AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 En pleine reconstruction (Pv Hiwasara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kuhoko Keikoku

avatar

Taisho

Messages : 172
Date d'inscription : 24/09/2015

Feuille personnage
Age: 35 ans
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Mar 5 Sep - 16:39

Fin de la lune du Dragon, an 41

Ce pays était en effervescence, entre les attaques yokais, la disparition du Daimyo et du Taisho, tout partait à vau l'eau. Les différents taisa étaient soit trop occupé à réclamer le poste de taisho, soit trop centré sur leur région pour voir la peinture dans son ensemble. Lui aussi aurait aimé rester tranquille dans son coin à Ariake, mais il avait eu une révélation au chevet de sa fille, il fallait reprendre le pays avant que tout ne parte en couille. Il ne le faisait pas pour l'armée, pour le futur daimyo ou pour l'honneur, il ne le faisait que pour ses enfants au final. Il était hors de question que sa fille se réveille dans un clan qui chutait, il y avait aussi le fait qu'il ne c'était pas cassé le cul et n'avait pas risqué sa vie pour pacifier ces terres avec Kenshu pour tout laisser tomber maintenant.

Il avait eu un entretien avec la Kannushi quelques jours plus tôt, ils avaient été rejoins par Abe no Miwako, beaucoup d'information sur le sommeil et enfin un plan pour cela. Mine de rien cette réunion avait beaucoup aidé le taisho et même Kenshu en entier. Car maintenant ils avaient un plan, un objectif à propos de cette torpeur. Bon ce n'était pas vraiment folichon, mais c'était toujours ça, avoir un objectif était important, encore plus pour un clan entier.

Mais il y avait d'autres choses dont il devait s'occuper. La lune du serpent allait bientôt débuter et le clan de nomade de son père venait juste d'arriver. Ils avaient un retard considérable comparé à d'habitude, car de base ils arrivaient en début de la lune du dragon, ils avaient presque un mois de retard. Ce n'était pas étonnant, vu que la torpeur les avaient très certainement touché eux aussi. Le nouveau taisho avait décidé de faire la route jusqu'à Raimei, après tout il s'agissait de sa famille, mais il avait aussi un autre objectif, rencontre le taisa du coin. Il le connaissait un peu via les réunions qu'ils avaient tous eu par le passé, mais il voulait creuser un peu plus au cas ou.

Keikoku avait dormi sur la fin du trajet, sur son cheval, il arriva donc à Raimei en assez bonne forme, bon peut être pas au mieux de son humeur, mais ça allait encore, il était assez flegmatique pour que cela ne se ressente pas trop. Il n'entra pas tout de suite dans la ville, préférant passer par le campement des nomades qui étaient arrivés il y a peu certainement. Il avait voyagé seul, préférant être le plus rapide possible et il put donc entrer dans le camp en toute discrétion, bien entendu certain membre de la famille le saluèrent chaleureusement, le fils trouva rapidement la tente du père, il descendit de cheval et y entra.

Il fut heureux de voir son frère Kokoho et sa sœur Kaikoku ainsi que son père toujours éveillés. Ainsi donc Kikuzo et Kuhoki étaient, eux, endormis. Triste nouvelle, mais d'une certaine manière il était heureux de voir son père éveillé, son grand âge n'aura pas survécu à un tel coma. Au moins ils purent parler, échanger des informations et des nouvelles et se voir en toute simplicité. Il était cependant un peu triste de les rencontrer dans de telles circonstances, mais c'était le destin qui voulait cela.

Il put donc apprendre que le clan ne pourrait pas faire le défilé comme à l'accoutumé, mais c'était prévisible, ils prévoyaient néanmoins de rester à Raimei, pour aider et si c'était possible, jusqu'à ce que leur membres se réveillent, le père de Kei voulait tout de même ouvrir la petite foire pour aider les gens à se changer les idées et le marché, mais il voulait avant tout demander l'accord au Taisa du coin. De plus, le clan avait des bras à offrir à Raimei. Après une ou deux heures de discussion, Keikoku pris congé de sa famille, pour aller voir Hiwasara-san, il pourrait transmettre les volontés de son père en même temps.

Ainsi donc c'est un Keikoku tranquille qui parcouru les rues de la ville, habillé comme presque n'importe quel samurai, portant ses fidèles lunettes et son katana solitaire, il avait sorti son petit éventail et le battait devant son visage, il savait qu'il trouverait Hiwasara sur le terrain, c'était ce genre d'homme. Il n'eut pas longtemps à chercher pour le trouver, à donner des ordres, actif dans la reconstruction, l'armure vivante était toujours fidèle à elle-même. Keikoku s'avança en saluant le taisa, d'abord de la main puis en s'inclinant légèrement.


Ohayo Hiwasara-san. Tu aurais quelques minutes à m'accorder ?

Kei resta debout à battre tranquillement son éventail devant son visage, si Hiwasara était au courant de la promotion, la stature de l'homme qui était maintenant le taisho se confondait facilement avec celle d'un simple Ashigaru.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Kiyosuke

avatar

Taisa

Messages : 80
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Jeu 7 Sep - 21:20

Raimei était toujours en pleine restauration à l'heure actuelle, ce même si les choses avançaient à un rythme acceptable depuis que les attaques de yokais s'étaient calmées. Par contre si ces dernières s'étaient relâchées, c'était pour laisser place à une torpeur surnaturelle qui touchait actuellement la moitié de la population du clan et qui n'arrangeait vraiment pas les choses. Gérer les endormis pour qu'ils ne soient pas en danger ou une gêne avait donc été un problème urgent que les autorités de la province avaient évidemment essayées de régler de leur mieux.

Et pour sa part, Kiyosuke attendait maintenant de voir si son père et sa mère allaient se remettre de la torpeur prochainement. Il espérait que oui, même s'il ne le laissait pas paraître. Son père lui aurait sortit après tout que même s'il venait à mourir, ce ne serait pas une raison pour que Kiyosuke s’apitoie sur son sort ou ne pourvoit pas à son devoir. Ce dernier fit donc ce que tout bon Hisawara ferait en attendant de voir si les choses allaient finir par s'arranger, il continua à vivre avec stoïcisme et à sa consacrer aux tâches qu'étaient les siennes.

Ainsi aujourd’hui il se consacrait surtout à superviser la reconstruction de la cité et à maintenir l'ordre. Ce qu'il faisait avec sa calme détermination habituelle, lorsque tout à coup quelqu'un qu'il n'avait pas remarqué l'appela et lui demanda s'il avait quelques minutes à lui accorder.

Bien entendu le taisa se retourna pour voir qui s'adressait à lui et il mit tout de même quelques bonnes secondes à le reconnaître au vu de son accoutrement. Car ce n'était là rien de bien habituel pour un taisho, mais bon si c'était là une excentricité de Keikoku-san... grand bien lui en fasse. Pour sa Kiyosuke s'en fichait comme une guigne de ce genre de détails, même s'il se disait que ça n'améliorerait pas forcément l'image du clan si le général se présentait un jour dans ce genre de tenue aux autres taisho.

« Bien entendu Kuhoko-dono, que désirez-vous ? Puis-je vous aider en quoi que ce soit ? » Finit-il d'ailleurs par répondre poliment à l'autre de sa voix naturellement grave et rauque alors qu'il s'inclinait à son tour avant de demander ensuite aux quelques hommes l'accompagnant de prendre congé le temps qu'il s'occupe de son affaire avec le taisho. Il n'y avait d'ailleurs ni inimité, ni amitié dans le ton qu'il avait employé pour s'adresser au général, mais surtout le respect dû à un supérieur et une forme de franchise que le taisa trouvait plus honorable que l'hypocrisie. Après tout il était ainsi sincère sur ses  sentiments, il était sous les ordres du taisho et respectait les commandements de ce dernier, mais il ne connaissait pas assez l'homme pour avoir un jugement négatif ou positif sur ce qu'il était en tant que personne. C'était donc un supérieur hiérarchique auquel il fallait obéir, une relation purement professionnelle en somme, mais aussi vassalique vu que cela faisait de son vis à vis le seigneur de Kiyosuke.

Dans tous les cas, il n'ajouta rien à cela et attendit donc simplement que le taisho fasse part des raisons de sa venue qui étaient sûrement celles pour lesquelles il voulait une entrevue avec le taisa. Après tout il supposait que si l'autre était venu comme ça le voir c'est qu'il y avait une raison derrière autre que celle de tailler une bavette ou prendre le thé en sa compagnie… Surtout que sincèrement... Kiyosuke n'était pas un homme malveillant ou grossier, mais il voyait mal pourquoi qui que ce soit aurait spécialement envie de sa compagnie juste pour cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Kuhoko Keikoku

avatar

Taisho

Messages : 172
Date d'inscription : 24/09/2015

Feuille personnage
Age: 35 ans
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Lun 11 Sep - 18:33

Avec un geste tranquille, le taisho invita son taisa à le suivre pour qu'ils puissent parler tranquillement. Keikoku n'avait pas prévu d'aller dans un bureau ou de boire le thé avec Kiyosuke, il n'était pas tellement là pour perdre du temps à cela et l'homme face à lui n'était certainement pas du genre à trouver cela important. Il était content que Kiyo soit le taisa de Raimei, c'était un homme qui respectait l'autorité plus que l'homme qui possédait cette autorité. Si tous les soldats étaient comme lui, Kei' n'aurait pas besoin de faire des efforts colossaux pour se faire comprendre et obéir. Il savait qu'il lui obéirait et qu'il le respectait par défaut, car il était maintenant le taisho, contrairement à certains autres qui penseraient sans problème être mieux taillé pour ce rôle que le nomade. Ce dernier marcha quelques secondes, toujours d'un air nonchalant et finalement il ouvrit la bouche pour parler.

Content d'vous voir sur l'terrain Hisawara-san et désoler pour vos parents endormis. J'suis v'nu surtout pour l'arrivé de la famille nomade sur l'terres de Kenshu. Malgré les événements ils aim'raient s'installer comme ils l'font depuis que Kenshu est Kenshu. Ils vous proposent égal'ment des bras pour les rénovations.

Le taisho continuait de battre son éventail devant son visage, c'est vrai qu'il était venu presque exclusivement pour cela, il avait eu des rapports pour les différentes contrées de Kenshu, il n'avait pas tellement besoin de venir en personne vérifier quoi que ce soit. Mais comme il était venu à Raimei il trouvait cela dommage de ne pas échanger un peu avec Hisawara, après tout il n'aimait pas se déplacer ou faire des efforts pour un seul sujet ou un seul problème, il essayait toujours d'en faire le plus possible et de profiter des différentes situations.

Pour l'reste... ce s'rait plutôt à moi d'vous d'mandez si z'avez b'soin d'quelque chose. J'aim'rais assez avoir vot' avis sur Raimei, savoir c'k'y s'rait bon d'y faire ou d'y envoyer pour aider la région. J'ai mes propres idées, j'aim'rais entendre l'votres.

Keikoku eu un sourire franc sur son visage, difficile de savoir ce que voulait dire un tel sourire, surtout à cause de ses lunettes qui empêchaient de se faire une idée rapide et précise sur les sentiments qui habitaient le taisho, les gens le connaissant bien s'y sont fais, certain peuvent même lire en lui facilement, mais Hisawara et lui n'étaient pas proches, il resterait sans doute dans le flou.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Kiyosuke

avatar

Taisa

Messages : 80
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Mer 13 Sep - 21:39

Kiyosuke ne se faisait pas un image du taisho typique qui correspondait vraiment à son supérieur, mais bon tant que celui-ci prouvait sa compétence, le taisa n'avait rien à redire à ce genre de choses. Ce n'est pas comme s'il n'était pas déjà arrivé au clan de la foudre d’accueillir de plus excentriques phénomènes. De plus ce n'est pas comme si Hisawara lui même n'était pas un cas spécial, mais bon cela avait surtout un rapport avec l'histoire de sa famille. Après tout à l'origine les Hisawara étaient de puissants onmyojis, pas des samouraïs, c'est juste que depuis l'enfer écarlate les ancêtres direct de Kiyosuke avaient dû s'adapter pour survivre… Pour en arriver au taisa qu'il était aujourd'hui, bien loin de l'onmyoji qu'il aurait peut-être pu être dans une autre vie.

« Si les nomades veulent s'installer, qu'ils le fassent et ce sera avec reconnaissance que sera accueillit leur aide bien entendu. » Se contenta t-il sinon de répondre avec sérieux à ce sujet, il serait après tout stupide de refuser des bras supplémentaires. Quant au reste, il trouvait dommage que les choses aient été chamboulés à Raimei depuis les attaques, mais bon il fallait bien faire avec…

Quant à savoir s'il avait besoin de quelque chose pour sa part… Il prit un temps pour y réfléchir. Avait-il vraiment besoin d'aide ? Difficile à déterminer, mais peut-être que certaines choses ne seraient pas désagréable à avoir en cas de nécessité immédiate.

« Je pense que Raimei aurait d'abord besoin de renforts militaires, nous sommes ici dans la province frontalière avec Fukyuu en une époque où les tensions n'ont jamais été aussi vives entre notre clan et celui des héritiers des glaces. Sans oublier que si nous venions à perdre Raimei lors d'une guerre, ce serait une perte financière intolérable pour notre clan. » Il laissa un silence de quelques secondes s'installer avant de reprendre de sa voix rauque.

« Ensuite nous devrions aussi abaisser les taxes pesant sur les marchands un temps. Histoire de ramener en masse ces derniers, car les derniers événements ont évidemment nuit à leur confiance en la sécurité de la région si ce n'est celle de tout le clan ou Yokuni en général. Je pense donc qu'une petite incitation devrait les encourager à reprendre leur activité avec l'intensité d'auparavant. Du moins si une telle mesure est possible. »

Cela il il disait avec pragmatisme, après tout il était vrai que les attaques de yokais puis la torpeur n'avaient pas étaient là pour donner confiance aux marchands et pourtant ces derniers étaient nécessaires en partie à la bonne vie économique de la province. Dans tous les cas suite à ces quelques paroles, il attendit de connaître l'avis du taisho à ce sujet, mais aussi les « propositions » de ce dernier. Du moins avant de s'avancer plus, après tout il préférait connaître la posture de l'autre concernant ce genre de propositions avant d'en présenter éventuellement d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Kuhoko Keikoku

avatar

Taisho

Messages : 172
Date d'inscription : 24/09/2015

Feuille personnage
Age: 35 ans
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Jeu 14 Sep - 19:03

Sans réelle surprise, l'homme accepta l'aide des nomades, il faudrait être fou pour ne pas le faire ou alors très raciste, mais Kenshu n'était pas du genre à juger comme d'autres clans le feraient. Ainsi donc il pourrait dire à son père d'envoyer des hommes et des femmes aidées en ville. Ils pourraient bien ouvrir une petite foire et le marché également, ceux qui voudraient en profiter pourront y aller de leur plein gré. Bon au moins ça c'était fait.

Très bien j'irais transmet'e l'info'.

Très rapidement l'homme lui répondit ce qu'il pensait sur ce qu'il fallait faire pour Raimei. Keikoku put donc voir que l'homme n'était pas idiot pour un sous. Bon il réfléchissait comme le taisa de Raimei, mais ses idées étaient importantes pour savoir quel genre d'homme il était. Sa première idée n'était pas mauvaise et Kei pouvait bien envoyer quelques hommes de la capitale à la frontière, même s'il se doutait que chaque clan léchaient ses blessures à présent, il n'y avait que peu de chance que l'un d'entre eux viennent attaquer, même pour Fukyuu qui était du genre calme et réfléchit. Mais le renfort d'homme était une bonne idée quand même.

Son autre idée n'était pas mauvaise, mais il oubliait que peu importe ce que pensait les marchands, ceux qui n'étaient pas endormis, n'avaient pas beaucoup d'autres choix que de continuer à vendre pour vivre et aucun clan n'était pas touché, Kenshu faisait même parti des clans les moins touchés, donc ils viendraient peut-être plus encore ici qu'autre part. Et puis pour le moment il était évident que tout allait chuter, l'économie, le militaire, le religieux, la démographie ect... Donc pas idiot, mais finalement pas si important pour Kei, surtout qu'ils disposaient toujours d'Ariake et de ses mines florissante.


J'massurerais que vous ayez vos hommes. Pour l'reste j'peux t'jour voir. Il est bon d'voir des taisa qui savent ou ils'vont. J'étais v'nu pour ça surtout. Et bien si vous n'avez rien d'plus à m'demandez ou m'proposer, je vais prendre congé.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Kiyosuke

avatar

Taisa

Messages : 80
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Mer 27 Sep - 21:29

Il se demandait presque si en dehors de le faire par politesse, il y avait vraiment une raison quelconque de lui demander son autorisation au sujet des nomades… Après tout il était évident qu'il n'aurait pas dit non à l'aide de ces derniers, sauf s'il avait été quelqu'un de stupide et il supposait bien que ce n'était absolument pas ce dont il avait l'air d'être… Mais bon, de toute manière ce n'était pas important et visiblement pas le seul sujet de préoccupations de son seigneur comme il s'en était vite rendu compte.

Et dans les faits quand son seigneur finit par lui dire qu'il aurait ses hommes et que pour le reste il pouvait toujours voir, Kiyosule se contenta de hocher légèrement de la tête, puis de reprendre la parole quand le taisho lui dit que si son taisa n'avait rien d'autre à lui demander il allait prendre congé.

« J'aurais juste une dernière suggestions à faire. » Dit donc Kiyosuke avec sérieux avant d'ajouter avec pragmatisme. « Nous pourrions organiser des manœuvres militaires conjointes entres les troupes de toutes les provinces et des échanges temporaires de troupes. J'aimerai dans les faits pouvoir faire bénéficier de l'expérience acquise par mes hommes au cours de la lutte intense qu'a connu Raimei contre les yokais aux soldats des autres provinces, je pense que cela peut être salutaire. De plus, cela remotivera les troupes et la population je pense de voir que nous ne nous contentons pas de nous tourner les pouces maintenant malgré les derniers événements. » Il fallait bien occuper les hommes après tout pour éviter que ces derniers ne dépriment trop à cause des derniers événements. L'oisiveté n'était-elle pas après tout le pire ennemi de toute armée digne de ce nom ? En tout cas Kiyosuke comptait bien aider à faire en sorte si on le lui permettait que l'armée Kenshu retrouve ses forces d'avant les attaques de yokais. Et ce la plus vite possible de préférence.
Revenir en haut Aller en bas
Kuhoko Keikoku

avatar

Taisho

Messages : 172
Date d'inscription : 24/09/2015

Feuille personnage
Age: 35 ans
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Jeu 5 Oct - 13:56

L'idée proposée par le taisa n'était pas mauvaise dans un certain sens, il est vrai que l'échange d'expérience pourrait être bénéfique et faire voir aux soldats de nouveaux lieux pourraient les aider à sortir du marasme dans lequel certains étaient tombés. Malheureusement plusieurs choses venaient à l'esprit du taisho et qui faisait pencher la balance à contresens de l'idée d'Hisawara. Déjà des mouvements de troupes aussi gros étaient difficiles à planifier sans laisser de trous dans certaines défenses de certaines régions, de plus c'était voyant ce genre de choses. Kenshu n'avait pas besoin de paraître être sur le sentier de la guerre en ce moment. Surtout avec les relations tendues avec Fukyuu. Sans parler du bordel à mettre en place et de la situation encore précaire de tous les clans.

C't'une bonne idée Hisawara-san. Mais pour plusieurs raisons c't'idée n'pourrait être mise en place que plus tard. Nous avons b'soin d'lecher nos blessures et de n'pas paraître belliqueux envers nos voisins. Ainsi j'pense mettre ça en place plus tard, quand la situation se s'ra un peu apaisée.

Hisawara restait un bon candidat, mais il réfléchissait peut être un peu trop comme un guerrier, parfois les choix et les actions de ces derniers pouvaient toucher le peuple et le clan, voir même certains voisins, il était important d'avoir le grand tableau en tête plutôt qu'une partie de celui-ci. D'ailleurs il n'en avait pas parlé, mais pour le fait que le peuple ne pense pas qu'ils se tournaient les doigts, ils n'avaient qu'à regarder autour d'eux, partout les militaires allaient et venaient, aidaient à la reconstruction ou patrouillaient comme jamais, car comme tout le monde ils étaient amputés d'une partie de leur force. Penser qu'ils se tournaient les pouces était assez idiot et surtout il fallait être aveugle pour le penser. Enfin bon il est vrai que certain agriculteur et fermier étaient trop plongés dans leur vie pour lever la tête un instant. Qu'importe, l'armée devait protéger le clan et le peuple, pas faire bonne figure devant lui.

Pour l'moment l'plus important et d'protégé les endormis et de r'construire, n'pourrons voir d'autres idée par la suite. J'compte bien réunir les taisa quand la situation l'permettra, il m'semble important d'vous écoutez avant d'vous ordonnez. En tout cas sur ce Hisawara-san j'vous laisse, vous aurez bientôt d'mes nouvelles.

Ou pas, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Hisawara Kiyosuke

avatar

Taisa

Messages : 80
Date d'inscription : 30/07/2017

MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara) Hier à 22:40

Kiyosuke se contenta de calmement acquiescer de la tête pour montrer son assentiment quand le taisho lui dit que ce serait une bonne idée pour plus tard que le fait de faire un échange d'expérience entre les troupes. Ce qu'il pouvait tout à fait comprendre, il n'allait pas après tout insister de manière têtue alors qu'il savait au final fort bien qu'actuellement la situation diplomatique était délicate, donc autant ne pas non plus rester accrocher à son plan militaire de façon obstinée. Ce dernier aurait tout à fait son utilité à l'avenir après tout, d'ailleurs il ne manqua pas d'ajouter avec réflexion concernant les priorités actuelles.

« J'en profiterai pour transmettre mes politesses et proposer mon aide dans la mesure de mes moyens et du raisonnable aux autres taisa avant le conseil. Plus chacun d'entre-nous se portera bien après tout, meilleure sera la situation globale du clan. » Oui le clan passait en premier après tout, de plus Hisawara n'avait jamais été trop dans la logique des rivalités entre régions, car cela n'apportait rien de concret au final. Si ce n'est une dégradation possible d'une situation pouvant mener à une guerre civile à terme, des futilités en somme, surtout quand on était voisin du clan du feu et de la glace, deux clans redoutés à juste titre au niveau militaire… Ainsi, il était sans doute important de se soutenir et qui sait ? Quand les catastrophes seraient de l'histoire ancienne, cela aurait peut-être pour résultat une plus grande unité du clan à l'avenir, rien qui ne lui semblait superflu ou indésirable en somme...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En pleine reconstruction (Pv Hiwasara)

Revenir en haut Aller en bas
 

En pleine reconstruction (Pv Hiwasara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Haiti : Qui va gérer la reconstruction ?
» L'agriculture doit être une des priorités des efforts de la reconstruction
» PREVAL EST CONTRE LA RECONSTRUCTION DA LA PISCINE DE MONTANA AU CAP-HAITIEN ...
» Un soir de pleine lune
» Des idées pour la reconstruction


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..