AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une initiative louable (Pv Riku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 251
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 19

MessageSujet: Une initiative louable (Pv Riku) Dim 18 Juin - 19:02

Fin de la lune du bœuf en l'An 41

Comme toujours quand il se rendait en terre Kenshu, après avoir vendu sa cargaison une fois arrivé à un des ports de la province, Oyama partit ensuite aller acheter du thé en bonne quantité à l'une des exploitations du clan avec le projet de repartir ensuite en bateau vers Eiichiro. Pourquoi pas du saké ? Car il avait remarqué que si le saké Kenshu n'était pas mauvais… Disons que celui d'Okaruto était au dessus, les mauvaises langues diront bien entendu que ce n'était pas étonnant vu l'amour du saké de beaucoup d'Okaruto, mais pour sa part Oyama pensait simplement à disons maximiser ses profits comme tout bon marchand.

Et l'une des bonnes idées pour faire une bonne affaire en Kenshu, c'était bien entendu de vendre du saké en quantité aux temples, car pour de nombreuses raisons ces derniers en consommaient beaucoup. Bon, bien entendu il ne se privait pas de faire de temps en temps des offrandes gratuitement, mais c'était une bonne idée qu'il n'avait pas manqué d'exploiter depuis qu'il avait découvert l'astuce.

Mais bon, aujourd'hui il se contentait de voyager et dans les faits il ne pensait pas trop au travail, après tout il n'était pas spécialement stressé ou quoi que ce soit d'autre. Il n'était qu'un civil bien entendu, mais il ne manquait pas spécialement de grand-chose, pour ne pas dire qu'il était riche en vérité… Il ne se sentait donc pas spécialement en danger au niveau financier et dans les faits ces temps-ci il se demandait même de quelle manière il pourrait utiliser ses richesses pour un but supérieur à l'avenir. Après tout ce n'était pas tout de gagner de quoi s'enrichir, mais à quoi cela servirait-il si ça n'avait pas un but ?

En tout cas c'est ainsi qu'il pensait, néanmoins il était gêné à l'idée de simplement donner des richesses, il voulait faire quelque chose de plus durable, solide, qui aiderait vraiment les gens sur le long terme… Sans doute qu'il y réfléchirait au calme plus tard... En attendant il décida de faire une pause en cette journée printanière assez fraîche et guère désagréable. Il venait d'arriver à la ville de Raimei et il se disait que ce serait parfait pour se restaurer un peu et laisser sa monture se reposer...

Par contre, avant d'aller manger pour sa part et après s'être occupé de son cheval, Oyama eut envie de flâner un peu et… Et au cours de sa petite promenade pourtant agréable, quelque chose finit par le déranger ou du moins l'agacer.

Il vit une sorte d'homme de bonne constitution sans non plus être une montagne de muscles qui était en train de hurler sur une jeune femme et ce d'une voix déformée par une trop grande consommation de saké. Oyama bien entendu et ce comme beaucoup de monde aurait pu juste détourner les yeux en se disant que ce ne sont pas ses affaires... Mais comme il était incapable de ne rien faire sans se sentir mal, surtout que ça lui semblait anormal une telle chose... Il finit par s'en mêler alors que l'homme semblait devenir plus agressif.

« Vous l'ami ! Je pense que vous auriez besoin de vous reposer un peu, je doute que cette pauvre femme mérite autant d'énervement de votre part. » Essaya t-il de dire avec fermeté, mais calme à l'autre. Se doutant après tout que la gentillesse ne serait pas la meilleure solution, même si son habituel sourire quoique sérieux donna peut-être l'impression à l'autre qu'il se fichait de lui… Du moins cela expliquerait le fait que l'ivrogne lui hurla dessus tout à coup.

« Toiii là ! D'quoi tu'tmêles ? J'travaille toute LA journée ! J'ai ben l'droit d'me détendre en fichant une correction bien méritée à c'tétourdie ! » Oyama s'apprêta à répliquer, mais l'autre leva tout à coup la main, visiblement pour gifler la femme, le marchand sans même y réfléchir poussa donc l'ivrogne de toutes ses forces... Ce qui dans les faits ne fit sans doute pas grand-chose étant donné la faible force du marchand, mais sembla au moins assez surprendre l'ivrogne pour que celui-ci rate son coup. La jeune femme en voyant cela recula de quelques pas, ce pendant que brute furieuse hurla à Oyama. Dans ce qui semblait plus au final être du baragouinage que de vraies paroles.

« Kasse toi ! » Et dans les faits Oyama avait trop tourné son attention vers la jeune femme pour voir si elle allait bien pour remarquer la droite que lui asséna l'autre et qui le percuta en plein ventre… Le marchand sur le coup en eut le souffle coupé et ne put pas trop se défendre quand l'ivrogne le poussa ensuite avec colère, ce qui fit tomber Oyama au sol. Ensuite la brute se retourna vers la jeune femme et dit à cette dernière, ce alors qu'Arihito essayait de reprendre son souffle pour sa part.

« Toi ! Viens là ! » Le marchand, ayant sans doute plus d'instinct que de prudence sur le coup fit un effort désespéré pour saisir l'une des jambes de l'ivrogne qui pas vraiment gêné par cela lui donna ensuite un douloureux coup de pied pour le repousser. Ce qui ne manqua pas dans les faits de sonner Oyama qui avait reçu le coup au front....
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 97
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Mer 21 Juin - 22:07

Journée ordinaire, comme bien d'autres dans la vie de la petite miko. Depuis bien avant le lever du soleil elle effectuait les nombreuses tâches du temple avec certaines de ses consœurs, à présent elle voulait se rendre au marché de la ville pour faire quelques emplettes et prendre des nouvelles de certaines personnes qu'elle avait aidées par le passé. Rien ne l'obligeait à visiter les familles qui avaient croisé sa route, mais Riku se faisait un devoir d'aller vérifier, au moins une fois que tout étaient arrangés. Certains lui demander de revenir, par nécessité, par plaisir de converser quelques instants avec elle. D'autres la remerciait de son passage et la jeune femme comprenait qu'elle n'aurait plus à revenir. En général elle ne s'imposait pas dans les familles, elle aidait ceux qui en avaient besoin à affronter le quotidien sans chercher à en faire trop. Il arrivait cependant que dans certaines situations, elle ne laisse pas le choix à ses interlocuteurs. Elle n'hésitait pas à s'imposer dans ces moment-là, si ça permettait de régler le problème.

Ce jour-là elle pensait d'ailleurs aller rendre visite à une petite fille qui vivait chez son grand-père, la pauvre avait perdu sa mère et était venue prier aux temples. Priait… le mot était faible, puisque Riku l'avait entendu hurler son chagrin de l'autre côté de la cour. Quelques mikos avaient bien tenté de l'apaiser, mais en vain, alors, la fille d'Akiko était venue priait avec elle, elle n'avait pas parlé à la visiteuse, elle avait simplement adressée une prière à Gekigami à voix haute, en lui demandant de veiller sur l'âme de la mamam. Puis, comme si de rien était, Riku avait souri à l'enfant en lui ouvrant les bras. Trop triste, surement trop fatigué et désespérer l'enfant était venu s'y réfugier en versant de nouveau torrent de larmes et malgré ses sanglots, elle avait à la demande de la religieuse parlait de sa mère. Au bout de plusieurs longues minutes, la petite avait fini par se calmer et Riku lui avait parlé à son tour. De tout, de rien, de la famille qui lui restait, peu à peu le sourire était revenu sur les lèvres encore humides. Finalement, le grand-père était arrivé, fou d'inquiétude d'avoir perdu de vue sa petite fille dans les rues de la ville et Riku après avoir gentiment grondé l'enfant les avaient raccompagnés avant de promettre de venir leur rendre visite.

Au fur et à mesure qu'elle progressait Riku pouvait entendre une certaine agitation, les gens parlaient fort et elle découvrait un attroupement au loin, accélérant le pas elle se rapprocha curieuse de savoir ce qui se passait. Deux personnes semblaient s'accrochait. L'une était particulièrement agressive et crier, tandis que l'autre semblait vouloir apaiser le conflit. Jouant des coudes dans la foule la miko se rapprocha du centre du cercle pour voir la scène. Son regard se posa en premier sur un homme d'âge mur, complètement mure d'ailleurs. Riku fronça le nez, elle n'avait rien contre les gens qui appréciaient l'alcool, mais de là à en arriver à ce stade, le pauvre bougre devait avoir bien des soucis dans sa vie. Le deuxième homme était plus jeune, sobre visiblement. Il parlait calmement tout en essayant de résonner son vis-à-vis, le sourire qu'il arborait était tout de même surprenant. Ou il était bien trop gentil pour être efficace, ou il allait finir par corriger l'ivrogne et le savait. La miko décida de ne pas intervenir tout de suite. Son entrée risquerait de causer plus de tort que de bien et ce n'était pas souhaitable.

Elle ne fut pas vraiment surprise de la réponse idiote du premier type, un homme qui est agressif sous l'emprise de la boisson peut être difficile à raisonner et la technique d'approche du premier n'était visiblement pas celle à adopter, mais elle admirait le courage qu'il lui fallait pour s'interposer ainsi. Une femme était également présente au milieu du cercle et vraisemblablement elle avait énervé celui qui devait être son mari puisqu'il disait vouloir la corriger. Méthode que Riku n'aimait pas, la violence ne réglée presque jamais les problèmes. La pauvre femme avait l'air paniqué et comme elle Riku vit la gifle arrivée, instinctivement elle leva le bras en faisant un pas en avant tandis que « l'étourdie » fermé les yeux. Elle fut aussi surprise que le type en colère quand le plus jeune le poussa. Action bien ridicule, mais qui empêcha la sentence de tomber.

La réaction du plus vieux ne se fit pas attendre, car passé la seconde d'étonnement il envoya son poing dans le ventre de l'impudent qui l'importunait. La suite ne fut qu'un enchainement si rapide que Riku ne prit pas la peine d'attendre davantage. Si elle n'agissait pas immédiatement il y aurait des victimes. Le temps de franchir les quelques mètres qui la séparées encore du trio, le plus jeune pris un coup de pied tandis qu'il essayait à nouveau de protéger l'innocente. Riku prit une grande inspiration, se redressa de toute sa hauteur et intervint en parlant d'une voix suffisamment forte pour se faire entendre.

-Il suffit ! Il n’est point d’honneur à frapper un homme à terre ! Ce n’est là pas digne d’un honnête protéger de Gekigami.

Interpeller l'ivrogne tourna la tête vers la miko, surpris qu'une nouvelle personne intervienne, mais avant qu'il n'ait pu esquisser la moindre parole elle reprit d'une voix plus douce.

-Allons mon ami, vous semblez avoir eu une dure journée, je peux vous venir en aide.

L’homme surement inconscient de ses actes cracha par terre avant de se diriger vers la miko, mais elle ne se démonta pas pour autant, jetant un rapide coup d’œil derrière elle et reprit d’un ton plus urgent.

-Les soldats arrivent, vous avez l’air d’un brave homme. Alors, dépêchez-vous partez avant d’avoir des ennuis. Vous valez mieux que ça.

Pris de doute l'homme se stoppa pour regarder dans la foule, foule qui fit de même en cherchant d'éventuels soldats du regard. Gekigami devait veiller sur eux, puisqu'un membre de l'armée se fit entendre derrière la foule. Il ordonna que les gens se dispersent, ce qu'ils firent sans demander leur reste. L'ivrogne en fit autant décampant en titubant, quand à la femme elle fut interpellée par les soldats. Riku détourna alors son attention de tous pour tourner son regard vers le pauvre jeune homme étalé au sol. Elle vient s'agenouiller à côté de lui l'air inquiète. A première vue il n'avait pas l'air d'avoir de graves blessures, mais elle préférat ne pas le déplacer, elle n'en avait de toute façon pas la force, de peur de lui faire mal. Elle lui tapota gentiment la joue avant de le questionner

-Hey ! Monsieur ? Vous allez bien ? Vous avez mal quelques parts ?


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 251
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 19

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Jeu 22 Juin - 16:55

Oyama eut du mal à cacher son inquiétude et en vérité il ne la cacha même pas quand il entendit tout à coup une voix féminine qui appelait à la tempérance. Après tout il ne tenait pas à ce que quelqu'un d'autre se fasse possiblement frapper, néanmoins au vu de la tenue de la dame qui prenait la parole, c'était une religieuse qui était intervenue… Fait confirmé quand elle parla du kami protecteur de Kenshu dans son discours. Et au final les choses finirent par s'arranger heureusement suite à cela, autant grâce à cette intervention qu'à l'arrivée opportune d'une aide militaire… Il se demanda même si en vérité elle était la cause de cette intervention, mais il en conclut que ce n'était pas important et que ce qui importait vraiment c'est que tout se soit arrangé…

Il ferma donc les yeux quelques instants maintenant que les choses s'étaient apaisés, pour essayer de supporter la douleur qu'il avait au front et quand il les rouvrit, il vit que la jeune religieuse se tenait juste à côté de lui. Celle-ci semblait inquiète et lui tapota la joue avant de lui demander comment il allait. Oyama lui répondit donc d'un air sincère et un peu soulagé. Après tout elle lui inspirait confiance et puis il avait l'impression qu'il aurait bien du mal à lui mentir à ce sujet.

« J'ai mal un peu partout, mais je suppose que j'aurais dû m'y attendre en intervenant comme cela… De toute manière je suppose que j'y survivrai, merci à vous sama… C'était gentil de votre part d'être intervenue. Je n'ose même pas imaginer ce qui aurait pu arriver sinon. » Quant à son état physique, à vrai dire il ne se sentait visiblement pas de se relever pour l'instant, ce car il avait encore le souffle coupé suite au coup de poing, mais bon en même temps il n'avait pas l'air solidement bâtit… Néanmoins, il essaya tout de même de se relever, même si avec peine… Après tout son état n'était pas vraiment grave tout de même.

« Si je peux faire quoi ce soit pour vous remercier, que ce soit en mon nom ou en celui de cette dame, n'hésitez pas. Je suppose après tout que je peux bien faire cela étant donné que mon intervention n'a pas vraiment été couronnée de succès comme vous avez dû le voir... » Cela il le dit avec un peu d'autodérision, ce avant de grimacer malgré lui lorsqu'il finit par se relever à peu près… Par les kamis ! Il n'était pas du tout habitué à prendre des coups en réalité et on voyait bien que même s'il essayait de ne pas trop inquiété, il avait vraiment mal au final. Oyama par curiosité posa d'ailleurs une main sur son front et remarqua qu'il saignait un peu, bon… Il supposa qu'il aurait dû s'y attendre, mais de toute manière il ne regrettait pas pour autant son intervention. Il préférait après tout se sentir mal physiquement que moralement… D'ailleurs, la miko pouvait remarquer qu'il souriait toujours malgré la douleur, même si de façon très pincé...
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 97
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Ven 30 Juin - 9:15

Riku fut rassurer d'entendre le jeune homme lui répondre. Le pauvre avait mal partout et elle le comprenait. Il avait eu beaucoup de chance qu'elle intervienne, que l'homme doute suffisamment longtemps pour que les gardes arrivent. Là aussi il était béni des Kamis, car même si elle l'avait dit, elle n'était pas certaine qu'une quelconque autorité soit assez proche pour intervenir. Elle lui sourit gentiment attendant patiemment qu'il reprenne son souffle. Elle n'était pas spécialement pressée et elle voulait s'assurer avant de repartir qu'il n'avait pas besoin d'aide. Elle désirait également lui procurer au moins les premiers soins, après tout il s'agissait de son devoir et, jamais elle ne laisserait un blesser, même léger repartir sans qu'elle soit intervenue.

Il reprit après un temps de pause pour lui proposer son aide en remerciement, de sa part ou de celui de la pauvre femme qui était à l'origine de la scène. Elle lui fit non de la tête, elle agit par pure générosité et par devoirs, elle n'avait en aucun cas besoin d'un quelconque dédommagement. Elle apprécia néanmoins la proposition, tout le monde n'agirait pas ainsi, certain irait même jusqu'à râler d'avoir obtenue de l'aide. Cela arrivait souvent et Riku le déplorée, hélas elle ne pouvait pas y faire grand-chose. Revenant sur l'instant présent elle répondit de sa voix douce avec une pointe d'amusement.

-Il est vrai que vous avez eu quelque difficulté à résoudre ce conflit, mais au moins avez-vous eu le courage d’essayer. C’est tout à votre Honneur. Mais vous n’êtes redevable envers personne, bien au contraire. Maintenant si vous le permettez, laissez-moi soigner vos blessures.

Il n'avait pas de blessure « ouverte », mais Riku voyait bien et, il le disait lui-même, qu'il avait mal partout. Sûrement de gros bleus en perspective. Heureusement elle avait toujours sur elle quelques herbes à mâcher qui agissait contre la douleur. C'était sa mère qui lui avait expliqué que certaine plante pouvait aider un patient, hélas son savoir était limité, elle n'était pas une herboriste. Mais elle avait quelques bases qu'elle transmettait généreusement à qui le voulait. Riku avait profité de se savoir en plus de ses lectures et, n'hésitez pas à aider les gens avec quand elle le pouvait. D'après certains les plantes contre les douleurs tenait plus d'un effet sur l'esprit. Le fait de prendre quelque chose contre la douleur faisait croire au mental que le corps n'aurait plus mal. Vrai ou non, la miko se disait que tant que cela n'était pas dangereux et permettait aux gens de se sentir mieux, tout allait bien. Elle tira donc de ses affaires une petite feuille qu'elle tendit à l'homme en lui expliquant de sa voix douce.

-Cette plante qui se mange permettra à votre corps de guérir, elle à la capacité de soigner de l'intérieur, on s'en sert souvent au temple pour les blessures légères qu'on ne peut soigner de l'extérieur.

Elle lui adressa un nouveau sourire avant de réaliser son impolitesse. Aussitôt elle se tapa la main sur la tête en riant doucement et s'inclina légèrement, après tout elle ignorait qui elle avait face à elle.

-Pardonner moi, je manque de savoir-vivre parfois. Je ne me suis même pas présenté. Je me nome Akatsuki Riku, miko du temple Koumyou.

Elle attendit patiemment qu’il lui réponde et se présente à son tour, il n’était pas obligé, mais elle pensait qu’il le ferait, il avait l’air trop gentil pour oser ne pas le faire. Elle repensa à la petite fille qu’elle devait aller visiter et s’excusa mentalement, elle devait s’assurer que tout allez bien pour l’homme avant de repartir, elle ne serait pas digne d’être une miko sinon.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 251
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 19

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Ven 30 Juin - 18:15

Oyama sourit finement, même si de façon légèrement contrit quand la dame refusa qu'il lui rende service. Dommage, ça lui aurait fait plaisir dans les faits, mais il est vrai qu'elle ne devait pas vraiment avoir besoin d'aide, du moins de la part de quelqu'un comme lui. Sauf si c'était de l'aide financière dont elle avait la nécessité, mais quelque chose lui disait que c'était bien le genre de service qu'elle ne voudrait pas qu'on lui rende. Il répondit sinon quant au fait qu'il avait fait preuve de courage en intervenant.

« C'est tout à fait normal je pense d'avoir voulu aider cette jeune femme, après tout regarder sans rien faire c'est un peu comme être complice... » C'est ainsi qu'il pensait en tout cas, du moins sur l'instant, ce avant d'ajouter avec gratitude lorsqu'elle lui demanda de la laisser le soigner. « Bien entendu. » Il supposait après tout qu'elle savait ce qu'elle faisait et qu'il ne s'en tirerait pas plus mal.

Et il regarda sinon avec une certaine curiosité les feuilles qu'elle lui montra et lui tendit… Des plantes médicinales ? Son sourire devint aussitôt reconnaissant en voyant cela et il répondit avec amusement. « Cela me fait penser aux plantes médicinales que j'achète fréquemment pour un ami, il est disons médecin et comme je voyage souvent, je me charge de lui rapporter des herbes et feuilles pouvant êtres utiles à sa profession. Une manière bien à moi de lui rendre service disons... Merci à vous en tout cas. » Il prit doucement les feuilles et les mangea lentement avant de les ingurgiter, persuadé qu'il était que ça irait assez vite mieux.

Suite à cela, elle fit quelque chose de curieux… Elle venait de taper sa tête avec sa main ? Dans les faits il jugea que ce ne fut pas grave quand elle se mit à rire doucement juste après et à s’incliner. Il lui répondit donc avec jovialité quand au final elle se présenta après s'être excusé d'un manque de savoir-vivre… « Nul besoin de vous excusez, je serais bien bête de vous reprocher quoi que ce soit au vu de votre gentillesse Riku-sama. » Pourquoi sama ? Car c'était une religieuse et il considérait donc qu'il lui devait une certain respect, sur ce il se présenta humblement en s'inclinant lui aussi. « Pour ma part l'on me nomme Arihito Oyama, humble même si prospère marchand de saké et de thé, je vend donc le même breuvage que l'homme de tout à l'heure avait bu en trop grande quantité. Comme quoi le destin peut des fois être ironique. »

Il sembla prendre ce fait ironique avec auto-dérision, puis ajouta avec plus de sérieux. « Sinon, vous m'aviez dit ne pas vouloir que je vous récompense en quoi que ce soit pour votre aide, mais j'insiste. Si je peux vous rendre service d'une quelconque manière, ce serait avec plaisir… De plus, disons que ma fierté a été légèrement blessée par la presque inutilité de mon intervention, je me sentirai sans doute bien de ce fait à l'idée de faire quelque chose d'utile. » Il était du genre à payer ses dettes après tout et à apprécier rendre service. Le contraire aurait fait sinon qu'à ses yeux il serait un bien piètre disciple du chat divin.
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 97
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Ven 21 Juil - 11:07

Le jeune homme face à elle lui plaisait bien, il avait l’air d’être quelqu’un d’intègre. Il possédait visiblement un certain sens de l’humanité. Cela devenait hélas de plus en plus rare, les gens, même s’ils n’étaient pas foncièrement mauvais avaient tendance à vivre avec des œillères, se cachant ainsi la misère des autres. S’ils ne voyaient pas que leurs voisins souffraient, alors ils n’avaient pas à leurs tendres la main. Cette triste vérité, la miko la constater jour après jour sans pouvoir réellement changer quoi que ce soit. Elle le savait, elle ne pouvait pas changer les gens à elle toute seule, juste leur montrer le meilleur chemin, libre à eux de l’emprunter ou non.

Arihito Oyama, ainsi se nommer le marchand qui avait tenté d'apaiser le conflit. Elle le salua une nouvelle fois tout sourire tout en l'écoutant. Elle rit légèrement devant l'autodérision dont l'homme faisait preuve, ainsi que devant l'ironie des faits. Espiègle, un petit sourire vient éclairer son visage tandis qu'elle s'apprêtait à lui répondre sur le ton de la plaisanterie.

-Ne serais-ce pas là un message des kamis pour orienter votre commerce à plus de diversité ? Vous devriez vendre également des plantes pour les lendemains difficiles.

Ou arrêté le saké, mais cela elle ne le dit pas de peur d'offenser le commerçant itinérant. Elle n'avait d'ailleurs rien contre un verre de temps à autre, même si cela était rare. Cependant, elle reconnaissait que la boisson pouvait amener certains comportement déplaisant quand on en abusait, surtout lorsqu'on était contrarier. Elle ne jugeait pas cependant, chacun était libre de ses choix elle ne le répétée jamais assez. La religieuse fit une pause, le temps de rassemblait ses idées. Son interlocuteur tenait absolument à la récompenser. Elle sourit gentiment tout en réfléchissant. Puisqu'il y tenait tant que ça, elle ne pouvait pas refuser l'aide d'un homme aussi gentil qu'il en avait l'air, mais trouvé quelque chose qui ferait l'affaire était plutôt ardue. Elle n'avait besoin de rien, les remerciements suffisaient largement, pourtant une idée finie par lui venir à l'esprit. Avant d'en parler elle souhaitait néanmoins s'éloigner un peu du passage, histoire de ne gêner personne. Elle lui proposa donc son aide.

-Venez, trouvons donc un endroit plus convenable pour discuter, avez-vous besoin que je vous aide à marcher ?

Quand ils eurent trouvé un banc au s'asseoir elle entreprit de lui exposer sa requête, son ton devenant au fur et à mesure plus passionner.

-Ma demande va peut-être vous paraitre étrange, mais je ne vois pas meilleur remerciement de votre part. Voilà, si vous l'acceptez, je souhaiterais que vous m'aidiez à apporter plus de sérénité à ce monde. Bien que ce soit une tâche ardu, je vous en crois capable, il n'y a d'autant plus rien de compliquer à cela, puisque vous avez l'air de le faire naturellement. Il vous suffira simplement à aider ceux que vous croisez qui en ont besoin, à montrer l'exemple sur la façon de s'entraider les uns les autres.

Elle fit une pause avant de se lever pour reprendre plus calmement.

-Comme vous avez déjà dû le constater, les gens sont de plus en plus fermés, plus méfiant, cela n'apporte rien de bon, heureusement, des gens comme vous existe et, c'est grâce à vos actions charitables que ceux qui ont peur d'aider leurs prochains comprendrons qu'il est bon de tendre la main. Puis-je compter sur vous pour porter sur vos épaules le poids de l'entraide ?

Elle n'était pas certaine d'avoir choisi les meilleurs thermes, hélas, elle ne voyait pas vraiment comment expliquer cela plus clairement, mais elle ne doutait pas qu'il comprenne ce qu'elle lui demandait. Elle s'inclina humblement à la fin de sa phrase, attendant une réponse pour se relever.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 251
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 19

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Sam 22 Juil - 19:08

Oyama prit avec amusement la réponse de la miko et se contenta de répondre de façon sympathique.

« En vérité je me suis récemment intéressé au commerce du thé. Si jamais vous désirez une tasse d'une quelconque variété que vous affectionnez de ce fait Riku-sama, n'hésitez pas, j'apprécie toujours de boire un peu de thé en présence de personnes de bonnes compagnies après tout. » Très bonne compagnie il pourrait même dire, cette dame semblait après tout avoir le cœur sur la main et c'était là une qualité qu'il savait affectionner. Il considérait après tout que les vertus du cœurs étaient sans conteste les plus belles…

« Non, ça ira, mais merci de me le proposer. » Ne manqua t-il pas sinon de répondre aimablement à la miko lorsque celle-ci l'invita à aller chercher avec un elle un endroit plus convenable pour discuter et lui demanda s'il avait besoin de marcher. En effet il semblait a peu près tenir sur ses deux jambes au moins…

Et heureusement pour lui d'ailleurs, ils ne mirent guère longtemps à trouver un banc un peu plus loin où s'asseoir. Et une fois cela fait, c'est avec une attention respectueuse et sincère qu'il écouta dame Riku faire sa demande et ce de manière assez détaillée. Une demande qui, il n'en doutait pas, serait à la fois désintéressée et bienveillante, après tout il avait l'impression d'être tombé sur quelqu'un capable d''une absolue pureté de cœur.

Et dans les faits, Oyama eut besoin de quelques instants pour réfléchir aux paroles de Riku-sama lorsque cette dernière eut finit de lui présenter son idée… Il n'était pas du tout contre de le faire en vérité, mais il avait l'impression que c'était formulé assez vaguement au final et il se demandait donc ce qu'il pourrait faire exactement pour rejoindre cette idée. Mais dans tous les cas il ne manqua pas de répondre avec une infinie sympathie.

« Vous proposez en somme que je montre l'exemple pour que les autres trouvent une sorte de source d'inspiration en ma personne et que cela les pousse à eux aussi se comporter de manière altruiste ? Si tel est le cas, je ne peut point refuser dans les faits. Néanmoins, je dois vous avouer une certaine chose Riku-sama... » Il sembla un peu gêné à cette idée, puis finit par révéler ce qu'il avait en tête avec une certaine timidité.

« Je crois… Disons qu'il m'est déjà arrivé de chercher la bonne manière d'aider les gens, rendre un service après tout est bien, mais souvent j'aimerais aider d'une façon plus permanente et non juste quelque chose de temporaire qui n'arrange les choses que le temps d'une journée. Car si je me dis qu'au final les choses finissent toujours par s'arranger, en attendant je suppose que pour cela il faut que chacun d'entre nous montre l'exemple et... Peut-être qu'il faudrait pour que je puisse le faire au mieux que vous me montriez l'exemple ou me conseillez à ce sujet si vous voyez ce que je veux dire… Peut-être en faisant ce genre d'actions charitables ensemble aujourd'hui par exemple ? N'est-ce pas en forgeant qu'on apprend à devenir forgeron après tout ? » Car même si en vérité Oyama pensait que le jour où le chat divin viendrait le monde serait lavé de tout mal, en attendant il était persuadé que les disciples de celui-ci devaient montrer l'exemple chacun à leur manière.

Cela le poussait donc en effet à vouloir aider, même si dans les faits il n'avait pas forcément une vision très noire du monde. Il était conscient qu'il y avait des problèmes en vérité, mais dans sa tête tout pouvait s'arranger pour peu que l'on fasse l'effort de s'y intéresser. Dans tous les cas, il se disait donc que la prêtresse serait probablement la mieux placée pour lui dire comment parvenir à montrer l'exemple au mieux, après tout elle était sans doute bien mieux placée en tant que miko pour savoir cela que lui simple marchand…
Revenir en haut Aller en bas
Akatsuki Riku

avatar

Lectrice
Miko

Messages : 97
Date d'inscription : 22/01/2016

Feuille personnage
Age: 28
Titre: Miko
Liens:

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Sam 5 Aoû - 7:44

Un thé serait effectivement le bienvenue, mais la miko eut peur de demander quelle variété il possédait, elle avait des choses à faire aujourd'hui et ne voulait pas trainer inutilement. Aider quelqu'un dans le besoin, faisait partie de ces choses trop importantes pour que Riku bâcle son travail. Dans ces cas-là elle ne craignait pas de prendre du retard. Mais, s'arrêter pour du thé aurait été, à son sens, malvenue. Elle sourit donc au marchand avant de lui répondre.

-J'aimerais gouter des nouveautés, mais lorsque j'aurais un jour de repos.

Il déclina son aide, quand elle lui proposa de le soutenir jusqu'à rejoindre un banc, la route n'était pas le meilleur endroit pour discuter. Il avait tellement insisté pour lui rendre service qu'elle n'avait trouvée ce qui lui semblait le plus juste. Montrer l'exemple en aidant ceux dans le besoin. Il semblait cependant mal à l'aise. Une nouvelle fois, un sourire bienveillant apparu sur ces traits, l'invitant silencieusement à ce confier. Il semblait intimidé, alors la miko se rassit en silence et attendit qu'il parvienne à expliquer ce qu'il avait en tête. La miko écarquilla grand les yeux en entendant sa révélation, ou plutôt sa requête. Il vouait la voir à l'œuvre pour pouvoir ensuite aider au mieu les gens ? Elle lui répondit un peu surprise.

-Je n'y vois aucun inconvénient, cependant votre demande me surprend. Il n'y a pas de solution miracle. La seule chose à faire et bien souvent d'écouter pour aider en proposant une alternative plausible et durable. Selon les cas, c'est extrêmement varié.

Elle se leva pour réfléchir, elle devait rendre visite à la petite fille venue priait sa mère au temple. Ensuite ? Elle pensait retourner chez elle voir si elle pouvait se rendre utile… Depuis quelques jours le calme avait commencé à revenir. Il y avait toujours du monde au temple, mais les religieux n'étaient plus débordes. Elle pouvait certainement se permettre de rester plus longtemps en ville. Ses consœurs savaient ou la trouvait de toute manière. Pourquoi pas, après tout. Elle hocha silencieusement la tête en faisant des allers retours avant de se fixer devant Oyama.

-Bien, si c'est ce que vous souhaitez, alors soit, mais avant de m'accompagner il va falloir être sûr que vous puissiez marcher. Vous en sentez-vous capable ou préférez-vous attendre encore un peu ?

Elle attendit sa réponse en se rasseyant sur le banc. Avant de partir elle voulait lui expliquer où ils allaient se rendre et pourquoi. Elle devait également le mettre en garde. Certaines personnes préférer ne pas avoir trop d'auditoire et un était déjà beaucoup, alors il était probable qu'elle lui demande de sortir si ses interlocuteurs en exprimé le désir. Elle ne doutait pas qu'il comprendrait.

-Je dois vous prévenir cependant, la petite fille que nous allons aller voir, à perdu sa mère il y a peu. Il est possible qu'elle préfère être seule avec moi. Il en va de même pour chaque être vivant, certain préfère plus d'intimité pour livrer leurs malheur, alors ne soyez pas surpris si je vous demande de m'attendre dehors.

Elle lui adressa un nouveau sourire, avant de lui raconter l'histoire de l'enfant. Normalement, elle devait se sentir mieux et leur visite ne durerait pas, mais on n'était jamais sûr de rien. Elle profita d'être au calme pour expliquer au marchand ce qu'elle avait déjà dit à l'enfant, afin de bien l'imprégner de l'histoire, elle lui expliqua ensuite ce qu'elle pourrait être amenée à dire ou faire. Essentiellement la rassurer si besoin, ou parler de tout et de rien. Elle finit par se lever en disant.

-Si vous êtes prét, mettons nous en route Oyama_san.


L M M J V S D

Je ne viens pas? Normal je cours après ma connexion...

Je ne répond pas ? Ma connexion me poursuit...
Revenir en haut Aller en bas
Arihito Oyama

avatar

Civil

Messages : 251
Date d'inscription : 27/05/2017
Age : 19

MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku) Sam 5 Aoû - 20:54

« Je ne doute point qu'un jour vous en aurez la possibilité. » Se contenta de répondre Oyama avec optimisme quand la miko lui dit qu'elle aimerait bien goûter à des nouveautés lorsqu'elle aurait un jour de repos. Une volonté qui pouvait se comprendre en effet, quant au dit jour de repos. Le marchand supposait qu'il fallait bien souffler de temps en temps, il ne doutait donc point que cette possibilité serait offerte à un jour à la miko, tôt ou tard.

Quant à la demande qu'avait fait Oyama, lui aussi était conscient que celle-ci était assez particulière… Néanmoins, il avait été sincère, après tout en tant que marchand il s'y connaissait bien peu au final quand il s'agissait d'aider durablement quelqu'un par rapport à une miko. Oh certes il n'était pas idiot et il devrait arriver à se débrouiller, mais il se disait que pour sa part dame Riyu devait être une spécialiste des multiples manières de le faire tout en faisant sourire les gens et ce sans gaspiller ses ressources de façon superflue. En tout cas il était poussé à imaginer que l'on ne pouvait pas aider tout le monde dans son cas, donc d'essayer d'aider le plus de personnes possibles et de son mieux sans non plus trop s'oublier soit-même. Ce qui demandait en soit une certaine réflexion et un grand sens de l'équilibre à ce niveau. Comme un calcul en somme.

« En vérité je tiens tout de même à vous demander conseil car d'une certaine façon vous avez l'air d'avoir une certaine expérience dans ce domaine et dans la façon de faire là où moi… Suis de bonne volonté, mais m'y connaît bien peu par rapport à vous. » Oui, car même s'il était de bonne volonté, il n'était pas encore expert dans tout ce que l'on pouvait pour apaiser le cœur et améliorer le quotidien de son prochain.

Et il laissa dans les faits le temps à la miko de réfléchir à ce qui semblait juste après agiter l'esprit de cette dernière. Et quand elle eut terminée, c'est avec une respectueuse attention qu'Oyama écouta ce qu'elle avait à lui dire. Ce pour y répondre ensuite avec enthousiasme et reconnaissance.

« Je pense être capable de marcher un peu, ne vous en inquiétez pas. » Oui, il n'était pas non plus en sucre, même s'il était évident qu'il ne se faisait pas frapper tous les jours et que du coup l'habitude de gérer un telle douleur n'était point la sienne de ce fait. Il se sentait donc capable de faire cet effort heureusement. Sinon comment pourrait-il prétendre aider qui que ce soit ?

Et il comprenait sinon que la jeune fille qu'ils allaient voir préfère possiblement être seule avec la prêtresse, après tout cette pauvre enfant avait perdu sa mère et… Même si Oyama savait être rassurant et se faire aisément apprécier par son éternelle bonne humeur et gentillesse, il restait qu'il valait mieux faire preuve de délicatesse pour certaines choses.

« Bien entendu, je comprendrais que cette jeune fille préfère être seule avec vous. Je ne m'en ferais donc point si vous me demandez cela. » Au contraire même, il appréciait que la miko désire faire preuve de prévenance envers ceux à qui elle venait en aide. Sur ce il écouta donc attentivement l'histoire de la pauvre enfant dont Riku-san venait de lui parler. Ceci fait, il se contenta de répondre calmement et aimablement à Riku-san.

« Je suis prêt, allons-y Riku-san. » Ainsi, ils ne tardèrent guère à se rendre au logis de la jeune enfant dont Riku-san venait de lui parler. Un logis assez modeste dans les faits sans non plus être miséreux et Oyama bien entendu lorsqu'ils arrivèrent prêt de la maison se contenta de demander prudemment.

« Désirez-vous que j'attende dehors dès maintenant Riku-san ? Ou pensez-vous que je puisse entrer avec vous dans la demeure sans gêner cette enfant ? » Autant en être sûr après tout comme la miko avait évoquée cette possibilité. Même s'il se disait que dans le cas où il pourrait entrer, il pourrait peut-être aidé, Oyama était après tout doué quand il s'agissait d'inspirer la confiance aux jeunes gens. Peut-être parce qu'il était encore un peu un enfant dans sa tête... D'ailleurs il eut finalement une petite idée et la formula innocemment. "Quoique... Vous pensez qu'un petit cadeau lui ferait plaisir ? Je pourrais aller lui en chercher un le temps que vous discutiez avec elle. Savez vous ce qu'elle pourrait aimer ?" Comme il ne manquait pas d'argent, autant en profiter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une initiative louable (Pv Riku)

Revenir en haut Aller en bas
 

Une initiative louable (Pv Riku)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Initiative louable mais... mwen pè ke se pa yon lót ekzanp lave main, siye a tè.
» Report from Participant at the Ottawa Initiative on Haiti 2009
» Jafrikayiti vous invite à L'initiative d'Ottawa sur Haiti 2009
» [Validée]Technique de Riku
» Ikara Riku


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..