AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Le renard et l'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hisawara Shinosuke

avatar

Non Joueur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Le renard et l'enfant 4/29/2017, 19:32

Les hautes herbes desséchées criaient grâce au ciel dans des crissements alimentés par la brise lourde et chaude. Tout autour de lui, les cigales accompagnaient ce chant d'agonie avec ce bruit si caractéristique que l'on associe volontiers à la chaleur de l'été. Le renard blanc soupira et posa sa tête sur son autre patte. Camouflé par les hautes herbes, il se permettait un moment de détente. Sa nouvelle vie était décidément bien remuante, en quelques semaines, il avait déjà parcours Setsu de long en largue. Et il ne reconnaissait rien... Quoi de plus normal, après 50 ans de sommeil induit par le sceau. Les frontières avaient changé, les mœurs avaient changé, les discussions avaient changé. Le monde semblait en paix, prospère. Pourtant la guerre était toujours là, elle opposait simplement les humains aux yokaïs et non plus les hommes entre eux. Elle laissait ses marques boursouflées sur la terre et dans les cœurs. La misère était toujours là, tapie dans l'ombre des grandes villas. La haine était toujours là, emplissant l'air de menace.

Le renard soupira de nouveau, non finalement, le monde n'avait pas tant changé que cela. Il lui paraissait toujours aussi terne, toujours aussi glacé. Et ce malgré la chaleur assommante qui lui avait donné envie de faire une sieste après tant de jours à marcher sans relâche. En plus ce gamin l'énervait, quel idiot franchement ! Nouveau soupir. Ah, pourquoi ils s'étaient disputés déjà ? Un exorcisme mal tourné, la direction à prendre ou bien ce qu'ils allaient manger à midi ? Le renard ne s'en souvenait plus. Seule restait la colère, contre ce gamin effronté, contre les Kamis qui lui imposaient cette situation, contre les yokaïs, contre les hommes, contre lui-même enfin. "Aide-le à devenir meilleur, c'est ton fardeau, ta rédemption." Les mots du Sohei résonnaient dans son esprit, entêtants.

Le renard grogna qu’elle blague ! Comment pourrait-il aider ce gamin prétentieux ? Cette tête de mule n'écoutait jamais rien et ne lui accordait aucun respect. Peut-être que s'il lui arrachait un bras ou une jambe il daignerait entendre ses conseils ? Le renard expira longuement, pour se calmer cette fois. Sous cette forme, au milieu de ces herbes, il était lui-même, il était chez lui. Sur cette terre qu'il avait tant foulée en compagnie de son aimée. La nostalgie l'envahit, doucereuse et douloureuse à la fois. C'était comme rentrer à la maison, mais la trouver toujours aussi désespérément vide. Que dirait Taisuki de ce qu'il était devenu ? De cette forme pathétique étendue entre les herbes brulées de Keito.

Aux confins de son esprit, une voix s'éleva alors. Un ordre, impétueux, "viens, tout de suite !" Le "stupide renard" n'y était pas, mais il l'entendit quand même. Le kistune grogna de nouveau et s'étendit de tout son long sur le côté. Non, il ne bougerait pas, ce satané gamin allait apprendre la patience et la politesse pour une fois. Aussi quand Shinosuke entendit des pas piétiner l'herbe sèche, il fut persuadé que c'était ceux de Mitsujiro, et il ne bougea pas d'un poil.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Taiki

avatar

Enfant

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille personnage
Age: 12 ans
Titre: Enfant
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 5/1/2017, 22:58

-Attends moi!

La veille, ils avaient abandonné Ichi, forts de ses précieux conseils. Ils savaient maintenant qu'il leur fallait chercher un onmyoji. Ils s'étaient dit que commencer par Keito pouvait être une bonne idée et avaient donc pris la direction de la ville.
Mais le soleil continuait de taper dur et Taiki peinait à marcher. Il devait déjà être le début d'après-midi et, à ce rythme, ils n'atteindraient la ville qu'au soir, si ce n'était le lendemain. Taiki avait l'impression d'étouffer. Ses habits lui collaient à la peau et les bouffées embrasées qu'il avait à grande peine ne le rafraichissaient pas du tout. Et il avait soif. Tellement soif. Sa langue claquait régulièrement contre son palais à la recherche d'un peu d'humidité. Il avait l'impression d'avoir du gravier dans la bouche. Leur gourde était vide et ils n'avaient croisé ni rivière ni fontaine...
Le sol craquait et les herbes hautes lui fouettaient les genoux. En plus, il peinait par moment à voir Haku qui filait quelques mètres devant lui.
Depuis ce matin, elle l'agaçait. Les indications de la jeune fille qu'ils avaient rencontré dans la forêt semblaient l'avoir rendue folle, elle ne l'écoutait plus et fonçait tout droit, en direction du village qu'Ichi leur avait indiqué. Taiki la trouvait injuste dans ces moments-là... Il avait accepté de partir en abandonnant sa famille et voilà qu'elle donnait presque l'impression d'avoir envie de le semer au milieu de ce champ jauni!
Elle avait disparu. Disparu! Le garçon sentait presque les larmes lui monter aux yeux de frustration. Il accéléra le pas et trébucha lourdement, atterrissant sur les genoux et les paumes.


-Aïe!

Serrant les dents, il roula sur lui-même et commença à souffler sur ses mains et ses jambes meurtries... Avant de réaliser qu'il avait face à lui un renard au pelage blanc, presque grand comme lui.
Sans voix, figé, il ne pouvait détourner les yeux de l'animal sur lequel il était littéralement tombé.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Non Joueur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 5/2/2017, 22:17

Un bref courant d'air se fit sentir et Shinosuke ouvrit paresseusement un œil. Il avait l'impression qu'une présence venait de passer. Néanmoins, en fond, les pas continuaient de se rapprocher et Shin doutait de plus en plus que ce soit ceux de Mitsujiro. Néanmoins, il ne bougea pas pour autant, et il était encore en train de se demander s'il allait le faire quand il sentit un coup dans son dos, puis le bruit sourd de quelqu'un qui tombe.

"Aïe !"

Se redressant brusquement, le kistune se grandit de toute sa hauteur, hérissant son poil blanc, ses quatre queues fouettant l'air derrière lui. Sa mâchoire claqua très près du nez de l'impudent, ses yeux rougeoyants de colère. Qui ? Qui avait osé l'attaquer ? Qui avait osé interrompre sa sieste ? Qui !

Puis, la colère se calma quand le kitsune prit conscience de ce qu'il avait face à lui : un petit d'humain. Un petit d'humain blessé... Ses poils retombèrent et ses yeux à nouveau calmes fixèrent l'enfant de leur regard carmin. Ce n'était pas une attaque, ni un manque de respect, juste un gamin maladroit. Doucement, Shinosuke s'approcha, il renifla l'enfant, puis darda sa langue pour lécher délicatement les écorchures sur les genoux du petit humain. Il remonta vers le visage et laissa une belle trace sur la joue du gamin avant de venir rapidement taquiner les mèches brunes et rebelles. Enfin, le renard recula et s'assit sur son séant, bougeant doucement ses queues. Il ne pouvait pas aboyer, mais il ouvrit la gueule et laissa pendre sa langue en penchant légèrement la tête en un sourire lupin. Ainsi posé, il ressemblait à un chien voulant jouer.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Taiki

avatar

Enfant

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille personnage
Age: 12 ans
Titre: Enfant
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 5/31/2017, 12:38

Le vent chantait dans les hautes herbes.
Les queues du renard balayaient la terre brûlée comme des plumeaux agacés. Les yeux écarquillés, impressionné par l'animal autrement immobile, Taiki attendait. Le temps lui parut en suspens tandis qu'il découvrait les crocs de l'animal, son attitude sauvage.
Les grillons bruissaient dans l'herbe sèche. La mélodie de l'été, douce et incongrue aux oreilles du garçon qui craignait une attaque, le ventre comme creusé par l'angoisse naissante. Il sentait une goutte de sueur glisser le long de son front, venir lui chatouiller sa tempe...
Soudain, le goupil sembla s'apaiser, s'approcha pour le renifler. Taiki se détendit légèrement, peut-être que cela irait..?
Les coups de langue le surprirent. C'était râpeux et humide, ça chatouillait et ce n'était pas particulièrement agréable mais la surprise, le soulagement, et cette manifestation de sympathie suffirent à le faire éclater de rire.
Il ne retînt pas une grimace quand l'animal frotta son museau sur son genou meurtri, mais il ne lui en tînt pas rigueur. Il en avait marre de Haku, elle était méchante aujourd'hui et enfin quelqu'un lui portait un peu d'attention.

Le renard se laissa tomber sur son derrière. Il semblait attendre. C'était un beau renard, il n'était pas crotté et semblait en pleine forme. Son pelage blanc brillait presque au soleil, donnant l'envie d'y plonger les mains.
Taiki tendit une main timide vers la poitrine de l'animal, glissant ses doigts dans la fourrure, grattant le cou.


- Bonjour, kitsune-san. Moi, c'est Taiki. Tu fais quoi ici? Tu ne serais pas mieux dans la forêt?
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Non Joueur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 6/4/2017, 11:42

Cet enfant n’avait plus peur de lui, c’était une bonne chose. Et il le caressa, c’était agréable. Kitsune apprécia l’instant. Puis le dénommé Taiki recula un peu, alors le renard le poussa délicatement puis courut, ou plus exactement sauta, sur quelques mètres. Écartant les hautes herbes, chassant les grillons qu’il tentait parfois d’attraper dans sa gueule. Puis, de nouveau, il se tourna vers l’enfant, semblant attendre. Le jeu sembla prendre et Taiki le suivit, timidement d’abord, puis avec plus d’assurance ensuite. L’humain et le yokai jouèrent ainsi, se coursant l’un l’autre, disparaissant tour à tour dans la végétation, avant de réapparaitre en espérant surprendre leur compagnon de jeu improvisé. Les rires de l’enfant accompagnèrent les quelques cris entre le gloussement et le jappement que poussa le renard.

Finalement, sentant le jeune se fatiguer à cause de la chaleur étouffante, Kitsune se coucha et se laissa rattraper. Acceptant avec délice les petites mains qui se perdaient dans sa fourrure blanche, désormais un peu poussiéreuse. Alors que les rires de l’enfant s’estompaient, les oreilles du renard captèrent un bruit et se dernier releva la tête, scrutant les hautes herbes qui les entouraient. Kitsune gronda alors, répondant à une menace discrète qui se cachait encore à ses yeux. Soudain, il se releva et fit barrage de son corps, l’ombre évita de peu ses crocs acérés et se réceptionna au sol. La créature au corps allongé et court sur patte leur tourna alors autour, produisant un son proche du ricanement, mais en plus animal.

Kitsune gronda de manière menaçante et suivie la nue des yeux, faisant bien attention à toujours se trouver entre elle et l’enfant. Le petit yokai darda sa queue en forme de serpent qui émit un sifflement d’attaque et les queues de Kitsune s’agitèrent en réponse. La face de singe, qui complétait cette créature sans cohérence, semblant digne d’un dessin d’enfant, eut un sourire bestial.

"Si tu ne le manges pas, il est pour moi. Il serait dommage de gâcher un si grand potentiel."

La voix de la nue était désagréable, stridente, grinçante, semblable au son produit par le crissement d’une craie sur un tableau. Kitsune sourit de toutes ses dents en laissant pendre sa langue dans une grimace de provocation. Quelque chose qui semblait dire : essaie toujours pour voir ! En effet, la nue était peut-être deux fois plus petite que lui, sans parler de la différence de puissance. Alors, soit elle était vraiment affamée, soit le pouvoir émanant de ce garçon lui était monté à la tête. Ou peut-être simplement que de voir le kitsune jouer ainsi innocemment avec un humain l’avait amené à le sous-estimer, grave erreur !


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Taiki

avatar

Enfant

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille personnage
Age: 12 ans
Titre: Enfant
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 7/12/2017, 14:19

Le jeu le prit. Dans la chaleur de la terre sèche, il poursuivait le renard. C'était simple. Rafraichissant après les inquiétudes constantes. Les herbes le fouettaient, exhalant leur parfum de foin. La course lui montait à la tête. Ils s'étaient laissés tomber. Leurs respirations rapides couvraient le chant des cigales. Le jeune garçon caressait distraitement la fourrure immaculée de l'animal, les yeux posés sur les quatre queues qui balayaient la poussière. Il avait déjà vu des renards. La plupart n'en avait qu'une. La vieille nourrice avait expliqué qu'une nouvelle leur poussait quand ils vivaient assez longtemps. Celui-ci ne devait pas être comme les autres...

Soudain, les oreilles de la créature se dressèrent. Celui-ci se hissa sur ses pattes, grogna, repoussant Taiki. Lui, sentait quelque chose de sombre et de familier dans l'air. Le Rôdeur..? Pourtant, il régnait comme une lourdeur qui n'avait rien à voir. Une odeur d'ozone remplit ses narines...

La chose surgit d'entre les herbes hautes et aurait sans doute atteint son but si le kitsune ne s'était pas interposé. Son corps grotesque et sa voix caquetante firent se dresser les cheveux sur la nuque de Taiki. Pourtant, la créature se déplaçait avec une grâce aérienne, à l’opposé de l’impression pataude que donnait sa silhouette patchwork. Et cette sensation… ce n’était pas le sentiment intimidant du renard lors de leur premier rencontre. Il y avait quelque chose de plus mauvais qui rappelait au garçon la terreur qu’il avait ressenti face au Rôdeur. Taiki blêmit.

Où était Haku ? Comment avait-il pu l’oublier si longtemps ? Il avait besoin d’elle. Elle avait su chasser les cauchemars. Elle pourrait chasser celui-là.
Le garçon recula de quelques pas mais, les yeux fixés sur le monstre menaçant qui semblait vouloir le dévorer, il trébucha et atterrit sur les fesses.

Le bruit fit tourner la tête au renard. Le monstre à face de singe en profita pour bondir !
Les deux créatures roulèrent, comme enlacées, grognant et griffant. Taiki recula comme il put.
L’acharnement de l’assaillant. La violence dont faisait soudain preuve le renard si doux auparavant. Tout ça l’effrayait.


- Arrêtez !
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Non Joueur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 7/12/2017, 22:26

Ce garçon devait tout de même être sacrément puissant, car la terreur qu’il ressentait face à la nue lui montait à la tête. Kitsune se secoua, essayant de se débarrasser des bourdonnements encombrant ses oreilles. À cet instant, un bruit sourd lui parvient et il eut le réflexe de tourner la tête pour constater que le petit Taiki était tombé au sol. Kitsune eut le cœur serré en voyant la peur sur son visage et il voulut le rassurer, mais un poids griffu lui tomba violemment sur le dos. Ils roulèrent, soulevant la poussière, le cri du gamin se perdant dans le concert de grondements sauvages. Il ne lui fallut que quelques coups pour repousser son adversaire bien plus faible que lui. S’arrangeant une ouverture, il plongea sans remord ses crocs acérés dans les chairs tendres du flanc. La nue émit un son strident comparable à une volée d’insectes et s’enfuit sans demander son reste.

Kistune se tourna alors vers Taiki, lui-même avait peu souffert du combat, quelques éraflures sur le dos, tout au plus. Néanmoins, le sang de la nue maculait désormais son museau. Il s’approcha de l’enfant, voulant le rassurer. Mais des pas rapides le firent relever la tête. Mitsujiro émergea des hautes herbes en courant, voyant son renard domestique il s’empressa de le sermonner.

"Tu ne peux pas répondre quand on t’appelle ! Stupide renard ! Et… Oh par Moegami ! Ne me dis pas que tu l’as attaqué ! Depuis quand tu attaques les humains toi ? Démon ! Éloigne-toi de lui !"

Voyant Kitsune proche de l’enfant et le museau maculé de sang, l’onmyoji avait été induit en erreur. Shinosuke lui, s’écarta d’un bon, laissant son maître se calmer tout seul en constatant par lui-même sa bêtise : bien sûr que non il n’attaquait pas les humains et surtout pas les enfants !

"Ça va petit ? Tu es blessé ? Il t’a fait du mal le vilain renard ?" Demanda doucement Mitsujiro en s’agenouillant aux côtés de l’enfant.

Néanmoins, il fut rassuré de constater que le gamin, bien qu’apeuré, ne semblait pas blessé. De son côté, Kitsune boudait en nettoyant se fourrure, outré de la fausse accusation.


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Taiki

avatar

Enfant

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille personnage
Age: 12 ans
Titre: Enfant
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 9/1/2017, 20:31

Les deux bêtes grognaient, couinaient. Les griffes fendaient l'air. Soudain, le sang éclata dans une grande gerbe, souillant le pelage blanc. La chose difforme glapit et s'enfuit, à toute vitesse.

Taiki était encore sous le choc, mais le soulagement le gagnait peu à peu.
La créature mauvaise était partie, ils étaient sauvés. Il ne serait pas mangé aujourd'hui. Cette idée était si réconfortante qu'elle en était à peine dérangée par le sang qui maculait le museau de son sauveur. Les gouttes tombaient lourdement sur le sol, faisant se lever un petit nuage de poussière, polluant la terre, la tachant de rouge.
Il n'eut pas le temps de frissonner face à ce spectacle, un adulte fendit les hautes herbes, se dressa devant eux. Il impressionnait un peu le garçon, l'homme parlait fort.


-Non c'est bon, onii-san, ne le grondez pas! Il m'a défendu contre un monstre.

L'oreille encore jeune de Taiki entendit de nouveaux bruissements, il reconnut les pas de Haku, ce qui finit de le rassurer. Il jeta un regard au renard qui battait l'air de ses queues, comme agacé, et se retourna vers l'homme. Il se leva lentement, essuya ses mains sales et abimées sur ses habits.

-C'est ton ami, onii-san?

L'aura apaisante de Haku se répandait lentement, effaçant toute peur de son petit cœur. Mais il se rappelait des recommandations de la Nourrice: il faut  toujours se méfier un peu des étrangers. Du coup, il recula d'un pas, l'air de rien. Hors de portée du long bras de l'adulte, il pourrait, si nécessaire, prendre ses jambes à son cou.
Haku sortit à son tour, se collant à la jambe de Taiki, sa petite trompe plaquée contre sa main.
Taiki n'aimait pas beaucoup l'aspect de l'adulte. Il ne lui inspirait pas grand chose d'agréable et cela l'étonnait qu'il puisse être ami avec ce renard, immaculé et doux.
Malgré tout... Et s'ils étaient amis, comme Haku et lui? Peut-être qu'ils pouvaient être ceux qu'ils cherchaient, comme lui avait conseillé la jeune fille de la forêt. La route aurait été alors moins longue et pénible que prévu, leur voyage déjà terminé.
Comme en réponse, il sentit la curiosité de Haku. Essayons alors.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Shinosuke

avatar

Non Joueur

Messages : 122
Date d'inscription : 28/08/2016

Feuille personnage
Age: 342 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 9/6/2017, 18:48

"Il t’a sauvé d’un monstre, hein ?"

Mitsujiro lança un regard perplexe et un accusateur à Shinosuke, celui-ci lui répondit en montrant les dents silencieusement. Et bien oui, il n’était pas un tueur d’enfants, contrairement à ce que l’autre semblait croire. Puis son attention se porta sur de nouveaux bruits de pas, il y en avait du monde dans ces hautes herbes décidément.  

"Mon ami ? Hum, oui en quelque sorte, c’est mon contractant, mon esprit-gardien… "

La suite de la phrase, affirmant sans doute qu’il était un onmyoji puissant et réputé, se perdit quand un baku apparut près de l’enfant. Mitsujiro mit doucement une main dans son vêtement pour attraper un de ses tarissements. Heureusement, l’attitude du yokaï n’était pas agressive et l’enfant ne semblait pas avoir peur, bien au contraire. De plus, un coup d’œil vers Shinosuke lui apprit que celui-ci ne réagissait pas comme face à une menace. Le kistune avait en effet salué d’un signe de tête le baku et le regardait maintenant avec une certaine curiosité.

Ces yokaïs qui se liaient de manière volontaire avec un humain avaient toujours étonné le renard. Certes, il était lui aussi lié aux humains désormais, mais ça n’avait pas été un choix au départ. Et même s’il avait fini par les apprécier, il y avait perdu quelque chose, une partie de son être, sa bestialité, ses instincts primaires avaient foutu le camp. Aujourd’hui, il ne pourrait réintégrer le monde des yokaïs, il se sentait bloqué avec les humains, à sa plus grande peine. Alors il regardait ce baku et avait envie de lui demander : pourquoi ?

De son côté, Mitsujiro se détendit un peu, se retenant d’exorciser le yokaï de suite. Le jeune onmyoji était un peu lent mais finit par réussir à additionner deux et deux. Si le yokaï n’était pas menaçant envers l’enfant, peut-être que c’était parce qu’il était son gardien. Le gosse serait donc un futur onmyoji et, aux yeux du Mitsujiro, cela expliquait d’ailleurs assez bien le comportement étrangement amical de son renard de compagnie.

"Je suis Hisawara Mistujiro, tu peux m’appeler Mitsujiro. Continua donc le jeune homme, toujours à hauteur de l’enfant. Je suis un onmyoji et voici mon gardien : Shinosuke. Dit-il en désignant le kitsune. Et toi qui es-tu ? Es-tu perdu ? Ce baku était-il ton ami ?"


L M M J V S D
Délais de réponse : de 1 à 2 semaines

A mon trésor perdu

Revenir en haut Aller en bas
Taiki

avatar

Enfant

Messages : 13
Date d'inscription : 06/03/2017

Feuille personnage
Age: 12 ans
Titre: Enfant
Liens:

MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant 11/9/2017, 18:56

Taiki sourit.


***


Taiki et Haku passèrent trois longues semaines avec Mitsujiro et Shinosuke. Ceux-ci leur expliquèrent les liens qui unissent un homme et un esprit gardien, et l'avenir qui pouvait s'offrir à eux, du fait de leur relation privilégiée.
Haku leur expliqua qu'ils cherchaient quelqu'un de particulier, qui devait leur montrer quelque chose. Mitsujiro, sûr de lui, leur affirma qu'ils étaient tombés sur la bonne personne!
Taiki, fou de joie, partageait son temps entre les jeux avec Shinosuke, et les bribes d'explications sur la vie offertes par l'onmyoji. Souvent, tard le soir, Shinosuke prenait le relais. Les informations étaient moins claires alors, mais l'intensité du renard faisait comprendre au jeune garçon qu'elles étaient aussi plus cruciales.

Ce flou insouciant berça la vie des deux voyageurs un temps. Ils se lièrent d'amitié avec le renard et son maître et Taiki crut même être arrivé au bout du chemin. Il allait apprendre avec cet étrange duo le rôle d'onmyoji, son destin d'après Matsujiro, et chasser définitivement le Rôdeur avec ses futures compétences.
Malgré tout, il n'était pas toujours d'accord avec ce que lui racontait Matsujiro. Domination, rejet, il vivait, en lui-même, dans une violence extrême que ne comprenait pas bien Taiki et qui l'interrogeait: était-ce vraiment comme ça qu'il fallait agir..?

Et puis un soir, alors que tout le monde dormait, Haku vint le réveiller. Il lui jeta un regard interrogateur: que se passait-il?
Elle secoua la tête. Malgré tout, ce n'était pas eux qu'ils cherchaient. Il fallait partir.
Taiki blêmit. Vraiment? Ils étaient enfin accueillis, la chance tournait en leur faveur, ils allaient leur apprendre.
Mais les yeux de Haku restaient inflexibles. Après un échange silencieux de quelques minutes, le garçon lâcha un soupire de déchirement.

Quelques minutes plus tard, ils s'enfonçaient dans la nuit. Seuls. A nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le renard et l'enfant

Revenir en haut Aller en bas
 

Le renard et l'enfant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
Chute de Rozan..
..
..
...La Sérénissime....
.......

Tournoi Cross-Forum
Organisateur
Organisateur
Vainqueur
Vainqueur
Autres participants
Deliciously Evil.tasty tales