AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Les journées se suivent... (Pv Izaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 40
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Les journées se suivent... (Pv Izaya) Ven 10 Fév - 20:59

Heure du Lièvre (5h AM) :

Ikuzu c'était rapidement levée comme à son habitude, elle n'avait pas dû faire de garde cette nuit, mais elle devait relever ceux qui étaient restés éveillé pour protéger le temple. Elle s'habilla rapidement après ses ablutions, toujours de sa tenue habituelle, une tenue peu utilisé par ici, mais elle l'aimait trop pour s'en séparer et puis de toute façon elle avait déjà une garde robe, ce n'était pas pour se racheter des vêtements.

Elle n'eut pas vraiment le temps de s'étirer correctement ce matin, mais elle rattraperait ce retard une fois en position, de toute façon elle serait en poste jusqu'à l'heure du cheval, ensuite elle pourrait continuer son entraînement comme quasiment chaque jour, elle avait besoin de pratiquer tous les jours pour devenir plus forte, elle voulait devenir un maître du Kazeshisei et pour cela elle devait continuer de pratiquer, même si cela faisait vingt ans qu'elle le faisait.

Finalement, les heures du dragon et du serpent passèrent et il était temps pour elle d'être relevé de sa patrouille et d'aller manger. C'était plutôt calme ces temps-ci il fallait bien l'avouer, même si tout le monde était extrêmement tendu, les daimyo, les kannushis et tous les grands pontes étaient partis voir l'empereur, mais on l'avait laisser au temple. Bien entendu il fallait quelqu'un pour protéger l'endroit de toute manière, mais elle aurait aimé accompagner son Kannushi.


Le repas était fini et après une prière à Kazegami elle allait pouvoir passer à sa partie ''libre'' de la journée. Et en général c'était dédié uniquement à l’entraînement. Elle du donc sortir de l'enceinte du gigantesque temple de Meisou, car le Dojo des sohei d'Eiichiro n'était bien évidement pas dans le temple. Heureusement elle n'avait pas à faire beaucoup de chemin pour trouver le dojo. Au bruit il était évident que certains de ses collègues s’entraînaient déjà, elle entra simplement pour les saluer, mais ressortit bien vite, son entraînement se passait toujours dehors, il n'y avait rien à l'intérieur pour pratiquer.

Après des étirements plus que nécessaire, elle décida de laisser le haut de son habit de côté, elle allait suer, inutile de le garder et de toute façon les bandes de tissu noir masquant le haut de son buste étaient bien assez. L’entraînement commença dès qu'elle s'accrocha à la branche d'un arbre proche pour pratiquer quelques tractions, elle se savait faible physiquement, elle devait se muscler un peu, c'était nécessaire pour maîtriser au mieux le style Arashi, la seule des trois posture du Kazeshisei qu'elle connaissait peu, s’étant concentrer sur les deux autres. Puis pendant plusieurs heures elle s’entraîna sur des mannequins de paille ou elle expérimentait des katas qu'elle n'avait jamais fait.

Pendant plusieurs heures elle alternait entre entraînement physique, puis technique et ainsi de suite. Mais bientôt la fin arrivait, elle décida donc de faire comme à chaque fin d’entraînement, elle se mit en tailleur pour pouvoir méditer tranquillement, dos bien droit, respiration bien contrôler, heureusement il ne pleuvait pas. Pour la température... disons simplement qu'après s’être dépenser c'était le cadet de ses soucis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Les journées se suivent... (Pv Izaya) Mar 14 Fév - 23:12

Peu avant la lune du singe, Izaya était enfin rentrer de son pèlerinage, son retour au temple lui avait été bien plus rapide que l’allée. Il était fier de toutes les rencontres qu'il avait pu faire et des coutumes qu'il a pu faire lors de sa traversée. Il gardera ce souvenir au plus profond de lui-même en espérant revoir un jour toutes ses personnes qu'il a pu rencontrer.

Les informations qu'il n'avait récoltées non pas pu servir grand monde. Il avait rapidement été mit au parfum que les grandes pontes étaient parties à Birei, convoquer par l'impératrice.
Et bien, au moins il a eu des petites vacances au moins.

Plusieurs jours étaient passés et le sohei qui n'était pas de garde ce matin-là était partie s’entraîner seul. C'était agréable de se retrouver ici, à pratiquer son entraînement quotidien.Ses articulations étaient encore douloureuses après toute la marche qu'il avait faite. Il avait le sourire aux lèvres malgré la douleur qu'il ressentait, pourquoi s'en plaindre ? Il aimait ça.
« Ahhhhh…. » Il s'était retourné vers sa naginata qui était dans un piteux état. L'avoir trimballé partout sans pouvoir vraiment la nettoyer comme il fallait, lui donnait un air sale et abîmer.
« Il serait tant que je m'occupe de ton cas, ma chère. » Sans plus attendre le jeune homme était aller la nettoyer les diverses saletés qui se trouvaient sur son arme.

C'était calme, trop calme et il était l'heure d'aller manger pour prendre la relève pour la garde du temple.
Le temps avait passé sans qu'un problème pointe le bout de son nez.
« Et bien ma fois, c'est bien calme aujourd'hui. »
D'un air satisfait le jeune homme continua sa ronde aux abords du temple.
« Hmm ? » Il aperçut une silhouette familière aux abords du Dojo, elle méditait tranquillement.
Il ne la connaissait pas vraiment et n'avait jamais encore eu une réelle occasion de lui parler directement et de se retrouver seule avec elle. Ikuzu de nom, cette jeune femme était un Sohei comme lui.
Ce n'était pas courant une femme de cette profession, mais ça ne le dérangeait pas. Au contraire, une présence féminine est toujours la bienvenue.

Revenons-en à nos moutons… La jeune femme était là, assise pour méditer. Elle avait des gouttes de transpiration qui lui coulait dans le dos sans plus la déranger.
Izaya en profitait pour l'observer, elle était bien musclée et avait de très belles formes. Ahh qu'est-ce qu'il aurait donné pour être un de ses cobayes pour ses entraînements.. Enfin bon, il était là à la regarder sans en perdre une miette et décidait de la laisser méditer pour le moment et d'aller lui chercher une boisson pour la rafraîchir. Lui rapporter du thé Mizudashi était une bonne idée. Ni une ni deux, il était allé lui en chercher.

Elle était toujours là à méditer, une chance qu'elle n'avait pas bougée sinon il aurait dû boire son thé tout seul. Avec un peu de chance, elle ne l’enverrait pas balader et peut être qu'ils s'entendront tous les deux. Puis même si elle le frappe sa journée ne serait pas perdu pour autant.Il s'approchait d'elle doucement, sans un bruit. Il admirait sa nuque, une jolie nuque. BREEF.
« Un peu de thé, Ikuzu-san ? » Il la regardait en tendant la gourde qu'il avait ramené avec lui.

Un certain espoir se lisait dans ses yeux. Comment allait-elle réagir?
Revenir en haut Aller en bas
Ikuzu

avatar

Sohei

Messages : 40
Date d'inscription : 22/01/2017

Feuille personnage
Age: 27
Titre: Sohei
Liens:

MessageSujet: Re: Les journées se suivent... (Pv Izaya) Jeu 16 Fév - 13:55

Calme et tranquillité, réflexion et sérénité. La méditation était l'un des moments préférés de son entraînement, c'est cette pratique qui lui a permis de devenir qui elle était aujourd'hui, sans ça elle aurait abandonné les arts martiaux. Elle aimait se retrouver seule avec elle-même, cela lui permettait de gamberger sur un point important, bien entendu ce point pouvait changer selon les besoins. Aujourd'hui, comme beaucoup d'autres jours, elle se concentrait sur ses mouvements, sur ses combats, elle revoyait les anciens et projetait une image d'elle-même pour les répéter et comprendre ce qu'elle devait améliorer ou changer tout simplement.

Elle devait toujours s'entraîner après tout, toujours essayer de repousser ses propres limites, devenir un maître dans son domaine, c'était sa volonté, son but. Bien entendu un but plus important était à l'ordre du jour, protéger ce temple et son kannushi. Elle n'était pas venue jusqu'ici pour ne faire que s'entraîner, elle devait servir avec humilité et avec toute son énergie. Elle était une femme dans un groupe monastique, elle devait donner plus encore que n'importe quel autre sohei pour prouver sa valeur. Yuzuki était dans la même optique, même si elle était ici depuis tellement longtemps maintenant. S'il était étonnant de trouver une femme comme Ikuzu ici, ce temple sans Yuzuki pouvait paraître vide d'une certaine manière.

Alors qu'elle revoyait ses mouvements dans son esprit, au calme, une voix vint la tirer de sa réflexion, quelqu'un lui demandait si elle voulait du thé. En un instant les yeux de la demoiselle à la peau caramel s'ouvrir. Elle resta un instant dans la même position aussi immobile qu'une statue. Elle semblait même être une statue, car elle ne bougeait pas et ne semblait pas fixer quelque chose en particulier. En réalité elle devait revenir doucement à la réalité, sa vue était un peu floue.

Lorsque l'image devint net elle reconnue Takagi Izaya-san. Ils n'avaient jamais réellement parlés ensemble, elle restait plus proches des gens d'Eiichiro après tout. Il avait la réputation d'être un bon sohei, pour le reste Ikuzu n'écoutait pas les ragots. Après une légère surprise, la jeune femme retrouva un sourire discret, mais aimable tout de même, l'attention de l'homme était gentil, peu importe que cela cache quelque chose, ce qu'elle voyait là c'était quelqu'un lui tendant une gourde de thé. C'était agréable. Elle se leva doucement et le salua comme elle devrait le faire avec un confrère, seule différence : le geste de ses mains. La main gauche recouvrant son poing droit alors qu'elle courbait l'échine. Un geste de salut pour les pratiquants d'arts martiaux, elle n'avait pas perdu cette habitude.


Takagi-san c'est bien cela ? Arigato gozaimasu. C'est très gentil à vous.

Elle saisit donc la gourde que lui tendait son confrère et elle n'hésita pas à boire quelques gorgées. Le thé vert Mizudashi était quelque chose de délicieux et de rafraîchissant après un entraînement. C'était une des merveilles qu'elle avait découvert après avoir quitté le temple d'où elle venait. Après quelques gorgées elle rendit sa gourde à Izaya pour qu'il puisse en profiter lui aussi.

Ca désaltère, parfait pour finir un entraînement. Vous étiez venu vous entraînez vous aussi ? En général les autres préfèrent l'intérieur du dojo.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les journées se suivent... (Pv Izaya)

Revenir en haut Aller en bas
 

Les journées se suivent... (Pv Izaya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée en Afrique
» Une journée à Soissons
» Izaya Kida
» La journée internationale de l'alphabétisation sera célébrée ce 8 septembre en H
» Un journée presque comme les autres.../ PV électrique/


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..