AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Aller de l'avant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kiyomasa Nanami

avatar

Non Joueur

Messages : 56
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Aller de l'avant Mer 29 Nov - 22:50

HRP:
 

Encore une fois, elle se réveillait en sursaut après ce même cauchemar, avec ce même visage et ces mêmes sensations trop réelles. Encore une fois, elle en voulu au monde et tout particulièrement à elle-même pour être incapable de faire quoi que ce soit pour régler cette situation qui la pesait. Mais contrairement à la semaine passée, elle était au moins capable de se déplacer. Et mieux encore, Nanami n'avait pas brûlé dans son sommeil.

Depuis le retour de l'île de la faille, la taii était en convalescence. Une semaine passa pendant laquelle elle fut incapable de se mouvoir. La semaine suivante, malgré les interdictions, elle essaya tout de même, n'en pouvant plus d'attendre à ne rien faire et d'être inutile. Ses échecs avaient probablement allongé la durée totale de son rétablissement. Et maintenant, Nanami avait réussie à se déplacer jusqu'à son bureau du moment et en profitait pour faire la seule chose qu'elle pouvait faire sans risquer d'allonger encore son rétablissement, lire et écrire des rapports.

La taii avait insisté pour rester à Boya au retour. Dans un premier temps pour s'occuper des blessés de sa division sur place, ainsi qu'elle-même. Dans un second pour revenir au plus vite sur les rails en aidant à la purification des plages. Ils avaient déjà eu en quelque sorte une permission par son absence, ils en auraient une nouvelle une fois les plages et les terres sûres. N'étant pas en mesure de s'occuper du commandement, c'était sa cousine Fukyuubi Hibana qui s'en occupait.

C'était justement d'elle dont Nanami parlait dans le rapport qu'elle écrivait actuellement. L'on toqua à sa porte avant de s'annoncer, obligeant la blessée à s'arrêter dans ses écrits. Il fut douloureux et plutôt long de prendre la bonne position pour se prosterner devant son supérieur.

"Que puis-je pour vous, Seiryuu-sama ?"


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Seiryuu Ishizuka

avatar

Taisa

Messages : 129
Date d'inscription : 17/05/2017
Age : 32

Feuille personnage
Age: 30
Titre: Taisa de Boya
Liens:

MessageSujet: Re: Aller de l'avant Ven 1 Déc - 21:19

Le moustachu avait beaucoup à faire depuis le retour de ses soldats, bon nombre de soldats d'ailleurs. De la paperasse, beaucoup de paperasse, et il lui en manquait encore... Tout était important, tout devait être notifié, les actes glorieux afin qu'ils soient mis en valeur, mais aussi les lachetés s'il y en avait eu durant les combats. En bon protecteur, il se devait de maintenir une sorte de justice et droiture au sein de cette armée. Il n'était pas le plus droit, ni le plus adepte du Bushido, même parmi ses propres soldats, mais il avait des valeurs avec lesquelles il lui était impossible de transiger.

Il avait d'ailleurs souhaité voir sa taii dès son arrivée, mais lorsqu'on lui intima qu'elle n'était guère en état de lui faire un rapport oral, rapport militaire, précisons pour les esprits mal tournés ! Il avait donc attendu plusieurs jours avant de se déplacer lui même jusqu'à son "bureau". Après tout, elle était en état de rédiger ses rapports alors elle devait bien être en état de parler. Il se fit donc annoncer, puis pénétra dans la pièce, la voyant déjà se courber à son approche.


- "Redressez vous donc Kiyomasa san."

Il avait encore un esprit assez mitigé sur la chose, et là, savoir qu'elle était encore blessée et fatigué n'arrangeait pas les choses, il ne voulait pas qu'elle se fasse une douleur au dos en plus de tout le reste.

- "Tout d'abord... Je tenais à vous formuler toute mon admiration et toutes mes félicitations pour cette glorieuse victoire que vous avez su mener."

C'est donc à son tour qu'il s'inclina, certes moins bas qu'elle ne l'avait fait, mais suffisamment pour qu'elle puisse voir la forme de respect qu'il lui accordait au moins en cet instant.

- "Êtes vous disposée à me fournir vos rapports écrits ? Y a t-il des choses concernant les soldats sous vos ordres ou dans d'autres escouades, et qui me seraient utiles de savoir ?"

Aborder la chose n'était pas forcément la plus aisée qui soit, après tout il devait encore y avoir de nombreuses blessures morales et enfouies sous une apparence militaire et droite, alors pour lui qui n'avait pas vécu ce combat, il lui était difficile de pouvoir imaginer ce qui pouvait passer par la tête de sa taii. Il se rapprocha donc du coin où elle se trouvait, puis croisa ses bras sur son torse avant de relever sa main jusqu'à sa moustache qu'il se mit à caresser pour en lisser les extrémités.
Revenir en haut Aller en bas
Kiyomasa Nanami

avatar

Non Joueur

Messages : 56
Date d'inscription : 02/01/2015

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre: Aisu Kuiin
Liens:

MessageSujet: Re: Aller de l'avant Mer 20 Déc - 22:57

Avant d'avoir pu finir, son supérieur l'arrêta dans ses courbettes. Un soulagement pour elle, qui aurait eu d'autant plus de mal à se relever. Nanami n'était pas encore en état pour respecter pleinement l'étiquette comme elle le devrait. Heureusement que son père n'était pas là. Aussi bien pour elle que pour lui d'ailleurs. Et c'était en fait le taisa qui s'inclinait en la félicitant pour cette glorieuse victoire. Si la jeune femme n'apprécie pas son visage apathique, il y a des moments comme ceux-là où elle l'apprécie. Cette victoire n'avait rien de glorieuse selon elle. La première chose que fera la taii une fois en état de le faire, ce sera frapper tous ceux qu'elle a entendu dire qu'ils auraient aimé être là. Enfin, presque tous pour éviter des problèmes avec des plus hauts gradés, naturellement.

"C'est trop d'honneur Seiryuu-sama... Honneur qui revient à ceux qui sont morts pour nous offrir cette victoire."
Et morts dont elle ne faisait pas partie.
"Mes rapports sont prêt à la lecture concernant la majorité des événements. Je peux vous les fournir immédiatement ou les faire amener à votre bureau si vous le souhaitez."
Nanami se tourna vers le bureau et prit le temps de s'en approcher et de se baisser pour rassembler les écrits, sans celui qu'elle n'avait pas fini. Qu'il les veuille maintenant ou non n'importait pas, ils étaient effectivement fini et elle n'avait plus besoin de les avoir dispersé sur le bureau pour les relire et avoir les informations à portée.

"Nous avons perdu beaucoup d'éléments. Que ce soit à la faille ou à cause de la torpeur."
Après avoir fini de classer les rapports, elle se releva. Ce n'était pas la meilleure chose à faire mais sa fierté était souvent un poil démesurée.
"C'est pourquoi je vous recommande le soldat Fukyuubi Hibana au poste de taii. Elle manque encore d'expérience, mais elle ne manque pas de motivation, de passion ni d'optimisme. Je pense que le clan a besoin de quelqu'un comme elle surtout maintenant. Concernant ses preuves, elle me remplace actuellement dans l'unité et l'a fait à la faille. Si vous souhaitez une lettre de recommandation, je pense l'avoir bientôt finie."

Parmi ceux qui étaient rentrés, Hibana était définitivement celle qui semblait s'en sortir avec le moins de séquelles. Il n'y avait personne d'autre qui lui venait en tête pour une promotion à part cela. C'était sa cousine et pouvait être vu comme du pistonnage, mais Nanami n'y pouvait rien si il n'y avait dans ses connaissances que sa cousine qui avait tous les mérites pour une promotion maintenant selon elle.


Caractéristiques:
 

L - M - M - J - V - S - D
Revenir en haut Aller en bas
Seiryuu Ishizuka

avatar

Taisa

Messages : 129
Date d'inscription : 17/05/2017
Age : 32

Feuille personnage
Age: 30
Titre: Taisa de Boya
Liens:

MessageSujet: Re: Aller de l'avant Mar 9 Jan - 14:28

Le moustachu resta un moment silencieux et observateur face aux propos de sa taii. Elle ne prenait guère la gloire à elle seule et savait pertinemment rendre cet hommage aux nombreuses victimes survenues lors de ce "conflit". Il inclina sa tête légèrement sur le côté pour saluer ses paroles puis attendit qu'elle rassemble tous ses rapports, qu'il ne tarda pas à attraper et feuilleter en diagonale tout en écoutant ses dernières paroles. Un nom avait relevé son attention, le soldat Hibana. Ce n'était pas la première fois qu'il entendait ce nom et surtout c'était constamment pour des actes de bravoure. À n'en point douter, elle méritait certainement cette nomination, et en ces temps troublés par le deuil et la peine, toute proposition pour gpnfler le moral des troupes était bonne à prendre, ou du moins à y réfléchir. Il interpela donc un de ses soldats qui l'avait accompagné jusqu'ici et attendait à l'extérieur.

- "Faites venir le samouraï Fukyuubi Hibana en ces lieux et au plus vite."

Il se retourna vers celle qui faisait son rapport puis arbora alors un sourire non dissimulé.

- "Je fais pleinement confiance en vos choix, n'en doutez point, j'aimerais connaître un peu mieux cette personne, elle devrait être probablement plus à l'aise en votre compagnie. "

A moins que ça ne fasse l'effet inverse, il était possible que se retrouver face à deux de ses supérieurs la mette dans l'embarras, mais si elle était faite pour mener des hommes tel que l'évoquait Nanami, elle ne devrait pas se montrer impressionnée un seul instant non ? Et puis si elle était faite du même bois que tsa Taii, elle devait aussi avoir la tête bien faite en plus d'avoir un don pour une forme ou une autre de combat. C'est donc avec une petite impatience qu'Ishizuka patienta le temps qu'il fallut pour que ce fameux soldat ne vienne pointer le bout de son nez ici.
Revenir en haut Aller en bas
Fukyuubi Hibana

avatar

Samouraï

Messages : 147
Date d'inscription : 19/08/2014
Age : 24

Feuille personnage
Age: 18
Titre: Samouraï de Setsu
Liens:

MessageSujet: Re: Aller de l'avant Lun 15 Jan - 11:01

Elle s'y était attendue, et même, elle l'attendait avec impatience. Le repos forcé qu'elle eut dû prendre après ses blessures au combat de la Faille avaient laissé Hibana désoeuvrée et seule avec ses idées noires et ses remords à propos de ses compagnons disparus.
La joie de retrouver sa mère, Homura, n'avait duré qu'un temps, car malgré le fait que sa fille l'aie pardonnée pour son insouciance qui mena à des mois de deuil inutile, la réalité de Setsu était bien plus grave que la perte d'un être cher. Sa mère partageait -étonnamment- l'angoisse de la jeune Samuraiko.

Or, la flamme du clan dans le coeur de la petite archère se ralluma lorsqu'elle reçut cette lettre la convoquant au plus vite aux quartiers de son Taisa, celui-là même dont Nanami recevait ses ordres. La pauvre cousine d'Hibana traversa ses pensées. Elle aussi avait accusé le coup de la bataille, peut-être même d'une façon pire qu'elle.
La lettre sonnait pour elle la fin d'un flottement anxiogène et trop calme pour lui convenir. Enfin, elle pouvait repartir à l'armée. Bien qu'officiellement elle remplace actuellement Nanami au poste de Taii, sa propre convalescence l'avait empêchée d'assumer ses fonctions par intérim. Se reposer la faisait se sentir inutile et oisive. Mais l'on avait insisté pour qu'elle prenne du repos, et peu importe la raison qu'elle pouvait inventer pour se lever, on la forçait toujours à se recoucher. Alors, maintenant, elle avait une excuse.

-Préparez mon cheval et aidez-moi à enfiler mon uniforme. Je reprend du service.

-----

Le camp sur la côte faisait aussi peine à voir qu'il y avait une semaine. Ceux qui s'étaient levés de leurs lits de fortune en premier aidaient ceux qui y étaient encore allongés. Les tentes de commandement n'étaient plus qu'à quelques encâblures, mais Hibana ne put passer à côté de ses camarades d'unités, visiblement contents de la voir debout après une semaine. Malgré tout, avec son bras en écharpe et le bandage qu'elle avait sur une bonne moitié du torse, la prestance de la jeune archère reprenant ses fonctions était une image à la stabilité fragile. Elle ne semblait toutefois plus se soucier de ses blessures.

Elle chercha du regard sa cousine, mais ne la trouva point. à ce rythme là, elle était peut-être déjà rentrée chez elle pour se reposer elle aussi. Dommage, elle aurait bien aimé la revoir, après une semaine d'absence, ne serait-ce que pour lui rendre le commandement... Le mieux qu'Hibana pouvait servir, c'était dans l'unité, pas à sa tête tout en étant allongée dans un lit à des heures de cheval d'ici.
On la conduisit immédiatement vers la tente du Taisa. Bien qu'elle aie un peu le trac, comme toujours avant de rencontrer ses supérieurs, Hibana se sentait calme et tenta de montrer ce qu'on attendait des soldats Setsu dans le regard. De la fermeté et de la détermination.

C'est donc une Hibana bandée (comme un arc) qui souleva la tenture alors qu'on l'annonçait à l'intérieur à l'attention de Seiryuu-sama. Son nom, elle le connaissait... Mais son visage... Elle était curieuse de rencontrer cet homme dont elle était sous le commandement depuis tout ce temps.

-Soldat Fukyuubi Hibana, au rapport!




Hibana - La passion de Setsu!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aller de l'avant

Revenir en haut Aller en bas
 

Aller de l'avant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toujours aller de l'avant...
» Mini retour en arrière pour mieux aller de l'avant. [Judith]
» Nous nous y reprendrons à deux fois avant d'aller danser (Haley) - Terminé
» Faut aller chez un généraliste avant l'allergologue ?
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
..
..
..
...La Sérénissime...
.......