AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Une affaire de tigres (Pv Aiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hisawara Kiyosuke

avatar

Taisa

Messages : 33
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Une affaire de tigres (Pv Aiko) Jeu 3 Aoû - 17:47

2 ème jour de la lune du singe

Kiyosuke n'aimait pas quand de sales assassins se croyaient tout permis, d'autant plus quand il s'agissait du fait de tuer un des kuges hauts placés de la cité de Raimei. Certes, trouver un remplaçant à Fusako ne serait pas long et difficile, mais par principe il comptait bien mettre la main sur le responsable de ce meurtre et faire rouler sa tête sur le sol plus ou moins rapidement.

Le meurtre n'avait en plus pas été rapide, Fusako avait kidnappé puis tué avant qu'on le retrouve et ce d'une manière… Bien peu raffinée et agréable sans aucun doute. Nul besoin de détailler d'ailleurs, car Kiyosuke qui avait déjà vu des hommes mourir salement c'était lui-même surpris à grimacer en voyant cela...

En tout cas, Raimei était sa province, celle sous sa protection, il n'allait pas laisser un crétin se croire permit de faire cela sans qu'il soit punit à la hauteur de ses crimes. Kiyosuke comptait donc bien mettre la main sur ce dernier et de préférence s'occuper lui-même de son cas. Il n'avait rien de trop important à faire aujourd'hui heureusement, il avait donc décidé d'aller lui-même se mêler à cette histoire… De manière à démontrer que ce n'était pas parce que ces temps-ci la province de Raimei avait connu son long de catastrophe que son taisa n'allait pas faire respecter certaines lois avec rigueur.

Et alors qu'il allait s'en occuper, il pensa à un détail. Il savait qu'actuellement une hatamoto traînait au sein de la cité de Raimei… Et que cette dernière de ce qu'il savait se retrouvait souvent sans affectations particulières ces temps-ci étant donné la non présence de daimyo pour gouverner le clan du tigre. Peut-être que celle-ci pourrait avoir son utilité pour cette histoire qu'il voulait gérer et surtout qu'il pourrait ainsi se faire une idée personnelle de cette femme dont on lui avait parler par l'intermédiaire de tout un lot de rumeurs ? Peut-être.

Il alla donc le chercher au sein de la cité de Raimei, là où on lui avait dit qu'elle traînait après avoir posé quelques questions à quelques uns de ses hommes qui devaient sans doute se demander ce qu'il lui voulait. C'est ainsi qu'il ne tarda guère à la retrouver au sein de la cité, mais avant d'aller l'aborder il s'arrêta quelques instants en voyant ce qu'elle était en train de faire et fut grandement interloqué par la scène étrange qui se présenta tout à coup devant lui.. Une scène dans laquelle l'hatamoto qu'il était venu voir jouait étrangement un rôle central.
Revenir en haut Aller en bas
Suzue Aiko

avatar

Hatamoto

Messages : 84
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 25

Feuille personnage
Age: 24
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Une affaire de tigres (Pv Aiko) Dim 6 Aoû - 23:53

La situation était plutôt compliquée. Tout d'abord, Aiko se trouvait à Raimei depuis quelques jours. Dans cette période encore compliquée et n'étant pas capable de prendre des décisions ni de tenir une conversation, elle allait au gré des missions. Déçue et un poil démotivée par la fermeture des frontières Fukyuu et de ne pas avoir retrouvé Senkô, mais rien qui ne l'empêche de chercher à agir tout de même. L'Hatamoto était toujours en quête de nouvelles sur Senkô et profitait des rumeurs et des missions où elle pouvait participer pour continuer ses recherches. Une rumeur de la présence restante de Kitsune suffit à la faire se déplacer. Mais il semblerait que ce n'était que des rumeurs, alors elle était passée à la phase recherche de l'ancien Daimyo, en aidant au mieux dans les alentours.

Et actuellement, elle était complètement perdue et ne comprenait pas bien la situation. La jeune femme avait voulu aider une vieille dame en portant ses affaires, mais à peine avaient-elles tentées de traverser la rue qu'un noble à cheval avait failli les écraser sans s'excuser et en les prenant de haut... Bon, admettons, elle n'avait pas vraiment eu le temps de comprendre ce qui se passait et l'avait laissé filer... Nouvelle tentative, et cette fois c'était deux hommes un peu louche qui en voulaient à la vieille femme pour une soit-disant dette dont elle n'avait jamais entendu parlé. Ces deux événements étaient suffisants pour comprendre que cette dame aurait mieux fait de ne pas se lever ce matin. Absolument rien à voir avec l'apocalypse qui arrivait régulièrement aux gens proches d'Aiko bien entendu.

Ils abandonnèrent rapidement leur objectif quand l'Hatamoto sortit son katana, indiquant par la même son statut et impliquant qu'elle avait des connaissances martiales et pouvait gérer deux sous-fifres envoyés pour une vieille dame. Il y avait des jours comme ça. Bon, elles purent reprendre leur route après avoir repris leurs esprits. Mais à peine la rue traversée que les deux hommes louches étaient de retour avec des amis dont apparemment le fils de celle que l'Hatamoto essayait d'aider. De ce qu'il expliquait, il avait un poil trop joué et du coup c'était sa mère qu'il avait lâchement abandonné pour s'en sortir, et pour gérer rapidement la situation avec la guerrière, ils avaient amené des sous-fifres plus musclés.

La mère du fils indigne était sur le point de craquer avec ce qu'elle venait de vivre en l'espace de quelques minutes et l'Hatamoto se demandait si elle n'était pas encore en train de rêver et qu'il fallait qu'elle se réveille.

"Maintenant, je te conseille de t'écarter et d'oublier ce que tu vois si tu veux rentrer chez toi, ojou-chan."
Entre le noble qui n'avait aucune considération pour la vie d'autrui, les deux moins que rien qui voulaient s'en prendre à une innocente au milieu de la rue et qui revenaient en plus avec des alliés quand la première fois n'était pas passée... C'était peut-être risqué mais partir et laisser cette vieille femme tomber serait le pire des déshonneur et le simple fait d'évoquer la possibilité était l'insulte de trop. L'instant d'après elle se trouvait devant le gorille qui s'était approchée pour gérer Aiko et lui refourgua un direct dans l'estomac qui le fit reculer et cracher un moment.

"Dernier avertissement."
La colère l'aidait pas mal à dire plusieurs mots sans bégayer, et en vérité, elle espérait bien que cette tentative d'intimidation échoue, il fallait qu'elle passe cette colère sur quelque chose.


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Kiyosuke

avatar

Taisa

Messages : 33
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: Une affaire de tigres (Pv Aiko) Lun 7 Aoû - 19:00

Une hatamato, celle que cherchait Kiyosuke depuis tout à l'heure était visiblement en train d'avoir une discussion énergétique avec un groupe d'hommes peu recommandables alors qu'une grand-mère presque en larme traînait à ses côtés. Curieuse scène...

Mais Kiyosuke n'étant pas idiot et voyant que la discussion n'était pas amicale, surtout quand il vit la jeune hatamoto enfoncer son poing dans l'estomac d'un des marauds… Il décida de s'approcher en élevant sa voix forte et rauque.

« Qu'est-ce qui se passe ici ? » Sa voix était si rauque qu'on avait de quoi en sursauter comme quelques brutes le firent en l'entendant, sans oublier qu'elle ne sonnait pas vraiment chaleureuse. Et avant même que Kiyosuke reprenne la parole, une des brutes s'exclama paniquée en le reconnaissant et alors que l'attention générale se tournait vers lui.

« C'est le taisa de la province ! L'armure vivante ! Je veux pas de problème avec le taisa patron ! Débrouillez vous sans moi ! »
Il ne voulait pas de problèmes avec le taisa ? Ah oui, c'est vrai… C'est souvent contrariant de ne pas être dans les bonnes grâces du protecteur de la province dans laquelle on vivait et qui avait sous ses ordres les militaires de la région... Dans tous les cas, une bonne partie des brutes commencèrent à s'enfuir suite à cette exclamation et seules les plus vaillantes restèrent et visiblement ces dernières hésitaient en voyant le colosse en armure lourde peu amène qui les avaient interrompus dans ce qu'elles étaient en train de faire. Kiyosuke s'approcha donc et leur glissa avec froideur en les toisant.

« J'aimerai avoir une discussion avec ces dames et votre présence m'insupporte. Alors… Dégagez ? » Et il n'eut pas besoin d'insister plus car c'est ce qu'ils firent sans se faire prier davantage. Kiyosuke ayant à peine compris ce qui s'était passé, mais supposant qu'il avait fait la bonne chose... Se retourna donc vers l'hatamoto et la vieille dame pour demander d'une voix rauque, même si plus polie.

« Suzue-san. J'espère que ces butors ne vous ont pas trop importunés. Que ce soit vous et votre amie. Auriez-vous besoin de quoi que ce soit à tout hasard ? » Oui, après tout elles devaient être en train de faire quelque chose avant qu'il ne vienne les voir. Il supposait donc qu'il valait mieux que cela soit fait avant d'ensuite réquisitionner l'hatamoto pour l'enquête qu'il voulait mener avec elle. Ce serait bien là la moindre des choses après tout. Néanmoins, il ne pouvait s'empêcher de se demander sérieusement ce qu'elle fichait ici avec une vieille dame, mais il était certain qu'il devait y avoir une bonne raison derrière, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une affaire de tigres (Pv Aiko)

Revenir en haut Aller en bas
 

Une affaire de tigres (Pv Aiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le futur d''Haiti selon l''homme d''affaire Mike Spinelli
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Interdiction de depart dans le cadre de l'affaire Socabank
» Le rapport sur l'affaire de drogue a Tiburon disponible...
» Rebondissement dans l'affaire du meurtre Jean Dominique


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..