AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Junkurai Yari, le fer de lance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Junkurai Yari

avatar

Nouveau

Messages : 2
Date d'inscription : 21/12/2017

MessageSujet: Junkurai Yari, le fer de lance Ven 22 Déc 2017 - 0:13



Junkurai Yari
☼ Nom : Junkurai (fusion entre Junkin, l'or pur et Rakurai, la foudre)
☼ Prénom : Yari
☼ Surnom :Fer de lance (Tetsu no Yari). Remarqué le jeu de mot (peu) subtil avec son prénom.

☼ Âge : 34 ans
☼ Sexe : homme
☼ Statut : Taii
☼ Arme(s) : Katana, Wakizashi, Tanto et (le monde et bien fait) un yari fait entièrement de métal.




Junkurai Tasuo:
 

Junkurai Misa:
 


Junkurai (Kasuri) Maika:
 

Kasuri Yunishiro:
 



Tanaka Ginoshi:
 

Junkurai Etsuya:
 

Junkurai Reina:
 

Tanaka Nego:
 


POUVOIRS ET MAITRISES


  • Dôme de foudre : Lorsque yari se retrouve dans une situation dangereuse et qu'il as sa lance tout de fer constitué, il peut en appelé au pouvoir de la foudre pour créer un dôme d'électricité qui repousse tout ceux qui le touche. Pour le maintenir il doit faire tourner sa lance au dessus de lui, ce qui offre son flanc à l'ennemi s'il arrive à passer à travers le dôme de foudre. Lorsque le temps n'est pas à l'orage, le dôme n'as que son effet le plus basique : repoussé ce qui touche le dôme comme le ferait deux aimant (en clair, selon l'endroit touché, l'objet touchant le dôme sera dévié ou renvoyé en arrière. Mais si l'orage ce déclare, alors la lance de Yari fait office de paratonnerre ce qui augmente la puissance de la déviation tout en rajoutant le fait que si le dôme est touché par un objet conducteur, une petite décharge électrique le traversera (bon, c'est pas si puissant, vu que souvent les garde de katana son recouvert de tissu et que la décharge n'est absolument pas mortelle ni créatrice de lésions). La rayon du dôme est de 1 mètre. Pour finir, tout ce qui se trouve dans le dôme pendant l'invocation ne subira pas les effet même s'il en sorte mais les subiront s'il souhaite y rerentrer. Le pouvoir peux tenir au maximum 1 minutes, temps maximal pendant lequel Yari peut tenir la rotation de la lance. Ne peux être utiliser qu'une fois par jour.
  • Soin éclair : Yari à la capacité d'accélérer la régénération naturelle d'autrui en apposant sa main à l'endroit blessé. Il envoie alors quelque minuscule impulsion électrique dans le corps accélérant la création de plaquette et donc la cicatrisation de la blessure. Bien sur, cela dépend de la taille de la blessure et de son origine (brulure, peau arraché, coupure...) mais généralement il met une minute a refermer une plaie. S'il s'y prend assez longtemps, il peut même empêchè la création de cicatrices. Pour tout ce qui est fracture, il peut seulement "collé" à la vas vite les os, ce qui fait un bon premier soin, sans plus. Il peut utiliser son pouvoir autant de fois qu'il le souhaite... Mais l'utiliser pioche dans ses forces phsiques. Ainsi, s'il ne se repose pas et ne prend pas de quoi se sustenter après deux ou trois utilisation de son pouvoir, il peut tomber dans les pommes en essayant de réparé.




  • Le nom du destin : Ironiquement, ou plutôt comme si le destin l'avais voulut ainsi, Junkurai maitrise très bien la lance. Que se soit pour l'utiliser comme outils pour améliorer sa mobilité ou comme arme de lancer, Yari maitrise cette arme à la perfection, bien mieux que ses autre armes. Cependant, cela ne le rend pas invincible quand il a cette arme en mains... Juste plus dur à avoir.
  • Chef dans l'âme : Cette maitrise lui permet tout simplement de devenir extrêmement charismatique et éloquent dans certaines situation, uniquement officielle ou militaire, comme les discours, les rencontres avec des supérieurs ou encore en combat. En dehors de ces moment là, il ressemble juste à un gars banal un peu gauche.



☼ Physique :
Yari:
 

Carrure : assez banale, pas de gros muscles apparent, mais pas d'atrophie totale non plus. Il est assez grand, environ 1 m 80. Il ne marque pas tant que ça le regard par sa carrure générale.

Tête : Il n'a pas un visage déplaisant... Mais bon, ça cicatrice sur l’œil gauche gâche un peu le tout. Elle n'est pas si profonde que ça, mais elle reste impressionnante. Elle ne le gêne pas tant que ça, étant donné qu'elle ne lui as pas touché l’œil. Parfois il ferme l’œil gauche, mais c'est plus par flemme que par douleur. Ses cheveux sont brun à la base et grisonnant sur le haut. Il lui arrive souvent de se couvrir la tête d'un Kasa Junrei.

Tenue : Souvent un kimono au couleur marron. Mais pour la bataille, il prend une tenue de cuir renforcé afin de garder de la mobilité et de se protéger un maximum.



☼ Caractère : Yari est très... Spécial. Au premier coup d’œil, on croirait voir un simple villageois un peu paumé. Enfin, plus gentilé que paumé en vérité. Il semble qu'aucun soucis ne le tracasse, comme s'il était hors de ce monde. Quand on lui parle, il répond avec une extrême gentillesse et un certain détachement, comme s'il ne parlait pas vraiment. Enfin, ça, c'est le premier coups d’œil. Avec les gens qu'ils considèrent comme proche, il se montre plus entreprenant, reprenant le cliché de l'homme de bar tout le temps joyeux. Il reste cependant dans une certaine mesure respectable, ne serais-ce que pour ne pas salir son statut et il sait quand s’arrêter. Cependant, dès qu'il rentre dans le cadre de ses fonctions de taii, il deviens un autre homme : Sérieux, attentif et direct sans oublié le respect qu'il impose. Certain considère que son attitude générale compense son attitude de travail.

Côté habitude, il fume de manière assez régulière le Kiseru, ne se privant pas le luxe des meilleurs tabac de Kenshu. Malgré son corps peu gras et peu musclé, il beaucoup mangé et il ne prend que très peu de poids comparé à ce qu'il peut mangé. Niveau boisson, il as toujours une gourde à porter de mains contenant du Shōchū, qu'il bois parfois... Et c'est suffisant pour lui. Il n'est pas très alcool en vérité.


Convictions☼ Les clans: Yari est plutôt peu informé sur les autres clans. Bien qu'il serait capable de les décrire de manière basique, il lui est impossible de dire ce qu'il pense d'autre clan que le sien. Pour ce qui est de l'Enfer Écarlate, il ne sait pas plus qu'il ne faut savoir : c'est une tragédie qui à montrer au monde la faiblesses des homme comparée aux yokaïs lorsque les clans s'effondrent. Sa famille à participer à la reconstruction, surtout pour construire ce qui avait été détruit... Mais lui, étant âgé de 12 ans lors de l'émergeance de Kenshu, il ne put pas faire plus que soutenir ses parents... Et encore à cette époque... Cela dit, il reste fidèle au clan et à ses principes. Il aime l'idée de seconde chance qu'offre le clan et c'est sur ce principe qu'il et devenue samouraï puis taii. Bien que ses débuts dans le mondes furent... hasardeux, il sait désormais qu'il a trouvé sa place, dans le monde et dans le cœur des gens.

☼ Les Kamis: Ne pas croire en eux serait renié les pouvoirs qu'il à obtenue d'eux. Et malgré que se soit Gekigami qui soit le kami le plus visait par ses prières, il n'as aucune honte à louer les autres Kamis. Question yokaï, il est assez neutre. Selon sa nature et ses intentions, il préfère soit les tuer soit les faire partir. De toutes manières, il sait que certain Yokai sont immortel ou positif pour les gens autour de lui, mais il préfère la carte de la sécurité afin de ne pas mettre les gens qu'il protège en danger.

☼ Le système féodal: Pour lui, c'est un système problématique, et la discrimination à cause des origines le touche beaucoup, car il l'a subit. En tant que fils de charpentier et possédant un nom ridicule aux yeux de ses camarades. Donc dès qu'il voit une personne blâmer pour son rang social, il ne s'empêche pas de corriger le coupable. De part l'entrainement de son sensei Ginoshi, les valeurs du Bushido sont devenue règles dans la vie de Yari et bien qu'il donne l'impression de se laisser allé, il suit en vérité toujours ces valeurs.

☼ Les organisations: C'est quoi "Les organisations" ? Connais pas...

☼ Les derniers événements: Lors des attaques à Raimei, il lui as fallut peu de temps pour réagir et de préparer sa division à défendre ardument son territoire. Il remercia les kamis d'avoir protéger son unité du sommeil, ainsi que les gens proche de lui, ce qui lui permis de protéger Koussen sans à avoir à se soucier du sort de qui que se soit.


Histoire
Prologue: L’Éclair d'or.

Il y a de cela bien des années, une grande famine s’abattit sur un village au nord de Yokuni, suite à une répétition de séisme détruisant les récoltes. Le chef du village vit là une punitions divine de la part de Kashima-no-kami, relâchant volontairement la pression de son pied sur le Namazu afin qu'il fassent trembler le sol. Afin de comprendre pourquoi la punition existait, Il décida d'envoyer l'homme le plus fort du village au temple de Kashima-jingū où se trouvait une femme qui serait lié au dieu épée pour lui demander pourquoi Takemikazuchi laissait le poisson-chat géant détruire les champs du village. L'homme s’exécuta et embarqua dans une barque pour se diriger vers le continent Yokunien. Mais alors qu'il partit, un violent séisme fut provoquant, retournant sa barque et le faisant chavirer au large, sur sa barque renverser. Il mit trois jour et trois nuit pour arriver à destination, éreinté par le voyage. On dit qu'il fut tellement fatigué qu'il aurait été retrouvé inconscient sur les plages proche du temple. Il fut donc transporter dans le temple et fut soigné et nourrit. Lorsqu'il se réveilla, il avait tellement souffert qu'il ne pouvait plus se rappeler de son propre nom... Mais il se souvint alors qu'il devait poser une question au dieu Takemikazuchi. Il ne savait laquelle mais il lui fallait la poser. Ainsi, il fit la connaissance de la fameuse femme proche du dieu, qui n'était autre que sa fille. Son nom était Hasumi. Il lui expliqua sa situation d'amnésique et son questionnement. Touché par les mots de l'homme, elle lui expliqua que pour pouvoir parler à son père, il lui fallait se rendre au mont Tsukuba et qu'il pourrait s'entretenir avec lui... Mais elle lui expliqua aussi que le mont été gardé par un Oni possédant la puissance de la foudre. L'homme, se sachant fort, décida d'entreprendre le voyage, suivit de la fille du dieu. Ainsi débuta l'histoire du héros sans nom.

Ensemble, ils traversèrent toutes la régions pour trouver Mito, le village au pied du Tsukuba. Là, il apprit tout d'abord que Hasumi pouvait l'aider à se battre grâce aux pouvoir de son père. Il apprit aussi que la source du pouvoir de cet Oni était une arme, une lance d'or nommé l’Éclair d'or. Sans son arme, il n'était qu'un "simple" Oni. Enfi, et le plus troublant fut cette dernière révélation, c'est que tout yokuni était sujet à de violent séisme et que la famine la guettait. Fort de ces paroles, l'homme sans nom déclara alors aux gens du village que s'il lui donnais une épaisse paire de gant en cuir, il serais capable de vaincre l'Oni et donc qu'il pourrait permettre l’accès à la montagne sacrée et donc l'entretien du sanctuaire de Kashima-no-kami. Les villageois, redoutèrent qu'il ne fasse une erreur de jugement et qu'il aille face sa mort, mais devant sa confiance, ils lui confectionnèrent les gants convoitées. Alors, accompagné de Hasumi, il grimpa le mont Tsukuba et se retrouva face à l'Oni. Le combat fut féroce, mais le héros sans nom arrivait à esquiver chaque coups de lance de l'Oni, qui recevait alors ses propres choc électriques de plein fouet. Et alors que le monstre fatiguait, il donna un coups qui le déstabilisa, ce qui permit au héros de saisir la lance. Il demanda alors à Hasumi d’insuffler toujours plus électricité à l'intérieur grâce au pouvoir de son père, ce qui eu pour effet de faire lâcher prise au monstre n'ayant pas les mains protéger à la manière du héros. Ayant la lance dans ses mains, le héros la retourna vers le cœur de la bête et le transperça avec la rapidité de la foudre. Le démon hurla de douleur avant de s’écraser au sol, son cadavre roulant jusqu'au pied de la montagne.

Hélas, ce n'était pas la fin de son combat. Lorsqu'il arriva devant le sanctuaire du dieu épée, Il fut accueilli par d'autres démons ayant investi les lieux. Il lui fallut un jour entier pour tous les vaincre avec l'aide de l’Éclair d'or et d'Hasumi. Il réussit alors à libérer le sanctuaire du mal qui l'avait investi et alors Takemikazuchi se montra alors au héros. Il le remercia de l'avoir sauver, lui expliquant que c'était par la faute de ces esprit malins qu'il ne pouvais plus tenir correctement la pression de son pied sur le Namazu. Alors le héros sans nom lui expliqua qu'il avait une question à lui poser mais qu'il ne savait plus son intitulé. A ces mots, le dieu pris un air triste et dit alors ces mots au héros sans nom :

<< Pauvre sauveur, la récompense qu'aura Yokuni de ta part est la sécurité... Mais de ma bouche, tu n'aurais que tristesse si je te rendais la raison de ta question. Sache que Namazu as fait de gros dégâts sur les îles à l'extérieur du continents... Et certaines ont sombré pour toujours. >>

Le héros compris qu'il avait perdu la raison de sa venue ici, les gens qu'ils avaient oublié. Ils se sentirent tristes de ne pas pouvoirs les pleurer, de ne pas pouvoirs ce souvenirs d'eux. Il pria le dieux de les ramener à la vie, même s'il ne les connaissait plus. Alors le dieux lui expliqua qu'il ne pouvait sauver ce qui était déjà mort. Le héros se résigna alors. Le dieux, dans son immense bonté, offrit alors trois présent au héros :

<< Premièrement, je t'offre l'objet qui t'as servit à vaincre le mal qui me rongeait. Et par mes pouvoirs, je l’insufflerait de foudres lorsque tu auras besoins de sauver autrui. Deuxièmement, j'offre au nom de ta famille l’immortalité. Peut importe le mal qui se dressera sur la route du monde, il y aura toujours un de tes descendant pour marcher dans l'adversité, jusqu'a ce que les dieux se lassent des hommes et les effaces du mondes. Enfin, je t'offre le nom de ton arme, Yari Junkurai>>


On raconte qu'après cette aventure, il continua son périple, accompagné de la fille du dieu. Il protégea femmes, enfants, vieillards et malades et lorsqu'il fut temps pour lui, il épousa Hasumi et ainsi fit perduré son nom à travers les âges.

Prologue des Chroniques de Tanaka, écrit par Tanaka Hiderochi, à l'intention de ces amis Junkurai Akisada et Yuna.



Chapitre 1 : La fuite

L'Enfer écarlate, époque de terreur et de mort. Partout, la peur de la destruction se ressentait. Et alors que les conflits s'amenuisaient, une menace apparue près des côtes de l'actuelle Yama. Un village de pécheur des plus simple assez peu riche et développé ne comptant que vingt habitants dont 4 enfants. Tanaka Ginoshi, Junkurai Tasuo et Kosuru Misa âgé de 9 ans et le petit du groupe, Kasuri Junishiro, ayant seulement 7 ans. Leur vie était simple. Ginoshi s'entrainer pour devenir samouraï tandis que Tasuo et Misa passaient tout leur temps libre ensemble, parfois accompagné du jeune Junishiro. Les adultes, quand à eux, pécher, s'occuper des champs, maintenait le village en vie. Mais ce jours-là, seulement quelques jours avant la vague d'accalmies qui feront sortir yokuni de ce conflit infernal, un groupe d'humain... ou de yokais.... Ou des deux... S'avança vers la ville pour la piller et pouvoir survivre quelques jours de plus. Le chef du villages savait que leurs villages, ne possédant qu'un seul samouraïs ne pourrait rien faire pour se défendre. Il prit alors cette décision : Envoyer tout les enfants en lieu sûr et se battre bec et ongles contre les assaillants, pour au moins sauver les jeunes. Il demanda alors au père de Kasuri, le seul homme qui avait voyagé car marchand, d'emmener les enfant en lieu sur, au large, sur les Îles de l'est.

Après une traversé éprouvante, ne serais-ce que parce que c’était le dernier adieux que pourrait faire ces familles a jamais briser, ils arrivèrent tous sur les îles de l'actuelle Koussen. Ils furent accueilli par les natifs.



A PROPOS DE VOUS
☼ Prénom/Pseudo : Mondomaniac, repartons sur des bases solides.
☼ Age : 18-19 celon si on à passer l'épiphanie ou pas
☼ Sexe : J'aurais vouloir dire beaucoup....
☼ Expérience de rp : Je fais mj sur deux trois scénars, j'ai créait mon propre univers rp et j'ai déjà sillonnait l'internet français pour visitais les fow du monde entier. Je me débrouille.
☼ Pourquoi ce clan ? Ancien clan d'un de mes ancien perso, je fais la relève.
☼ Si vous venez à partir, imaginez la fin et/ou l'accomplissement de votre personnage: Bah, il continuera sa vie pépère, toujours avec son train train quotidient. Et plus vieux, il s'installera surement avec sa femme en campagne.
☼ Comment avez-vous trouvé/connu Saigo Seizon ? Ouh la ! ça fait un bail.... Hum, je crois que c'était au TGS, à cause d'un gars qui a un beau Eiichiro ;p
☼ Donnez nous votre avis sur le forum (design, histoire…) : Toujours cool !
☼ Plutôt tarte aux fruits ou gâteau chocolat ? Pancakes !


Dernière édition par Junkurai Yari le Ven 12 Jan 2018 - 19:06, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Abe no Chikanori

avatar

Admin
Onmyôji

Messages : 603
Date d'inscription : 12/04/2017

Feuille personnage
Age: 23 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Junkurai Yari, le fer de lance Mer 27 Déc 2017 - 20:10

Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche ! (et bienvenue Weiss Schnee, maman à Yari Wink )
N'hésite pas à poser des questions si tu en as !





Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Administration

avatar

Non Joueur

Messages : 5108
Date d'inscription : 24/04/2013

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Junkurai Yari, le fer de lance Mer 17 Jan 2018 - 11:28

Coucou !
Ceci est un premier rappel. Ça avance ?
Revenir en haut Aller en bas
Administration

avatar

Non Joueur

Messages : 5108
Date d'inscription : 24/04/2013

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Junkurai Yari, le fer de lance Dim 4 Mar 2018 - 17:10

Je déplace dans les abandonnées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junkurai Yari, le fer de lance

Revenir en haut Aller en bas
 

Junkurai Yari, le fer de lance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Armurerie de Kumo


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
..
..
..
...La Sérénissime...
.......