AccueilFAQRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | .
 

 Chronique Juillet - Août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: Chronique Juillet - Août Lun 8 Sep - 13:13



Légende de Yokuni
L'homme de la Lune


Lorsque le monde était plus jeune,   lorsque les hommes commençaient tout juste à fouler la face de la Terre, la Lune présentait un visage lisse. Elle était pâle comme l'albâtre, brillante comme l'argent et rien, sur sa surface, ne venait ternir sa perfection.

En ces temps reculés, les animaux vivaient en paix avec les Kamis. Ils étaient capables de leur adresser leurs suppliques car, dans leur mansuétude, les Dieux aimaient tous leurs enfants. Les prières des animaux étaient toujours empruntes de modération et de respect.
Dans une forêt profonde vivait une tigresse majestueuse et juste. Elle régnait sur les bois comme d'aucuns règnent sur des cités, avec la bénédiction des dieux. Elle était admirée par tous, tant pour ses qualités d'esprit que pour son superbe pelage. Lorsque vint la saison des amours, elle se choisit un concubin avec qui elle conçut une portée de jeunes tigres au pelage aussi splendide que le sien.
Dès que la portée fut en âge d'ouvrir les yeux, la tigresse se sépara de son compagnon afin d'élever les jeunes. Elle leur choisit un nid, caché au milieu des bambous et de la mousse, où elle les laissait à chaque fois qu'elle partait chasser. Car les petits de tigre, tout comme les petits d'homme, ont des appétits de géants.

Alors que la tigresse chassait comme à son habitude, un humain découvrit le nid. L'homme venait d'un village à l'orée du bois et, comme tous ses camarades humains, il chassait pour se nourrir. Mais lorsqu'il vit la portée de jeunes tigres au pelage splendide sans défense au milieu des bambous et de la mousse, il conçut l'envie de se vêtir de leurs peaux. Il n'aurait pas seulement chaud, songea-t-il, mais il serait également admiré par tous ! Il pourrait raconter comme il avait mis en déroute la mère des jeunes tigres, ce qui ne manquerait pas d'attirer dans ses bras les plus belles femmes du village !
Sans hésiter une seconde, l'homme sortit son couteau de chasse pour exécuter son sinistre plan.

La tigresse revint à son nid juste à temps pour empêcher l'homme de tuer ses petits. Lorsqu'elle le vit, tenant à bouts de bras un de ses jeunes, lame au clair, elle poussa un rugissement féroce. L'homme sursauta de terreur et lâcha le petit tigre qui se réfugia avec le reste de la portée derrière sa mère.
L'homme ne se posa aucune question : mû par la peur, il détala sans demander son reste en direction d'un bosquet de bambous. La tigresse ne l'entendait pas de cette oreille : elle se lança à sa poursuite, déterminée à mettre à terre celui qui souhaitait tuer ses enfants.

La course ne dura guère longtemps. La tigresse, après tout, avait la vivacité et l'agilité des félins alors que l'homme, lui, n'avait rien de tel. Il se réfugia donc sur un plant de bambou à la base épaisse et au feuillage dense alors que la tigresse enragée arrivait juste derrière lui. Juché bien au dessus du sol, il se mit à prier le Kami qui bosquet pour qu'il lui vienne en aide. Il ne le suppliait pas, non, mais il lui ordonnait de le sortir de ce mauvais pas.
Le Kami vit la situation : l'homme sur le bambou et la tigresse, au pied de l'arbre, qui tournait en rond en attendant que l'homme tombe. Le dieu savait ce que l'homme avait voulu faire et il ne souhaitait pas aider quelqu'un qui tentait de lui donner des ordres.
Il apparut donc à la tigresse qui cessa aussitôt de tourner autour de l'arbre.

Tigresse, fit le Kami, cet homme ne cesse de m'enjoindre de l'aider. L'idée de rencontrer tes crocs lui est insupportable semble-t-il, mais je ne souhaite guère lui fournir mon appui. Toi, Tigresse, es bien plus digne de mes attentions.

Que souhaite cet homme, Ô Kami-sama ?, demanda la tigresse respectueusement. Quel ordre te donne-t-il afin de pouvoir échapper à mes griffes ?

Il veut que je fasse pousser ce bambou jusqu'à son village afin que tu ne puisse le suivre, Tigresse.

Kami-sama, je n'aurais donc qu'un souhait, fit la tigresse avec malice. Que son bambou pousse, pousse, jusqu'à ce qu'il atteigne les cieux. Qu'il se réfugie sur la Lune, s'il le souhaite, car ce sera pour lui le seul moyen d'échapper à mes crocs.

Le Kami fut satisfait de la réponse de la tigresse, car elle comprenait son intelligence et sa malice. Il exauça donc son souhait et fit pousser, pousser le bambou jusqu'à ce qu'il touche la Lune. L'homme terrifié n'osa bientôt plus descendre du bambou jusqu'à ce qu'il ne touche la surface de la Lune. Là, l'humain sauta à terre prestement pour espérer mettre fin à son voyage.
Le Kami ne voyant plus aucune raison de continuer à faire pousser la plante, maintenant que l'humain n'était plus dessus, fit disparaitre prestement le bambou. Laissant ainsi l'homme, sur la Lune, sans moyen de redescendre.

C'est ainsi que la face de la Lune perdit son unicité splendide. De honte, l'astre céleste se retourna pour présenter son autre face au monde : c'est pour cela que vous ne pouvez pas voir l'homme de la Lune lorsque vous levez les yeux vers elle.


Kohaku, Juillet-Aout 2014




A NEW COMER
Rihu Jinna



Rihu Jinna

Age: la vingtaine.
Rôle: Civile - Assassin de la Main – Membre des Enfants de la Paix
Caractère: Gentille, Aimante, Bienveillante, Résolue, Déraisonnable, Etrange
Où le trouver ? Surtout sur les terres Eiichiro et les régions voisines

Jinna est née fille d'un assassin de la main et d'une paysanne qu'il avait rencontré sur un chemin. C'est grâce à ce métier de meurtrier qu'il réussissait à faire vivre sa famille, leur offrant des tissus précieux et autres cadeaux. Aussi durant son enfance, elle n'a jamais pensé autre chose quant à son avenir que la succession de son père. Elle fut élevée pour cela ; il lui apprit les poisons, les armes, les pièges dans le but d'en faire une criminelle modèle. Il alla jusqu'à se porter garant pour elle afin de la faire accéder à ce milieu alors qu'elle n'avait que douze ans. Inutile de dire qu'elle se plongea toute entière dans son travail et se concentra à tuer aussi bien qu'elle pouvait et avec un bonheur toujours simple quiconque lui était désigné. Cependant, comme toutes les choses ont une fin, un événement changea un jour le cours de sa vie : sa mère la fit rejoindre les Enfants de la Paix et lui transmis sa sagesse. Jinna découvrit pour la première fois le sens de sa vie et commença à remettre en doute son travail. Malheureusement, il était trop tard, on ne se défaisait pas comme ça de la Main. Elle se résolut donc à continuer son travail homicide tout en adaptant les enseignements qu'elle avait reçu. Désormais, elle tenterait d'exaucer les derniers souhaits de ses victimes et, par l'utilisation de drogues, leur offrirait la mort la plus joyeuse qu'elle puisse créer. Alors, Jinna reprit goût à son travail et se concentra sur ce but, celui de faire le bien autour d'elle.

Niveau d'influence: Faible
Notes des joueurs: Merci de contacter Souteigai pour lui signaler où en est ce personnage dès que vous l'avez utilisé.



Miseki, Juillet-Aout 2014






Coup de Coeur de Juillet-Août
Le Seigneur et la Dame
« Notre union est l'occasion parfaite de marquer les esprits. Une cérémonie dont on se souviendra encore pendant des années et lors de laquelle nous pourrons confirmer à nouveau la grandeur et la supériorité de Setsu face aux autres clans. J'ai l'intention de convier tous les Daimyos de ce continent, y compris Fukyuu. Ils ne pourront pas refuser l'invitation, ce serait une grave insulte et aucun d'entre eux ne souhaite cela, n'est-ce pas ? Certains considèrent Setsu seulement comme une puissance militaire, il est temps de leur prouver le contraire. Tout, lors de cette journée, sera fait pour leur en mettre plein les yeux et qui sait, cela pourrait ouvrir de nouvelles perspectives à l'avenir. Qu'en penses-tu ? » -Setsu Gekido à Shimizu Ame.

Bravo !
Nous ne vous proposons pas un sujet, mais bien une saga ce mois ci ! Il aura fallut longtemps pour se décider entre nombre de nos partenaires aussi talentueux les uns que les autres et les petits nouveaux prometteurs que le forum a compté durant la période estivale, ce fut un vrai calvaire pour pointer du doigt un sujet parmi tout ce que nous avions à nous mettre sous la dent pour vous offrir le nominé de Juillet-Août.
Chacun de nos deux héros du jour incarnent à la perfection leur personnage dans un duel d'âme sans la moindre violence physique et on ne peut qu'être amené à choisir un camp ou se contenter de se laisser porter par le courant de cette étrange romance afin de voir où cela va nous emmener. Il est évident que cet arc ne s’arrêtera pas là et il nous tarde de voir ce sujet se clore pour que l’événement ait enfin lieu !

  • Le(s) protagoniste(s): Shimizu Ame et Setsu Gekido
  • Résumé: Le Seigneur Phénix et la Dame des Flammes se retrouvent à Moe afin de débuter les préparatifs de leur cérémonie de mariage annoncée de longue date lors d'une visite du Daimyo des Setsu à son Kannushi en Hibana dans un autre sujet : La Belle et la Bête. Cet arc met en avant les esprits calculateurs de deux êtres se tournant autour depuis des éons. Chacun tentant de faire valoir ses intérêts en l'honneur du futur événement, il est révélé au long de cette rencontre les sentiments masqués de la belle incarnation de Moegami et l'immense orgueil sans cesse malmené par cette dernière du Maître du domaine de feu. À quoi nous mènera tout cela ? Gekido ouvrira t-il son cœur et sera-t-il aussi fidèle envers Ame, comme elle semble le souhaiter ? Ce mariage arrivant en événement majeur dans Yokuni sera t-il aussi glorieux que l'espère le Phénix ?
  • Le lien: N'hésitez pas à cliquer ici, c'est du tout bon !


 

Kodan,  Juillet-Août 2014


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Amadotsu Kodan

avatar

Admin
Taisho

Messages : 1231
Date d'inscription : 06/05/2014

Feuille personnage
Age: 36
Titre: Kazan Chinsei-ka, le volcan apaisé.
Liens:

MessageSujet: Re: Chronique Juillet - Août Lun 8 Sep - 13:14



Interview
de Hakuto Miyuki,
Kannushi Fukyuu


Pour ceux qui ne la connaîtraient que de nom, nous lui avons demandé de se présenter. Assise sur le grand fauteuil rouge, la voilà qui annonce la couleur :

"L'histoire de Miyuki est assez banale, enfin, je pense... Elle est née d'une mère qu'elle n'a jamais connue et d'un père dont elle connait l'identité que depuis très peu de temps, qui est le Taisho Fukyuu, Takakasu Izoruko. Sa mère l'ayant abandonné au temple de Fukyuu, elle a grandi dans un univers assez religieux, et c'est là qu'elle a croisé le chemin de son maître, l'ancien Kannushi. Elle a grandi, grandi, suivi son maître et à la mort de ce dernier, elle est devenue à son tour l’élue d'Itegami !"

Hasegawa Kioshi: Hakuto-kannushi-sama, c'est un honneur de vous voir en ce lieu!

Hakuto Miyuki: Et c'est un plaisir de vous voir, Kioshi-san.

Premièrement, je tiens à vous remercier d'emmener la bonne parole d'Itegami en ce lieux et nous laisser vous interviewer

Et c'est tout naturel, j'espère être à la hauteur de vos attentes !

Vous le serrez, je n'en doute aucunement.! Invité de marque dois-je dire ! Une kannushi ! Emblème religieux du clan, votre vie doit être bercée entre Itegami et la politique de votre seigneur ? Quel sont vos ressentit de la situation géopolitique actuelle ?

Oh voyons voyons, je me faites pas trop d'honneurs, Kioshi-san. Pour répondre à votre question, pour l'instant je n'ai pas été confrontée aux difficultés que peut rencontrer un Kannushi, mais il est certain que je serai dans un futur proche amenée à mêler politique et religion, et ce ne sera pas de tout repos, malheureusement pour moi, haha ! Mes ressentis, hmm ? Au risque de me faire taper sur les doigts par certains dignitaires, cette tension qui règne partout dans Yokuni me désole et m'inquiète... Yokuni ne se remettra pas d'un deuxième enfer écarlate, et j'espère profondément qu'un jour les cinq clans pourront s'entendre et faire ressortir tout le potentiel de Yokuni, et en faire un lieu harmonieux et plein de douceurs... Mais je m'égare... Moi et mon utopie... hahaha, je rêve un peu trop...

Hasegawa Kioshi esquisse un sourire sincère

Etant dans un clan directement concerné par les tensions entre le pays du feu et celui de la glace, malgré une volonté de paix en Yokuni, n'avez vous pas peur de devoir faire le choix entre vos conviction et un soutien complet à votre seigneur en cas de guerre?

Hakuto Miyuki soupire à cette idée

Malheureusement, ce choix ne m'appartient pas. Quoi que mes convictions veulent, je devrai suivre la voix d'Itegami. Je suis la Kannushi, la porte-parole d'Itegami, sa voix et son corps terrestre, rien de plus. Ma pensée humaine n'est pas prise en compte dans l'échiquier politique.

Et bien! Je vois que notre Kannushi est prête à s'engager corps et âme dans la voie que trace Itegami!

Itegami m'a choisie pour cela, et je ne compte pas le décevoir.
C'est ce à quoi je suis destinée. Mais je vous avoue que je tenterai quand même de faire entendre ma voix, aussi petite soit-elle.


Kannushi est une place très importante, et extrêmement écouté. De plus, un père taisho, un ami d'enfance Hatamoto, une relation qui se développe au grès du temps avec notre seigneur.. Quel quatuor!

Un père Ta-

Hakuto Miyuki est bouche bée

Hakuto Miyuki chuchote
"comment savez-vous ça ?"

Hasegawa Kioshi se penche doucement vers la kannushi
"Il est de mon devoir que de m'informer sur les interviewés, mais ne vous inquiétez point, vous pouvez parler sincèrement.. Il n'y a que tout yokuni qui vous entend.."

Hakuto Miyuki mange un mochi pour se détendre un peu

Hasegawa Kioshi lui sert un thé au jasmin afin de faire passer le mochi

Hakuto Miyuki boit une gorgée


B-bien. Oui.. Oui... Il est vrai que tout cela annonce une tête de clan bien agitée et prêt à en découdre avec les soucis ! Haha ! Je renoue d'amitié avec mon cher Katsuya et je tente par tous mes moyens d'être en harmonie avec mon respectable seigneur... Par contre... Pour ce qui est de mon père... Il n'est pas au courant que je suis sa fille... Je ne sais pas comment lui dire et surtout quand lui dire... J'avais l'espoir qu'il n'y aie que moi au courant, ne dites pas ça à tout le monde, hmm ? Enfin, pas à mon père, surtout. Je tiens à faire les présentations comme il se doit !

Je tiendrais ma langue et jamais n'oserais répéter les mots de ma kannushi. Loin de moi l'idée de s'embourber dans les méandres familiaux de la superbe porte parole d'Itegami.

Vous êtes bien aimable.

Hakuto Miyuki sourit timidement

En parlant de ce poste de Kannushi, vous qui êtes directement concerné, pourriez vous me dire, à moi qui n'y connais que bien peu de choses. Quel sont d’après vous les qualités requises pour être digne de supporter la voie des kami?

Les qualités requises sont, je pense, similaires à d'autres métiers. Je pense tout d'abord à la politesse, le sens de l'écoute, l'humilité, le respect. Mais un Kannushi doit aussi être honnête et courageux.

Hakuto Miyuki tend son plateau de mochi à Kioshi

Il se doit aussi être généreux.

Hakuto Miyuki fait un grand sourire

Hasegawa Kioshi prend poliment un mochi et l'accompagne de thé


Mais comment faites vous pour garder une si belle ligne malgré tant de mochis ? c'est un secret que chaque femme de yokuni aimerait savoir ! j'en suis sûr !

Huhuhu, le métier de Kannushi n'est pas de tout repos, et il a de quoi vous faire une belle ligne, je vous le dis !

Enfin, ça et un bon métabolisme...

Ah ? Il vous est demandé de fournir un travail acharné? La belle Hakuto Miyuki serait une travailleuse démesurée ?

Je ne suis pas une travailleuse démesurée, non... Mais, il est vrai qu'il est bien vu d'être présent un peu partout et d'être présent pour les personnes nécessitant mon aide.

Hasegawa Kioshi regarde sa théière vide d'un air déçu

Et bien, cet interview semble toucher à sa fin... Un sujet en particulier dont vous auriez voulu nous toucher deux mots ?

Hmmm, non. Si ce n'est qu'il faut bien manger, car bien manger, c'est le début du bonheur.

Et il faut faire un peu d'exercice, car un corps bien entretenu, c'est joli à regarder !

Et bien, des jolis corps nous en avons déjà beaucoup en yokuni, mais vos conseils ne se perdront pas, afin de voir naître de nouvelles fleurs aux formes graciles, telles que les vôtres!*sourire charmeur*

Merci pour ces quelque mots, malgré un accueil bien simple de ma part ! *s'incline respectueusement*

Hakuto Miyuki rougit face aux compliments de l'éphèbe face à elle et s'incline à son tour

Simple mais très agréable !

Hakuto Miyuki

Hasegawa Kioshi: Maintenant que nous connaissons la Kannushi, il est temps de passer derrière l'écran afin de rencontrer la joueuse! Petite blonde un peu étourdie. Est tu prête à enlever le masque afin de nous révéler la structure et les décors de Miyuki ?

Hakuto Miyuki: Hééé j'suis pas étourdie d'abord ! Enfin juste un peu... >.>

Premièrement... Et tous différents ! Mais pourquoi une kannushi ?

Trois personnages oui, car j'veux essayer de ne pas écrire tout le temps la même chose, essayer de varier les styles d'écriture, de personnalités... Disons que ma volonté est d'avoir une identité propre à chacun de mes personnages, mais il est vrai que des fois, c'est un peu difficile de faire quelque chose de toujours différent. Donc le choix de Kannushi montre déjà une grande différence vis-à-vis de mes autres personnages... Par leur importance dans le background. L'un va vainement tenter d'agir pour le meilleur en Yokuni sans jamais que ses actes aient une incidence visible, l'autre va agir pour le pire et tout en discrétion et l'autre, et bien, va agir publiquement pour le bien de Yokuni mais avant tout pour le bien de son clan. Avoir un personnage important comme celui de Kannushi c'est aussi pratique pour ce qui est de possibilité de RP, on peut jouer avec tout le monde, et ça, j'adore. Un Kannushi touche tout, le monde, les gens, la politique, la religion... C'est hyper varié et... c'est assez chouette.

C'est vrai que le Kannushi fait partie des rangs permettant une rencontre avec tous, malgré une possibilité de mouvement limité. Ce passage pour Miyuki, de l'état de simple religieuse a kannushi, semble être un véritable tournant dans son évolution. Peut-être même l'avancé d'une adolescente à une adulte. Qu'est-ce que ça a concrètement changé chez elle ?

Lorsqu'elle est devenue Kannushi, ça été je pense une véritable prise de conscience et de responsabilité. Avant, il faut le dire, elle se la coulait douce, la vie était simple. Mais c'était pas une mauvaise élève, elle était disons... Passive, elle aimait s'amuser, profiter de la vie, tout en faisant le strict minimum pour évoluer au sein du temple. Quand elle est devenue Kannushi, elle a pas eu vraiment le choix, elle a dû grandir, et elle a grandi. Elle a compris, inconsciemment, qu'elle devait sortir de son monde, et au lieu de rester dans son coin, seule, elle se met un peu en avant et essaye d'agir comme une Kannushi.

Je vois. Il est laissé au kannushi le choix de l'attitude de son kami, notamment au moment du la sélection par le rêve des Kami. Comment vois-tu Itegami ?

Yukimura a déjà posé plus ou moins l'attitude et la personnalité d'Itegami, qui est donc une entité manipulatrice. À ça, j'ai pensé donner un aspect plus "humain" à Itegami. Je vois en fait ce dieu comme très protecteur envers Miyuki, mais très ferme, obstiné et déterminé, mais aussi très doux avec elle. Alors qu'avec Yukimura, d'après ce que j'ai pu lire, il serait assez perfide et ferait de Yukimura un pantin pour des projets assez sombres.

Avec un kami qui aurait cette dualité strique mais protectrice envers miyuki, miyuki qui nous parait être très sage. Tu penses peut-être développer un coté un peu plus sombre ?

Oh oui naturellement. Déjà, le côté noir et très peu fréquentable de Yukimura va un peu entacher la douceur et la personnalité de Miyuki, ce qui va faire remonter quelques souvenirs un peu tristes de Miyuki. (qui refuse un peu cette partie là de sa vie) A ça, je prévois quelques FB pour bien illustrer... En plus d'autres choses ! Après, je l'ai dit dans ma fiche, il se trouve que Miyuki aime beaucoup le jeu, voilà qui est quelque chose qui change un peu son image de gentille fille sage... Et c'est d'ailleurs cet amour pour cette activité qui va la faire, j'aimerais, rencontrer un autre personnage très influent du forum, qui n'est autre que la personnalité cachée du Kannushi Eiichiro, Kuza !

Hasegawa Kioshi Ricane à cette annonce

Quitte à parler des autres personnages, et en particulier des mâles. Comment verrais-tu l'homme parfait pour aller avec Miyuki ? Y a-t-il quelque chose de prévu déjà, ou attends-tu toujours que l'élu de son cœur se fasse connaitre ?

Ouh là... L'homme parfait pour Miyuki ? Ça c'est une colle xD Idéalement, je pense qu'il devrait être assez patient et très adroit, contrairement à elle. Avec un peu plus de retenues peut-être... Quelqu'un qui contrebalance ses défauts serait bien, qui la complète.
A vrai dire je n'y pense pas trop, j'attends juste qu'un PJ parfait se présente x)
Donc rien de prévu non. Sauf à la limite quelques petites "aventures" mais rien d'extra !

Et bien et bien! Messieurs, vous savez ce qu'il vous reste à faire!
En 5 minutes, je voudrais voir un peu ce que tu nous pondrais. Un mini Rp sur la thématique du "Rp parfait pour Miyuki"

Top Chrono !!!

Hasegawa Kioshi sirote son thé en lisant le magazine "les plus belles geishas de Yokuni"

Et Fin !!!

Oooh, j'ai même pas eu le temps d'écrire le meilleur D:


  • Voilà qui était une très belle journée, il faisait beau, très beau. La température était haute et le réveil s'était fait tard, optionnellement en ce jour si spécial. Aujourd'hui était son anniversaire. A son réveil, toutes les Mikos et prêtres s'étaient libérés pour elle et avaient préparé pour elle tout ce qu'elle aimait : friandises par centaines et pâtisseries par milliers... Il y avait là tout un beau monde, il y avait le seigneur, Katsuya, qui lui sauta dessus en hurlant et son père, oui, il était là, gêné. Et en ce jour-là, il lui avait réservé un beau cadeau. Il s'agenouilla devant Miyuki, assise, à demi réveillée... Et il la prit dans ses bras. Ses bras étaient, aussi étonnant que cela puisse paraître, chauds et accueillants... Il lui chuchota, la voix presque tremblotante « Joyeux anniversaire, ma fille »


Y'avait une demande en mariage à la fin et tout D:

Et bien et bien! Voila qui clôture cet interview par une petite touche de poésie à la Miyuki !

Ouii ! Plein de douceurs et de tendresse

Derrière cette attitude à priori un peu froide, elle aime les câlins sucrés et les sucreries câlines !

Alors nous espérons qu'elle en trouvera assez pour remplir son cœur gelé ! Et merci à toi pour cet interview, que j'ai trouvé fort intéressant !

Oui ! Ahaha, j'espère bien, car je veux pas que les lecteurs s'ennuient !

Vous avez entendu la dame? Amusez vous bien! Et bon jeu o/

Kioshi - Juillet-Août 2014





Article des Chroniqueurs
SALADE SEIZONNIÈRE


Alors que la chronique s'achève à l'unisson avec nos chères et tendres vacances, on vous propose de quoi les continuer un peu plus (vraiment très peu) et de quoi vous occuper une dizaine de minutes (moins si vous êtes très doués ou plus si vous êtes un peu mou de la théière (comme Miyuki~) lors d'un malheureux trajet en transport en commun vers votre abominable lieu de torture qu'est le travail, l'école, chez la belle-mère ou bien si vous patientez dans une salle d'attente de votre charmant ostéopathe au mains habiles et au corps athlétique (ce qui est pas le cas de Miyuki « ça aurait été trop beau ! » nous souffle-t-elle) !
Armez-vous de patience et tentez de résoudre cette délicieuse salade Seizonnière aux milles parfums et épices Yokuniennes !




Bon jeu !






Liste des mots:
 


La solution sera publiée dans la chronique du mois de Septembre,
d'ici là, amusez vous bien !



Miyuki, Juillet-Août 2014


L-M-M-J-V-S-D

Kazan Chinsei-ka
Revenir en haut Aller en bas
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5282
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Chronique Juillet - Août Mer 10 Sep - 0:04

Cette chronique est un peu particulière parce qu'elle a rassemblé toute l'équipe modératrice en plus de Miyuki ^^
Merci à l'équipe, donc, de nous apporter une toute nouvelle chronique sans trop de retard en plus de modérer le forum \o/


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Iwako Hisae

avatar

Non Joueur

Messages : 866
Date d'inscription : 04/06/2013
Age : 25

Feuille personnage
Age: 21 ans
Titre: Kannushi
Liens:

MessageSujet: Re: Chronique Juillet - Août Mer 10 Sep - 9:57

Hé béh bravo a tous ! vraiment ! beau travail ! Heureux une chronique de plus que j'ai pris plaisir a lire ! ; )



[ L - Ma - Me - J - V - S - D ]


Art by phoenixlu

Click me softly ! and just listen ! ;D
Revenir en haut Aller en bas
http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Mouton
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5282
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Chronique Juillet - Août Sam 13 Sep - 0:54

Très fraîche, cette chronique, j'ai passé un moment très agréable à la lire et c'est aller tout seul !
Certainement une des meilleures chroniques de Saigo Seizon ^^


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Kasuga Riyu

avatar

Admin
Taisho

Messages : 5282
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 24

Feuille personnage
Age: 28 ans
Titre: Higashi no Ryuu
Liens:

MessageSujet: Re: Chronique Juillet - Août Ven 26 Fév - 3:18



A NEW COMER
Rihu Jinna



Rihu Jinna

Age: la vingtaine.
Rôle: Civile - Assassin de la Main – Membre des Enfants de la Paix
Caractère: Gentille, Aimante, Bienveillante, Résolue, Déraisonnable, Etrange
Où le trouver ? Surtout sur les terres Eiichiro et les régions voisines

Jinna est née fille d'un assassin de la main et d'une paysanne qu'il avait rencontré sur un chemin. C'est grâce à ce métier de meurtrier qu'il réussissait à faire vivre sa famille, leur offrant des tissus précieux et autres cadeaux. Aussi durant son enfance, elle n'a jamais pensé autre chose quant à son avenir que la succession de son père. Elle fut élevée pour cela ; il lui apprit les poisons, les armes, les pièges dans le but d'en faire une criminelle modèle. Il alla jusqu'à se porter garant pour elle afin de la faire accéder à ce milieu alors qu'elle n'avait que douze ans. Inutile de dire qu'elle se plongea toute entière dans son travail et se concentra à tuer aussi bien qu'elle pouvait et avec un bonheur toujours simple quiconque lui était désigné. Cependant, comme toutes les choses ont une fin, un événement changea un jour le cours de sa vie : sa mère la fit rejoindre les Enfants de la Paix et lui transmis sa sagesse. Jinna découvrit pour la première fois le sens de sa vie et commença à remettre en doute son travail. Malheureusement, il était trop tard, on ne se défaisait pas comme ça de la Main. Elle se résolut donc à continuer son travail homicide tout en adaptant les enseignements qu'elle avait reçu. Désormais, elle tenterait d'exaucer les derniers souhaits de ses victimes et, par l'utilisation de drogues, leur offrirait la mort la plus joyeuse qu'elle puisse créer. Alors, Jinna reprit goût à son travail et se concentra sur ce but, celui de faire le bien autour d'elle.

Niveau d'influence: Faible
Notes des joueurs: Merci de contacter Souteigai pour lui signaler où en est ce personnage dès que vous l'avez utilisé.



Miseki, Juillet-Aout 2014


L - M - M - J - V - S - D

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
http://saigoseizon.forumgratuit.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chronique Juillet - Août

Revenir en haut Aller en bas
 

Chronique Juillet - Août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Le 20 juillet...des grands faits historiques...


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
..
..
...Ewilan RPG
...
..
..
..
..
...La Sérénissime...
.......