AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Taiki du pays Setsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Taiki

avatar

Enfant

Messages : 7
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille personnage
Age: 12 ans
Titre: Enfant
Liens:

MessageSujet: Taiki du pays Setsu Mar 7 Mar - 15:45



Taiki

☼ Prénom : Taiki
☼ Surnom : « Hey, toi, là ! »

☼ Âge : 12ans
☼ Sexe : Garçon
☼ Statut : Enfant





Lien:
 

Lien:
 



POUVOIRS ET MAITRISES


  • Taiki n'a encore aucun pouvoir.



  • Taiki n'a encore aucune maîtrise.



☼ Physique :



☼ Caractère :Taiki est un garçon curieux et avide d'apprendre. Il découvre le monde hors du Village et ne tarit jamais de questions, au point de pouvoir en être casse-pieds. Mais qu'à cela ne tienne, il n'a pas vraiment peur des grands et il sait leur tenir tête. Lorsqu'il s'est fixé une idée, il n'en démord pas et se montrera têtu.
C'est un garçon soucieux des autres, des choses et des gens et il préfèrera toujours tenter de discuter et de convaincre plutôt que de pousser à la confrontation. Il est doté d'un sens profond de la justice et de l'équité et, au fond de lui, il a le sentiment qu'il n'y a pas de raison que tous ne puissent pas vivre en paix. Et puis, comme à tous les enfants, rien ne lui est impossible.


Convictions☼ Les clans: Pour Taiki, il n'y a pas vraiment de différence entre la femme qui porte une bannière orange et l'homme qui arbore un blason rouge. Ils n'habitent juste pas du même côté de la montagne. Malheureusement, on dirait que leurs uniformes provoquent beaucoup de bagarres alors qu'il n'y a pas de raison. Il craint la Grande Guerre dont Maman et Papa lui ont parlé. Haku raconte que c'était une époque où tout le monde était devenu fou et où les gens s'entre-tuaient. C'était il y a très longtemps mais il préfère faire en sorte que ça ne se reproduise pas.

☼ Les Kamis: La Nourrice lui avait beaucoup parlé de ces choses-là. « Pour les dieux de l'encens, pour les yokaïs du lait, pour les gens du riz. Chacun sa part et pas de bagarres. » Elle racontait que l'on vit tous dans le même monde et qu'il valait mieux faire en sorte que tout le monde s'entende. Haku lui a expliqué que c'était le Rôdeur dans les rêves des humains et des yokaï qui les poussaient à se haïr et qu'ils étaient parti pour apprendre à l'affronter.

☼ Le système féodal:Au Village, les gens ne mangent pas toujours beaucoup. Parfois, même, Taiki a eu faim. Et ça fait mal au dos et aux pieds de ramasser le riz. Maman lui disait souvent que le Seigneur, lui, mangeait toujours comme dix personnes et qu'il ne travaillait jamais. Qu'un jour peut-être, Taiki pourrait devenir un seigneur lui aussi. Mais il n'en a pas envie. Et puis bon, on est d'accord, c'est pas juste. Taiki lui fera en sorte que chacun ait toujours sa part.

☼ Les organisations:Non, assez logiquement, Taiki n'y connait rien. Il vient du Village où les gens ont d'autres chats à fouetter.

☼ Les derniers événements: Des soldats sont restés au Village tout l'été. Les enfants n'avaient plus le droit de laisser du lait et du fromage au bord des champs. Papa voulait toujours que Taiki aille porter du gruau aux soldats. Certaines personnes disparaissaient mystérieusement... La nuit, on s'enfermait. Ça faisait peur.
Heureusement, il y avait Haku. Et quand Papa et Maman se sont endormis, il a fallu partir.


HistoireTaiki est né au Village par une douce après-midi d'été. C'était le soir et la lumière orange tiédissait l'air de la maison dont le bois craquait après avoir étouffé sous le soleil de midi. Papa était rentré de la rizière et attendait avec inquiétude tandis que la sage femme s'agitait autour de Maman. La journée s'est terminée dans un soulagement général avec les premiers cris du petit bébé. Ses parents l'aimaient déjà.

Ses premières années furent donc heureuses. Le Village était entouré de rizières, à l'écart des grandes routes. La vie y était paisible, rythmée par le travail fermier et les repas en famille. Papa l'emmenait à la rizière pour récolter le riz. L'après-midi, Nourrice emmenait tous les bambins déposer de l'encens sur les autels et leur racontait comment les dieux ont façonné le monde et l'animaient aujourd'hui. Le soir, Taiki déposait une friandise pour les yokaï devant la porte, avec Maman.

Vint un terrible soir d'hiver. Le monde entier semblait avoir été effacé, plongé dans un noir glacé battu par le vent et les flocons. La maison sifflait comme un monstre acculé et Taiki ne cessait de se retourner dans son lit.
Il était dehors perdu. Il ne savait pas où aller. Autour de lui, des rizière en feu. Il y avait des cris. Le garçon ne cessait de se retourner, il sentait que quelque chose le guettait, là, tout près, au coin de son regard, un Rôdeur. Il perdait son souffle, les yeux lui piquaient. La peur écrasait sa poitrine.
Lorsqu'il sentit quelque chose se glisser dans sa main, une petite trompe qui le tenait fermement, le rêve s'apaisa. Il était à la maison et le Rôdeur ne le menaçait plus. Il fit volte-face et découvrit l'animal qui lui arrivait à la taille. Son regard bienveillant, ses petites défenses.
Elle s'appelait Haku et elle promit de ne plus partir dorénavant.

Dans les années qui suivirent, il se mit à écouter avec plus d'avidité encore les histoires de sa mère ou de la nourrice. Parfois aussi, il parlait de longues heures avec Haku, au fond du potager, ce qui effrayait les autres enfants, incapables de voir la baku.
La nuit, il dormait avec elle et le Rôdeur ne revenait pas. Le jour, elle lui disait qu'il fallait partir, qu'ils devaient aller voir quelqu'un, mais Taiki refusait. C'était le printemps, et Maman attendait un bébé.
Un jour, elle s'était effondrée en larmes devant le bac de lessive parce que rien n'allait comme elle voulait. Alors qu'elle était partie manger une pêche pour se changer les idées, Taiki dut avoir une longue conversation avec le bac de lessive, le racloire et le linge pour qu'ils arrêtent de l'embêter. Il ne fallait pas partir maintenant, disait-il ensuite à Haku, sa mère avait encore besoin de lui.
N'empêche, la lessive s'était bien comportée dès lors.

Sa soeur était née, et l'été était arrivé. Les soldats s'étaient installés au Village. Ils disaient que des démons dévastaient la région. Tout le monde avait peur. Taiki, lui, continuait de s'échapper le soir pour déposer du lait au bord de la route. Si les yokaï étaient fâchés, il valait mieux rester en bon terme avec eux plutôt que de se battre, pensait-il. Et il ne trouvait pas les soldats sympathiques de toute façon. Ils prenaient tout, sans demander et riaient trop fort en se moquant des fermiers. Ils cassaient les choses dans les maisons et violentaient les femmes.
Les mois étaient longs, d'autant que son père l'obligeait à bien servir aux soldats ce qu'ils demandaient... Alors même qu'il se plaignait d'eux quand ils n'étaient pas là !

Et puis un jour, personne ne s'est réveillé. Haku fit se lever Taiki en le poussant de la tête. Il faisait grand jour déjà. L'enfant s'approcha du couple endormi, tenta de réveiller son père en le secouant mais rien n'y fit. L'inquiétude commençait à gagner le jeune garçon qui fronça les sourcils. Il jeta un regard inquiet à Haku qui fit un geste d'impuissance. A ce moment, les petits bruits d'un bébé dérangé s'échappèrent du berceau. Le duo s'approcha du petit lit posé sur le sol. La soeur de Taiki semblait faire un terrible cauchemard, donnait de petits coups de pied dans le vide. Taiki lui carressa le sommet du crâne et Haku posa sa trompe sur son ventre. Le bébé s'apaisa aussitôt.
La maison était silencieuse, comme si elle retenait son souffle, dans l'attente d'un évènement. Taiki partit chercher de l'aide. Tout le monde au Village était plongé dans ce sommeil étrange à l'exception des quelques adultes qui s'éveillaient lentement, comme hébétés. Quand il revint, Haku, toujours près du berceau, l'attendait l'air de dire « tu sais ce que nous devons faire ». Le doute l'envahit. Pouvait-il ? Ses yeux se posèrent sur sa famille plongée dans la torpeur. Ceux qui n'avaient pas été touchés pourraient veiller sur tout le monde.
-D'accord, Haku.
Il fit ses affaires. Une heure plus tard, ils atteignaient déjà la dernière rizière. Au delà, c'était l'inconnu. Ils se regardèrent. Haku agita la trompe.
-Quelqu'un nous attend. Il faut qu'on aille le trouver.


A PROPOS DE VOUS
☼ Prénom/Pseudo : Daimo
☼ Age : 23 je crois
☼ Sexe : T'essaie de me restreindre à un genre?
☼ Expérience de rp : Bonne Razz
☼ Pourquoi ce clan ? Parce qu'il est rouge u.u
☼ Si vous venez à partir, imaginez la fin et/ou l'accomplissement de votre personnage: Sacrifié sur l'autel des martyrs!
☼ Comment avez-vous trouvé/connu Saigo Seizon ? Toujours grâce à Riyu <3
☼ Donnez nous votre avis sur le forum (design, histoire…) : Genial
☼ Plutôt tarte aux fruits ou gâteau chocolat ? Gâteau au chocolat, bah oui.


Dernière édition par Taiki le Mar 7 Mar - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Buichi Chikamasa

avatar

Chûnin

Messages : 21
Date d'inscription : 02/03/2017

Feuille personnage
Age: 36 ans
Titre: jônin
Liens:

MessageSujet: Re: Taiki du pays Setsu Mar 7 Mar - 18:41

Hâte d'en savoir plus sur ce personnages. Un gamin qui parle aux bacs à lessive, ça ne peut annoncer que du bon. Bienvenue si tu n'es pas déjà un joueur d'ici (DC, tout ça...) ! J'espère que tu vas aussi bien t'amuser que moi, ici. :)


L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1200
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: Re: Taiki du pays Setsu Mar 7 Mar - 21:46

Bon, eh bien c'est une très jolie histoire que voilà, simple, concise et efficace. à l’exception de ce dont nous avons parlé sur le Discord et que tu va éditer, il n'y a absolument rien à redire sur ce petit bonhomme et l'esprit qui veille sur lui. Du coup, Taiki est validé sans l'ombre d'un doute et tu connais la marche à suivre ! Amuses toi bien avec ton DC !


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taiki du pays Setsu

Revenir en haut Aller en bas
 

Taiki du pays Setsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti sur une liste de pays juges ennemis de Wasington
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Wikileaks: Les pays Arabes peu tendre envers l'Iran
» Les EUA ne pourra plus soutenir les pays dependants....


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..