AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Jeu 30 Jan - 3:09

Je marche sans arrêt depuis près de deux jours maintenant, en traînant les pieds et la mort dans l'âme. Je n'ai plus personne, je suis encore livrée à moi-même, complètement seule. Et pour couronner le tout, me voilà devenue Kannushi. En dix-huit ans, le seul son que j'ai jamais pu entendre fut celui d'un tigre céleste me confiant une mission des plus nobles et des plus importantes: devenir son image et sa réincarnation sur cette terre. Une bien grande mission pour une simple servante venant tout juste d'être affranchie et ce, dans des circonstances que j'aurais bien aimé ne jamais vivre.

Durant ce voyage vers la capitale, l'image de mon maître mort baignant dans son sang ne cesse de me hanter. Je pleure beaucoup aussi, ne me sentant pas capable de continuer. Quand je m'offre un peu de sommeil, je fais plusieurs cauchemars terrifiants. Trop de fois je doute de moi. Et si Gekigami s'était trompé? Était-ce possible? En quoi pouvait-je être à la hauteur, moi, une pauvre fille qui ne peut même pas parler?
Pourtant, si cette tâche m'a été confiée, je dois au moins essayer. Je ne peux pas faire honte à un Kami si vite.

J'arrive enfin à Geki. Je suis fatiguée, je boîte un peu dû à une vilaine chute que j'ai fait en chemin. Le château se rapproche de plus en plus et malgré ma réticence face à mon nouveau statut de Kannushi, je réalise que je tremble. Je suis nerveuse. Je n'ai jamais vu le seigneur de Kenshu, j'ignore quel genre de dirigeant il est. Va-t-il me croire, commence va-t-il réagir quand il verra que je suis sourde-muette, s'il me croit, comment me traitera-t-il, toutes ces questions me viennent et je n'arrive pas à y répondre. Je suppose que je dois m'en remettre au hasard pour le découvrir...

J'arrive au seuil du château et suis interceptée par un garde qui me demande les raisons de ma présence ici. J'essaie de mimer tant bien que mal pour lui expliquer, pointant le haut du château et avançant de quelques pas pour dire que je voulais entrer. Je mime un salut respectueux, puis un tigre, pour lui expliquer que je veux rencontrer le Daimyo. Le garde semble comprendre, puis il me demande pourquoi. Je fronce les sourcils, puis joins les mains en signe de prière, trace un éclair devant moi du bout des doigts et tout. Il ne semble pas comprendre. Je répète plusieurs fois et il finit par entrer à l'intérieur pour parler à un autre garde. En gros, j'ai réussi à lire ceci sur ses lèvres:

-Va prévenir le seigneur Kenshu qu'une drôle de fille demande à le voir, mais elle refuse de dire pourquoi.


Je tape doucement sur le mur pour protester. Je dis pourquoi, mais il ne comprend pas. Le deuxième soldat part et le premier reste et me fait signe d'attendre. Je croise les bras et attend avec patience et nervosité à la fois. Ça ne commence pas très bien...




Dernière édition par Nadeshige Hitoko le Sam 22 Mar - 13:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Sam 1 Fév - 16:16

Approchant son éventail de sa bouche pour masquer un bâillement, le Seigneur écoutait les doléances de ses conseillers. Feignant, comme à son habitude, l'ennui et le désintérêt le plus total, il écoutait avec intention, analysait les informations et réfléchissait aux solutions. Parfois il répondait une phrase mûrement réfléchie qu'il semblait jeter au hasard et l'on passait au problème suivant. Depuis douze ans, ses conseillers s'étaient habitués à ne pas discuter les décisions de leur seigneur, aussi absurdes qu'elle puissent sembler, car elles s'étaient, jusqu'à présent, presque toutes révélées parfaitement adaptées et, parfois même, presque prophétiques. Jouant de sa réputation d'imbécile chanceux, le Daimyo guidait son peuple avec nonchalance et désinvolture et le clan prospérait depuis son intronisation.

Un serviteur entra discrètement dans la salle et s'approcha d'un des conseillers assis devant l'estrade sur laquelle trônait le Daimyo, sobrement assis sur le bois et vêtu plus comme un érudit que comme un noble. Après avoir murmuré quelque chose à l'oreille et reçu la réponse chuchotée du conseiller, le domestique fit mine de partir. Coupant la parole aux conseiller en train de parler, le Seigneur du clan prit la parole.


"- Navré de vous interrompre, mais il me semble que l'un d'entre vous vient de recevoir une information que je souhaiterai qu'il partage avec nous.
- Mon Seigneur, il ne s'agit de rien d'important, n'interrompons pas la réunion pour ça.
- C'est moi qui décide de ce qui est important ou non, parlez, notre réunion peut bien attendre quelques instants.
- Ce serviteur vient simplement de m'apprendre qu'une mendiante est devant les portes du palais et demande à vous voir et j'ai demandé à ce qu'on lui donne une miche de pain et qu'on la renvoie.
- Une mendiante ? Est-ce vraiment ce qu'il vous a dit ?
- Oui... oui, enfin il me semble. En quoi est-ce important seigneur ?
- Vous m'avez assuré il y a quelques années maintenant qu'il n'y avait plus le moindre mendiant sur mon territoire.
Apostrophant le domestique. Mon garçon qu'as-tu annoncé à mon conseillé exactement ?
- Mon seigneur, j'ai annoncé qu'une drôle de fille avait demandé à vous voir sans avoir daigné préciser la raison de sa visite.
- Dans ce cas faites-la venir et écoutons ce qu'elle a à dire.
- Mais mon seigneur vous n'y pensez pas sérieusement ? Si vous recevez tout ceux qui demandent à vous voir c'est bientôt toute la population de votre domaine qui va se presser ici.
- Et n'est-ce pas mon devoir que d'écouter mon peuple ?



Après avoir étouffé les contestations de ses conseillers, Senkô demanda à ce qu'on amène cette jeune femme devant lui et ses conseillers. À ceux qui arguaient qu'il s'agissait peut-être d'un assassin venu le tuer il rétorqua qu'ils étaient là pour le défendre et qu'il y avait plusieurs gardes dans la salle. Bien que tous pensaient qu'il s'agissait là d'avantage d'un moyen pour le seigneur de fuir la réunion que de réel désir de rencontrer celle qui demandait audience, aucun n'eut l'audace d'oser le faire remarquer. Le Daimyo Kenshu était conscient de ce fait et en profitait, mais son intuition lui disait que quelque chose de tout à fait singulier se déroulait en ce moment, peut-être simplement par le fait que la demande d’audience d'une jeune femme n'aurait jamais dû, en temps normal, arriver à l'oreille d'un conseiller en pleine réunion. Cette personne devait réellement avoir quelque chose de très... spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Sam 1 Fév - 23:30

J'attends un peu en essayant de rassembler mes idées. Je dois trouver par quoi commencer, surtout, et comment le communiquer. Le temps passe et je commence à me poser des questions, non seulement sur ma situation, mais aussi sur la vie que doit vivre le seigneur en général. Qu'est-ce qu'il est en train de faire, là, maintenant? Aucune supposition ne me vient à l'esprit, puisque je m'y connais très peu. J'ignore ce que doit faire un Daimyo, si ce n'est que diriger sa province. Et encore, le comment m'échappe. Répondre aux demandes des civils, s'occuper de son armée... quoi d'autre?
L'arrivé du domestique coupe court à ma réflexion qui en général ne m'a pas aidé du tout. Il dit quelques mots au garde que je n'arrive pas à comprendre, et ce dernier me fait signe de le suivre. Mon cœur fait un bond. Ça y est. C'est maintenant que je dois prendre les choses en main et commencer ma mission divine. Tout ce qu'il y avait avant n'était qu'un avant-goût... reste à savoir si c'est bien ou pas.

Alors que le soldat me guide à travers le château, je réalise que je respire plus fort, que mon cœur bat plus vite et que j'ai chaud, très chaud. Bref, je ne suis pas que nerveuse, je suis terrorisée. J'ai peur de ce que je trouverai dans cette mission, de ce qui pourrait se passer durant ma rencontre avec le seigneur Kenshu.

Quand le garde fait coulisser une certaine porte et dit quelque chose, je comprends que c'est enfin le temps. Je respire un bon coup, puis m'avance pour entrer quand le garde me demande de lui donner mon arc. Je reste surprise, allant même jusqu'à regarder le yumi qui m'a été offert par Gekigami comme si je réalisais que je l'avais pour la première fois. Je secoue la tête, mais j'accepte de me débarrasser de mon carquois, qui est de toute façon vide. Il insiste pour avoir mon arc et je refuse de plus belle. Je décide de le ranger dans mon dos, de façon à ne pas pouvoir m'en saisir rapidement. Cela ne semble pas le satisfaire, mais il ne dit rien et me laisser passer.
J'entre dans la pièce d'un pas hésitant et le regard de plusieurs personnes croise le mien en même temps. On dirait bien que j'arrive à un mauvais moment, car le seigneur n'est pas seul, il est entouré de plusieurs conseillers et de soldats. Pendant un court instant, je me dis que ça ne vaut plus la peine, que je n'y arriverai pas et je recule d'un pas, mais je me ressaisis. Je dois me montrer courageuse et forte, surtout dans ce genre de moment. Je sais que ce ne sera pas facile, mais si c'est le défi que m'impose le Kami, je n'ai pas le choix. Je continue à marcher tout en évitant le regard des conseillers. Sont-ils en train de parler? Est-ce le silence. De quoi ai-je l'air, dans mes vêtements sales et déchirés? Je me prosterne devant le seigneur Kenshu du mieux possible, ayant appris à le faire au cours de mes longues années de services. Même s'il ne me dit pas de relever la tête, je jette plusieurs coup d’œil dans sa direction, pour savoir quand le faire. 

Quand il me permet de me relever, je m’exécute en cachant mes tremblements le plus possible. Le moment que je redoute le plus est arrivé: je dois me faire entendre et plus encore plus important, me faire comprendre. 
Je sors doucement mon tessen de ma manche. Quelques gardes s'avancent, croyant à une attaque et j'arrête mon geste en leur offrant un regard volontairement interrogatif. Sans les quitter des yeux, je dépose doucement l'éventail qui m'a été offert par un parfait inconnu, l'ouvrant pour bien montrer les motifs qui y sont tracés. C'est celui qui m'a donné le tessen qui m'a dit de venir ici, j'espère donc que cela rappelle quelque chose au Daimyo.

Je passe le bout de mon doigt sur les décorations en forme d'éclair, puis mime un tigre, pose une main sur ma poitrine avant de joindre les mains en un symbole de prière. J'ai presque dit la même chose au garde de l'entrée, si on ne regarde que les signes, mais le message que je veux passer est différent. Je recommence le tout, une deuxième fois, puis lève les yeux pour voir sa réaction. Il doit être confus, je doute qu'il comprenne tout de suite, j'attends quelques secondes avant de recommencer une troisième fois. Les conseillers commencent à s'impatienter et je deviens de plus en plus nerveuse.

Après une quatrième répétition, je baisse la tête avec honte. J'ai toujours détesté mon handicap, mais en ce moment je le hais comme jamais. Je serre les poings avec frustration. Quoi faire de plus, sinon attendre que l'on me chasse, car être comprise me semble impossible.

Dans un éclair de désespoir, je mime le geste d'écrire et attends.


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Lun 3 Fév - 3:55

Lorsque la jeune fille fit son entrée dans la salle, une chose fut évidente pour tous : elle n'était pas une mendiante. Malgré ses vêtements déchirés et salis par la poussière d'un voyage, dont son visage portait encore les marques et la fatigue, elle portait un arc magnifiquement ouvragé et un carquois assortis. Malgré l'insistance du garde, elle refusa de le lâcher et ne le laissa prendre que le carquois, vide. Après qu'un geste discret du Seigneur ait dissuadé le militaire d'insister d'avantage, la jeune fille s'avança dans la salle, hésitante et tremblante.


Après le salut de rigueur, la jeune fille se lança dans les explications des raisons de sa présence et du but de sa visite, ou du moins c'était là ce qu'elle était supposée faire. À défaut d'un discours ou d'une supplique, ce fut un mime que les conseillers, les gardes et la Daimyo purent apprécier, ou seulement deviné pour les moins bien placés. Tout d'abord, la jeune souillon brandit un tessen qui, au vu de sa facture, ne pouvait lui appartenir. Le dépliant lentement, pour éviter aux gardes de croire à une attaque, elle révéla les motifs brodés sur celui-ci. Prenant son menton entre ses mains, caressant d'un air intrigué son bouc de quelques jours, Senkô étudia ceux-ci brièvement. La jeune demoiselle se lança ensuite dans une tentative d'explication bien plus complexe. Alors qu'elle s'employait à répéter sa suite de gestes quelques conseillers demandèrent à ce que l'on mette fin à cette pitrerie. le Seigneur leva une main pour les faire taire et se reconcentra sur le message que cette visiteuse souhaitait délivrer. Bien plus que sur le message en lui-même, Senkô s'interrogeait sur sa forme : pourquoi des gestes ?


Cette jeune fille au regard déterminé semblait mettre en œuvre toute son énergie pour se faire comprendre, si elle avait pu parler elle l'aurait fait. Alors qu'elle commençait, pour la troisième fois, son message, le Daimyo se soumit à l'évidence que la jeune fille devait être muette, au moins temporairement. Comme elle ne montrait également aucune réaction aux commentaires, plus ou moins désobligeant, des conseillers autour d'elle, son regard rivé sur son interlocuteur, elle était, sans doute, également sourde. Alors qu'elle achevait sa quatrième tentative pour se faire comprendre, visiblement abattue et en désespoir de cause, elle se mima en train d'écrire. Le Seigneur esquissa un semi-sourire, presque imperceptible aux yeux des nombreux sujets dans la salle. Il aurait été bien plus simple pour elle de commencer par là, mais qu'elle y ait finalement pensé, malgré la fatigue évidente qui se lisait sur ses traits, trahissait l'intelligence de cette pauvre fille que la vie n'avait pas gâté. Lui faisant signe d'approcher, Senkô désigna le sol juste devant lui, l'invitant à s'assoir. Une fois qu'elle fut installée, le seigneur posa ses mains sur sa poitrine puis banda un arc invisible avant de tendre les bras vers elle. L'arc de la jeune fille l'intriguait au plus haut point. Il lui semblait l'avoir déjà vu, quelques années auparavant, sur des estampes exposées au temple Koumyou, à Raimei. Si c'était bien l'objet qu'il pensait, ce serait la preuve finale confirmant la conclusion à laquelle il était en train petit à petit d'aboutir : il se tenait en face de sa nouvelle Kannushi.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Jeu 6 Fév - 23:08

Je n'avais pas tout de suite pensé à écrire, ça aurait probablement été plus pratique. Seulement, non seulement je n'y ai tout simplement pas pensé, mais en plus c'est une demande qui aurait pu sembler ridicule de ma part. Après tout, rares sont les servantes qui sont ainsi éduquées, même si je n'avais pas vraiment le choix d'apprendre à écrire.

Quand le seigneur me demande de me rapprocher, j'obéis docilement et je prends place juste devant lui. J'ose le regarder timidement dans les yeux pour la première fois, puis soutient son regard sans avoir peur. Je me dis qu'il n'a pas l'air bien menaçant ni méchant, pour me rassurer encore plus. Quand il se met à mimer, j'ai un sourire ému et ma gorge se serre un peu. C'est bien la première fois que quelqu'un utilise le langage des signes pour communiquer avec moi, j'ai toujours eu à lire sur les lèvres. Qu'il ait eu cette pensée me fait vraiment plaisir, même si je sais que s'il n'y est pas habitué, il va s'en fatiguer rapidement et ça risque de le rendre irritable.
J'articule silencieusement mon nom et passe un doigt sur mes lèvres en même temps, puis le pointe avec un sourire, lui expliquant qu'il peut parler normalement et je comprendrai.

J'écoute attentivement son message. Il veut que je lui montre mon arc. Je décroche celui-ci de mon dos, mais comme je l'avais installé de façon à ne pas pouvoir m'en saisir rapidement, ça me prend plusieurs secondes, mais je réussis à enfin le prendre et le tendre au seigneur Kenshu. L'arc est magnifique, d'un blanc immaculé, et je remarque de discrets motifs dorés qui le parcoure de long et large. Il est vraiment très beau, je me demande si j'aurai un jour à m'en servir... je questionne le Daimyo du regard. Que veut-il faire de l'arme?

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Ven 7 Fév - 19:22

La jeune femme semblait rassurée, heureuse d'être enfin comprise. Après que Senkô lui eut demandé silencieusement de lui montrer son arc, elle lui mima quelque chose qu'il ne fut pas certain de bien comprendre, il faut dire qu'il n'avait pas beaucoup l'habitude de ce genre d'exercice, ce qu'elle voulait dire concernait la parole, essayait-elle de dire qu'il pouvait parler et qu'elle le comprenait ? Dans le doute, il décida de ne pas changer de méthode pour le moment et se concentra sur l'arc qu'elle lui tendait.

Il ne s'était pas trompé, il avait vu plusieurs représentation de cet arc unique sur des œuvres représentant Gekigami ou en illustrations de textes le concernant. Cet arc ne pouvait être arrivé dans les mains de cette jeune servante que par miracle, il en était de même pour sa possession du tessen de l'ancien Kannushi. Le Daimyo Kenshu n'avait donc plus aucun doute quand à l'identité de cette jeune femme, il ne lui restait désormais plus qu'à faire accepter une jeune souillon sourde et muette en tant que Kannushi à l'ensemble de sa cour, ce qui n'était pas une mince affaire.

Tendant de nouveau son arc à sa Kannushi, Senkô lui fit un clin d’œil et lui fit signe de venir lui parler à l'oreille. Insistant une fois de plus devant l'incrédulité de la jeune fille, il ne céda pas jusqu'à ce qu'elle finisse par obtempérer. Une fois que ce fut fait, le Daimyo Kenshu se leva, dépassa sa nouvelle protégée et s'adressa à ses conseillers.


"Très chers conseillers, cette jeune fille ne peut parler à quiconque autre que moi, et pour cause : il s'agit de notre nouvelle Kannushi. Croyez-bien que je comprends votre stupeur, mais je vous assure qu'il n'y a aucun doute possible. Vous avez tous reconnu le tessen de notre ancien Kannushi et je pense que vous avez tous, comme moi, déjà vu cet arc représenté dans nos temples. Maintenant je vais devoir terminer cette réunion pour aujourd'hui, soyez assurés que nous reprendrons demain matin."


Désignant un serviteur, il lui demanda d'aller chercher trois servantes et de leur faire choisir des habits pour celle qui serait leur nouvelle maîtresse. Se retournant vers la jeune Kannushi qui, n'ayant pu lire sur les lèvres du Seigneur car il lui tournait le dos, ne devait pas comprendre ce qu'il se passait. Lui faisant signe de le suivre, il la guida jusqu'à ses propres quartiers et la fit s'assoir sur un confortable coussin. Lui tendant des feuilles, de l'encre et un pinceau, au cas où, il lui fit signe qu'il était tout ouïe à ce qu'elle avait à lui communiquer.


Spoiler:
 


Dernière édition par Kenshu Senkô le Lun 10 Fév - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Sam 8 Fév - 3:06

Le seigneur Kenshu examine mon yumi avec attention et j'attends sa réaction avec patience. Ça se voit dans ses yeux, il vient de réaliser, il me croit. C'est rassurant.
Quand il me fait signe de lui parler à l'oreille, je fronce les sourcils et incline la tête. Il a bien remarqué que je suis muette, non? Je secoue la tête, ce serait une chose stupide à faire, mais il insiste. Je refuse à nouveau et il insiste encore plus. Je finis par m'approcher de lui et articuler une phrase au hasard tout près de son oreille. Aucun son ne sort de ma bouche, bien évidemment, et je me sens rougir de malaise. C'est vraiment bizarre...

Le Daimyo se lève et va parler à ses conseillers, mais il m'est impossible de savoir ce qu'il dit. Mon arc en main, j'observe la réaction des conseillers en tentant de comprendre ce qui se passe, car ils ont l'air surpris. Je tente de me faire toute petite derrière le seigneur Kenshu pendant qu'il discute et donne des ordres et pendant un court moment, tout le monde sauf le Daimyo semblait avoir oublié ma présence. Ça n'a pas duré, quand le seigneur m'a demandé de le suivre, j'ai vu que tous ses conseillers me regardaient, certains semblaient vraiment avoir des doutes à mon sujet. Je ne les blâme pas, moi même j'ai du mal à y croire.

Je suis le dirigeant de Kenshu jusqu'à ses appartements et m'installe docilement là où il me dit de prendre place. Il me tend de quoi écrire et je m'y mets tout de suite, réfléchissant, puis écrivant une simple phrase pour commencer. Je lui tend la première feuille.

"Vous y croyez?"

Bien sûr qu'il me croit, mais ce que je veux dire, c'est... qu'est-ce qu'il en pense, de tout ça? Va-t-il tolérer une fille comme moi dans son entourage, muette et sourde, qui ne connaît pas cette vie de noblesse et de religion, qui a vécu dans la servitude et qui est, maintenant, complètement perdue dans un nouveau monde? Je me suis faite à l'idée parce que je n'ai pas le choix, je ne peux plus espérer ni demander autre chose, car je ne peux rien avoir d'autre, seulement cette mission de Kannushi.

J'écris une nouvelle phrase, cette fois un peu plus claire et à laquelle il pourra plus facilement répondre, et c'est surtout ce qui m'inquiète encore:


"Que va-t-il m'arriver, maintenant?"

J'ai bien vu que ses conseillers ne m'aiment pas beaucoup, en sera-t-il de même pour les prêtres? Le peuple? Qu'est-ce que je dois faire? Je soupire de découragement juste à y penser. Peut-être que je m'inquiète trop?


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Sam 8 Fév - 17:04

Tandis que sa nouvelle protégée s'installait, le daimyo de la foudre pu contempler toute sa fragilité, sa peur et son inconfort vis à vis de cette situation totalement nouvelle pour elle. Avant de l'envoyer au temple pour qu'elle y soit convenablement formée, il faudrait qu'elle reste ici auprès de lui, au moins le temps pour elle de s'habituer à sa nouvelle condition qui, au vu de ses vêtements, risquait de la changer radicalement d'univers.

Voyant la première feuille de papier sur laquelle elle avait écrit une question simple, Senkô se contenta d'y répondre à l'aide d'un sourire simple, franc et vrai. Sa seconde question, quant à elle se devait d'obtenir une réponse plus consistante. Prenant une feuille vierge, ainsi que le pinceau, le Daimyo commença à écrire. Son écriture était fluide, forgée par l'habitude et ses caractères tracés avec minutie et précision trahissaient une grande douceur dans leurs traits.


"Tu vas rester un moment ici pour t'habituer à ta nouvelle fonction. Ensuite, quand tu seras prêtes et que tu me le demanderas, tu partiras au temple Koumyou pour étudier et te former.
J'ai dit à mes conseillers que Gekigami ne t'autorisait à parler qu'à moi, j'espère ainsi plus facilement faire passer ton handicap, au moins au début. Je suis désolé de devoir t'imposer cette comédie, mais je pense sincèrement que cela sera plus simple pour te faire accepter d'eux.
J'ai demandé à des servantes d'aller te chercher des vêtements neufs, quand elles seront là elles te montreront ta nouvelle chambre et seront à ton service si tu as besoin de quoi que ce soit. En attendant, je vais répondre à toutes tes questions. Et ne t’inquiète pas, quand les gens se seront habitués à te voir ici ils n'y feront même plus attention, ils m'ont bien accepté moi comme Seigneur après tout."



Avec un nouveau sourire sur le visage, Senkô tendit à la jeune femme le pinceau, afin qu'elle puisse écrire toutes les questions qu'elle pourrait avoir. Senkô espérait qu'elle partage avec lui ses doutes, ses inquiétudes afin qu'il puisse essayer d'y répondre de son mieux. Intérieurement, il essayait de prévoir ce que cette nouvelle venue allait modifier, et permettre, dans ses plans et ses prévisions.


Dernière édition par Kenshu Senkô le Lun 10 Fév - 19:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Dim 9 Fév - 1:54

Son sourire finit de me convaincre et de m'apaiser. Bien sûr que ce ne sera pas facile, mais je ne serai pas seule, si? Je hoche la tête avec un sourire rassuré. Même si je viens tout juste de le rencontrer, je sais que je pourrai lui faire confiance. Alors qu'il écrit pour me répondre, je me surprends à le regarder avec attention. Il écrit bien mieux que moi et j'observe ses mouvements avec fascination. Il a l'air tellement instruit, tellement intelligent...

J'ai lu sa réponse avec attention, hochant la tête par moment pour indiquer que je comprenais. Je savais bien que c'était la chose à faire, cacher mon mutisme le temps que j'arrive à m'intégrer, mais ai-je vraiment envie de cacher la vérité? Ça ne causerait que trop de problèmes quand il faudra l'avouer.
Je saisis la feuille et lui écris une réponse à ce sujet, lui tendant avec un regard déterminé.

"Dites la vérité à mon sujet. Je ne veux pas mentir."

J'ai réfléchi à la suite. Je connaissais le temple Koumyou, ce n'est pas le genre d'endroit qui passe inaperçu. Mais je revenais juste de Raimei, là où se trouve le temple, et je n'ai aucune envie d'y retourner. J'ai trop de mauvais souvenirs de cet endroit, mais je n'ai pas le choix, je dois m'y rendre, je ne peux pas forcer le Daimyo à me garder ici. Je ferai ce qui doit être fait le moment venu.
J'ai écrit autre chose, écrivant plus lentement cette fois, pour être sûre de ne pas me tromper.

"J'ai vu Gekigami en rêve, il m'a dit que je devais devenir sa réincarnation et son image sur cette terre et que j'avais une mission à accomplir. Mais il ne m'a pas dit quelle est cette mission, je ne suis pas trop sûre de comprendre. Qu'est-ce que je dois faire?"

Je lui ai tendu la feuille, réfléchit, puis écrit autre chose.

"Ça ne pouvait être qu'un rêve. C'était la première fois que j'entendais la voix de quelqu'un, même en rêve..."

Et à mon réveil, le tigre était encore là. Je me rappelle bien de sa voix, qui ressemblait à un grondement, comme cette fois où j'avais pris un petit chat dans mes bras, je le sentais ronronner... c'était semblable, mais en beaucoup plus puissant et menaçant. Comme un bruit de tempête, mais je n'avais jamais entendu ces dernières. L'image semblait tout de même convenir.

Les servantes arrivent avec quelques vêtements dans les bras et je lance un coup d’œil nerveux au Daimyo. Je ne veux pas partir maintenant, j'ai encore trop de questions. Je passe une main dans mes cheveux et la ressort pleine de poussière. Oh... je devrais peut-être m'occuper de ça, ensuite je reviendrai. Je prends une dernière feuille et lui écris une dernière phrase. Je trouvais ça important.


"Je m'appelle Hitoko."

Je me lève, m'incline avec respect et m'apprête à suivre les servantes.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Dim 9 Fév - 20:57

La nouvelle Kannushi semblait tenir à dire la vérité concernant son handicap et Senkô, bien qu'il ait sa propre opinion sur le sujet, ne jugea pas nécessaire de créer un malaise entre eux à ce sujet. L'essentiel était que sa nouvelle Kannushi se sente bien dans ses nouvelles fonctions, tant pis si pour cela il fallait rebuter quelques conseillers. Ceux-ci avaient appris à s'habituer aux lubies de leur Seigneur, ils pouvaient bien, également, s’accommoder de celles de Gekigami.

"Je ne leur mentirai plus, je te le promets. Néanmoins il n'y a aucun besoin de remettre ce sujet précis sur le devant de la scène, tu ne penses pas ?
Concernant ton rêve, cela ne pouvait en être un en effet. Ta mission sera d'être, à partir de maintenant et jusqu'à la fin de tes jours, ma conseillère personnelle, et celle de mes successeurs. Ce sera également toi qui choisira le prochain Daimyo du clan si je venais à disparaitre. Ne t’inquiète pas, tu apprendras petit à petit tout ce qu'il y aura à savoir pour accomplir à bien cette tâche, et la part de Gekigami qui habite désormais en toi te guidera dans les moments critiques. Pour le reste, tu apprendras au temple ce que tu devras faire et tu apprendras à utiliser les dons que Gekigami t'as confié pour t'aider."



Tandis que la Kannushi lisait la dernière réponse de son Daimyo, les trois servantes qu'il avait missionnées entrèrent humblement dans les appartements du Seigeur, portant les vêtements neuf de leur nouvelle maîtresse. Celle-ci sembla tout d'abord réticente à partir, mais, considérant son apparence, décida finalement de s'accorder un brin de toilette et le luxe d'abandonner ses vieux vêtements usés par le voyage. Tandis qu'elle achevait d'écrire son nom sur une feuille, Senkô attendit que leurs regards se croisent pour lui adresser un dernier sourire. Il ne la quitta pas des yeux tandis qu'elle quittait la pièce, la couvant d'un regard doux et protecteur. Dès qu'elle serait présentable, elle ne tarderait pas à revenir, elle semblait apprécier la compagnie de son Seigneur et son regard trahissait de nombreuses questions encore à poser.


Dernière édition par Kenshu Senkô le Lun 10 Fév - 19:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Lun 10 Fév - 3:31

Je suis docilement les servantes jusqu'à la pièce qui deviendra ma chambre. Elle est plus grande que les autres chambres que j'ai eu, mais ne contient rien à part un lit et une bassine remplie d'eau. Pendant qu'une des servantes me montre les vêtements qu'elles ont apporté, les deux autres m'aident à me dévêtir et me laver. Je les laisse frotter ma peau, me laver le visage et verser de l'eau sur ma tête sans protester, même si le tout m'embarrasse beaucoup. Quand elles ont fini, elles me laissent m'essorer les cheveux et me sécher seule avant de m'aider à m'habiller. J'enfile le kimono et la longue jupe rouge et elles m'aident à nouer la ceinture et enfiler les manches, puis l'une d'elle me tend une magnifique coiffe en or délicate. Je la place sur la tête, recule et fais un petit tour sur moi-même pour leur montrer le résultat et avoir leur approbation. Elles hochent la tête avec un sourire amusé et je souris à mon tour.

Je réussis à leur demander par signe de m'amener voir le seigneur Kenshu et elles me ramène à ses quartiers. J'en profite pour mémoriser le chemin, car je ne prévois pas demander de l'aide aux servantes à chaque fois. Nous arrivons aux appartements du Daimyo et avant de les laisser partir, j'incline la tête avec respect pour les remercier. Je sais que la vie de domestique n'est pas facile et je compte les traiter avec le respect qu'elles méritent. Peut-être que je pourrais leur apprendre le langage des signes?

J'entre dans l'appartement du seigneur avec un sourire timide. Nos regards se croisent et je reprends place sur le coussin. Je me sens beaucoup plus confiante, je n'ai plus cette impression d'être une souillon, une fille pauvre qui n'a pas sa place dans un château, mais j'ai l'impression d'être une princesse. Ce n'est pas le cas, mais c'est semblable.

Je reprends le pinceau et une feuille, réfléchit quelques secondes, puis me remets à écrire.

"Après ma rencontre avec Gekigami, j'ai changé d'apparence, j'avais des rayures de tigre sur le bras et mes cheveux sont devenus tout blancs... est-ce ça, le pouvoir de Gekigami? Il m'a aussi offert l'arc..."

Plus ça va, mieux je comprends ce qui se passe. Mon nouveau rôle me parait bien plus clair et plus j'apprends à connaître mon seigneur, plus j'ai hâte de lui être d'une quelconque utilité. Je me moque de l'opinion du peuple et de ses conseillers, pour moi il est un excellent Daimyo et je ferai mon possible pour l'aider.


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Lun 10 Fév - 18:55

En voyant revenir sa Kannushi, Senkô se rendit à l'évidence qu'elle n'aurait aucun mal à s'adapter à sa nouvelle vie. Elle arborait déjà un regard déterminé et semble soucieuse de mener à bien sa mission divine. Elle reprend le pinceau et commence à dessiner les caractères de ses interrogations. Voyant quelle question taraudait désormais son esprit, Senkô prit le temps d'y réfléchir. Autant il pouvait très facilement répondre à la première partie de cette interrogation, autant il n'avait pas tout les éléments pour répondre à la seconde.


"Ce que tu as vu est la forme que tu prendras quand Gekigami souhaitera s'exprimer à travers toi. Quand la situation l'exigera à ses yeux, il te fera revêtir cette apparence. Il n'y a aucun moyen pour toi de contrôler cette transformation, seul notre Kami le peut. Gekigami t'as également confié d'autres talents que tu apprendras à maitriser avec les religieux de notre clan au temple, je ne puis guère t'aider à ce niveau là, cela dépasse mes compétences. Pour ce qui est de l'arc, je ne connais pas ses pouvoirs mais si Gekigami a jugé nécessaire de te le donner alors il te sera très certainement utile. Une Kannushi n'est pas supposée se battre contre d'autres humains, et je te souhaite de ne jamais avoir à connaître la guerre, mais peut-être peut-il protéger notre peuple des Yokais. J'ignore ses pouvoirs également, mais nous nous renseignerons ensemble à son sujet si tu le désire. Il existe certainement au temple des textes faisant mention de ses pouvoirs, tu pourras les chercher là-bas pendant ton apprentissage."


Cette Kannushi était sans nul doute une bénédiction pour leur clan. Jeune, soucieuse de bien faire et compatissante envers les plus démunis, car elle avait vécu comme eux, elle serait parfaite dans son nouveau rôle. Il ne lui manquait plus que la connaissance pour guider ses choix et ses jugements et elle serait une actrice d'importance dans l'avenir du clan. C'était, selon le Daimyo, une certitude absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Mer 12 Fév - 22:12

Je lis la réponse de mon Daimyo attentivement. Il n'en sait guère plus que moi au sujet de mes nouveaux pouvoirs, mais l'idée qu'il puisse m'aider dans ma quête d'information à ce sujet me rassure. Quant à l'arc... je crois pouvoir affirmer que nous ne trouverons rien à ce sujet. Et puis, maintenant que je connais un peu mieux ma mission, mon seigneur et le peuple passent avant mes quêtes personnelles. Une hypothèse se forme graduellement dans ma tête et je l'écris à mon seigneur.

"Peut-être que porter une arme m'aidera à me mettre à la place des soldats et à mieux les comprendre?"

Et en temps de guerre, peut-être que ce sera plus rassurant pour le peuple? C'est discutable, mais pas important, j'ai l'arc et je compte le garder.
Je hausse les épaules avant d'écrire autre chose sur la feuille.

"Quand allez-vous les avertir à mon sujet?"

C'est vraiment ce qui m'inquiètes le plus. Je sais que les conseillers ne le prendront peut-être pas bien, mais si ils découvraient la vérité plus tard, ils me blâmerait non seulement moi pour ce mensonge, mais aussi le Daimyo. Et ça, ça serait très problématique. S'il doit y avoir des mécontentements face à mon handicap, le seigneur Kenshu ne devrait pas en être la cible.

"Je sais qu'il est inutile d'accorder trop d'importance à mon mutisme, mais ça ne sert à rien de le nier non plus. Je suis ce que je suis, même si je n'aime pas ça, et je ne veux pas le cacher. J'aimerais donc être présente quand vous l'annoncerez. Si vos conseillers doivent s'indigner, ça devrait être contre moi, pas vous."

Je secoue la tête comme pour chasser quelque chose. Je commence à dire n'importe quoi, il m'a déjà promis qu'il en parlerait, je n'ai pas besoin d'insister.
Je pense à ma prochaine question, rougis légèrement puis l'écrit. C'est quelque chose d'un peu plus personnel...

"Aurai-je le droit de vous appeler par votre prénom?"


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Jeu 13 Fév - 1:32

La jeune Kannushi semblait plus rassurée, et plus assurée, désormais. Senkô pouvait aussi noter qu'elle avait de la suite dans les idées. Elle venait d'insister de nouveau pour qu'il ne mente pas à ses conseillers et leur présente la vérité sur son handicap. Très bien, elle aurait besoin de cette force de caractère pour se faire sa place.


"Je leur en parlerait demain pendant la suite de la réunion que tu as interrompue aujourd'hui. Étant donné que je suis l'unique responsable de ce mensonge j'en prends l'entière responsabilité et il est hors de question que tu sois mises en porte-à-faux. D'autant plus que cela risque d'être très pénible pour toi : tu ne pourras pas lire sur les lèvres de tout le monde en même temps. Rassure-toi, j'ai nommé moi-même la majorité de ces conseillers et je les connais tous très bien. Ils ont l'habitude de mes décisions arbitraires et, assez souvent, étranges. Ils râleront certainement quelques minutes mais tout rentrera dans l'ordre bien vite. Je dirige ce clan depuis 13 ans, ils ne me tiendront pas rigueur de cela, toi ils ne te connaissent que comme une souillon venue importuner leur Seigneur. Je leur dirait tout et prendrai l'entière responsabilité de ce que je leur ait dit aujourd'hui."



Hésitant quelques instants, le Daimyo Kenshu rajoutta finalement sur la feuille un simple : "Ce n'est pas discutable.". Son expression de visage était toujours aussi douce mais son regard autoritaire exprimait clairement qu'il n'attendait pas que son ordre soit contrarié. Alors qu'il lisait la dernière phrase de sa Kannushi, son sourire doux revint décorer son visage et il se contenta de hocher tendrement la tête à son intention. Finalement il rajouta une simple prhase.


"Je serai le seul à lire les mots que tu m'adresseras, je puis bien t'autoriser à m'y appeler comme tu le préfèreras, d'autant que nous sommes destinés à collaborer ensemble pour longtemps, autant que cela soit fait le plus agréablement possible, tu ne crois pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Sam 15 Fév - 14:24

Je veux protester quand il insiste pour porter le blâme, mais son regard m'en dissuade. Je ne veux pas salir sa réputation juste à cause d'un mensonge... mais inutile de protester. Je baisse la tête pour montrer ma soumission à ce sujet. Je dois lui faire confiance, même si sa décision ne me plait pas.

Je relis ce qu'il m'a écrit, car il y a une certaine phrase qui a retenu mon attention, un fait qu'il vient de soulever: il m'est impossible de lire sur les lèvres de plusieurs personnes en même temps. Mais pourtant, je veux participer aux réunions, mais comment me débrouiller? Une idée me vient et je l'écris rapidement.

"Je vais apprendre le langage des signes, la lecture et l'écriture à une des servantes, comme ça elle pourra me servir d’interprète lors des réunions et entendre ce que je pourrais manquer."

C'est une bonne idée, non? Je le regarde sans cacher ma fierté pour attendre sa réaction, assez contente d'avoir trouvé une solution.
Le seigneur Kenshu m'assure que je peux bien l'appeler comme je le veux, puisque personne d'autre ne le saura. Je hoche la tête pour montrer que j'ai bien compris, puis lui écris.

"C'est d'accord. N'hésitez pas à me le dire si le tout va trop loin."


Je me dois de rester polie, il s'agit tout de même du Daimyo. J'agite doucement la main pour attirer son attention et j'incline la tête avec respect. Il en a fait beaucoup pour moi, il m'a accepté et est prêt à prendre ma défense, et je ne l'ai toujours pas remercié. Mais il n'est pas trop tard pour lui montrer ma reconnaissance.


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Dim 16 Fév - 21:21

La jeune Kannushi désapprouve sa décision, c'est clairement visible dans son regard, pourtant elle n'ajoute rien et s'y soumet. C'est bien, il est important qu'elle sache quand discuter et quand obéir. Non pas que Senkô soit tyrannique, simplement qu'il agissait souvent sans que les autres aient les moyens de comprendre pleinement les raisons de ses actes, et qu'alors, il était impossible pour eux de débattre réellement de la décision prise. L'idée qu'elle exposa ensuite était bonne, très bonne. Cela rassurerait les conseillers et faciliterai l'intégration de la Kannushi, tout en lui permettant d'exécuter bien plus aisément sa fonction. De plus, les servantes qu'il lui avait assignées seraient parfaites pour ce genre de travail.


"Tous les serviteurs affectés au service d'un habitant du palais ou d'un invité savent lire et écrire. J'ai toujours pensé que les bonnes manières exigeaient de permettre à ses invités de pouvoir dicter une lettre à tout moment. Et c'est également bien plus pratique pour laisser des consignes."


Le Daimyo Kenshu, dans son amour du savoir, avait toujours tenu à proposer à tout membre de son personnel la possibilité d'apprendre à lire et à écrire, certains y voyaient un passe-temps appréciable, d'autres la possibilités de quitter leur fonction pour rentrer au service des résidents et des invités et les autres, qui n'en voyaient pas l'utilité, n'avaient jamais voulu apprendre. Néanmoins la possibilité était encore ouverte à tous, s'ils souhaitaient la saisir ou non relevait de leur propre décision.


Alors qu'il lisait la dernière phrase de sa nouvelle protégée, le Seigneur sourit de nouveau et s'empressa de lui répondre. Il souhaitait exterminer en elle toute pensée selon laquelle il pourrait être un jour gêné ou fâché de la familiarité qu'ils pourraient avoir. Bien entendu, il ne comptait pas la forcer, il ne lui faisait que lui proposer librement de choisir, sans aucune question de protocole ou de formalités, de l'appeler comme elle préfèrerait l'appeler.


"Je n'aurai jamais à te le dire puisque tu es libre de m'appeler comme bon de semble, j'abolis, à compter de ce jour et jusqu'à la fin des temps, toute formalité protocolaire entre nous. Je souhaite au plus profond de moi que notre collaboration se fasse de la manière la plus naturelle et la plus sincère possible. Ensuite, je veux surtout que tu te sentes à l'aise, alors considère-toi libre de faire comme tu l'entends pour te sentir ici chez toi."


Dernière édition par Kenshu Senkô le Dim 2 Mar - 20:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Ven 21 Fév - 22:41

Quand il m'explique que tous ses serviteurs sont assez instruits pour lire et écrire, je ne parviens pas à retenir un sourire radieux. Le seigneur Kenshu me parait tellement intelligent, tellement juste envers tout le monde, que sans aucun doute je suis prête à lui faire totalement confiance. Il est bien la première personne que je rencontre qui se soucie de moi comme ça, mais aussi qui se concentre sur l'instruction comme ça. Mon ancien maître ne me l'a appris qu'à cause de mon handicap, j'aurais très bien pu ne jamais en être capable.

La chose qui me réjouit et qui me trouble en même temps, par contre, c'est toute la liberté qu'il m'offre. Je pensais être sous ses ordres, devoir vivre quelque chose de beaucoup plus stricte, il est le Daimyo après tout. Mais il me considère comme son égal et m'incite à en faire autant. Je suis libre. De façon raisonnable, je peux faire ce que je veux, maintenant. Autant je suis contente d'avoir ce droit, d'être moi sans servir qui que ce soit, mais en même temps ça me rend incertaine. J'ai été servante toute ma vie, je ne sais pas trop comment accepter cette nouvelle liberté. C'est une nouvelle limite, je vais devoir m'y faire.

Je décide d'être honnête avec lui.

"Je ne tiens pas vraiment à retourner à Raimei. J'arrive de là-bas, et j'y ai passé des moments difficiles. Je sais que je dois aller au temple, je n'ai pas le choix, mais je ne veux pas y retourner maintenant. Je n'en serais pas capable."

J'irai quand j'aurai eu le temps de m'en remettre. J'ai vu des gens que j'aimais y mourir, à cause de moi. Je ne peux pas oublier ça, encore moins m'en remettre... pas maintenant.

"Je ne veux pas être un fardeau pour vous, je promets que je resterai le moins longtemps possible, ensuite je me rendrai au temple."


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Dim 2 Mar - 20:30

Alors qu'il lisait les derniers mots de sa nouvelle protégée, le regard de Senkô se fit plus doux encore qu'auparavant. Bien loin de la prendre en pitié, il semblait ressentir par empathie ce qu'elle avait vécu. En réalité, cette expression, bien qu'en partie sincère, était d'avantage l'un des aspects du masque qu'il arborait avec elle. Sa tactique semblait porter ses fruits et il était désormais certain d'avoir conquis le cœur de sa Kannushi. D'ici quelques semaines de "travail", elle aurait une entière confiance en lui et il pourrait compter sur elle dans ses plans.


"Tu ne seras jamais un fardeau pour moi. Tu te rendras au temple quand tu le décideras et personne n'essaiera jamais de t'y forcer. Prends tout ton temps pour d'adapter à ta nouvelle vie, des religieux pourront tout à fait venir ici pour commencer ton instruction. Rien ne presse, nous avons de longues années devant nous.
Et si je peux faire quoi que ce soit pour toi, n'hésite jamais à me le demander."



Le Daimyo avait semblé hésiter avant d'ajouter cette dernière phrase. C'était d'avantage un effet de style qu'une réelle hésitation mais cela contribuait à l'image de lui qu'il souhaitait transmettre à sa nouvelle conseillère. Ils allaient incessamment sous peu former l'équipe dirigeante du clan Kenshu, et Senkô avait besoin de n'avoir aucun doute sur la façons dont Hitoko le percevait afin de pouvoir anticiper sur l'avenir. Pour l'heure il était confiant, Gekigami avait bien choisi son incarnation... au fond, quoi de plus naturel de la part d'un Kami. . .
Revenir en haut Aller en bas
Nadeshige Hitoko

avatar

Mort

Messages : 213
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 20

Feuille personnage
Age: 19
Titre: Kannushi du Tigre
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Sam 15 Mar - 20:56

Ses mots me rassurent. Je suis en confiance, je n'ai plus peur de mon avenir, pourquoi le devrais-je? Je suis entre bonnes mains, mon aide ne sera que la plus appréciée et, chose insolite, maintenant les rôles sont inversés. C'est moi qui détiens le pouvoir. Je suis l'élue de Gekigami, ceux qui m'ont tant fait souffrir par le passé ne peuvent plus rien me faire. Je suis plus puissante qu'eux maintenant, et ça a beau me combler de bonheur, c'est quelque chose qui me rend beaucoup plus consciencieuse aussi. Je ne veux pas faire n'importe quoi.

"Merci beaucoup, monseigneur. Je vous suis éternellement redevable."

Je retiens un bâillement. La fatigue me rattrape, me rappelant que j'ai beaucoup voyagé et que je ne l'ai pas eu facile. Je me frotte les yeux et me remets à écrire.


"Puis-je prendre congé, maintenant?"

Je crois que cette conversation touche bientôt à sa fin. Je n'ai plus de questions, j'ai bien tout compris et je ne m'inquiètes plus. Je suis chez moi, maintenant. Ou presque... Mon nouveau chez-moi, c'est le temple de Raimei. Mais je peux bien rester ici pendant quelques temps encore, le temps de me remettre les idées en place.


Revenir en haut Aller en bas
Sanada Senkô

avatar

Civil

Messages : 400
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 23

Feuille personnage
Age: 34 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ] Dim 16 Mar - 22:01

La jeune Kannushi semblait désormais apaisée, confiante en son avenir. Voilà qui suffisait amplement aux yeux du Daimyo pour juger cette entrevue parfaitement satisfaisante. Il disposait d'une nouvelle alliée soucieuse de bien faire, travailleuse et que son handicap avait forcé à développer une certaine malice. Elle aurait parfaitement son rôle à jouer dans les évènements futurs, bien que sa formation n'ait, pour l'heure, pas encore commencé.


"Bien sûr, va te reposer, tu sembles en avoir bien besoin."


C'était avec un sourire doux et aimant, le sourire d'un père à sa fille, que Senkô regarda sa Kannushi prendre congé. Lui aussi était confiant dans l'avenir, tout du moins dans son avenir à elle. Aussi jeune soit-elle Hitoko était bien plus mature que son visage poupin ne le laissait présager. La vie ne l'avait pas épargnée et elle était devenue une jeune femme pourvue d'une grande force intérieure qu'elle ne soupçonnait pas encore. Gagner confiance en elle était la première étape pour s'emparer de cette force, et des nombreux talents conférés par Gekigami. Elle était en bonne voie, mais elle avait encore le temps. Le temps d'apprendre, le temps de découvrir, le temps de vivre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ]

Revenir en haut Aller en bas
 

[FB 1 an] La rencontre des élus de la foudre [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» La justice de Raphael [Terminé]
» [TERMINÉ] Gurdal Gloignus, Nain de la Moria...
» Alkar Sen'tetsu( Terminé)
» Sur les traces d'une BSH {PV Yuki} (FINI)


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..