AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Fukyuu - Takakasu Izaruko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Takakasu Izoruko

avatar

Mort

Messages : 157
Date d'inscription : 04/02/2014

Feuille personnage
Age: 37
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Fukyuu - Takakasu Izaruko Jeu 6 Fév - 12:45

http://saigoseizon.forumgratuit.fr/t587-jounal-de-guerre-d-un-taisho


Takakasu Izoruko
☼ Nom :: Takakasu
☼ Prénom : Izoruko
☼ Surnom : Dankotaru

☼ Âge : 37 ans
☼ Sexe : Masculin
☼ Statut : Taïsho
☼ Arme(s) : Un katana nommé "hakujou kousei" d'une grande valeur qu'il a fait forgé récemment à la capitale par un grand maître, un wakizashi




Lien:
 

Lien:
 

Lien:
 



Pouvoirs et Caractéristiques

Étreinte glaciale: Lorsqu'il est au contact direct avec un objet ou une personne, il peut la geler. Cependant il lui faut appliquer sa main plusieurs dizaines de secondes avant d'y parvenir

Résistance au froid: A force d'un entraînement rigoureux, est capable de supporter des température très basse. Inconvénient, craint les fortes températures plus que la normale.

Aura Polaire: est capable de faire chuter la température d'une pièce de 10 à 30 degrés selon l'endroit. Mais il faut un certain temps pour que cela fasse effet et ne fonctionne pas en extérieur.

Danse Maccabre: se lance dans une série de passe rapide contre l'adversaire dont le but n'est pas de porter un coup décisif mais une série de petites estafilades afin de le faire saigner à plusieurs endroits. Technique seulement réalisable une fois par adversaire et uniquement avec un katana.

Barrière de Froid: Dresse un mur de glace qui permet de stopper aisément un jet de flèches mais qui peut-être brisé par une arme contondante. Cette technique ne peut-être réalisée que s'il y a de l'eau dans les parages ( rivière, mer, puit, neige, ect)  

Oeil inquisiteur: A acquis un talent particulier pour desceller le mensonge en observant les traits de son interlocuteur. Ce n'est pas pour autant qu'un menteur aguerri ne peut pas le tromper, de plus il faut qu'il ait le temps de scruter son interlocuteur, une situation d'urgence et requérant sa concentration peut le contrecarrer.

MAITRISE

MAITRISE





☼ Physique : Le Taisho de Fukyuu est une personne qui en impose, difficile de ne pas être frappé par son charisme. Son oeil valide est incisif, rien ne semble lui échapper et sa voix grave et puissante est faite pour être obéie.
De taille moyenne, mince, il parait plus grand de part son port de tête et d'épaule qui sont presque royaux. Si ses traits émincés sont marqués et fatigués, il n'en reste cependant pas moins un bel homme. Il paraitrait même qu'il a pas mal d'admiratrices à la capitale même si lui-même semble imperméable à ce genre de frivolité.
Ne pratiquant plus beaucoup d'exercice sur le terrain, il a beaucoup perdu en force et en endurance, mais ne vous fiez pas à cela si vous comptez le défier, il n'a pas cessé pour autant de s'entraîner au sabre et il a des beaux restes de la fine lame qu'il était plus jeune.
Prenant beaucoup de soin à sa présentation, il relève presque de l'impossible de le voir autrement que dans une tenue irréprochable et soignée. Il a tendance à privilégié les vêtements sobres, martiales et fonctionnelles mais ne renie pas pour autant les attributs du pouvoir lors des cérémonies officielles, conscient de leur importance sur le peuple.
En règle général, il porte une courte barbe taillé en pointe qu'il entretient seul. Peu fier de la manière dont il a obtenu sa blessure à l'oeil, il n'enlève jamais son bandeau en public et élude au besoin toute question à ce sujet, ou bien répond de manière évasive.  




☼ Caractère : Strict est le mot qui définirait le mieux cet homme fait. Strict avec lui-même, strict avec les autres. Pour lui, il est du devoir de chacun de contrôler ses excès et le laisser aller entraîne immanquablement le chaos. Il peut se montrer impitoyable pour faire respecter ces préceptes, surtout envers ses subordonnés. Menant une vie ascétique, son seul vice serait son faible pour le saké, qu'il déguste de manière presque religieuse lorsqu'il reçoit un convive. Se sachant également vulnérable aux charmes de la genre féminine, il évite autant que faire se peut les lieux de perditions.

Assez peu sujet à la colère, il n'en ai pas moins intraitable envers ses ennemis et éprouve une forte animosité envers le clan Setsu, qu'il considère comme des brigands tout au plus. Ses voyages lui ont fait prendre conscience que ses actes honorables pouvaient parfois se retrouver en désaccord avec le bien-être et la sécurité du peuple de son clan et il n'hésitera pas à se salir les mains pour cette noble cause. Son sens du devoir et de la tactique sont très présents, c'est d'ailleurs un pationné de "shogi", jeu auquel souvent allant jusqu'à former ses aides de camp pour avoir un adversaire.
Malgré ses aspects vieilles écoles, ses voyages lui ont également appris que le sexe ou le statut social ne sont en rien représentatif de la valeur d'un être et il laissera sa chance à quiconque est prêt à montrer sa valeur. Il est d'ailleurs prompt à laisser un jeune tenter de faire ses preuves, même s'il ne fera montre d'aucune pitié si il échoue.

Lorsqu'il n'est pas en présence de ses hommes, il peut également se montrer une personne avenante, pince sans rire et curieuse, il sera difficile de le faire revenir sur ses positions mais ce n'est pas pour autant qu'il n'écoutera pas les arguments de ses convives. C'est une personne franche, affectionnant peu le mystère, il préfère les gens qui parlent sans détour en bon militaire.
Jouant de son charisme il lui arrive souvent de regarder en silence ses interlocuteurs comme s'il pouvait lire en eux. Il a une certaine faculté à cerner les gens rapidement, cependant cela peut se retourner contre lui s'il a à faire à un bon comédien.



Histoire

«  Je suis venu vous dire adieu Sensei.
- Tu comptes donc t'ôter la vie...
- Le seppuku est le seul moyen désormais de racheter la honte que j'ai jeté sur les miens.
- Et si je te disais de n'en rien faire?
- Pardon Sensei?
- L'escargot dont la carapace a été brisée, peut s'en reconstituer une nouvelle, si la semelle qui l'a foulé ne l'a pas tué sur le coup. Il existe bien des moyens de laver son honneur, tu es encore jeune, il se pourrait bien que tu en trouves un.
- Mais le bushido est clair sur ce point...
- Le bushido est un code de conduite, mais comme tout code il peut et doit être remis en question. »
D'un geste de la main le maître imposa le silence à son élève «  Nous vivons une époque pleine de changements, une période de paix bénie qui ne saurait durer éternellement. Il en va ainsi de la nature humaine. Tu devrais partir en voyage, explorer le pays qui est le tiens, tâcher de porter sur ce monde un regard sans préjugé. Riche des observations que tu feras, tu pourras revenir servir ton clan avec d'autant plus de clairvoyance. 
- Vous voulez que je devienne un vulgaire ronin? Un être méprisable et sans honneur?
- Ne considère pas ton honneur comme perdu... Disons qu'il t'a été retiré pour un temps, viendra le moment où tu le récupéreras. Aie confiance. »

 Tout en parlant, sa main habile dessinait des courbes parfaites sur un parchemin et il ne leva ses yeux de son ouvrage que pour proférer ces derniers mots. Izoruko avait été son élève le plus talentueux et c'est lui qui l'avait recommandé pour devenir Taii. Seulement malgré de brillants états de service et après avoir sauvé la vie d'un Taisa lors d'une attaque surprise dans une forêt proche de la frontière Setsu, le jeune officier venait de connaître la disgrâce pour s'être opposé aux ordres d'un supérieur.  Ce dernier, alors qu'ils avaient débusqué un camp de brigand, lui avait ordonné de ne pas lancer d'attaque avant l'arrivée des renforts. Ayant peu de respect pour ce chef, d'extraction paysanne et jugeant cette attitude lâche, Izoruko avait désobéi et ouvert les hostilités. L'opération lui coûta beaucoup de ses hommes mais ils sortirent victorieux, cela n'empêcha pas son supérieur de le destituer de son poste.

 Il avait jugé que le moyen le plus simple de ne pas perdre son honneur était de mettre fin à ses jours en accomplissant le suicide rituel. Mais voilà que son maître à penser venait bousculer ses convictions. Benjamin d'une famille de la petite noblesse de Mashiro, le jeune homme avait grandit avec l'ambition de devenir un  guerrier comme son père qui officiait dans la marine avant sa mort au cours d'une violente tempête. Il avait eu la chance d'intégrer le dojo de Aoneko Takezo et de s'y distinguer pour son habileté.
 Depuis lors, vivre en suivant à la lettre le bushido, lui avait toujours apporté une paix intérieure et c'est un monde rempli de doutes et d'incertitudes qui s'offrait à lui  à présent, s'il commençait à remettre en question ses valeurs. Pourtant l'idée de servir une plus noble cause et le respect qu'il avait pour son maître le poussèrent à tenter l'expérience. Takezo n'était-il pas le plus grand maître du clan Fukyuu, il ne pouvait décemment se tromper. C'est ainsi que le destin d'Izoruko, alors âgé de 22 ans prit une tournure des plus atypique.


***


 Le cliquetis des armes attirait l'attention de badauds qui étaient aussitôt repoussés par les soldats de Setsu. Leur Taii leur avait ordonné de le laisser régler cette affaire lui-même. Affichant un air méprisant, il jaugeait  son adversaire avec dédain comme s'il avait affaire à la plus infâme des créature. Il faut dire que non seulement il n'avait aucune estime pour les ronins mais quand ceux-ci arborait l'accent de Fukyuu et se permettait de se balader en conquérant sur son territoire , cela était la goutte d'eau.
La chaleur écrasante qui régnait ce jour là n'était pas pour aider notre infortuné héros.    

 Conscient que cette étape de son voyage serait la plus difficile, il l'avait retardé, s'aventurant d'abord en territoire neutre puis du côté des clans de l'Est.
La cité impériale lui avait fait une très forte impression et il n'avait jamais autant perçu l'essence des kamis que dans le temple d'Amaterasu, du moins c'est ainsi qu'il avait interprété l'aura mystique qui nimbait l'édifice.
 Ses pas l'avait ensuite conduit à Kaze puis à Noumu, où il s'amouracha pour une okasan, du nom de Satomi, qui dans un premier le repoussa puis, devant son insistance t son charme, finit par lui accorder quelques intentions. Il avait été subjugué par cette femme, sa grâce, sa sensualité, ses traits d'esprit, son rire.
 Cependant conscient qu'il était en train de s'enliser dans les délices de Noumu, devenant un mondain, il décida de reprendre sa route, il s'engagea comme garde du corps d'un riche marchand et partit pour Kaze. Il se rendit compte progressivement en observant avec un oeil de militaire, que les clans de l'Ouest avaient torts de sous-estimer ceux de l'Est. La discipline qui régnait dans leur camp, la qualité de leurs troupes, n'avait rien à envier à Fukyuu. Si ce n'est la supériorité incontestable de la flotte des terres de glaces, l'issue d'un combat sur la terre ferme serait très difficile à prévoir.

 Il avait enfin fait route vers Setsu, certain qu'il n'y serait pas accueillis à bras ouvert, mais s'il y avait une région qu'il devait observer avec attention, c'était bien celle-là. Il devait voir le degrés de préparation des troupes sur ce territoire, ainsi que leur mentalité pour savoir s'ils représentaient un danger pour son clan. C'est arrivé à Keito qu'il rencontra des ennuis. Là, un groupe de soldats l'avait rapidement prit à parti, il avait fait appel à tout son calme pour ne pas rentrer en conflit avec eux, mais leur chef était apparu et avait envenimé les choses. L'affrontement était devenu inévitable.

 Le jeune officier Setsu répondait au nom de Zenmyo Isamu, ses cheveux de jais semblaient nimbés de flamme sous ce soleil de plomb, très sûr de lui, il avait sous-estimé Izaruko dans un premier temps, ce qui lui avait valu une vilaine estafilade au bras gauche. Cependant le climat ne jouait pas en faveur du guerrier errant et le recours à ses pouvoirs de glace se serait révélés vain, aussi il misa tout sur la précision de son escrime. Son adversaire quant à lui était dans son élément et profitant de la diversion opérée par une de ses vagues de flammes, il porta un coup redoutable au ronin du tranchant de sa lame, le privant de son oeil gauche et le déséquilibrant. Le Taii n'eut aucun mal à le désarmer et ses hommes se jetèrent sur lui pour le rouer de coup. Cependant il lui laissèrent la vie sauve et le jetèrent inconscient à l'entrée du village.

 Izaruko hésita à nouveau à s'ôter la vie, humilié par sa défaite, mais il se dit que sa mission était plus importante que son honneur et il poursuivit sa route. Il n'eut plus d'incident majeur en territoire Setsu, pas plus qu'il ne se trouva importuné une fois dans le clan Kenshu. Là-bas il connut une histoire avec une bergère qui le recueilli lors d'une tempête de neige. Il resta en sa compagnie une saison, apprenant le métier puis finir par repartir sans prévenir, suivi par le regard mélancolique de la belle qui savait que ce jour arriverait mais ne voulait pas y croire.


***

 Cinq ans s'était écoulés depuis son départ lorsqu'il revint enfin en territoire Fukyuu. L'homme qu'il était autrefois avait grandit. Plus sûr encore de l'importance du respect du bushido, il avait cependant appris que des leçons de vie se trouvaient partout autour de lui, qu'il ne suffisait que d'y prêter attention. Durant son périple, il avait pu se rendre compte que le monde qu'il croyait connaître était moins simple qu'il le pensait. Ainsi le courage et la grandeur n'était pas l'apanage des nobles, ni des guerriers. Il avait vu de simples paysans offrir le peu qu'ils possédaient à de parfaits inconnus, sans contrepartie.  
 Il avait été témoin de la bravoure de femmes capables de tenir tête à des hommes en armes pour protéger leurs enfants. Il s'était rendu compte que les soldats livrés à eux-mêmes faisaient bien souvent peu de cas de la moral et pouvaient se livrer aux pires brutalités, imbus de leur statut. Enfin il avait compris que les petites gens se préoccupaient bien moins de qui les dirigeait que d'avoir de bonnes récoltes et un grenier rempli quand l'hivers arrive.

 Son maître avait été prévenu de son retour et lorsqu'il se rendit chez lui pour lui narrer ses aventures, un autre homme était présent. Izaruko le reconnut immédiatement, il s'agissait de Matsumoto Eichi, le Taisa à qui il avait sauvé la vie plusieurs années auparavant. Il apprit plus tard que celui-ci avait prit du galon et n'était autre à présent que le Taisho du clan. Ce dernier prit la parole  une fois qu'ils furent installés sur le tatami et après l'avoir longtemps jaugé du regard:
«  Ton Maître m'apprend que tu nous reviens d'un long périple Izaruko-kun.
- Un très long périple, oui, Eichi-sama
- Il m'a également dit que tu étais un élève brillant et que tu n'avais accomplis ce voyage que pour mieux servir ton clan.
- C'est la vérité.
- Je ne suis pas de ceux qui oublie ce que l'on a fait pour eux. J'ai une dette de sang envers toi. A présent que j'ai un statut me le permettant je souhaiterai te donner une seconde chance de faire tes preuves dans notre glorieuse armée en te restituant ton poste de Taii. Serais-tu d'accord avec cette idée?
- Ce serait pour moi le plus grand des honneurs, Eichi-Sama, je ne m'attendais pas à un tel revirement du destin. »

 En cet instant, le regard du guerrier croisa celui de son maître et il comprit à qui il devait réellement cette opportunité. Il se remémora également le fait qu'il lui avait affirmé que son honneur n'était pas perdu pour de bon. Et il avait raison. Ce qu'il ignorait, c'est que ces deux individus faisaient parti de la Secte du Chat et venaient simplement de procéder entre eux à un renvoi d'ascenseur.
 C'est ainsi qu'Izaruko fut réhabilité, mais il lui fallut encore faire ses preuves et c'est sa compétence et sa rigidité qui lui permirent de progressivement gagner la confiance de ses hommes et de laver son passé entaché. Au bout d'une poignée d'années il devint Taisa et finalement, plus tard, quand Matsumoto Eichi décida de mettre un terme à son mandat de Taisho, il le recommanda pour prendre sa place.
 Depuis lors, Izaruko s'était taillé une réputation de chef intransigeant et impartiale. Si ses troupes le craignaient et redoutaient sa sévérité, il n'en respectaient pas moins son sens aigüe de la justice et la droiture de ses actes. Il ne tolérait pas le moindre écart de conduite, pas plus qu'il ne permit le moindre relâchement de la part de ses hommes, conscient qu'ils devaient montrer l'exemple à la population et non leur imposer leur tyrannie. Il ne pratiquait aucune distinction de rang ou de sexe, seul le mérite compte à ses yeux.
 Par ailleurs ses diverses observations au cours de ses voyages lui avaient permis de connaître particulièrement bien le fonctionnement des autres clans et de se méfier de leurs puissances militaire. Extrêmement virulent à l'égard de Setsu, il n'hésitait pas à envenimer les choses lorsqu'une discussion s'égarait sur ce sujet.
A PROPOS DE VOUS

☼ Prénom/Pseudo: Alex
☼ Age: 27
☼ Sexe: masculin
☼ Expérience de rp: Et bien ça fait un peu plus de dix ans que je fréquente les forums et pratique de temps à autres le rp sur plateau.
☼ La phrase cachée :Ok by KK
☼ Comment avez-vous trouvé/connu Saigo Seizon ? En tapant " forum rpg japon fantastique" sur google, puis après en errant de ci de là
☼ Donnez nous votre avis sur le forum (design, histoire…) : J'ai immédiatement adhéré au design du site, le background est solide, l'histoire cohérente. Je pense qu'on peut toujours ajouter des choses, mais c'est aussi ça qui est enthousiasment, si tout était parfait on s'ennuierait.
☼ Plutôt tarte aux fruits ou gâteau chocolat ? Sans hésiter gâteau au chocolat!


Dernière édition par Takakasu Izoruko le Jeu 6 Fév - 16:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kagome Katsuya

avatar

Admin
Hatamoto

Messages : 1174
Date d'inscription : 26/04/2013

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: le Tigre blanc de Fuyu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Takakasu Izaruko Jeu 6 Fév - 13:57

Bienvenue sur Saigo Seizon!

Je suis enfin ravi de voir notre Taisho faire son apparition dans les rangs =D
Après lecture de ta fiche, j'aimerais juste que tu peaufines un peu plus ton physique et ton caractère. 4-5 lignes de plus ca serait bien ^^

Après ca, je pourrais te valider.

Good luck!
Revenir en haut Aller en bas
Takakasu Izoruko

avatar

Mort

Messages : 157
Date d'inscription : 04/02/2014

Feuille personnage
Age: 37
Titre: Taisho
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Takakasu Izaruko Jeu 6 Fév - 16:31

Voilà c'est chose faite! J'espère que c'est suffisamment étoffé à présent.



Thème musical d'Izoruko

L M M J V S D
Revenir en haut Aller en bas
Kagome Katsuya

avatar

Admin
Hatamoto

Messages : 1174
Date d'inscription : 26/04/2013

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: le Tigre blanc de Fuyu
Liens:

MessageSujet: Re: Fukyuu - Takakasu Izaruko Jeu 6 Fév - 16:37

Félicitations cher Taisho. Vous venez t'intégrer les rangs de Fukyuu.

Ta fiche est donc validée. Je t'incite donc à faire ton suivi ^^
Bon jeu et bon rp parmi nous!



Que se passe-t-il en ce moment sur Saigo Seizon ?

Avant de commencer

Remplis ton suivi ! Il sera à mettre à jour à chaque fin de sujet RP et à chaque fin de quête ou d'Event. Tiens, voici un suivi vide ici.
Remplis aussi ta feuille personnage qui servira aux autres joueurs. Pour cela, dirige toi vers ton profil !
Profites-en pour ajouter à ton profil un lien vers ta présentation et un autre vers ton suivi dans les cases prévues à cet effet.

Côté RP

Les quêtes sont ouvertes et les quêtes accompagnées d'un MJ aussi ! Rends toi ici et pour gagner des points de caractéristiques ou des messages bonus en bien d'autres choses en vivant des aventures jamais trouvées ailleurs !
Afin que le Maître du Jeu, Souteigai, intervienne dans tes Rps pour les pimenter un peu, n'oublie pas de signer et de lire ici.
/!\ Ceci en fonction de la disposition de nos MJs.

Les membres sont libres de participer à la création du contexte en partie Encyclopédie. N'hésite pas à ajouter au forum tout ce que tu voudras, il y a peut être de bonnes idées dans le lot !
Pour cela, c'est ici.

Les correspondances d'attendent ! Il suffit de savoir écrire et lire pour rédiger le journal de ton personnage ou bien commencer de nouvelles liaisons. Viens donc rédiger tes lettres !

Tu peux à tout moment proposer des pré-définis ou bien des PNJs pour participer au contexte et au jeu de Saigo Seizon. Rends toi et ici.

L'Event est prévu pour fin Janvier-début Février.

Autres

N'oublie pas de voter pour le forum !
Un event Saint Valentin est actuellement en cours! Tu peux venir t'y inscrire ici


Et surtout, amuse toi bien parmi nous o/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fukyuu - Takakasu Izaruko

Revenir en haut Aller en bas
 

Fukyuu - Takakasu Izaruko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.... .Ewilan RPG..
....La Sérénissime..