AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Frère Chat et Soeur Milan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Noraneko Satomi

avatar

Miko

Messages : 50
Date d'inscription : 22/07/2017
Age : 27

Feuille personnage
Age: 18 ans
Titre: Miko d'Eiichiro
Liens:

MessageSujet: Frère Chat et Soeur Milan Mer 26 Juil - 20:51


Satomi avait fini son entrainement à l'arc, avec ses autres comparses Miko. L'air commençait à être lourd, et l'on pouvait sentir la tension encore réminiscente de l'attaque de Tengus. Elle même n'était pas sereine, et cherchait réconfort dans les habitudes de l'entrainement. La jeune femme était plus dure avec elle, déçue et apeurée par son comportement lors de la venue des Yokai. D'autres informations, comme la découverte d'un fiancé secret, l'avaient profondément chamboulées et remise en question. Une chape de tristesse et d'insécurité la guettait, mettant à rude épreuve son calme et sa confiance. Mais elle devait faire face, et aller de l'avant. Elle avait pris une décision, mais devait en faire part à quelqu'un d'important dans sa vie avant de se lancer pleinement dans le vide.

Satomi prit son arc, allant vers sa petite chambre pour reprendre la lettre qu'elle avait commencé à écrire. Cela faisait un moment qu'elle pensait à cette lettre, et Satomi devait la finir au plus vite pour qu'elle atteigne son but. Arrivée dans sa chambre, elle posa son arc et pris la lettre et un support de bois pour écrire. Elle aimait écrire près du petit patio, cet endroit calme et un peu isolé. Là, elle pouvait écrire avec plus d'intimité et de concentration. Prenant sa plume et l'encrier, elle relut rapidement ses quelques lignes maintenant familières. Remettant en ordre ses pensés, elle continua ses quelques mots d'appel à l'aide:


Cher petit chat-frère Oyama,

Je t'écris dans l'espoir que cette lettre réussira à t'atteindre au moment où tu fouleras de nouveau le sol d'Eiichiro. Il me semble bien que tu m'avais prévenu de ton retour sur les plaines du vent pour le début de la Lune du Mouton, je ne sais plus... Quoi qu'il en soit, cette lettre t'attendra à ton arrivée.

Je souhaitais te faire part d'une requête égoïste, mais qui relève pour moi d'une certaine urgence. Je vais bien ne t'en fais pas, même si l'attaque des Tengus à Kokyuu a laissé des traces indélébiles dans mon âme et mon coeur. J'ai tant de choses à te raconter, à te confier, toi mon cher petit frère confident. J'ai une décision importante à prendre, et j'ai besoin autant de tes conseils que de ton soutien. Je sais que tu es un spécialiste en la matière, mais je préfère laisser le suspens dans l'air et tout te raconter qu'une fois que tu seras de retour. Car j'espère vraiment, toi mon cher et tendre frère, que tu daigneras répondre à l'appel de ta soeur et descendre me voir à Kokyuu.

Mais je ne vais pas t'importuner plus avec cet langueur, et parler de choses plus heureuses. Miki a une fois de plus failli tomber dans de gros ennuis, en piégeant de sa malice l'une des prêtresses. Les détails croustillants de son ingéniosité et de sa capacité à provoquer l'imprévisible te seront conté à ta venue, car il me faudrait plus de temps et de papier pour tout te dire en détail. Quoi qu'il en soit, j'ai eu bien du mal à calmer les ardeurs vengeresses de la prêtresse autant qu'à raisonner Miki. Elle me rapelle tellement notre temps insouscient et innocent dans la prairie que je ne peux me résoudre à être sévère avec elle. De mon côté, j'ai repris avec plus d'application mes études de danse et de rituel. Les évènement récents ont portés un coup dur à tout le monde, et le soutien des Kami est plus que nécessaire en ces temps difficiles. Mes courbatures sont bien la preuve de ce dur labeur, parfois je ne sens même plus mes jambes ni mes pieds! D'ailleurs, le thé que tu m'as rapporté la dernière fois a fait des merveilles. Mes soucis et ma fatigue s'envolent comme un nuage poussé par Kazegami quand je bois de ce thé avant de me reposer. Je n'en ai presque plus d'ailleurs, il faudra que tu me ramènes une autre de ces merveilles. Tu sais à quel point j'en suis friande, autant que toi tu l'es pour le saké!

Je dois te laisser à présent, les autres Miko m'appellent. J'espère que le vent portera cette lettre à ta main sur le port. Je t'attendrais toujours à Kokyuu au temple, du moins jusqu'a début de l'hiver.

Qu'Omikami veille sur ta route et Kazegami t'apportent des vents favorables.

Très affectueusement,

Ta Grande Soeur Milan.

Satomi N.

Note: et ne laisse pas le passeur t'avoir, sois ferme et ne laisse pas les autres te marcher sur les pieds !



Satomi souriait en griffonnant ces dernières paroles d'encouragement, alors qu'elle entendait au loin les autres Miko l'appeler. La pause était terminée, il fallait se retrouver pour les rituels d'apaisement. Elle relut rapidement la lettre, la cacheta dans sa chambre avant de la ranger dans un écrin de bambou vert. Elle la donnerait à un messager plus tard ce soir, avec quelques pièces en plus pour s'assurer que le messager attendra la venue de son ami Oyama au port.


~ Le Milan Blanc de Kokyuu ~


©KK
Revenir en haut Aller en bas
http://les-exiles-d-abyndal.forumactif.org/ En ligne
 

Frère Chat et Soeur Milan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'abandon de Songes et son frère et sa soeur
» demyan × j'ai cru voir un fantôme. (terminé)
» Katherine O. Raymond ► AnnaSophia Robb
» FINI : Un frère et une soeur. [PV Lulu' :3]
» Recherche d'un frère ou d'une soeur pour un mâle [Archives]


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..