AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [Mission] Demoiselles à sauver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Shimada Toshirō

avatar

Mort

Messages : 169
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 27 années
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: [Mission] Demoiselles à sauver Dim 22 Déc - 14:01

Spoiler:
 

- AU SECOURS !! A l'aide, je vous en pris !!
Ces cris de désespoir se font de plus en plus fort, de plus en plus agaçant.
Ce jour-là, Toshiro était sur place depuis peu et sa mission consistait à inspecter les soldats et en recruter pour retourner à la capitale.
Mais alors qu'une noble famille se ruait à la porte du bâtiment pour mendier de l'aide, Toshiro n'était pas loin.
Le capitaine en pleine conversation avec quelqu'un tourne la tête vers la porte. A l'extérieur, du brouaha circule :
- Vous n'avez rien à faire ici ! PARTEZ IMMEDIATEMENT, je ne le répèterais pas !
- Je vous en supplie, notre fille a été enlevée ! Vous devez faire quelque chose ! Nous somme une noble famille, vous n'avez pas le droit de nous abandonner.

Alors que la garde fait barrage face à la noble famille désespérée, Toshiro Shimada s'excuse auprès de son interlocuteur avant de s'approcher de la porte pour l'ouvrir à la surprise de son entourage.
Sous un beau soleil, le Taisho sort du bâtiment millitaire pour s'immiscer dans la brève conversation.
- Qui y'a-t-il ?
Gardes et la famille noble s'inclinent devant le capitaine en silence. Puis, soudain la femme se relève pour lui expliquer la situation, sans demander l'avis, ni l'accord à son mari :
- Notre fille ainée a été enlevée ! Vous devez faire quelque chose, je vous en supplie..
s'exprime t-elle avec les larmes qui commencent à déborder de ses yeux.
Sur son visage, Toshiro peut lire un terrible chagrin et sa voix était tramblante, désespérée.
Le capitaine resta muet un instant, avant de finir par leur poser une nouvelle question.
Intérieurement, Toshiro se demande comment est-ce arrivé. Mais également qu'en cas de refus, alors l'armée du clan Setsu en prendra un coup. Les habitants ne se sentiront plus en sécurité et Toshiro ne peut pas l'accepter.
- Calmez-vous... Je voudrais un peu plus de détails s'il-vous-plait... Où est-ce arrivé et quand ?
Toshiro les invites donc à tout leur dire dans les moindres détails. Puis, après avoir passé une bonne heure environ à réunir les informations, Toshiro a déjà un début. Une nouvelle mission vient de lui être assigné. Sauver la fille de la noble famille. En échange ? Celle-ci auront une dette à lui rendre et l'image de l'armée Setsu ne sera pas souillée un peu plus. Au moins, Toshiro aura fait une bonne action ! La noble famille fait demi-tour, l'esprit un peu plus tranquille. Pourtant, dans leur regard une pointe de tristesse persiste encore à rester. Quoi de plus normal après tout... Où est-elle ? Est-elle encore en vie ? Qui est son ravisseur ?? Tant de questions, dont les réponses demeurent inconnues.
Aujourd'hui, les indices sont minces... Une servante aurait vu la scène, mais sans doute sous le choc encore, Toshiro ne peut pas l'interroger. L'enlèvement se serait produit non loin de la ville, côté extérieur et surement en fin de journée.
Perplexe, Toshiro demande alors à un garde avec un ton sec :
- Vous, soldat ! Je veux que vous fermez l'accès à la ville. Personne ne doit en sortir sans mon accord est-ce bien clair ?
- Oui Taisho !
- Je veux également quelques uns de vous pour faire des rondes les nuits. Formez des binomes s'il le faut !

Aussitôt après cet ordre, un garde s'en va à vive allure pour recruter quelques soldats.
Seul, Toshiro Shimada décide de quitter le bâtiment pour faire un tour dans la ville et questionner quelques familles à propos de cette histoire, mais usant de finess. Ce serait dommage de les alarmer et de provoquer bêtement une panique générale.


Dernière édition par Shimada Toshirō le Dim 22 Déc - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shimada Toshirō

avatar

Mort

Messages : 169
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 27 années
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: [Mission] Demoiselles à sauver Dim 22 Déc - 15:20

La première maison

Le capitaine Toshiro Shimada s'aventure jusqu'à la première maison de son choix. Celui-ci s'écrie, tel un membre de la police. Une personne vient lui ouvrir et l'inviter à entrer s'il le souhaite.
Toshiro le remercie et pénètre dans la demeure, disant que ce ne sera pas long.
-Je voudrais vous posez quelques questions. N'ayez crainte, ce n'est rien de bien méchant.
La personne qui avait ouvert à Toshiro était une dame agée et sans doute veuve, car nul homme vivait ici depuis surement quelques années. Vêtue dans son plus beau kimono, la dame accepte de répondre aux questions du soit disant "membre de la police". Qu'en savait-elle à ce sujet ? Sans doute, trois fois rien ou même rien du tout. Un réel aventage dont le Taisho usera pour obtenir le plus d'informations possible.
- Avez-vous entendu ou vue quelque chose d'anormal dernièrement ? Ou bien même quelques rumeurs dont les habitants s'amuseraient à raconter ?
- Non, pas vraiment, je m'en excuse. Je ne sors que rarement, étant donné mon âge vous savez...
Essaie-t-elle de faire comprendre de la pitier ? Le capitaine ne se relâche pas et persiste un peu plus dans ses questions, jusqu'à lui demander de faire quelques efforts pour s'en souvenir.
La vieille dame trouve rien de mieux à lui répondre que le cas de la noble famille. Toshiro est déjà au courant et préfère garder le silence et jouer les grands curieux.
- Qu'avez-vous entendu sur cette famille ?
La vieille dame lui raconte alors tout. Cette dernière aurait perdu leur fille. Une jeune demoiselle, qui sera très bientôt en âge pour être mariée.
Le capitaine l'écoute attentivement, piochant les informations qu'il ne connait pas encore et laissant de côté le reste.

Après quelques paroles échangées, le Taisho n'apprend pas grand chose, mise à part que la demoiselle a l'habitude d'aller se balader dans le coin, avec sa servante par moment et qu'elle est jeune.
Le capitaine remercie de l'hospitalité de la dame avant de partir rapidement et reprendre sa route, pour aller frapper à une nouvelle porte, avec cette ferme détermination à résoudre le problème.
Certaines portes s'ouvrent, mais se referment aussitôt après quelques courtes minutes. L'échange n'est pas vraiment au rendez-vous aujourd'hui.
La course du soleil se termine rapidement, laissant place dans le ciel étoilée, une lune pleine, une lune qui sera en faveur des soldats de garde.
Mais pour le moment, le ciel est coloré d'un orange flamboyant, et les rares nuages prennent un ton rosés.
Toshiro décide de ne pas laisser tomber pour ce soir et frappe à quelques maisons dans un coin de la ville Kazan.
Au bonheur du capitaine, ce dernier tire les vers du nez aux familles pour soutirer des informations prometteuses. Ce dernier partage cependant son désarroi auprès des dernières familles interrogées pour aujourd'hui. Dans les trois familles, les ainées presque en âge de se marier n'ont plus donné trace de vie depuis qu'elles se sont déplacées dans ce même coin.
Toshiro termine son interrogatoire auprès des 3 familles séparément. Puis, il les quitte pour se réfugier à son bureau provisoire. Seul, installé à son bureau avec une tasse de thé bien chaude et fumante, Toshiro cherche à résoudre le problème.
Sur papier, Toshiro écrit :

"Trois demoiselles presque en âge de se marier, enlevées par quelqu'un/quelque chose, au abord de la ville, à la tombée du jour."
Le mystère du capitaine Toshiro est presque résolu, mais pourtant un élément manque dans le puzzle. L'homme attrape son thé encore fumant, pour en boire une gorgée. Quand soudain, alors que celui-ci repose sa tasse sur la table, dans le reflet du liquide, il voit la lune s'y refléter. Comme paralysé, Shimada Toshiro regarde le reflet de la lune avant de subitement relire ses notes.
Etrangement, Toshiro sent un mauvais présage ce soir. C'est alors que ce dernier se lève et sort de son bureau, katana en main et le pas pressant. Aurait-il trouvé le mystère des enlèvements ? Fort possible. Selon son idée, le Taisho penserait à un Bakemono. Bien que l'on traduise ces termes par « fantômes », ils font tout d'abord référence à des êtres surnaturels qui ont la capacité de se transformer temporairement et qui sont très distincts des esprits de la mort. Cependant, dans un usage secondaire, on emploie le terme bakemono comme un synonyme de yūrei, esprit d'un être humain mort.
Malheureusement, le capitaine ne sait pas vraiment comment s'en débarrasser... Enfin, pas encore.
Le capitaine intercepte un binome qui font leur ronde pour les prévenir de ses intentions :
- Soldats ! J'aurais besoin de vous deux pour m'escorter jusqu'à la sortie de la ville et aider vos collèges à fermer les portes derrière moi. Allons-y !!

Sans véritablement comprendre ce qu'ils leurs arrivent, les deux hommes se lancent un regard perturbé avant d'accepter de le suivre sans broncher. Les deux hommes se demandent si leur ronde serait fini plus tôt que prévu...
Pourtant, peu à peu, Toshiro est sûr de sa piste. L'oeuvre de ses enlèvements de jeunes filles est en fait un Bakemono et son compte sera bientôt bon.


Dernière édition par Shimada Toshirō le Lun 23 Déc - 1:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shimada Toshirō

avatar

Mort

Messages : 169
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 27 années
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: [Mission] Demoiselles à sauver Dim 22 Déc - 20:33

Aux portes du village

L'air est en train de se refroidir légèrement, où cinq silhouettes sont réuni pour discuter avec une légère lumière qui les éclairs.
Le capitaine et les quatres samouraïs discutent à voix basse pour ne pas déranger les maisons voisines qui sont plongées presque dans l'obscurité.
- Capitaine Shimada...
- Ouvrez les portes, je sors.

Un léger silence s'installe, où les hommes se regardent entre eux avant de protester leur supérieur, ou plutôt le mettre en garde :
- Mais Taisho, vous nous avez demandez de ne...
Soudain, sur un ton sec, le capitaine le coupe. Connaissant les risques et l'ordre donné, ce dernier leur donne un nouvel ordre. Et aussitôt les hommes s'exécutent sans plus tarder.

Le capitaine se place au centre, à pied. Ce dernier ne veut pas de monture pour la simple raison qui est d'être discret. Sans cela, le prend tomberait à l'eau et la créature ne reviendra pas ce soir. Toshiro est persuadé.
Les lourdes portes de la ville s'ouvrent lentement. Toshiro Shimada sort de la ville en laissant un petit mot à l'adresse des quatre hommes.
- Fermez bien les portes et n'ouvrez pas avant mon retour. Je ne veux pas d'aide pour cette mission. Je vais faire au plus vite.

Après quoi, les portes se referment, et les hommes se postent aux tours pour observer le départ du capitaine qui s'en va au loin.
Le Taisho Shimada Toshiro doit alors prendre la direction du Nord-Est, pour prendre de la hauteur sur une belle montagne où à ses pieds, se situe un petit bois. Il devra alors mettre en oeuvre sa maîtrise de la survie en milieu hostile. Le capitaine marche alors, sur l'herbe haute, en début de soirée, dans l'espoir de rencontrer le Bakemono en question. Qu'en est-il de son ressenti ? Est-il enfin prêt à affronter un être mort ? Quel plan d'attaque Toshiro exécutera pour vaincre la bête ? Lui-même n'en sait rien.
Toshiro ne connais pas les limites de la puissance d'une telle créature presque invincible quelque part. Alors qu'un Oni, c'est différent, car s'est vivant et il connait leur force et faiblesse. Toshiro tremble légèrement sous l'excitation de leur affrontement. Son regard se balade à droite et à gauche, à la recherche de la créature ou bien d'une trace de son passage qui pourra l'aider un peu plus dans sa quête.

Furtivement, le guerrier s'aventure dans le bois, où son regard se fige sur quelque chose d'étrange et brillant dans l'obscurité des arbres.
Toshiro se baisse, prêt d'un tronc d'arbre pour observer la scène se dérouler sous ses yeux.
Au loin, quelque chose de rond, brille d'un rouge sombre. Ce quelque chose bouge pour se mettre de profile et prendre une autre forme, comme celle d'une monture à quatre pattes sans queue.
Un bruit de branches qui se cassent résonne. Prudent, le capitaine se cache sans faire de bruit quelques secondes avant de porter à nouveau son regard à l'horizon.
Il vit alors une personne en train de monter sur la monture, puis faire demi-tour et faire quelques bonds que nul Homme, ni cheval peut faire. Une telle force, n'est pas Humaine, mais ce n'est pas non plus un Bakemono, car généralement ils sont en lévitation.
Le capitaine se relève et reste paralysé un instant, à penser que son jugement n'est pas bon. Ce ne finalement pas un Bakemono, mais sans doute quelque chose d'autre qui peut mourir de la main de l'Homme.
Est-ce une bonne nouvelle ? Les espoirs du taisho sont présents et un léger sourire sadique se dessine sur son visage. La chasse au monstre va enfin pouvoir commencer et celui-ci s'élance à sa poursuite.


Dernière édition par Shimada Toshirō le Dim 22 Déc - 23:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shimada Toshirō

avatar

Mort

Messages : 169
Date d'inscription : 08/06/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 27 années
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: [Mission] Demoiselles à sauver Dim 22 Déc - 23:34

Dans le bois, au pied d'une montage

Beaucoup d'hommes auraient pris la fuite après avoir aperçu cette silhouette et l'aurait désignée comme étant un monstre. Pas Toshiro... Sa soif de chasse aux Oni est née avoir passé quelques temps à la capitale des terres Kenshu. Pourquoi exactement ? Il se souvient de cet Oni qui s'en est prit à une belle demoiselle. La voir souffrir entre les sales mains de la bête a réveillé en lui, une colère immense. Cette colère qui se rapproche de très prêt à celle de ne pas avoir revu sa tendre mère. Toshiro aurait tout donné pour revoir sa mère une dernière fois avant son décès. Mais le destin en a décidé autrement...
Alors est-ce une histoire de vengeance ? Surement.
Shimada Toshiro court avec grande prudence dans le bois, sautillant par moment pour franchir quelques obstacles naturels, comme un faussé, un arbre tombé, une racine qui ressort de sous la terre... A chaque pas, le poids du capitaine se fait légèrement plus lourd et son souffle s'accélère. Son coeur bat comme le tambourinement d'une cavalerie sur un champ de bataille.
Tout en avançant, le taisho aperçoit les branches d'arbres brisées, mais aussi les traînées de pas de la créature. Celle-ci comporte quatre griffes à chaque patte. Toshiro s'aperçoit également que la distance entre les marques de pas sont un peu plus rapprochées, comme si la demeure de la bête n'est plus très loin.

Est-ce enfin sa destination finale ? Le capitaine affiche un demi-sourire aux lèvres tout en s'approchant de l'entre de la bête.

Celui-ci s'arrête pour marquer une petite pause et reprendre son souffle. La créature n'est pas très loin non plus, sur un rochet en hauteur.
Sous l'éclat de la lune, les détails sont plus net et on peut distinguer facilement une tignasse sombre, avec deux yeux jaunes et un long nez pointu. Une créature de corpulence moyenne, avec des vêtements bleus nuit et à sa ceinture, une arme blanche à lame courbée. Cette dernière est sur sa monture, observant derrière lui avec prudence. Mais rien, Toshiro ne s'est pas fait remarqué.
Le Taisho s'approche alors avec discrétion de la créature abandonnée à l'extérieur de la grotte, katana dégainée. Dans le silence, la monture en profite pour s'allonger et dormir un peu tout en respirant assez fort. Toshiro fait le détour pour être au dessus de la grotte. Il souhaite bondir sur la créature, tout en lui décapitant la tête sans faire de bavure. Après, le capitaine s'occupera du cas de la créature ou bien plutôt du Yokai. Shimada Toshiro saute alors subitement, tout en donnant un coup sec et puissant à la créature allongée. La tête se détâche du corps de la créature et tombe du rochet.
Toshiro se déplace rapidement sur le côté de la grotte, pour ne pas se faire repérer. Puis, après avoir attendu un instant pour rien, ce dernier entre dans l'entre de la bête où quelques sanglots font écot. Facilement, le capitaine capte que ce sont des voix de jeunes filles et ne tarde pas à découvrir un grand espace où se tient un feu, les demoiselles et bien entendu le Yokai.

Que va-t-il faire d'elles ? Les manger ? Les tuer tout simplement pour faire un rituel ?

Alors que le feu crépite, le Yokai s'approche des corps des jeunes filles. Celles-ci sont attachées par une solide corde épaisse, les vêtements sont sales et les larmes continuent de couler le long des joues.
Toshiro continue de regarder la scène, prêt à intervenir lorsque l'occasion se présente. Mais pour le moment, la balle est dans son camp.
Le Yokai sort son épée et la soulève à hauteur de sa tête, menaçant les demoiselles qui pleurent un peu plus fort à présent.
Tout se fait dans la précipitation. Le Yokai avait surement faim et il est obstiné à vouloir les tuer rapidement avant de les manger.
Toshiro écarquille les yeux, un instant, avant de finir par l'interrompre dans son élan.
- NON !
Son plan marche, et surpris, la créature s'arrête net puis se retourne, alerté d'un nouveau bruit étrange.
Les pas de la créature résonne et s'approche de Toshiro qui est caché dans la pénombre. Une chance d'avoir encore l'effet de surprise ! Et alors que le Yokai passe à côté du taisho pour passer devant lui, le capitaine en profite pour se dévoiler à la lumière du feu.
Face à lui, un choix s'impose entre libérer discrètement et rapidement les filles, où bien se débarrasser en premier cas du monstre. Toshiro réfléchit le plus vite possible avant de finir par décider de libérer rapidement les filles. Alors, Toshiro se retourne, et donne un brève coup de katana dans la corde pour la couper, mais pas entièrement. C'est alors qu'il recommence, et à la seconde suivante, la créature se rend compte de la présence du capitaine qui pousse un cri.
Tous les regards se tournent vers le Yokai qui les regarde furieux.
Le combat allait commencer sous peu. Et rien de mieux que d'attaquer de front, espérant déstabiliser l'ennemi et le tuer rapidement. Le Yokai s'élance donc sur l'Humain, poussant un bruit horrible, mais surement pas assez pour faire peur au capitaine.
Son adversaire riposte en contrant son attaque, les pieds écartés pour avoir un meilleur appui. Paralysées, les demoiselles n'osent pas bouger, les yeux ronds comme des billes.
-Allez vous cacher, vite !! Je m'occupe de ce monstre... ALLER !!
S'écrit fermement le guerrier, avant de repousser l'attaque de la créature qui perd presque l'équilibre. L'espace d'un instant pour se mettre en position et le voilà dans la course.

Derrière lui, les demoiselles se réveillent et s'exécutent, restant bien collées, l'une à l'autre pour les laisser seul. Elles vont alors se cacher, derrière un arbre imposant. Elles attendront le retour du gagnant...
Pendant ce temps, dans la grotte, le métal des épées se fracasse, s'entre-choc fermement. Le taisho contre les coups du monstre avec plus ou moins aisance. A vrai dire les coups que le Yokai donne ne sont pas dur à prévoir. Shimada Toshiro s'amuse alors à jouer sur les nerfs du démon qui rapidement s'énerve et augmente la puissance de ses coups d'épée. Toshiro sent la progression de sa puissance à chaque coup et décide de s'en échapper avant que la gueule du loup se referme sur lui.

Mais alors que celui-ci se glisse sur le côté gauche, la créature réussit à attraper d'une main, l'Etre humain et lui planter dans l'épaule son épée. Le kimono vient alors s'imprégner du sang. Toshiro est alors partagé entre la joie et la douleur. Un mélange qui donne un plaisir immense, cette excitation du combat.
L'épée se retire de la plaie pour de nouveau se planter un peu plus bas. Mais rapidement, son coup est contré d'une main ferme et libre. La créature n'en revient alors pas et se retrouve alors expulsé au loin, à coup de pied de l'Être humain. Et celui-ci lui exprime toute sa gratitude.
- Merci de m'offrir un peu de divertissement... Mais je dois en finir avec toi.

C'est alors que soudain, la lame du katana s'embrasse dans un feu ardent. Et soudain, ce dernier s'élance le plus vite possible sur son ennemi, poussant un cri de guerre à faire frémir même un guerrier Nordique. Katana au-dessus de sa tête, Toshiro s'arrête dans sa course, puis donne un simple et unique coup. Un shōmen.
Son coup est si rapide que même en bloquant le coup, le métal de l'épée adverse se brise sous la réaction. Est-ce un défaut de fabrication ? Toutes armes en a une, mais pour le trouver, c'est une autre paire de manche. Le taisho réussit à briser l'épée du Yokai, mais également de lui refaire le visage. Après le passage de son épée, un traie rouge se forme depuis le sommet de sa tête, jusqu'à son menton. Surpris, la douleur arrive peu de temps après. La bête cri de douleur et recule de quelques pas, oubliant au passage le feu au milieu de la pièce.
Celui-ci attrapa bien vite un coup de chaud en tombant à la renverse sur le feu. Accentuant d'avantage les cris d'agonie, Toshiro s'approche doucement du démon, tenant fermement son katana en feu également. Son bras armé se soulève, à mi-hauteur, c'est-à-dire à hauteur de l'épaule, pour faire un ichimonji.

Similaire à celui du Yokai, Toshiro ne vise pas l'épaule, mais bien le centre du thorax de la bête dans l'espoir de l'achever en la brûlant de l'intérieur également. Une tâche de brûlure au 3éme degré se forme rapidement. Et là encore, un cri s'échappe de sa gueule... Le dernier cri avant de ne plus vivre, les yeux ouverts, le corps brûlant encore avant de fumer et de sentir mauvais. Comme un poulet mal grillé.
Son travail achevé, le capitaine range son katana qui s'arrête de brûler pour retourner sur ses pas. En chemin, le capitaine continue de saigner et retrouvera les demoiselles encore sous le choc de cette mésaventure. Ses blessures ne sont pas si grave que ça, mais en chemin, les filles demandent à ce qu'il soit soigné avec grand soin. C'est donc quelques heures plus tard, qu'ils arrivent devant les portes de la ville et où le capitaine s'écrit avec bien moins de force qu'à son départ.
- Vous... Ouvrez la porte. Vite.... Soldats !

Soudain, Shimada Toshiro se met à tousser et à cracher du sang avant de sentir la force de ses jambes l'abandonner. L'aînée de la noble famille se met alors à prendre soin de lui, tendis que les deux autres se mettent à crier pour être entendu par les gardes qui malheureusement se sont assoupit sous la fatigue. Mais, là encore, Toshiro réussit à s'en sortir. Les gardes prennent le relais sur le cas du capitaine, mais également des jeunes filles pour les soigner s'il le faut et bien sûr leur donner des vêtements provisoires et chauds, avant d'être restituées à leur famille au matin.
Quant à Toshiro, celui-ci finit par s'endormir pendant une bonne partie de la journée avant d'être réveillé et remercié par les trois familles.
La mission du taisho Shimada Toshiro fait partie du passé et celle-ci est un véritable succès.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mission] Demoiselles à sauver

Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission] Demoiselles à sauver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Mission Jedi : Sauver l'informateur]
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
..
..
..
...La Sérénissime...
.......