AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Mar 11 Fév - 23:12

Il faisait beau ce jour là et Haru était de bonne humeur. C'était aujourd'hui qu'il prenait la route, de nouveau. Il allait devoir saluer son père et sa mère. Ce serait rapide, comme à chaque fois. Il passait pour la forme, lui s'en moquait un peu. Il savait qu'un jour il ne reviendrait pas. Il savait que ses voyages seraient de plus en plus longs. Il commençait à se faire remarquer en tant que Hinin et on le rejetait. Il en avait marre d'être juger parce qu'il vagabondait. Il avait fait ce choix pour rencontrer des personnes diverses et variées et désormais, avec ce jugement qu'on portait sur lui, il avait décidé de prouver à chacun qu'il était plus capable que n'importe qui de défendre l'honneur de son clan. Il défierait tous ceux qui parleraient mal des Kenshu même si ça devait lui coûter la vie. De plus, il resterait honnête quoiqu'il arrive. Si pour cela, il devait ne pas manger pendant une semaine, ce ne serait pas grave. Jamais il ne ferait passer le clan pour des voleurs.

Les salutations terminées, Haru quitta sa famille sans un regard en arrière, sans un regret. Sa destination? La capitale. Il voulait rencontrer les gens et là-bas, il y aurait du monde. Il était heureux à l'idée de nouvelles rencontres. Il n'avait plus vraiment d'ami depuis qu'il était Hinin. La solitude commençait à lui peser mais, il ne se lamentait pas. Il savait d'office qu'il aurait du mal à se faire accepter, il n'allait pas s'en plaindre. Au contraire, cela lui constituait une motivation réelle désormais. Voyager sans but était moins amusant que de voyager pour faire ses preuves.

Il allait enfin arriver. Il était content. Pour fêter ça, il allait faire le tour des commerces pour trouver une bouteille de saké et ensuite, il irait chercher quelqu'un avec qui la boire. Il sifflotait en marchant et en arpentant les rues quand soudain, il entendit:

"Au voleur!"

Il s'arrêta et regarda autour de lui. Personne ne courait. C'était un commerçant qui avait crié. Celui de la boutique qu'il venait de passer. Il demanda alors:

"Un voleur? Où ça?

-Mais,... Toi pardi!

-Ah? Bon bah, je l'ai arrêté ton voleur papy! Regarde, je suis là, je bouge pas! Dis-moi, j'ai volé quoi?

-J'en sais rien mais, tous les Hinins sont des voleurs!

-Tu me juges sans savoir! Sache que je suis un Kenchu et que jamais je ne salirai leur honneur. Je suis un vagabond mais, je ne suis pas un voleur. Je vis de l'argent que je gagne avec mes spectacles dans la rue."

L'homme bousculait Haru avec mépris. Selon lui, de toute façon, s'en prendre à un type de si bas rang ne lui causerait aucun tort. Haru en avait pourtant décidé autrement. Il bouscula le marchand à son tour afin de se dégager puis, il vida ses poches et dit:

"Alors? Mes poches sont vides. Je n'ai que mon argent et un vieux tissu, tu n'as pas honte de me traiter ainsi de voleur?"

L'homme n'assumant pas ses erreurs sortit un tanto et attaqua le jeune garçon. Ce dernier para à mains nues et mit le marchand au sol. Il recula ensuite et le regardait en position de garde. Le commerçant était faible, il n'y avait pas d'honneur à l'affronter mais, il ne pouvait lui tourner le dos, craignant une fourberie de sa part. Il le fixait donc attendant de voir ce qui allait advenir.
Revenir en haut Aller en bas
Reiya Akira

avatar

Onmyôji

Messages : 135
Date d'inscription : 30/01/2014

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Mer 12 Fév - 11:32


Les rayons du matin vinrent chatouiller mon visage à peine réveillé. Ne voulant quitter mes songes, je vins agripper le drap  pour le placer entièrement sur mon corps. Malheureusement, c'était bien trop beau.  Une petite créature, sortant de cette carapace, vint au bout du fuuton pour tirer cette dernière. Avec le peu de motivation qu'il me restait, je pris tout de même la peine de me relever avant de venir foudroyer mon camarade et esprit lézard, qui partit se cacher sous le seul meuble de la pièce. Un long soupire s'en suivit avant que je me lèvait finalement pour jeter un regard à travers la fenêtre, donnant sur la rue principale de Geki. Rien d'inhabituel pour le moment, et ce n'était pas plus mal. Je ne faisais que passer, et je n'aimais pas être retardé par des babioles.

Revêtant mon habit qui, d'après mon entourage, et surtout ma sœur, me rendait plus adulte malgré mes 19 printemps, j'empoigna mon bâton puis tendit mon bras afin que Tokage, mon esprit gardien, vienne prendre sa place autour de mon cou ou bien encore sous mes habits. Il était temps.
Je gagnai le couloir. les clients de l'auberge commençaient à affluer. Mon statut mais surtout mon éducation avaient voulu que je n'oublie pas les règles de politesse, mais la méfiance pouvait toujours se lire sur mon poing serré tenant le bout de bois. En tant qu'Onmyoji, les yokais étaient les premiers à se dissimuler derrière une enveloppe humaine pour prendre par surprise. Rien ne semblait suspect cependant.
Le couloir traversé, les escaliers descendus, j'allai au comptoir afin d'y régler l'autre partie de ma nuit. Je cherchai à ma ceinture. Un air inquiet devait pouvoir se lire sur mon visage à cet instant, en plus de quelques gouttes qui défilaient le long de mon front. Mais une petite tête vint à sortir de mon col, sortant un petit sachet de riz. Le remerciant comme il se doit, je donnai ensuite l'argent puis saluai le gérant avant de quitter les lieux.

Les pieds dehors, je ne pus que me couvrir les yeux. La lumière de l'astre brillant était resplendissant en cette journée. Aucun nuage à l'horizon. Tout semblait annoncé un voyage des plus agréables. Bientôt, je pris part au courant des rues, marchant dans les pas de bon nombre d'habitants. En cherchant du regard, je pouvais y voir les demoiselles émerveillés devant des tissus étincelants, ou encore des hommes rirent face à des marchandises sucrées ou bien devant une bouteille de saké. L'heure n'était pas ce qu'ils les retiendraient de boire. Je souris à cette vue si... innocente. La plus part de la populace l'ignore mais de nombreuses créatures rodent parmi elle. Se faufilant pour vivre parmi les humains ou bien pour les dévorer, seuls l'origine des Yokais permettaient de connaître leur but mais à mes yeux, ils étaient tous des êtres à éliminer. Je chassai cette vision de ma tête pour le moment. Je ne voulais pas entacher mon périple et pour le moment, aucune ombre des Terres Neutres n'étaient présente.

Au carrefour, je gagnai une rue perpendiculaire afin de rejoindre la sortie de la cité. Je n'avais visité la capitale que peu de fois, mais mon sens de l'observation me permettais de ne pas me perdre. Je n'étais maintenant qu'à quelques mètres lorsque la foule venait d'encercler deux hommes près d'un commerce. L'un était bien plus vieux que l'autre et la situation semblait tendu entre eux deux. La curiosité m'appela, comme elle l'avait toujours fait. Tournant mes pas, je me dirigeais en direction de cet attroupement.
Le commerçant dénonça le jeune homme comme un voleur. Apparemment, ce n'était pas le cas et ce titre lui revenait uniquement car il était Hinin. Voila encore un des préjugés du pays. Parce qu'ils voyagent et non réellement aucune attache pour leur clan, les Hinin sont traités comme des moins que rien. Je ne partageais pas cet avis. Comme certain d'entre eux, je pratique moi-même l'art de la musique et je vagabonde pour éliminer la menace, ça ne fait pas de moi un artiste de rue réprimé. Je ne pouvais laisser cette affaire aller plus loin. La populace de Kenshu n'avait pas besoin de cela en temps de tension. Malgré mon appartenance au clan Eiichiro, je restais avant tout Onmyoji.

Bousculant gentiment quelques personnes, j'arrivais bientôt à l'intérieur du cercle d'habitant et il était temps. Le commerçant n'appréciait vraiment l'autre jeune homme et il ne tarda pas à se relever pour relancer un assaut, que j'intercepta avec mon bâton... Ou du moins, c'est ce que j'aurais aimé mais la destin était contre moi : alors que je m'apprêtais à entrer dans l'arène, je vins à trébucher sur un misérable caillou se trouvant là, m'affalant au sol entre les deux hommes qui me regardèrent en se disant "c'est quoi cet énergumène?" Je ne perdis pas une minute pour me relever, tapant mes vêtements pour enlever la poussière s'y trouvant.

"Oji-san*, ne pensez vous pas que cette histoire va trop loin.
- Dégage de là gamin. Tu n'as rien avoir avec ça. Excepté si toi aussi tu es un voleur.
-Je regardais l'homme, tout en posant mon index sur le menton, interrogateur. - Et bien... je suis adepte de la musique, je voyage à travers les régions sans réel but..."

Le vieux vint à me dévisager également. Je lui renvoya son regard si noir alors que Tokage fit son apparition, surprenant aussi bien l'homme qui tomba, bassin en premier sur le sol, que la foule. Dévisageant à mon tour le commerçant, je vins m'accroupir près de lui, sourire au visage.
"Et pourtant, je suis un onmyoji."

La sueur commença à couler près du visage de mon interlocuteur. Il savait à présent qu'il avait fait une erreur mais je ne lui en tenais pas rigueur. Beaucoup de personne reste aveugle face aux idées toute faite. Pour se faire pardonner, je lui demanda uniquement un petit sac de provision qui m'accorda immédiatement. Il ne s'excusa cependant point.
Soupirant, je regardais la foule se disperser alors que je m'approcha du garçon en question. Il ne semblait pas plus âgé que moi et pourtant, nous étions si différent. Tokage renifla l'air afin d'identifier la personne alors que je m'adressa à lui.

"La prochaine fois, essaie peut-être d'être moins agressif. Les préjugés ne pourront pas s'effacer uniquement parce que tu dévoiles la vérité. Malheureusement d'ailleurs.
Tu ferais bien de te faire discret à l'avenir. Simple conseil."
ajoutais-je avec un sourire.


*Monsieur
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Mer 12 Fév - 18:50

Haru vit le vieil homme tenter une nouvelle offensive mais, celle-ci fut perturbée par un homme qui avait voulu l'arrêter en vain. Le Hinin n'eut ensuite aucun mal à immobiliser le marchand et la chute du nouvel arrivant stoppa la joute. Kuchiyo observait le jeune homme. Il l'aurait bien aidé à se relever, après tout, ce dernier était venu prendre sa défense. C'était pourtant un onmyoji. Au début, Haru s'était demandé si ça se mangeait puis, finalement, il s'était rappelé qu'il s'agissait d'hommes qui chassaient les Yokais. Bon, il n'en avait pas encore vraiment compris le principe mais, c'était trop compliqué. Bref, le type avait l'air gentil et en plus, il aimait la musique et le voyage. Bon, ça avait quand même l'air d'être un foutu mange-fleurs. Un de ces gars qui pensaient qu'on pouvait tout résoudre sans s'énerver. Il rit alors et lui dit:

"Moins agressif? C'est moi qui ai sorti une arme? Je ne l'ai même pas frappé. Il m'a attaqué et je l'ai mis au sol. Ce type m'a traité de voleur, je lui ai juste prouvé que c'était faut. Et toi, t'es qui? T'es Onmyoji, c'est ça? Tu chasses les Yokais avec des cocottes en papier, c'est ça?"

Haru n'était pas du genre à passer par quatre chemins et l'embrouille avec le commerçant était finie pour lui. Il en venait donc directement au sujet qui l'intéressait. Il se rappela alors qu'il avait soif alors, il attrapa le garçon par le bras et se mit à courir en direction d'un bar.

"Viens, on va discuter de tout ça dans un bar à saké! On sera mieux assis autour d'un verre et c'est plus convivial de trinquer. T'as l'air sympa, je t'invite!"

Haru était tout excité. Ce gars avait l'air de l'accepter malgré sa situation et ça lui faisait plaisir. Lui qui se battait pour être respecter de tous, c'était un grand pas vers l'avant. Il se dit alors que sa cause n'était pas perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Reiya Akira

avatar

Onmyôji

Messages : 135
Date d'inscription : 30/01/2014

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Mer 12 Fév - 22:43

C'est un nerf sur le front que j'écoutais cette homme me traitait comme un moins que rien. Le statut de Onmyoji était respectable, comment pouvait-il être aussi familier. Je comprenais mieux maintenant pourquoi ce genre de personne attirait les ennuis. Plus je l'observais, plus je me disais qu'il valait mieux le laisser tranquille et reprendre mon chemin. Malheureusement, les choses ne furent pas aussi simple.

Alors que je m'apprêtais à lui faire volte-face, il m'agrippa le poigné et commença à me tirer pour m'inciter à le suivre. N'avait-il donc aucune manière de forcer les gens ainsi? C'est avec surprise mais également énervement que je le laissais me guidé. Ce n'est pas avec ma force de jeunot que je pourrais lui faire face. Au vue de sa poigne sur mon bras, il ne connaissait pas l'étendue de sa force. Mon périple allait donc devoir se rallonger de quelques minutes, voire quelques heures. Rien que d'y penser, je soupirai de toute mon âme. Je devais me débarrasser de lui le plus rapidement possible mais apparemment, il semblait assez pot de colle.
De plus, il était aussi amateur de boisson quelque peu alcoolisé, chose que je n'affectionne aucunement. Surtout lorsque je me sais encore trop jeune et surtout que je représente en partie les Kamis. Pourquoi devrais-je suivre ses désirs? Et puis, il voulait discuter mais je n'étais pas vraiment d'humeur à me confesser à lui. Je pouvais cependant faire un effort.

Nous arrivâmes bientôt près d'une taverne où Haru me traina à l'intérieur en bousculant les personnes alentours. Je pus enfin libérer ma main de son étreinte et vint frotter mon poigné avec mon autre main afin de faire disparaître la douleur plus rapidement. Je dévisageais l'homme qui était maintenant dos à moi. Il n'y avait aucun doute, ce garçon ne semblait pas avoir reçu une éducation digne des samurais et encore moins des religieux. Quelle était alors son histoire? C'est ce qui m'intrigua et me poussa à en savoir davantage sur lui.

Je vins bientôt m'asseoir dans un coin de la bâtisse où je pus souffler quelques minutes avant que la tornade ne revienne et ne vienne sûrement l'assaillir de question. Déposant la paume de main sur la table, Tokage sortit de sa cachette avant de se faufiler le long de mon bras pour venir se poser sur la dite table, où il fit un tour sur lui même avant de s'allonger tranquillement. Habituellement, mon camarade se méfiait des nouvelles rencontres, mais celle-ci ne l'inquiétait nullement. Devais-je faire de même? J'en doutais... Depuis que j'ai intégré l'organisation Kara, je ne peux faire confiance qu'à moi seul.

Haru revint finalement. Je restais impassible, prêt à répondre à ses questions si elles étaient digne de conversation.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Ven 14 Fév - 14:21

Haru avait été vite en besogne. Trop vite. Il n'avait pas attendu de réponse de la part de l'homme et l'avait entraîné comme une furie dans le bar. Là, il avait mis un ramdam pas possible avant qu'il ne finisse par s'asseoir à une table avec le gringalet. Ce n'était qu'à ce moment là qu'il réagit qu'ils n'avaient encore fait aucune présentation. Il réagit qu'il avait peut-être même un peu manqué de respect à son compagnon. Rien de bien méchant. Ce n'était pourtant pas son intention, il avait voulu bien faire. La joie de cette rencontre l'avait fait s'emballer. Cet Onmyoji avait été le premier à l'accepter tel qu'il était. C'était positif, ce n'était que le début de son périple.

"Je suis désolé, je me suis un peu trop emballé. Je ne me suis même pas présenté, je m'appelle Haru. Kuchiyo Haru, je suis un Hinin au service du clan Kenshu. Et toi, comment t'appelles-tu?"

Haru marqua un silence afin de laisser à son comparse le temps d'assimiler l'information et répondre. Il en profita par la même occasion pour interpeller le serveur d'un geste de la main puis, il reprit:

"Je t'ai entraîné ici sans même te demander ton avis. Je voulais pas te forcer ni rien, c'est juste que je me disais que ce serait plus convivial de parler autour d'un verre. Le truc, c'est que je sais même pas si tu bois de l'alcool. Enfin, si ce n'est pas le cas, ils ont de très bons thés. Je te suivrai même dans ce choix je pense. L'envie de boire m'a soudainement passé. Un bon thé noir, y a que ça de vrai! Bon, trêve d'excuses, si j'ai voulu t'inviter, c'est parce que t'as l'air d'un bon gars. T'es pas là à me juger comme tous ces bouffons. Pourtant, t'es un Onmyoji. Je ne sais pas exactement de quoi il s'agit mais, je sais que c'est un truc de religieux. Enfin je crois. Je n'ai pas appris grand chose en dehors de l'entraînement au combat de mon père. La seule fois où j'ai vu une Onmyoji, elle affrontait deux Yokais avec l'aide de cocottes en papier qui se transformaient en cerf et en samouraï. Elle appelait ça des Shinigami ou des Origamis, je ne sais plus. Si ça ne te dérange pas, j'aimerais que tu m'en dises un peu plus."

Haru s'était apaisé un peu. Il regardait son comparse d'un air rêveur, s'attendant à entendre un récit merveilleux. Après tout, il avait encore bien des choses à apprendre et pas que au combat. Il voyait en l'homme face à lui un narrateur plus qu'un combattant. Pourtant, si leur rencontre s'était faite avec une entrée en matière désastreuse, Haru ne le sous-estimait pas. Il savait qu'un combat face au jeune garçon serait perdu d'avance. Un jour, il deviendrait assez fort mais, à l'heure d'aujourd'hui, il devait laisser son objectif en suspend. De plus, il allait devoir apprendre qu'être le plus fort ne voulait pas forcément dire défaire quelqu'un au combat. La force, c'était bien plus que ça en réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Reiya Akira

avatar

Onmyôji

Messages : 135
Date d'inscription : 30/01/2014

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Mar 18 Fév - 12:23


Kuchiyo Haru. Jamais je n'oublierais ce nom. Cet homme avait quelque chose que bon nombre de samurai n'avait guère : l'imprévu. L'impulsion et la force d'Haru faisaient de lui un garçon redoutable. Il avait beau être Hinin, il en restait pas moins en manieur de sabre. Pour cela, je ne voulais pas l'avoir contre moi. Et puis, son changement d'attitude me surpris un instant alors qu'il s'excusa de son comportement. J'avais un espoir. Il n'était peut-être pas si impoli que cela. C'est sûrement si qui me poussa à me présenter. Je m'accoudai et déposai mon menton dans le creux de ma main, me détendant face à la situation présente.

"Je me nomme Reiya Akira. Et lui c'est Tokage, mn esprit gardien." rajouta-t-il en pointant son animal du doigt.

En parlant du loup, celui-ci releva la tête pour dévisager Haru suite à sa présentation. Ce dernier dut se rendre compte que le petit lézard était capable de comprendre le langage courant des hommes.
L'Hinin reprit ensuite la conversation et je l'écoutais attentivement. Mes premières impressions étaient donc bel et bien fausses. Ce garçon (dont l'âge devait être proche du mien) m'aspirait confiance. Moi qui suis toujours méfiant, il réussit à me mettre à l'aise malgré les nombreux visages qui se posaient sur nous. Seul mon regard espionnait la pièce dans laquelle nous nous trouvions. La réputation des Hinins le pourchasserait tant que ces "artistes" n'auront pas fait leurs preuves; mais avec des voleurs ou des charlatans, il était dur de se faire une bonne image. La discrimination à leur égard était compréhensible. Pourtant, je n'étais pas de cet avis. Chacun a le droit de vivre sa vie comme il l'entend. Les Hinins sont souvent forcés à faire des actes qu'ils n'auraient jamais imaginés s'ils n'avaient pas été rejeté par la société. Ils se débrouillaient comme il le pouvait.
Haru comprit mon point de vue et c'est pour cela que je me retrouvais dans cette taverne. Il voulait me remercier de le voir si différemment de la populace. Remuant ma main aplatie de droite à gauche près de mon visage, je lui expliquai.

"Tu n'as pas besoin de me remercier. Les gens devraient davantage s'ouvrir plutôt que de se renfermer sur leur propre opinion. Cependant, je ne suis pas contre une bonne tasse de thé"

La suite de l'histoire m'en apprit un peu plus sur l'homme se tenant en face de moi. Il ne semblait avoir reçu aucune éducation. Je ne pus m'empêcher de comprendre comment avait-il pu survivre sans lire ni même écrire. Il n'y avait pas du doute, il était plus renforcé de l'intérieur que d'autres soldats de l'armée.
Il enchaîna par la suite sur une Onmyoji ayant utilisée des bouts de papier pour invoquer des esprits. Cette femme devait être une puissante religieuse... tout comme l'était ma mère. Son visage me réapparut en mémoire au cours d'un instant mais je la chassai immédiatement et mon regard ténébreux ne put que refaire surface; mais il disparut quand Haru lui demanda un peu plus d'explication sur le sujet. Je ne pouvais lui dévoiler que peu d'informations mais je lui devais bien ça.


"L'invocation de Shinigami n'est pas chose simple. Il faut énormément de concentration et avoir une maîtrise parfaite de l'énergie qui nous entoure que l'on nomme Chi."Je me redressai et serrai l'un de mes poings tout en fermant les yeux. "Les Onmyojis les plus expérimentés peuvent donner forme à des êtres puissants, comme des dragons ou des créatures bien plus grandes. Les Onmyojis plus faible ne peuvent que matérialiser des petits êtres."

En rouvrant les yeux ainsi que ma main, un petit sylvain venait de prendre place dans ma paume. Il n'était pas grand, 30-40 centimètres tout au plus. "Certains ont réussi à parer cet écart de puissance en concentrant leur énergie sur un objet, comme un Origami." Je vins à me tourner vers lui alors que le petit esprit rejoignit Tokage pour s'amuser. "La femme dont tu m'as parlé utilise cette technique, qui est très ingénieuse. Elle doit mettre son Chi à l'intérieur des bouts de papier et ensuite le libérer pour donner forme à des esprits majeurs."

Mon tour était venu. Une question me brûlait les lèvres et je voulais moi aussi en savoir plus sur cette femme qui pourrait devenir un membre de Kara si elle s'avérait être utile pour l'organisation.
"Tu es Hinin mais tu as tout de même réussi à rencontrer une Onmyoji. Comment l'as-tu connu exactement?"

Au même instant, un groupe pénétra dans la taverne et commença à être un peu trop bruyant alors que le serveur, qui venait de nous déposer nos boissons, se dirigea vers eux, un peu inquiet.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

avatar

Invité


MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Jeu 20 Fév - 0:52

Haru fixa alors le lézard qu'il avait un instant pensé virer d'un revers de la main quand il l'avait vu. Il se senti soulagé d'avoir autant hésité en apprenant que c'était le compagnon d'Akira. Il ne voulait pas l'offenser et puis, un lézard était sans doute un meilleur ami que n'importe quel être humain. C'était décidé, lui aussi se trouverait un animal comme partenaire. Ce qu'il avait du mal à comprendre, c'est que le garçon l'avait présenté comme son esprit-gardien. Il lui demanda donc:

"Ton esprit-gardien? Tu veux dire que c'est un fantôme de lézard ninja? Désolé, je ne veux pas lui manquer de respect, c'est juste que je ne sais pas ce qu'est un esprit gardien."

Le jeune homme se sentait idiot avec toutes ses questions mais, il voulait savoir. Akira avait fini par entrer dans la conversation et Haru s'en réjouit. Il allait de l'avant désormais. Quelqu'un pour une fois ne le rejetait pas et lui accordait même un peu de son précieux temps. Il était heureux, envahit d’allégresse. Il était convaincu qu'un jour, il serait accepté des autres, au moins au sein de son clan. Il était fier d'être un Kenshu, sa famille l'était depuis le début et n'avait jamais eu à s'en plaindre. Il se demandait à quel clan le jeune homme pouvait bien appartenir mais, ayant peur qu'il appartienne à un clan en tension avec le sien, il préféra ne pas demander. Il n'avait pas envie que cela fasse naître une rivalité en lui ou en son compagnon.

Pourtant, le jeune homme montait en tension mais, ce n'était pas Akira. Lui semblait d'ailleurs être tranquille. Cela dit, des gens ne cessaient de les fixer. Haru savait ce qu'ils pensaient mais, il restait calme. Il voulait montrer qu'il n'était pas un élément perturbateur, il ne réagirait pas le premier. Akira observait également la pièce du regard mais, Haru ne le sentait pas aussi tendu. Sans doute n'était-il pas rejeté autant. Pour lui, le risque que chacun soit un ennemi potentiel était sans doute moins grand. Haru ne savait pas vraiment quelle importance les Onmyojis tenaient dans la société.

Selon le garçon, c'était normal qu'il l'accepte ainsi mais, il n'avait jamais fait de telle rencontre auparavant. Peut-être n'était-il pas le seul à penser de cette manière? Haru avait hâte de voir ça mais, pour l'instant, il était avec le jeune homme et voulait en savoir plus sur qui il était. Il semblait aimer le thé alors, quand le serveur arriva, il demanda une tasse de thé noir pour lui et demanda à Akira ce qu'il voulait comme thé.

Akira expliqua alors à Haru en quoi consistait les pouvoirs des Onmyojis et lui fit même une démonstration. Haru était émerveillé par le petit être que son camarade avait fait apparaître. Il avait presque envie de s'en rapprocher pour mieux voir mais, il avait trop peur d'être ridicule. Il se contenta donc de sourire à la petite créature. Quand son comparse lui parla de l'Onmyoji aux origamis, Haru se sentit gêné car il ne se rappelait pas de grand chose. Il dévoila cependant tout ce dont il savait.

"Je ne dirais pas que je l'ai connue. Je l'ai vu se battre et elle n'a répondu qu'à ma question sur les cocottes en papier. Elle semblait jeune mais, je ne suis pas en mesure de te donner un âge exact. Elle était petite, brune avec de très longs cheveux. Je ne saurai pas t'en dire d'avantage."

Des hommes entrèrent et commencèrent à semer le boxon dans le bar. On voyait vite que c'était des Hinins mais, pas le même genre que Haru. Pas des artistes vagabonds. Eux, c'étaient des pillards et des assassins. Le genre de type que le jeune homme n'aimait pas. Quand l'un d'eux attrapa un vieillard, Haru se leva prestement et se jeta sur lui en le frappant avec le fourreau de son sabre. Il ne voulait pas le tuer, juste le forcer à lâcher le vieux et le calmer. Les brigands se mirent sur la défensive et s’apprêtèrent à se jeter sur leur assaillant. Haru était en position défensive.
Revenir en haut Aller en bas
Reiya Akira

avatar

Onmyôji

Messages : 135
Date d'inscription : 30/01/2014

Feuille personnage
Age: 19 ans
Titre:
Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Jeu 20 Fév - 12:12


Je peux voir le visage colérique de Tokage lorsque Haru le nomme de fantôme lézard qui me surpris d'abord, puis m'amusa, me faisant ainsi lâcher un sourire ainsi qu'un petit rire. Le Hinin était vraiment différent des personnes que j'ai côtoyées. Peut-être en avais-je besoin alors que ma quête n'était pas toute rose. Umeko, ma soeur aînée, voulait que je prenne le temps de faire des rencontres afin de penser à autre chose. Il ignorait réellement mon but mais ses intentions me touchaient. Cependant, il m'était impossible de faire marche arrière, surtout lorsque je me sais surveillé. Néanmoins, je me permis de prendre un peu de temps pour ce nouveau personnage des plus intéressants.

"Avant d'obtenir le titre d'Onmyoji, nous devons faire nos preuves. En général, le Jushoku demande d'appeler notre esprit-gardien. Il s'agit de la représentation astrale de notre âme. - Je pus voir que Haru n'était pas à l'aise avec mes dires. Je soupirai et essayai de trouver d'autres comparaisons plus simples.- Disons que Tokage est une part de moi-même. Il est chargé de m'accompagner et de m'aider dans ma traque contre les Yokais."

Difficile d'expliquer des termes si techniques qui n'appartiennent qu'aux religieux. J'espérai que mon camarade ait compris mes paroles.

Finalement, j'eus quelques éclaircissements sur cette fameuse jeune femme Onmyoji, bien que Haru ne l'ait rencontré que par hasard. La description qu'il m'en fit était très vague. Cependant, il n'y avait que peu de religieux utilisant des origamis comme catalyseur. L'astuce étant très intéressante, je voulais m'instruire davantage. Je devais retourner dans les archives du temple pour en savoir plus et également apprendre. Chika pourrait m'enseigner cette maîtrise me permettant alors d'obtenir une puissance plus importante et invoquer des Shinigamis plus imposants. Je ne pus m'empêcher de regarder mon petit sylvain à cette idée. Lui qui n'était pas plus haut que trois pommes deviendrait un arbre-golem. L'idée était très alléchante et elle me fit sourire.

Sourire qui s'effaça rapidement lorsque je vis Haru se lever pour rejoindre le groupe d'hommes bruyant. Un long soupire s'installa de ma part. Les ennuis resurgissaient. Je tendis mon bras aux deux créatures qui se trouvait sur la table et ils s'empressèrent de rejoindre chacun une épaule. J'allais sûrement avoir besoin d'eux cette fois. Le nombre d'adversaires était plus élevé que la dernière fois. Je me levai mais restai près de la table à observer la scène.
Haru vint à frapper l'agresseur avec son fourreau pour le calmer. Bonne idée en soi, sauf lorsque l'on sait à quel genre de personne on a affaire. Dans ce cas-là, il aurait mieux fallu essayer de discuter plutôt que de donner un premier contact mais le Hinin était comme ça. Les gestes plutôt que la parole. Cette attitude était rare venant de moi car je me devais d'être discret pour ne pas attirer le regard sur moi et sur Kara par la même occasion. Cependant, j'avais un avantage : mon âge. Certaines choses m'étaient pardonnées et oubliées. Je ne pouvais néanmoins intervenir maintenant. Afin qu'on se souvienne de moi comme d'un protecteur je me devais d'être patient et d'attendre une attaque adverse qui ne tarda pas à venir de la part de l'homme touché par le fourreau qui déposa sa main sur le tsuken de son katana.

A cet instant, j'empoignai la boisson chaude se trouvant sur ma table et vins asperger l'homme au visage qui vint bientôt à se le tenir en hurlant. Sans le vouloir, la tasse m'échappa aussitôt des mains pour venir se briser le sol. Geste non voulu mais qui rendrait ma mise en scène encore plus crédible. Je m'approchai du brigand, gêné et m'excusant de cet acte. Lorsque son regard énervé croisa le mien, je compris qu'il n'avait aucunement l'intention de me laisser partir sans m'avoir au moins planté son arme dans mon corps.
Je reculai afin de me tenir à la hauteur de Haru et de lui chuchoter.

"Tu n'attires vraiment que les ennuis hein? La prochaine fois, tu te débrouilleras. Je ne veux pas créer de problèmes au temple."

A peine eus-je fini ma phrase que les hommes de main se précipitèrent sur nous. L'un d'eux s'occupa de Haru pendant que l'autre m'en voulait. Je ne bougeai pas d'un poil et se fus Tokage qui intervint en sautant sur le visage de l'assaillant qui fut déséquilibré. J'en profitai pour m'accroupir et faire un crochet du pied pour le faire tomber au sol. Après quoi, mon Sylvain se laissa tomber, comme une plume, sur le torse de l'homme. Tournant sa petite tête, l'adverse voulut le virer de là d'un geste de la main, mais celle-ci passa à travers la créature, ne laissant qu'une simple trace de vent dans son passage.
"A ta place, je resterais tranquille si tu ne veux pas que ce petit être en te fasse de mal. Il est très facilement colérique."

L'homme ne semblait pas me croire un seul instant que le sylvain pouvait le blesser. Pourtant, lorsque celui-ci vint à déposer sa main sur le torse de l'homme, il hurla alors que des entailles de vent lui lasseraient le torse. Tokage me rejoint sur mon épaule alors que mon combat était terminé pour ma part. Qu'en était-il de Haru?
Revenir en haut Aller en bas
Kagome Katsuya

avatar

Admin
Hatamoto

Messages : 1162
Date d'inscription : 26/04/2013

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: le Tigre blanc de Fuyu
Liens:

MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira] Dim 30 Mar - 14:30

Rp clos. J'autorise Akira à obtenir ses posts rps
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira]

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre mouvementée. [Kuchiyo Haru feat Reiya Akira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reiya Akira
» Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer (PV Reiya Akira)
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Chroniques d'Haru Rav'Rain
» En un coup de vent Haru est là


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
.Abyndal.
...
...
..
..
...
.
.....Ewilan RPG..
....La Sérénissime..