AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Un surplus de bravoure (Pv Shiraga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Jeu 13 Juil - 21:29

Shiraga ne put qu'approuver les dires du marchand de saké. Mine de rien, même s'il ne paraissait pas tailler pour se battre, il avait de la réflexion cet individu là. Il pourrait aller loin s'il le désirait. Déjà qu'il l'appréciait pour son sens du volontarisme. Même s'il avait manqué de se faire attraper précédemment, Oyama tenait à se rendre utile. Mais était-ce réellement par sens du devoir ou autre chose ? Il était difficile de le savoir pour l'instant.

Quand ils partirent enfin pour se mettre à la recherche des deux forbans, Shiraga dut s'arrêter une ou deux fois, le temps de passer un malaise lié à son excès de boisson. Il se maudit plusieurs fois de s'être laissé aller de la sorte. Boire un saké de temps à autre devait rester un rare plaisir ou quand il était en présence de personnes à respecter. Mais pas comme il l'avait fait avec l'ancêtre.

[...]

Ils ne mirent pas longtemps en effet pour trouver les deux hommes recherchés, qui paraissaient dans une attitude disons normale.... Comme s'ils se sentaient intouchables. Pour le samourai, soit ils étaient stupides, soit trop sûrs d'eux. Mais dans les deux cas, la justice allait leur tomber dessus. Et pendant que Shiraga observait les deux hommes, Oyama vint lui murmurer à son oreille sur la suite des opérations. Le guerrier n'en avait aucune idée sur l'instant, mais il y réfléchissait. Malheureusement, ce fut sans compter sur le désastre que provoqua Oyama.

Le samourai avait serré les dents et redresser hors de sa cachette, sans attendre que le brigand qui s'était pris son ami se relève. Il devait profiter que les deux lascars se retrouvaient par terre. Bien entendu, leur gente compagnie féminine n'avait pas perdu de temps pour s'éclipser. C'était la seule et bonne chose qu'elles auraient pu faire.

Shiraga se retrouva donc devant les deux brigands, sa main non loin de son katana si ces deux là cherchaient à lui fausser compagnie. Son air froid et inquisiteur en disait long sur ce qui pourrait se passer s'ils tentaient l'impensable.

''Et bien.... on dirait que la chance est avec moi. Je crois que vous avez des comptes à rendre, très chers....''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Ven 14 Juil - 18:51

Le samouraï n'avait guère été long à se placer non loin des brigands et ce de telle manière que ces derniers furent à sa merci. Et visiblement ça faisait son petit effet sur les voleurs, car voir un samouraï prêt à dégainer son katana devant soi avait de quoi terrifier n'importe quel homme qui n'était pas préparé à affronter un tel guerrier. Pour sa part en tout cas, Oyama en profita donc pour finir de se relever sans peine maintenant que la situation était sous contrôle...

Et elle l'était tant et si bien que le marchand put ensuite arriver au niveau du samouraï sans souci malgré la présence des deux bandits non loin. Visiblement, ils semblaient chercher comment fuir, mais au vu de leur situation précaire… C'était compliqué.

« Je vais aller chercher quelqu'un acceptant de les ligoter seigneur. » Prévint donc à tout hasard le marchand, après tout il ne savait pas comment ligoter quelqu'un de un et de deux il vaudrait peut-être mieux que le samouraï continue disons à les tenir en respect le temps qu'ils soient davantage maîtrisés. Sinon l'un pourrait être tenté de fuir pendant que l'autre serait ligoté. Quoique s'ils étaient frères… Non, des fois être frère n'impliquait pas d'apprécier son autre frère ou d'avoir la moindre loyauté envers-lui. Certes le marchand pensait que ce serait normal qu'il en soit ainsi, mais il avait déjà rencontré des frères qui s'entendaient plutôt assez mal, même si heureusement jamais rien de grave...

Ainsi, Oyama ramena peu après quelqu'un de plus musclé que lui et ayant une corde, cet homme alla donc s'occuper de ligoter les brigands… Il en ligota un solidement, puis l'autre… Visiblement dans un sursaut de désespoir décida tout de même de tenter de fuir, aussi désarmé soit-il à l'instant… Était-ce un acte désespéré ou pensait-il réellement pouvoir échapper au guerrier ? En tout cas, Oyama doutait que cette fois-ci Kuraidesu-sama décide de ne pas se lancer à sa poursuite...
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Lun 17 Juil - 14:04

Shiraga se contenta de croiser les bras en dardant un regard inquisiteur sur les deux brigands, qui étaient aussi blêmes qu'ils étaient effrayés. Si le samouraï avait eu un nez assez fin, il aurait pu jurer de sentir la peur monter de ces deux là. Chose certaine était qu'il était prêt à dégainer son katana si un des deux lascars faisaient mine de s'en prendre à lui.

Oyama était parti chercher de l'aide. Ou plutôt du renfort. Il ne mit guère de temps à revenir avec un paysan du coin, qui on devait l'avouer, avait une certaine carrure. Sans doute travaillait-il dans quelque métier qui appelait de la force et pas de la finesse. Mais de ce détail, Shiraga ne chercha pas en savoir plus. Le nouveau venu avait une corde et il entreprit de ligoter les deux malfrats. et l'un des deux frères fut dans l'idée de tenter une fuite désespérée.

Bêtise ou désespoir totale ? Le guerrier ne poserait même pas la question. Il ne voulait pas recommencer à poursuivre le fuyard. Avec vivacité, il se baissa, prit un caillou qui était à moitié enfoncé dans le sol et le lança d'un geste vif et précis. Le caillou fusa vers le crâne du brigand en fuite et provoqua sa chute. On dirait que le coup avait suffi à l'étourdir. Le samouraï était déjà sur lui, le redressant d'une main ferme par le col et le mena à son frère qui était bien attaché par le local costaud. Sans délicatesse, il le jeta aux pieds de celui-ci.

"Une fois, mais pas deux. A croire qu'on cherche à me contraindre d'user de la lame. Fuir la justice n'est jamais une bonne idée''rajouta-t-il.''Si vous vous attendiez à mener une vie tranquille sans en subir les conséquences... Chose certaine est que vous n'êtes pas doués pour jouer les brigands....Mais votre cas sera vite réglée. ''

Il porta son attention sur Oyama, qui avait amené son ''large et grand compagnon'' presque à temps.

''Les confier à la justice de ce village sera la dernière chose à faire. ''

Après chacun pourra s'en retourner à ses affaires.


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Mar 18 Juil - 19:23

Oyama regarda le samouraï étourdir le brigand d'un simple lancer de caillou et se dit que décidément le seigneur Shiraga semblait maîtriser beaucoup de talents. Sans doute qu'il devait être un grand épéiste s'il était doté d'une telle adresse pour une chose aussi simple et vulgaire que lancer un caillou. Dans le sens bien entendu qu'il doutait que ce soit quelque chose qu'un samouraï fasse fréquemment contrairement au fait de s'entraîner au maniement du katana…

Et en vérité, le marchand fut assez soulagé de voir que le samouraï arriva à rattraper le bandit sans devoir faire couler le sang de celui-ci. Au moins tout finissait au mieux. Certes, la justice ne serait pas vraiment tendre envers les deux bandits, mais il supposait que ça valait toujours mieux pour eux que de se faire passer par le fil d'un katana…

Quant à lui, il se rendait compte au final qu'il avait servit à quelque chose, mais pas de la manière qu'il aurait crû il y a quelques instants. Comme quoi la maladresse peut des fois avoir du bon… Enfin quand ça ne concernait pas de quelconques affaires commerciales, après tout il doutait qu'un marchand maladroit au niveau verbal, ce que heureusement il n'était pas, puisse espérer s'enrichir comme il avait sérieusement commencé à le faire…

« Bien entendu seigneur. Je suppose que nous aurons ainsi fais tout ce que nous pouvions et devions faire. » Répondit d'ailleurs le marchand avec approbation quand le samouraï lui dit qu'ils en auraient bientôt terminer quand ils auraient confier les deux voleurs à la justice du village. Les deux voleurs qui terminèrent d'être ligotés et qui n'attendaient donc que qu'on les y mène…

Et alors qu'ils commencèrent à s'occuper de cela. Oyama en profita pour demander au passage calmement au samouraï, visiblement plus par curiosité qu'autre chose. « Que comptez-vous faire d'ailleurs quand nous en aurons terminé Kuraidesu-sama ? » Il avait l'impression après tout qu'après en avoir finit avec cette histoire et payer le saké, le samouraï ne comptait pas vraiment s'attarder par ici, mais qui sait ? Le marchand en tout cas était assez curieux pour le demander, même s'il supposait qu'au final ça ne le concernant pas vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Mer 19 Juil - 17:05

Shiraga n'avait qu'à regarder un instant le paysan à la large carrure pour lui intimer l'ordre de prendre les deux lascars ligotés. D'une main ferme, celui-ci les tira vers le haut pour les forcer à se mettre debout et grogna devant la masse qu'ils représentait. Au moins, il était aussi réfléchi que fort, le samouraï était heureux de pas avoir à apporter d'explications.

Puis il décida d'ouvrir la marche pour escorter les deux gredins en complément. Oyama posa entre temps une question sur ce qu'il fera par la suite. Sur le coup, Shiraga n'y avait pas vraiment songé. Leur rencontre s'était faite de façon fortuite et durant la vaine et pathétique attaque des deux brigands.

''Vous payer ce que je vous dois et après j'aviserai. ''

Parce que lui-même n'avait aucune idée de ce qu'il allait faire. Il n'avait aucune mission d'importance. Peut-être retourner à ses occupations précédentes ? Il était un peu tard pour cela. Retourner au domaine du Seigneur qu'il servait ? Probablement. Ce serait ce qu'il aurait de mieux à faire. Mais au moins, en arpentant les routes, il aura contribué à ce que justice soit faite et sans effusion de sang.

Il ne fallut guère de temps pour rejoindre l'habitat d'un des responsables du village qui rendait la justice ; le paysan large d'épaules les avait guidés. Une fois les deux brigands remis à qui de droit, le samouraï se retrouva donc seul en compagnie d'Oyama. Il avait une petite idée de quoi faire maintenant.

''Maintenant que toute cette histoire est terminée, je pense que tu vas reprendre la route. Je vais t'escorter un peu. On ne sait jamais. Histoire de rembourser ton aide utile.''


L M M J V S D


Dernière édition par Kuraidesu Shiraga le Jeu 27 Juil - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Jeu 20 Juil - 17:53

Quand le cas des deux brigands fut réglé. Oyama dû s'avouer qu'il était un peu étonné par la proposition que lui fit ensuite le samouraï. L'escorter lui ? Bon, seulement un peu certes, mais… Quoique c'était un Kenshu, devait-il s'étonner d'une telle proposition de la part de l'un des membres de ce clan jeune, mais à la grande ouverture d'esprit ? Il ne saurait pas dire… Oyama après avoir surmonter sa grande surprise répondit donc d'un ton reconnaissant au guerrier.

« En effet je comptais reprendre la route très bientôt seigneur. J'envisage dans les faits d'aller me fournir en thé auprès de fournisseurs se trouvant dans cette province et dans quelques autres peut-être avant de repartir ensuite en bateau vers Eiichiro. Je suppose donc que je ne m'en tirerais pas plus mal d'avoir une escorte sur une partie du trajet. Merci à vous pour cela Kuraidesu-sama, c'est fort généreux de votre part... » Bon ce ne serait que sur une partie de la route certes, mais bon il considérait que l'aide d'un samouraï était inestimable, autant ne pas la prendre à la légère de ce fait.

« D'ailleurs quand j'y pense Kuraidesu-sama si vous me permettez une petite question au passage... » Ajouta t-il sinon avec aménité avant de finir par demander avec une certaine innocence. « N'auriez-vous pas du sang Fukyuu par hasard ? Enfin, veuillez me pardonner pour cette question maladroite je suppose, mais vous m'avez l'air d'être quelqu'un ayant un caractère très calme et concentré, une véritable force tranquille en somme. Ce qui me fait penser je vous avouerai aux natifs du clan des glaces, même si ce n'est pas bien entendu une qualité que seuls ces derniers ont. » Pourquoi disait-il que c'était une question maladroite ? Car Fukyuu et Kenshu n'étaient pas toujours en bon termes, après comme Kenshu accueillait des gens de toutes origines, c'était fort possible... Les protégés du tigres étaient connus pour leur ouverture d'esprit après tout et au final leur clan abritait vraiment toutes sortes de personnes aux histoires fort variées… Néanmoins, il se pouvait dans le cas de Shiraga que ce soit parce qu'il était fâché avec son ancien clan qu'il soit devenu Kenshu si jamais il était en effet d'origine Fukyuu. Néanmoins, ça n'avait pas empêché le marchand de poser innocemment la question malgré cette possibilité.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Jeu 27 Juil - 19:33

Le jeune marchand sut accepter sans vraiment discuter de la proposition de Shiraga. En même temps, avoir un guerrier sur une partie de son trajet était intéressant, surtout quand on avait rien à débourser. Et le Samouraï pourra l'accompagner jusqu'à la limite de la zone où il avait toute autorité. Et pour répondre aux remerciements du jeune homme, il se contenta de lui faire un simple signe de tête pour le lui rendre. Après tout, il l'avait aidé à arrêter ces malfrats non ? Alors qu'il ne lui avait rien demandé.

Les deux hommes n'avaient pas commencé à prendre la route qu'Oyama avait déjà une questions aux lèvres. Shiraga se contenta de fixer avec un air un peu étranger son interrogateur. S'il avait du sang Fukyuu dans les veines ? La question était bien étrange, mais non pas dénuée d'une certaine logique. Shiraga n'avait pas eu besoin d'exposer sa colère ou sa rage pour poursuivre puis arrêter deux individus qui devaient passer devant la justice pour répondre de leurs actes de brigandage

''Je ne crois pas que mon paternel ait fait mention d'une quelconque ascendance avec des membres qui ont rejoint ce clan. Je paraissais calme et concentré, car c'est à mon sens dans cet état qu'un guerrier doit être pour mieux raisonner à la situation qu'il a devant lui. En même temps, il n'y avait pas de quoi s'énerver pour des pauvres hères comme ces deux là. Penses-tu qu'il y aurait eu matière à s'énerver pour eux ? Personnellement, pour ma part non. ''

Il le regardait avec un air qui sous entendait qu'il guettait son avis. Après tout, Shiraga était guerrier, il savait pourquoi il devait être posé ; même si des fois, ce n'était pas forcément évident. Mais qu'en était-il de la vision d'un civil comme Oyama ?


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Ven 28 Juil - 18:14

Ainsi son interlocuteur n'avait pas la moindre once de sang Fukyuu ? Soit, Oyama se dit que ce n'était pas spécialement étonnant, après tout le calme et la tempérance, qualités qu'on associait des fois aux natifs du clan des glaces, n'étaient pas non plus des vertus que seuls ces derniers possédaient. De plus, avec la diversité qu'était celle de Kenshu qui regroupait des gens de toutes origines souvent et avec des passés fort variés, il n'était pas étonnant qu'on puisse y trouver presque tout et n'importe quoi. En tout cas, le marchand ne pouvait pas cacher une certaine affection pour le clan des orages, l'ouverture d'esprit dont faisait preuve ce dernier et son énergie étaient fort agréable à observer après tout.

De plus, les paroles de Shiraga-sama au sujet du fait qu'il n'y avait pas eu besoin de s'énerver pour des pauvres hères comme ces deux là, étaient fort justes. Oyama se disait qu'il aurait voulu penser ainsi dans la même position, après tout à ses yeux la colère et l'énervement ne peuvent pas pousser à faire des choix raisonnables.

« Non bien entendu, je ne pense pas qu'il aurait fallut s'énerver contre eux seigneur. » Répondit-il sincèrement, ce avant d'ajouter. « Néanmoins, je me dit que tout les samouraïs ne sont pas forcements aussi sages et posés que vous et que certains auraient pu se dire qu'ils n'avaient pas de temps à perdre avec de simples fils de paysans et gérer la situation dans cette optique. Enfin cela c'est ce que l'on m'a raconter, car en vérité je n'ai pas vraiment croisé de samouraïs de ce genre. » Sans doute par chance ou bien car il n'avait jamais eu l'obligation de s'attarder en la compagnie de tels guerriers au caractère peu amène. Il se disait en tout cas, influencé qu'il était pas son optimiste naturel, que des guerriers aussi peu recommandables n'étaient probablement pas fréquents heureusement, même si la curiosité l'avait poussée à aborder ce sujet. On pouvait donc dire qu'en vérité il ne s'inquiétait pas vraiment à ce sujet, sur ce il invita donc le samouraï à le suivre comme convenu et alla retrouver son cheval.

Une fois ceci fait… Et alors qu'ils sortirent du village ensemble, Oyama demanda avec curiosité.

« Désirez-vous que je vous prête mon cheval le temps que vous m'escortiez ? » Cela il le demanda poliment car il venait de se dire tout à coup que ce serait la moindre des choses en effet, après tout lui était à cheval et le samouraï à pied… Il ne manqua pas sinon d'ajouter ou plutôt de demander avec curiosité.

« Que pensez-vous par hasard de Fukyuu et d'Eiichiro Kuraidesu-sama ? Si cette question ne vous point parait indiscrète bien entendu, après tout je suppose qu'un samouraï Kenshu comme vous doit avoir un avis bien établit à ce sujet, un avis qu'un étranger d'Eiichiro comme moi gagnerait peut-être à connaître. » Cette question avait trois intérêts. Apprendre à mieux connaître le samouraï car ce dernier l'intéressait, mieux connaître le mentalité Kenshu peut-être, mais aussi avoir peut-être un avis constructif à ces sujets probablement différent du sien, natif d'Eiichiro… Après tout aux dernières nouvelles, les Kenshus étaient les voisins directs des Fukyuus et ils n'étaient pas tous originaires d'Eiichiro contrairement à lui. Ce qui bien entendu devait leur donner une autre vision de ces clans que celle d'un natif d'Eiichiro optimiste comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Sam 29 Juil - 20:55

Shiraga aurait pu sourire à ce qui s'en suivit dans la conversation. Le marchand de saké n'avait pas du souvent croiser des samouraïs comme lui au vue de ce qu'il venait d'énoncer. S'il savait qu'il était escorté par un guerrier qui était issu de la basse caste, un fils de brigand et qui avait été voleur lui-même à ses heures avant que sa famille n'intègre kenshu... Mais quand bien même il lui raconterait cela, il n'était pas certain qu'Oyama le croirait. De toute manière, parler du passé était toujours quelque chose qu'il limitait le plus souvent. Moins il en parlait et mieux s'était.

''Je ne fais ce qui doit être fait, tout simplement. Après je ne peux pas juger les autres samouraïs, du moins ceux qu'on vous a narrés. Chacun est différent et suit la voie comme il pense le faire au mieux. Après, il y a toujours des petits ratés. ''

Si ce n'était pas sous entendre là que certains de ses congénères ne suivaient pas la voie du katana....

A la question généreuse du jeune homme, il hocha négativement la tête.

''Non, je marcherai. C'est bien aimable de votre part, mais je préfère marcher. ''

Par contre la suivante était un peu plus problématique pour lui. Il avait bien son avis personnel concernant la position des clans, mais il était en la présence d'un Eiichiro. Prendre l'avis d'un Kenshu pourrait être litigieux et il ne tenait pas à se montrer impoli à son égard. Ce marchand s'était montré si dévoué pour l'aider à la capture des brigands. Et Fukyuu était un clan qui était réellement en tension avec Kenshu

''Cette question est quelque peu.... épineuse. Ne m'en veuillez pas si je n'y apporte guère de réponses. Par contre, je peux dire que je n'ai point de soucis avec un membre d'Eiichiro, puisque vous êtes à mes côtés. Je pense que c'est un signe positif non ? ''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Dim 30 Juil - 19:35

Oyama ne savait pas vraiment si on pouvait qualifier sa proposition de léguer un temps son cheval au samouraï de généreuse. Selon lui on aurait pu même dire que c'était tout à fait normal, après tout son vis à vis était un seigneur et lui un simple marchand. Certains auraient trouvé cela étrange du coup que ce soit le commerçant qui soit à cheval et le samouraï à pied. Mais bon, si ce dernier préférait rester à pied, soit. De toute manière personne n'irait les enquiquiner pour cela, surtout que ce n'est pas comme s'ils allaient passer par une grande ville au court du bout de chemin qu'ils feraient ensemble…

Quant à la réponse du samouraï par rapport aux questions d'Oyama concernant son avis envers Fukyuu et Eiichiro. Celle-ci était sans doute fort légitime, après tout il est vrai que le marchand avait demandé un avis qui ne serait pas forcément très généreux à l'égard du clan des glaces. Donc il était compréhensible que son vis à vis ne veuille pas trop s'avancer à ce sujet.

« Un signe positif ? Sans doute oui. » Répondit donc Oyama finement par rapport au fait que le samouraï n'avait aucun souci par rapport à Eiichiro, ce avant d'ajouter avec compréhension. « Veuillez m'excuser en tout cas d'avoir aborder un sujet épineux malgré moi Kuraidesu-sama. » Puis alors qu'ils avançaient un peu sur le chemin, il demanda.

« De ce fait vous n'avez aucune malveillance envers mon clan, mais je me demandais. Seriez-vous prêt un jour si l’occasion vous en était donnée d'aller le visiter ? Est-ce que ce genre de choses vous intéresserait ? Découvrir d'autres clans et parcourir tout Yokuni ? » Cela il le demandait en toute innocence, après tout lui-même était investit par ce désir d'explorer d'autres terres et tout Yokuni à termes. L'on avait qu'une vie après tout, il serait donc dommage de ne pas profiter de cette dernière pour découvrir de nouvelles choses et surtout savourer l'instant présent. Cela et se faire de nouveaux amis venants d'horizons variés, du moins c'était dans cette optique que le marchand voyageait aujourd'hui. Faire des rencontres et découvrir sans cesse de nouveaux horizons, même si bien entendu il ne se privait pas de chercher le profit au passage.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Lun 31 Juil - 16:08

Oyama ne donnait pas l'impression d'être entièrement convaincu par sa propre réponse. Peut être qu'il manquait encore d'expérience quand à causer de relations inter-clanique avec un samouraï tel que Shiraga. En même temps, n'avait-il pas dit qu'il n'avait guère croisé de samouraï dans le genre qu'il avait décrit précédemment ? Le guerrier ne lui en voulait de toute manière pas. Rien n'empêchait les deux hommes de converser comme des individus normaux, qui faisaient fi de leur appartenance à des clans différents.

A l'excuse portée par Oyama, le samouraï avait levé une main qui se voulait être rassurante.

''Ne vous excusez pas. Bien des sujets peuvent être délicats et des fois, des sujets que je pourrai juger futiles alors que pour d'autres, elles seraient à prendre en conversation prudente. Comment auriez-vous pu deviner que cela serait un peu épineux pour moi ? Rien ne le laissait présager. Ne vous en veuillez donc pas pour une chose que vous ne pouviez savoir''

Si avec cela, le jeune homme n'était pas plus rassuré, Shiraga ne pourrait rien faire de plus. Mais il savait que le jeune marchand de saké ne se ferait pas des idées déplacées. Il était curieux et parfois, cela pouvait avoir son utilité. Surtout quand il revint avec de nouvelles, qu'il adressa en toute innocence.

Shiraga retenait difficilement son sourire. Curieux était bien le mot. Mais il étiat agréable de parler autre que de Yokaïs ou de tensions entre les clans.

''Si l'occasion m'était donnée de le visiter ? Peut être. On ne connait jamais assez les contrées qu'en les visitant. On entend et on apprend des choses par la bouches des autres, mais rien ne vaut de voir de ses propres yeux ce qu'on en dit. Pour se faire son propre jugement. Je pense que je peux répondre à l'affirmative. Visiter Yokuni me permettrait d'élargir ce que je sais déjà de ce monde, c'est à dire pas grand chose. On apprend tous les jours quelque chose, même le plus infime détail sans importance. Car tout finit par avoir de l'importance, à un moment donné de son existence. Savoir ce qu'on peut trouver dans les autres contrées peut m'être utile. A quoi pourriez vous me demander, j'en sais rien moi-même. Sauf quand je saurai l'utiliser le moment venu. ''

Quand à découvrir d'autres clans....

''D'autres clans.... ceux qui peut être le moins d'a priori sur les Kenshu peut être....''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Mar 1 Aoû - 18:05

Le marchand était mine de rien content d'être tombé sur un samouraï comme le seigneur Shiraga, un samouraï qui en plus de ne pas sembler excessivement imbu de sa propre personne était plutôt arrangeant et cordial. Quelqu'un de facile à vivre en somme, même s'il ne paraissait pas forcément aussi chaleureux et jovial qu'Oyama. Néanmoins, ce dernier se fit la réflexion qu'il appréciait tout de même beaucoup ce guerrier et qu'avec de tels hommes en son sein, la caste des samouraïs méritait sans doute son statut. Certes, il n'avait pas les manières raffinés de Fukyuu, mais le commerçant se disait que c'était aussi les valeurs du cœur qui comptaient pour ce genre de choses…

Oui, il pensait après tout que tout devait un peu se mériter et que si un homme devait en gouverner d'autres ou être considéré comme supérieur à ces derniers, il fallait bien qu'ils fassent preuve de grande vertus morales et surtout d'une sagesse incontestable. D'ailleurs, Shiraga-sama était au final plutôt indulgent mine de rien, mais ce n'était point pour déplaire au fils d'Eiichiro. Ce dernier ne manqua pas sinon d'écouter avec intérêt les dernières paroles du samouraï qui cette fois-ci n'évitait pas ses questions.

« C'est une façon fort sage de voir les choses seigneur. De se dire que l'on a toujours à apprendre et qu'au final notre existence toute entière n'est pas de trop pour tout cela. Cela m'amuse de voir d'ailleurs de constater que nous pensons un peu ainsi tout les deux malgré nos origines bien différentes. » Ne manqua t-il pas d’ailleurs de glisser avec amusement, ce avant de poursuivre avec réflexion.

« Je suppose que Fukyuu ne serait pas l'idéal pour vous dans ce cas ? » Demanda t-il au passage par rapport au fait que le samouraï préfèrerait visiter les terres de clans qui n'ont pas trop de préjugés envers Kenshu. Et il est vrai que les habitants de Fukyuu les prenait pas mal pour des paysans parvenus… Sur ce il reprit avec réflexion.

« Je ne peux en tout cas que vous conseiller mes contrées natales Shiraga-sama si vous désirez parcourir Yokuni un jour. Certes, l'ouverture des habitants d'Eiichiro est peut-être un peu moins grande que celle des fils de Kenshu, mais nous vivons dans une terre de liberté où il fait bon vivre. D'ailleurs, ne manquez pas aussi de faire un crochet vers Okaruto si vous en avez l’occasion un jour, le saké que fabrique ses habitants est connu comme le meilleur de tout Yokuni et pour ma part je ne manque jamais de m’approvisionner là-bas. » Il sembla réfléchir puis demanda avec curiosité.

« Quand j'y pense... Qu'aimez vous en particulier au sein de votre terres natales Kuraidesu-sama ? Qu'est-ce qui fait son charme selon vous ? » Il était toujours intéressant après tout de demander à un natif d'un clan précis son avis concernant ce même clan. Cela permettait souvent de percevoir les qualités de ce même clan que seul un natif pouvait réellement connaître souvent. Ou du moins quelqu'un qui y résidait depuis longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Ven 4 Aoû - 9:34

Pendant qu'ils conversaient, ils avançaient toujours, le jeune marchand sur sa monture et le samouraï sur ses seuls deux pieds. Marcher n'avait jamais été un soucis pour le samouraï. Il avait toujours eu à se déplacer avec sa famille quand cette dernière vivait de rapines et de brigandages. Et puis, on pouvait ne pas avoir toujours un cheval à disposition. Shiraga savait monter, mais posséder ce genre de bestiole ne l'intéressait guère. Cela demandait du temps et de l'argent. Et puis, un marcheur savait se rendre à bien plus d'endroit qu'un cavalier, par exemple des sentiers escarpés. Un cheval pouvait hennir, trahir sa présence... et quand on avait besoin de discrétion....

A l'évocation du nom de Fukyuu, Shiraga eut un sourire quelque peu ironique.

''On va dire cela. Moins nous nous croisons, mieux on se porte chacun de notre côté. ''

Après rien ne disait qu'avec le temps, les choses se tasseront. Mais pour le moment....

''C'est un conseil que je vais garder sous la main de ce fait. Surtout si on m'appâte avec du saké. Par contre, attention de ne pas vous méprendre sur l'ouverture d'esprit des Kenshu. Peut être que j'en ai à vos yeux, mais je ne représente pas tout le Clan de la Foudre. D'autres peuvent l'être beaucoup moins que moi. ''

N'était-ce pas le cas pour les autres clans ? Il suffisait qu'il porte son regard sur Oyama pour voir que le jeune homme était tout à fait à l'aise en sa présence, qu'il n'avait pas fait fi qu'il était kenshu quand il s'était proposé à l'aider précédemment. La nouvelle question du marchand lui permit de rebondir sur un autre sujet de conversation.

''Ce qui fait son charme ? Le fait qu'on puisse être soi même''

Il n'était pas certain de la réponse attendue par Oyama donc il lui répondait ainsi. Après, peut être qu'Oyama comprendrait qu'il devrait préciser sa question.

''Et laissez tomber le ''Seigneur''..."


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Ven 4 Aoû - 16:14

Oyama se demandait si un jour il risquait d'y avoir une guerre entre Fukyuu et Kenshu, puis il se dit que si ça arrivait... Ce serait probablement une guerre courte et qui ne durerait guère, après tout les stigmates de l'enfer écarlate étaient encore trop présents dans les esprits pour que les gens envisagent sérieusement à nouveau une guerre terrible de ce genre, du moins c'est ce qu'il se disait. Après, il pensait aussi que mine de rien les raisons pour lesquelles il y aurait une guerre probablement lui paraissaient assez futiles finalement, il se dit donc qu'il n'y en aurait pas probablement, du moins pas tout de suite car les clans concernés par cela étaient trop sages et raisonnable pour ceci… Du moins c'est ce qu'il aimait penser.

« Chez nous à Eiichiro c'est l'inverse avec nos voisins Okarutos, plus nous les voyons, mieux nous nous portons. Quant à savoir pourquoi, c'est tout un mystère. » Formula t-il sinon avec amusement, mais il est vrai que la grande alliance de l'Est était déjà célèbre… Ce avant de reprendre avec réflexion au sujet des paroles du samouraï concernant le fait qu'il ferait mieux de ne pas non plus se méprendre sur l'ouverture d'esprit des Kenshus.

« Il est vrai qu'il vaut mieux apprendre à connaître de soi-même un clan que de se fier à des généralités concernant celui-ci. Par exemple je doute que le stéréotype comme quoi les habitants de Kenshus sont tous des paysans parvenus soit vrai. De même que celui que les Okarutos soient tous des ivrognes. » Commenta t-il avec amusement, même s'il était content que là plupart des fils du clan des brumes aient quand même un grand amour pour e saké…

« Je vois. » Se contenta sinon de commenter Oyama avec un fin sourire quand le samouraï avouait que le fait de pouvoir être lui-même à Kenshu était ce qui lui plaisait le plus. Ce qui n'était pas spécialement faux sans doute… Enfin ça devait être sans doute plus vrai qu'à Fukyuu déjà.

« Pourquoi désirez vous que je laisse tomber le "seigneur" ? C'est un titre qui vous est dû après tout étant donné que vous êtes un samouraï et moi un simple civil. Enfin, si cela vous gêne je tâcherais d'éviter ce terme à l'avenir, je ne tiens pas à vous embarrasser après tout. » Il restait néanmoins que c'était assez curieux, il ne manqua pas d'ailleurs d'ajouter avec intérêt.

« Si vous me permettez d'autres questions sur votre clan sinon, j'en aurais encore quelques unes. Comment était-ce la création du clan Kenshu ? Enfin si vous y étiez, après tout je suppose que cela devait être assez intéressant à vivre… Comment étaient ces terres d'ailleurs avant que le clan des oranges y établisse son emprise ? Était-ce sauvage et grouillant de yokais comme on me le raconte souvent ? » Une question qui pouvait se comprendre dans les faits, après tout qui était mieux placé qu'un natif de Kenshu pour répondre à cela ? Pas grand monde dans les faits...
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Dim 6 Aoû - 16:09

A entendre Oyama, il faudrait que tous les clans suivent la voie de la rencontre et de la simple concertation pour avancer ensemble et dans la bonne humeur. Mais De ce fait, il n'y aurait pas eu de clan. Chaque communauté n'aurait pas eu besoin d'exprimer un trait qui leur était propre. Peut être que Shiraga idéalisait un peu les propos du jeune homme, aspirant sans doute secrètement au fond de lui à moins de tensions entre les clans, puisque Kenshu devait veillé à prendre des précautions avec Setsu et Fukyuu.

Il s'était retenu de tiquer au terme de paysan, le terme qu'on offrait souvent pour les Kenshus. A la limite insultant à ses oreilles quand il entendait cela. Mais il savait très bien qu'Oyama ne disait pas cela pour le viser lui, mais de parler de ce qu'on disait des gens de la Foudre.

''Les stéréotypes ont la vie longue et ont tendance à servir de savoir stupide pour ceux qui ne se foulent pas à apprendre. Enfin... C'est dans la nature humaine que de passer d'abord par les on-dit n'est ce pas ? ''

Même lui ne pouvait guère cacher qu'il faisait parfois comme les autres : se fier à ce qu'on disait sur le dos des autres. Mais il veillait à confirmer si possible quand il avait un doute ou le ressenti de vraiment voir ou entendre de ses propres yeux ce qu'il avait pu apprendre.

Puis après avoir fait quelques pas en avant qui faisait progressé leur voyage, le samouraï n'était pas surpris du léger étonnement de son compagnon. Il paraissait réticent à ne plus l'appeler seigneur.

''Il est vrai que c'est un titre et qu'il est normal que vous me le gratifier. Mais vous n'avez pas besoin de me le sortir à chaque dizaine de mètres que nous faisons ensemble tout en conversant. Nous connaissons tous les deux notre position vis à vis de l'autre, et cela ne nous empêche pas pour autant d'avoir un dialogue tout à fait normal. Je vous économise dans vos mots d'un terme en moins. Vous devriez m'en remercier....''

Etait ce de l'humour ? On dirait bien que oui.

''Pour la question que vous me posez, je vous raconterai cela un peu plus tard, le temps que je rassemble tous les souvenirs. Et ce sera plus agréable à raconter quand on aura stoppé que de faire cela en marchand. ''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Lun 7 Aoû - 20:09

« Je suppose, après je me dit que beaucoup sont assez intelligents pour savoir passer par dessus ou du moins se dire que ce n'est pas là la vérité absolu. » Répondit-il avec optimiste au sujet des préjugés. Sans doute faisait-il preuve inconsciemment de naïveté en disant cela, mais Oyama y croyait dur comme fer. Que les gens quand ils le pouvaient tâchaient de préférence d'être intelligents et bons de cœurs, non de faire preuve d'idiotie et de malveillance.

Quant à ce que lui dit le samouraï pour lui expliquer pourquoi Oyama pouvait se passer du terme seigneur pour le désigner. Cela faisait du sens supposa le marchand, qui en conclut qu'il aimait bien finalement le fait que Kuraidesu-sama ne soit décidément pas le genre d'homme qui désire se compliquer spécialement la vie. Après tout la vie était faîte pour en profiter, alors si des fois l'on pouvait se simplifier les choses sans trop en faire bien entendu, autant ne pas hésiter. Il se disait  d'ailleurs que c'était un bon signe que cela, car ça prouvait sans doute qu'il avait pleinement gagné la sympathie du samouraï Kenshu…

« Le temps c'est de l'argent en effet, on peut donc dire que je fais des économies en ne perdant pas le temps nécessaire pour user de ce terme. » Répondit-il donc avec humour, ce avant d'ajouter plus sérieusement. « Vous me semblez être quelqu'un d'assez humble mine de rien mon ami, enfin si cela ne vous gêne pas que j'emploie ce terme. Après tout vous n'êtes pas spécialement imbu de vous-même, du moins ce n'est pas l'impression que j'en ai et ne semblez pas mépriser les non nobles parce qu'ils ne sont pas de même rang que vous. » Oui, Kiraidesu-sama, avait décidément beaucoup de qualités qui plaisaient au marchand, le genre de qualités qui faisaient que Oyama estimait déjà pleinement son compagnon de route.

« Oui vous avez raison, il faut sans doute du temps pour se rappeler d’événements aussi lointain. Vous deviez avoir quel âge à été époque après tout ? 10 ans ? » Ne manqua t-il pas sinon de répondre compréhensif aux dernières paroles du samouraï.

Suite à cela leur voyage se poursuivit dans une ambiance plutôt sereine et apaisée…

[…]

Puis le temps passa et la nuit commença à manifester. En voyant cela et surtout en s'apercevant qu'il n'y avait pas de village proche, du moins dans l'instant... Oyama demanda calmement à son compagnon de route.

« Je crois que nous arriverons à destination demain. D'ici là je suppose que pour cette nuit nous devrons camper à la belle étoile, du moins si cela ne vous dérange pas Kiraidesu-sama. » Alors qu'il disait cela il jeta un coup d’œil rapide aux environs, puis il demanda ensuite avec jovialité au samouraï. « Auriez-vous par hasard une suggestion quant à où nous pourrions établir un campement pour la nuit ? » Après tout en tant que natif de Kenshu, il devait sans doute être de bon conseil à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Ven 11 Aoû - 19:44

''Si seulement tout le monde était aussi intelligent que vous le supposez...''

Shiraga n'avait pas la même vision du monde que son compagnon de voyage. Peut être qu'Oyama était un brin idéaliste. Mais ça, ce n'était pas à lui de lui faire le reproche. Le marchand de saké était encore jeune même s'il avait déjà du beaucoup voyagé. Peut être qu'il lui restait encore à faire quelques rencontres un peu tendus pour se rendre que le monde actuel était plus dur et moins raisonné qu'il ne le croyait. Le samouraï avait déjà vu des hommes dits intelligents devenir de vrais imbéciles pour des futilités.

Puis, il avait manqué de réellement rire. Il réussit à se contenir mais l'amusement pétillait dans ses yeux et un rictus en donnait le sens à ses lèvres.

''Moi humble ? Vous me flattez mon cher. Je ne méprise qui méritent que je les méprise, quelque soit leur rang, même si pour certains, je devrais veiller à ne pas marquer le déshonneur sur mon clan et ceux que je sers. ''

Il y avait de quoi méditer quand à ces mots là.

''J'avais une huitaine d'année quand le clan Kenshu a vu le jour. Un jour très important....''

Quand il quitta sa jeune vie de brigand en devenir. Heureux que son paternel ait fait le bon choix finalement. Puis le voyage se poursuivait dans un certain calme et dans une bonne sérénité. Et quand la nuit arriva enfin :

''Oui, ce petit bosquet un peu éloigné de la route. Il devrait bien nous convenir pour être un peu hors de vue des voyageurs de la route si jamais certains passent durant la nuit et le feu de camp sera plus discret. Dormir à la belle étoile n'est pas un soucis, tant qu'il ne pleut pas. ''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Sam 12 Aoû - 17:34

Oyama ne savait pas quoi répondre aux paroles du samouraï quand celui-ci glissa qu'il serait bien que tout le monde soit aussi intelligent que le supposait le marchand. Ce dernier estimait que ça devait dépendre du point de vue de chacun après tout et aussi des situations auxquelles tous étaient confrontés. Après tout en tant que marchand qui ne cherchait pas spécialement les problèmes il devait sans doute être plus souvent confronté à une partie acceptable et agréable de la population qu'un samouraï devant maintenait l'ordre. Enfin ça c'est ce qu'il supposa et ce d'une manière qui était cohérent avec son optimisme habituel.

« C'est une bonne vision des choses je suppose. Je ne suis sans doute pas le mieux placé pour émettre un quelconque jugement à ce sujet de toute manière. » Ne manqua t-il pas sinon d'ajouter  conciliant en réponse aux propos du samouraï qui après avoir rit, avait réagit avec amusement aux paroles précédentes du marchand qui l'avait qualifié de humble.

Marchand qui supposait qu'il valait mieux amuser un samouraï que le vexer dans les faits…

« Ah ! Vous devez donc vous en souvenir. » Se contenta t-il sinon de dire satisfait, mais aussi un peu gêné après que Kuraidesu-sama lui ait précisé qu'il avait 8 ans à l'époque où Kenshu a vu le jour. Pourquoi gêné ? Car Oyama se rendait compte qu'il avait vieillit son vis à vis. Mais en même temps, ce n'était pas forcément simple d'estimer l'âge de ce dernier à cause de son air endurcit et de ses cheveux blanc…

Et quand il commença sinon à se faire tard par la suite, Oyama entendit non sans une certaine satisfaction le samouraï approuver son projet. Ils allèrent donc s'installer à ce petit bosquet et ils s'attelèrent donc à mettre en place le feu de camp et le nécessaire. Et alors qu'Oyama avisait pour allumer un feu, il glissa avec réflexion au guerrier.

« Je suppose que c'est peut-être le bon moment pour parler de la création de votre clan Kuraidesu-sama ? Du moins si ça ne vous dérange pas de satisfaire la curiosité débordante du marchand que je suis à ce sujet. » Conclut-il amusé, ce avant d'ajouter avec amabilité. « En échange si vous le désirez, je vous parlerai de ce que vous désirez concernant mon propre clan. Après tout ce n'est pas comme si un humble marchand comme moi avait quoi que ce soit de sensible à raconter. » Il est vrai qu'il n'était pas vraiment assez haut placé pour être le genre de personne ayant quoi que ce soit de dangereux à dire pour le clan. Et d'une certaine façon ce n'était pas plus mal, du moins actuellement. Après tout notre jeune marchand ne comptait pas forcément rester simple civil toute son existence, même si son ambition n'était pas forcément le genre de chose qu'il tenait à ébruiter sur tous les toits.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Dim 13 Aoû - 12:43

Le samourai le fixait avec un sourcil haussé.

''Pourquoi vous seriez moins bien placé qu'un autre pour apporter un jugement ? Nous sommes tous différents, donc il est normal d'avoir des avis différents quand à un sujet. Ne vous sous-estimez pas ainsi. Je suis certain que vous avez des avis sur d'autres domaines que je ne pourrai posséder. Pour le saké par exemple. Je ne suis qu'un buveur occasionnel, mon avis ne sera pas aussi riche que le vôtre. Pourtant, je pourrais dire ce que j'en pense, n'est ce pas ? ''

Il n'était pas certain d'avoir réussi à exposer son opinion, mais il ne doutait pas qu'Oyama réussirait à comprendre ce qu'il venait d'énoncer. Quand à ses souvenirs de la création du clan, il ne risquait pas de les oublier.

''Oui, je m'en souviens...''

Il resta dans le flou volontairement. Il attendrait d'être dans un moment plus propice pour en parler, sans compter qu'il avait dit qu'il en narrait un peu plus tard. Oyama se chargera de le lui rappeler, une fois qu'ils se seront installés dans le petit bosquet.

Quand le bivouac fut monté, Shiraga comprit bien qu'il ne pourrait se dérober à l'histoire du clan. Du moins de comment lui s'en rappelait et il le narrera à sa manière.

''J'avais beau avoir huit ans, je m'en rappelle assez bien. cela avait été un véritable remue ménage sans nom quand Kenshu Akira prit la décision de fonder son propre clan, en acceptant tout le rebuts que les autres clans n'acceptaient pas. Brigands, déserteurs, faibles.... tout était bon tant qu'on se pliait à la loyauté à apporter au Clan. Tout était à construire, à bâtir, à planter. Car là où se fonda le clan, ce n'était que terres à défricher et à semer. Il y a bien sûr eu quelques Yokais à tuer pour ne pas subir leurs assauts... Comme les autres clans je présume. Et tout comme eux, les Kenshus se battirent pour pouvoir fonder ce que le clan est maintenant. Je ne dis pas que cela a été facile. Imaginez de demander de l'ordre au sein de gens scélérats, bandits, immoraux et bien d'autres encore. Mais ils comprirent vite qu'ils avaient là une chance unique de former quelque chose, de devenir ou redevenir quelqu'un. D'avoir une vie digne qui reconnaîtrait leurs valeurs. C'est pour cela qu'on nous prends que pour des têtes brûlées irraisonnées... Mais notre courage est bien présent...''



L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Lun 14 Aoû - 16:18

Le marchand appréciait assez la manière de penser du samouraï à ce sujet, même s'il trouvait étonnant d'entendre ces mots sortir de la part d'un membre de la noblesse guerrière. Cela prouvait au moins que celui-ci n'était pas imbu de lui-même ou du genre à considérer que les civils n'avaient rien d'intelligents ou bon à dire.

« C'est fort juste en effet Kuraidesu-sama. Nous avons tous un avis différent et des compétences différentes dans plusieurs domaines. La seule chose qui importe dans ce cas c'est d'avoir l'ouverture d'esprit d'écouter les avis différentes des nôtres et de se dire que nous-mêmes nous ne détenons pas la vérité absolue je suppose. Ce sans se priver pour autant de donner son avis lorsque nous avons quelque chose à dire. Et ne vous inquiétez pas si vous avez peur de trop boire de saké, je fais aussi dans le commerce de thé... » Conclut-il avec un sourire entendu avant de paraître satisfait quand le samouraï lui dit qu'en effet il se souvenait pour la création du clan des orages. Là où pour sa part Oyama ne se souvenait point de la création de son propre clan… En même temps, Eiichiro était parmi les plus anciens clans au final… Heureusement d'ailleurs que le père du marchand avait aisément parlé de cela à son fils, cela permettait au moins à ce dernier de connaître le passé de son clan.

[...]

Et lorsque plus tard leur petit camp fut installé, c'est non sans une grande attention et un certain respect que le marchand écouta le récit de son aîné concernant la naissance de Kenshu. Une naissance somme toute intéressante et qui expliquait beaucoup de choses…

« Et vous ? Qu'étiez-vous avant de devenir un samouraï de Kenshu ? Un natif d'un autre clan dont la famille voyait là la possibilité d'aider à construire quelque chose de plus grand ? » Demanda t-il d'ailleurs innocemment, ne se disant pas le moins du monde que le seigneur Shiraga aurait pu être un bandit ou un déserteur. Dans tous les cas il ne manqua pas d'ajouter. « En tout cas je comprend que la vie vous soit agréable en ces terres, sans vouloir m'avancer vous m'avez l'air après tout d'être le genre d'homme qui s'épanouit dans un clan comme Kenshu. J'ose à peine imaginer si vous auriez pu vous plaire à Fukyuu. » Il semblait songeur, puis il reprit aimablement avec un fin sourire.

« Bon, puis-je faire quoi que ce soit pour vous rendre la pareille ? Auriez-vous quoi que ce soit à demander au sujet de mon clan ? N'hésitez point mon ami, il n'y après tout aucun aspect de la vie de mon clan dont je ne peux me permettre de vous parler. » Oui, il n'était pas spécialement du genre à connaître les secrets d'états des puissants, même s'il est vrai qu'il avait quelques amis bien placés comme Yozakura qui était même un ami proche, mais bon Oyama ne s'était jamais amusé à poser des questions sensibles à ce dernier. Après tout les choses valaient mieux ainsi, surtout qu'il n'aurait pas voulu être une source d'embarras éventuelle de toute manière...
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Mar 15 Aoû - 19:42

Shiraga ne put s'empêcher de sourire en coin.

''Et vendeur avec cela. Le rusé marchand que vous êtes....''

[...]

Oyama avait écouté avec grande attention l'histoire narrée par le samouraï. Il était curieux et avide de connaître l'histoire des clans visiblement. Que de mieux que de profiter de la présence d'un témoin direct tel que Shiraga. Même s'il avait connu la création du clan en étant enfant, il était clair qu'il avait encore de bons souvenirs de ce jour important pour Kenshu, à savoir la création du Clan de la Foudre. Oyama en tout cas, ne se perdit pas dans les nombreuses questions qui lui brûlaient les lèvres.

Shiraga jeta une petite branche sec dans le feu de camp qui crépitait doucement et chaleureusement.

''Il est difficile d''être de dire ce qu'on était quand on était gosse, n'est ca pas. Mon père n'a jamais voulu parlé de ses origines et encore moins de ce qu'il était autrefois''

Ce qui dans un sens était vrai. Enfin en partie.

''Ma famille a surtout vu la chance se présenter de recommencer une nouvelle voie de vie. Et il est exact que je trouve mon compte en Kenshu.... Si j'avais été en Fukyuu, je pense que j'aurai été un homme différent. Je ne pense pas que j'aurai apprécié. Mais après tout, rien n'est moins sûr. Comment savoir comment aurait pu être une vie alors qu'on ne la vivra jamais. Pour l'histoire de votre clan, je ne suis pas gourmand et je sais très bien que vous ne mettrez pas à mal les vôtres. Narrez moi juste votre histoire et celle de votre clan.... Après tout, je l'ai bien fait non ? ''

Petit sourire ironique.


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Lun 21 Aoû - 9:51

Oyama ne manqua pas d'être légèrement interloqué par la réponse du samouraï.

« Je suppose que votre père devait avoir de bonnes raisons pour ne pas le faire, ou bien il doit juste attendre le bon moment pour vous en parler. » Il n'insista pas davantage à ce sujet, mais il s'était plu à avancer cela, après tout il aimait bien faire quelques déductions à l’occasion, il trouvait que c'était là une bonne manière d'affûter son instinct après tout. Parce que l'instinct et l'intuition étaient bien deux choses importantes pour un marchand tel que lui, même si pour le coup certains l'auraient peut-être trouver légèrement indiscret...

Quant à parler de son histoire à lui et celle de son clan. Il ne sembla pas spécialement étonné par cette demande, mais par contre assez songeur lorsqu'il réfléchit à la réponse à apporter à cette dernière… C'est que c'était assez complexe en soit, mais finalement il put l'offrir assez répidement à son vis à vis heureusement.

« Alors commençons par l'histoire qui débuta en première, celle mon clan. Comme vous le savez le clan d'Eiichiro est le deuxième plus âgé après celui de Setsu et il est donc apparut assez tôt avec bien entendu comme priorité de chasser les yokais maléfiques qui infestaient nos terres et tourmentaient les hommes. Mon père m'avait raconté que lorsque notre clan était né, c'est grâce à nos religieux nombreux et bien organisés que nous avons pu très rapidement repousser ces démons heureusement et protéger notre clan des malédictions qui auraient pu nous retomber dessus. Quelques années plus tard Okaruto est né au Sud de nos terres et c'est aussitôt que ce clan a fondé une alliance avec le nôtre, faisant ainsi naître l'alliance de l'Est assez tôt, alliance qui perdure encore aujourd'hui. Je pense que cela est autant par bonne volonté que pour se protéger de notre voisin belliqueux Setsu. » Bon dans les faits Oyama ne considérait pas les yokais comme tous mauvais, mais il n'allait pas partager ce point de vue là à un samouraï sans savoir si ce dernier était aussi ouvert que lui à ce sujet. Quant à l'alliance de l'Est, c'est avec bonne humeur et humour qu'il en parla, car il est vrai que celle-ci était au final assez redoutée…

« Quant à mon histoire, elle est au début fort simple et assez modeste. Je suis le fils d'un humble fabriquant de saké d'Eiichiro, un fils qui a décidé à ses 17 ans de ne pas marcher dans les traces de son père et de devenir marchand. Autant par désir de voyager que d'améliorer ma condition entres autres. Depuis ce jour je suis sur les routes et je dois dire que les affaires marchent bien… Je me suis enrichit et récemment j'ai fais l'acquisition d'un bateau et ait décidé de varier mon offre en vendant du thé… Je me demande ce que me réservera l'avenir, mais ne m'inquiète point dans les faits. » Il regarda le feu songeur pendant quelques instants, puis parut en regardant le samouraï. Il venait de se remémorer ce qu'il aurait pu arriver aux brigands de tout à l'heure et une question venait de s'abattre dans son esprit. Il regarda donc silencieusement pendant quelques instants le samouraï, puis commença à l'esquisser.

« Je me demandais sinon... » Il semblait timide tout à coup et un peu gêné, puis finit par demander dans un mélange de curiosité et de légère frayeur. « Vous avez déjà... Tuer quelqu'un ? Est-ce que c'est… Dur ? De… Tuer un autre être humain ? Je suppose que ce n'est pas quelque chose que l'on aime faire… Pour ma part je n'ose imaginer ce que ça doit être. » Il semblait un peu effrayé par une telle possibilité, mais aussi curieux d'avoir l'avis de quelqu'un qui avait peut-être fait cela par le passé… Pourquoi ? Peut-être pour comprendre, le comprendre, par pur besoin ou envie empathique ? Sans doute, peut-être était-ce là une qualité que lui avait enseigné son cher cygne à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Mar 22 Aoû - 13:45

Le visage de Shiraga était devenu sombre. Il eut envie quand même de partager ce qu'il avait à dire sur son père.

''Je doute qu'il trouve un jour le temps et les raisons de l'évoquer. Je présume que des choses doivent être tues à jamais, même entre un père et son fils. Il a ses raisons et je ne cherche pas à savoir. Le bousculer ne serait qu'une perte de temps. Et puis à quoi cela me servirait pour la vie que je mène désormais ? A rappeler ce que j'aurai pu être sans doute ? Le passé qui reste méconnu est peut être mieux que de le connaître.''

Déjà chose certaine était que si son père n'avait pas décidé de changer de vie, il aurait fini dans la misère, comme un moins que rien, à vivoter comme brigand ou voleur, voir pire et peut être qu'à l'heure où il parlait avec Oyama, il serait sans doute déjà mort exécuté.

Oyama évoqua l'histoire de son Clan, que Shiraga connaissait déjà un peu. Une piqûre de rappel était toujours bonne à prendre et cela lui rafraîchit la mémoire quand à certains détails mêmes s'ils étaient survolés dans le récit du marchand de saké. Le jeune homme aborda ensuite sa propre histoire. Le samouraï découvrait qu'il avait décidé de suivre une voue pour améliorer ce que son père avait été. Finalement, à entendre cela, les deux hommes n'étaient pas si différents de cela.... A quelques détails près.

Puis un silence s'installa quelques instants, avant qu'une question qui paraissait primordial pour le marchand ne sorte de sa bouche. Le samouraï le regardait sans aucune once de moquerie dans son regard.

''On ne prend jamais plaisir à tuer. Si on prend ce plaisir, on ne vaudra pas mieux qu'un banal assassin ou un Yokaï avide de sang. Tuer est parfois une nécessite, autant pour sa vie que pour celle des autres. Et pour répondre, oui, j'ai déjà tué quelqu'un. Plusieurs personnes même depuis que je respire dans ce monde. Et si cela a été dur... Je pense que l'on s'en rend compte une fois qu'on a fait l'acte. Ma main a tremblé quand j'ai eu à tuer mon premier homme.... et on apprend à ne pas aimer tout y faisant abstraction...''

A condition que ce soit une personne qu'on ne connaissait pas qu'on s'apprêtait à passer au fil de son épée.

''Mais je ne tue que si j'estime qu'il n'y a pas d'autres choix. Vous avez pu le constater tout à l'heure avec les brigands....Tuer parce qu'ils sont simplement des brigands n'est pas une excuse en soi. La justice sert à cela aussi : s'occuper d'êtres comme eux et de leur dispenser la condamnation qu'ils méritent. Pour ces deux là, avec de la chance, on se montrera magnanime et ils auront quelques travaux à faire pour payer leur dette au village et aux autres victimes déclarées. Je présume que vous me demandez cela parce que vous priez les kamis que cela ne vous arrive jamais ? ''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 290
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 20

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Mer 23 Aoû - 17:31

Oyama écouta avec un silence respectueux les paroles de son vis à vis, surtout devant l'air sombre qu'avait prit ce dernier, air sombre qui témoignait du sérieux de ses paroles. Oyama ne se cacha pas en tout cas qu'il avait l'impression en cet instant de se sentir comme Haruaki lorsque ce dernier écoutait un patient… Même si pour le coup le samouraï n'avait sans doute pas besoin d'aides et de conseils de un et de deux… Oyama n'était pas la personne la mieux placée pour s'amuser à ceci avec un guerrier qui avait l'air d'avoir probablement plus de force d'esprit que lui.

Il n'avait en tout cas rien à répondre aux paroles du bushi et probablement que ces dernières n'attendaient pas de réponse au final. Celui-ci devait avoir raison sans doute, même si étrangement le marchand trouvait un peu triste qu'il puisse y avoir de tels secrets entre père et fils. Mais bon, il n'y connaissait rien à leur vie ou leur passé après tout, la seule chose qu'il puisse vraiment faire c'est écouter respectueusement et acquiescer doucement comme il le fit.

Dans tous les cas, il se disait qu'au final le samouraï lui faisant face était loin d'être un homme d'un genre lointain et incompréhensible comme certains s'amusaient à décrire les bushis. Mais bon, cela le marchand le savait depuis fort longtemps, après tout il était ami avec Yozakura qui lui-même appartenait à cette classe sociale. Au final ce qui différenciait plutôt les hommes de ce côté ça semblait juste être le milieu social dans lequel ils évoluaient…

Enfin, de toute manière ce n'était pas son genre de juger des hommes supérieurs par essence à d'autre. C'est pour cela d'ailleurs qu'il avait finit par poser une question bien grave à Kuraidesu-sama, en espérant une réponse qui même si elle serait probablement lourde et grave, aiderait le marchand à mieux comprendre une chose qu'il espérait ne jamais vivre.

Et sinon, cela lui semblait normal que le fait qu'on ne prend jamais plaisir à tuer. Son nouvel ami allant même jusqu'à affirmer que si on y prenait plaisir on ne vaudrait guère mieux qu'un assassin ou un démon avide de sang… Qu'il avait même déjà tuer par le passé, mais n'y avait pas prit plaisir et que le plus dur avait sans doute été après avoir commis l'acte. Oyama pour sa part ne savait pas trop quoi en penser… Il supposa que même en sachant qu'il ne serait jamais dans une telle situation, celle du tueur, il pouvait au moins mieux comprendre ce que c'était…

« Oui j'espère ne jamais avoir à tuer quiconque, je ne sais même pas si j'en serais capable en vérité. » Répondit Oyama songeur, avant de reprendre un peu plus attristé. « Mais il m'est déjà arrivé de voir quelqu'un mourir et ce d'une manière bien plus désagréable qu'en étant simplement passé par l'épée. J'aimerais ne plus avoir à faire face à une telle vision à l'avenir, mais je ne sais pas comment je pourrais faire pour l'empêcher. Comme vous le voyez je ne suis pas vraiment un grand guerrier… Mais rester sans rien faire dans une telle situation, j'ai l'impression d'être juste lâche et inutile… Je ne sais donc pas où me mettre à ce sujet. Je suppose que je ferais déjà bien de ne pas être une gêne pour les autres, nous n'avons pas tous les mêmes talents après tout. » Il se tut ensuite et après avoir dit cela il sortit des haricots rouges et de quoi cuire ces derniers et mit le tout sur le feu en attendant que le samouraï lui réponde. Du moins si ce dernier, qui semblait quelqu'un de bon conseil avait quoi que ce soit à lui dire. Comme Ikuzu-san avait pu le conseiller un peu à l'époque par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Kuraidesu Shiraga

avatar

Samouraï

Messages : 141
Date d'inscription : 01/06/2017

Feuille personnage
Age: 29 ans
Titre: Samouraï
Liens:

MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga) Lun 28 Aoû - 8:06


Tuer dans le seul but de tuer n'était pas un acte naturel selon certains philosophes... Shiraga était aussi un peu de cet avis, mais dans les temps dans lesquels il vivait, il fallait parfois ôter la vie ) un être pour préserver la sienne. Tuer pour la première fois de sa vie apportait toujours de l'appréhension, sauf si on était un fou dans son esprit où un avide de sang depuis toujours ; à défaut d'être un Yokaï. Le samouraï comprenait donc que le jeune marchand ne soit pas enthousiaste de devoir tuer un jour pour sauver sa peau.

Le samouraï laissa un peu de temps passer dans le silence, pendant que son compagnon de route préparait le repas à base de haricots rouges. Un repas qui était simple mais il tiendra bien au corps. Non loin d'eux, le cheval d'oyama fit vrombir ses naseaux avec nonchalance avant de chercher quoi brouter là où il se trouvait. Enfin Shiraga brisa le silence :

''C'est tout ce que je vous souhaite : que cela vous arrive le plus tard possible, voir que cela ne vous arrive jamais. Si cela se produit, je pense que vous n'aurez même pas le temps de réfléchir. Quand l'instinct de survie prend le dessus, il sait comment agir. Vous n'avez pas à vous reprocher d'être ce que vous êtes. Nous ne pouvons pas tous être des combattants hors pairs. Sinon, nous serions dans une guerre constante et sanglante non ? ''

Il fit un sourire bien étrange...

''Chacun chercherait à savoir qui vaut mieux que l'autre..... le sang coulerait tous les jours. Guère idéal non ? Quand à être une gêne ? Pourquoi seriez-vous une gêne ? Quand on est bloqué parce qu'on est choqué parce que ce qui se passe sous les yeux, ce n'est pas de votre faute. Et quand bien même vous seriez capable de faire quoi que ce soit pour une personne qui mettra du temps à mourir....Elle est destinée à mourir...... Mais nous avons nos talents en effet... Vous, vous savez avoir un très bon saké. Pensez vous que vous en aurez un digne de ce nom pour accompagner votre plat en préparation ? ''


L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un surplus de bravoure (Pv Shiraga)

Revenir en haut Aller en bas
 

Un surplus de bravoure (Pv Shiraga)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Teste de bravoure
» Surplus en Floride??!!
» Surplus d'inventaire
» '1 grain de bravoure pour 3 grains de folie.' (FINI)
» Profils Elfes de la forets noirs, et tribus du harad


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..