brûlantes.
Les repères, les phares pour guider à Moegami ses enfants perdus. Cent et cent lumières dans la nuit pour conduire les âmes perdues au jour, à l’abri.
La femme à l’origine des lueurs se tenait toujours sur le ponton, même après la disparition de ses ailes. Elle gardait tout son corps immobile, son regard d’or et de bois sur l’horizon. Sans mots, sans gestes, elle s’assurait qu’ils avancent.

Ses doutes avaient pris feu, désormais : elle était bien l’Elue. Pas une enfant perdue, pas une simple prêtresse à peine digne du rôle que lui avait confié le Kami des Flammes, mais bien celle qui avait retenu son attention. Peu importait qu’elle ne soit pas une grande combattante, une femme de poigne, une entité forte. Peu importait que parmis ceux et celles qui s’étaient tenus dans la tente de l’Impératrice, elle ne soit pas la plus impressionnante, puisqu’elle était le phénix.
La renaissance. Et elle venait seulement de comprendre le sens -le réel sens- de ce mot. La jeune femme avait perdu la lumière, temporairement aveuglée par le poids de ses nouvelles responsabilités, paralysée par la crainte de mal faire, de n’être qu’indigne de l’honneur qui lui avait été fait. Mais elle n’avait pas à l’être. Sa vie entière n’avait été que lutte pour obtenir le meilleur, pour se retrouver au sommet. Maintenant qu’elle s’y trouvait, qu’elle voyait au delà des nuages, elle devait en faire de même pour son Clan. Que tout Setsu s’élève comme elle avait pu le faire.
Son ambition, cette chose dévorante qui n’avait plus rien sur laquelle se faire les crocs, qui la rongeait de l’intérieur, venait de trouver un nouvel exutoire.
Un soupir de soulagement lui échappa, discret, puis elle se concentra de nouveau sur leur objectif.

La Faille. Blessure repoussante sous un ciel de plomb, d’encre. Tout, jusqu’aux roches, jusqu’au paysage même, révulsa la Kannushi mais elle serra la mâchoire. Son regard de glace se posa sur la pierre, la défiant presque de lui résister. Lorsqu’elle put poser pied à terre, lorsque le géant qui l’avait déjà portée et protégée eut fini de tirer leur embarcation sur le rivage, elle se fit un devoir de descendre avec les premiers hommes. Très fière, très droite, terriblement ordinaire dans ses atours sans pour autant l’être. Toute crainte parfaitement dissimulée, elle se risqua à faire quelques pas sur le gris du sable, prête à se défendre contre ce qui pouvait peupler cette terre de cauchemar.



L-M-M-J-V-S-D

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut 4/3/2017, 22:43

Le géant stoppa l'ennemi, imperturbable, presque indestructible face à ces ennemis. La Kannushi de ses flammes motiva les troupes. Le plan se déroula donc à merveille. Nanami se sentait mal d'utiliser le moine ainsi et de le laisser tout subir, même leurs flèches, mais c'était le seul unique moyen qu'elle avait trouvé. Quand l'ennemi fut occis, le navire eut le temps de crier victoire avec sa cousine qui était visiblement capable de voir à travers les planches du navire et tout autour d'eux. Si elle criait victoire, alors il n'y avait définitivement plus d'ennemis et ils avaient gagné. Du moins pour le moment. Il était déjà nécessaire de prévoir la suite, car ils étaient loin d'être arrivé au bout de leurs peine... Et Hibana lui tomba dans les bras. La Taii en avait oublié la fatigue du combat qu'ils devaient tous ressentir... Pas d'ordre dans ce cas, ils avaient bien mérité un moment de tranquillité, tous.

"Quel genre de chef laisserait sa meilleure subordonnée mourir sans rien faire? C'est mon travail de vous garder en vie."
Souriante, un instant rare dans la vie.
"Tu as été fantastique et je ne m'en serai jamais sorti sans toi sur la plage. Désolé de toujours t'en demander trop. Profites-en pour te reposer, je vais encore compter sur toi..."
Cela ne lui plaisait pas des masses de toujours compter sur la puissance de feu de sa cousine au point de la pousser à ses limites, mais elle n'avait pas vraiment le choix. Elle était son meilleur élément à ce niveau là. Et, chose fort inquiétante, les yeux d'Hibana perdirent leur couleur, de la même façon qu'elle commença à ne plus réagir. La Taii secoua légèrement la soldate en lui demandant si elle allait bien, inquiète de la voir dans cet état. Malheureusement, elle ne pouvait rien faire et tous ceux qui essayèrent d'avoir de ses nouvelles eurent le même résultat. Peut-être était-ce le résultat de l'utilisation de son pouvoir? Nanami la laissa se reposer.

Elle voulu ensuite envoyer quelqu'un pour soigner le géant, mais quelqu'un avait déjà essayé et s'était fait envoyer bouler, elle ne tenta donc rien de plus et resta au chevet de sa cousine pour le reste du voyage, se reposant elle aussi. Puis la terre fut en vue. Si ils pouvaient appeler cela de la terre. Ils étaient arrivé à leur destination. Hibana avait heureusement récupéré. Ils n'étaient pas préparé pour ça et étaient en plein territoire ennemi. La pire situation pour une division d'archer. Avec le géant en première ligne et la Kannushi qui descendit rapidement aussi pour motiver les soldats. Nanami suivit, faisant débarquer les soldats plutôt lentement. Les archers ont l'avantage avec la hauteur et une position qui leur évite le corps à corps après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event][Fukyuu] Le Cœur Igné se joint à l'assaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
Chute de Rozan..
..
..
...La Sérénissime....
.......

Tournoi Cross-Forum
Organisateur
Organisateur
Vainqueur
Vainqueur
Autres participants
Deliciously Evil.tasty tales